Consommer des plantes sauvages

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Consommer des plantes sauvages

Re: Consommer des plantes sauvages

par mahiahi » 19 déc. 2011, 17:45

Il a gelé cette nuit (et encore le matin) chez moi, du coup j'ai récolté les fruits d'un prunelier inclus dans une haie du quartier que personne n'avait remarqué jusque là (j'ai reconnu les baies en nettoyant les feuilles mortes d'un chemin : la Nature vous le rendra!) et j'en ferai bientôt de la confiture

Bon, la plante n'est pas "sauvage" dans le sens où elle pousse à la ville, mais il s'agit d'un arbre oublié, dans un chemin négligé... une sorte de friche citadine

Re: Consommer des plantes sauvages

par monnoi85 » 17 déc. 2010, 13:12

Geispe a écrit :ortie très bonnes à condition de la prendre jeune ou ensuite de ne prendre que les pointes : les feuilles anciennes risquent d'avoir un goût de poisson à cause des protéines qu'elle contient. si on aime le poisson c'est bon :-)
sinon voici un hit-parade de la prolificité (mais çà dépend vraiment des endroits et chacun doit voir ce qu'il y a devant sa porte ou dans son jardin) :
orties piquantes et non piquantes (lamiers), égopode, consoude, renouée bistorte (lieux humides), pissenlit, chénopodes, galinsoga, mourron des oiseaux (blanc), trèfles, amarante... ce sont là quelques une des plus connues/communes, mais comme dit, il faut faire un peu de botanique pour apprendre à connaître ce qui pousse chez soi car 90% des plantes dans la nature sont bonnes à manger... vital en cas de crise. il est bon de connaître les vénéneuses aussi : il n'y en a pas tellement, qu'il faut éviter dans tous les cas.
lorsque l'on fait un jardin ou de la culture on peut favoriser certaines de ces plantes (et d'autres) afin d'en avoir de la profusion qui viendra toujours toute seule : ce ne sont pas des plantes tout à fait sauvages mais plutôt des "commensales" de l'humain... elles ont tendance à l'accompagner et à proliférer là où il vit et cultive.
on peut "favoriser" les plantes sauvages qui poussent là où l'on vit : placées dans un jardin, par exemple, elle vont développer très largement leur taille.

Re: Consommer des plantes sauvages

par energy_isere » 15 août 2010, 12:24

Un forum sur les plantes sauvages.

http://les-mauvaises-herbes.forumactif.com/forum.htm

Image

Re: Consommer des plantes sauvages

par osas09 » 24 avr. 2010, 10:40

kercoz a écrit :J'ai ramassé 500g de respounchous . Curieux et un peu amere , sympa pour varier le gout d'une salade ou omelette :
Humour :
http://webcache.googleusercontent.com/s ... =firefox-a
Depuis quinze jour, j'en ai fait quatre foi. :D Il faut dire que je suis né entre le tarn et l'aveyron ou c'est un plat national. La bas tout le monde le ramasse c'est un peu comme les cépes alors qu'ici dans l'ariége il y en a à volonté.

Re: Consommer des plantes sauvages

par kercoz » 13 avr. 2010, 11:46

J'ai ramassé 500g de respounchous . Curieux et un peu amere , sympa pour varier le gout d'une salade ou omelette :
Humour :
http://webcache.googleusercontent.com/s ... =firefox-a

Touvé aussi des asperges . Nettement meilleures . Faut repèrer les anciennes tiges de l'année passée , un peu vertes (ça semble bisanuel) . Au pied on trouve des petites (une seule , ça semble avoir choisi d'étaler la production pour survivre) asperges tt a fait bonnes au gout .

Re: Consommer des plantes sauvages

par energy_isere » 18 sept. 2009, 18:43

Pas mal de cette Renouée du Japon, plante invasive, sur les bords de l' Isére en aval de Grenoble.
En fleurs blanche en ce moment.

Ces saloperies y concurencent les mures qu' il y a au méme endroit. Ca monte à 2 métre de haut.

La faucheuse municipale qui y passe la tous les ans (ca vient envahir la piste cyclable) n' empéche pas la repousse d' une année sur l' autre. Trop de rhyzomes.

Image

Re: Consommer des plantes sauvages

par Yves » 18 sept. 2009, 18:31

J'avais depuis longtemps repéré à quelques endroits autour de chez moi cette plante, (aujourd'hui j'ai décidé d'en couper un bout histoire d'identifier à tête reposée).

La Renouée du Japon

Une plante certe invasive, mais qui a de nombreux avantages.
Outre sa robustesse qui vous assure de ne pas arriver à la détruire, elle se mange, et en particulier ses pousses(cf le lien) , et, là, encore plus intéressant, c'est lors de la jointure (mars-avril) que les pousses se cueillent....

C'est à cette époque que j'avais repéré les petits bosquets bien en avance après la fauche de janvier sur les autres plantes des bords de route.

De quoi ne pas mourir de faim à une époque cruciale de l'année.

Re: Consommer des plantes sauvages

par parker1 » 17 sept. 2009, 15:29

il n'y a vraiment pas de limite à la cruauté de l'homme... :cry:

Re: Consommer des plantes sauvages

par kercoz » 17 sept. 2009, 14:03

Merci Fuste pour ce mémoculturel.

