[Automobiles] Les salons

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Automobiles] Les salons

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 10 sept. 2019, 20:37

L'automobile allemande fait sa mue électrique à Francfort

AFP•10/09/2019

Avec les nouvelles voitures électriques allemandes en vedette, le salon de l'automobile de Francfort a ouvert mardi à la presse dans un contexte morose, mêlant conjoncture ralentie et inquiétude des constructeurs face aux nouveaux plafonds de CO2.
.............
lire https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 72955edc9e

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 19 avr. 2019, 19:40

Salon de Shangaï
Pourquoi le véhicule électrique est la vedette du Salon automobile de Shanghai

Par Dominique Baillard 18 avril 2019

Le Salon automobile de Shanghai est ouvert au public depuis ce jeudi 18 avril 2019. Malgré la morosité du marché chinois, les constructeurs étrangers sont nombreux à avoir fait le déplacement pour présenter leurs tout derniers modèles, de préférence électriques.

C'est en Chine désormais que bat le cœur du marché automobile mondial. C'est le premier pays constructeur et le premier pays consommateur de voitures. Le tiers des voitures neuves sortent des usines pour aller circuler sur les routes de l'empire du Milieu. Quand le marché chinois ralentit, cela fait tousser tout le monde de l'automobile et c'est ce qui s'est produit l'an dernier. Les ventes chinoises ont chuté pour la premier fois et cette tendance s'amplifie en ce début d'année ; elle pourrait être enrayée au cours du second semestre. Les tensions avec les Etats-Unis et le ralentissement de l'économie chinoise auraient dissuadé les acheteurs. Des accidents de parcours. Mais pas assez sérieux pour remettre en cause la dynamique de long terme. Il y a en Chine environ 200 véhicules pour 1 000 habitants ; c'est 600 pour 1 000 en moyenne en Europe, il y a donc encore une forte demande potentielle à combler.

Cette première crise de l'automobile chinoise inquiète-t-elle les constructeurs ?

Les étrangers comme les Chinois doivent s'adapter, avec évidemment plus de facilités pour les locaux, grâce aux multiples coups de pouce dont ils bénéficient. D'ailleurs, ils sont en train de reprendre l'ascendant. En 2013, les marques chinoises ne détenaient que 30% de leur marché national. Cinq ans plus tard, c'est 40%. Au lieu d'une hausse à deux chiffres, les constructeurs doivent plutôt tabler sur une croissance de l'ordre de 3 à 6%. Malgré ces soubresauts, les marques allemandes maintiennent leurs investissements, elles se sont pressés cette année à Shanghai pour dévoiler leurs nouveaux modèles électriques. Certains, d'ailleurs, sont exclusivement conçus pour le marché chinois. Audi produira sa voiture de sport e-tron sur place à partir de l'an prochain. Volkswagen, le premier constructeur étranger en Chine, a annoncé l'ouverture d'une nouvelle chaine de montage pour 2021, avec l'ambition de devenir le numéro un du véhicule électrique sur le marché chinois.

La Chine est-elle vraiment le nouvel eldorado des voitures électriques ?

La Chine a très vite saisi l'importance du sujet, à cause du réchauffement climatique qui augmente la pollution dans ses villes, et à cause de la future demande mondiale que ses champions nationaux rêvent de satisfaire. Le gouvernement a donc beaucoup donné pour soutenir le véhicule aux nouvelles énergies. Et la Chine est devenue le premier marché du véhicule électrique. Les ventes grimpent en flèche : plus 60% entre 2017 et 2018. Mais cela reste une niche, seulement 4% des ventes globales en 2018. Avec 486 fabricants chinois pour sortir 1,3 million de véhicules l'an dernier, ce marché apparait déjà saturé. Les analystes redoutent la formation d'une bulle et elle pourrait éclater très vite. Dès le mois de juin, la moitié des subventions à l'achat seront supprimées. En revanche, le gouvernement incite les constructeurs à en faire toujours plus. Au moins 10% de leur production doit fonctionner avec les nouvelles énergies, électricité et demain hydrogène, et dès 2020 ce quota sera relevé à 12%. Les constructeurs parient désormais beaucoup sur l'électrique pour répondre aux nouvelles réglementations, mais aussi pour s'adapter aux attentes des millenials chinois. Leurs parents ont craqué pour les SUV, eux seraient friands des véhicules intelligents, offrant beaucoup de services. La voiture smartphone, c'est le nouveau créneau du marché automobile chinois.
http://www.rfi.fr/emission/20190418-pou ... e-shanghai

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 15 oct. 2018, 00:37

1.07 millions de visiteurs cette année au salon de l'auto à Paris.

https://www.romandie.com/news/Un-millio ... 962001.rom

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 28 sept. 2018, 21:21

Mondial: L'électrique, bon pour le CO2, moins pour les marges

Publié le 28/09/2018 PARIS (Reuters)

Le Mondial de l'automobile, qui ouvre ses portes la semaine prochaine à Paris, sera l'antichambre d'une vague sans précédent de modèles électrifiés, sur laquelle comptent surfer les constructeurs pour atteindre des objectifs de CO2 de plus en plus stricts mais qui grignoteront leurs marges.


