Libye

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Libye

Re: Libye

par energy_isere » 02 nov. 2019, 09:49

Libye : vers la reprise des activités pétrolières pour les entreprises publiques égyptiennes


Agence Ecofin 29 oct 2019

Suspendues depuis le début de la crise sécuritaire qui frappe la Libye, les activités des compagnies publiques égyptiennes du pétrole vont recommencer sous peu. C’est ce qui ressort d’une rencontre qui s’est tenue hier, entre Mustapha Sanalla (photo), le patron de la société publique libyenne du pétrole (NOC) et Tarek El Molla (photo), le ministre égyptien du Pétrole.

Pour El Molla, l’amélioration de la situation sécuritaire en Libye est importante pour le renforcement de la coopération pétrolière entre les deux pays. Il a confié à la presse que le retour des entreprises égyptiennes dans le pays est imminent. Il faut dire que les entreprises publiques égyptiennes, notamment EGPC ont laissé en suspens d’importants projets d’exploration de gaz dans de nombreux bassins émergents.

La société publique égyptienne Petrojet qui a achevé un oléoduc dans la zone de production de Wafa a été félicitée par les autorités libyennes pour la qualité des infrastructures.

Un communiqué de la NOC explique que les deux parties ont « discuté d’une coopération mutuelle dans les domaines du forage, de l’entretien des infrastructures et de la réhabilitation des champs ».
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... gyptiennes

Re: Libye

par energy_isere » 29 sept. 2019, 13:16

Dans le ciel libyen, bataille entre drones turcs et émiratis
Si les combats se poursuivent au sol, au sud de Tripoli, une autre bataille fait aussi rage depuis quelques mois dans le ciel libyen entre drones turcs et émiratis, sans pour autant changer l'équilibre des forces, selon des analystes.
.......
"Ne voulant pas rester sans puissance aérienne, Haftar et le GNA semblent s'être tournés en urgence vers un autre type d'engin: les drones", a-t-il expliqué à l'AFP.

Selon des analystes et experts, le maréchal Haftar s'est procuré des drones Wing Loong de fabrication chinoise auprès de son principal allié, les Emirats arabes unis.

En face, le GNA s'est tourné vers Ankara, qui soutient de moins en moins discrètement ses forces, pour s'équiper de drones turcs de type Bayraktar.

Depuis, l'objectif de chaque camp a été de détruire les drones de son adversaire et leurs centres de commandement.
......

https://actu.orange.fr/monde/dans-le-ci ... jBC3o.html

Re: Libye

par energy_isere » 27 sept. 2019, 23:28

La Communauté internationale reconnait la NOC comme la seule compagnie pétrolière légitime de la Libye

Agence Ecofin. 23 sept 2019

Les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Allemagne, la Turquie, les Emirats Arabes Unis ont publié une déclaration commune reconnaissant la National Oil Corporation of Libya (NOC) comme « la seule compagnie pétrolière indépendante, légitime et non partisane » du pays. Cette déclaration intervient dans un contexte marqué par la création d’une nouvelle société pétrolière contrôlée par le gouvernement de l’Est, un organe non reconnu par l’ONU.

La nouvelle société dénommée Brega Petroleum Marketing Company se veut être la seule société publique libyenne du pétrole. Son Conseil d’administration est déjà entré en contact avec plusieurs acheteurs internationaux de brut.

« Dans l’intérêt de la stabilité politique et économique de la Libye et du bien-être de tous ses citoyens, nous soutenons exclusivement la NOC et son rôle crucial au nom de tous les Libyens », ont indiqué les signataires de la déclaration.

