La guerre commerciale US est déclarée

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : La guerre commerciale US est déclarée

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 17 févr. 2020, 22:11

Les Etats-Unis envisageraient de bloquer les ventes de moteurs d'avions GE-Safran vers la Chine

Usine Nouvelle 17/02/2020

Le gouvernement américain songerait à bloquer l'exportation vers la Chine d'un moteur d'avion produit par General Electric et Safran, selon des informations de presse. Le 14 février, l'administration américaine a aussi annoncé la hausse des droits de douane sur les avions européens.

e gouvernement américain hésite à interdire la livraison de moteurs produits par General Electric (GE) et Safran Aircraft Engines pour les nouveaux avions de ligne chinois, selon des sources proches du dossier citées par l'agence Reuters. Cette éventualité a aussi été rapportée samedi 15 février par le Wall Street Journal. Pendant des années, les Etats-Unis ont soutenu les compagnies américaines qui souhaitaient faire des affaires avec la Chine, ce qui a permis de booster l'industrie de l'aviation civile.

Des composants destinés au COMAC C919

Le gouvernement américain a autorisé jusque-là la vente de moteurs, de systèmes de contrôle de vol, et d'autres composants destinés au plus gros avion commercial jamais construit en Chine, le COMAC C919. L'appareil, qui a effectué ses premiers tests en 2017, doit entrer en service en 2021.

Mais l'administration Trump évalue la possibilité de refuser de donner à GE le permis pour livrer le moteur CFM LEAP-1C, selon des sources proches du dossier. Le moteur en question est le fruit d'une joint-venture entre GE et l'entreprise française Safran Aircraft Engines. Cette restriction sur les ventes constituerait une nouvelle étape dans la course que se livrent les Etats-Unis et la Chine pour l'hégémonie technologique.

.................
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ne.N930354

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 15 févr. 2020, 14:17

Les Etats-Unis augmentent les taxes punitives sur les avions Airbus

AFP•15/02/2020

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi soir qu'ils allaient relever à 15% les taxes douanières imposées aux avions Airbus importés d'Europe, tout en laissant inchangés les tarifs qui pénalisent d'autres secteurs de part et d'autre de l'Atlantique.

L'avionneur européen a réagi samedi face à une décision qu'il "regrette profondément" et qui, selon lui, "crée plus d'instabilité pour les compagnies aériennes américaines, qui souffrent déjà d'une pénurie d'appareils", du fait notamment des interdictions de vol qui frappent les 737 MAX de son concurrent Boeing.

"Nous prenons acte de l'annonce en provenance des Etats-Unis", a déclaré de son côté une porte-parole du ministère de l'Economie allemand, contacté par l'AFP. "Notre position de base est claire: nous rejetons toute augmentation unilatérale des taxes douanières, dommageables pour tous, y compris aux Etats-Unis".

Les ministres européens, qui ont plusieurs réunions prévues lundi à Bruxelles, pourraient en profiter pour exprimer une position commune sur le sujet.

Depuis octobre, en représailles aux subventions à l'avionneur européen Airbus, le gouvernement américain inflige des tarifs douaniers punitifs à 7,5 milliards de dollars de produits importés (dont le vin, le fromage, le café, les olives et les anoraks) à hauteur de 25%. Mais jusqu'ici, les avions étaient taxés à 10%. Ce sera 15% à partir du 18 mars.

Au conflit vieux de 15 ans qui oppose Airbus à Boeing par le biais de leurs Etats, s'ajoutent les tensions commerciales entre Washington et Bruxelles.
.......
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 973ddc7e5d

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 06 févr. 2020, 08:37

Pékin va réduire de moitié les taxes sur certains produits US

REUTERS•06/02/2020

La Chine a annoncé jeudi qu'elle allait réduire de moitié les droits de douane supplémentaires qui étaient prélevés depuis l'an dernier sur plus de 1.700 produits importés des Etats-Unis, conformément à l'engagement pris dans le cadre de l'accord commercial de "phase 1" conclu le mois dernier avec Washington.

Les deux plus grandes puissances économiques mondiales ont formellement signé le 15 janvier un accord commercial de "phase 1" pour mettre fin à dix-huit mois d'un conflit ayant donné lieu à l'imposition de séries de droits de douane réciproques.

Chine et Etats-Unis avaient commencé le 1er septembre dernier à prélever des droits de douane supplémentaires sur leurs importations mutuelles, marquant alors une nouvelle escalade dans leurs tensions commerciales.

