[Crise] L'économie des USA en difficulté

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Crise] L'économie des USA en difficulté

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 06 déc. 2018, 20:09

USA: Le déficit commercial se creuse, au plus haut depuis 10 ans

Publié le 06/12/2018 À WASHINGTON (Reuters)

Le déficit commercial des Etats-Unis a atteint en octobre son niveau le plus élevé en dix ans, les exportations de soja continuant de chuter et les importations de biens de consommation ayant atteint un record, suggérant que les mesures mises en oeuvre par l'administration Trump pour équilibrer la balance commerciale se sont révélées pour l'heure inefficaces.

Ce déficit a augmenté, pour le cinquième mois consécutif, de 1,7% en octobre à 55,5 milliards de dollars, un plus haut depuis octobre 2008, a annoncé jeudi le département du Commerce.

Le déficit de septembre a été révisé à 54,6 milliards de dollars, contre 54 milliards en première estimation.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient un déficit de 55 milliards de dollars en octobre.

Le chiffre, politiquement sensible, du déficit commercial avec la Chine a bondi de 7,1%, à un record de 43,1 milliards de dollars en octobre.

Les Etats-Unis et la Chine se livrent depuis plusieurs mois une bataille commerciale qui les a vus relever à tour de rôle les droits de douane sur leurs importations.

Washington a notamment instauré des droits sur l'équivalent de 250 milliards de dollars de produits chinois pour forcer Pékin à négocier un accord commercial plus large. En réponse, la Chine a relevé ses droits de douane sur les importations en provenance des Etats-Unis, notamment sur le soja.

Ajusté de l'inflation, le déficit commercial a atteint un record de 87,9 milliards de dollars en octobre contre 87,2 milliards en septembre.

Ce chiffre est supérieur à la moyenne enregistrée lors du troisième trimestre, ce qui laisse penser que les échanges commerciaux pèseront sur le produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre. Ils avaient déjà retranché 1,91 point de pourcentage à la croissance du PIB au troisième trimestre.

En octobre, les exportations de biens et de services ont reculé de 0,1% à 211 milliards de dollars, avec notamment un recul des exportations de soja et d'avions.

Les importations de biens et de services ont pour leur part augmenté de 0,2% à 266,5 milliards de dollars, un record.
https://www.usinenouvelle.com/article/u ... ns.N779744

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 28 nov. 2018, 17:49

Incendies en Californie: un coût de plus de 10 milliards d'euros pour les assureurs selon MunichRe

AFP 28/11/2018

Des cabinets d'experts indépendants évaluent le coût des dégâts à une fourchette de 10 à 15 milliards de dollars (de 8,85 à 13,3 milliards d'euros), a déclaré mardi Joachim Wenning, patron du géant de la réassurance, lors d'une rencontre avec la presse à Munich.

Dès le 19 novembre, le cabinet américain RMS avait chiffré l'impact des deux incendies les plus meurtriers de l'histoire de la Californie à 9 à 13 milliards de dollars, a précisé mercredi l'assureur munichois à l'AFP.
...................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3edec18599

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 06 nov. 2018, 17:24

[Infographie] A l'heure des Midterms, l'économie américaine au bord de la surchauffe

Solène Davesne Usine Nouvelle le 06/11/2018

Infographie Deux ans après l’élection de Donald Trump, l’économie américaine profite du plein-emploi. Mais des sources de fragilité demeurent alors que se jouent mardi 6 novembre les "Midterms", ces élections de mi-mandat présidentiel lors desquelles les Américains votent pour des scrutins nationaux et locaux. Notre analyse en infographie.


Un marché du travail au plein-emploi avec un taux de chômage tombé à 3,7 % en septembre, des marchés boursiers au plus haut et une croissance qui accélère à 2,9 % cette année… Alors que se déroulent les élections de mi-mandat mardi 6 novembre, l’économie américaine fonctionne à plein régime.

La politique économique de Donald Trump alimente les risques de surchauffe. Au-delà du protectionnisme, la réforme fiscale, équivalente en ampleur à la relance de 2008, a fait bondir les profits des entreprises de 11 % en un an. Les sociétés américaines ont surtout utilisé cette manne pour gonfler leurs programmes de rachat d’actions. Selon Goldman Sachs, ils pourraient dépasser 1 000 milliards de dollars cette année, un record absolu.

Mais le boom économique n’a pas résorbé toutes les fragilités de l’économie américaine. Malgré un chômage quasi inexistant, le taux
de participation des Américains au marché du travail reste à son plus bas niveau depuis quarante ans, conséquence notamment de la crise des opioïdes. Autre incongruité, l’amélioration du marché du travail ne se traduit pas par des hausses de salaire. La faute à l’affaiblissement des syndicats, à la généralisation des emplois de services moins payés et aux clauses de non-concurrence réduisant la possibilité des salariés d’aller voir ailleurs. Pas de quoi apaiser la colère des partisans de Trump.

