Lancement de la filiére E85 en France / E10

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Lancement de la filiére E85 en France / E10

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par mobar » 06 mai 2019, 06:00

Ils pensent plutôt à la prochaine combine pour nous entuber :wtf:

Remarque le bioéthanol ou les carburants FT à base de biomasse, ce sont d'excellents candidats ;)

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par Remundo » 05 mai 2019, 13:39

à ce sujet, j'avais fait des calculs plus précis... entre autres... 1% des surfaces françaises peuvent soutenir 4,5 millions de Golf GTE85 :idea:
http://sycomoreen.free.fr/syco_Golf_GTE ... l#15122017
http://sycomoreen.free.fr/syco_Golf_GTE ... l#01102017

mais on attend aussi l'arrivée de carburants issus de la voie thermochimique (syngas) capable de valoriser presque n'importe quel déchet organique... en méthanol ou éthanol, ou même gasoil de synthèse.

pour sûr que l'équipe de bons à rien qui nous gouvernent y pense sérieusement !

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par energy_isere » 05 mai 2019, 10:34

La jauge de bioéthanol continue de grimper en France
LA FRANCE CONSERVE SA PLACE DE PREMIER PRODUCTEUR EUROPÉEN DE BIOETHANOL. CÔTÉ CONSOMMATEUR, L'ENGOUEMENT EST AU RENDEZ-VOUS PUISQUE LE SP 95-E10 REPRÉSENTE BIENTÔT LA MOITIÉ DU MARCHÉ FRANÇAIS DE L'ESSENCE.

Par Julia Landrieu - Publié le 12/02/2019

La filière française de bioéthanol se porte bien. Elle l’a fait savoir lors d’une conférence de presse organisée le 29 janvier, à Paris, par la Collective du biotethanol, qui regroupe les acteurs du secteur. La France conserve, en 2018, sa place de premier producteur européen. Le SP 95-E10, comprenant jusqu’à 10 % du bioéthanol, reste la première essence de France, avec 47 % de part de marché.

MARGE DE PROGRESSION

En l’espace d’un an, les volumes de superéthanol E85, avec jusqu’à 85 % de bioéthanol, ont progressé de 55 % pour atteindre 2,3 % du marché de l’essence. Pour 2019, le Syndicat des producteurs industriels d’alcool agricole (SNPAA) table sur une croissance de 40 à 50 % des volumes consommés de E85 ainsi que sur le dépassement de 50 % de part de marché pour le SP95-E10.

1 % DE LA SURFACE AGRICOLE MOBILISÉE

Du côté des cultures, environ 1 % de la surface agricole utile française sert à produire du bioéthanol et ses co-produits, soit moins de 3 % de la sole betteraves et céréales. Le bioéthanol est produit, principalement, à partir de blé (40 %), de maïs (27 %) et de betterave (26 %), selon le ministère de la Transition écologique et solidaire. Un processus de fermentation industrielle permet de transformer le sucre en alcool, ensuite distillé puis déshydraté pour aboutir au résultat final.
https://campagnesetenvironnement.fr/la- ... en-france/

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par energy_isere » 05 mai 2019, 10:28

Norauto se met aussi au bioéthanol

Publié le 20 février 2019 par Saïda DJERRADA.

Norauto proposera dans une dizaine de jours et dans une soixantaine de ses centres auto l’installation de kit de conversion au bioéthanol. L’enseigne a choisi Flexfuel Energy Developement pour fournir cette nouvelle prestation.

D’ailleurs Flexfuel a récemment décroché une seconde homologation pour ses boîtiers de conversion au superéthanol-E85, lui permettant une meilleure couverture du parc. Rappelons que les boîtiers sont destinés à rendre compatible certains véhicules essence au bioéthanol. Norauto propose d’ailleurs un diagnostic de faisabilité au tarif de 19 €, remboursé en cas d’intervention sur le véhicule.

Après Point S et Speedy, c’est donc Norauto qui s’installe sur ce marché du bioéthanol en forte croissance. Les ventes ne cessent de croître.