La 120e édition de la grand-messe de la Porte de Versailles, rebaptisée Paris Motor Show pour prendre des accents plus internationaux, ouvre ses portes à la presse mardi prochain, et au public jeudi.


Renault ouvrira le bal dès lundi avec une soirée intitulée "La révolution électrique". Le groupe au losange, qui fait figure avec Nissan de précurseur pour cette technologie, lutte pour conserver son avance. Il compte doubler sa gamme actuelle de quatre véhicules d'ici 2022, afin de résister à l'offensive des autres constructeurs qui s'apprêtent à déployer une vaste offre électrique au cours des prochaines années.

PSA présentera la DS3 Crossback e-Tense 100% électrique et le concept-car Peugeot e-Legend, réinvention spectaculaire du célèbre coupé 504, mais là aussi en mode tout électrique. Les Allemands organisent quant à eux la contre-attaque face à Tesla, notamment avec la première présentation publique de l'imposant SUV électrique de Mercedes, l'EQC.

L'électrique, qui n'a encore pesé que 1,2% des immatriculations de voitures neuves en France sur les huit premiers mois de 2018, ne permettra pas à lui seul de ramener à 95 grammes les émissions moyennes de CO2 en 2021, l'objectif fixé par l'Union européenne.

Les constructeurs déploient donc aussi des hybrides rechargeables, dotés d'un moteur électrique qui permet de prendre en ville le relais de la motorisation thermique.

..........................
https://www.usinenouvelle.com/article/m ... es.N748299

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 23 avr. 2018, 20:18

Le salon de Pékin 2018 marquera l'ouverture de la Chine au monde


Par AFP , Jean Pierre Genet le 23/04/2018

Les marques 100% chinoises qui contrôlent 44% du total des ventes automobiles en Chine, égratignent sans cesse davantage la domination des marque étrangères..
L'abaissement prévu des droits de douane va aider les marques de luxe étrangères. Mais les généralistes en profiteront peu.



A l'heure où l'Amérique de Trump tend à se fermer, la Chine va-t-elle vraiment s'ouvrir? Le salon de Pékin qui ouvrira ses portes le 25 avril 2018, sera l'occasion de mesurer la façon dont les constructeurs étrangers perçoivent la levée des restriction à leur encontre annoncées par Pékin.

Sûre de sa force économique et d'une industrie locale qui commence à devenir compétitive, la Chine se permet désormais d'être plus ouverte. L'étranger ne risque plus de tuer dans l'oeuf les entreprises locales maintenant émergées.

Organisé tous les deux ans dans la capitale chinoise, en alternance avec Shanghai, l'évènement est la vitrine incontournable du premier marché automobile mondial, où 28,9 millions de véhicules ont été écoulés l'an dernier.


Les promesses de Xi Jinping

L'édition 2018 sera dominée par des sujets politiques. Le spectre d'une guerre commerciale entre Pékin et Washington inquiète le secteur, tandis que les récents gestes d'ouverture dévoilés par la Chine suscitent un optimisme circonspect.

Le président Xi Jinping a ainsi promis un abaissement conséquent cette année des droits de douane sur les voitures importées: un cadeau appréciable pour les marques de luxe, même si les volumes restent limités.

Surtout, Pékin a annoncé la levée d'ici à 2022 des restrictions empêchant les constructeurs étrangers de contrôler leur filiale locale --et même dès cette année pour la production de véhicules électriques.

Les groupes étrangers sont actuellement contraints de s'associer à un partenaire chinois dans des coentreprises dont ils ne peuvent posséder plus de 50%.

Certains constructeurs dépourvus d'usine en Chine, comme l'américain Tesla, pourraient néanmoins en profiter.


Les étrangers mis à mal par les constructeurs chinois


Les marques étrangères contrôlent encore 55% des ventes automobiles en Chine, mais leur part de marché s'effrite drastiquement face aux marques 100% chinoises.

Ces dernières contrôlent 60% du créneau en plein boom des 4x4 urbain (SUV), qui représentent 40% des ventes de voitures particulières.

Les étrangers sont confrontés ces deux dernières années à une concurrence accrue des marques locales produisant des SUV meilleur marché.

