[véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 13 nov. 2019, 21:55

L'arrivée de Tesla pourrait renforcer la pression sur l'automobile allemande

AFP parue le 13 nov. 2019

L'arrivée de Tesla en Allemagne avec la construction de sa première usine européenne prévue au sud de Berlin pourrait servir de catalyseur au virage électrique des constructeurs traditionnels allemands, que le nouveau-venu américain met d'ores et déjà sous pression.

Premier constructeur étranger à s'installer dans le pays "depuis des décennies", l'arrivée de l'entreprise d'Elon Musk est "symbolique pour le nouveau monde de l'automobile", a jugé Stefan Brazel, directeur du Center of Automotive Management.

Le ministre allemand de l'Économie, Peter Almaier, a salué mercredi une "preuve de l'attractivité" du pays pour le secteur automobile et qualifié l'arrivée du projet, qui devrait créer quelque 7 000 emplois en Allemagne, de "fantastique succès". "Il y avait ces derniers mois une compétition assez intense entre plusieurs pays européens" a-t-il ajouté au lendemain de l'annonce par le patron du constructeur américain devant plusieurs dirigeants du monde automobile allemand réunis à Berlin.

Tesla construira sur ce futur site "des batteries, de la motorisation et des véhicules", a précisé Elon Musk, avec un début de production prévu au plus tôt en 2021. "Je trouve ça bien, ça crée des emplois !", lance à l'AFP Mathias Wirth, habitant de Grünheide, ville de 8.000 habitants qui accueillera le méga-projet. "C'est une grande chance pour les jeunes qui habitent ici", juge de son côté Iris Siebmann devant l'entrée de la mairie.

« Accélérer l'électromobilité »

Tesla représente aujourd'hui 30% du marché électrique en Europe de l'Ouest, selon l'analyste Mathias Schmidt, même si "les ventes en Allemagne restent décevantes". Au niveau mondial, le "Model 3" se vend par contre déjà mieux que la "Série 3" de BMW.

Pour l'instant, les ventes de modèles électriques en Allemagne sont en dessous des ambitions et le gouvernement mise un million de véhicules sur les routes d'ici 2022, soit deux ans plus tard que prévu.

"La décision d'Elon Musk va accélérer l'électromobilité en Allemagne", a commenté Ferdinand Dudenhöffer, directeur du centre de recherche automobile de l'université de Duisbourg Essen. Surtout, la firme de M. Musk "met la pression sur les Européens et les Allemands", note Christoph Schalast, professeur à la Frankfurt School of Finance and Management.

Face aux strictes normes européennes d'émissions de CO2, les constructeurs Volkswagen, Daimler et BMW sont engagés dans une course à l'électrique mobilisant des dizaines de milliards d'euros, mais ils ont accumulé du retard. Et si l'arrivée de Tesla ne va "pas donner des nuits blanches" aux patrons de l'automobile allemands, "le danger est qu'ils perdent en crédibilité s'ils attendent trop longtemps avec leur propre offre électrique", abonde M. Schmidt auprès de l'AFP.

Si l'arrivée du concurrent pourrait effectivement accélérer la transition électrique, les constructeurs n'ont pas peur du nouveau voisin, selon deux sources industrielles interrogées par l'AFP.

« Made in Germany »

"Tesla bénéficiera du badge 'Made in Germany', apprécié dans le monde", note M. Schmidt, et "le choix de localisation" à 35 km au sud de la capitale "est un coup de génie": le constructeur pourra bénéficier de la proximité de Berlin pour attirer "les hipsters spécialisés en informatique" tout en ayant "de la place pour une expansion" et un niveau de salaires plus bas dans ce Land de l'ex-Allemagne de l'est.

Sur scène mardi, M. Musk a cité l'"extraordinaire" ingénierie allemande comme l'une des raisons de son choix. "Berlin a aussi le cachet qui va bien avec une marque haut de gamme", ajoute M. Dudenhöffer. Avec un bémol majeur : "l'enfer bureaucratique" et l'histoire malheureuse du nouvel aéroport "Berlin-Brandenbourg", à proximité du site retenu par Tesla, qui aurait dû être inauguré en 2010, rappelle M. Schmidt.

L'ouverture du "BER", gouffre financier et objet de railleries dans le pays, a été repoussée sine die à cause d'une multitude de malfaçons. Alors que l'usine chinoise de Tesla a vu le jour en moins d'un an, "nous devons définitivement avancer plus vite que l'aéroport", a martelé le patron milliardaire Elon Musk.

