Le lithium, une flambée en perspective?

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Le lithium, une flambée en perspective?

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » Hier, 00:13

Eramet met sous cocon son projet lithium en Argentine

MYRTILLE DELAMARCHE Usine Nouvelle 08/04/2020

En raison de la crise liée au coronavirus, Eramet a annoncé le 8 avril sa décision de placer sous cocon son projet de construction d'une usine de production de lithium en Argentine. Comme le gisement de nickel de Weda Bay (Indonésie) en son temps, le projet va être réduit à son activité minimale d'ici un retour à meilleure fortune.

Comme il l'avait fait il y a plusieurs années pour son gisement de nickel de Weda Bay en Indonésie, avant de le redémarrer avec le chinois Tsingshan, le groupe Eramet a confirmé le 8 avril le placement sous cocon de son projet d'extraction de lithium en Argentine. " Dans le contexte actuel de pandémie de coronavirus, et compte tenu des nombreuses incertitudes qui pèsent actuellement sur l’économie mondiale et nos marchés, nous avons pris la décision de ne pas engager la construction de notre usine de production de lithium en Argentine ", a déclaré Christel Bories, la PDG du groupe minier et métallurgique français, citée dans un communiqué.

L'usine pilote maintient son activité

" L'usine pilote, dont les premiers résultats sont très satisfaisants, continue son activité avec une quarantaine de salariés ", précise un porte-parole du groupe à l'Usine Nouvelle. " Sur les 150 salariés sur place, une partie va rester pour gérer les équipements sur place afin de mettre proprement le site sous cocon, et prendre les dispositions nécessaires auprès des fournisseurs, dont les contrats seront seulement suspendus afin de permettre un redémarrage dès que les conditions le permettront. D'autres devront être démobilisés. "

Cette décision conduira à la comptabilisation d’une charge de l’ordre de 150 millions d'euros, dont une dépréciation d’actifs, et des décaissements d’environ 90 millions d'euros en 2020, précise le groupe. Le montant des dépréciations d'actifs, liées aux revenus qui ne seront pas générés, devrait être précisé lors des prochains résultats trimestriels.
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... ne.N951321

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 29 mars 2020, 20:19

La derniére fiche USGS pour le Lithium : https://pubs.usgs.gov/periodicals/mcs20 ... ithium.pdf

Image

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 15 mars 2020, 15:51

Suite de ce post du 5 janv 2020 viewtopic.php?p=2294115#p2294115

Le projet de construction de l'usine de carbonate de Lithium Cauchari-Olaroz en Argentine prend du retard à cause du Coronavirus. Du matériel Chinois arrivera en retard.
Lithium Americas expects delays at Caucharí-Olaroz over coronavirus

Bruno Venditti | March 13, 2020

Lithium Americas (TSX: LAC, NYSE: LAC) announced Friday that it expects a delay on the construction of its Caucharí-Olaroz lithium project situated in Jujuy, Argentina.

The company said the construction was set to be completed by the end of 2020, but noted there will be delays of up to 90 days in the delivery time for some equipment from Chinese suppliers as a result of the Covid-19 outbreak.

At the end of February, construction of the 40 000 t/d battery-quality lithium carbonate project was about 36% complete. About $331 million of the planned capital expenditure has been committed, of which $222 million has been spent.

“The company continues to assess the impact of Covid-19 on the development program, including discussions with all vendors and freight forwarders on the delivery schedule, to assess the impact on schedule and to develop mitigation strategies, if necessary,” Lithium Americas said in a media release. “The company intends to provide updated guidance on the construction schedule in the second quarter.”

Lithium Americas is partnered with China’s Ganfeng on the Caucharí-Olaroz lithium project.
https://www.mining.com/lithium-americas ... ronavirus/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 15 mars 2020, 13:52

Fabrication locale en Argentine de carbonate de Lithium pur à 99.5 % à partir des salars du pays.
Neo produces battery-grade lithium carbonate in Argentina

MINING.COM Staff Writer | March 13, 2020

Neo Lithium Corp (TSXV:NLC) announced that it has produced battery-grade lithium carbonate at its pilot plant in Fiambalá using concentrated brine from its wholly-owned Tres Quebradas -or 3Q- lithium project in Argentina.