Il faut relever que les signataires de la déclaration en faveur de la NOC n’appuient pas tous le gouvernement de l’Ouest reconnu par l’ONU. Les Émirats arabes unis soutiennent l’armée nationale libyenne (LNA) dirigée par le général Khalifa Haftar, qui est affilié au gouvernement de l’Est. La LNA poursuit ses offensives contre l’Ouest (Tripoli) dans le but de renforcer son contrôle sur le pays déchiré par la guerre.
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... e-la-libye

Re: Libye

par energy_isere » 08 sept. 2019, 09:57

Libye: les forces pro-Haftar rejettent l'appel au dialogue de l'ONU

AFP•07/09/2019

Les forces loyales au maréchal libyen Khalifa Haftar ont rejeté samedi l'appel de l'ONU à reprendre des discussions, leur porte-parole estimant qu'une solution militaire était la plus à même de résoudre le conflit.
.........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 4e1a0eb909

Re: Libye

par energy_isere » 31 août 2019, 10:59

Libye : le géant des services pétroliers Halliburton veut reprendre ses activités dans le pays

Agence Ecofin. 28 août 2019

La compagnie américaine de services pétroliers Halliburton prévoit de reprendre ses activités en Libye. L’information a été donnée par la Sirte Oil Company (SOC), une filiale de la société publique du pétrole, et fait suite à une rencontre entre Naji Ahfaf, le président de la SOC, Colby Fuser, vice-président de Halliburton Petroleum Services et Moataz Yousef, directeur général de Halliburton Libye.

Les deux parties ont analysé les conditions de retour dans le pays de la firme américaine. Cette dernière a déclaré, dans un communiqué, que son retour se justifie par l’amélioration de la situation sécuritaire dans les zones de production.

Pour sa part, la SOC a ajouté que la stabilité de la situation sécuritaire dans les champs pétroliers de la compagnie est un facteur important qui encourage le retour des compagnies étrangères.

Il faut rappeler que plusieurs compagnies de la chaine de valeur ont quitté la Libye, entre 2011, date de la chute de Mouammar Kadhafi, et 2018.

La SOC était l’un des plus importants clients de Halliburton en Libye.
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... ns-le-pays

Re: Libye

par energy_isere » 25 août 2019, 15:35

Libye: le gouvernement d'union dit gagner du terrain au sud de Tripoli

Par Le Figaro avec AFP Publié le 21/08/2019

Les forces loyales au gouvernement libyen d'union nationale (GNA), basé à Tripoli, ont affirmé ce mercredi avoir gagné du terrain au sud de la capitale face aux forces du maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est libyen.

«Nos forces ont gagné du terrain dans le secteur d'Esbea et ont réussi à reprendre d'importantes positions, dont l'académie de l'armée de l'air et des secteurs» qu'occupaient les forces pro-Haftar au sud de Tripoli, a affirmé à l'AFP Moustafa al-Mejii, porte-parole des forces du GNA.

Le maréchal Khalifa Haftar a lancé le 4 avril une offensive pour conquérir Tripoli. Après plus de quatre mois d'affrontements meurtriers, ses forces, freinées par celles loyales au GNA, sont restées aux abords de la capitale. Les forces pro-Haftar ont elles affirmé mercredi sur Facebook avoir repoussé l'offensive du GNA et infligé «d'importantes pertes aux milices» ennemies, sans fournir de précisions.

«Les combats qui ont éclaté aujourd'hui étaient violents», a indiqué Moustafa Mejii, qui a fait état de «20 morts et des dizaines de blessés parmi les forces pro-Haftar» et de sept morts du côté des forces du GNA dans les affrontements à Esbea, une localité à 40 km au sud de Tripoli. Selon un dernier bilan publié par le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) de l'ONU, les combats aux abords de Tripoli ont fait 1093 morts et 5752 blessés, et poussé 120.000 personnes à quitter leur foyer depuis avril.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/libye ... i-20190821

Re: Libye

par energy_isere » 03 août 2019, 17:32

La Libye sollicite des capitaux chinois pour relancer son industrie pétrolière

Agence Ecofin. 26 juillet 2019

Une délégation de la société publique libyenne du pétrole (NOC) s’est rendue en Chine pour rencontrer des responsables des sociétés publiques locales du pétrole et de certaines compagnies du secteur privé. L’objectif est de négocier l’arrivée de nouveaux capitaux chinois dans toute la chaîne de valeur pétrolière.

