non on ne relocalisera pas... peut être que si

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : non on ne relocalisera pas... peut être que si

Finances françaises & conjoncture

par kercoz » 09 juil. 2020, 22:34

des relocalisations prévues:
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... wc.N984224

"""" Les achats stratégiques importés par la France

Quels types de produits retrouve-t-on ? PwC et le CNA mentionnent les cellules de batteries lithium-ion, les composants électroniques, les semi-conducteurs ou encore les produits d’injection plastique.

En 2018, les produits pharmaceutiques représentaient plus particulièrement 26 milliards d'euros d'importations, dont 26 % en-dehors de l'Europe. L'étude identifie de nombreux produits à fort niveau de "criticité de relocalisation" : les anticorps monoclonaux, les antibactériens et les antibiotiques (1,8 milliard d'euros d'importations en 2018), les médicaments contenant des alcaloïdes ou leurs dérivés (10,6 milliards d'euros), les médicaments du diabète ou encore certains dispositifs médicaux (seringues, robots chirurgiens...).

Un potentiel d'au moins 75 000 emplois directs

“Le succès d’une relocalisation dépend de la combinaison de .......

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par kercoz » 23 avr. 2020, 08:32

Sur BFM, les enquètes montrent tres peu d' intention de relocaliser. Les grosses boites implantées en asiesont dépendantes d'appro et de sous traitances localisées en asie et leurs ventes sont majoritairement sur l' asie ....la seule façon de relocaliser certaines production serait de couper le cordon ( brevets plus courts, taxes , etc ..) pour provoquer- favoriser des start up françaises.

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par nemo » 23 avr. 2020, 01:46

Clair que vu les dérives de l'industrie des médicaments une nationalisation serait une mesure de Salut Publique!
La liste commence à être longue ceci dit.

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par mobar » 22 avr. 2020, 18:15

Comment changer de logique ? Olivier Bogillot, le président de Sanofi France, a estimé lundi sur BFM TV qu'il s'agissait d'une conséquence "des économies à court terme", la Sécurité sociale déremboursant certains médicaments et imposant des baisses de prix aux fabricants, contraints dans cette logique de se tourner vers les producteurs de principes actifs les moins chers.

"Les firmes pharmaceutiques, parmi les entreprises les plus rentables au monde, ont délocalisé pour augmenter leurs profits, pas pour faire baisser leurs coûts", nuance Nathalie Coutinet. Pour la chercheuse, "le médicament étant très largement financé par les systèmes de remboursement, l'Etat peut imposer un certain nombre de règles aux fournisseurs".

De manière générale, la problématique des ruptures de chaînes d'approvisionnement n'est pas nouvelle non plus. La distance allonge les délais de livraison, rend la chaîne d'approvisionnement plus sensible aux mesures protectionnistes. "On a observé des recompositions de chaînes d'approvisionnements sur des bases régionales dès les années 2010", explique El Mouhoub Mouhoud. "Pas forcément sur une base nationale, mais de proximité".
Ceux qui nous ont foutu dans la merde continuent de la ramener! :-D :wtf:

Quand est ce qu'on va comprendre qu'il faut nationaliser ces entreprises de rapaces qui se gavent d'argent public et ne nous amènent que des emmerdes!

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par energy_isere » 22 avr. 2020, 13:44

Coronavirus: relocaliser la production, pas si simple pour la France

AFP•22/04/2020

L'épidémie de Covid-19 a mis en évidence la dépendance de la France et de l'Europe à l'égard de forces productives lointaines, et Emmanuel Macron a affiché son ambition de "rebâtir une indépendance agricole, sanitaire, industrielle et technologique". Mais comment faire ?

...............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... c6158643c8

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par nemo » 22 avr. 2020, 13:08

Va-t-on voir un changement sur ce front dans les mois qui viennent? Est ce que ça concernera autre chose qu'une petite frange industrielle qu'on aura considérer comme "stratégique"?

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par phyvette » 11 nov. 2019, 14:20

Trois agriculteurs du Gers se sont lancés dans la production de coton. Une parcelle de 14 ha, l'unique parcelle de coton en France, relance une filière textile Made in France du champ à la chambre.

https://www.francebleu.fr/infos/agricul ... 1572880114

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par Raminagrobis » 04 juil. 2019, 21:19

lien (capital.fr)

D'après Capital, le mouvement relocalisation des industries prend un peu d'ampleur.

Ainsi, le textile recrée des emplois en france, après 40 ans de chute.

Par contre, les délocalisations s'accentuent dans les services (ex : centres d'appel)

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par Remundo » 20 nov. 2018, 20:50

je crains que ce scénario ne soit plausible (Machines germaniques ou Italie du Nord)

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par energy_isere » 20 nov. 2018, 19:56

Remundo a écrit :
20 nov. 2018, 16:31
ils relocalisent à condition de prendre le moins possible d'employés... pas sûr que le taux de chômage en soit franchement diminué en France.
Si les équipements de l' usine viennent majoritairement de France, ca peut étre interessant.
Mais si tout vient d' Allemagne ou de Suisse (pas tout à fait au hasard) c'est plus la méme copie ......

