Interdiction des sacs en plastique

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Interdiction des sacs en plastique

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 29 févr. 2020, 16:33

Plastique : la consigne sera testée dès 2021 en Guadeloupe

Par AFP | 29/02/2020

L'île sera l'un des territoires d'expérimentation de cette mesure très discutée lors de l'adoption de la loi antigaspillage.

En verre ou en plastique, les bouteilles seront consignées dès 2021 en Guadeloupe, où les institutions du territoire ont signé vendredi lors d'une séance du Conseil régional le démarrage des "travaux de préfiguration du lancement de la consigne". Le reste du territoire français n'y sera astreint qu'en 2023, selon la loi de l'économie circulaire.

"Nous avons fait la proposition d'être un territoire d'expérimentation pour la mise en place de la consigne. Le gouvernement l'a accepté. Nous sommes fiers d'être une région pilote, surtout que nous venons de valider notre plan de prévention et de gestion des déchets", a indiqué Ary Chalus, le président de la Région Guadeloupe (LREM).

"Nous avons une petite année devant nous pour travailler avec les acteurs du territoires (élus, services de l'Etat, filière déchet, ndlr) afin de mettre en place la consigne chez nous", détaille à l'AFP, Sylvie Gustave dit Duflo, vice président de la Région, en charge des questions environnementales.

Recyclage et réemploi

Concrètement, la consigne concernera les bouteilles en verre et en plastique (PET). Le consommateur ramènera en points de collecte organisés dans chaque communauté d'agglomération ses bouteilles contre de l'argent. Les éco-organismes agréés seront chargés du traitement des déchets.
............
https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 40888.html

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 29 févr. 2020, 09:34

New York, temple du consumérisme, remballe ses sacs en plastique

AFP•29/02/2020

New York, une des capitales mondiales du consumérisme, s'apprête dimanche à bannir les sacs en plastique à usage unique dans la plupart des commerces, une mesure encore rare aux Etats-Unis, fruit de quatre ans d'efforts.

Les 8,5 millions d'habitants de la capitale financière américaine et tout l'Etat de New York, qui se disent en pointe sur la protection de l'environnement, ont eu du mal à franchir le pas, tant ils sont habitués à voir les caissiers emballer leurs courses ou leurs repas livrés à domicile dans des sacs souvent doublés pour plus de solidité.
....
Lire https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 94904f555c

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 17 févr. 2020, 20:28

Des filtres à microplastiques d'ici 2025 sur les machines à laver

AFP•17/02/2020

La France a lancé le chantier de l'installation de filtres à microfibres plastiques dans les lave-linge, une première mondiale destinée à lutter contre la pollution des océans.

"Est-ce que c'est faisable ? La réponse est oui, parce que nous n'avons pas le choix", a souligné la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson lundi à l'issue d'une table-ronde où elle réunissait les constructeurs de machines à laver, des "innovateurs" qui travaillent sur des solutions de filtres, des ONG et des associations de consommateurs.

A compter du 1er janvier 2025, les lave-linge neufs vendus en France, aux professionnels comme aux particuliers, devront être munis de filtres destinés à empêcher le passage dans les eaux usées de fibres plastiques microscopiques libérées par les vêtements au cours du lavage. La mesure figure dans la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, promulguée la semaine dernière.

Les plastiques utilisés dans la confection (polyester, acrylique, élasthanne) libèrent en effet lors du lavage des particules trop petites pour être filtrées dans les usines de traitement, qui se retrouvent dans l'environnement et notamment dans les océans.

Les microplastiques représenteraient entre 15% et près du tiers des quelque 9,5 millions de tonnes de plastiques déversées chaque année en mer, selon des chiffres de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

- Porter le dossier au niveau européen -

"C'est un défi, c'est très difficile (...) ça ne se fera pas du jour au lendemain" et "ça demande un grand travail de la part des fabricants" et notamment "des changements technologiques", a reconnu Brune Poirson. Mais "il faut qu'on agisse", a martelé la secrétaire d'Etat, qui veut maintenant porter le dossier au niveau européen "pour faire en sorte que cette mesure ne soit pas qu'une mesure française".

