Le lithium, une flambée en perspective?

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Le lithium, une flambée en perspective?

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 15 sept. 2019, 10:42

Tianqi puts world’s future biggest lithium plant in Australia expansion on hold

Cecilia Jamasmie | September 11, 2019

Chinese lithium miner Tianqi, one of the world’s top producers of the white metal, has shelved plans to complete a A$300 million ($205m) second phase expansion at the world’s largest lithium hydroxide plant as an oversupply of the commodity continues to drive down prices.

The company, which officially opened up the first stage of its Kwinana plant on Tuesday, said the decision was made to focus on completing the facility’s initial phase rather than as a response to market conditions.

“We just had so many people on site and so much construction activity happening that we really wanted to just focus on getting stage one complete (…) That happened at the same time as the market has softened a little,” Tianqi Australia’s general manager, Phil Thick, said.

Image
Once in full production, Kwinana will be the largest lithium hydroxide-producing operation and the biggest spodumene converter in the world. (Image: Tianqi Lithium.)

At full production, Kwinana is expected to produce 48,000 tonnes of battery-grade lithium hydroxide a year, treating spodumene concentrate coming from Tianqi’s half-owned Greenbushes mine, south-east of Perth.

The facility is a major step for Western Australia which has struggled to attract and develop secondary processing opportunities for the billions of dollars of minerals mined across the state.

Lithium, one of the key ingredient for batteries that power electric vehicles (EVs) and high tech devices, was Western Australia’s sixth largest mine production in 2018.

News of the delay comes after Tianqi and Albemarle Corp (NYSE: ALB), the world’s No. 1 lithium miner, last month postponed a planned expansion of their Greenbushes lithium project.

The US-based lithium giant also revised a deal to buy into Australia’s Mineral Resources’ Wodgina lithium mine and said it would delay building 75,000 tonnes of processing capacity at Kemerton, also in Australia.

Chile’s Chemical and Mining Society (SQM), the world’s second largest lithium producer, has also shown the impact of weak prices. Last month, it posted a 47.5% drop in profit to $70.2 million during the second quarter of this year, from $133.9 million in 2018.

Prices for lithium carbonate, the most common type used in EV batteries, doubled over 2016 and 2017. Since then, they have fallen by more than 40% over the past year, to around $9.25 per kg at the end of July.

The sharp drop has been driven by an “avalanche” of new supply and China’s changes to its subsidies to EV makers, commodity research group CRU said in August.

Australian producers, which account for nearly half of the world’s mined lithium supply, have said they don’t expect a significant market improvement through year-end.
https://www.mining.com/tianqi-puts-worl ... n-on-hold/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 15 sept. 2019, 10:32

Suite de ce post du 7 avril 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 9#p2282679
Brazilian lithium producer Sigma in talks with Tesla, other automakers

Reuters | September 12, 2019

Brazil-based lithium startup Sigma Lithium Resources Corp has held talks with Tesla Inc and other automakers about supplying the key battery ingredient in the coming years, the company’s chief executive said on Thursday.

Sigma, which recently received its license to begin hard rock lithium mining in the Brazilian state of Minas Gerais, met with Tesla supplier Ganfeng Lithium, at the automaker’s request. But it is holding off on a deal because of the terms the Chinese company is demanding, Chief Executive Calvyn Gardner said in an interview.

“There’s a bunch of other things that they need, not just prices, but other demands which are a little more complicated that sort of restricts Sigma to almost supplying purely into China,” Gardner said on the sidelines of a Brazilian mining conference. “It’s not really what we think we should be doing over the long term.”

Although lithium prices have slumped in the past year, Sigma and other producers hope to benefit from a long-awaited boom in electric car production when prices of the vehicles become more competitive.

He added that Sigma would prefer to ship its lithium directly to Tesla in California, although that can only happen once makers of cathodes, one of the two main battery components, set up shop in the United States.

Gardner said he is a “big fan” of Tesla, to the point where he tried to import one of the company’s Model 3 sedans for personal use into Brazil, where the electric car maker has no dealerships. He gave up after discovering the car would cost $75,000 given Brazilian import taxes, rather than the roughly $35,000 U.S. price including tax credits.

Sigma, which would be among the world’s lowest-cost suppliers of the mineral, has also held informal talks with German automakers Volkswagen and BMW.