Le ministère chinois des Finances a indiqué jeudi que les droits de douane sur les importations américaines concernées par les mesures du 1er septembre seraient réduits de moitié, et ce à partir du 14 février à 05h01 GMT.

Ainsi, a-t-il précisé dans un communiqué, les taxes douanières de 10% qui visaient certains produits américains importés seront abaissées à 5%, et d'autres produits en provenance des Etats-Unis feront l'objet de tarifs douaniers de 2,5% contre 5% auparavant.

Le ministère chinois n'a pas indiqué le montant des importations américaines concernées.

La Chine espère que les Etats-Unis et elle respecteront les termes de l'accord commercial qu'ils ont conclu, afin d'accroître la confiance des marchés, d'aider au développement des échanges commerciaux bilatéraux et de contribuer à la croissance de l'économie mondiale, est-il ajouté dans le communiqué.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b2e69114a1

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 29 janv. 2020, 20:07

Trump signe le nouvel accord de libre-échange avec le Canada et le Mexique

AFP•29/01/2020

Le président des Etats-Unis Donald Trump a promulgué mercredi le nouvel accord commercial trilatéral négocié pendant de longs mois avec le Mexique et le Canada, mais aussi l'opposition démocrate.

C'est le dernier acte d'un très long processus qui a commencé dès l'arrivée du milliardaire républicain à la Maison Blanche, en janvier 2017, jusqu'à l'adoption finale par le Congrès américain mi-janvier de l'Accord Etats-Unis Mexique Canada (AEUMC).

"Aujourd'hui, nous mettons enfin un terme au cauchemar de l'Aléna", a lancé Donald Trump lors d'une cérémonie de signature à la Maison Blanche, en référence au précédent accord qui liait les trois pays depuis 1994 mais qu'il critiquait avec force, estimant qu'il avait coûté trop d'emplois à l'économie américaine.

"Pendant deux décennies les politiques ont brigué des mandats en promettant de remplacer l'Aléna", "et n'ont jamais tenté une fois élus", a-t-il ajouté devant les membres de son gouvernement, des élus et des représentants syndicaux. "Je ne suis pas comme tous ces politiques", "je tiens mes promesses", a-t-il martelé, déjà en campagne pour sa réélection à la présidentielle de novembre.

Selon lui, sous le précédent accord nord-américain, les Etats-Unis "ont perdu des emplois, des usines et d'autres pays ont construit" les voitures américaines. "Mais nous avons changé cela."

Il a donc promis un "avenir glorieux" à l'industrie américaine grâce à l'AEUMC, évoquant "une victoire colossale" pour son mot d'ordre "l'Amérique d'abord".

Le nouveau texte est un toilettage de l'Aléna de 1994. Il prévoit par exemple des innovations en matière environnementale, mais doit surtout réduire les différences de traitement entre ouvriers des trois pays pour éviter des délocalisations massives.

L'AEUMC amendé a déjà été ratifié le 10 décembre par le Mexique, et devrait l'être sans grande difficulté par le Canada dans les semaines à venir. Le gouvernement de Justin Trudeau a lancé lundi la ratification parlementaire en appelant l'opposition à l'approuver rapidement.

La Chambre des représentants américaine, à majorité démocrate, avait consenti à donner son aval en décembre, à l'issue de longues discussions avec l'administration Trump et au prix de nombreux amendements au texte initial dévoilé fin 2018. Le Sénat lui a emboité le pas le 16 janvier, et la signature du président n'était plus qu'une formalité.

Le ministre américain du Commerce, Robert Lighthizer, qui a mené les négociations côté américain, a salué un "grand accord historique".

Il s'agit de fait d'une victoire économique que peut revendiquer Donald Trump, dans la foulée de la signature d'un traité commercial avec la Chine qui a scellé une trêve à la guerre commerciale et offre du répit aux agriculteurs et industriels américains, ceux-là même qui avaient porté le président républicain au pouvoir en 2016.

Les échanges entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada sont cruciaux pour leurs économies.

A titre d'exemple, le commerce américain avec ces deux pays soutient 12 millions d'emplois aux Etats-Unis et 49 des 50 Etats américains comptent le Mexique ou le Canada parmi leurs trois principaux marchés d'exportation de marchandises, selon les données de la Chambre de commerce américaine.

Le Canada et le Mexique représentent 40% de la croissance de l'ensemble des exportations de marchandises américaines. Et le commerce avec les deux pays a atteint près de 1.400 milliards de dollars en 2018.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a2a6531935

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 15 janv. 2020, 20:24

Les Etats-Unis et la Chine signent un accord commercial "historique"

AFP•15/01/2020

"Etape historique": Donald Trump s'est félicité mercredi de l'accord commercial signé avec le vice-Premier ministre chinois Liu He qui suspend un bras de fer inédit entre les deux premières puissances économiques du monde.

