[RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 12 oct. 2019, 17:26

Paulad a écrit :
12 oct. 2019, 16:15
Du coup ca a toujours été ? Donc que ca bouge ou pas, que ca couvre des dizaines de km2 c'est la même chose dans les deux sens non ? Que la température soit sous estimé ou sur estimé, au final ca s'équilibre ?
à condition que le biais soit statistiquement aléatoirement distribué, mais si le biais est plus souvent dans un sens, comme peut le provoquer les ilots de chaleur urbain, bien sur que ça peut introduire un biais global.
A vous lire on dirait que les modèles et les météorologistes actuels font des relevés au doigt mouillé, sans prendre de precaution et sans tenir compte des facteurs externes qui peuvent faire varier la température d'un relevé a l'autre ? J'espère que vous faites volontairement les autruches parce que la...
bah tu peux lire quelques articles sur la façon surprenante dont les moyennes évoluent d'une version à l'autre ....

http://clivebest.com/blog/?p=8934
http://www.climate4you.com

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 12 oct. 2019, 16:31

Les climats locaux, les températures globales évoluent, ont toujours évolué et continueront à évoluer
https://www.youtube.com/watch?v=r4ZPETbKeNY

L'important c'est d'en être conscient, de prendre les leçons du passé et de s'adapter en permanence

Notre développement exponentiel lors des derniers siècles nous a fragilisé, les dégâts d'aujourd'hui d'un même évènement climatique se chiffrent avec un facteur multiplicateur impressionnant, ce n'est pas toujours parce que l'évènement est plus destructeur ou plus fréquent mais :
- parce que plus de personnes sont impactées
- plus de biens ayant plus de valeur sont détruits
- parce que l'on a construit ou les anciens ne l('auraient jamais fait
- ...

mais ça arrange tout le monde de trouver un lampiste, le réchauffement/changement/dérèglement climatique pour porter le chapeau

Les villes de 10 millions d'habitants n'ont jamais été aussi nombreuses, un virus comme Ebola qui fait quelques milliers de morts en brousse fera quelques millions de morts s'ils se développe dans une ville africaine comme Lagos ou Kinshasa

A qui la faute?
Au A de RCA!

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par Paulad » 12 oct. 2019, 16:15

Du coup ca a toujours été ? Donc que ca bouge ou pas, que ca couvre des dizaines de km2 c'est la même chose dans les deux sens non ? Que la température soit sous estimé ou sur estimé, au final ca s'équilibre ?

A vous lire on dirait que les modèles et les météorologistes actuels font des relevés au doigt mouillé, sans prendre de precaution et sans tenir compte des facteurs externes qui peuvent faire varier la température d'un relevé a l'autre ? J'espère que vous faites volontairement les autruches parce que la...

Quant a l'argument du "vu comment les aéroports se développent" pour les ilots de chaleur, très scientifique !!

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 12 oct. 2019, 15:51

Sans compter que des milliers de stations ont été supprimées et que des milliers d'autres ont été rajoutées, que le phénomène se produit progressivement et que ce que l'on mesure n'est jamais la même chose avec des méthodes de calcul de moyennes qui ne sont même pas homogénéisées ni dans le temps ni dans l'espace

Si tu rajoutes la possibilité de sélectionner certaines mesures plutôt que d'autres et de faire des correctifs dont personne ne peut avoir le détail, la température qui sort de la machine à laver, elle peut très bien être celle que le grand architecte voulait qu'elle soit

On appelle ça les données factuelles! :^o

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 12 oct. 2019, 15:08

Paulad a écrit :
12 oct. 2019, 14:43
Et dans le cas où la chaleur urbaine atteindrait ces zones, en quoi le relevé de température serait invalide ? C'est au contraire un bel exemple de l'influence de l'activité humaine sur les températures avec la chaleur qui se dégage des bâtiments et du béton.
euh... le problème c'est que ces stations sont dispersées sur la Terre et qu'on leur attribue une surface de plusieurs dizaines de milliers de km^2 comme si toute la cellule dans laquelle elles sont placées avait la même anomalie. Bien évidemment si il y a un phénomène local qui surchauffe le thermomètre ça va fausser la mesure de la température moyenne sur la Terre.
Et les aéroports sont tout à fait susceptibles d'être perturbés pas des influences locales vu leur développement depuis un siècle.

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par Paulad » 12 oct. 2019, 14:43

mobar a écrit :
11 oct. 2019, 18:07
De quelles températures parle t'on?
https://www.climato-realistes.fr/climat ... -globales/
Rien que le fait de dire que les températures du passé etait moins précises, c'est de la mauvaise foi. Si elles ont pu etre sous estimé, elles ont egalement pu etre sur estimé, ce qui au final donne une moyenne.