“Having options to get lithium from other jurisdictions and that you can supply over the long term, that’s what all of them are interested in and we think Sigma can do that,” Gardner said.

Sigma in April struck an alliance with Japan’s Mitsui which included $30 million in funding for its planned commercial production plant. In return, Mitsui will get roughly a third of the mine’s initial planned output of 220,000 tonnes.

The alliance will help Sigma move closer to automakers given Mitsui’s partnerships with Asian battery makers which in turn supply the carmakers, he said.
https://www.mining.com/web/brazilian-li ... utomakers/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 13 sept. 2019, 18:33

La Bolivie s'apprête à rejoindre le club des pays producteurs de lithium

AFP•13/09/2019

A près de 4.000 mètres d'altitude, dans le salar andin d'Uyuni, le ballet des camions autour de bassins d'extraction est incessant: dans un des plus grands gisements de lithium du monde, la Bolivie s'apprête à franchir le pas de l'exploitation industrielle, alors que la demande mondiale explose.

Le pays des hauts plateaux andins, qui compte les plus grandes réserves mondiales, fait partie du "triangle du lithium", avec le Chili et l'Argentine, deux des plus grands producteurs mondiaux de cet "or blanc" aux côtés de l'Australie et de la Chine.

Mais il était jusqu'à présent le seul des trois pays sud-américains à ne pas exploiter la ressource permettant la production de carbonate de lithium (LCE), utilisé principalement dans la fabrication de batteries pour les véhicules électriques et les appareils électroniques, ainsi que pour la confection de céramiques, de verre et même de médicaments.

D'ici 2020, l'usine pilote de Llipi entrera dans sa phase industrielle dans le salar d'Uyuni (sud-ouest) qui, avec ceux de Coipasa (ouest) et Pastos Grandes (sud-ouest), concentrent les 21 millions de tonnes de réserves du pays, selon une certification de février 2019 qui multiplie par deux les estimations précédentes.

L'usine, surveillée par l'armée, aura "une capacité de production de 15.000 tonnes" par an de carbonate de lithium, explique à l'AFP Marco Antonio Condoretty, chef de projet.

La compagnie publique Yacimientos de Litio Bolivianos (YLB), créée en 2008 par le gouvernement du président Evo Morales pour exploiter le lithium des salars, espère ainsi faire de la Bolivie le quatrième producteur mondial de lithium dès 2021.

Loin de l'agitation touristique que suscite depuis des décennies le plus grand lac salé du monde (10.000 km2), l'exploitation du lithium n'occupera que 3% de la surface et fonctionnera avec des "technologies propres", assure Marco Antonio Condoretty.

"Selon la loi, en Bolivie, seule la compagnie YLB peut exploiter les ressources" tirées de l'évaporation des sels d'altitude, explique l'ingénieur en chimie, qui garantit que "le profit reste dans le pays".

L'exploitation du lithium se fait sur le même modèle que celle des hydrocarbures, nationalisée en 2006 par Evo Morales, qui briguera en octobre un quatrième mandat.

- Appétits chinois -

Cependant, conscient des difficultés à mettre sur pied une industrie 100% bolivienne, YLB a signé des accords avec "des partenaires stratégiques" afin qu'ils "apportent leur technologie et garantissent des débouchés".

Parmi eux, la société allemande ACI Systems qui prévoit notamment de fabriquer sur place des batteries "made in Bolivia" pour le marché européen, ou encore la chinoise Xinjiang Tbea Group-Baocheng, qui travaillera à Coipasa et Pastos Grandes, mais transformera la matière première en Asie.

Alors que de nombreux pays ont entamé leur transition vers des énergies propres, la légèreté et la capacité de stockage du métal est considérée comme un atout.

Les défenseurs de l'environnement mettent en garde toutefois contre les conséquences sur les écosystèmes des salars que représente l'extraction de quantités faramineuses de saumure (eau salée) pour l'obtention de sels de lithium par évaporation.

Avec 63% du marché des batteries électriques, devant les Etats-Unis (23%), la Chine est le premier consommateur de carbonate de lithium au monde, rappelle Ingrid Garcés, professeure à l'Université chilienne de Antofagasta.

Une position qui a conduit le géant asiatique à se positionner dans les principaux gisements mondiaux pour assurer son approvisionnement.

En décembre, la compagnie chinoise Tianqi a mis un pied dans le salar de l'Atacama, au Chili, un immense gisement, en prenant le contrôle de 24% de la société chilienne SQM.