In a press release, Neo Lithium said the brine was extracted from the high-grade zone located in the northern area of 3Q and then evaporated at the company’s industrial-scale ponds at the same location under similar conditions as production scale.
.......
https://www.mining.com/neo-lithium-prod ... argentina/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 14 mars 2020, 16:18

Suite de ce post du 21 avril 2018 viewtopic.php?p=2268557#p2268557
Ghana : IronRidge Resources élargit son portefeuille de projets de lithium

Agence Ecofin 13 mars 2020

La compagnie minière IronRidge Resources, déjà active sur le lithium au Ghana, a élargi son portefeuille de projets dans le pays avec l’acquisition de 100 % du capital de Joy Transporters. Elle émettra en contrepartie 2,36 millions de ses actions au prix de 22,5 pences par action, soit un prix supérieur à son cours actuel.

L’acquisition donne à IronRidge le contrôle total du projet Cape Coast qu’elle détenait déjà ainsi que d’un nouveau projet, Saltpond. Cela représente un portefeuille de terrains très prometteurs adjacent à son projet Ewoyaa qui abrite une ressource minérale de 14,5 millions de tonnes titrant 1,31 % d’oxyde de lithium (Li2O). Elle permettrait à terme à la compagnie d’intégrer l’ensemble de ses actifs dans un grand complexe de lithium.

« Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre de notre plan stratégique dans la région, qui prévoit de précieuses synergies avec notre propre projet et vise à créer et maintenir la valeur actionnariale par la découverte de projets de lithium fondamentalement solides », a commenté Vincent Mascolo, PDG de la compagnie.
https://www.agenceecofin.com/metaux/130 ... de-lithium

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 07 mars 2020, 14:20

Eramet a annoncé mercredi avoir reporté un projet de mine de lithium en Argentine, en raison des incertitudes concernant la situation économique et réglementaire du pays, très endetté.

Reuters 20 fev 2020

Le groupe minier devait prendre une décision définitive sur ce projet dont la phase d'études préliminaires avait été engagée l'an dernier, avec comme objectif un démarrage fin 2021 de la production de lithium, un métal très utilisé pour les batteries des véhicules électriques.

"La conjoncture en Argentine et la conjoncture générale ne nous permettent pas aujourd'hui de lancer sereinement un tel projet", a déclaré à la presse Christel Bories, PDG du groupe, qui a annoncé des pertes en 2019.

Le contrôle des changes introduit récemment en Argentine ainsi que l'incertitude sur les négociations de la dette avec le Fonds monétaire international ont été un facteur clé dans la décision de suspendre le projet, a-t-elle déclaré.

En se développant dans les minéraux utilisés dans les batteries, comme le lithium, Eramet cherche à réduire sa dépendance à l'industrie sidérurgique, qui absorbe la majeure partie de sa production historique de nickel et de manganèse.

Les inquiétudes concernant les perspectives économiques mondiales, en particulier dans le contexte de l'épidémie de coronavirus en Chine, a également conduit à ralentir les projets de développement du groupe dans des mines de manganèse au Gabon.

Eramet a dégagé un Ebitda l'an dernier de 630 millions (-25%), sur la base d'un chiffre d'affaires de 3,7 milliards (-4%), affecté par la baisse des prix des métaux.

Le groupe, qui ne versera pas de dividende au titre de 2019, accuse une perte nette de 184 millions d'euros, après un bénéfice de 53 millions en 2018, en raison notamment de charges d'impôts au Gabon.
https://www.google.com/amp/s/www.bourso ... b471a9f65f

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 20 févr. 2020, 21:37

Un fonds créé par Bill Gates investit dans l'extraction plus écologique du lithium

AFP parue le 20 févr. 2020

Le fonds Breakthrough Energy Ventures, créé et présidé par Bill Gates et connu pour financer des projets liés aux énergies vertes, a investi dans la start-up américaine Lilac Solutions, qui développe des méthodes plus durables pour l'extraction du lithium.

Ce métal de plus en plus recherché entre dans la composition des batteries lithium-ion, notamment utilisées par l'industrie automobile pour les véhicules électriques ou dans les téléphones portables; selon Lilac Solutions, le marché mondial du lithium va être multiplié par 30 dans les prochaines décennies.

Mais son processus traditionnel d'extraction, qui requiert de pomper et de traiter d'énormes volumes d'eau salée souterraine, est lent, coûteux et peu écologique.

Basé à Oakland en Californie, Lilac Solutions développe une technologie censée réduire la quantité d'eau utilisée pour rendre l'extraction moins chère, plus efficace et plus respectueuse de l'environnement. La start-up travaille sur des projets aux Etats-Unis et en Amérique du Sud.