Du côté des fabricants, cette première réunion est jugée "constructive" car elle a "permis de soulever de nombreuses questions économiques, techniques et d'utilisation", selon une déclaration de leur fédération professionnelle (Gifam) transmise à l'AFP.

Les constructeurs s'engagent à "tout mettre en oeuvre (...) pour trouver des solutions efficaces" en vue de "réduire la pollution plastique". Mais ils insistent pour que les pouvoirs publics garantissent "une concurrence saine entre les acteurs" et appellent eux aussi de leurs voeux une mesure à l'échelle européenne.

Brune Poirson veut inciter les fabricants à intégrer les filtres dans leurs appareils dès que possible, ce qui leur permettrait d'obtenir un bonus environnemental s'ils le font avant 2025.

"On ne fait pas porter toute la responsabilité aux fabricants de machines à laver", a-t-elle souligné: la solution passe aussi par la filière textile (fabricants et distributeurs de vêtements) avec laquelle elle a également engagé des discussions.

"Nous devrions être optimistes", a assuré de son côté Mojca Zupan, directrice générale de la start-up Planet Care, qui a développé des filtres à microplastiques pour machines a laver.

"Nous avons une solution, qui est prête. Nous l'avons lancée en septembre dernier et nous en avons vendu 500 environ", a-t-elle expliqué, en présentant un filtre extérieur qui se branche à la sortie du lave-linge. Une technologie adaptable à l'intérieur d'une machine à laver, affirme la responsable de Planet Care.

Pour Henri Bourgeois Costa, expert économie circulaire de la Fondation Tara Océan, "il y a un objectif environnemental majeur" qu'il "ne faut jamais perdre de vue" et "ça nous force à réussir". "Réussir, c'est réussir à résoudre le problème et ne plus retrouver ces fibres textiles dans l'environnement", a-t-il insisté.

Quelque 2,7 millions de lave-linge sont vendus en France chaque année, soit plus de 7.000 par jour, selon des chiffres du Gifam. Plus de 97% des foyers français sont équipés d'un lave-linge. Aux ménages s'ajoutent 5.900 établissements professionnels en France qui utilisent des machines à laver (pressings et blanchisseries).
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 0d81e3db39

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 20 janv. 2020, 21:43

Un super poids lourd s'y met aussi :
La Chine s'en prend aux plastiques à usage unique

AFP•20/01/2020

La Chine, premier pollueur de la planète, va bannir les sacs en plastique jetables dans les grandes villes et les pailles alimentaires dans les restaurants dès cette année, afin de réduire les déchets et la pollution.

La Commission nationale du développement et de la réforme et le ministère de l'Environnement ont annoncé dimanche un plan quinquennal de réduction de la consommation de plastique, dont la Chine est l'un des plus gros utilisateurs mondiaux.

Le plan prévoit de réduire sur cinq ans de 30% l'utilisation des conteneurs et de la vaisselle en plastique par les chaînes de restauration rapide.

Outre les sacs jetables et les pailles, le polystyrène et la vaisselle jetable devront disparaître dès cette année.

Dans les hôtels, il faudra tourner la page sur l'habitude de remettre gracieusement des peignes ou des brosses à dents ou d'autres objets en plastique après la fin 2022.

Quarante années d'un développement économique effréné ont créé des habitudes de gâchis dans le pays aux 1,4 milliard d'habitants.

Le géant asiatique a produit en 2017 pas moins de 210 millions de tonnes de déchets, selon la Banque mondiale, qui avertit que le total pourrait atteindre les 500 millions de tonnes en 2030.

Dans un pays où la livraison de colis à domicile a pris une ampleur considérable, les emballages postaux sont également devenus un fléau.

Aux termes de la nouvelle directive, des régions très peuplées comme les villes de Pékin et Shanghai et la province du Jiangsu (est) interdiront l'usage des emballages non biodégradables à partir de la fin 2022.