Et je ne sais pas si c'est pour toutes les villes mais les phénomènes d'îlot urbain sont bien pris en compte dans les relevés de température. La station de Lille se situe par exemple à l'aéroport de Lesquin, ce qui néglige ce phénomène. À Paris ca doit etre pareil, etc.. D'autres part, en quoi ces températures ne seraient pas valide ? Et dans le cas où la chaleur urbaine atteindrait ces zones, en quoi le relevé de température serait invalide ? C'est au contraire un bel exemple de l'influence de l'activité humaine sur les températures avec la chaleur qui se dégage des bâtiments et du béton.

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 11 oct. 2019, 18:07

De quelles températures parle t'on?
https://www.climato-realistes.fr/climat ... -globales/

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 16 sept. 2019, 13:26

Image

Tu es confiant, et tu seras complètement sur en 2020 ou lors du prochain rapport du GIEC? :wtf: :-"
https://www.contrepoints.org/2019/08/25 ... eratures-5

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 13 sept. 2019, 19:32

Le rayonnement solaire bien évidement, que le confinement, l'absence de convection et les échanges limités avec l'extérieur ont contribué à maintenir!

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par Remundo » 12 sept. 2019, 20:55

mobar a écrit :
12 sept. 2019, 19:50
Une vitre à 0°C ne chauffera jamais l'intérieur de la serre, IR ou pas d'IR
Si si...
Quand il fait 0°C, une serre bien fermée à la température de 40°C à la tombée de la nuit, va se retrouver à 10°C le matin
I
A ton avis, qu'est-ce qui a monté la serre à 40°C ?

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 12 sept. 2019, 19:50

Quand il fait 0°C, une serre bien fermée à la température de 40°C à la tombée de la nuit, va se retrouver à 10°C le matin
Il suffit que tu laisses un panneau entrouvert en toiture, elle sera pratiquement à 0°C le matin
Les IR rayonnés par le sol et retenus par les vitres ne pèsent rien dans le phénomène, ce qui retient la chaleur ou l'évacue ce sont les mouvements d'air, la convection

L'énergie reçue en journée par une serre est une courbe de Gauss croissante puis décroissante, l'énergie dissipée la nuit est une asymptote décroissant à vitesse V si la convection est activée
Une vitre à 0°C ne chauffera jamais l'intérieur de la serre, IR ou pas d'IR
Par contre elle réduira la vitesse de refroidissement de la serre en interdisant les échanges convectifs entre l'extérieur et l'intérieur

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par Remundo » 12 sept. 2019, 17:39

dans une vraie serre, en première approximation, toute l'énergie de la lumière visible traverse la vitre.

elle se convertit alors en infrarouges, lesquels sont réémis vers les parois dont la vitre.

La vitre est opaque aux IR, ça veut dire qu'elle les absorbe (à 80-90%), et en réémet une moitié dehors, l'autre à l'intérieur de la serre.

la serre et ses parfois cherchent alors un équilibre thermique, la serre rayonne de l'IR, mais si elle rayonne moins qu'elle ne reçoit en lumière visible, sa température augmentera.

La nuit c'est le contraire, la serre refroidit.

Effectivement, la serre bien fermée limite les échanges conducto-convectifs de l'air qu'elle contient avec l'air atmosphérique.

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 12 sept. 2019, 15:55

Il y a un certain nombre de différences entre une serre et l'atmosphère :
- la serre est un milieu clos, pas d'échange avec le milieu environnant
- les mouvements de convection de la masse d'air ont peu d'effet dissipatif sur l'énergie radiative emmagasinée
- les phénomènes de transfert d'énergie par évaporation au sol vs condensation en altitude sont également réduits
- pas d'effet parasol du à une couverture nuageuse interne inexistante
- pas de précipitations induites
... un modèle inadapté au possible

Que la couverture de la serre soit en verre ou en matière synthétique transparente, ne change pas ces éléments là
Cela peut influer sur l'énergie radiative entrante de jour, sur l'énergie évacuée par conduction la nuit ... dans l'épaisseur du trait

Quand à l'énergie radiative émise par l'atmosphère et le sol de la serre la nuit, ce doit être un demi pouillème de l'énergie radiative reçue lors de la journée :lol:

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 12 sept. 2019, 15:23

oui l'effet de serre atmosphérique n'a que peu de rapport avec une serre réelle, qui marche effectivement principalement parce que ça bloque les convection de l'air qui permet de le garder chaud. Ce n'est pas du tout la même chose pour l'atmosphère qui garde de la convection bien sur. De plus les climatologues l'expliquent souvent avec un modèle de vitres superposées les unes aux autres qui est aussi assez incorrect quand on l'applique à l'atmosphère (dans leur modèle les vitres sont parfaitement isolantes alors que l'atmosphère est brassée en permanence justement par la convection).

L'explication existe néanmoins mais elle est plus compliquée que l'image qu'on en présente souvent.

Haut