[Crise] Au tour de l'Allemagne... Ja !

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Crise] Au tour de l'Allemagne... Ja !

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 17 nov. 2017, 21:12

Siemens supprimera près de 7000 emplois dans sa division énergie sur deux ans

Usine Nouvelle le 16/11/2017 Infos Reuters FRANCFORT

Siemens a annoncé jeudi 16 novembre qu'il comptait supprimer quelque 6900 emplois dans ses divisions prestataires de services pour les secteurs de l'électricité, du pétrole et du gaz, qui souffrent de la rapide croissance du secteur des énergies renouvelables.

Le conglomérat allemand va réduire ses effectifs de près de 7000 emplois dans ses divisions Power and Gas et Process Industries and Drives, spécialisée dans les transmissions mécaniques pour l'industrie pétrolière et gazière et les turbines, a-t-il annoncé jeudi 16 novembre. Ces coupes claires représenteront quelque 2% des effectifs globaux de Siemens qui précise que pour l'essentiel les suppressions de postes de la division Power and Gas se feront avant 2020.

"L'industrie de la production d'électricité subit des perturbations d'une ampleur et d'une vitesse sans précédentes", explique dans un communiqué Lisa Davis, membre du directoire du conglomérat industriel allemand. "La décision d'aujourd'hui fait suite à trois années d'efforts en vue d'adapter l'entreprise à cet environnement changeant".

Suppression essentiellement en allemagne

En dehors de sa filiale déficitaire Siemens Gamesa, spécialisée dans les turbines d'éoliennes, Process Industries and Drives a été la division de Siemens la moins rentable au troisième trimestre, avec une marge de 2,9%. Siemens veut se transformer en un spécialiste des logiciels industriels. A cette fin, il compte introduire en Bourse son pôle santé et reloger ses actifs dans le rail et l'éolien au sein de coentreprises.

Siemens, qui ne peut encore donner le coût de cette restructuration, précise que la moitié environ des suppressions d'emplois auront lieu en Allemagne, En dehors de l'Allemagne, les mesures de restructuration élimineront au total un peu plus de 1100 emplois dans d'autres pays européens.
https://www.usinenouvelle.com/article/s ... ns.N615218

Re: [Crise] Au tour de l'Allemagne... Ja !

par kercoz » 11 juil. 2017, 14:07

mobar a écrit :Un peu d'histoire pour se souvenir d’où vient Bayer, le repreneur de Monsanto créateur du Roundup, de semences OGM, du Gaucho et de plusieurs néonicotinoïdes tueurs d'abeilles
http://www.memorialdelashoah.org/wp-con ... rillot.pdf

Les chiens ne font pas des chats
Aux sources de Monsanto:
https://www.youtube.com/watch?v=d31_bLOdP4I

Re: [Crise] Au tour de l'Allemagne... Ja !

par mobar » 10 juil. 2017, 20:31

Un peu d'histoire pour se souvenir d’où vient Bayer, le repreneur de Monsanto créateur du Roundup, de semences OGM, du Gaucho et de plusieurs néonicotinoïdes tueurs d'abeilles
http://www.memorialdelashoah.org/wp-con ... rillot.pdf

Les chiens ne font pas des chats

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par mobar » 24 févr. 2017, 21:01

energy_isere a écrit :
mobar a écrit : .........La question du nuke est réglée en Allemagne, ils sont passés à autre chose ..........


Plus exactement ils sont en train de passer à autre chose progressivement.

Des réacteur nuke en Allemagne il y en a encore en fonctionnement. Il en reste même exactement 8 en fonctionnement.



En 2022, en théorie ce sera terminé!

Il vaut mieux en sortir progressivement, que comme les japonais, tsunamiquement!

Les politiciens français ont fait le choix de prolonger la durée de vie des centrales jusqu'à l'accident, c'est un choix, ils doivent penser qu'ils vivent dans un pays de merde et qu'ils seront mieux ailleurs :-"

Mais ils sont tellement cons qu'il devraient se méfier, personne ne voudra les accueillir quand le nuke nous aura pété au nez :-k

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 24 févr. 2017, 18:08

mobar a écrit : .........La question du nuke est réglée en Allemagne, ils sont passés à autre chose ..........