Chaque année, la "fête des célibataires", le plus gros événement mondial de commerce en ligne, donne lieu à lui seul à la livraison de 2,3 milliards de colis en une seule journée...
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a7aab8e2cf

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 10 déc. 2019, 08:30

En finir avec l'emballage plastique à usage unique ? L'Assemblée fixe un objectif en 2040

AFP•09/12/2019

L'Assemblée nationale a voté lundi soir pour un "objectif de fin de mise sur le marché des emballages plastique à usage unique d'ici 2040", l'opposition de droite critiquant une simple "incantation".

Porté par des députés LREM, cet amendement au projet de loi antigaspillage, examiné en première lecture, concerne "tous les emballages alimentaires, les flacons, bouteilles, ce qui est partout dans nos placards pour l'usage domestique et industriel", a souligné la marcheuse Laurence Maillart-Méhaignerie.

Avec ce dispositif - s'il est définitivement adopté par le Parlement - des objectifs successifs de réduction, de réutilisation ou de recyclage des emballages plastique à usage unique seraient fixés tous les cinq ans, jusqu'à mettre fin à leur mise sur le marché en 2040.

La secrétaire d'Etat Brune Poirson y voit un "signal puissant" envoyé à l'industrie et un message adressé "aux partenaires européens" de la France.

"L'avenir à long terme du plastique ne peut pas être celui de l'usage unique", a-t-elle insisté.

A droite, Annie Genevard (LR) y a surtout entendu de "l'incantation" et a demandé au gouvernement pourquoi soutenir, dans ces conditions, un dispositif de consigne pour recyclage des bouteilles en plastique, s'il souhaite supprimer ce type d'emballages dans vingt ans.

Le député Libertés et Territoires François-Michel Lambert, tout en votant l'amendement, a lui aussi demandé de la "cohérence" au gouvernement sur la lutte contre le plastique à court terme.

En septembre, le Sénat s'était prononcé en faveur de l'interdiction du plastique à usage unique en 2040 avant de revenir sur son vote lors d'une seconde délibération.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 16a261c38b

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 21 sept. 2019, 09:47

Ah, un gros morceaux :
On September 9, at the UN Convention to Combat Desertification, Indian Prime Minister Narendra Modi announced a ban on single-use plastics in the country. The ban in India may take effect by October 2, the 150th anniversary of the birth of Mahatma Gandhi. The ban is already underway in individual government departments, according to Nikkei Asian Review:

The Consumer Affairs, Food and Public Distribution Ministry last week announced a blanket ban on all single-use plastic products, starting September 15, while the Ministry of Railways has directed its vendors to avoid use of plastic carry bags from October 2, among other measures.

India generates 9.4 million tons of plastic waste annually. Sixty percent of it is recycled, and a considerable amount still ends up in the landfill.
https://electrek.co/page/12/

Il semblerait que le 2 octobre soit juste la date decision pour une mise en œuvre plus tard, a savoir en 2022.
Exclusive: India set to outlaw six single-use plastic products on October 2 - sources

https://www.google.com/amp/s/mobile.reu ... SKCN1VI19F

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 06 sept. 2019, 20:32

Berlin veut bannir les sacs plastiques dans le commerce

AFP•06/09/2019

L'Allemagne entend bannir à partir de l'an prochain l'usage des sacs plastiques jetables proposés aux caisses des magasins, selon un projet de la ministre de l'Environnement.
...........
lire : https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 47f05a58b3

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 01 juil. 2019, 13:14

Les sacs plastiques à usage unique interdits en Nouvelle-Zélande

LE PARISIEN•01/07/2019

En août 2018, la Nouvelle-Zélande avait annoncé sa décision d'interdire tout sac plastique à usage unique, avec une amende pour les contrevenants allant jusqu'à 100 000 $ zélandais (59 170 €). La plupart des supermarchés ont déjà supprimé les sacs jetables, même compostables ou biosourcés depuis le 1er janvier dernier.
...............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 0f2b9049b4

