Congo RDC

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Congo RDC

Re: Congo RDC

par energy_isere » 01 juin 2019, 10:33

RDC : Total se retire du bloc pétrolier le plus prolifique du pays

Agence Ecofin 30 mai 2019

Mercredi à Kinshasa, le ministre congolais du Pétrole a annoncé que la société pétrolière française Total a décidé d’abandonner ses parts dans le bloc pétrolier III, le plus prolifique du pays. Les représentants de la société ne se seraient pas présentés pour les négociations concernant la prolongation de son permis d’exploration sur place, explique le responsable.

Toutefois, les partenaires de Total sur le bloc ont obtenu la prolongation de leurs permis. Si Total a refusé de commenter cette actualité, le gouvernement congolais a déclaré que ce retrait s’explique par le développement d’un projet phare en Ouganda voisin. Un gisement de 6,5 milliards de barils que la firme française s’attèle à monétiser avec le Chinois CNOOC et le Britannique Tullow.

Sur le Bloc III, Total contrôlait une participation de 66,7% et le statut d’opérateur aux côtés des sociétés sud-africaines Divine Inspiration Group et Efora Energy. Selon des estimations récentes, cette licence pourrait contenir jusqu'à 1,2 milliard de barils de pétrole récupérables.

Pour ce qui est de combler le vide laissé par Total sur le périmètre, les autres partenaires ont démarré des négociations avec Kinshasa.

Les autorités travaillent actuellement à lancer avant la fin de cette année, un cycle de licences d’exploration de plus de 20 blocs. L’objectif est de capitaliser les 5 milliards de barils de brut logés dans le sous-sol, notamment dans le bassin côtier de l'océan Atlantique, la Cuvette centrale intérieure et autour du lac Tanganyika dans le Sud-Est.
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... ue-du-pays

Re: Congo RDC

par energy_isere » 06 avr. 2019, 22:57

Democratic Republic Of Congo Plans Oil Licensing Round This Year

April 05/2019

Democratic Republic of Congo plans to launch a licensing round this year for more than 20 onshore oil and gas blocks, the oil ministry said April 5. The round will be its first since adopting a new hydrocarbons code in 2015.

Congo, Africa’s leading copper miner, has pumped just 25,000 barrels of oil per day for years despite sitting on up to 5 billion barrels of reserves.

The hydrocarbons code was meant to revive the haphazardly regulated sector by imposing new transparency, such as requiring public tenders for exploration and exploitation permits.

Emmanuel Kayumba Banza-Mwana, a senior official in the oil ministry, told Reuters the government would open bids on blocks in the coastal basin along the Atlantic, the inland Cuvette Centrale and around Lake Tanganyika in the southeast.

The licensing round would still have to wait until President Felix Tshisekedi, who took office in January, names a new government in the coming months, he said, speaking by telephone.

Anglo-French oil and gas company Perenco is Congo’s only active producer. France’s Total also holds an exploration permit near the eastern border with Uganda.

Government efforts to ramp up oil exploration have met resistance from environmentalists, who have objected to exploration inside protected national parks.

In December, former President Joseph Kabila awarded an oil drilling license that overlaps with a wildlife-rich UNESCO world heritage site and forms part of the world's second largest rainforest.
https://www.hartenergy.com/news/democra ... ear-178970

Re: Congo RDC

par energy_isere » 06 avr. 2019, 11:27

. RDC : le gouvernement a tiré 1,57 milliard $ de recettes du secteur minier en 2018

Agence Ecofin 4 avril 2019

Le secteur minier a généré 1,57 milliard de dollars de recettes au gouvernement congolais l’année passée, a rapporté cette semaine le ministère des Finances du pays. Ce montant représente une hausse de 91% par rapport aux revenus enregistrés en 2017.

Premier producteur de cuivre en Afrique et leader mondial de la production de cobalt, la RDC a promulgué en 2018, un nouveau code minier qui n’a pas fait l’unanimité. Malgré cela, sa production de cuivre a augmenté au cours de l’année atteignant 1,2 million de tonnes. La production de cobalt était aussi en hausse, totalisant 106 439 tonnes alors que celle d’or augmentait de 22,6% à 28 539 kg.