Plus exactement ils sont en train de passer à autre chose progressivement.

Des réacteur nuke en Allemagne il y en a encore en fonctionnement. Il en reste même exactement 8 en fonctionnement.

En Allemagne, le charbon n’a pas remplacé le nucléaire

23 Janvier 2017

..................

Le charbon reste un problème pour le climat et la pollution de l’air

En 2017, il reste tout de même une centaine de centrales à charbon à travers le pays, la plus ancienne fonctionnant depuis 1923, dont les dates de fermeture ne sont pas encore connues.
La part de l’atome devrait, elle, chuter progressivement à zéro jusqu’au 31 décembre 2022. Un réacteur sera fermé à la fin 2017, un autre à la fin 2019, les six derniers seront fermés en 2021 et en 2022. D’ici là, les énergies renouvelables devront continuer à grimper à un rythme soutenu afin de compenser à la fois le déclin du nucléaire et celui du charbon.


http://www.transition-energetique.org/2 ... eaire.html

Re: [Crise] Au tour de l'Allemagne... Ja !

par Remundo » 24 févr. 2017, 17:26

sortir du charbon, pourquoi pas... mais c'est entrer davantage dans le gaz, malgré leurs réels efforts sur les EnR, et les Allemands ne sont pas autonomes en gaz (Vladimir, es-tu là ?) alors qu'ils ont de bonnes réserves de charbon.

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par mobar » 24 févr. 2017, 17:03

energy_isere a écrit :
oleotax a écrit : ....Ach ! les zécolos alemands font être gondants


Si les écolos pouvait s' occuper de ça au lieu de perdre leur temps sur la question du nucléaire ca serait super bien.


La question du nuke est réglée en Allemagne, ils sont passés à autre chose
Ce n'est pas exclu que les froggies les imitent bientôt ... Die Grünen sont prêts à leur donner un coup de main :-P
Das ist eine kolossal Konspirazion :ghost:

Les Zécolos Teutons sont maintenant sur la sortie du charbon
https://reporterre.net/Cinq-ans-apres-F ... -nucleaire

Faut suivre :wtf:

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 24 févr. 2017, 13:31

La Chine, premier partenaire commercial de l'Allemagne

Publié le 24/02/2017 Infos Reuters BERLIN

La Chine est devenue en 2016 le premier partenaire commercial de l'Allemagne devant la France et les Etats-Unis, montrent les chiffres de l'Office fédéral de la statistique publiés vendredi.

Les échanges commerciaux entre l'Allemagne et la Chine ont atteint l'an passé un montant de 170 milliards d'euros (180 milliards de dollars), précise l'Office fédéral.

La France, qui fut longtemps le partenaire privilégié de Berlin, conserve sa deuxième place avec un volume d'échange de 167 milliards d'euros tandis que les Etats-Unis sont troisièmes avec 165 milliards d'euros.

Profitant d'une conjoncture favorable de leur économie et d'une faiblesse de l'euro, les Etats-Unis étaient brièvement devenus le premier partenaire commercial de l'Allemagne en 2015, supplantant la France qui occupait cette place depuis 1961.

Ces statistiques sont de nature à satisfaire le gouvernement allemand qui plaide pour un soutien du libre-échange au moment où l'administration Trump promet de revenir à une politique protectionniste afin de protéger, selon elle, les salariés américains.
.............


http://www.usinenouvelle.com/article/la ... ne.N506404

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 09 févr. 2017, 12:16

Allemagne : excédent commercial record pour la troisième année consécutive

CLAUDE FOUQUET Les Echos Le 09/02/2017

Il atteint 252,9 milliards d'euros en 2016, après 244,3 milliards en 2015 et 217 milliards en 2014. De quoi alimenter les critiques de ses partenaires
.