Un communiqué de la NOC explique que la société est plus spécialement à la recherche de nouvelles coopérations, en matière d'exploration, de développement de services pétroliers et de commerce du brut libyen.

Dans des prévisions publiées en début d’année, la NOC envisage de porter la production nationale de brut à 2,1 millions de barils, dès 2023.

« La Chine peut nous aider dans cette ambition », a indiqué Mustafa Sanallah, le patron de la NOC, qui a souligné l’importance d’un environnement sécuritaire plus stable pour réussir ce projet.

La dernière perturbation en date a entraîné un cas de force majeure après qu'un groupe non identifié a fermé une vanne d'oléoduc qui a interrompu la production dans le champ pétrolier d'El Sharara. La perturbation s'est répercutée sur le port d'Az Zawiyah qui a été fermé.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... petroliere

Re: Libye

par energy_isere » 13 juil. 2019, 15:27

Libye : l’une des plus grandes centrales électriques du pays va opérer un switch du pétrole vers le gaz

Image

Agence Ecofin 12 juillet 2019

En Libye, la société publique du pétrole (NOC) s’engage à réduire ses émissions de CO2 en faisant passer la centrale électrique Ubari d’une consommation d’huile au gaz naturel. La centrale de 640 MW devrait désormais fonctionner à partir du gaz extrait sur le champ gazier d’Atshan, opéré par la société Zallaf Oil & Gas Exploration and Production.

Pour y arriver, Mustafa Sanalla, le patron de la NOC a autorisé Zallaf à accélérer l'exploration du champ de façon à mettre la main sur les réserves disponibles et augmenter la production. Une étude de faisabilité du nouveau projet a été présentée en début de semaine par le conseil d’administration de Zallaf.

Une autre série d’autorisations a été donnée par la NOC pour déterminer les réserves de gaz existantes, les taux de production réalisables, les coûts de mise en valeur et de production connexes.

Le passage au gaz permettra aux partenaires sur le projet de faire plus d'économies sur l'énergie utilisée pour produire l'électricité.

Le gaz devrait transiter par des installations de la NOC. Il faut noter que la centrale est située à 170 km du champ de production.
https://www.agenceecofin.com/electricit ... ers-le-gaz

Re: Libye

par energy_isere » 29 juin 2019, 17:14

Gros revers des forces pro Haftar :
Libye: à Gharyan, cité stratégique, la fuite précipitée des forces pro-Haftar

29 juin 2019

En fuyant leur base arrière de l'ouest libyen, les forces du maréchal Khalifa Haftar, visiblement prises de court, ont laissé derrière elles des blessés, un centre de commandement, des armes, des munitions, leur déjeuner et, peut-être, une partie de leurs ambitions.

Les troupes pro-Haftar ont perdu mercredi Gharyan aussi rapidement qu'elles avaient conquis début avril cette ville dont elles avaient fait leur centre d'opérations et un point de départ dans leur projet de conquête de Tripoli, à un millier de kilomètres de leur bastion de Benghazi (est).
.........
https://www.google.com/amp/s/actu.orang ... 1gQBdL.amp

Re: Libye

par energy_isere » 29 juin 2019, 10:32

Le maréchal Haftar ordonne d'attaquer les navires et intérêts turcs en Libye

Le 29/06/19

L'homme fort de l'est de la Libye accuse la Turquie de soutenir ses rivaux du Gouvernement d'union nationale, reconnu par la communauté internationale
.........
https://www.20minutes.fr/monde/2552295- ... urcs-libye

Re: Libye

par energy_isere » 20 juin 2019, 08:14

Libye: raid contre l'entrepôt d'une compagnie pétrolière, 3 blessés

AFP parue le 19 juin 2019

La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a déploré la destruction d'un entrepôt de la compagnie pétrolière Mellitah lors d'un raid aérien mardi soir près de la capitale libyenne, qui a fait trois blessés parmi le personnel.

"Un entrepôt de Mellitah Oil and Gas Company (MOG) a été détruit lors d'un raid aérien", a indiqué, dans la nuit de mardi à mercredi, la NOC, une institution qui gère le secteur énergétique en Libye, pays riche en pétrole.

