L'Irlande.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : L'Irlande.

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 20 mai 2020, 20:56

L’Irlande accélère dans l’éolien en mer

Publié le 20/05/2020

Le gouvernement irlandais a désigné, le mardi 19 mai, sept projets éoliens offshore appelés à bénéficier d’une procédure accélérée de consentement. Décision qui s’inscrit dans l’objectif irlandais de 3,5 GW d’éolien en mer en 2030.

L’Irlande compte aujourd’hui le seul parc d’Arklow de 25 MW.
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... ien-en-mer

Re: L'Irlande.

par mobar » 04 déc. 2019, 14:58

Les champions ce sont les Québécois!
... et eux ce n'est pas en 2030 mais depuis plus de 20 ans!


Image

Re: L'Irlande.

par alain2908 » 04 déc. 2019, 14:50

70 % d'électricité renouvelable : sacré score. =D>

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 02 déc. 2019, 21:51

L’Irlande vise 70 % d’électricité renouvelable en 2030

Publié le 02/12/2019 lemarin

La république d'Irlande a dévoilé, le lundi 2 décembre, son système de soutien à l'électricité renouvelable. Le programme, validé par le gouvernement, vise à atteindre 70 % d'électricité verte d'ici à 2030.
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... le-en-2030

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 12 oct. 2019, 09:02

Celtic Interconnector : la future liaison électrique entre France et Irlande

Le projet d’interconnexion électrique entre la France et l’Irlande, baptisé « Celtic Interconnector », s’est vu attribuer le 2 octobre une subvention de 530 millions d’euros par la Commission européenne(1). Présentation.

Une interconnexion électrique de 575 km

Porté par les gestionnaires des réseaux de transport électrique français (RTE) et irlandais (EirGrid), le projet « Celtic Interconnector » consiste en une ligne électrique souterraine de 575 kilomètres de long (dont près de 500 km en mer) reliant le poste irlandais de Knockraha dans la région de Cork au poste français de La Martyre dans le Finistère.

La capacité d’échange du câble sera de 700 MW, ce qui « ne nécessite aucun renforcement significatif des réseaux électriques existants » selon RTE et EirGrid. L’électricité circulera sur cette liaison en courant continu pour limiter les pertes sur cette grande distance.

Cette interconnexion va « mettre fin à l’isolement électrique de l’Irlande du continent européen », indique EirGrid. Elle constituera la première liaison électrique directe entre la France et l’Irlande et revêt pour cette île un intérêt particulier dans le contexte incertain autour du Brexit.

Une mise en service prévue à l'horizon 2026

Le Celtic Interconnector doit contribuer à renforcer « la solidarité électrique » entre États membres, en renforçant leur sécurité d’approvisionnement et en facilitant le développement des filières renouvelables productrices d’électricité dans l'UE.

Pour rappel, le Conseil européen a, en octobre 2014, appelé tous les États membres à porter le niveau de leurs « capacités d’interconnexion électriques à au moins 10 % de leurs capacités de production installées à l’horizon 2020 ». Selon la Commission européenne, 17 pays de l'UE sont « sur la bonne trajectoire ou ont déjà atteint cet objectif » (dont la France)(2).

Le principal instrument pour atteindre cet objectif est « la liste de projets d'infrastructures d’intérêt commun (PIC) [...] qui bénéficient de procédures accélérées d'octroi d'autorisations, de conditions réglementaires plus favorables et, pour certains, d'un accès à un soutien financier »(3). Le projet Celtic Interconnector a ainsi été reconnu « d’intérêt commun » en octobre 2013 et la subvention attribuée par la Commission européenne va compter pour plus de la moitié du coût total estimé du projet (estimé à près de 930 millions d’euros).

Selon le calendrier actuel, les travaux de construction du Celtic Interconnector devraient débuter en 2023, « après la réalisation de l’étude d’impact économique et environnemental du projet et de l’enquête publique associée ». La mise en service de la liaison est prévue à l’horizon 2026, précise RTE.

Image

La filière éolienne a compté pour 27,6% de la production électrique de la République d'Irlande en 2018.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nde-191011

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 24 sept. 2019, 23:04

L’Irlande renonce à l’exploration pétrolière… mais pas gazière

Publié le 24/09/2019 lemarin

L’Irlande a décidé de mettre fin aux travaux d’exploration pétrolière dans ses eaux, « incompatibles avec un futur bas carbone », a annoncé le 23 septembre son Premier ministre, Leo Varadkar, à l’occasion du Sommet de l’Onu pour le climat organisé à New York.

Image

La prospection et l’extraction de gaz devraient rester autorisées pendant un temps pour accompagner la transition vers une économie décarbonée. (Photo : Health and Safety authority)
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... as-gaziere

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 31 août 2019, 15:20

Energies renouvelables : l’Irlande vise 65% de capacités installées d’ici 2030

15 août 2019

Le développement de l’Irlande dans le domaine des énergies renouvelables devrait atteindre 65 % de la capacité installée du pays d’ici 2030, grâce notamment à d’importants investissements, selon GlobalData, une société spécialisée dans les données et analyses.