Image
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... fe.N762054

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 05 nov. 2018, 08:08

Les Etats-Unis toujours plus endettés

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 03/11/2018

La croissance économique bouillonnante dont s'enorgueillit Donald Trump a aussi un coût: les emprunts de l'Etat fédéral pour se financer n'ont jamais été aussi massifs depuis la récession.

Le Trésor américain a divulgué cette semaine un volume d'émission de dette record pour le dernier trimestre de 2018: 425 milliards de dollars.

Ce sont au total 1.338 milliards de dollars de fonds qui vont être levés sur un an, un sommet depuis 2010.

L'orthodoxie économique commande de rembourser la dette quand l'économie va bien - dans le cas des Etats-Unis elle tourne à plein régime -, mais l'administration Trump emprunte autant que celle de Barack Obama quand il s'agissait d'arracher le pays à la pire récession depuis les années 30.

Le président a drastiquement réduit les impôts en particulier pour les entreprises et augmenté les dépenses (surtout de défense) ce qui creuse le déficit budgétaire.

Celui-ci a enflé de 17% pour l'exercice fiscal clos en septembre à 779 milliards de dollars. Il va avoisiner les 1.000 milliards l'année prochaine.

Le montant total de la dette de l'Etat égale désormais celui du Produit national brut de la première économie mondiale, à plus de 20.000 milliards de dollars.

Lors d'une réunion mercredi du Comité consultatif des opérations d'emprunts, le Trésor a expliqué que si les recettes des impôts sur le revenu avaient augmenté dans les caisses du ministère du fait de la croissance économique, ces gains avaient "largement été effacés par une chute des recettes provenant des entreprises".

L'impôt des sociétés collecté par l'Etat est passé de 297 milliards de dollars en 2017 à 205 milliards en 2018 (-31%). Dans le même temps, les dépenses budgétaires totales ont grimpé de 5% à 4.198 milliards de dollars
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/1 ... dettes.php

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 15 oct. 2018, 23:09

:shock:
USA: le déficit budgétaire 2018 atteint 779 milliards de dollars, un plus haut depuis 2012

AFP 15/10/2018

Le déficit budgétaire des Etats-Unis a bondi de 17% pour l'exercice 2018, représentant désormais 3,9% du produit intérieur brut (PIB) sous l'effet d'un accroissement des dépenses militaires et de sécurité nationale, combiné à une baisse des recettes fiscales.

Le déficit des finances de l'Etat fédéral s'est établi à 779 milliards de dollars sur les douze mois de l'année budgétaire, clos fin septembre, contre 666 milliards en 2017 (3,5% du PIB), selon les chiffres du Trésor américain rendus publics lundi.

Il s'agit de son plus haut niveau depuis 2012, a précisé l'administration Trump, même s'il reste inférieur à celui anticipé par les services du budget du Congrès (CBO).

"La dernière fois que le déficit a été aussi élevé, c'était lorsque notre pays se remettait de la Grande récession", ont réagi les représentants démocrates de la commission du budget, estimant que le parti républicain était le parti "des nantis et de l'irresponsabilité budgétaire".

Au total, les dépenses de l'Etat se sont inscrites en hausse de 3%, à 4.108 milliards de dollars, tandis que les recettes sont restées quasiment stables, à 3.329 milliards, après 3.315 milliards en 2017.

Dans le détail, le budget consacré aux programmes militaires est en hausse de 6%, à 601 milliards de dollars, et celui alloué à la sécurité nationale a augmenté de 35%, à 68 milliards, selon les données détaillées du Trésor.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a défendu la hausse des dépenses militaires après des coupes les années précédentes, "qui ont miné notre sécurité nationale".

Mesure phare du mandat de Donald Trump, la réforme fiscale --la plus importante depuis 30 ans--, qui avait été adoptée fin 2017, a réduit certains impôts sur le revenu et surtout abaissé nettement l'impôt sur les sociétés, de 35% à 21%.

Par conséquent, les recettes fiscales sur les entreprises ont diminué de 22%, à 263 milliards, tandis que les recettes liées aux impôts des ménages n'ont augmenté que de 1%, à 2.379 milliards.

La politique menée par le président américain a "mis plus d'argent dans les poches des Américains qui travaillent dur", a réagi le Trésor, ajoutant que l'administration travaillerait avec les membres du Congrès pour réduire le déficit budgétaire.

