[Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par energy_isere » 30 oct. 2019, 20:48

Etats-Unis: la Fed baisse ses taux pour la 3e fois mais réfléchit à une pause

AFP•30/10/2019

"La Fed n'a pas la moindre idée de ce qu'il se passe!" C'est encore sous les estocades de Donald Trump que la Banque centrale américaine (Fed) conclut mercredi une réunion monétaire devant déboucher sur une nouvelle baisse des taux... mais pas assez pour le président américain.

La Banque centrale américaine (Fed) a de nouveau baissé légèrement ses taux d'intérêt mercredi, pour la troisième fois d'affilée, dans un effort pour soutenir la croissance des Etats-Unis qui ralentit, mais l'institution n'écarte pas une pause.

Le Comité monétaire de la Fed a décidé une baisse d'un quart de point de pourcentage (0,25%) fixant les taux au jour le jour dans la fourchette de 1,50% à 1,75%.

C'est la troisième baisse d'affilée en trois mois. Depuis fin 2015, la Fed avait remonté les taux neuf fois.


Mais dans son communiqué, la Banque centrale ne promet plus formellement "d'agir pour soutenir l'expansion", ce qui pourrait signifier une pause dans l'évolution des taux à venir.

Comme en septembre, le Comité monétaire invoque le ralentissement de la croissance mondiale et la torpeur de l'inflation pour justifier ce nouveau coup de pouce monétaire.

Toutefois, une phrase-clé a disparu qui disait que la Fed "agirait de façon appropriée pour soutenir l'expansion".

Les marchés pourraient interpréter cette absence de promesse comme l'annonce que cet "ajustement de milieu de cycle", comme l'a apppelé le président de la Fed Jerome Powell, touche à sa fin.

La Fed indique désormais qu'elle "évaluera le niveau approprié des taux sur les fonds fédéraux". Jerome Powell, qui doit tenir une conférence de presse dans la foulée, pourrait répéter que la politique monétaire "n'est pas gravée dans le marbre" et que le Comité ajustera la politique monétaire au coup par coup, "réunion après réunion".

La croissance des Etats-Unis commence à ralentir alors qu'elle est dans sa onzième année d'expansion, signant la plus longue période de croissance de l'histoire moderne américaine.

Au 3e trimestre en rythme annuel, la croissance du PIB est tombée à 1,9%, selon la première estimation du gouvernement publiée mercredi. C'est un peu moins bien que les 2% réalisés au 2e trimestre et loin derrière les 3,1% du début de l'année.

La Banque centrale a noté que si les dépenses des ménages continuent d'être "fortes", les investissements des entreprises et les exportations "sont faibles".

- Baisse des investissements -
Si la croissance résiste mieux que prévu, puisque les analystes s'attendaient à pire, "on ne peut pourtant pas ignorer qu'elle s'affaiblit", a relevé Chris Low économiste pour FHN Financial.

La Fed "devrait s'inquiéter du fait que l'économie est très dépendante des ménages. Les entreprises ne contribuent plus", souligne encore M. Low alors que leurs dépenses d'investissements ont chuté pour le deuxième trimestre d'affilée.

Pour le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, "il n'y a pas de doute que la croissance mondiale ralentit" et cela tire légèrement à la baisse l'économie américaine, a-t-il affirmé lors d'un sommet économique à Riyad mercredi.

Plusieurs enquêtes auprès d'économistes américains montrent qu'environ un tiers d'entre eux craignent une récession dans les douze mois qui viennent.

Comme depuis plusieurs réunions d'affilée, le Comité monétaire est resté divisé vis-à-vis de ce nouvel assouplissement monétaire. Esther George de la Fed de Kansas City et Eric Rosengren de celle Boston s'opposent toujours à une baisse des taux d'intérêt estimant que l'activité actuelle n'en a pas besoin.

Au rang des risques pour l'économie mondiale surveillés par la Fed figurent les discussions commerciales et l'impact des tarifs douaniers.

Un accord partiel entre la Chine et les Etats-Unis pourrait être signé par le président Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping dans les semaines qui viennent. Mais des questions restent encore à résoudre dans les négociations avec Pékin.

La Maison Blanche a suspendu une augmentation des droits de douanes sur 250 milliards de dollars d'importations chinoises qui devait être appliquée le 15 octobre mais la possibilité d'instaurer en décembre de nouvelles taxes de 15% sur 150 milliards de dollars n'a pas été écartée.

En outre, depuis la mi-octobre, Washington a imposé, dans le cadre d'une dispute avec l'UE sur les aides à Airbus, des taxes punitives qui ont renchéri le prix de dizaines de produits agricoles importés d'Europe, comme des vins et des fromages.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 0ed7348ac8

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par tita » 11 oct. 2019, 18:00

Et voilà, les USA lancent une nouvelle opération de Quantitative Easing... Chose qu'ils n'avaient plus faite depuis 2014. Ils compte racheter pour 60 milliards par mois en bonds du trésor. Dans le même temps, ils prolongent leur opération repo jusqu'en janvier 2020 (au lieu du 4 novembre prochain), càd d'injecter des liquidités la nuit pour déboucher les tuyaux des transactions bancaires (cf 18 septembre).

Les QE avait été appliquée à la suite de la crise de 2008, pour relancer l'économie... Là, ils semblent anticiper la crise. La FED se défend néanmoins en disant que cette nouvelle opération n'est en aucune façon une forme de QE telle que ça avait été déployé après 2008.
https://www.thestreet.com/investing/fix ... y-15123487

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par mobar » 29 sept. 2019, 16:28

Qu'en est il du fond?