A partir de 2025, la Chine aura besoin de 800.000 tonnes de carbonate de lithium par an pour satisfaire la demande croissante de véhicules électriques. Et ses appétits ont précisément en ligne de mire le "triangle du lithium" sud-américain.

Tirée par une demande en hausse, la production mondiale n'a cessé de croître ces dernières années : + 74% en 2017, puis + 23% en 2018 à 85.000 tonnes de lithium, selon le rapport annuel du Service géologique des Etats-Unis (USGS).

En 2018, l'Australie a été le premier producteur mondial de lithium (51.000 tonnes), suivi du Chili (16.000), de la Chine (8.000) et de l'Argentine (6.200).
avec de nombreuses photos dans l'article :
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... c26c02cc69

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 08 sept. 2019, 11:17

Le fabricant chinois de batteries lithium investi dans le minier Pilbara en Australie.
CATL to buy stake in Pilbara Minerals in Australia for A$55m

By Jack Unwin

Chinese battery company Contemporary Amperex Technology (CATL) has announced that it will buy an 8.5% stake in Australian lithium mining company Pilbara Minerals for around $37.5m (A$55m).

CATL will pay A$0.30 each for over 183 million shares in the company, which the Financial Times notes was 14% less than Pilbara’s share price at the close of trading on 5 September. As part of the deal, CATL will also be able to nominate a non-executive board member to the Pilbara board.

The money raised from the deal will be used by Pilbara to expand the Pilgangoora Lithium-Tantalum Project, its key asset in Western Australia.

Pilgangoora is a major lithium mining project that has been developed by Pilbara in two stages, with stage one being commissioned in August 2018. Currently producing two million tonnes of lithium per annum (Mtpa), stage two will expand this to five million. With provable reserves of 108.2Mt of lithium, Pilgangoora was recently estimated to be the fourth largest lithium mine in the world.

The money will also be used for a processing facility to produce lithium hydroxide in South Korea.

The news comes at a time when lithium prices are in freefall, with the price of lithium carbonate dropping 17% so far in 2019.

Despite this, Pilbara managing director Ken Brinsden said: “While there has been commentary talking down the current state of lithium markets, it has belied the significant interest we have continued to see from the strategic players in the lithium-ion supply chain and their focus on lithium raw material supply.”
https://www.mining-technology.com/news/ ... australia/

Image
The Pilgangoora lithium-tantalum project is located 120km from Port Hedland in Western Australia’s resource-rich Pilbara region. (Image courtesy of Pilbara Minerals.)

https://www.mining.com/chinas-catl-beco ... ny-armour/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 07 sept. 2019, 11:04

Suite de ce post du 13 juillet 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 0#p2285170
Mali lithium cherche un partenaire pour développer le projet Goulamina

Image

Agence Ecofin. 4 sept 2019

La compagnie minière Mali Lithium, ex Birimian, cherche un partenaire stratégique pour l'aider à développer son projet de lithium Goulamina, au Mali. C’est ce qu’a indiqué mercredi à Mining Weekly, Chris Evans, le DG de la compagnie, en marge d’une conférence sur l’investissement minier à Perth, en Australie.

Selon lui, en plus de faire progresser ses relations avec la société chinoise de commerce de métaux China Minmetals, Mali Lithium vise également les producteurs de carbonate de lithium comme partenaires stratégiques potentiels. «Nous nous tournons également plus en amont vers les constructeurs automobiles et les fabricants de batteries qui ont besoin de s'approvisionner en lithium», a déclaré M. Evans mercredi.

La décision finale d'investissement pour le projet Goulamina est attendue pour la fin de l'année 2020, et la construction du projet devrait durer entre 18 et 24 mois. Selon l’étude de préfaisabilité actualisée, la mine pourrait produire annuellement 362 000 tonnes de concentré de Li2O sur une durée de vie de 16 ans.
https://www.agenceecofin.com/metaux/040 ... -goulamina

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 01 sept. 2019, 11:08

Les 10 plus grosses mines de Lithium dans le monde.
5 sont en Australie.
Une au Mexique (la plus grosse), une aux USA, une au Canada, une au Mali, une au Zimbabwe
Top ten biggest lithium mines in the world

29 AOÛT 2019

Western Australia hosts five of the world’s biggest lithium mines, whose combined reserves exceed 475.24 million tonnes (Mt). Mining-technology ranks the top ten biggest lithium mines in the world, based on proven and probable reserves.