"Aujourd'hui marque une étape historique, une étape qui n'avait jamais été franchie avec la Chine, vers un accord commercial juste et réciproque entre les Etats-Unis et la Chine", a déclaré le président américain.

Cet accord va être profitable "à la Chine, aux Etats-Unis, au monde entier", a déclaré son homologue chinois, Xi Jinping dans une lettre adressée à l'hôte de la Maison Blanche.

Image

Ce traité devrait largement profiter à la base électorale du président républicain, en particulier agriculteurs et industriels, victimes collatérales de la guerre commerciale.

La Chine s'est engagée à acheter pour 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires au cours des deux prochaines années, selon le texte de l'accord commercial publié mercredi dans son intégralité, soit 94 pages.

Ces achats ont pour but de réduire le déficit commercial américain, grande revendication de la Maison Blanche.

L'accord contient également des dispositions relatives à la protection de la propriété intellectuelle et aux conditions de transfert de technologies, autres grandes exigences des Etats-Unis.

Déclenché au printemps 2018 pour mettre fin aux pratiques commerciales chinoises jugées "déloyales", ce conflit s'est matérialisé par des droits de douane punitifs réciproques sur des centaines de milliards de dollars de marchandises.

Mais Donald Trump a indiqué que les droits de douane punitifs qui frappent actuellement plus de 370 milliards de dollars de produits chinois seront maintenus tant que la phase 2 de l'accord ne serait pas signé.

"Nous gardons les tarifs douaniers mais j'accepterais de les supprimer si nous arrivons à conclure la phase 2", a déclaré le locataire de la Maison Blanche, soulignant: "Je vais les garder sinon nous n'aurons aucune carte en main pour négocier".

Et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a prévenu sur CNBC, peu avant la cérémonie, que si Pékin ne respectait pas ses engagements, Washington était disposé à les augmenter.

L'administration prédit que cet accord dopera la croissance de la première économie du monde d'un demi point de pourcentage.

Ce conflit a pourtant durement affecté le monde agricole et l'industrie manufacturière aux Etats-Unis, ceux-là mêmes qui avaient porté le président républicain au pouvoir en 2016.

Donald Trump a parié sur leur patriotisme, leur demandant de la patience avant des lendemains meilleurs.

L'ancien homme d'affaires, qui clamait que les guerres commerciales étaient faciles à gagner, a aussi constamment répété que l'économie américaine n'était pas affectée par les droits de douane quand la croissance chinoise ralentissait.

Pourtant, ce conflit inédit par son intensité et sa durée, a freiné l'appétit des investisseurs et donc la croissance mondiale comme la croissance chinoise et américaine.

Qui plus est, l'essentiel du coût des tarifs douaniers a été supporté par les importateurs américains.

..............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6fa98a98d7

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par mobar » 15 janv. 2020, 09:29

Bilan de 26 mois de psychodrame : on continu sur la lancée comme avant
C'est quand on est au pied du mur, qu'on voit le mieux le mur! :shock:

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 15 janv. 2020, 08:52

Image
Donald Trump paraphe mercredi un accord synonyme de trêve à la guerre commerciale avec la Chine, adressant un signal d'apaisement à sa base à l'aube d'une année électorale qui débute par un retentissant procès en destitution.

La signature de ce traité, prévue à la Maison Blanche à 11H30 locales (16H30 GMT) en présence du vice-Premier ministre chinois Liu He, mettra temporairement fin à un bras de fer dont l'enjeu est ni plus ni moins la domination économique et technologique mondiale.
.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6fa98a98d7

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 14 janv. 2020, 12:21

Pékin va acheter plus de voitures, d'avions et d'énergie aux USA

REUTERS•14/01/2020

La Chine s'est engagée à acheter aux Etats-Unis pour près de 80 milliards de dollars (72 milliards d'euros) de produits manufacturés supplémentaires au cours des deux prochaines années, ainsi que pour plus de 50 milliards de dollars de plus de ressources énergétiques, a déclaré une source informée du contenu de l'accord commercial qui doit être signé mercredi par les deux premières puissances économiques mondiales.

En soutien à un rare secteur affichant un excédent commercial avec la Chine, Pékin va aussi augmenter d'environ 35 milliards de dollars ses achats de services américains sur cette même période de deux ans, a dit cette source lundi à Reuters.