Si les revenus miniers ont presque doublé en 2018, ceux du secteur des hydrocarbures ont chuté de 19% pour s’établir à 165,6 millions de dollars.

Re: Congo RDC

par energy_isere » 31 mars 2019, 17:07

Cuivre et cobalt: la RDC se résout à exporter des produits non-finis.

22 mars 2019

Le gouvernement de la République démocratique du Congo s’est résolu jeudi à poursuivre l’exportation de concentrés de minerais non-entièrement transformés sur place, le temps de trouver une solution au manque chronique d’électricité qui pénalise son industrie.

La RDC est le premier producteur mondial de cobalt et le premier producteur africain de cuivre.

En principe, les opérateurs miniers du Katanga (sud-est) sont tenus à exporter des produits finis, c’est-à-dire traités et raffinés sur place, pour dégager le maximum de revenus.

Mais, les capacités de production et de transformation des usines sont limitées en raison de problèmes d’alimentation électriques.

Le gouvernement a donc accordé « aux sociétés qui produisent les concentrés de cuivre et de cobalt » une dérogation pour l’exportation des produits non-finis « jusqu’à la résolution de la problématique énergétique »

« Une évaluation sera effectuée semestriellement pour examiner l’opportunité de la levée ou du maintien de ce moratoire », ajoute Henri Yav, ministre des Mines par intérim, dans une lettre la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

Le ministre a rappelé aux entreprises installées au Congo que l’objectif est « d’obtenir des produits marchands plus élaborés, qui leur permettent, ainsi qu’à l’État, de générer les meilleures recettes de la production minière ».

Par ailleurs, il a mis en garde ces opérateurs miniers contre l’exportation frauduleuse de produits miniers de faible valeur, voire bruts.

La RDC est le premier producteur mondial du cobalt, composante essentielle dans la fabrication des batteries pour les voitures électriques et les smartphones.

Le cours du cobalt est en baisse, se négociant à quelque 30.000 dollars la tonne après avoir frôlé les 100.000 dollars il y a un an.

Dans son nouveau code minier, la RDC considère le cobalt comme un « minerai stratégique », c’est-à-dire taxé à 10%.
https://afrique.lalibre.be/34105/cuivre ... non-finis/

Re: Congo RDC

par energy_isere » 09 mars 2019, 10:50

RDC : le pétrolier français Perenco construira une centrale à gaz de 100 MW

Agence Ecofin 06 mars 2019

En République démocratique du Congo, le pétrolier français Perenco s’apprête à construire une centrale à gaz. Avec une capacité initiale de 100 MW, elle pourra par la suite passer à 200 MW.

Sa production sera cédée à la Société nationale d’électricité dans le cadre d’un contrat de rachat, mais également à des acheteurs privés.

Ce projet de centrale sera mis en œuvre en partenariat avec l’Etat congolais, rapporte le média Desk Eco. L’infrastructure sera alimentée grâce au gaz produit dans le pays.

La construction de cette centrale entre dans le cadre du plan d’urgence du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, qui vise entre autres l’accroissement de l’accès à l’électricité des populations.

Le pays a actuellement une puissance électrique de 2500 MW pour un taux d’électrification de 10 %. Cependant, la dépendance à l’hydroélectricité rend la capacité disponible fluctuante surtout en période d’étiage.
https://www.agenceecofin.com/centrale/0 ... -de-100-mw

Re: Congo RDC

par energy_isere » 02 mars 2019, 20:24

RDC : avant de quitter le pouvoir, Joseph Kabila a attribué un bloc pétrolier qui chevauche un site protégé par l'UNESC

Agence Ecofin 28 fev 2019

En décembre dernier, l’ancien président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a octroyé trois licences d’exploration pétrolière à la société DIG Oil, dont l’une empiète sur le parc national de la Salonga, un territoire du patrimoine mondial de l'UNESCO riche en faune sauvage.

