[Crise] L'économie de la France en difficulté

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Crise] L'économie de la France en difficulté

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par Raminagrobis » 03 avr. 2018, 12:59

lien

1300 décisions d'investissements directs étrangers en France en 2017. C'est 16% de plus qu'en 2016.

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par energy_isere » 13 mars 2018, 19:40

L'emploi salarié en France en hausse de 1,1% fin 2017

PUBLIÉ LE 13/03/2018 INFOS REUTERS PARIS

L'emploi salarié, départements d'Outre-mer inclus, a progressé de 1,1% en France sur les douze mois à fin décembre, soit le même rythme que celui de fin 2016, avec 268.800 créations nettes de postes, selon les données publiées mardi par l'Insee.

Sur le seul quatrième trimestre, sa hausse a été de 0,3%, contre 0,2% au trimestre précédent, avec 72.700 créations nettes d'emplois, l'industrie y contribuant positivement pour la première fois depuis 2001.

Le secteur privé a enregistré 82.300 créations nettes au cours des trois derniers mois de l'année, soit presque autant que son plus haut récent du deuxième trimestre, alors que la fonction publique en a détruit 9.600, du fait notamment de la baisse du nombre de contrats aidés, souligne l'Insee.

Sur un an, le privé a créé 277.700 emplois en net, contre 236.300 en 2016, et le public en a perdu 8.900 alors qu'il en avait créé 24.100 sur les douze mois à fin 2016.

Le dynamisme retrouvé des créations d'emploi a eu un impact direct sur le taux de chômage calculé selon les normes du bureau international du Travail qui a reculé de 1,1 point l'an passé pour s'établir à 8,6% en France métropolitaine (8,9% en intégrant l'outre-mer).

L'économie française est en situation de créations nettes d'emplois depuis maintenant onze trimestres.
...........
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 17.N665599

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par energy_isere » 12 sept. 2017, 14:08

L'économie française a créé 81.400 emplois au 2ème trimestre

Par Le Figaro.fr avec Reuters le 12/09/2017

L'emploi salarié en France, départements d'Outre-mer inclus, a progressé de 0,3% entre avril et juin, l'économie française se trouvant en situation de créations nettes d'emplois pour le onzième trimestre consécutif, indique mardi l'Insee. D'avril à juin, l'économie française a enregistré 81.400 créations nettes d'emplois, dont 76.800 dans le privé (+0,4%) et 4.600 (+0,1%) dans la fonction publique.

Sur le seul deuxième trimestre, l'emploi a poursuivi sa baisse dans l'industrie (-2.800 postes ou -0,1%), qui n'a pas été en situation de créations nettes depuis début 2001, mais a poursuivi son rebond amorcé en début d'année dans la construction (+4.800 ou +0,4%). Il est resté vigoureux dans les services avec 67.000 créations nettes d'emploi (+0,6%) après 47.900 au premier trimestre (+0,4%), grâce à l'intérim (23.200 emplois créés).

Sur les douze mois à fin juin, les créations nettes d'emplois atteignent 303.500, soit une hausse de 1,2% sur la période, dont 276.300 dans le privé et 27.200 dans la fonction publique.

....................
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/0 ... mestre.php

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par energy_isere » 15 juil. 2017, 12:36

France : vent d'optimisme sur la croissance

Le Revenu le 15/07/2017

L’Insee avance le chiffre de 1,6% en 2017, proche de la moyenne européenne.

Serait-ce «l'effet Macron» avec son discours ouvertement pro-européen et pro-business ? Toujours est-il qu'un vent d'optimisme souffle actuellement sur le moral des responsables financiers du pays. L'indicateur du climat des affaires gagne ainsi près de dix points en trois mois, de 55,5 à 64,9, selon la dernière enquête réalisée par Grenoble École de management avec le concours de l'Association des directeurs financiers et de contrôle de gestion.

Et, dans ses nouvelles prévisions, l'Insee se révèle plus confiant que la Banque de France, le FMI et la Commission européenne, en tablant sur une croissance de 1,6% pour 2017, inédite depuis 2011. À ce rythme, la France se rapprocherait ainsi de la moyenne européenne, estimée à 1,8%.

Fin du risque déflationniste

Certes, l'an dernier, la France bénéficiait du fameux alignement des planètes, avec des taux d'intérêt historiquement bas, une monnaie unique faible par rapport au dollar et une énergie bon marché. Et pourtant, malgré cet environnement favorable, elle a délivré un taux de croissance limité à 1,1%. Or, en 2017, l'une des trois planètes n'est plus alignée : l'euro a regagné 8% par rapport au billet vert (lire ci-dessous). Et les déclarations récentes du pré­sident de la Banque centrale européenne ont amplifié le mouvement.

Dans sa dernière enquête de conjoncture, l’Insee ne s’arrête pas à ces contingen­ces. À ses yeux, les chocs spécifiques de 2016 ne pèseraient plus cette année. D’abord, avec des conditions météorologiques normales, les récoltes céréalières rebondiraient nettement en 2017, après avoir ôté 0,2 point de croissance l’an dernier. Ensuite, le retour des touristes étrangers permettrait d’enrayer la nette dégra­dation du solde touristique, conséquen­ce des attentats depuis 2015. En­fin, après être sortie de l’ornière en 2016, l’activité de la construction accélérerait franchement en 2017.
.................
http://www.lerevenu.com/placements/econ ... croissance

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par matthieu25 » 30 juin 2017, 11:02

https://francais.rt.com/france/40307-af ... -impliques
Ce qui n'empêche pas qu'il était impliqué dans l'affaire Business France.