Selon la Collective du bioéthanol, près de 183 millions de litres d’E85 ont été vendus l’année dernière, soit une augmentation de 55 % par rapport à 2017.
Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2019, les régions Hauts-de France, Grand-Est et PACA offrent une prime à la conversion au bioéthanol à leurs habitants.
https://www.decisionatelier.com/Norauto ... anol,12223

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par energy_isere » 01 avr. 2019, 22:36

Suite de ce post du 10 nov 2018 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 6#p2274736
En Occitanie, une ligne d'autocars alimentés de bioéthanol au marc de raisin

Sylvie Brouillet le 01/04/2019 Usine Nouvelle

La ligne d'autocar d'Occitanie reliant Vergèze et Vauvert est desservie par des véhicules alimentés à partir de bioéthanol ED95 Raisinor à partir de marc de raisin, produit par la distillerie UDM des Costières de Vauvert. Un modèle d’économie circulaire, de circuits courts et de transition énergétique appliqué à l’échelle française par la coopérative Raisinor, à laquelle adhèrent 25 distilleries.

Image

C’est un autocar Scania roulant au bioéthanol ED95 de Raisinor France Alcools qui assurera à partir du 1er avril la liaison régulière Vauvert-Vergèze* (Gard), exploitée par Eole Mobilité pour le réseau de transports de voyageurs liO de la région Occitanie. Homologué en France depuis le 19 janvier 2016 pour les véhicules lourds (bus, cars, camions), l’ED95 est composé de 95% d'éthanol et 5% d'additif.

Ses performances ? Moins 95% de CO2 et moins 50% de NOx par rapport au gazole. Seconde originalité : il est produit à 300 mètres du dépôt d'Eole Mobilité à Vauvert, par la distillerie UDM des Costières. Adhérente Raisinor, la distillerie transforme le marc des raisins collecté auprès des viticulteurs locaux (150 000 tonnes de mi-août à mi-octobre) en éthanol deuxième génération.

Ce circuit très court illustre la stratégie déployée en France par la coopérative Raisinor (siège à Coutras, en Gironde) qui commercialise la production d’éthanol de 25 distilleries, dont 12 en Occitanie. "Nous voulons intégrer l'économie circulaire, des viticulteurs aux usagers, argumente Jérôme Budua, directeur de Raisinor France. L’éthanol représente 40 à 60 % du chiffre d'affaires des distilleries." Il est notamment vendu aux pétroliers pour incorporation dans les essences. "Avec le modèle de Vauvert, nous maîtrisons toute la chaîne : nous produisons, nous vendons (85 centimes HT le litre, un prix fixe sur 3 ans) et nous livrons aux transporteurs dans leurs stations et dépôts. Nous alimentons 60 à 80 véhicules, nous pourrions en fournir 1500 à 2000."

* deux allers-retours quotidiens en semaine
https://www.usinenouvelle.com/article/d ... rt.N824765

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par energy_isere » 29 janv. 2019, 22:09

Les bons résultats du superéthanol E85 français, le "carburant du pouvoir d'achat"

Par Adeline Haverland le 29/01/2019

Les ventes du superéthanol E 85 ont bondi de plus de 50% en 2018. Des bons résultats stimulés par l'homologation des boîtiers de conversion fin 2017.

Le carburant le moins cher et le plus vert", c'est ainsi que Sylvain Demoures, secrétaire général du syndicat des producteurs d'alcool agricole (SNPAA) présente l'E85. Ce superéthanol, constitué à 85% de bioéthanol produit à partir des betteraves, des céréales ou de la canne à sucre (à ne pas confondre avec le SP95 E10, qui ne contient que 10% d'éthanol) a le vent en poupe. Selon les chiffres présentés ce 29 janvier, ses ventes ont augmenté de 55% en 2018 par rapport à 2017. L'E85 représente ainsi 1,7 % du marché des essences en 2018, contre 1,2 % en 2017 et pour 2019 le SNPAA mise sur un nouveau bond de 50% des ventes.

Carburant du pouvoir d'achat.