Elle a annoncé jeudi dans un communiqué avoir levé au total 20 millions de dollars.

Outre Breakthrough Energy Ventures, qui compte parmi ses riches investisseurs le milliardaire et candidat à la présidentielle américaine Michael Bloomberg, le patron d'Amazon Jeff Bezos, le fondateur de Virgin Richard Branson ou encore l'homme d'affaires français Xavier Niel, Lilac Solutions a bénéficié d'apports de la société d'investissement The Engine de l'université Massachusetts Institute of Technology (MIT), du fonds Lowercarbon Capital ainsi que de la fondation Grantham pour la protection de l'environnement.

"Avec le déblocage de nouvelles réserves de lithium par Lilac, les fabricants de batterie peuvent s'attendre à des décennies de croissance", a commenté Dave Snydacker, le patron-fondateur de Lilac Solutions.

Piloté depuis décembre 2016 par Bill Gates, Breakthrough Energy Ventures détient un capital de plus d'un milliard de dollars pour financer des technologies innovantes capables de produire de l'énergie propre, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de lutter contre le changement climatique.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ium-200220
...........
“Instead of waiting for the sun to heat evaporation ponds, Lilac uses ion-exchange beads that are able to selectively remove lithium and leave behind magnesium, calcium, boron, and other unwanted minerals. Once the beads are saturated, they’re treated with an acid to extract the lithium and can then be used again.”

Lilac intends to deploy its technology in Argentina later this year in partnership with Lake Resources. By incorporating Lilac’s extraction process, Lake Resources has the potential to reduce its energy use and greenhouse gas emissions.
https://investingnews.com/daily/resourc ... inability/

Voir les essais à petite échelle dans cet article : https://kalkinemedia.com/au/news/kachi- ... production
New Technology – The Game Changer
The direct extraction ion exchange process of Lilac Solutions is an efficient, disruptive and low-cost technology. Lake is expecting to produce high quality, low impurity with the capability of attracting premium pricing for lithium product from Kachi project.

The lab testing depicted that in a few hours, brines of ~300 mg/L lithium can produce around lithium concentrate of 30-60,000 mg/L lithium using the Lilac process. The high recoveries of around 80 to 90% compared to South America's conventional brine operations of recovery 50% in a duration of 9 to 18 months, poses significant optimism around the projects.

The lab result has been integrated into the Pre-Feasibility Study (PFS), which is anticipated to be announced soon.

Image

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 02 févr. 2020, 15:06

Suite de ce post du 27 juillet 2016 viewtopic.php?p=391826#p391826
Spearmint to revive Nevada lithium prospect

MINING.COM Staff Writer | January 31, 2020

Spearmint Resources (CSE: SPMT) announced that it is planning to start up operations on its Clayton Valley lithium prospect in Nevada.

In a press release, Spearmint said the decision was made after completing exploration drilling on the property and intersecting lithium as high as 1,670 ppm Li.
SPEARMINT HAS TWO SEPARATE CLAIM BLOCKS IN NEVADA THAT ARE PROSPECTIVE FOR LITHIUM. THE AREAS ARE KNOWN AS THE ELON PROPERTY AND THE MCGEE PROPERTY WHICH COVER AN AGGREGATE AREA OF 800 ACRES
......
https://www.mining.com/spearmint-to-rev ... -prospect/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 02 févr. 2020, 14:50

Suite de ce post du 1er sept 2019 viewtopic.php?p=2287105#p2287105

Codelco à déposé une demande de permis d'exploration sur le salar de Maricunga au Chili
Codelco requests exploration permits for Chile’s second largest salt flat

Cecilia Jamasmie | January 24, 2020

Chile’s state-owned Codelco, the world’s no.1 copper producer, filed with regulators on Friday a request for environmental permits to start exploring for lithium at the Maricunga salt flat, the country’s second largest in terms of reserves.

The sought licences would allow Codelco to determine concentrations of the battery metal on the 90 square miles (145 sq. km) area, estimate the size of the resource and identify necessary next steps.
.......
https://www.mining.com/codelco-requests ... salt-flat/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 02 févr. 2020, 14:28

Le Chinois Tianqi Lithium Corp ploie sous une dette équivalent à 6 milliards de dollars.
China’s top lithium miner struggles to pay $6 billion debt

Cecilia Jamasmie | January 31, 2020

China’s Tianqi Lithium Corp., the country’s top producer of the battery metal, is facing mounting pressure to repay over $6 billion in debt that helped it finance an ambitious expansion overseas in the past two years.