Re: Consommer des plantes sauvages

par woland » 17 sept. 2009, 14:03

un engin diabolique de conception suisse pour en finir avec les campagnols:
LA MINE ANTI-CAMPAGNOL A GUILLOTINE RECHARGEABLE
avec le son de préférence...

non mais ! on va pas se laisser em***** par des souris!
:smt073 :smt073 :smt073

Re: Consommer des plantes sauvages

par fuste23 » 17 sept. 2009, 13:40

kercoz a écrit :Je pense pas ! c'est un vague souvenir d'une video sur un autrichien qui faisait de la permaculture.

La video en question...

Re: Consommer des plantes sauvages

par kercoz » 17 sept. 2009, 13:08

Je pense pas ! c'est un vague souvenir d'une video sur un autrichien qui faisait de la permaculture.

Re: Consommer des plantes sauvages

par kercoz » 16 sept. 2009, 18:12

Pour les campagnoles , certains sement es salades a la volée .Ils préfèrent et ça fait un engrais vert .

Re: Consommer des plantes sauvages

par woland » 16 sept. 2009, 15:49

Pierre M. Boriliens a écrit :Juste une petite rectification : il semblerait que le vecteur soit surtout le campagnol, dont le renard est un prédateur (qu'il ne faut donc pas chasser !). C'est en tous cas ce qu'on disait à un séminaire consacré au diagnostic radiologique de la maladie...
le parasite echinococoque et sa larve suivent un cycle pour se développer : les rongeurs infectés par la larve sont mangées par des carnivores (renards) où le parasite se développe sous sa forme adulte. Les carnivores ne sont pas affectés, ils sont des porteurs sains. Puis le parasite pond des milliers d'oeufs qui sont éjectés dans les excréments et se déposent sur les plantes notamment, qui sont mangés par des rongeurs, qui sont alors les hôtes intermédiaires. La larve se développe dans leur foie, puis morts ou affaiblis ils seront mangés par un renard... la boucle est bouclée. L'homme est un hôte intermédiaire accidentel, car il ne peut pas être mangé par un renard (normalement), et donc ne participe pas au cycle.
plus d'info sur g**gle...

donc c'est bien le renard qui transmet le parasite à l'homme. Mais il ne faut pas pour autant chasser le renard !
- les renards tués seront remplacés par d'autres
- le chien et le chat peuvent être aussi vecteur
- supprimer les prédateurs du campagnol peut être catastrophique: une prolifération de campagnols peut transformer une prairie en désert en quelques semaines.
Parenthèse sur le sujet : c'est ce qui se passe dans le massif jurassien, avec 70% de pertes fouragères certaines années ! Résultat : les agriculteurs empoisonnent les rongeurs à la bromadiolone et tuent en même temps tous les prédateurs (renards, fouines, hermines, rapaces, serpents...). J'en ai vu qui utilisait du gaz moutarde : très efficace et moins néfaste pour l'environnement, mais pas très rassurant de voir un mec avec 200 litres de ce gaz dans son hangar ! (véridique :shock: ) de quoi faire des ravages dans le métro! je suis sûr que les irakiens avaient moins d'ADM en 2003...
en fait pour lutter contre ces saletés de campagnols il faut conserver l'habitat des prédateurs (haies, bocages...), ne pas consacrer toutes les terres à l'élevage, et faire tourner les cultures. Bref retrouver les techniques anciennes... Mais les agriculteurs ne sont pas vraiment les coupables: on les a un peu poussé à oublier leur savoir-faire !

Pour en revenir à l'échinococcose : pas besoin de tuer les gentils goupils souvent accusés de tous les maux. Juste quelques précautions : il ne faut pas manger les mûres à moins de 1 m de hauteur, faire des confiture de fraises des bois, et en général bien laver ce qu'on mange cru. Les oeufs résistent à la congélation et la dissécation, mais sont détruits à 60° et se détachent facilement quand on lave à l'eau. Et puis ce n'est que quelques cas par an, surtout dans l'est.

Re: Consommer des plantes sauvages

par woland » 16 sept. 2009, 13:06

ça c'est bien vrai les cèpes c'est bon à toutes les sauces
mais la meilleure c'est au vin jaune !
sinon c'est délicieux cru, un goût de noisette incomparable
Mais attention à l'ecchinocosose (pipi de renard) dans certaines régions. C'est d'ailleurs valable pour toutes les plantes ramassées proches du sol : si on veut les manger cru il faut bien laver, ou pour les champignons (c'est pas terrible de trop les laver) il faut éviter les parties extérieures et se contenter du coeur. En fait ça concerne surtout l'Est de la France

par contre quand on aura plus que des champignons à manger ça sera la guerre des sous-bois. L'autre jour je vais dans un super coin je remplis un panier de cèpes en qques minutes. Juste après une famille arrive les enfants s'émerveillent devant les amanites panthères, mais le papa était pas très content... pas un bonjour et il tirait la gueule
Moi quand il n'y a plus de cèpes, je ramasse des améthystes. C'est super bon et y'en a toujours! en plus c'est radioactif ils ont pompé tout le nuage tchernobyl. Comme ça quand je serai mort on pourra recycler mon corps dans un EPR :mrgreen: si tout le monde fait pareil, on peut tenir vachement longtemps après le PO :mrgreen:

Haut