Événements météorologiques extremes

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Événements météorologiques extremes

Re: Événements météorologiques extremes

par Silenius » 14 sept. 2020, 22:56

tita a écrit :
14 sept. 2020, 11:20


Un nouveau facteur est la désinformation sur les réseaux sociaux, qui pourrait bien coûter des vies. Des rumeurs ont circulé sur le fait que des activistes d'extrême-gauche auraient démarrer ces feux pour aller piller les maisons dont les habitants auraient fui. Des habitants seraient ainsi resté chez eux pour protéger leurs biens.
Hasardeux d'affirmer que ce sont des des activistes d'extrême-gauche, mais plusieurs incendiaires presumes ont ete arretes par la police, l'un d'eux etant un supporter de BLM (deja arrete lors des emeutes de Fergusson), ainsi que plusieurs pillards. Les pillages ne sont pas rares lorsque des zones sont evacuees. (cf Katrina)

https://heavy.com/news/2020/09/jeffrey-jeff-acord/
https://heavy.com/news/2020/09/anita-esquivel/
https://eu.statesmanjournal.com/story/n ... 463562001/

Les Democrats ont rebaptises ces incendies en "climate fires", sous-entendu : ne votez pas pour Trump qui ne fera rien pour le climat.

Re: Événements météorologiques extremes

par kercoz » 14 sept. 2020, 17:27

GillesH38 a écrit :
10 sept. 2020, 20:29
kercoz a écrit :
10 sept. 2020, 18:08


Comment peux tu affirmer qu'il ne peut pas changer d'attracteur? ...
je n'affirme pas qu'il ne peut pas le faire, je dis juste qu'il n'y a rien dans les observations ou les modèles qu'il l'ait fait jusqu'a présent ni dans les prochaines décennies.
Il y a un argument contraire à ton affirmation: Les évènements extrêmes peuvent indiquer une sortie erratique de l' attracteur. La partie erratique d' un modèle peut durer un certain temps. Intuitivement, on peut même soutenir (espérer) que le modèle retourne au premier attracteur.

Re: Événements météorologiques extremes

par nemo » 14 sept. 2020, 15:33

emmort a écrit :
14 sept. 2020, 13:10
tita a écrit :
14 sept. 2020, 11:20

Un nouveau facteur est la désinformation sur les réseaux sociaux, qui pourrait bien coûter des vies. Des rumeurs ont circulé sur le fait que des activistes d'extrême-gauche auraient démarrer ces feux pour aller piller les maisons dont les habitants auraient fui. Des habitants seraient ainsi resté chez eux pour protéger leurs biens.
Pour moi cela démontre un autre biais dans la pensée de certains étatsuniens: extrème-gauche = voleurs de grands chemins.

Chez nous, on aurait pu avoir une rumeur du même type mais en disant "voleurs", "bandits", "hors-la-loi" mais on n'aurait pas mis une connotation politique.
Cette vision de l'extrème gauche existe aussi en France à l'extréme droite mais elle n'est pas aussi relayer par les médias. Cela tient à la place des médias d'extrème droite chez les tazus qui sont bien plus influent que leur contre partie française, surtout depuis l'élection de Trump. Mais patience ça vient (Cnews en prends le chemin).

Re: Événements météorologiques extremes

par kercoz » 14 sept. 2020, 13:44

emmort a écrit :
14 sept. 2020, 13:10


Chez nous, on aurait pu avoir une rumeur du même type mais en disant "voleurs", "bandits", "hors-la-loi" mais on n'aurait pas mis une connotation politique.
En fait ce sont les financier libéraux qui vont racheter à bas prix les terrains dévastés et nettoyés de la racaille .....comme à la Nouvelle Orleans

Re: Événements météorologiques extremes

par emmort » 14 sept. 2020, 13:10

tita a écrit :
14 sept. 2020, 11:20

Un nouveau facteur est la désinformation sur les réseaux sociaux, qui pourrait bien coûter des vies. Des rumeurs ont circulé sur le fait que des activistes d'extrême-gauche auraient démarrer ces feux pour aller piller les maisons dont les habitants auraient fui. Des habitants seraient ainsi resté chez eux pour protéger leurs biens.
Pour moi cela démontre un autre biais dans la pensée de certains étatsuniens: extrème-gauche = voleurs de grands chemins.

Chez nous, on aurait pu avoir une rumeur du même type mais en disant "voleurs", "bandits", "hors-la-loi" mais on n'aurait pas mis une connotation politique.

Re: Événements météorologiques extremes

par tita » 14 sept. 2020, 11:20

En Californie, les feux de forêt de 2020 établissent un nouveau record en terme de surfaces touchées. 1.36 millions d'hectares de forêt ont déjà brûlé.