L’information a été révélée par Reuters qui a indiqué que l’accord d’attribution a été signé par le Premier ministre Bruno Tshibala qui reste en fonction, car le nouveau président Félix Tshisekedi doit encore nommer un nouveau gouvernement.

Selon Emmanuel Kayumba Banza-Mwana, un haut fonctionnaire du ministère du Pétrole, une commission a été mise en place pour évaluer si le forage y sera autorisé.

Il faut rappeler que le président Kabila était résolument engagé à faire de la RDC un grand producteur de pétrole, quels que soient les périmètres d’extraction. Or, les principales réserves prouvées d’huile dans le pays sont logées dans des parcs qui possèdent des espèces rares et en voie de disparition.

Selon des organisations de défense de la nature, des activités de forage dans la zone pourraient non seulement affecter la faune, mais libérer des quantités massives de gaz à l'origine du réchauffement climatique.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... ar-lunesco

Re: Congo RDC

par energy_isere » 02 févr. 2019, 14:02

Congo : AAOG découvre du pétrole dans les sables de Djeno, sur son permis Tilapia

Agence Ecofin 30 janv 2019

Au Congo, Anglo African Oil & Gas (AAOG) a annoncé la découverte d’un nouveau gisement d’huile dans l’intervalle de Djeno du puits TLP-103C, sur son permis Tilapia. Les travaux qui ont démarré en octobre 2018 ont permis d’atteindre une profondeur de 2 683 mètres, le 26 janvier dernier.

Une exploitation filaire a démarré et a montré la présence des hydrocarbures dans une colonne de 12 mètres dans les sables de Djeno, prouvant le bon fonctionnement du réservoir dans cette formation du permis de Tilapia. Cette découverte porte à 56 mètres la longueur totale des horizons où l’huile a été interceptée dans le puits.

Comme le précise un communiqué du 7 janvier dernier, 26 mètres d’huile ont été interceptés dans le Mengo, un total de 13 mètres de pétrole à travers les nouveaux horizons identifiés entre le R3 et le Mengo et 5 mètres dans le réservoir R2.

Par ailleurs, AAOG se dit convaincue qu'il y existe aussi un autre réservoir Djeno en profondeur du puits, notamment dans le grès. La société a l'intention de tester cette cible de réservoir secondaire avec le puits TLP-104 et la formation Vandji.

D’après elle, il y a plusieurs intervalles, potentiellement plus petits, qui peuvent contenir de l'huile et qui ont été difficiles à identifier avec précision, en raison de l'accumulation de boue qui rend risqués les travaux de forage supplémentaires. Néanmoins, les données recueillies à partir du puits permettront, sous réserve de financement, à la société d'optimiser l’exécution du puits planifié TLP-104, afin de produire à partir de l’horizon Djeno au niveau optimal.

Mardi, le ministère des Hydrocarbures, satisfait par la découverte de ce gisement, dont la portée n’est pas encore connue, a envoyé une lettre d’intention à AAOG, lui confirmant que les démarches seront faites pour lui permettre d’obtenir une extension de sa licence de production sur le site valable jusqu’en 2042.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... is-tilapia

Re: Congo RDC

par GillesH38 » 28 janv. 2019, 17:15

euh tu suis pas les infos Energy :)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Élection_ ... e_du_Congo
Le 15 janvier, des fuites de résultats annoncées comme issues d'une part d'un lanceur d'alerte l'ayant téléchargé du serveur central de la Commission électorale, et d'autre part de la compilation de documents de la Conférence épiscopale sont relayées par RFI, Financial Times et TV5 Monde. Portant sur 87 % des suffrages exprimés, les premiers sont analysés en collaboration avec l'institut Groupe d’études sur le Congo (GEC) et comparés à ceux de la Cenco, portant eux sur 42,92 % des suffrages. Les deux documents montrent une victoire de Martin Fayulu, qui y obtient respectivement 59,4 et 62,8 % des voix, avec une différence de plus de 3 millions de voix par rapport à ceux proclamés le 10 janvier. Félix Tshisekedi aurait quant à lui recueilli 18,5 et 15 % des voix selon les mêmes documents, précédé de Shadary avec 19 et 18 %80,82,105,106,81.