A collapse in prices for lithium, used in the batteries that power electric vehicles (EVs) and high tech electronics, is mainly to blame, and it has taken an unexpected toll on the miner and its rivals.

Albemarle (NYSE: ALB), the world’s No. 1 lithium producer, postponed in August plans to add about 125,000 tonnes of processing capacity. It also revised a deal to buy into Australia’s Mineral Resources’ (ASX: MIN) Wodgina lithium mine and said it would delay building 75,000 tonnes of processing capacity at Kemerton, also in Australia.

Chile’s Chemical and Mining Society (SQM), the world’s second largest producer of the metal, has also shown signs of distress, pushing back a key expansion at its Atacama salt flat operations from the end of 2020 to late 2021.

Canadian lithium miner Nemaska Lithium (TSX: NMX), which was backed by Japan’s SoftBank, filed for bankruptcy protection in December.

The main factor behind the price slump has been the avalanche of new supply that has hit the sector over the past year, triggered mainly by mine expansions and a cut in government subsidies for purchasers of EVs in China, the world’s largest market.


While long-term prospects for lithium are positive, with demand for the commodity expected to more than double by 2025, Tianqi has yet to find a way to cover a $3.5 billion loan from state-owned Citic Bank, $2.2 billion of which is due to be repaid in November.

The Chinese miner used most of the loan to buy almost a quarter of SQM in 2018. It also grabbed 51% of Australia’s largest lithium mine, Greenbushes, last year and completed a $400 million lithium hydroxide processing plant outside Perth.

In December, Tianqi raised about 2.93 billion yuan ($424 million) in a rights issue, less half the 7 billion yuan it was seeking to help pay down the Citic loan.

As a result, Moody’s cut the miner’s rating to B1 from Ba3, saying smaller-than-expected proceeds from the rights issue would result in slower de-leveraging and tighter liquidity. Total debt will remain about 7.5 times its operating profit for the next 12 months, Moody’s estimated.

Last week, the company cancelled its bondholder meeting on worries about repaying investors. Its bonds fell to just over 64 cents on the dollar from around 75 cents days earlier
https://www.mining.com/chinas-top-lithi ... lion-debt/

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 26 janv. 2020, 09:50

Portugal: bras de fer autour d'une mine de lithium

MONTALEGRE, Portugal Publié le 18 janvier 2020

Alors que le Québec tarde à faire le pari du lithium, le Portugal fonce tête baissée dans l’exploration de l’« or blanc », malgré la résistance d’une population divisée sur la question.

.......

Le gouvernement portugais a récemment donné le feu vert à un projet de mine de lithium dans la commune de Montalegre (nord-est), tout près de la frontière espagnole.

D’ici la fin de l’année, à moins d’un miracle, l’entreprise portugaise Lusorecursos implantera une gigantesque mine à ciel ouvert à quelques centaines de mètres de sa maison. L’équivalent, pour lui, d’un cauchemar.
.......
Lire https://www.lapresse.ca/international/e ... ithium.php

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par energy_isere » 26 janv. 2020, 09:47

Pourquoi le lithium et le cobalt ne profitent pas de la révolution électrique
Marché excédentaire, craintes infondées de pénurie, demande en berne… les cours du lithium et du cobalt, essentiels dans la fabrication de batteries, se sont effondrés.

Par
Étienne Goetz les échos Publié le 18 janv. 2020

Tout un paradoxe. Les constructeurs automobiles ne jurent que par les voitures électriques. L'Europe et la Chine poussent à l'électrification des transports pour assainir l'air dans les villes. A Bruxelles, les dirigeants nourrissent l'ambition de créer un Airbus des batteries . Mais pour le lithium et le cobalt, deux des ingrédients essentiels des batteries, 2018-2019 a pris des allures de krach.

Après avoir atteint un pic à 25.962 dollars par tonne, le prix du carbonate de lithium en Chine a dégringolé de 70 % à 7.143 dollars la tonne. Le cobalt à Londres a flanché de 65 % entre mars 2018 et aujourd'hui en passant de 94.300 dollars la tonne à 32.310 dollars.

Engouement médiatique

Le retournement du marché s'explique par une offre surabondante dans le cas du lithium. La chute a été d'autant plus brutale que la croissance de la demande a été bien inférieure à ce que pouvait faire croire l'engouement médiatique pour la voiture électrique.