Les travaux débuteront au premier trimestre 2020 pour un montant d'investissements de plusieurs milliards d'euros, selon le ministre de l'Economie du Land de Brandebourg, cité par DPA.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nde-191113

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 13 nov. 2019, 01:03

Elon Musk veut s'implanter directement dans la terre des panzer divisions électriques allemandes :
La méga usine Tesla en Europe sera en Allemagne, annonce Elon Musk

AFP parue le 12 nov. 2019

Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla va ouvrir une usine géante en banlieue de Berlin, a annoncé son patron Elon Musk mardi, la quatrième après celles du Nevada, de New York et de Shanghai en Chine.

"J'ai une annonce qui sera probablement bien reçue", a-t-il déclaré sur scène après avoir reçu le "Volant d'or" décerné par le journal Bild.

"Tout le monde sait que l'ingénierie allemande est extraordinaire, et cela fait partie des raisons pour lesquelles nous allons implanter notre méga usine européenne en Allemagne", a-t-il détaillé.

En juillet dernier, Elon Musk avait expliqué aux investisseurs que son entreprise accélérait ses efforts concernant son usine géante de batteries en Europe.

Il a précisé mardi que l'usine allemande comprendrait aussi un centre d'ingénierie et de design, parce que "Berlin a certaines des meilleures oeuvres d'art au monde".

Tesla représente 30% du marché européen de voitures électriques à batteries, d'après Matthias Schmidt, un analyste spécialiste de l'industrie automobile.

Interrogé sur le retard de l'Allemagne en matière de véhicules électriques, Elon Musk a répondu: "Je ne pense pas que l'Allemagne soit très en retard."

"C'est toujours plus difficile quand il y a encore beaucoup de dynamisme et infrastructures en place autour d'une vieille technologie", a-t-il continué. "Quand nous avons commencé chez Tesla, tout le monde pensait que nous étions complètement fous".

Le constructeur américain a récemment retrouvé la rentabilité, après deux trimestres dans le rouge, et son patron s'est dit "pleinement confiant" dans la capacité de son groupe à tenir sa promesse de livrer entre 360.000 et 400.000 voitures neuves en tout cette année.

Il s'est aussi félicité des tests de production effectués dans la nouvelle usine géante de Shanghai (environ 865.000 mètres carrés), construite en dix mois et d'une capacité de production annuelle d'au moins 500.000 voitures.

Cette usine "a été près de 65% moins chère (...) à construire que tout notre système de production du Model 3 aux Etats-Unis", a expliqué le groupe, dont les objectifs sont de continuer à augmenter ses volumes de ventes et de contrôler ses coûts pour être durablement rentable.

L'usine européenne sera située près du "nouvel aéroport", a indiqué Elon Musk, suscitant quelques rires dans le public, car le "Berlin-Brandenbourg" aurait dû être inauguré en 2012, mais son ouverture a été repoussée sine die à cause d'une multitude de malfaçons, notamment en termes de sécurité incendie.

"Nous devons définitivement avancer plus vite que l'aéroport", a admis le patron milliardaire.
https://www.connaissancedesenergies.org ... usk-191112

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 11 nov. 2019, 12:36

Tesla rafle 77.7 % du marché US en voiture électrique sur les 10 premiers mois de l'année.

Image

Lire https://cleantechnica.com/2019/11/10/te ... cle-sales/

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 26 oct. 2019, 14:12

On en sait plus sur le projet de l’usine européenne Tesla
La localisation de la prochaine usine « Gigafactory » de Tesla en Europe revient dans l’actualité. L’annonce est planifiée pour la fin de l’année.

26 oct 2019
Lire https://www.presse-citron.net/on-en-sai ... nne-tesla/

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 26 oct. 2019, 10:45

Tesla a annoncé hier la version 3 de sa tuile solaire, et ses plans concernant le secteur énergie de Tesla.

Cependant, Tesla est dans le même temps empêtré dans un procès sur la fusion de SolarCity et Tesla fin 2016. Les plaignants estiment que cette fusion était un sauvetage financier, et que plusieurs informations leur ont été cachées vis-à-vis de l'impact financier. La ligne de défense est grosso modo que Tesla avait dû utiliser les ressources humaines de SolarCity pour les opérations du Model 3, ce qui a empêché la croissance du secteur solaire.