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par Remundo » 20 nov. 2018, 16:31

ils relocalisent à condition de prendre le moins possible d'employés... pas sûr que le taux de chômage en soit franchement diminué en France.

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par energy_isere » 20 nov. 2018, 14:04

Confiserie : Carambar relocalise sa production de chocolats et bonbons en France

Boursorama avec AFP 20/11/2018

L'entreprise possède de nombreuses marques comme Malabar, La pie qui chante, Kréma ou encore les pastilles Vichy.

La société Carambar & Co a inauguré lundi 19 novembre de nouvelles lignes de productions de chocolats à Strasbourg. La dernière étape d'un plan de relocalisation en France de plusieurs marques qu'elle a rachetées au géant agroalimentaire américain Mondelez, a-t-on appris auprès de la direction.

L'usine de Strasbourg a mis en service deux nouvelles lignes pour la fabrication de chocolats Terry's, une marque surtout populaire en Grande-Bretagne. Ils étaient jusqu'alors produits en Pologne et en République tchèque dans des usines de Mondelez, a exposé Lionel Joly, directeur du site strasbourgeois de 200 salariés.

Carambar & Co est né l'an dernier du rachat des marques de confiseries de ce groupe agroalimentaire américain.

"LIGNES EXTRÊMEMENT AUTOMATISÉES"

À la suite de cette transaction, il a également rapatrié la fabrication de bonbons depuis l'Espagne vers Saint-Genest-d'Ambière, dans la Vienne, au début de cette année, puis celle de poudre de cacao pour les chocolats Poulain de l'Allemagne vers Blois, dans le Loir-et-Cher cet automne, a indiqué la direction. Il a investi 35 millions d'euros pour ces relocalisations, a précisé la direction.

Celle de Strasbourg est la plus spectaculaire puisqu'elle déplace la fabrication depuis des pays d'Europe de l'Est à moindre coût salarial. "Nous avons installé des lignes extrêmement automatisées pour être compétitifs, en produisant à des coûts comparables", a expliqué Thierry Gaillard, président de Carambar & Co. L'objectif des relocalisations est le "maintien" de l'emploi, a souligné M. Gaillard.

VICHY, SUCHARD, MALABAR...

L'entreprise porte le nom de la célèbre barre caramélisée, qu'elle fabrique à Marcq-en-Baroeul, dans le Nord. Elle compte une cinquième usine, pour les pastilles Vichy, dans la ville du même nom dans l'Allier. Les bonbons Kréma et La Pie qui chante, les chocolats Rochers Suchard ou encore les chewing-gums Malabar figurent parmi ses autres marques, vendues selon le cas en France ou à l'étranger.

Carambar & Co souhaite "redémarrer des histoires" pour toutes ces marques "à l'abandon depuis 10 ou 20 ans", en réveillant la nostalgie qui leur est associée, a exposé M. Gaillard. "Elles ont bercé notre enfance", a-t-il dit au cours d'un point de presse.

Détenue par le fonds Eurazeo avec une participation minoritaire du management, Carambar & Co compte 1.000 salariés pour un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros qu'elle ambitionne d'augmenter de 30% dans les cinq ans, a précisé M. Gaillard.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 435498d969

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par Raminagrobis » 02 oct. 2018, 22:35

lien

le bijoutier Mauboussin a relocalisé toute sa production en Europe ces dernières années. Evidemment le bijou c'est du luxe , où on peut se permettre ça. D'un autre côté c'est un domaine ou le cout du transport est négligeable (sauf l'assurance)

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par Raminagrobis » 16 sept. 2018, 13:04

C'est rigolo d'ailleurs, si on demande à des gens "à votre avis, quelle est la plus grosse industrie en France, en termes de CA et d'emplois?", les réponses qui viendront sont "l'automobile?", "l'aéronautique?"...

Et ben non c'est l'agro-alimentaire. Mais c'est sur ça que fait moins rêver.

Re: non on ne relocalisera pas... peut être que si

par energy_isere » 16 sept. 2018, 12:20

Re localisation de cornichons en conserve :
Des cornichons français & maison avec Le Jardin d’Orante

28/11/2017

Le saviez-vous ? Alors que la France était encore un lieu de culture traditionnel du cornichon il y a une vingtaine d’années, aujourd’hui, la production mondiale provient presque entièrement d’Inde ou d’Europe de l’Est — où la main d’oeuvre, beaucoup moins chère, permet d’obtenir des prix plus compétitifs.

Face à ce constat, Le Jardin d’Orante a lancé il y a deux ans un projet un peu fou: relancer la filière du cornichon dans l’Hexagone pour revaloriser notre agriculture, créer davantage d’emplois locaux, et bien sûr redonner aux consommateurs le plaisir d’une alternative de qualité, entièrement produite près de chez eux.
........

https://www.mangoandsalt.com/2017/11/28 ... n-dorante/

Et autre article dans Usine Nouvelle :
Re)plantez votre production en France
ADELINE HAVERLAND le 08/09/2018
À l’heure de la robotisation, de plus en plus d’entreprises de l’agroalimentaire relocalisent pour gagner en flexibilité et réduire les coûts de transport.
.......
Image

https://www.usinenouvelle.com/article/r ... ce.N736169

Haut