"Le premier point d'inflexion a été observé dès la fin d'année 2017 avec l'homologation des boîtiers de conversion, mais c'est en fin d'année que la plus forte hausse a été repérée", analyse Sylvain Demoures. Ce carburant, vendu en moyenne 68 centimes le litre a, en effet, profité des débats autour du pouvoir d'achat initié par le mouvement des gilets jaunes. Ce tarif fait de l'E85 le carburant le moins cher devant le diesel (à 1,44 euros le litre), le SP95-E10 (1,44 euros le litre) et le SP 95. "En moyenne, l'E85 permet d'économiser 500 euros tous les 13 000 kilomètres",, a ainsi souligné Nicolas Kurtsoglou, responsable carburant du SNPAA.

Pour soutenir ses bons résultats, l'E85 a pu compter sur un réseau de distribution en pleine croissance. 133 nouvelles stations de superéthanol ont été dénombrées au cours de l'année passée et 300 supplémentaires devraient être installées en 2019.

Explosion du nombre de boîtiers de conversion

Cette année exceptionnelle s'explique en partir par la publication, en 2017, d'un arrêté autorisant l'homologation des boîtiers de conversation. Ce système permet au moteur essence d'être adapté pour supporter de l'éthanol. A l'heure actuelle, cinq modèles de boîtiers sont déjà homologués sur les 8 types possibles.

Le gérant de fluxfuel, l'une des 3 entreprises françaises fabricant le dispositif, Sébastien Le Polles estime, pour sa part, que le nombre d'installations a été multiplié par 8 entre 2017 et 2018, "un vrai succès" analyse le chef d'entreprise qui mise sur 1000 nouveaux boîtiers posés chaque mois en 2019. Au total, 70 000 véhicules seraient déjà équipés sur un total de 10 millions de véhicules potentiellement concernés. 2019 devrait être également marqué par l'arrivée sur le marché d'un premier véhicule Flexfuel d'origine.

L'E 85 carburant de la mobilité verte

Pour faire face à ce succès, les différents acteurs de la filière éthanol compte sur le soutien de l'Etat. Nicolas Rialland de la confédération nationale des planteurs de betteraves espère notamment le support de l'Etat dans l'installation des boîtiers à l'image de ce que certaines régions comme les Hauts de France, le Grand Est ou la Provence Alpes Cote d'Azur proposent déjà. "Dans le cadre de la loi de mobilité, nous espérons que l'éthanol sera considéré comme un élément majeur de la mobilité durable. C'est pourquoi nous souhaitons que l'Etat s'intéresse à l'installation des boîtiers de conversation qui sont une réponse à la question du pouvoir d'achat et des transports verts", a souligné le responsable.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... at.N799650

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par Remundo » 28 nov. 2018, 16:32

GillesH38 a écrit :
28 nov. 2018, 12:02
Remundo a écrit :
28 nov. 2018, 11:24
absolument, Leclerc vend à prix coûtant le E85 à Clermont Ferrand, 0,45 ct€/L.

en temps normal, dans les 0,6€/L.

à 45 ct€/L et 7,5L/100 de E85 , vous pouvez faire 15 000 km pour 500€ (à peu près 1 an)

mais à 1,5€ de SP95 et 6.5L/100km, il faudra 1500 € pour la même distance.

On peut rouler 3 fois moins cher en E85, c'est pourquoi j'allouerais des tickets E85 pour les travailleurs.
oui, en renonçant aux services de l'état assurés grâce aux taxes sur les carburants....
tiens, Raymond va t'expliquer , la "couleur" des services de l'Etat, ça fait longtemps qu'elle a viré jaune...
https://www.koreus.com/video/raymond-gi ... larem.html

sinon je n'ai pas dit qu'il fallait supprimer globalement les taxes sur le carburant ; j'ai dit pour ceux qui vont au travail, il est possible de faire des choses simples et efficaces.

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par mobar » 28 nov. 2018, 12:59

Dans les métiers de l'eau, les taxes sur l'eau perçues par les Agences de l'Eau payent les services associés à l'eau, construction et exploitation des stations d'eau potable et d'eau usée, entretien des berges du domanial, études diverses et variées ... c'est le principe "l'Eau paye l'Eau"

Tu pourrais avoir le même principe pour les déplacements, les péages payent les routes, les taxes sur les carburants payent la R&D et les pollutions dues au traffic, etc ...