"La frappe et l'incendie qu'elle a provoqué ont détruit le matériel (...) et la totalité de l'entrepôt lui-même", a-t-elle dit dans un communiqué publié sur son site.

Selon le communiqué, "trois employés de MOG ont été légèrement blessés et ont été transportés à l'hôpital".

Les images publiées par la NOC montrent un bâtiment dévasté par la frappe et un incendie, que les pompiers ont réussi à éteindre.

"C'est une nouvelle perte tragique à cause de ce conflit inutile (...) Les infrastructures de la NOC sont en train d'être détruites sous nos yeux et la vie des travailleurs du secteur pétrolier est sans cesse mise en danger", a déploré le patron de la NOC, Mustafa Sanalla.

Cet acte assombrit "la perspective de maintenir la production de pétrole", a mis en garde M. Sanalla. Il avait déjà mis en garde début juin contre un "effondrement de la production" d'or noir à cause de la guerre en Libye.

"Nous travaillerons avec les autorités locales pour déterminer l'origine de cette attaque non provoquée. Ces crimes répétés ne peuvent rester sans réponse", a souligné le patron de la NOC.

Il s'agit de la quatrième attaque contre des installations ou des structures appartenant à la NOC depuis le début de l'offensive lancée le 4 avril par l'"Armée nationale libyenne" (ANL) du maréchal Khalifa Haftar pour prendre la capitale Tripoli, où siège le Gouvernement d'union nationale (GNA).

Dirigé par Fayez al-Sarraj, le GNA est reconnu par la communauté internationale mais contesté par un gouvernement parallèle installé dans l'Est, qui soutient le maréchal Haftar.

Aucune partie n'a encore revendiqué l'attaque mardi soir contre l'entrepôt de Mellitah Oil and Gas, une coentreprise entre la NOC et l'italienne ENI, mais les forces loyales au GNA ont accusé les forces fidèles au maréchal Haftar.

Les combats, circonscrits aux portes de Tripoli où les positions se sont figées, ont fait 653 morts, dont 41 civils et plus de 3.500 blessés, dont une centaine de civils, selon un dernier bilan de l'Organisation mondiale de Santé (OMS).

Et selon les chiffres de l'ONU, 94.000 personnes ont fui les zones de combat.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ses-190619

Re: Libye

par energy_isere » 04 juin 2019, 00:43

Libye: la production de pétrole risque de "s'effondrer" avec la guerre (compagnie)

AFP parue le 03 juin 2019

Le patron de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) de Libye a mis en garde lundi contre un "effondrement de la production" d'or noir dans ce pays à cause de la guerre.

Même si la production a été maintenue à plus d'un million de barils par jour depuis le début le 4 avril de l'assaut des forces du maréchal Khalifa Haftar sur la capitale Tripoli, "elle peut s'effondrer à n'importe quel moment", a averti Mustafa Sanalla.

La production pourrait chuter de 95%, a-t-il ajouté, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

M. Sanalla a expliqué que les sites pétroliers d'exportation ou de production ne sont pas à l'abri du conflit.

Il a rappelé que le Nord-Est du pays, région surnommée le "Croissant pétrolier" d'où est exportée la majorité du pétrole libyen, a été au centre d'affrontements ces dernières années.

"Le conflit s'étendra aux sites pétroliers" si la guerre au sud de Tripoli (nord-ouest) dure, a-t-il prévenu.

Les troupes du maréchal Haftar, l'homme fort de l'Est du pays, ont lancé une offensive militaire contre Tripoli, siège du Gouvernement d'union nationale (GNA) dirigé par Fayez al-Sarraj.

Reconnu par la communauté internationale, le GNA est contesté par un gouvernement parallèle installé dans l'Est et soutenu par le maréchal Haftar, qui dispose lui aussi de sa "compagnie nationale" de pétrole.

M. Sanalla a fait état de nouvelles tentatives de cette compagnie parallèle pour vendre du pétrole à "des prix moins chers que le marché".