L’Irlande devrait attirer de nombreux investisseurs, car le pays s’apprête à ajouter 5,8 gigawatts (GW) de capacités d’énergies renouvelables non hydraulique au cours de la prochaine décennie pour atteindre un total de 9,6 GW d’ici 2030 et représenter 65% de la capacité installée du pays, selon GlobalData,

Le dernier rapport de GlobalData, “Ireland Power Market Outlook to 2030, Update 2019 – Market Trends, Regulations, and Competitive Landscape”, révèle que pour atteindre une capacité de 9,6 GW d’énergies renouvelables non hydroélectriques d’ici 2030, l’Irlande augmentera massivement ses investissements dans la capacité éolienne offshore et solaire photovoltaïque (PV).

Au cours de cette période, la capacité éolienne en mer devrait passer de 25 mégawatts (MW) à 1,9 GW à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 48,8 %, et le PV solaire passera de 25 MW à 1,3 GW pour un TCAC de 43 %. Au cours de la même période, la consommation d’électricité en Irlande connaîtra une faible augmentation, atteignant 31,4 térawattheures (TWh) en 2030 contre 27,9 TWh en 2019 (un TCAC marginal de 1,1%).
........
https://www.enerzine.com/energies-renou ... 019-08/amp

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 08 juil. 2019, 18:31

L’Irlande recule sur l’interdiction de l’exploration offshore

Publié le 08/07/2019

Le gouvernement irlandais a bloqué la semaine dernière la proposition de loi visant à interdire l’attribution de nouvelles licences d’exploration-production pétrolière et gazière.

La décision de Dublin de bloquer le Climate emergency bill ouvre la voie à de nouvelles découvertes dans les eaux irlandaises telles que Kinsale et Corrib, qui couvrent actuellement 60 % des besoins gaziers des entreprises et ménages irlandais, se félicite l’IOOA.
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... n-offshore

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 14 juil. 2018, 09:33

L'Irlande, premier pays au monde à céder ses parts dans les énergies fossiles

Par latribune.fr | 13/07/2018

L'Assemblée nationale irlandaise a adopté, le 12 juillet, un projet de loi obligeant le fonds souverain irlandais à céder ses parts dans l'industrie des combustibles fossiles. Le pays, qui devra renoncer à plus de 300 millions d'euros d'actifs, dame ainsi le pion à la Norvège, premier État à avoir émis ce souhait fin 2017 après avoir, deux ans plus tôt, retiré son fonds souverain du charbon uniquement

L'Irlande pourrait bien devenir le premier pays au monde à se débarrasser complètement des combustibles fossiles. Après des mois de débat, le Dail, l'Assemblée nationale irlandaise, a voté le 12 juillet un projet de loi (le "Fossil Fuel Divestment Bill") qui obligera le fonds souverain irlandais à mettre en vente la totalité des participations prises dans les entreprises produisant du charbon, du pétrole ou du gaz, au cours des cinq prochaines années.

Selon le Irish Times, la République d'Irlande détiendrait pour plus de 300 millions d'euros d'actifs dans quelque 50 compagnies productrices d'énergies fossiles. Cela relève donc plus du symbole, car l'Irlande importe quasiment tous ses besoins en hydrocarbures.

Le Sénat irlandais doit se prononcer sur le texte à l'automne, avant qu'il ne devienne une loi d'ici à la fin de l'année.

Montrer la voie à la Norvège... et à d'autres
En 2015 déjà, un autre pays européen, la Norvège, avait décidé de retirer son fond souverain, le plus grand du monde (900 milliards d'euros d'actifs, soit cent fois plus gros que celui de l'Irlande d'après Boursorama), du charbon, soit l'énergie la plus polluante et la plus néfaste pour le climat. Concrètement, la loi interdit au fonds de pension norvégien d'investir dans les compagnies dont le charbon représente plus de 30% de l'activité ou du chiffre d'affaires. L'initiative ne concernait donc pas l'industrie pétrolière et gazière. Et pour cause : le seul secteur pétrolier représente 14% du PIB norvégien.

Cependant, le vote irlandais pourrait bien changer la donne et montrer la voie à la Norvège, d'autant plus qu'en novembre dernier, la banque centrale du pays a invité le gouvernement à engager un désinvestissement du secteur pétro-gazier.