L'accord commercial de "phase 1" qui sera signé mercredi prévoit aussi un accroissement de 32 milliards de dollars sur deux ans des importations chinoises de produits agricoles américains, soit environ 16 milliards par an, a poursuivi cette source.

En les ajoutant aux 24 milliards de dollars d'exportations annuelles déjà existantes, sur la base des chiffres de 2017, le montant total des achats chinois de produits agricoles américains atteindra ainsi à peu près l'objectif de 40 milliards par an fixé par le président américain Donald Trump.

Ce montant de 32 milliards de dollars sur deux ans par rapport à 2017 a été confirmé lundi par Myron Brilliant, chef des affaires internationales de la Chambre de commerce des Etats-Unis, qui s'exprimait devant la presse à Pékin.

Tous ces chiffres devraient être annoncés mercredi lors de la cérémonie de signature de cet accord commercial par Donald Trump et le vice-Premier ministre chinois Liu He à la Maison blanche.

Deux autres sources informées du contenu de cet accord de "phase 1" ont confirmé ces ordres de grandeur sans fournir de chiffres précis.

Il n'a pas été possible dans l'immédiat de joindre les services du représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer.

BOEING GRAND BÉNÉFICIAIRE ?

Lors de l'annonce, le 13 décembre dernier, de la conclusion d'un accord de phase 1 entre Washington et Pékin, après 18 mois de guerre commerciale déclenchée par Donald Trump, des responsables américains avaient déclaré que la Chine s'était engagée à acheter pour 200 milliards de dollars supplémentaires de produits agricoles, de biens manufacturés, de ressources énergétiques et de services aux Etats-Unis au cours des deux prochaines années, par rapport à 2017.

Ils avaient alors dit qu'ils publieraient des objectifs chiffrés pour ces quatre grands secteurs sans fournir de détails par catégories de produits pour éviter toute distorsion de marché.

Donald Trump a particulièrement insisté sur le volet agricole alors que les habitants des zones rurales aux Etats-Unis constituent l'un des piliers de son socle électoral en vue de l'élection présidentielle de novembre prochain. Ce secteur a été l'une des cibles principales des représailles chinoises aux relèvements de droits de douane américains depuis près de deux ans.

La hausse de 80 milliards de dollars des importations chinoises de produits manufacturés concerne en particulier le secteur automobile, l'aéronautique, le matériel agricole, les équipements médicaux et les semi-conducteurs, a dit l'une des sources, sans fournir de noms d'entreprises.

Dans le secteur aéronautique, il est probable que cela bénéficie avant tout à Boeing, premier exportateur des Etats-Unis, dont les nouveaux contrats avec la Chine se sont quasiment interrompus au cours des deux dernières années. Une telle perspective serait bienvenue pour l'avionneur américain, qui souffre depuis près d'un an de l'interdiction de vol du 737 MAX après deux catastrophes aériennes en l'espace de cinq mois.

La source ayant fourni des chiffres a néanmoins exprimé son scepticisme quant aux engagements de la Chine sur les produits manufacturés américains car cet accord de phase 1 ne traite aucune des barrières non-tarifaires qui bloquent depuis des décennies leur accès au marché chinois, telles que les procédures d'appels d'offres, les normes de fabrication ou encore les subventions dont bénéficient les entreprises publiques chinoises.

MÉCANISME CONTRAIGNANT

En ce qui concerne le secteur automobile, il est difficile de percevoir l'intérêt de la Chine à acheter davantage de voitures construites aux Etats-Unis alors que son marché devrait se contracter pour une troisième année consécutive en 2020 et que l'excédent de ses capacités industrielles s'aggrave. Les véhicules assemblés aux Etats-Unis les plus populaires en Chine sont notamment les SUV des marques allemandes BMW et Mercedes-Benz.

Le scepticisme autour de cet accord commercial est aussi nourri par les grands objectifs industriels que s'est fixés la Chine pour dominer les secteurs mêmes dans lesquels elle s'engage à accroître ses importations auprès des Etats-Unis.

Nombre d'économistes et d'experts doutent ainsi que cet accord de phase 1 sera appliqué à la lettre, malgré l'inclusion de ce que les responsables américains présentent comme une clause puissante d'obligation de mise en oeuvre.

Ce mécanisme d'application de l'accord prévoit, en cas de griefs, des consultations à des échelons de plus en plus élevés, jusqu'à Liu He et Robert Lighthizer.

En cas de blocage sur une réclamation américaine, les Etats-Unis pourront rétablir des droits de douane en proportion du dommage économique estimé. Rien n'interdit cependant à la Chine de riposter, ce qui ramènerait les deux parties à la situation actuelle, disent des sources proches de l'accord.