Pour le cobalt, la peur d'en manquer s'est révélée infondée. Comme le marché était tendu, les prix ont rapidement augmenté poussant les producteurs à en extraire davantage, y compris dans les mines artisanales en République Démocratique du Congo (60 % de la production mondiale), expliquent les analystes de Roskill. « Cela a inévitablement créé une situation de marché excédentaire », poursuivent-ils.

Forte demande en perspective

A l'avenir, l'ensemble des analystes anticipent toujours une forte hausse de la demande et de l'offre de ces deux métaux. « Sur le long terme, nos prévisions restent les mêmes car la transition énergétique va se réaliser. On ne sait pas exactement à quel rythme, mais sur des marchés comme ceux du nickel pour batteries, du cobalt ou du lithium, le marché devrait être multiplié par trois ou quatre en moins de 10 ans », explique Pierre-Alain Gautier, directeur de la stratégie chez Eramet. Le groupe français spécialisé dans le nickel, s'est lancé dans la course au lithium avec un projet en Argentine.

Chez Eramet, on prévoit ainsi une offre de lithium qui devrait passer de 230.000 tonnes actuellement à plus de 1 million de tonnes en 2030. Est-ce que les cours vont de nouveau flamber ou s'écrouler ? Les analystes tablent sur une relative stabilité, les acteurs ayant montré leur capacité à adapter rapidement leur production à la demande.

La volatilité du nickel

La transition électrique devrait également profiter au nickel, qui « n'a pas encore été identifié comme un métal critique pour les batteries par l'industrie automobile », constate Pierre-Alain Gautier. Pour ce produit, « les projets sont plus complexes capitalistiquement et techniquement, l'offre aura sûrement plus de difficultés à s'adapter à la demande, ce métal pourrait donc conserver une forte volatilité », rappelle le dirigeant. De quoi entretenir sa réputation de « métal du diable » .
https://www.lesechos.fr/amp/1164090

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par mobar » 13 janv. 2020, 21:39

Il y a toujours un décalage entre les perspectives d'une nouvelle ressource au début de sa mise en production et quand celle-ci atteint son rythme de croisière

Quand la ressource devient rare, ou multiplie les recherches et on trouve généralement de quoi satisfaire le marché
Plus la peur de manquer ou de tomber en pénurie de la dite ressource a été grande, plus les investissements en recherche sont importants et plus on trouve, ce qui rends d'un coup obsolète toute les prévisions catastrophistes antérieures

Le pétrole est un bon exemple, ça fait 100 ans qu'on a peur de manquer et périodiquement on se plaint de la surproduction qui tire les prix vers le bas
Le lithium aussi on en trouvera encore autant que ce qu'on connait pour peu qu'on amplifie les recherches et quand il n'y en aura plus on apprendra à s'en passer

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par BenBen813 » 13 janv. 2020, 21:31

Honnêtement je n'ai pas relu les messages, je ne pointais personne du doigt, c'est juste le décalage entre le titre et la dernière actu qui m'a fait sourire.

Re: Le lithium, une flambée en perspective?

par tita » 13 janv. 2020, 20:34

Jeuf a écrit :
13 janv. 2020, 10:10
Oui, les oléocéniens n'arrêtent pas de se tromper.
Sur ce fil de discussion en particulier je ne suis pas d'accord.

Le fil a démarré en 2016, lorsque le prix du lithium était à la hausse. L'essentiel du fil est composé d'articles de presse relayés pour observer l'évolution de la production de cette ressource, et il n'y a quasi aucun débat sur une pénurie potentielle. Au contraire, le prix du lithium avait continué à augmenter avant qu'on se rende bien compte que beaucoup de prospection était en cours et pas mal de mines allaient être ouvertes. Dans le deuxième post du fil, y'avait cette phrase tirée d'un article:
Des analystes mettent toutefois les investisseurs en garde sur ce marché actuellement en effervescence. « Le lithium est un domaine d'exploration passionnant, reconnaît ainsi Investec. Même si nous enjoignons à rester prudents, car historiquement les booms dans les matières premières de niche finissent par se dégonfler quand les sources d'approvisionnement sont identifiées et que les consommateurs trouvent le moyen d'utiliser moins de ladite matière première, dont le prix est très élevé. » L'éclatement de la bulle des terres rares l'a démontré il y a quelques années.
Et c'est pour l'essentiel ce qui s'est passé. Après, pas de problème sur le fait qu'on dit plein de conneries (moi y compris) sur pleins de sujet, souvent contredits par la suite.

Haut