Cela n'affecte pas nécessairement les marques haut de gamme bien établies, à l'instar des allemands Mercedes, Audi ou BMW, mais cela plombe les constructeurs généralistes, tels PSA ou Ford, dont l'espace se réduit et dont les ventes chutent.


Le passage contraint par l'électrique

Autre vedette attendue, la voiture électrique. Pékin imposera dès 2019 de quotas de ventes de véhicules à énergie nouvelle pour tous les constructeurs.

Cette perspective, pousse déjà les constructeurs à muscler leur offre et devrait doper les ventes de véhicules électriques ou hybrides. Celles-ci se sont envolées de 53% l'an dernier, mais restent une goutte d'eau à l'échelle du marché (2,7%).

Dans l'ensemble, les ventes automobiles en Chine n'ont progressé que de 3% en 2017, loin de l'envolée de 2016 (+14%).


Un marché mature mais compliqué

Mais ce tassement "s'explique par l'annulation d'une réduction de moitié de la taxe" sur l'achat de véhicules à petite motorisation, qui dopait précédemment le marché, avertit Li Yanwei, analyste de la fédération chinoise des concessionnaires.

Il prédit une "croissance modérée" de même ordre en 2018, malgré la robustesse des ventes de SUV (+13% l'an dernier).

La Chine commence à ressembler à un marché plus mature. C'est un marché compliqué, parce que les grandes zones côtières commencent à être équipées en voitures alors que le potentiel des régions de l'intérieur est sous-exploité.

On commence maintenant à voir apparaître un marché de l'occasion actif.
http://pro.largus.fr/actualites/le-salo ... 20391.html

Re: [Automobiles] Les salons

par Peakoilbarrel » 09 mars 2018, 10:27

=D> Merci Phyvette. Beau montage.

Re: [Automobiles] Les salons

par phyvette » 09 mars 2018, 10:20

Re: [Automobiles] Les salons

par tita » 09 mars 2018, 10:06

Peakoilbarrel a écrit :
08 mars 2018, 14:19
Image
\:D/
#Keshefoundation, #pseudoscience, #arnaque, #vieille_vidéo_de_2012, #rien_à_faire_ici

Re: [Automobiles] Les salons

par Peakoilbarrel » 08 mars 2018, 14:19

Image
\:D/

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 06 mars 2018, 19:38

Voiture électrique : Carlos Tavares réclame un engagement des gouvernements

Boursorama avec AFP le 06/03/2018

À l'ouverture du salon de l'automobile de Genève, le président de PSA a lancé un appel aux États européens pour qu'il développent des infrastructures en faveur des véhicules électriques.

Carlos Tavares veut plus de moyens pour l'électrique. Mardi 6 mars, le patron du deuxième constructeur automobile européen a réclamé un engagement de la part des gouvernements européens pour implanter davantage de bornes de recharge pour les véhicules électriques.

"Il y a maintenant une responsabilité citoyenne des États qui est de s'engager sur la densité minimale des réseaux de chargement de véhicules électriques en amont des dates qui ont été fixées pour atteindre les objectifs de CO2" de l'Union européenne, a déclaré le chef d'entreprise, lors d'une table ronde avec des journalistes au salon de l'automobile de Genève. "Ce sont les États qui doivent financer les infrastructures", a-t-il insisté. "On ne peut pas pousser des véhicules sur le marché vers des clients qui seraient réticents à les acheter."

Le PDG a assuré que son groupe était prêt à démarrer l'électrification de sa gamme dès l'année prochaine, mais il a exprimé des doutes sur la demande, tant que les clients ne seraient pas rassurés par l'existence d'un réseau de chargeurs pour les batteries suffisamment dense.

"BEAUCOUP DE ZONES D'OMBRE"

En Europe, les constructeurs doivent réduire leurs émissions de CO2 à 95 grammes par kilomètre en moyenne sur leur gamme d'ici 2021, contre 130 grammes en 2015, sous peine de se voir imposer de lourdes amendes. Selon M. Tavares, PSA respectera ces objectifs et sera en mesure de fournir des voitures électriques mais des doutes subsistent quant à l'intérêt du basculement vers l'électrique, voulu par les États. "Du point de vue sociétal, il y a encore beaucoup de zones d'ombre, sur la propreté de l'énergie électrique que nous utiliserons, sur ce que deviennent les recettes fiscales des carburants, sur l'empreinte carbone de la fabrication des batteries, du recyclage des batteries, de l'extraction des matières premières", a-t-il déclaré.
http://www.boursorama.com/actualites/vo ... f6faacb19e

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 12 sept. 2017, 22:10

Les Salons européens de l’automobile se cherchent un avenir

La grand-messe de la voiture à Francfort est boudée par neuf marques cette année. Pour ne pas péricliter, les Salons professionnels du Vieux Continent doivent se réinventer.