Robert Lighthizer a qualifié lundi cet accord d'"énorme pas en avant" dans les relations commerciales entre les deux pays et de "vraiment, vraiment bon accord pour les Etats-Unis". Il a déclaré sur Fox Business Network que les Etats-Unis seraient très vigilants quant au respect de l'accord par Pékin.

"Nous attendons de leur part qu'ils respectent la lettre de cet engagement. Nous déclencherons des recours, nous déclencherons des actions à leur encontre s'ils ne le font pas", a-t-il dit.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 0b35a6d89d

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 31 déc. 2019, 17:25

Trump annonce qu'il signera le 15 janvier l'accord avec la Chine

REUTERS•31/12/2019 WASHINGTON

Donald Trump a annoncé mardi qu'il signerait le 15 janvier, à la Maison blanche, la "phase 1" de l'accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis avant de se rendre à Pékin "à une date ultérieure" pour lancer la prochaine étape des discussions.

"Je signerai la phase un (...) de l'accord commercial avec la Chine le 15 janvier, la cérémonie se déroulera à la Maison blanche", a écrit le président américain sur Twitter, ajoutant que "des responsables chinois de haut niveau" seraient présents.

"A une date ultérieure, je me rendrai à Pékin où débuteront les discussions sur la phase 2", a encore déclaré Donald Trump.

L'accord de "phase 1", annoncé le 13 décembre après d'intenses tractations, doit mettre fin au conflit commercial entre les deux premières puissances économiques de la planète, qui dure depuis près de dix-huit mois et menace de gripper durablement la croissance mondiale.

En vertu de ce compromis, les Etats-Unis réduiront leurs droits de douane sur certains produits chinois en échange de l'achat par la Chine d'environ 20 milliards de dollars supplémentaires de produits américains au cours des deux prochaines années.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a14b1a1e76

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 20 déc. 2019, 23:23

Trump renonce à taxer l'acier et l'aluminium brésiliens

REUTERS•20/12/2019

Donald Trump a annoncé vendredi à son homologue brésilien Jair Bolsonaro que les droits de douane qu'il avait promis d'appliquer à l'acier et l'aluminium en provenance de son pays n'entreraient pas en vigueur, a-t-on appris de source américaine à Washington.

Le président des Etats-Unis avait promis le 2 décembre de rétablir les droits de douane sur l'acier et d'aluminium brésiliens et argentins en reprochant à Buenos Aires et Brasilia de faire du tort aux agriculteurs américains en dévaluant leur monnaie.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... d40cd3aa65

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 19 déc. 2019, 22:09

Commerce : nouveau signe de détente entre Washington et Pékin, qui suspend certaines taxes

BOURSORAMA AVEC AFP SERVICES•19/12/2019

C'est un signe de bonne volonté de la Chine, engagée dans un bras de fer avec les États-Unis de Donald Trump : Pékin a publié jeudi 19 décembre une liste de produits chimiques américains qui seront exemptés de surtaxes douanières mises en place l'an dernier. Les deux pays œuvrent à la signature prochaine d'un accord commercial préliminaire.

Les exemptions annoncées couvriront six catégories de produits chimiques , dont la paraffine, un dérivé du pétrole que l'on trouve notamment dans les cosmétiques ou l'alimentaire, a annoncé la Commission des droits de douane du gouvernement chinois. Ces exemptions s'appliqueront à compter du 26 décembre pour une durée d'un an.

C'est la seconde fois que la Chine publie une telle liste depuis l'application l'an passé de surtaxes de 25% sur une série de produits importés des États-Unis.

D'AUTRES TAXES MAINTENUES

En septembre déjà, Pékin avait annoncé que les pesticides et les lubrifiants américains parmi d'autres produits chimiques ne seraient plus visés pendant un an par des taxes supplémentaires. La mesure peut être interprétée comme un signe de bonne volonté en direction du président américain Donald Trump , même si des droits de douane punitifs continueront de s'appliquer sur l'essentiel des importations made in USA.
.............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7d5ae3d5d0

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 14 déc. 2019, 10:21

L'accord sino-américain, une trêve modeste après un sérieux conflit

AFP•14/12/2019

Les Etats-Unis ont fait "une petite concession" en échange "d'engagements plutôt modestes" de la Chine: l'accord commercial sino-américain, dévoilé vendredi à l'issue d'âpres négociations, laisse sur leur faim les spécialistes du commerce international, qui y voient une portée limitée.