- Intérêts de la dette -

Parmi les budgets en forte réduction, à noter celui consacré à l'éducation, qui a fondu de 43%, à 64 milliards, effaçant l'augmentation (45%) enregistrée lors de l'exercice précédent.

A l'inverse, les dépenses consacrées à l'agriculture sont en hausse de 7%, à 137 milliards.

Dans un pays confronté comme de nombreux pays occidentaux au vieillissement de sa population, les dépenses de santé sont, elles, restées stables, à 1.120 milliards, après 1.117 milliards lors de l'exercice 2017.

"Le président est très conscient des réalités liées à notre endettement national. Le dynamisme économique va créer une hausse des revenus du gouvernement (...) Mais ce déficit est une mise en garde directe au Congrès des terribles conséquences de dépenses irresponsables et inutiles", a estimé de son côté Mick Mulvaney, directeur du bureau du Budget de la Maison Blanche (OMB).

"Les mesures économiques du président, qui ont conduit à une croissance économique solide, combinées aux propositions de coupes de dépenses inutiles, vont mener l'Amérique sur une courbe budgétaire plus saine", a assuré Steven Mnuchin.

L'administration Trump relève en particulier le rythme rapide de croissance du PIB (+2,9%), le plein emploi, avec "pour la première fois, plus d'emplois que de chercheurs d'emplois", ainsi que la confiance des ménages qui atteint des niveaux inédits.

Mick Mulvaney a ajouté que l'hôte de la Maison Blanche et son administration continueront de travailler avec le Congrès afin de faire "des choix nécessaires de réductions budgétaires, qui, combinées à une hausse des revenus, réduiront le déficit".

D'autant que les intérêts de la dette (522 milliards) pèse toujours plus dans le budget, augmentant de 14% lors de ce dernier exercice.

Enfin, pour le seul mois de septembre, dernier mois de l'exercice généralement excédentaire, le solde budgétaire a affiché un excédent de 119 milliards, contre 8 milliards en septembre 2017.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... c97a06339d

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 05 oct. 2018, 22:23

Les indicateurs économiques vigoureux des derniers jours et les commentaires enthousiastes de la Réserve fédérale sur la bonne santé de l'économie américaine ont ravivé les craintes d'une accélération de l'inflation, propulsant le rendement des Treasuries à 10 ans vers un pic de huit ans de 3,23%.
extrait de cet article : https://www.usinenouvelle.com/article/l ... re.N751299

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 23 sept. 2018, 09:23

Les ports américains craignent l'avarie face à la guerre commerciale

23 sept 2018

Le jeu de poker menteur auquel se livrent Pékin et Washington sur le commerce prend des allures de bataille navale selon les responsables des ports américains, craignant de prendre l'eau face à la chute du commerce induite par les tarifs douaniers.


"Le total des tarifs imposés et les mesures de rétorsion internationales touchent 10% de la totalité des échanges qui transitent par les ports américains" soit 160 milliards de dollars, calcule Kurt Nagle, le patron de l'Association américaine des autorités portuaires (AAPA).

Le dirigeant de ce groupement qui défend la quasi-totalité de la petite centaine de ports américains qualifie la situation de "préoccupante", eu égard aux sources de revenus de ces ports.

Deux canaux viennent en effet alimenter les caisses de ces plate-formes réparties des côtes du Pacifique à l'Atlantique en passant pas le golfe du Mexique et la région des Grands Lacs: la location de terminaux à des sociétés privées et le prélèvement de taxes sur les containers qui transitent.

Or avec une Maison Blanche dont la politique commerciale consiste en bonne partie à imposer ses vues à coup de taxes sur les importations, la baisse des volumes induite pèse directement sur leurs comptes.

Illustration au sud du pays, où le port de la Nouvelle-Orléans (Louisiane) a déjà accusé une chute de 350.000 tonnes des réceptions d'acier, produit phare du port, sur les six premiers mois de l'année par rapport à 2017.

"Cela représente une perte de trois à cinq millions de dollars. Pour nous c'est un montant énorme", affirme le vice-président, Robert Landry. Les principaux débouchés sont turcs, chinois et coréens, des sources frappées, à l'exception de la dernière, par une taxe de 25% avant l'été.

- Los Angeles accélère -

Egalement taxé, l'aluminium a vu ses déchargements reculer de 10% sur le port, tandis qu'à l'export, les volailles se font plus rares du fait des mesures de rétorsion imposées par Pékin.

Face à la Chine, sur la côte californienne, le port de Los Angeles a affiché a l'inverse une accélération de son activité. "En mai, juin et juillet, les affréteurs inquiets ont accéléré les déplacements de cargos", a remarqué le porte-parole du port, Phillip Sanfield.