L'Irlande en retard dans la réduction de ses émissions
Le député Thomas Pringle, instigateur du projet de loi, a estimé que "l'Irlande doit assumer sa part du fardeau de l'action climatique" et ce, d'autant plus que le pays figure parmi les États européens les moins performants dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour le groupe de réflexion Germanwatch et du NewClimate Institute, qui a analysé l'action de 57 pays sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, L'Irlande est en effet loin de remplir sa part du contrat dans l'objectif pris dans le cadre de l'accord de Paris de limiter l'élévation des températures en-dessous de 2 degrés. Le rapport "Climate Change Performance Index 2018" pointe notamment une part "insuffisante" des énergies renouvelables dans l'approvisionnement énergétique du pays, malgré une "avancée positive" sur le sujet
https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 85038.html

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 25 févr. 2018, 14:18

L' Irlande veut ajouter 4.5 GW de capacité renouvelable d'ici 2030.
Ireland outlines 4.5-GW clean energy plan

February 22, 2018 evwind

The Irish government has announced plans to build an additional 4.5 GW of renewable energy capacity by 2030, more than doubling the amount of clean energy currently in the system.
...........
https://www.evwind.es/2018/02/22/irelan ... plan/62696

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 04 sept. 2017, 20:17

L’EDF irlandais veut se diversifier dans l’éolien en mer

le 04/09/2017 lemarin.fr

Après l’éolien terrestre et le photovoltaïque, la compagnie publique d’électricité irlandaise ESB entend se développer dans l’éolien en mer. Elle a lancé un appel d’offres pour la fourniture de services maritimes liés à cette technologie.

Avec cet appel d’offres, ESB (Electricity Supply Board) explique viser des parcs d’une puissance de 200 à 500 MW, situés en priorité en mer d’Irlande. Des parcs dont elle pourrait développer les projets ou bien les acquérir auprès d’autres développeurs. La condition serait que ces derniers soient au stade du consentement.

Pour mettre le pied dans ce nouvel univers, ESB cherche avant tout à s’entourer d’entreprises spécialisées. Au premier rang de l’appel d’offres figure la recherche de sociétés à même de réaliser des études géophysiques en mer. ESB en appelle aussi aux spécialistes des Lidar ou encore à ceux de la détection des engins explosifs de la Seconde Guerre mondiale.

« Il est probable qu’ESB tisse des partenariats pour construire les fermes plutôt que de financer seule l’ensemble du coût. Les documents d’appel d’offres prévoient que des coentreprises peuvent être conclues », indique le site independent.ie.

L’Irlande ne compte à ce jour que le parc d’Arklow bank, d’une puissance de 25 MW, en service sur la côte est.

Image
Le parc d’Arklow bank, composé de sept éoliennes GE de 3,6 mégawatts de puissance unitaire, a été mis en service en 2014. (Photo : DR)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ien-en-mer

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 07 juin 2017, 20:44

Total fait son entrée dans l’offshore profond irlandais

Publié le 07/06/2017 lemarin.fr

Le groupe pétrolier français Total vient de signer des accords en vue de prendre une participation sur deux actifs situés dans les eaux profondes irlandaises.

Image
Total pourrait acquérir un intérêt sur deux licences de l'offshore irlandais, comprenant l'une le prospect Avalon (6), l'autre les prospects Druid et Drombeg (7). (Image : Providence Resources)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -irlandais

Re: L'Irlande.

par energy_isere » 26 mars 2017, 14:17

Mise en service du plus grand parc éolien en Irlande.
38 turbines Nordex N90 de 2.5 MW, soit 95 MW.
Ireland’s largest wind farm

March 23, 2017 evwind

The wind farm contains 38 wind turbines and is capable of producing enough electricity to power 50,000 homes.

Image

Image

.....................
http://www.evwind.es/2017/03/23/ireland ... farm/59173
The windfarm consists of 38 Nordex N90 2.5 MW turbines turbines and is capable of producing enough electricity to power 100,000 homes. It is the culmination of years of development work and construction, which started in 2014, took 26 months to complete. Energia Renewables has invested 145 million to develop the windfarm,
http://www.renewableenergymagazine.com/ ... d-20170324

Re: L'Irlande.

par Raminagrobis » 18 avr. 2016, 13:14

lien

Une présentation incitant les compagnies pétrolières à investir dans l'offshore irlandais (façade atlantique). Ca permet de voir un peu comment marche l'industrie pétrolière, comment on appâte les compagnies.

Re: Irlande : contagion du cas Grec ?

par energy_isere » 05 mars 2016, 20:42

Statoil et ExxonMobil obtiennent une license d'exploration de pétrole et gaz en offshore Irlandais.

Statoil and ExxonMobil Win Irish Oil Licenses

OSLO, March 2 (Reuters)

Oil majors Statoil and ExxonMobil have been awarded six options to search for oil and gas offshore Ireland in the country's latest licensing round, Statoil said on Wednesday.

The two firms each hold 50-percent stakes in all the acreage. Statoil will have four operatorships, while ExxonMobil will have the remaining two.

Work on the licenses is for the time being limited to carrying out seismic surveys during 2016 and 2017, with the option to drill at a later stage depending on the analysis of the data, Statoil said.

"This supports Statoil's exploration strategy of early access at scale and enables us to apply the exploration knowledge and experience we have gained globally and specifically on the conjugate margin offshore Newfoundland," the company added.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... l_Licenses

Haut