Pour les autres services dépendant de l'état, tu as les cotisations sociales, les cotisations retraites, l'impôt sur le revenu, la CSG, l'impôt sur la fortune ah non celui là Macron l'a supprimé

Et tous ces impôts pourraient être avantageusement remplacés par une taxe sur les transactions financières avec une attention particulière portée au trading haute fréquence et la spéculation sur les monnaies réelles ou virtuelles
Comme l'explique Simon
https://youtu.be/jSEiMVQAIY4

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par GillesH38 » 28 nov. 2018, 12:02

Remundo a écrit :
28 nov. 2018, 11:24
absolument, Leclerc vend à prix coûtant le E85 à Clermont Ferrand, 0,45 ct€/L.

en temps normal, dans les 0,6€/L.

à 45 ct€/L et 7,5L/100 de E85 , vous pouvez faire 15 000 km pour 500€ (à peu près 1 an)

mais à 1,5€ de SP95 et 6.5L/100km, il faudra 1500 € pour la même distance.

On peut rouler 3 fois moins cher en E85, c'est pourquoi j'allouerais des tickets E85 pour les travailleurs.
oui, en renonçant aux services de l'état assurés grâce aux taxes sur les carburants....

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par Remundo » 28 nov. 2018, 11:24

absolument, Leclerc vend à prix coûtant le E85 à Clermont Ferrand, 0,45 ct€/L.

en temps normal, dans les 0,6€/L.

à 45 ct€/L et 7,5L/100 de E85 , vous pouvez faire 15 000 km pour 500€ (à peu près 1 an)

mais à 1,5€ de SP95 et 6.5L/100km, il faudra 1500 € pour la même distance.

On peut rouler 3 fois moins cher en E85, c'est pourquoi j'allouerais des tickets E85 pour les travailleurs.

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par mobar » 28 nov. 2018, 11:16

Le cours de la tonne de betterave est en dessous de 30 €/t chez Terreos
Une tonne de betterave donne un peu moins de 100 litres d'éthanol

Si on considère que les drèches couvrent le cout énergétique de la transformation et que l'amortissement de l'investissement est équivalent à la moitié du cout matière (et c'est généreux), le cout de production du litre d'éthanol de betterave est de l'ordre de 0.45€/litre

à 0.80 €/litre à la pompe, ça laisse une bonne marge au distributeur (pour un service minimum) et à l'état (pour pas de service du tout)

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par phyvette » 28 nov. 2018, 08:45

energy_isere a écrit :
10 nov. 2018, 14:30
De Mont-de-Marsan à Dax, un bus va rouler au marc de raisin

AFP le 09 nov. 2018
Il roule à l'alcool : un bus alimenté par du biocarburant issu du marc de raisin .....
https://www.connaissancedesenergies.org ... n-181109-0
Espérons que le chauffeur du bus carburera lui, à l'eau.

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par energy_isere » 28 nov. 2018, 08:40

E85, le biocarburant qui carbure dans les ventes

Selon l'organisation La Collective du bioéthanol, la vente de superéthanol E85 a bondi de 43 % sur les huit premiers mois de 2018, par rapport à la même période en 2017
https://www.ouest-france.fr/economie/au ... es-6083769
L’E85, un carburant noté triple E !

16 novembre 2018

Face au prix actuel des carburants, la solution E85 convainc de plus en plus d’automobilistes comme en témoigne une hausse de 45 % de la consommation sur janvier – septembre 2018 vs janvier – septembre 2017 en France. Rappel des 3 principaux atouts économiques et environnementaux de ce carburant.

E85 avec un E comme Economies : vendu au prix moyen de 0,68 €/litre (contre 1,54 €/l pour l’E95 et 1,50 €/l pour le diesel), l’E85 est le carburant le moins cher du marché. Il est disponible dans plus de 1 072 stations-service en France. Chaque mois, ce sont 10 nouvelles stations qui ouvrent. En équipant dès maintenant votre voiture essence d’un boîtier de conversion homologué E85, vous pourrez réaliser une économie de 650 € tous les 13 000 km parcourus.