Certes Washington et Pékin y ont inclus de grandes thématiques chères à l'administration Trump, en particulier la protection de la propriété intellectuelle, les transferts forcés de technologies ou encore le renforcement des échanges commerciaux entre les deux premières puissances économiques du monde.

Toutefois, les responsables se sont bien gardés de rendre publics les détails du traité, livrant une poignée de données chiffrées et ne révélant pas comment la Chine allait concrètement procéder pour mettre en oeuvre les changements structurels exigés par le président Donald Trump.

L'hôte de la Maison Blanche avait engagé en mars 2018 une guerre commerciale pour mettre fin aux pratiques commerciales chinoises jugées "déloyales", incriminant le vol de la propriété intellectuelle ou encore l'obligation pour les entreprises américaines de partager leur savoir-faire industriel en échange de l'accès au marché chinois.

L'administration américaine y a vu une menace pour la domination économique des Etats-Unis.


Connexion
Sur quel site souhaitez-vous vous connecter ?
Accès Espace Client Boursorama Banque
Espace Membre Boursorama.com
ESPACE MEMBRE BOURSORAMA
Email ou pseudo
Mot de passe
Se souvenir de moi
Mot de passe oublié ?

Se connecter
Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

IDENTIFIANT/MOT DE PASSE OUBLIÉ
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :
Adresse email

Réinitialiser mon mot de passe
Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre


L'accord sino-américain, une trêve modeste après un sérieux conflit
AFP•14/12/2019 à 08:26
1
Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, le 29 juin 2019 à Osaka, en marge du G20 au Japon ( AFP / Brendan Smialowski )
Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, le 29 juin 2019 à Osaka, en marge du G20 au Japon ( AFP / Brendan Smialowski )

PUBLICITÉ


Les Etats-Unis ont fait "une petite concession" en échange "d'engagements plutôt modestes" de la Chine: l'accord commercial sino-américain, dévoilé vendredi à l'issue d'âpres négociations, laisse sur leur faim les spécialistes du commerce international, qui y voient une portée limitée.
Certes Washington et Pékin y ont inclus de grandes thématiques chères à l'administration Trump, en particulier la protection de la propriété intellectuelle, les transferts forcés de technologies ou encore le renforcement des échanges commerciaux entre les deux premières puissances économiques du monde.

Toutefois, les responsables se sont bien gardés de rendre publics les détails du traité, livrant une poignée de données chiffrées et ne révélant pas comment la Chine allait concrètement procéder pour mettre en oeuvre les changements structurels exigés par le président Donald Trump.

L'hôte de la Maison Blanche avait engagé en mars 2018 une guerre commerciale pour mettre fin aux pratiques commerciales chinoises jugées "déloyales", incriminant le vol de la propriété intellectuelle ou encore l'obligation pour les entreprises américaines de partager leur savoir-faire industriel en échange de l'accès au marché chinois.

L'administration américaine y a vu une menace pour la domination économique des Etats-Unis.

Principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis en 2018 ( AFP / )
Principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis en 2018 ( AFP / )

Dans l'accord, qui doit encore être officiellement signé, potentiellement début janvier, les Américains ont mis en exergue l'engagement de la Chine d'importer, au cours des deux prochaines années, 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires du secteur de l'énergie, manufacturier, du secteur agricole (quelque 50 milliards), et des services.

En échange, Donald Trump a annoncé qu'il renonçait à imposer, dimanche comme initialement prévu, une nouvelle salve de tarifs douaniers sur quelque 160 milliards de dollars de biens chinois.

De plus, les droits de douane de 15% sur 120 autres milliards de biens chinois, en vigueur depuis le 1er septembre, seront réduits de moitié (7,5%).

En revanche, les droits de douane additionnels de 25% portant sur l'équivalent de 250 milliards de dollars de marchandises chinoises vont rester en place, a assuré l'administration Trump.

"Au-delà du fait que l'accord manque de substance et ne comporte qu'une diminution des tarifs douaniers mineure -- puisque les droits de douane demeurent sur les deux tiers des importations en provenance de Chine --, l'impact macroéconomique de l'accord est négligeable", ont résumé Lydia Boussour et Gregory Daco, économistes d'Oxford Economics dans une note.

Le résultat paraît d'autant plus modeste qu'il intervient "après d'importants dommages économiques", renchérit Edward Alden, expert en politique commerciale au Council on Foreign Relations.

- Gage de confiance -

La croissance du géant asiatique pourrait ainsi tomber en-dessous de 6% lors du dernier trimestre alors que l'économie du pays fait face aux "plus grandes difficultés et défis de son histoire", avait prévenu récemment un haut responsable chinois.