Et de trois. Alors qu' en France le déficit commercial s'est de nouveau dégradé en 2016 , l'Allemagne de son côté affiche non seulement un excédent confortable mais, cerise sur le gâteau, celui-ci atteint une nouvelle fois un niveau record. Au risque d'alimenter les critiques à son égard, notamment les dernières en date émanant de Washington

Record d'exportations

Selon les chiffres publiés ce jeudi par Destatis , l'excédent commercial allemand a atteint 252,9 milliards d'euros en 2016, largement supérieur aux 244,3 milliards enregistrés l'année précédente et aux 217 milliards de 2014. Et pour faire bonne mesure, Berlin affiche également un niveau record d'exportations : celles-ci ont atteint 1.207,5 milliards d'euros et progressent de 1,2% par rapport à 2015.

Dans le même temps, les importations ont progressé à un rythme moindre (0,6 %) pour atteindre 954,6 milliards d'euros.

Image

....................
....................


http://www.lesechos.fr/monde/europe/021 ... 063764.php

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 14 sept. 2016, 22:41

oleotax a écrit : ....Ach ! les zécolos alemands font être gondants


Si les écolos pouvait s' occuper de ça au lieu de perdre leur temps sur la question du nucléaire ca serait super bien.

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par oleotax » 14 sept. 2016, 22:31

energy_isere a écrit :
Le groupe allemand Bayer rachète le géant des semences OGM Monsanto

INDUSTRIE Le chimiste s’est emparé du fabricant controversé de pesticides pour 66 milliards de dollars, soit 59 milliards d’euros…

Au terme de plusieurs renchérissements, le chimiste Bayer a finalement réussi à acheter au prix fort le fabricant américain controversé de pesticides et semences OGM Monsanto. Une acquisition colossale soulevant beaucoup de critiques dans les rangs des défenseurs de l’environnement.

« Bayer et Monsanto ont signé mercredi un accord de fusion ferme », au prix de 128 dollars par action (114 euros) en numéraire, a annoncé Bayer dans un communiqué. Cela donne une valeur de 66 milliards de dollars (presque 59 milliards d’euros) au fabricant américain de l’herbicide Roundup (glyphosate).


http://www.20minutes.fr/monde/1924747-2 ... m-monsanto

Ach ! les zécolos alemands font être gondants

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 14 sept. 2016, 21:45

Le groupe allemand Bayer rachète le géant des semences OGM Monsanto

INDUSTRIE Le chimiste s’est emparé du fabricant controversé de pesticides pour 66 milliards de dollars, soit 59 milliards d’euros…

Au terme de plusieurs renchérissements, le chimiste Bayer a finalement réussi à acheter au prix fort le fabricant américain controversé de pesticides et semences OGM Monsanto. Une acquisition colossale soulevant beaucoup de critiques dans les rangs des défenseurs de l’environnement.

« Bayer et Monsanto ont signé mercredi un accord de fusion ferme », au prix de 128 dollars par action (114 euros) en numéraire, a annoncé Bayer dans un communiqué. Cela donne une valeur de 66 milliards de dollars (presque 59 milliards d’euros) au fabricant américain de l’herbicide Roundup (glyphosate).


http://www.20minutes.fr/monde/1924747-2 ... m-monsanto

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 09 sept. 2016, 15:46

L’Allemagne annonce une baisse massive des impôts

Antoine d’Abbundo, le 07/09/2016


Le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a promis 15 milliards d’euros de réduction fiscale en 2018. Un « cadeau » qui n’empêchera pas Berlin d’afficher des comptes à l’équilibre.

La comparaison paraîtra cruelle. Alors qu’en France, l’exécutif doit détailler dans les jours qui viennent un plan de réduction d’impôts d’environ 1 milliard d’euros, le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble a annoncé, mercredi 7 septembre, une baisse d’impôts de 2 milliards d’euros inscrite au projet de budget 2017, à laquelle viendra s’ajouter une réduction de l’ordre de 15 milliards d’euros à partir de 2018.
.................

http://www.la-croix.com/Economie/Monde/ ... 1200787328

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par oleotax » 14 mai 2016, 13:26

energy_isere a écrit :
La croissance a accéléré en Allemagne au premier trimestre

Publié le 13-05-2016

L'économie allemande a plus que doublé son rythme de croissance au premier trimestre, la hausse des dépenses publiques et des ménages ayant, entre autres, compensé l'effet négatif du commerce extérieur, montrent les premières estimations publiées vendredi par l'Office fédéral de la statistique.