LE MONDE ECONOMIE | 12.09.2017

...................

L’édition 2017 de la grand-messe allemande du secteur, qui se tient en alternance avec le Mondial de Paris, est boudée cette année par neuf marques de constructeurs : Peugeot, DS, Fiat, Tesla, Nissan, Volvo, Aston Martin, Jeep, Abarth, Mitsubishi, Infiniti. Une voiture sur cinq immatriculées en Europe ne sera pas représentée à Francfort.
.......................
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... Rje9IHl.99

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 12 sept. 2017, 20:43

Salon de Francfort.
Les constructeurs confrontés à la réalité de l'électrique

Publié le 12/09/2017

Les grands constructeurs automobiles ont commencé à évoquer au salon de Francfort les conséquences potentiellement négatives - baisse de rentabilité, menace sur des centaines de milliers d'emplois - de la bascule vers le tout électrique, revendiquée par un nombre croissant de pays dans le monde.

Au moment où la Chine semble vouloir emboîter le pas à la France et à la Grande-Bretagne pour interdire à terme la production et la commercialisation de voitures équipées d'un moteur thermique, certains dirigeants du secteur appellent de ce fait les Etats à accompagner un tel bouleversement.,,

............
Long article http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ue.N586198

Ou il est beaucoup question de PSA et des constructeurs Allemands.

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 28 oct. 2015, 17:01

Le salon de Tokyo met plein gaz sur les véhicules "verts"

Challenges le 28-10-2015

Hybrides, voitures à hydrogène, futures batteries, sont au centre des préoccupations des constructeurs nippons au salon de Tokyo. Le diesel fait aussi la une. Il est au Japon considéré comme une motorisation "propre".

Le salon automobile de Tokyo est unique au monde. Ici, les constructeurs nationaux n’exposent pas l’ensemble de leurs gammes, mais leurs véhicules et concepts les plus innovants. Du moins durant les journées professionnelles, qui se sont ouvertes ce mercredi 28 octobre. C’est donc une débauche de modèles à haute technologie, dont les idées se retrouveront en série à plus ou moins long terme. Et, clairement, la couleur est au "vert".

Certes, les formes se sont assagies par rapport aux silhouettes délirantes des concepts nippons des flamboyantes années 90 et début 2000. Moins ludiques, les véhicules sont plus sérieux, rationnels et commercialisables avec de vraies solutions techniques alternatives. Le marché nippon présente une spécificité d’ores et déjà marquante : "les hybrides y représentent 30% des ventes de voitures", explique Jean-Michel Aumont, Directeur du marketing de Peugeot Citroën Japon. Et la voiture la plus vendue y est la Toyota Aqua hybride (équivalent local de la Yaris européenne). C’est la plus forte proportion de véhicules essence-électriques du monde ! La prépondérance au Japon de Toyota, qui mise tout sur ces voitures, explique en grande partie ce phénomène. Mais pas seulement. Car d’autres constructeurs s’y sont mis comme Honda ou Nissan – ce dernier était naguère réticent. Le récent "SUV" X Trail "pèse ainsi en version hybride 50% des ventes totales du modèle" dans l’archipel, souligne Keno Kato, directeur du développement des produits chez Nissan.

Cap sur la pile à combustible
.................
........
Le concept IDS (voiture électrique présentée au salon) est capable de parcourir 600 kilomètres sans recharge", assure Keno Kato, qui refuse toutefois d’évoquer une date de lancement pour ces électriques à très long rayon d’action. C’est quand même pour après-demain. Voilà qui résoudrait enfin le délicat problème de l’autonomie.

Image
Carlos Ghosn présente la Nissan IDS au salon de Tokyo, le 28 octobre 2015. /NEWSCOM/SIPA
http://www.challenges.fr/automobile/201 ... verts.html

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 28 sept. 2015, 20:24

Il doit y avoir une super ambiance au stand Volkswagen au salon de Francfort .......

Re: [Automobiles] Les salons

par energy_isere » 20 sept. 2015, 12:27

C 'est le salon de Francfort qui pourrait être le plus grand du monde.
Le plus grand salon du monde

Plus de 1000 exposants, plus de 800 000 visiteurs et onze halls, le Salon International de l’Automobile de Francfort (IAA) est définitivement l’un des plus grands salons automobiles au monde, si ce n’est le plus grand. A domicile, Volkswagen, BMW et Daimler rivalisent de gigantisme, avec des stands de plusieurs étages.
Diaporama : http://www.usinenouvelle.com/photos/dia ... nde.1#main

Une débauche et une orgie automobile.

Ma photo préférée du diaporama : :mrgreen:

Image

Haut