Mais en septembre, c'est toute la côte ouest qui est désormais touchée, avec les Etat de Washington et de l'Oregon. En tout, 1.84 millions d'hectares de forêts.

Le principal facteur, c'est la sécheresse... Plusieurs années avec un apport trop faible pour renouveler les nappes phréatiques fragilisent la forêt, les arbres sèchent et meurent en masse, et ça crée une situation optimale pour que les feux se propagent. L'alerte avait été émise en mars déjà, sur le risque de feux de forêt.

Un nouveau facteur est la désinformation sur les réseaux sociaux, qui pourrait bien coûter des vies. Des rumeurs ont circulé sur le fait que des activistes d'extrême-gauche auraient démarrer ces feux pour aller piller les maisons dont les habitants auraient fui. Des habitants seraient ainsi resté chez eux pour protéger leurs biens.

Re: Événements météorologiques extremes

par tita » 12 sept. 2020, 10:26

Jeuf a écrit :
10 sept. 2020, 11:02
Je me suis dit : de telles variations ont déjà eu lieu non?
comment trouver les infos?
À Denver, la capitale de l'État, la température avoisinait les 33°C lundi en début d'après-midi. Ce mardi 8 septembre matin, elle était tombée autour de 2°C
Bon, déjà ils ne parlent pas de variation moyenne d'un journée à l'autre, mais de l'extrême où il fait le plus chaud à l'extrême où il fait le plus froid. Un écart de 10-15°C est la situation normale. Le record français est de... 37.8°C, en 1968.
En France, le record d'amplitude thermique journalière selon Météo-France est de 37,8 °C (de −36,7 °C le matin à 1,1 °C l'après-midi) mesuré le 13 janvier 1968 à Mouthe, dans le département du Doubs.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Amplitude_thermique

Re: Événements météorologiques extremes

par GillesH38 » 10 sept. 2020, 20:29

kercoz a écrit :
10 sept. 2020, 18:08
GillesH38 a écrit :
10 sept. 2020, 15:11
kercoz a écrit :
10 sept. 2020, 14:01
Tout à fait intuitif:
Un système qui change d'attracteur va avoir un modèle erratique et plus de turbulences qu'un système évoluant sur, ou près d' un état stabilisé (attracteur).
le système climatique ne change pas d'attracteur, il y a un déplacement en température et en position des systèmes de convection mais pas de changement qualitatif important (rien à voir avec un cycle glaciation/déglaciation par exemple)
Comment peux tu affirmer qu'il ne peut pas changer d'attracteur? ...
je n'affirme pas qu'il ne peut pas le faire, je dis juste qu'il n'y a rien dans les observations ou les modèles qu'il l'ait fait jusqu'a présent ni dans les prochaines décennies. On parle d'un événement qui vient de se passer, et le système n'a pas changé d'attracteur, que je sache on vit toujours dans un climat tempéré, ni tropical, ni Arctique !

la bascule glaciation/déglaciation joue sur l'albédo de la glace, c'est très particulier et il n'y a rien de tel qui peut se produite avec quelques dixièmes de °C de plus ... à part quelques dixièmes de °C de plus justement.

Re: Événements météorologiques extremes

par kercoz » 10 sept. 2020, 18:08

GillesH38 a écrit :
10 sept. 2020, 15:11
kercoz a écrit :
10 sept. 2020, 14:01
Tout à fait intuitif:
Un système qui change d'attracteur va avoir un modèle erratique et plus de turbulences qu'un système évoluant sur, ou près d' un état stabilisé (attracteur).
le système climatique ne change pas d'attracteur, il y a un déplacement en température et en position des systèmes de convection mais pas de changement qualitatif important (rien à voir avec un cycle glaciation/déglaciation par exemple)
Comment peux tu affirmer qu'il ne peut pas changer d'attracteur? ...L' histoire montre qu'il y a un système globalement bi-stable et que le système actuel (inter-glaciaire) est le moins stable des deux. Bousculer un système stable ne présente un risque de sortie de l' attracteur que si sa trajectoire passe parfois assez près d' un "bord" ou il pourrait basculer. L'histoire du climat semble montrer que le modèle bi-stable bascule de façon endogène, même si des évènements forts ( volcan, météroite, vent solaire, etc ..) peut l'aider à basculer.
Si la statistique montre que l' on passe disons 10 fois près du bord entre 2 ères, une constante, même faible, pourrait fournir 10 occasions de transition.