Re: Congo RDC

par energy_isere » 27 janv. 2019, 10:08

GillesH38 a écrit :
26 janv. 2019, 11:01
oui, enfin, élu .... :^o
C'est a dire ?

Re: Congo RDC

par GillesH38 » 26 janv. 2019, 11:01

oui, enfin, élu .... :^o

Re: Congo RDC

par energy_isere » 26 janv. 2019, 10:57

Nouveau président en RDC. Félix Tshisekedi.

Image
Fils de l'opposant historique Étienne Tshisekedi, il est élu président de la République démocratique du Congo lors de l'élection présidentielle de décembre 2018. Il s'agit de la première alternance politique depuis l'indépendance du pays[1].
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Félix_Tshisekedi

Succède à Joseph Kabila


https://www.google.com/amp/s/amp.rfi.fr ... ais-nation

Re: Congo RDC

par energy_isere » 01 sept. 2018, 14:22

RDC : productions de cuivre, cobalt et or en hausse au premier semestre


Agence Ecofin 31 août 2018

La production de cuivre de la RDC a augmenté de 7,9% en glissement annuel à 597 249 tonnes, au premier semestre 2018, rapporte, jeudi, la Banque centrale du pays. Selon les détails relayés par Reuters, la production de cobalt était également en hausse de 37,6% à 52 491 tonnes, et la production aurifère de 15,8% à 17 948 kg.

Notons que, selon le dernier bulletin publié par l’International Copper Study Group (ICSG), la production totale des mines de cuivre en exploitation dans le monde a augmenté de 5,7%, durant les 5 premiers mois de l’année, à 8,336 millions de tonnes.

L’organisation a cité parmi les facteurs qui ont porté cette hausse, une augmentation de 12,5% de la production par SX-EW - procédé d’extraction combinant solvant et électroextraction - en RDC, plus grand producteur africain devant la Zambie.

Leader africain du cuivre, la RDC est également le premier producteur mondial de cobalt.
https://www.agenceecofin.com/metaux/310 ... r-semestre

Re: Congo

par energy_isere » 30 juin 2018, 14:13

:cry:
La RDC officialise son projet d'exploiter du pétrole dans des parcs naturels

AFP parue le 29 juin 2018

La République démocratique du Congo a officialisé son projet d'exploiter du pétrole dans les parcs naturels des Virunga (nord-est), le plus ancien d'Afrique, et de la Salonga (centre), d'après un document diffusé vendredi.

Le gouvernement congolais projette le "déclassement par décret d'une zone à intérêt pétrolier" dans les deux parcs, selon un compte-rendu d'un conseil des ministres en date du 8 juin, diffusé seulement ce vendredi.

La "zone d'intérêt pétrolier" concerne 172.075 hectares des Virunga soit 21,5% de la surface totale du parc classé au patrimoine mondial de l'Unesco, d'après le compte-rendu qui ne donne aucun chiffre pour la Salonga.

Le ministre des Hydrocarbure a demandé "l'autorisation de constituer, avec son Collègue de l'Environnement et du Développement Durable, une commission interministérielle" pour préparer les deux décrets.

"Après examen, le Conseil des ministres a accordé les deux autorisations", précise le compte-rendu.

Ce projet de "commission" pour étudier le "déclassement" d'une partie de deux des joyaux naturels et touristiques de la RDC avait été révélé par l'ONG Global Witness le 3 mai.

L'ONG avait demandé l'arrêt de ce projet en dénonçant "des conséquences catastrophiques" pour l'environnement: "Le parc de la Salonga abrite près de 40 % de la population mondiale de bonobos, tandis que celui des Virunga constitue un habitat vital pour de nombreuses espèces protégées, les hippopotames, les éléphants et certains des derniers gorilles des montagnes au monde".

Dans les Virunga, le plus ancien parc naturel d'Afrique, les réserves pétrolières sont estimées à "6.758 milliards de barils avec les recettes budgétaires additionnelles de sept milliards de dollars", d'après une note du ministre que l'AFP avait pu consulter.