........
Lire https://www.mining-technology.com/featu ... ium-mines/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 01 sept. 2019, 10:03

Codelco au Chili va décider début 2020 de l'avenir de son projet de Lithium Maricunga.
Codelco to decide by early 2020 on Maricunga lithium project

Reuters | August 30, 2019

Image
Maricunga salt flat in Chile (Image: Wikimedia Commons.)

Chile’s state-owned Codelco , the world’s top copper miner, will decide by early 2020 whether to pursue a joint lithium project with foreign-backed miner Salar Blanco, a company executive told Reuters on Friday.
.......
https://www.mining.com/web/codelco-to-d ... m-project/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 30 août 2019, 20:04

Le Portugal annonce l’appel d’offres pour l’exploration de son lithium

MYRTILLE DELAMARCHE Usine Nouvelle 30/08/2019

Bien décidé à accélérer dans l’extraction de lithium, le premier producteur européen entend ouvrir d’ici la fin de l’année l’appel à soumissions pour des permis d’exploration, déjà repoussé par deux fois.

Image

L’appel d’offres international pour l’exploration du lithium au Portugal sera lancé d’ici la fin de l’année 2019, a affirmé le 29 août le ministère de l’Environnement et de la transition énergétique du pays. Le Portugal, premier producteur européen de lithium avec 400 tonnes annuelles qui sont actuellement vendues à l’industrie verrière et de la céramique, entend devenir le premier fournisseur de la future industrie européenne des batteries pour véhicules électriques. Une étude du gouvernement estime à 3,3 milliards d’euros l’investissement potentiel dans les cinq zones les plus attractives.

Réduire l'impact environnemental

Mais cet appel d’offres, attendu fin 2018, a déjà été repoussé deux fois. En attendant, le gouvernement portugais peaufine sa réglementation sur la "mine verte" afin de limiter l’impact environnemental du secteur extractif. Le pays a par exemple rejoint l’initiative européenne Smart and green mining regions of the European union (ce qui n’est pas le cas de la France), qui recense et promeut les bonnes pratiques dans le secteur afin de réduire la dépendance de l’Europe aux importations de métaux critiques et stratégiques.

Cette accélération dans l’extraction minière fait l’objet d’oppositions des groupes environnementalistes au Portugal, comme dans la majorité des pays désireux d’accélérer l’exploitation de leurs ressources.

Les prix du lithium restent bas

Malgré les projections encourageantes de demande à long-terme, avec plusieurs projets d’usines de batteries pour véhicules électriques en Europe, la période n’est pas favorable. Les prix du lithium restent bas. En Chine, ils ont chuté de 20% (carbonate) à 30% (hydroxyde) depuis le début de l’année 2019, rappellent les consultants de CRU. En août, la tonne de carbonate de lithium (utilisé dans le verre et la céramique) valait 65 000 renminbi (9,25 dollars par kg), et l’hydroxyde 74 500 renminbi (10,5 dollars par kg). Des prix bas que CRU lient aux prix de production plus qu'au rapport entre offre et demande. La croissance de la demande en Chine, premier utilisateur avec 57% de la demande mondiale, est tout de même un peu décevante face aux prédictions récurrentes de goulots d’étranglement dus à la croissance du segment des batteries électriques.

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 25 août 2019, 09:00

Suite de ce post du 7 juillet 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 0#p2285020

C'est donc à Mitsubishi que l'argentin Argosy pense vendre 2000 t par an de carbonate de lithium
Argosy Minerals inks initial terms for lithium supply deal with Mitsubishi

Reuters | August 23, 2019

Lithium miner Argosy Minerals Ltd said on Friday it has signed a preliminary agreement with a unit of Japan’s Mitsubishi Corp for the supply of lithium carbonate product.

Under the terms of the initial non-binding agreement, Argosy will supply metals trader Mitsubishi Corp RtM Japan Ltd with 2,000 tonnes per annum (tpa) of lithium carbonate product from its flagship Rincon Lithium project in Argentina.

The agreement will be for a three-year period, with an option to extend for a further two years, the company said in a statement.

With the commercial terms of the deal chalked out, Argosy said the two companies will continue ongoing talks to enter a detailed definitive offtake supply deal.