Cette annonce appuie donc la ligne de défense choisie, laissant entendre que les opérations de SolarCity vont reprendre vu que les opérations du Model 3 sont en bonne voie d'être stabilisées.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 25 oct. 2019, 23:11

Silenius a écrit :
25 oct. 2019, 20:37
tita a écrit :
25 oct. 2019, 18:44
Une caméra a une meilleure résolution que nos yeux,
Non :
According to scientist and photographer Dr. Roger Clark, the resolution of the human eye is 576 megapixels.
Son affirmation est très largement débattue. Mais en effet, c'est probablement très stupide de ma part de comparer un oeil avec une caméra. C'était surtout pour expliquer que nos yeux ne sont pas des caméras, même si le principe optique de base est le même.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Silenius » 25 oct. 2019, 20:37

tita a écrit :
25 oct. 2019, 18:44
Une caméra a une meilleure résolution que nos yeux,
Non :
According to scientist and photographer Dr. Roger Clark, the resolution of the human eye is 576 megapixels.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 25 oct. 2019, 18:44

LeLama a écrit :
25 oct. 2019, 17:43
Les routes empruntees par les gg cars etaient préenregistrés par des véhicules de reperage, et c'est le croisement entre la voiture qui roule et les images preenregistrées qui fait office de capteur. La voiture ne passait jamais en milieu "ouvert": en cas d'incertitude, genre de la neige qui fait que le paysage change, ou un obstace a eviter, qui demande de devier de qq metres la trajectoire : arret total de la voiture.
En effet. Une des grosses différence entre le programme Waymo et celui de Tesla, c'est que les voitures autonomes de Waymo circulent sur des routes qui ont été cartographiées en haute résolution, avec une intervention humaine pour identifier les éléments de ces cartes (panneaux de signalisation, feux rouges, disposition). Ce qui fait que la voiture sait déjà ce qu'elle est censée voir, et où, simplifiant la reconnaissance visuelle. C'est pas très différent du fait qu'on connaît le parcours habituel qu'on fait. De plus, Waymo utilise des capteurs LIDAR.

Tesla prend un chemin énormément plus ambitieux, celui de faire une voiture autonome sans cette cartographie préalable, et sans LIDAR. En gros, reproduire ce qu'un être humain est capable de faire en identifiant visuellement les éléments de la route. Sauf qu'un humain est plutôt bon à identifier des motifs et à comprendre ce qu'il voit. Une caméra a une meilleure résolution que nos yeux, mais il faut derrière un truc extrêmement complexe pour être capable de comprendre les images qu'elle prend. Et derrière, il y a encore la prise de décision par rapport à cette interprétation. Et après, y'a toute la communication informelle qui existe sur les routes. En gros, leur programme nécessite une intelligence artificielle quasiment humaine.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par LeLama » 25 oct. 2019, 17:43

Sur la conduite sans pilote, c'est un truc pas au point scientifiquement lié à mon avids a des problemes non résolus d'implémentation de semantique dans une machine de Turing. En conditions fermees, on met des capteurs qui permettent de decider ( exemple: passage a niveau). En milieu ouvert, comme on ne peut pas disposer une infinité de capteurs, il faut essayer d'avoir une semantique robuste a partir de quelques capteurs.

Ca fait plus ou moins 20 ans que, si on regarde de loin, la situation n' pas vraiment bougé : si on fait un truc tres cher avec plein de capteurs, on arrive a rouler a petite vitesse genre 20 ou 30 km/h en milieu pas trop complexe avec pas trop d'accidents. ( Il y a sans doute plein d'avancees quand on regarde du point de vue du specialiste, mais pour le grand public dont je fais partie, on ne voit pas bien ce qui progresse).

Avec le buzz de la google car, les gens se sont mis a rever qu'on aurait demain une voiture autonome. Mais les gg cars n'ont pas changé de paradigme. On reste en milieu "fermé" ou "semi-ouvert" pas trop complexe, c'est a dire sur des parcours repérés/éuquipés en amont dont le cout est tres elevé (plusieurs milliions au km je crois pour la gg car, je dis de mémoire). Les routes empruntees par les gg cars etaient préenregistrés par des véhicules de reperage, et c'est le croisement entre la voiture qui roule et les images preenregistrées qui fait office de capteur. La voiture ne passait jamais en milieu "ouvert": en cas d'incertitude, genre de la neige qui fait que le paysage change, ou un obstace a eviter, qui demande de devier de qq metres la trajectoire : arret total de la voiture.