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par Remundo » 30 juin 2017, 11:01

en effet, ça le dédouane entièrement... :lol:

En plus de son poste de Ministre de l'économie, Macron a été inspecteur général des finances jusqu'en 2016...

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par phyvette » 30 juin 2017, 10:42

Remundo a écrit :on oublie un peu vite que Jupiter était Ministre sous l'ère Hollande, et en plus celui de l'économie et des finances...
Et non ! Ce qu'on oublie un peu vite semble-t-il, c'est que Macron n'était que Ministre de l'Économie, et de l'Industrie.
Que le Ministre des Finances et des Comptes publics, était Sapin, et qu'a ce titre Macron n'était pas en charge ni responsable du budget.

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par matthieu25 » 30 juin 2017, 08:37

L'oligarchie veut du sang et des larmes. Que cela se transforme en Venezuela.
http://www.businessbourse.com/2017/06/3 ... r-supreme/

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par mobar » 30 juin 2017, 03:56

Remundo a écrit :on oublie un peu vite que Jupiter était Ministre sous l'ère Hollande, et en plus celui de l'économie et des finances...

E. Philippe est un superbe acteur... j'ai presque cru à ses angoisses existentielles "oh là là les méchants d'avant ont fait des chèques en bois"
On n'oublie pas, on apprécie à sa juste valeur, la qualité de l'enfumage!

Et on n'a encore rien vu, lundi on va avoir droit à la séquence des Versaillais et mardi rebelotte au parlement

Ils ont eu une promo de vaseline ?
Ou bien :wtf:

Ressemblent de plus en plus à de dignes héritiers d'Adolphe Thiers, les macron boys! :-D

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par Remundo » 29 juin 2017, 22:10

on oublie un peu vite que Jupiter était Ministre sous l'ère Hollande, et en plus celui de l'économie et des finances...

E. Philippe est un superbe acteur... j'ai presque cru à ses angoisses existentielles "oh là là les méchants d'avant ont fait des chèques en bois"

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par mobar » 29 juin 2017, 21:59

François Hollande laisse une ardoise cachée à Emmanuel Macron qui devra lutter pour mettre en place ses premières mesures

http://www.businessinsider.fr/cour-des- ... e-a-macron

On comprends mieux le sang et les larmes qui se profile, enfin la manœuvre pour faire passer le suppo ... sans vaseline
Le Premier ministre Edouard Philippe a jugé que le dérapage de plus 8 milliards d'euros par rapport aux prévisions budgétaires identifié par la Cour des comptes était "inacceptable".

Il a annoncé de prochaines mesures d'économies pour "contenir le déficit à 3% dès cette année".

Le risque de dépassement des dépenses publiques est estimé par la Cour à 5,9 milliards d'euros sur le seul budget de l'Etat, tandis que les recettes sont surévaluées d'environ deux milliards d'euros pour l'institution.

Surtout, la juridiction financière relève "l'importance des éléments d'insincérité contenus tant dans le projet de loi de finances soumis à la représentation nationale à l'automne 2016 que dans le programme de stabilité transmis à la Commission européenne en avril 2017".

Conséquence: en l'état, le retour du déficit public sous le seuil de 3% du PIB "apparaît aujourd'hui peu probable" et le respect de l'objectif de 2,8% de PIB à fin 2017 "hors d’atteinte".

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par energy_isere » 20 juin 2017, 18:46

2017 : l'Insee table sur une croissance "solide" de 1,6 %

Le Point le 20/06/2017

« Solide. » Voilà comment l'Insee qualifie la croissance de la France et de la zone euro en 2017. Emmanuel Macron peut désormais tabler sur une progression de l'activité de 1,6 % cette année, contre seulement 1,1 % en 2016, anticipe l'institut dans sa dernière note de conjoncture publiée mardi. Une performance inédite depuis 2011.

Mieux, avec cette forte accélération, la France rattraperait pratiquement le rythme de progression de la zone euro, attendu à 1,8 %. « Cette croissance plus solide n'est pas qu'une prévision. On l'a déjà constatée au quatrième trimestre 2016 et au premier trimestre 2017. On va rester sur ce rythme », justifie Vladimir Passeron, chef du département de la conjoncture de l'Insee. Après 0,4 % de croissance enregistrée de janvier à mars, l'organisme de référence anticipe une légère accélération à 0,5 % au deuxième et au troisième trimestre, avant un retour à 0,4 % en fin d'année.
..................
http://www.boursorama.com/actualites/20 ... b1ea28b979

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par rico » 30 mai 2017, 12:57

Ils s'agit des ménages composés des familles des oligarques, enfin des illuminatis quoi. :lol:

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par matthieu25 » 30 mai 2017, 12:52

L'effet cure de jouvence macronienne. :-D

Re: [Crise] L'économie de la France en difficulté

par energy_isere » 30 mai 2017, 12:39

La confiance des ménages au plus haut depuis août 2007

PUBLIÉ LE 30/05/2017
INFOS REUTERS PARIS

La confiance des ménages a progressé plus que prévu en mai pour atteindre un plus haut depuis août 2007, les Français étant plus optimistes sur leur niveau de vie et leurs craintes sur le chômage restant au plus bas, selon les données publiées mardi par l'Insee.
.................
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... 07.N545953

Haut