En outre, l'accord "ne résout pas vraiment les problèmes structurels très profonds de l'économie chinoise", a expliqué à l'AFP M. Alden, soulignant que la résolution des points les plus contentieux, à l'instar des subventions chinoises, a été remise à plus tard.

Pour autant, les économistes soulignent que cette trêve a le mérite de calmer le jeu après près de deux ans de bras de fer inédit menaçant la croissance mondiale.

"Nous étions en quelque sorte au bord du gouffre", note Mary Lovely, économiste au Peterson Institute for International Economics.

Conclure un accord est en soi "important", reconnaît-elle car cela va réduire l'incertitude.

Et le fait que les Chinois aient pu nouer un accord avec les Etats-Unis augure des progrès potentiels dans leurs pratiques commerciales, dit-elle.

Reste qu'"il est très difficile d'appeler cela une grande victoire dans la guerre commerciale", souligne Edward Alden.

Pour l'expert, le grand bénéficiaire pourrait finalement être le président américain, en course pour sa réélection. "C'est bon pour Trump parce que cela va calmer les marchés d'ici 2020", année de l'élection.

Les économistes s'accordent aussi à dire que cela va renforcer la confiance des consommateurs américains notamment, déjà à un niveau élevé.

Vendredi, le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Shouwen, notait que le traité allait être bénéfique aux économies des deux pays et créer un environnement propice aux investissements.

Et alors que Donald Trump fait l'objet d'une procédure de destitution, l'économie reste son principal atout.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 16b98c1934

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 13 déc. 2019, 21:16

Pékin et Washington décrètent l'accalmie dans leur guerre commerciale

AFP•13/12/2019

Les Etats-Unis et la Chine ont annoncé vendredi un accord préliminaire, qui marque une trêve après près de deux ans de guerre commerciale féroce à coups de droits de douane punitifs fragilisant l'économie mondiale.

"C'est un accord fantastique pour tout le monde. Merci!", s'est réjoui dans un tweet Donald Trump qui avait promis à ses électeurs en 2016 qu'il s'attaquerait au problème des pratiques commerciales "déloyales" de Pékin.

Un peu plut tôt, le vice-ministre du Commerce, Wang Shouwen, avait évoqué depuis Pékin des réductions progressives des droits de douane américains. Les deux pays sont convenus de réaliser au plus vite l'examen juridique et la traduction de l'accord avant de procéder à sa signature finale, avait-il précisé, sans toutefois avancer de date.

Annonce la plus concrète à court terme: Donald Trump renonce à imposer, dimanche comme initialement prévu, une nouvelle salve de tarifs douaniers sur quelque 160 milliards de dollars de biens chinois.

Le représentant américain au Commerce (USTR) a précisé de son côté que pour l'heure, les droits de douane additionnels de 25% portant sur l'équivalent de 250 milliards de dollars de marchandises chinoises restaient en place.

En revanche, les droits de douane de 15% sur 120 autres milliards de bien chinois, en vigueur depuis le 1er septembre, seront réduits de moitié (7,5%).

"Un accord sans précédent", a commenté Robert Lighthizer, l'USTR qui l'a âprement négocié.

Cet accord est aussi une bonne nouvelle pour Donald Trump lui-même alors qu'au même moment vendredi, la Chambre des représentants à majorité démocrate franchissait une nouvelle étape décisive vers le renvoi probable du président en procès pour destitution.

S'il a évoqué "des changements structurels significatifs et pleinement exécutoires" de la part de Pékin, l'exécutif américain est resté avare en détails concrets. Le texte "commence à rééquilibrer les relations commerciales sino-américaines", a-t-il ajouté.

En 2018, le déficit pour les seuls biens était de 419,5 milliards de dollars. Sous l'effet des droits de douane, il a fortement diminué en 2019: -14,7% entre janvier et octobre, selon les données du département du commerce américain.

- Règlement des litiges -

Les deux parties ont indiqué que l'accord incluait la propriété intellectuelle, les transferts forcés de technologies, les produits alimentaires et agricoles, les services financiers, le taux de change, le renforcement des échanges commerciaux ou encore la résolution des différends.

Ce sont les mêmes domaines envisagés en octobre lorsque Donald Trump avait déjà annoncé un accord de principe portant essentiellement sur des achats supplémentaires agricoles, qui n'a jamais été véritablement approuvé par les autorités chinoises.

"L'accord établit un solide système de règlement des différends qui garantit une mise en oeuvre et une application rapides et efficaces", a en outre souligné vendredi le représentant américain au commerce (USTR).