Argosy added that it would continue to prioritise efforts to secure capital expenditure funding for the development of a 2,000 tpa production plant at the Rincon project, in which it owns a 77.5% stake.
https://www.mining.com/web/argosy-miner ... itsubishi/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 24 août 2019, 10:46

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

Agence Ecofin 21 août 2019

Les prix du lithium, comme ceux du cobalt, sont en chute libre. Alors que de nombreux acteurs prévoient un futur reluisant, à long terme, pour le marché, la firme de recherche CRU n’est pas très optimiste.

Dans un rapport publié cette semaine, les analystes de la firme ont indiqué que les prix du métal rare ont chuté à 10 $/kg de lithium-carbonate équivalent, en raison d’une offre en surabondance. Et ce prix devrait passer à un chiffre à une unité et y rester.

« La demande plus faible que prévu en Chine est en partie responsable, mais le principal moteur a été l'avalanche continue de nouvelles sources d'approvisionnement sur le marché », a déclaré la CRU, relayée par Mining Weekly.

Les anticipations de besoin en lithium depuis 2015 avaient déclenché une spéculation effrénée et, du coup, fait exploser les prix et les investissements. L’Australie a ouvert six mines en 2017 et 2018 pour répondre à la demande prévisible et des plans d’extension des mines existantes dans les autres pays ont été lancés.

Depuis quelques mois, les acteurs du marché prennent conscience que la demande en batterie pour les voitures électriques ne serait pas aussi importante que l’ampleur des mouvements écologistes le laissait présager. Les prix retournent à la baisse.
https://www.agenceecofin.com/metaux/210 ... ithium-cru

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 11 août 2019, 15:05

Vu la production plus que suffisante de Lithium Albemarle repousse un projet de 125 000 tonnes de Lithium.
World’s leading lithium producer Albermarle delays plans for 125,000 tonnes of additional capacity

By Felix Todd 08 Aug 2019

An oversupply of lithium in 2019, has caused leading producer Albermarle to cancel plans for 125,000 tonnes of additional processing capacity

US-based Albermarle will delay plans to add 125,000 tonnes of lithium processing capacity, it was announced today.

The world’s top producer of the commodity — which has seen prices fall 30% since the end of 2018 — said an oversupply of the metal is at fault for driving down its value.

This oversupply is primarily due to the initial surge in demand between 2016 and 2018 following a number of orders relating to electric vehicles, which has since tailed off — a trend that has also dramatically damaged cobalt’s performance in 2019.

Analysts predict the global volumes of lithium, which is key to the construction of electric-vehicle batteries, will increase from the 28,000 tonnes produced last year to 68,000 tonnes in 2019, before reaching 146,000 tonnes in 2021
https://www.nsenergybusiness.com/news/a ... -capacity/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 06 août 2019, 00:56

Voiture électrique : l’industrie du lithium en surcapacité

Par Dominique Pialot | 05/08/2019 LaTribune

Entre production accélérée de ce composant essentiel des batteries et croissance ralentie du marché du véhicule électrique dans le monde, les prix ont chuté de 30% depuis la mi-2018, et la filière souffre. Mais les industriels veulent être prêts pour le vrai décollage de la voiture électrique, sur lequel tout le monde s’accorde sans en connaître précisément l’échéance.

Entre 2015 et 2019, les cours du lithium ont triplé. Une conséquence logique pour ce composant central des batteries lithium-ion, aujourd'hui les plus répandues pour les véhicules électriques, alors que le marché mondial franchissait le cap des 5 millions de véhicules.

Mais les efforts menés pour accroître la production se sont avérés trop efficaces, alors que la croissance des ventes connaissait ses premiers ralentissements, notamment en Chine, premier marché au monde. Pourtant, elles y ont enregistré une hausse de 90% au premier trimestre 2019 en comparaison de l'année précédente. Mais c'est deux fois moins que la hausse observée sur la même période entre 2017 et 2018.

Le prix du minerai a chuté de 30% depuis la m-2018
Or, dans le même temps, six nouvelles mines ont ouvert en Australie depuis 2017 et le premier producteur mondial prévoit d'accroître sa production de 23% dans les deux prochaines années. Le Chili, autre gros producteur, prévoirait de doubler la sienne dans les quatre ans. Logiquement, cette situation de surcapacité a entraîné un effondrement des prix de 30% depuis la mi-2018.