Le parc des Virunga a suspendu ses activités touristiques jusqu'à la fin de l'année après la mort d'une ranger et l'enlèvement de trois personnes dont deux touristes britanniques le 11 mai dernier.

A la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda, les Virunga s'étendent sur 7.800 km2 dans la province du Nord-Kivu, fief de plusieurs milices et groupes armés.
https://www.connaissancedesenergies.org ... els-180629

Re: Congo

par energy_isere » 23 juin 2018, 12:45

Le Congo est le nouveau membre de l'OPEP

Agence Ecofin 22 juin 2018

Vendredi, l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a approuvé la demande d’adhésion de la République du Congo « avec effet immédiat ».

Il faut rappeler que le pays d’Afrique centrale qui produit 250 000 barils de pétrole par jour, a formulé sa demande en janvier dernier et devient ainsi le 15e membre du cartel, ce qui porte le nombre des pays africains membres du groupe à sept.

Les autres pays africains du groupe sont : le Nigeria, l’Angola, l’Algérie, la Libye, le Gabon, et la Guinée équatoriale.

Dans la hiérarchie, c’est-à-dire en termes de production, le Congo occupe le 13e rang devant le Gabon et la Guinée équatoriale. Comme l’indique Platts, avec une seule raffinerie de 20 000 b / j fonctionnant actuellement à environ la moitié de sa capacité, le Congo exporte presque tout son pétrole.

Davantage de pays africains sont intéressés par le cartel. L'Ouganda et le Soudan du Sud ont également exprimé leur volonté de devenir membres.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... e-de-lopep

Re: Congo

par energy_isere » 22 juin 2018, 18:54

RDC: une centrale hydro-électrique de 150 MW pour combler le déficit énergétique

Kinshasa 22 juin 2018

Une nouvelle centrale hydro-électrique de 150 mégawatts a été inaugurée vendredi sur le fleuve en République démocratique du Congo, un petit pas pour tenter de réduire le déficit énergétique du pays et de sa capitale Kinshasa.

Située dans le Kongo-Central (ouest) à une centaine de kilomètres au sud de Kinshasa, la centrale de Zongo 2 doit alimenter la capitale aux dix à douze millions d'habitants, dont beaucoup font partie des 600 millions d'Africains qui ont des problèmes d'accès à l'électricité.

La RDC est confrontée à un "déficit criant dans la fourniture d'électricité", a reconnu le ministre congolais de l'énergie Jean-Marie Ingele Ifoto lors de cette cérémonie en présence du président Joseph Kabila, retransmise sur la télévision publique (RTNC).

Les travaux de construction de ce barrage, effectués par une entreprise chinoise en six ans, sont évalués à 360 millions de dollars. Une mise en service expérimentale d'un des trois turboalternateurs avait commencé en février.

Zongo 2 avant Inga 3?
La RDC vit depuis des années dans l'attente de ce méga-barrage plus à l'ouest sur le fleuve Congo vers Matadi et l'embouchure sur la minuscule façade atlantique.

D'un coût de 13,9 milliards de dollars, Inga 3 pourrait avoir une capacité de 11.000 MW. "Notre objectif est de démarrer (les travaux) d'Inga cette année", a récemment déclaré le chargé de mission du chef de l'Etat, Bruno Kapandji, devant des professionnels miniers qui souffrent aussi du manque d'électricité dans leurs usines.

"Le potentiel de la RDC est estimé à 100.000 MW et le pays ne produit que 3.000 MW", selon des chiffres officiels.

En se rendant à l'inauguration de Zongo 2, un convoi ministériel a subi un accident de la route, selon un député de la majorité. "Le plus grave est celui du ministre d'Etat Ruberwa dont la jeep s'est retrouvée au fond d'un profond ravin. Il en est sorti sain et sauf", a ajouté cette source dans un message à l'AFP.
https://www.romandie.com/news/RDC-une-c ... 930113.rom


Image

https://www.digitalcongo.net/article/5b ... 0043b4aae/

Haut