Du coup, ce n'est pas surprenant que la tesla ait des resultats mauvais meme a 3 km/h sur les parkings. Il s'agit d'un vrai pb en milieu ouvert, horriblement difficile. La foutlitude de pbs recensés pour le start summon n'est pas amha un probleme de mauvais management chez Tesla. Le pb de la voiture autonome ressemble a un "test de Turing" dont on est loin de la solution. Ils sont en revanche drolement gonflés chez Tesla d'annoncer le FSD alors qu'il n'arrivent meme pas a faire marcher leur "start summon" a 3 km/h. :shock:

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 25 oct. 2019, 11:56

Silenius a écrit :
25 oct. 2019, 03:35
Tesla va internaliser sa production de batteries aux USA, selon un fournisseur Coreen de composants auxquel ils auraient passe une commande.
Ils devraient aussi lancer de facon limitee le logiciel Full Self Driving en decembre, mais la supervision du conducteur sera encore necessaire.
Debut de production en volume limite de Tesla Semi en 2020.
Musk a envoye un tweet en passant par un satellite Starlink.
Tesla is planning to launch a new version of its solar roof tiles, Solar Roof V3, at a new event tomorrow afternoon.
Voir Electrek ou Cleantechnica.
Tout ça, c'est le "blabla buzz" habituel de Tesla, créé en injectant des rumeurs dans les médias. Ils avaient déjà fait une présentation de leurs "Solar Roof Tiles" fin 2016, qui n'était que du vent. La production de batteries n'est pour le moment qu'une intention. Le semi va voir le jour, mais j'arrive pas trop à comprendre où la production va se faire. A priori c'est surtout le Model Y qui devrait être commercialisé en 2020.

Quand au FSD, Tesla tente par tous les moyens d'activer une forme partielle pour pouvoir reconnaître les revenus engrangés par la vente de l'option. Mais Tesla est très loin d'avoir quoi que ce soit de fonctionnel:
https://www.youtube.com/watch?v=YXNaLCs9U6Y

Bien sûr, le discours est que c'est pas parfait mais que c'est une grande étape et que ça va très vite s'améliorer. La réalité, c'est que Tesla vend cette option depuis 2016 et s'est placé dans une situation où ils doivent offrir quelque chose. Et Tesla est en train de transformer l'idée d'une FSD où on pourrait dormir ou faire totalement autre chose derrière le volant en un FSD qui requiert une supervision constante par le conducteur. Un truc qui, pour moi, est impossible à commercialiser... Rester inactif dans une voiture conduit forcément à être inattentif.

Pour moi tous ces trucs restent des aspects secondaires. Tesla doit d'abord régler le roulement de ses opérations actuelles, càd essentiellement le Model 3 vu que les ventes de Model S/X sont passées au second plan.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par Silenius » 25 oct. 2019, 03:35

Tesla va internaliser sa production de batteries aux USA, selon un fournisseur Coreen de composants auxquel ils auraient passe une commande.
Ils devraient aussi lancer de facon limitee le logiciel Full Self Driving en decembre, mais la supervision du conducteur sera encore necessaire.
Debut de production en volume limite de Tesla Semi en 2020.
Musk a envoye un tweet en passant par un satellite Starlink.
Tesla is planning to launch a new version of its solar roof tiles, Solar Roof V3, at a new event tomorrow afternoon.
Voir Electrek ou Cleantechnica.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par BenBen813 » 25 oct. 2019, 01:04

Après des livraisons décevantes au troisième trimestre,
Décevantes, c'est 97 000 (record de livraison) vs 100 000 attendues.

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 24 oct. 2019, 16:47

Tesla surprend les analystes et redevient rentable au troisième trimestre

Usine Nouvelle le 24/10/2019

Tesla accumule les bonnes nouvelles. Le 23 octobre, le constructeur américain de voitures électriques a révélé des résultats trimestriels au-delà des attentes.

Tesla a publié mercredi 23 octobre des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, notamment grâce à un nombre record de livraisons. Le constructeur américain de voitures électriques a aussi fait état d'une réduction des coûts et d'une amélioration des calendriers de production de son nouveau modèle, le SUV Model Y.

L'action grimpait de près de 21% à 307,12 dollars dans les transactions hors séance après cette annonce, s'établissant au-delà du seuil de 300 dollars pour la première fois depuis le 1er mars dernier. L'action Tesla avait perdu 23% depuis le début de l'année à la clôture des marchés mardi 22 octobre.

Un bénéfice par action ajusté bien au-delà des attentes

L'entreprise d'Elon Musk avait enregistré des pertes sur les deux premiers trimestres. Au troisième trimestre, les analystes s'attendaient à une perte par action de 42 cents. Tesla a fait bien mieux que prévu. L'entreprise a revendiqué le 23 octobre un bénéfice par action ajusté de 1,86 dollar et un résultat net de 143 millions de dollars, soit tout de même une baisse de 54% par rapport au troisième trimestre 2018.