E85 avec un E comme Ethanol : l’E85 contient entre 65 % et 85 % de bioéthanol, une énergie renouvelable, produite en France à partir de betteraves, de céréales et de résidus sucriers et amidonniers. Il permet d’économiser 400 000 tonnes de pétrole par an et de réduire notre dépendance énergétique. La filière de production du bioéthanol génère pour notre pays 9 000 emplois directs, indirects et induits.

E85 avec un E comme Environnement : Le bioéthanol permet de diminuer de 70 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux énergies fossiles. Plus écologique, il est bon pour le climat. En conditions réelles de conduite et avec un véhicule flex-fuel d’origine, l’E85 a également montré qu’il permet de réduire de plus de 90 % les émissions de particules et de plus de 30 % les émissions d’oxyde d’azote par rapport à l’essence. Il est donc plus propre et meilleur pour la qualité de l’air que nous respirons.
https://www.bioethanolcarburant.com/act ... -triple-e/

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par energy_isere » 10 nov. 2018, 14:30

De Mont-de-Marsan à Dax, un bus va rouler au marc de raisin

AFP le 09 nov. 2018

Il roule à l'alcool : un bus alimenté par du biocarburant issu du marc de raisin circulera dès lundi sur les routes landaises, sur la ligne Mont-de-Marsan - Dax, où il sera testé pendant un mois, ont annoncé vendredi ses promoteurs à Mont-de-Marsan.

Le bus d'une soixantaine de places, présenté à la presse, sera alimenté par du bioéthanol produit à partir de peaux et de pépins de raisin. Produit par la société Raisinor France, leader de l'huile de pépins de raisin basée à Coutras (Gironde), ce bioéthanol baptisé ED95 est 100% issu du raisin.

"L'ED95 est issu des déchets vinicoles, et est reconnu pour ses performances environnementales", a affirmé Jérôme Budua, le directeur général de Raisinor France.

Selon la société girondine, qui a mené une batterie de tests depuis 2010 et obtenu l'homologation en France du produit en 2016, l'ED95 dégagerait 95% de dioxyde de carbone (Co2) en moins, et moitié moins d'oxyde d'azote qu'un carburant classique.

Autre avantage de ce produit biologique produit en circuit court, et non des moindres : son coût. "Nous garantissons un tarif de 0,85 euros par litre au moins sur les cinq prochaines années", a affirmé M. Budua, en soulignant que dans le contexte de la hausse des prix des carburants, cet argument à de quoi séduire les collectivités gestionnaires des transports publics et les compagnies de transport.

"Un bus roulant au bioéthanol consomme de 10% à 60% de carburant en plus qu'un bus classique", a concédé Nicolas Cruchet, chef de région du constructeur Scania, qui met à disposition le bus pour les tests, "mais le coût de son carburant fait que ce type de véhicule reste très attractif pour les transporteurs".

Dans les Landes, la phase de tests sera menée en conditions réelles, le bus roulant environ 350 km par jour. Elle permettra à la Région d'orienter ses choix en matière de transports propres.

"Notre objectif est de +verdir+ la flotte des bus de la Région", a expliqué Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge des transports.

"Cet essai nous permettra d'étudier la consommation du bus et ses divers coûts d'entretien et de fonctionnement", a détaillé Alain Cazeneuve, directeur général de la SPL Trans-Landes, à la tête d'une flotte de près de 250 véhicules qui feront l'objet d'un plan de renouvellement en 2020.

Seule ombre au tableau, l'ED95 est pour le moment réservé uniquement aux entreprises de transport possédant leur propre cuve de carburant, en raison des capacités de production - 25.000 à 30. 000 m3 par an - soit de quoi alimenter 1.500 à 2.000 véhicules. Il n'est donc pas prévu pour le moment de distribution en station-service.
https://www.connaissancedesenergies.org ... n-181109-0

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

par Remundo » 04 nov. 2018, 16:21

voir page 25 pour les réductions des émissions GES : http://www.franceagrimer.fr/content/dow ... nitive.pdf

et ça en 2014 : https://www.bioethanolcarburant.com/wp- ... V-2014.pdf

Haut