Entre 2017 et 2018, les autorités parallèles de l'est du pays avaient déjà essayé de vendre du brut sans passer par Tripoli, mais la communauté internationale et en particulier Washington avaient fait échouer ces tentatives.

Rappelant "sa neutralité", M. Sanalla a appelé les deux camps rivaux en Libye à "laisser la NOC en dehors du conflit".

La Libye dispose des réserves de pétrole les plus abondantes d'Afrique et compte essentiellement sur ses ressources énergétiques pour relancer son économie aujourd'hui fragilisée
https://www.connaissancedesenergies.org ... nie-190603

Re: Libye

par energy_isere » 10 mai 2019, 01:04

Les activités libyennes de Total suspendues par Tripoli

REUTERS•09/05/2019 TRIPOLI

Les activités pétrolières de Total ont été suspendues par les autorités libyennes, a-t-on appris jeudi auprès d'un responsable gouvernemental.

En tout, ce sont les opérations d'une quarantaine de sociétés internationales qui ont été suspendues après la publication d'un décret qui fait état de l'expiration de leurs droits d'exploitation et leur donne trois mois pour les renégocier.

Total est l'un des principaux groupes pétroliers présents en Libye, dont la production s'élève à plus d'un million de barils par jour. C'est par ailleurs la seule des 40 firmes visées à y avoir conclu des contrats importants. Parmi les autres, figurent le groupe industriel allemand Siemens et l'entreprise de télécommunications, Alcatel-Lucent, filiale du finlandais Nokia.

Le gouvernement libyen reproche à Paris de soutenir le maréchal Khalifa Haftar, qui tient l'est et le sud du pays, dont les forces ont lancé début avril une offensive en direction de Tripoli.

La France justifie ce soutien par la nécessité de lutter contre le terrorisme tandis que le gouvernement libyen accuse Haftar de fomenter un coup d'Etat.

C'est pour ces motifs que Tripoli a annoncé le mois dernier la suspension de sa coopération avec Paris en matière de sécurité.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b50c93c335

Re: Libye

par tita » 16 avr. 2019, 19:26

Un regard sur la Lybie très intéressant, qui pointe les aspect économiques (ressources) et la multitudes de clans qui cherchent à les contrôler:
https://www.rts.ch/info/monde/10349322- ... orme-.html

Avec une pique à la fin:
Pour Ghassan Salamé, l’intervention de l’OTAN pour précipiter la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 a été une erreur - tout comme, plus largement, les interventions dans le monde arabe par l’Occident ont été l’erreur du siècle.

Re: Libye

par energy_isere » 15 avr. 2019, 08:27

Libye : au moins 121 morts et près de 600 blessés dans les combats près de Tripoli

Par franceinfo avec AFP – France Télévisions le 14/04/2019

Des combats violents opposent depuis le 4 avril les forces du Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, et les hommes du maréchal Haftar.

Au moins 121 personnes ont été tuées et 561 autres blessées depuis le début, le 4 avril, d'une offensive du maréchal Khalifa Haftar contre la capitale libyenne Tripoli, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dimanche 14 avril.

Le bureau de l'organisation en Libye, qui ne précise pas le nombre des victimes civiles, a condamné par ailleurs sur son compte Twitter "les attaques répétées contre le personnel soignant" et les ambulances à Tripoli. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) de l'ONU a, de son côté, fait état de 13 500 personnes déplacées par les combats, dont 900 ont été hébergées dans des centres d'accueil.

Des combats violents opposent depuis le 4 avril en banlieue sud de Tripoli les forces du Gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, aux hommes du maréchal Haftar. L'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée du maréchal Haftar, l'homme fort de l'est libyen, a lancé une offensive en vue de s'emparer de la capitale (nord-ouest), siège du GNA. En plus des combats au sol, les deux camps mènent quotidiennement des raids aériens et s'accusent mutuellement de viser des civils.
https://www.google.com/amp/s/mobile.fra ... 397513.amp

Haut