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 24 juin 2019, 08:12

Washington va interdire les pailles en plastique.
Bye bye, American paille: Washington tourne le dos à son invention

AFP•24/06/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 828aa68e4b

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 10 juin 2019, 22:57

Le Canada veut bannir le plastique à usage unique d’ici 2021

Le Parisien avec AFP 10 juin 2019,

Les pailles, sacs et autres objets en plastique à usage unique interdits dès 2021 au Canada ?
Le Premier ministre Justin Trudeau, qui fait de l'environnement l'une de ses priorités d'ici les élections législatives d'octobre, a en tout cas annoncé lundi s'être fixé cet objectif. « La pollution par le plastique est un fléau mondial », a déclaré à la presse le dirigeant libéral en précisant que moins de 10 % des plastiques sont actuellement recyclés au Canada.
« Honnêtement en tant que parent, c'est dur d'expliquer ça à mes enfants. Quand on explique que des baleines sont mortes, leur estomac rempli de plastique, que des albatros, des poussins sur la côte d'Hawaï sont remplis de plastique qu'ils ont pris pour de la nourriture », a dit M. Trudeau.
« Comme parents, on amène nos enfants à la plage et il faut chercher du sable qui n'est pas rempli de plastique, de bouteilles, de styromousses ou de pailles », a-t-il illustré en évoquant ce problème majeur de pollution « qu'il faut régler ».
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 37fc730527

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 31 mai 2019, 17:03

Avec la Tanzanie, un 34e pays africain bannit les sacs en plastique

AFP•31/05/2019

La Tanzanie a décidé d'interdire l'importation, la production, la vente et l'usage des sacs en plastique. Elle devient ainsi le 34e pays africain à mettre en œuvre ce genre de règlementation, selon le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).
........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 98cee4e411

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 27 mars 2019, 22:27

L'Europe interdit certains plastiques jetables

27 mars 201918

Le Parlement européen a adopté en plénière la législation interdisant certains plastiques jetables. Une première étape pour la rapporteure MR Frédérique Ries, dont le travail a été plébiscité par les députés européens.

Les eurodéputés ont adopté ce mercredi à une large majorité (560 voix pour, 35 contre et 28 abstentions) l’interdiction de certains produits plastiques à usage unique comme les assiettes, les couverts, les pailles et les bâtonnets de coton-tige à partir de 2021.

Le parlement, en accord avec les États de l’UE, a fixé un objectif de collecte de 90% pour les bouteilles en plastique d’ici 2029 et un objectif de 25% de contenu recyclé dans les bouteilles en plastique d’ici 2025, puis de 30% d’ici 2030.

La législation n'est pas complète. Ainsi, restent autorisés les produits en plastique biodégradable à base de "polymères naturels qui n'ont pas été chimiquement modifiés". Les filtres à cigarettes et les lingettes humides ne sont pas, non plus, interdites. En ce qui concerne les filets de pèches, les Etats de l'UE sont prudemment invités à fixer des objectifs nationaux.

"Cette législation fera économiser 6,5 milliards d’euros aux citoyens européens", a déclaré la Belge Frédérique Ries (ALDE/MR), auteure du rapport sur l’interdiction des plastiques jetables. Pour Frédérique Ries, il faudra aller encore plus loin. "C’est une première étape, mais nous sommes en marche", a-t-elle conclu, en guise de clin d’œil au groupe politique en cours de formation entre les libéraux européens et le mouvement d’Emmanuel Macron.

Les écologistes ont salué "l’excellent travail" de la députée, parvenue à trouver l’équilibre nécessaire à l’adoption du texte. Mais ils ont aussi souligné le caractère insuffisant de cette législation. "Nous n’avons pas encore atteint notre objectif", a déploré le Néerlandais Bas Eickhout (Verts/ALE) lors des débats en plénière, "ce sont les emballages qui posent problème, nous n’avons jamais entendu parler de la taxe sur les plastiques que la Commission avait promis de déposer".