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par alain2908 » 27 sept. 2019, 15:24

je déteste ce ton

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par tita » 27 sept. 2019, 08:38

Il mélange un peu tout quand même là.

C'est très technique quand même ces histoires de "plomberies financières". Chacun y va de sa petite interprétation. Mais en gros, il y a eu un problème de liquidités disponibles. Et visiblement, ça a un lien direct avec l'implémentation des accords de "Basel 3", un ensemble de règles sur les marchés financiers créé à la suite de la crise de 2008, et destiné à mieux réguler les banques. Des règles qui imposent aux banques d'avoir suffisamment de liquidités pour ne pas abuser des effets leviers dans leurs opérations. Normalement, ces règles devaient être appliquées dès 2015, mais elles sont implémentées progressivement... Et ça met le système repo (dont parle cet article) sous pression. La FED a du intervenir pour déboucher le tuyau.

https://en.wikipedia.org/wiki/Basel_III

Mais les dispositions de Basel 3 sont critiquées, entre autre par les caisses de pension. De plus, ça ne résoud pas un problème central de la crise de 2008, l'évaluation peu fiable du risque de crédit des agences Standard&Poors et Moody's. Ce sont ces deux agences qui définissent la toxicité d'un actif. Et tout le monde se fie à leurs notes.

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par phyvette » 27 sept. 2019, 02:04

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par tita » 20 sept. 2019, 07:37

Petite histoire de l'étalon-or:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Étalon-or

Et en particulier la période 1944-1971 des accords de Bretton-Woods, où le dollar était indexé sur l'or et toutes les autres monnaies indexées sur le dollar. En soi, un système monétaire international, abandonné en 1971 mais qui revient au goût du jour.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_de_Bretton_Woods

Et il faut aussi bien se rendre compte que la création monétaire actuelle, que ce soit les QE américains ou européens, ne vont pas dans les circuits de l'économie réelle mais dans le marché secondaire des produits financiers.

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par mobar » 19 sept. 2019, 22:29

on est d'accord
L'or est une relique qui n'a plus aucune utilité monétaire, c'est juste un outil spéculatif un peu plus réel que le bitcon, qui n'a pas beaucoup plus d'intérêt

Le problème monétaire, c'est que la création de la monnaie dans des mains privées est un outil de pouvoir et d'asservissement des peuples
Est ce que tu crois que si les US n'avaient pas le dollar mais que la monnaie de référence était une monnaie crée par une banque représentant les 200 états qui siègent à l'ONU, il pourraient engloutir 600 milliards de dollars par an dans leur armée?

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par Remundo » 19 sept. 2019, 22:21

je suis d'accord que la création monétaire est un sujet sensible à mettre entre de bonnes mains, mais l'or ne résout rien. Les coffres forts pleins de lingots n'ont jamais démerdé l'impératif de production, ne serait-ce qu'alimentaire, sur le terrain.

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par mobar » 19 sept. 2019, 22:03

Mais ça le devient quand c'est une petite mafia qui a dans sa main la création de la monnaie qui règle la majorité des échanges, Federal Reserve et banques privées américaines

Faut lire Mullins et ceux qui ont retracé l'historique de la soi-disant "banque des Etats-Unis" dont les président(es) survivent aux Présidents US
https://www.mondialisation.ca/le-cartel ... lles/25107

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par Remundo » 19 sept. 2019, 21:26

on a été justement obligé d'abandonner l'or car ses ressources minières limitées ne permettaient pas les vastes échanges commerciaux. ça n'est pas un problème en soi.

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par mobar » 19 sept. 2019, 21:20

kercoz a écrit :
19 sept. 2019, 16:10
GillesH38 a écrit :
19 sept. 2019, 11:51

ouais bon parles-en aux vénézuélien ou aux zimbabwéens, le retour dans l'attracteur n'a pas l'air si rapide que ça, et ils en bavent des ronds de chapeaux.
Je parle d' un modèle non faussé. Le $ a remplacé l' or et plombe tous les échanges en terme de pouvoir, on le voit par l'interdiction faite de commercer avec l' Iran. C' est le multilatéralisme qui augmente la puissance d' une monnaie dominante.
Combien tu crois qu'il faudrait d'or pour financer les mille milliards de dollars annuels dépensés par les différents pays du monde pour entretenir et équiper leurs armées (et je ne te parle pas des investissements d'état qui produisent des rentabilités de 15% par an, comme l'éducation, la santé ou les caisses de retraite ;) )?

27 000 tonnes!

On en extrait chaque année 10 fois moins, tu comprends maintenant pourquoi le dollar a remplacé l'or?

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par Remundo » 19 sept. 2019, 18:06

tout à fait, les gilets jaunes sont intellectuellement limités, ils ne peuvent pas atteindre les finesses de l'INSEE (2nd degré bien sûr) ;-)

Re: [Banque centrale] La FED / Ben Bernanke then Janet Yellen

par kercoz » 19 sept. 2019, 16:10

GillesH38 a écrit :
19 sept. 2019, 11:51

ouais bon parles-en aux vénézuélien ou aux zimbabwéens, le retour dans l'attracteur n'a pas l'air si rapide que ça, et ils en bavent des ronds de chapeaux.
Je parle d' un modèle non faussé. Le $ a remplacé l' or et plombe tous les échanges en terme de pouvoir, on le voit par l'interdiction faite de commercer avec l' Iran. C' est le multilatéralisme qui augmente la puissance d' une monnaie dominante.

Haut