Depuis le début des discussions, les Etats-Unis ont souligné qu'un tel mécanisme était totalement indispensable pour pouvoir s'assurer que la Chine respecte bien un éventuel accord.

L'USTR estime que ce traité va se traduire "par des réformes structurelles et des changements du régime économique et commercial de la Chine".

L'accord comprend également un engagement de la Chine à faire "des achats supplémentaires substantiels" de biens et services américains au cours des prochaines années, a affirmé USTR sans avancer de données chiffrées.

Lors de l'annonce du 11 octobre, Donald Trump avait dit que la Chine s'engageait à acheter des biens agricoles pour 40 à 50 milliards de dollars par an.

"Je pense qu'ils vont atteindre 50 milliards de dollars", a déclaré vendredi l'hôte de la Maison Blanche. Un tel montant n'a pas été confirmé par les autorités chinoises. Ce serait environ deux fois plus élevé que le pic des achats de la Chine, en 2012.

..............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... ab67cd8ffa

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 12 déc. 2019, 17:01

Trump dit être "très" proche d'un accord commercial avec la Chine

AFP•12/12/2019

Le président américain Donald Trump a affirmé jeudi que les Etats-Unis étaient "très proches" d'un "grand accord" avec la Chine après 19 mois d'une féroce guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales.

"Nous sommes TRES proches d'un GRAND ACCORD avec la Chine", a tweeté le locataire de la Maison Blanche. "Ils le veulent, et nous le voulons aussi!", a-t-il ajouté.

Pékin a assuré jeudi que les négociateurs des deux pays maintenaient "une étroite communication", sans autres précisions.

Les deux pays se livrent depuis 19 mois un bras de fer qui se traduit par l'imposition mutuelle de droits de douane supplémentaires portant sur des centaines de milliards de dollars d'échanges annuels.

En l'absence d'avancée, une nouvelle salve de surtaxes douanières doit entrer en vigueur dimanche aux Etats-Unis. Elle ciblera des biens chinois jusque-là épargnés, tels que de l'électronique et des vêtements de sport.

L'annonce éventuelle d'un accord commercial avec Pékin dans les jours qui viennent permettrait au milliardaire républicain de vanter ses qualités de négociateur à l'approche de sa mise en accusation par la Chambre des représentants dans l'affaire ukrainienne, qui devrait intervenir la semaine prochaine.

La Maison Blanche n'a donné aucune précision sur ce à quoi le "grand accord" évoqué par la président américain pourrait correspondre.

Pékin et Washington négocient âprement un accord préliminaire aux termes duquel la Chine augmenterait ses achats de produits agricoles américains. En contrepartie, les Etats-Unis renonceraient à de nouvelles hausses des droits de douane sur les produits chinois prévues le 15 décembre.

Mais cet accord, annoncé comme imminent depuis plusieurs semaines par l'administration de Donald Trump, tarde à se concrétiser.

Cette guerre commerciale, qui pénalise déjà les firmes chinoises tournées vers l'export, menace à présent la croissance du géant asiatique. Elle est tombée à 6% sur un an au troisième trimestre, soit son niveau le plus bas depuis 27 ans.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 88b17fb4c7

Re: La guerre commerciale US est déclarée

par energy_isere » 03 déc. 2019, 08:38

Taxe "Gafa": Washington menace de taxer 2,4 milliards de dollars de produits français

REUTERS•03/12/2019

Le gouvernement des Etats-Unis a menacé lundi de surtaxer 2,4 milliards de dollars de produits français en représailles à la taxe instaurée par Paris sur les entreprises numériques, qui pénalise injustement les sociétés américaines aux yeux de Washington.

Le Bureau du Représentant américain au Commerce (USTR) a établi une liste de produits dont le champagne, les sacs à main, les produits de maquillage ou les fromages, qui pourraient être soumis à des surtaxes pouvant atteindre 100%.


L'USTR avait ouvert une enquête cet été au titre de la Section 301 du Trade Act de 1974, qui a pour but de déterminer l'équité de pratiques commerciales à l'égard des compagnies américaines.

Dans ses conclusions, il estime que la taxe française, adoptée en juillet dernier, n'est "pas conforme aux principes de politique fiscale internationale et constitue un fardeau anormal pour les entreprises américaines affectées".

Ciblant notamment les géants du numérique que sont Google, Apple, Facebook et Amazon - d'où son surnom de "taxe Gafa" - la taxe française s'applique aux sociétés réalisant un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de 750 millions d'euros au niveau mondial et de plus de 25 millions d'euros sur le sol français.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3e51b6e4e7

Haut