Les démocrates chrétiens ont voté "oui" à la législation, mais leur accord n’est pas acquis pour la suite. "Il ne faut pas aller trop loin, les Verts voulaient interdire les ballons gonflables", a ironisé l’élu allemand Peter Liese (PPE). Pourtant, dans son rapport sur les déchets marins, le Programme des Nations-Unies pour l’environnement (Pnue) a recensé près d'un million de déchets de ballons perdus dans les océans entre 1989 et 2007.

Le Français Younous Omarjee (GUE, France insoumise) a lancé un avertissement. "D’ici 2050, il y aura plus de plastique dans les océans que de poissons", a-t-il dit, chiffrant à "cinq milliards de tonnes" les plastiques dérivant en mer.

Selon la Commission européenne, plus de 80% des déchets marins sont en plastique.
https://www.lecho.be/economie-politique ... 11548.html

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 05 janv. 2019, 21:29

Pour protéger ses paysages idylliques, la Nouvelle-Calédonie interdit le plastique à usage unique.

Alors que le plastique à usage unique devrait disparaître en Europe d’ici 2021, la Nouvelle Calédonie a décidé jeudi 28 décembre de prendre de l’avance sur cette mesure en interdisant progressivement les plastiques à usage unique sur son territoire. Une mesure qu’elle espère voir effective d’ici 2020.


« En Nouvelle Calédonie, le plastique est un véritable fléau, on en trouve dans les rivières, les mangroves, les forêts, le lagon… », souligne Cécilia Royer, membre d’une association écologique, Mocamana.

Un avis largement partagé par le Parti Calédonie ensemble qui a déclaré: « Dix ans après avoir inscrit notre lagon au patrimoine mondial de l’Unesco (…), il était urgent d’agir face au fléau que représente pour l’environnement la pollution due aux produits en plastique ».

Ainsi, pour préserver l’intégrité du lagon et de ses environs, le Congrès de Nouvelle Calédonie a pensé la mesure en deux temps: dès le 1 juillet 2019 seront interdits sacs en plastique à usage unique, sacs non biosourcés ainsi que les cabas en plastique réutilisables. Les gobelets, verres, tasses, pailles et coton tiges verront quant eux leur interdiction entrer en vigueur à partir du 1er septembre, et dès le 1er mai 2020, ce sera au tour des barquettes destinées à l’emballage des denrées alimentaires au moment de l’achat ou pour les livraisons d’être ciblées.

Une mesure plus qu’urgente au vu des chiffres : les 286 000 habitants de Nouvelle Calédonie utilisent chaque année à eux seuls 60 millions de sacs en plastique, 40 millions de barquettes et 5 tonnes de pailles. Quant on connaît la beauté sauvage et la nature luxuriante de ce haut lieu de la biodiversité mondiale, on comprend la nécessité de protéger le lagon de l’invasion du plastique.

Une mesure qui ne fait pas l’unanimité
Malgré le caractère évident et urgent de cette mesure, elle divise la classe politique au sein du pays. Le texte a en effet été soutenu par les élus de Calédonie ensemble, parti à l’origine du projet, ainsi que par les indépendantistes. En revanche, les deux groupes affiliés aux Républicains (LR) se sont abstenus.

Plus tard, le rassemblement LR ainsi que les Républicains calédoniens ont manifesté de façon claire leur opposition au projet, dénonçant une loi « rédigée dans l’urgence », qui aurait « négligé la préparation des industriels locaux ».

En octobre dernier, l’autorité locale de la concurrence avait dénoncé le texte, et recommandé la suppression des « mesures protectionnistes » contenues qu’il contenait, jugeant qu’il portait une atteinte « injustifiée, inadaptée et disproportionnée à la libre concurrence »
https://dailygeekshow.com/nouvelle-cale ... ge-unique/

Re: Interdiction des sacs en plastique

par energy_isere » 19 déc. 2018, 18:17

L'Europe bannit (certains) plastiques à usage unique

Laurent Rousselle Usine Nouvelle le 19/12/2018

La directive européenne portant sur la restriction des plastiques à usage unique est rédigée. Les ministres signeront le texte lors du Conseil environnement ce jeudi 20 décembre. Le texte comporte également des mesures en faveur du recyclage.