Mais cela ne semble pas s'arrêter là car Morgan Stanley s'attend à voir le prix de la tonne de lithium en provenance d'Amérique du sud passer prochainement sous la barre des 10.000 dollars et le prix moyen converger dans une fourchette de 7.000 à 8.100 dollars la tonne à l'horizon 2025.

Et les producteurs doivent faire face à d'autres difficultés, notamment un goulet d'étranglement dans la chaîne de valeur au stade de la transformation du minerai brut en produit fini, des temps plus longs de mise en service de leurs installations ou encore de moins bonnes conditions de crédit.

Cellules de batteries : un marché de 424 milliards de dollars en 2025

Dans ce contexte, la plupart des producteurs ont dû réduire la voilure et réviser à la baisse leurs prévisions financières pour le court terme. C'est le cas de l'australien Pilbara, qui a décidé de ralentir sa production, ou encore du belge Umicore. Toujours confiant pour 2020, le premier fabricant de cathodes à base de lithium reconnaît qu'il affiche de 12 à 18 mois de retard sur ses prévisions pour 2019.

Cette situation s'explique par un marché de la voiture électrique en devenir, que tous s'accordent à voir exploser dans les prochaines années, mais dont on ne connaît pas précisément le calendrier de développement. Les industriels ne peuvent se permettre de négliger un marché du lithium dont Bloomberg New Energy Finance estime qu'il devra être multiplié par 10 d'ici à 2030 - pour un parc de véhicules électriques qui représenterait alors 70% du parc roulant.

D'après une étude publiée en 2018 par l'association australienne des mines, le marché du minerai brut devrait représenter 20 milliards de dollars (17,9 milliards d'euros) en 2025, 43 milliards pour le matériau traité, et 424 milliards pour les cellules de batteries.

Mais il n'est pas dit que tous surmontent la situation actuelle. D'autant moins que les besoins des constructeurs changent à mesure que les technologies évoluent. Or, tous ne semblent pas posséder l'agilité nécessaire pour suivre.
https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 25230.html

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 03 août 2019, 17:43

Suite de ce post du 28 avril 2017 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 70#p403970

Le gisement Cinovec en Tchéquie de Lithium contient aussi de l'étain et du Tungstène.
Cinovec Lithium-Tin Project


The Cinovec lithium-tin project is a high-grade underground deposit located in Prague, Czech Republic. It is the biggest lithium deposit in Europe and one of the biggest tin resources being developed in the world.

European Metals Holdings fully owns the project and is also developing it with an investment of £383m ($482m).

Pre-feasibility study for the Cinovec lithium-tin project was completed in April 2017. The average rate of production at the project will be 1.68 million tons per annum (Mtpa), through its anticipated mine life of 21 years.

Cinovec lithium-tin project location, geology, and mineralisation


The Cinovec lithium-tin project is situated approximately 100km to the north-west of Czech Republic’s capital Prague, on the German border.

The deposit is associated with the Cinovec Zinnwald granite cupola and comprises irregular metasomatic greisen, which hosts quartz, zinnwaldite, fluorite, and adularia-K feldspar.

The thin and flat greisen zones enclosing quartz veins that are up to 2m-thick are part of the Cinovec deposit. The minerals contained in the deposit are cassiterite, scheelite, zinnwaldite, and wolframite.

Cinovec lithium-tin project reserves

The Cinovec lithium-tin project is expected to contain probable ore reserves of 34.5Mt graded at 0.65% Li2O and 0.09% Sn.

The indicated and inferred resources are estimated to be 695.9Mt, graded at 0.195% Li. Contained reserves are estimated to be seven million tonnes (Mt) of lithium carbonate-equivalent (LCE), 101,635t of tungsten, and 278,360t of tin.

Mining at Cinovec lithium-tin project
The mining method proposed to be used at the Cinovec lithium-tin project is long hole open stoping method. The ore body of the underground deposit is flat or shallow-dipping and will be mined with pillars support in addition to cement paste back-fill.

The mine will be accessed by two declines, with the first one comprising a conveyor to transport the material from the underground primary crusher to surface. The second decline will be used as a service decline for mineworkers, material, and as an intake airway.

Processing at Cinovec lithium-tin project
The Cinovec lithium-tin project is expected to provide 360,000 tonnes per annum (tpa) of mica concentrate to the lithium carbonate and hydroxide plants (LPP).