Il faut dire que les échanges avec Pékin sont stratégiques dans le plus grand port du pays, la moitié de ses échanges en valeur ayant concerné ce pays l'an dernier.

L'effet sera toutefois de courte durée alors que la dernière salve de tarifs douaniers américains a porté le total des produits chinois taxés à 250 milliards de dollars, et que Pékin a décidé cette semaine de cibler 60 milliards de dollars de produits américains supplémentaires.

Les matières plastiques, les pièces détachées automobiles et les accessoires informatiques sont les produits surtaxés les plus échangés sur ce ports avec une valeur cumulée de 3,7 milliards de dollars.

- "Difficile de se relever" -

"Je suis optimiste, je ne sais simplement pas quand les choses vont s'arranger", affirme M. Landry qui anticipe qu'"au-delà de six mois supplémentaires, il commencera à être difficile de se relever".
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a77603a99a

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 17 sept. 2018, 22:01

Pas encore froid le mort vivant :
La liquidation du courtage de Lehman pourrait être close en 2019

Publié le 17/09/2018 NEW YORK (Reuters)

La liquidation de la filiale de courtage de Lehman Brothers Holdings pourrait être achevée en 2019, onze ans après la banqueroute de sa maison mère qui précipita la crise financière mondiale en 2008.

James Giddens, curateur qui supervise cette liquidation, a déclaré lundi qu'il ne restait à régler que 381 des quelque 140.000 procédures intentées contre le courtier.

Les clients et créanciers garantis ont été complètement indemnisés. Les créanciers non garantis ont reçu environ 9 milliards de dollars, soit 39,75 cents par dollar, à peu près le double de ce qui était envisagé.

Dans un document transmis à la justice à New York, James Giddens déclare que la liquidation est dans sa phase finale et que la résolution de toutes les procédures et le dernier paiement "pourraient intervenir l'année prochaine" si le calendrier judiciaire le permet.

Le curateur ajoute que la structure de défaisance a encore 543 millions de dollars d'actifs.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 19.N742684

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par moulino51 » 17 sept. 2018, 12:56

Sauf que lui joue avec ses billes (en gros) :-"

Vivement que ce monde s'écroule, qu'on passe a autre chose :ghost:



Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par GillesH38 » 17 sept. 2018, 11:49

ouais c'est comme Elon Musk, pourtant c'est un beau gars !

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par moulino51 » 17 sept. 2018, 10:17

Bien dommage de faire des misères a une aussi belle jeune fille :mrgreen: :mrgreen: :arrow: :lol:



Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par energy_isere » 17 sept. 2018, 09:28

tita a écrit :
17 sept. 2018, 09:10
Un échec spectaculaire d'une entreprise issue de la Silicon Valley: Theranos. L'entreprise a du mettre la clé sous la porte suite à la découverte de fraudes, autant financières que factuelles. Elle commercialisait un service qui ne fonctionnait pas. Pourtant, cette entreprise avait atteint une valorisation à $10 milliards en 2014, et en vaut $0 aujourd'hui. La faute à l'arrogance d'une jeune entrepreneuse qui avait soif de gloire, et à l'aveuglement d'une machine médiatique qui propulse ce genre de personne à des sommets stratosphériques.
http://siliconvalley.blog.lemonde.fr/20 ... on-valley/
https://www.cbsnews.com/news/60-minutes ... deception/
Oui, j'avais vu ça il y a déjà un moment. Sur un autre forum j'avais mis ce lien du mois de mars :

https://www.courrierinternational.com/a ... scroquerie

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par tita » 17 sept. 2018, 09:10

Un échec spectaculaire d'une entreprise issue de la Silicon Valley: Theranos. L'entreprise a du mettre la clé sous la porte suite à la découverte de fraudes, autant financières que factuelles. Elle commercialisait un service qui ne fonctionnait pas. Pourtant, cette entreprise avait atteint une valorisation à $10 milliards en 2014, et en vaut $0 aujourd'hui. La faute à l'arrogance d'une jeune entrepreneuse qui avait soif de gloire, et à l'aveuglement d'une machine médiatique qui propulse ce genre de personne à des sommets stratosphériques.
http://siliconvalley.blog.lemonde.fr/20 ... on-valley/
https://www.cbsnews.com/news/60-minutes ... deception/

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par phyvette » 16 sept. 2018, 14:16

Rendement du 2 ans US à 2,78% soit son plus haut niveau depuis la faillite de Lehman Brothers.


Image

Re: [Crise] L'économie des USA en difficulté

par phyvette » 15 sept. 2018, 19:25

Vont pas tardez a se calmer sur les crédits, faute de solvabilité. La consommation va se vautrer, la bourse va s'effondrer, le chômage us va exploser.

Image

Haut