À 6,3 milliards de dollars, le chiffre d'affaires au troisième trimestre a diminué de 8% et n'a pas atteint les estimations des analystes qui s'élevaient à 6,33 milliards de dollars selon Refinitiv I/B/E/S.

La Gigafactory chinoise démarre en avance

D'autres nouvelles ont rassuré les investisseurs. Après des livraisons décevantes au troisième trimestre, Tesla se dit "pleinement confiant" dans sa capacité à atteindre l'objectif de 360 000 livraisons en 2019, soit au moins 105 000 unités au quatrième trimestre.

Le constructeur américain a aussi annoncé le début des tests de production de la voiture bestseller Model 3 dans sa Gigafactory de Shangai (Chine) qui a une capacité de production annuelle de 500 000 voitures. Ce démarrage anticipé va notamment permettre à l'entreprise d'esquiver plus tôt que prévu les taxes en pleine guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, premier marché automobile mondial. Selon Tesla, l'usine a également coûté 65% de moins que le système de production de la Model 3 aux États-Unis.

Tesla dit aussi être en avance pour la production du Model Y : le SUV devrait être lancé à l'été 2020 au lieu de l'automne 2020. Enfin, l'entreprise espère "annoncer bientôt de lieu de [sa] Gigafactory européenne pour une production en 2021".
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... re.N897109

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par tita » 24 oct. 2019, 07:41

tita a écrit :
03 oct. 2019, 09:18
D'ici un mois, Tesla annoncera ses résultats financiers. Vu que les ventes n'ont que légèrement augmenté par rapport au trimestre précédent, mais que les prix de vente moyen a reculé, on peut s'attendre à ce que ses pertes augmentent. Elles étaient de $400 millions au deuxième trimestre. Mais Tesla pourrait obtenir un petit coup de pouce en reconnaissant une partie des ventes de FSD, grâce à la sortie de l'option "advanced summon". C'est une opération comptable qui ne génère pas de cash.
Tesla a annoncé un bénéfice surprise de $143 millions (GAAP). Son chiffre d'affaire a néanmoins diminué par rapport au 2ème trimestre, alors qu'ils ont vendu plus de véhicules. C'est donc une très forte réduction des coûts qui est principalement à l'origine de ce profit. La reconnaissance de revenus provenant du FSD, les crédits "véhicules propres" et une forte baisse des coûts "administratifs" (probablement liée au fait de réduire les points de vente Tesla Store) ont aussi joué un rôle dans ce bénéfice.

L'action a bondi à $300 (+20%) dans les transactions hors ouverture des marchés. C'est toujours étonnant de voir la valeur de Tesla au-dessus d'un fabricant comme Ford qui produit 15 fois plus de véhicules...

Si cette réduction du coût de fabrication des véhicules est réelle, et pas juste un concours de circonstances comptable, Tesla peut entrevoir la viabilité de son business. Tout n'est pas rose pour autant, il y a encore des lacunes liées au service et à certains aspects de qualité (peinture ou autre). La compétition va s'accélérer en 2020...

Bref... surprise positive!

Re: [véhicule électrique] L' aventure TESLA motors

par energy_isere » 23 oct. 2019, 01:03

Tesla obtient le feu vert du gouvernement chinois pour sa production

Adrien Raseta Le 22 Octobre 2019

Image

La firme californienne franchit une nouvelle étape en Chine avec l'approbation du gouvernement pour la production de ses voitures. Les premiers exemplaires des Model 3 chinoises pourront ainsi sortir des chaînes une fois les travaux de la Gigafactory 3 terminés.

Nos confrères de la publication américaine Reuters rapportent en ligne que le constructeur spécialiste des voitures électriques Tesla vient d'obtenir le droit d'assembler des voitures en Chine. Le pays asiatique a en effet ajouté la marque californienne aux firmes éligibles à la production automobile.

D'après d'anciens bruits de couloir, Tesla devait démarrer la production avant la fin du mois d'octobre. Aucune date n'a été officiellement révélée concernant le lancement des chaînes. L'entreprise californienne souhaite pour rappel assembler sur place 1000 exemplaires de la Model 3 par semaine d'ici la fin de l'année afin de répondre à la demande croissante du plus gros marché mondial automobile qu'incarne la Chine. La production locale permettra en outre de réduire considérablement les frais d'importation réservés aux véhicules originaires des États-Unis.

La marque américaine a investi la bagatelle de 2 milliards de dollars pour la construction de sa Gigafactory 3. La structure produira en plus de la Model 3 des batteries puis des SUV Model X.
https://www.caradisiac.com/tesla-obtien ... 179301.htm

Haut