The processing plant will use a two-stage crushing plant, and screened in a double-deck vibratory screen.

The run-of-mine (ROM) ore will then be passed through a comminution plant for resizing to a particle size distribution (PSD) ideal for lithium recovery.

The product will be then conveyed to the beneficiation plant, which will produce lithium-rich magnetic stream (mica-concentrate) through the separation of paramagnetic zinnwaldite. It will also treat the non-magnetics by-product stream using gravity, flotation, magnetic, and electrostatic separation processes to produce tin and tungsten product.

The concentrate will be mixed with limestone, waste gypsum, and recycled sodium sulphate before roasting to convert the lithium into a lithium potassium sulphate. The product will be then leached to dissolve the contained lithium sulphate values.

Crude lithium carbonate is then precipitated from the purified leach solution through alum precipitation.

The beneficiation plant will also treat the non-magnetics by-product stream with gravity, flotation, magnetic, and electrostatic separation to produce tin and tungsten product.

Potassium sulphate, which is produced as a by-product, will be dried and packed for sale. The battery-grade lithium carbonate will be further processed to produce battery-grade lithium hydroxide.

Infrastructure facilities

The Cinovec lithium-tin project can be accessed through both road and rail. It is located near industrial and chemical plants with support services in Czech and Germany.

The site infrastructure includes a 22kV transmission line, and a well established water and communications network.

Underground infrastructure facilities will include mine service water systems, electrical reticulation system, control systems and instrumentation, trackless workshops, and underground crushers, tips, and conveyors.

Contractors involved

European Metals prepared the project PFS with support from independent consultants such as Widenbar and Associates, Bara Consulting, Ausenco, and Hatch Associates
https://www.nsenergybusiness.com/projec ... n-project/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 21 juil. 2019, 14:55

Suite de ce post du 31 m1rs 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 9#p2282429

La société Pallinghurst annonce vouloir investir 200 millions de dollars canadien dans le projet de mine de Lithium de Whabouchi de Nemaska Lithium.

Canadian lithium junior surges 45% after $460m injection
Frik Els | July 19, 2019

Shares in Nemaska Lithium Inc soared on Friday after the company announced it has received a letter of intent for a $460m (C$600m) investment from specialist mining investment firm, Pallinghurst.

Pallinghurst is contemplating C$200m private placement at C$0.25 per share and a stand-by purchase agreement to fully guarantee the successful completion of a rights offering of up to C$400m at the same issue price, according to a press release.

The funding will enable Nemaska to complete the construction of its Whabouchi hard rock lithium mine in the James Bay region and Shawinigan processing plant north of Montreal.

After a trading halt was lifted, shares in Nemaska gained as much as 45% to $0.32 a share in Toronto, lifting the market value of the developer to $260m. The stock had been under pressure since February when Nemaska said it was facing a budget overrun of C$375m on the project.

Last year, Nemaska arranged $1.1 billion financing for the lithium project. SoftBank’s Vision Fund, the largest tech investment fund ever assembled, entered the mining sector for the first time in May 2018, buying up to 9.9% of the Quebec City-based company.
https://www.mining.com/canadian-lithium ... injection/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 13 juil. 2019, 12:08

Suite de ce post du 9 juin 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 4#p2284384
Mali Lithium engage Lycopodium pour réaliser l’étude de faisabilité du projet Goulamina

Agence Ecofin 11 juillet 2019

La compagnie minière Mali Lithium, ex-Birimian, a engagé Lycopodium Minerals pour réaliser l’étude de faisabilité définitive (DFS) de son projet de lithium Goulamina, au Mali.

Forte de plus de 25 ans d’expérience dans le développement de projets en Afrique, Lycopodium a construit et mis en service plusieurs mines sur le continent.

« Nous sommes heureux d’avoir engagé une société du calibre de Lycopodium, qui a fait ses preuves en réussissant des missions ressemblant à la DFS de Goulamina dans les délais et de manière efficace », DG de Mali Lithium.

La compagnie dispose déjà d’une licence environnementale pour le projet Goulamina, condition nécessaire à l’octroi d’un permis d’exploitation minière. Selon l’étude de préfaisabilité actualisée, la mine pourrait produire annuellement 362 000 tonnes de concentré de Li2O sur une durée de vie de 16 ans.
https://www.agenceecofin.com/metaux/110 ... -goulamina

Haut