Couverts, assiettes, pailles, gobelets et contenants alimentaires en polystyrène expansé (PSE), mais aussi touillettes, cotons-tiges et tiges pour ballons en plastique vivent leurs dernières années. Après une nuit d’âpres négociations, les représentants de la Commission européenne, du Parlement et du Conseil ont signé, cette nuit, un accord visant à lutter plus efficacement contre la pollution au plastique. La directive sera promulguée à la fin du premier trimestre 2019.

Huit mesures ont été adoptées suite aux propositions de la Commission européenne. Parmi elles, l’interdiction de certains produits plastiques à usage unique et la fin des plastiques oxo-fragmentables, reconnus pour être non biodégradables dans l’environnement.Le texte, qui doit être transposé au niveau national dans les deux ans, laisse au bon vouloir des Etats-membres, la possibilité d’interdire les gobelets et contenants alimentaires fabriqués dans d'autres résines.

D’après la Commission européenne, plus de 80% des déchets marins sont des plastiques. Les produits concernés par ces restrictions représentent 70% de l’ensemble des déchets marins.

30% de plastique recyclé dans les bouteilles en 2030

Ces interdictions s’accompagnent de mesures en faveur du recyclage. Un objectif de 77% des bouteilles plastiques triées séparément a été fixé pour 2025 et de 90% d’ici 2029. Seulement 58,2% des bouteilles en PET sont actuellement collectées en Europe, selon ICIS/Petcore.

Le gisement de déchets et les volumes de matière première recyclée devraient ainsi augmenter et permettre aux plasturgistes d’atteindre leur propre objectif : l’incorporation de 30% de plastique d’origine recyclée dans les bouteilles d’ici 2030. En outre, la généralisation des bouchons solidaires sur ces contenants est prévue pour 2024.

Les industriels du tabac ne pourront plus mégoter

Autre mesure, le principe "pollueur-payeur" décliné en France sous la forme de filières à Responsabilité élargie des producteurs (REP) doit s’étendre aux industriels du tabac et aux fabricants de filets de pêche. Une bonne nouvelle pour Brune Poirson, la secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, qui demandait aux cigarettiers, début octobre, de "s’engager concrètement". Le mégot est le deuxième produit plastique à usage unique le plus jeté dans l'UE. Les entreprises devront prendre en compte les coûts de gestion des déchets, mais aussi les coûts de nettoyage ainsi que les initiatives visant à sensibiliser le public.

Un premier pas inédit pour les uns, dans "la précipitation" pour les autres

"Cette nouvelle directive européenne constitue un premier pas inédit pour sortir de notre culture du 'tout jetable' ", s’est réjouie Zero Waste, l’association de protection de l’environnement, à travers la voix de Laura Châtel. La porte-parole a regretté les pressions qui ont fait disparaître les objectifs chiffrés concernant la réduction globale des gobelets et contenants alimentaires (fixés à 25% pour 2025 par le Parlement dans une version précédente du texte).

Pas de quoi, en revanche, réjouir les fabricants d’emballages souples, qui déplorent le manque de temps consacré aux échanges. Pour Françoise Andres, présidente d’Elipso, association professionnelle représentant ces derniers, "la directive Single Use plastic a été adoptée dans la précipitation. La discussion entre les institutions n’a duré que 7 mois, ce qui est extrêmement court pour des dispositions aussi techniques qui auraient nécessité des études d’impact plus approfondies."
https://www.usinenouvelle.com/article/m ... fs.N785664

Re: Interdiction des sacs en plastique

par ni chaud ni froid » 14 sept. 2018, 01:14

à l'origine la paille c'est un brin de seigle ou de ray grass (j'avais lu aussi jonc ou roseau, mais je n'ai pas retrouvé), puis de papier.
On peut toujours revenir à la méthode originale...Mais il parait que ça donne du goût...

Haut