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie européenne a crû de 0,7% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent, sa hausse la plus marquée depuis une augmentation similaire enregistrée sur les trois premiers mois de 2014.

Ce rythme est supérieur à celui attendu par les économistes interrogés par Reuters, qui anticipaient une croissance de 0,6%.

La croissance allemande avait été de 0,3% d'un trimestre sur l'autre sur les trois derniers mois de 2015. Sur un an, la croissance a été de 1,3% au premier trimestre, moins que le consensus Reuters qui la donnait à 1,5%.

Une météo hivernale a favorisé une hausse des investissements dans la construction et les biens d'équipements, des éléments qui ont également contribué positivement au PIB.

La consommation des ménages a supplanté le commerce international comme moteur de l'économie allemande, un taux de chômage au plus bas depuis la réunification, des taux d'intérêt très faibles et une hausse des salaires incitant les Allemands à dépenser.

IG Metall, premier syndicat d'Allemagne, et le patronat ont ainsi annoncé vendredi un accord sur une hausse des salaires de 4,8%, en deux temps, pour 3,8 millions de salariés du secteur métallurgique et électrique.

La politique ultra-accommodante de la Banque centrale européenne (BCE), qui fait l'objet de vives critiques en Allemagne, explique aussi, selon les économistes, le boom immobilier à l'oeuvre dans les grandes villes allemandes.

............................
Actualité économique :
•légère baisse des prix à la consommation en avril (-0,1%)
•baisse de l’indice de la production industrielle en février (-0,5% en cvs-cjo )
•baisse des commandes à l’industrie manufacturière en février (-1,2% en cvs-cjo)
•amélioration en avril des indices ZEW et IFO pour le 2ème mois consécutif
•prévisions de croissance du rapport des instituts de 1,6% en 2016 et de 1,5% en 2017
•prévision de croissance du gouvernement de 1,7% en 2016 et de 1,5% en 2017

https://www.tresor.economie.gouv.fr/136 ... avril-2016
En fait , cela a baissé hier, mais cela va croître demain ; c'est pas différent de la France
La dernière nouvelle, c'est des intérêts négatifs quand vous placez vos économies ; le retour du bas de laine :arrow:

Re: [crise]Au tour de l'Allemagne... Ja !

par energy_isere » 13 mai 2016, 21:24

La croissance a accéléré en Allemagne au premier trimestre

Publié le 13-05-2016

L'économie allemande a plus que doublé son rythme de croissance au premier trimestre, la hausse des dépenses publiques et des ménages ayant, entre autres, compensé l'effet négatif du commerce extérieur, montrent les premières estimations publiées vendredi par l'Office fédéral de la statistique.

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie européenne a crû de 0,7% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent, sa hausse la plus marquée depuis une augmentation similaire enregistrée sur les trois premiers mois de 2014.

Ce rythme est supérieur à celui attendu par les économistes interrogés par Reuters, qui anticipaient une croissance de 0,6%.

La croissance allemande avait été de 0,3% d'un trimestre sur l'autre sur les trois derniers mois de 2015. Sur un an, la croissance a été de 1,3% au premier trimestre, moins que le consensus Reuters qui la donnait à 1,5%.

Une météo hivernale a favorisé une hausse des investissements dans la construction et les biens d'équipements, des éléments qui ont également contribué positivement au PIB.

La consommation des ménages a supplanté le commerce international comme moteur de l'économie allemande, un taux de chômage au plus bas depuis la réunification, des taux d'intérêt très faibles et une hausse des salaires incitant les Allemands à dépenser.

IG Metall, premier syndicat d'Allemagne, et le patronat ont ainsi annoncé vendredi un accord sur une hausse des salaires de 4,8%, en deux temps, pour 3,8 millions de salariés du secteur métallurgique et électrique.

La politique ultra-accommodante de la Banque centrale européenne (BCE), qui fait l'objet de vives critiques en Allemagne, explique aussi, selon les économistes, le boom immobilier à l'oeuvre dans les grandes villes allemandes.

............................

http://www.challenges.fr/entreprise/201 ... estre.html

Haut