Re: Événements météorologiques extremes

par nemo » 10 sept. 2020, 15:18

GillesH38 a écrit :
10 sept. 2020, 15:12
nemo a écrit :
10 sept. 2020, 13:06
Intuitivement si le système contient d'avantage d'énergie (chaleur) il est capable de changement plus extrème à partir du moment ou il est pas complétement stable c'est pourquoi il me semble que les météorologues ne prévoient pas davantage de cyclone et tempéte avec le réchauffement climatique mais pensent que ceux-ci seront plus violents : changements de pression plus rapide -> vent plus violent.Tout ça devrait aussi aller dans le sens de changement de température plus violent par moment. Bon c'est une question si quelqu'un peut nous éclairé...
ça c'est un problème d'alimentation en énergie des cyclones par l'eau chaude, mais je ne vois pas bien le rapport avec des refroidissements brutaux.
Mon raisonnement (peut être faux) est le suivant les refroidissements brutaux sont du (entre autre) a des échanges de couches d'air entre la surface et la haute altitude. Si ces échanges augmentent à cause de la chaleur alors il y aura davantage d'épisode de refroidissement brutaux.

Re: Événements météorologiques extremes

par GillesH38 » 10 sept. 2020, 15:12

nemo a écrit :
10 sept. 2020, 13:06
Intuitivement si le système contient d'avantage d'énergie (chaleur) il est capable de changement plus extrème à partir du moment ou il est pas complétement stable c'est pourquoi il me semble que les météorologues ne prévoient pas davantage de cyclone et tempéte avec le réchauffement climatique mais pensent que ceux-ci seront plus violents : changements de pression plus rapide -> vent plus violent.Tout ça devrait aussi aller dans le sens de changement de température plus violent par moment. Bon c'est une question si quelqu'un peut nous éclairé...
ça c'est un problème d'alimentation en énergie des cyclones par l'eau chaude, mais je ne vois pas bien le rapport avec des refroidissements brutaux.

Re: Événements météorologiques extremes

par GillesH38 » 10 sept. 2020, 15:11

kercoz a écrit :
10 sept. 2020, 14:01
Tout à fait intuitif:
Un système qui change d'attracteur va avoir un modèle erratique et plus de turbulences qu'un système évoluant sur, ou près d' un état stabilisé (attracteur).
le système climatique ne change pas d'attracteur, il y a un déplacement en température et en position des systèmes de convection mais pas de changement qualitatif important (rien à voir avec un cycle glaciation/déglaciation par exemple)

Re: Événements météorologiques extremes

par kercoz » 10 sept. 2020, 14:01

Tout à fait intuitif:
Un système qui change d'attracteur va avoir un modèle erratique et plus de turbulences qu'un système évoluant sur, ou près d' un état stabilisé (attracteur).

Re: Événements météorologiques extremes

par nemo » 10 sept. 2020, 13:06

Intuitivement si le système contient d'avantage d'énergie (chaleur) il est capable de changement plus extrème à partir du moment ou il est pas complétement stable c'est pourquoi il me semble que les météorologues ne prévoient pas davantage de cyclone et tempéte avec le réchauffement climatique mais pensent que ceux-ci seront plus violents : changements de pression plus rapide -> vent plus violent.Tout ça devrait aussi aller dans le sens de changement de température plus violent par moment. Bon c'est une question si quelqu'un peut nous éclairé...

Re: Événements météorologiques extremes

par GillesH38 » 10 sept. 2020, 12:27

Jeuf a écrit :
10 sept. 2020, 11:02
Le Colorado perd 30°C en moins d'une journée

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/etat ... e-20200908

De telle variation, c'est pas bon pour la santé pour ceux qui vivent dehors, soit à peu près tout être vivant à part les humains

Je me suis dit : de telles variations ont déjà eu lieu non?
comment trouver les infos?

https://www.meteocontact.fr/pour-aller- ... s-19012016 nous dit qu'il y a eu 50°C à Kaboul

Bon, mais pas la peine de cherche, il y a surement des gens sur ce forum qui aideront à relativiser cet évenemnt.
il ne s'agit pas de relativiser, il s'agit juste de les considérer avec un oeil objectif et scientifique. Il y a des méthodes statistiques pour juger si un évènement est une réalisation "normale" d'une statistique où des évènements improbables se produisent de temps en temps, où sont le signe d'une variation systématique (mais en général un évènement isolé sera très rarement une preuve de quoi que ce soit, les évolutions statistiques sur des moyennes sont bien plus significative ).

J'aurais tendance à penser que l'augmentation des GES augmente aussi le contenu thermique de l'atmosphère (photons IR piégés en plus grande quantité ) et donc a priori son inertie, et je ne vois pas en quoi ça favoriserait les chutes brutales de température (qui sont bien plus brutales sans atmosphère justement !!)

Haut