Événements météorologiques extremes

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Événements météorologiques extremes

Re: Événements météorologiques extremes

par tita » 12 janv. 2021, 10:37

kercoz a écrit :
12 janv. 2021, 08:48
Un autre critère pour les dégâts c'est l'état du sol lors du coup de vent. Apres une forte pluviosité, c'est le désastre , les rabres se déracinent facilement, surtout les pins, si le sous sol rocheux ou alios ( landes) est près de la surface.
La tempête du 26 décembre 1999 a été particulièrement marquante dans ma région, en particulier par rapport aux épicéas. Ce n'était pas particulièrement le problème des sols, mais surtout l'effet de coulées de vent. Les arbres étaient couchés sur une largeur de 5-10m et sur une longueur de plusieurs centaines de mètres, et plutôt cassés à leur base (vers 1m50), même s'il y avait aussi des déracinements. Ce sont plutôt les grands épicéas qui étaient déracinés. On est sur de la roche calcaire.

Après, cette tempête était particulièrement marquante sur l'ensemble de l'Europe. On avait eu un cyclone en juin 1926 qui avait fait beaucoup de dégâts, mais c'était essentiellement sur le plateau où j'habite actuellement. Et les photos montrent des toits arrachés et des arbres cassés à mi-hauteur, pas déracinés.

Le principal facteur reste la force du vent.

Re: Événements météorologiques extremes

par kercoz » 12 janv. 2021, 08:48

GillesH38 a écrit :
12 janv. 2021, 05:40

ça dépend de la tempête quand meme
Un feuillu peut se comparer à une voile de bateau...Tu rabats les voiles au premier coup de vent un peu fort, l' été les arbres ne peuvent le faire.
A chaque mini tempète en été, j'allais en foret, surtout en lisière. récupérer les branches pour faire du BRF....sauf que les feuilles c'est chiant, ça bourre.
Un autre critère pour les dégâts c'est l'état du sol lors du coup de vent. Apres une forte pluviosité, c'est le désastre , les rabres se déracinent facilement, surtout les pins, si le sous sol rocheux ou alios ( landes) est près de la surface.

Re: Événements météorologiques extremes

par GillesH38 » 12 janv. 2021, 05:40

kercoz a écrit :
11 janv. 2021, 22:31
Une tempête d'été est bien plus impressionnante qu'une tempête d' hiver: les branches étant "en feuilles", la prise au vent et le bras de levier vont casser bien plus de branches ........Tout comme une neige va casser bien plus de branches sur des arbres peu habitués à supporter ce poids (génétiquement parlant).
ça dépend de la tempête quand meme

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tempêtes_ ... _en_Europe

Re: Événements météorologiques extremes

par kercoz » 11 janv. 2021, 22:31

Une tempête d'été est bien plus impressionnante qu'une tempête d' hiver: les branches étant "en feuilles", la prise au vent et le bras de levier vont casser bien plus de branches ........Tout comme une neige va casser bien plus de branches sur des arbres peu habitués à supporter ce poids (génétiquement parlant).

Re: Événements météorologiques extremes

par energy_isere » 11 janv. 2021, 22:23

ils vont s'en souvenir a Madrid de janvier 2021 :

Image
Une rue de Madrid le 11 janvier 2021 ( AFP / Gabriel BOUYS )

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6ebedade67

Re: Événements météorologiques extremes

par CP3 » 06 janv. 2021, 20:51

Une tempete de neige historique est prévus ce week-end sur une grande partie de l' Espagne . 30 à 50 cm de neige généralisé sur plus d' 1/3 de la surface du pays .

Re: Événements météorologiques extremes

par kercoz » 08 oct. 2020, 08:00

Une bonne intervention sur l' historique des problèmes climatiques et des recherches sur ce sujet :
https://www.franceculture.fr/emissions/ ... -et-judith

""""La fabrique de l’apathie face aux changements climatiques, avec Jean-Baptiste Fressoz et Judith Rochfeld """"

Re: Événements météorologiques extremes

par GillesH38 » 08 oct. 2020, 07:45

Néanmoins il semble que les centres des bourgs historiques ont été épargnés : on ne construisait pas dans le lit majeur des rivières avant .

Re: Événements météorologiques extremes

par energy_isere » 07 oct. 2020, 20:16

C'est effrayant comme la rivière à tout détruit dans son lit elargi, voir les photos ici : (zone de Roquebillière, et secteur Sud de Saint-Martin-Vésubie)
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... x.N1013819

Au moins 1 milliard d'euro pour la reconstruction. :-o
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3c9f1db0aa

Re: Événements météorologiques extremes

par energy_isere » 05 oct. 2020, 20:26

Je cherchais ça , voila que je tombe dessus : Vue satellite des embouchures des fleuves avec les alluvions dans la mer suite aux orages catastrophiques

Image

https://www.la-croix.com/Roya-armee-all ... 1301117728

Image
https://www.lefigaro.fr/secteur/high-te ... x-20201005

Avec un tel ravinement c'est des milliers de tonnes qui sont arrivés à la mer ......

Et pas que des alluvions, pleins d'arbres :

Image

https://actu.orange.fr/france/diaporama ... #plmAnchor

Ils vont pouvoir ramasser ça et envoyer à la centrale biomasse de Gardanne ! Encore que le sel risque d'être un problème.

Re: Événements météorologiques extremes

par energy_isere » 03 oct. 2020, 13:35

L'équivalent de 1 an de pluie tombé en 12 h dans les Alpes maritime.
"Désastre sans précédent" dans les Alpes-Maritimes, au moins huit disparus

REUTERS•03/10/2020

Au moins huit personnes étaient portées disparues samedi midi dans le département des Alpes-Maritimes après le passage de la tempête Alex, qui a provoqué de fortes crues dans les vallées de l'arrière-pays niçois, ont annoncé les autorités locales.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a évoqué en fin de matinée un "désastre sans précédent depuis plus d'un siècle", après avoir survolé la zone sinistrée de la Haute-Vésubie en hélicoptère.

"La voirie et une centaine de maisons ont été emportées ou sont en partie détruites. Ce qui nous préoccupe le plus à cette heure, c'est le bilan humain", a-t-il déclaré aux médias à son retour à Nice.
......

Un porte-parole de Météo France a déclaré à Reuters que 450 mm étaient tombés sur le village de Saint-Martin-Vésubie, selon des mesures provisoires.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... bc76845ba3

Image

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6d761111a0

Re: Événements météorologiques extremes

par Silenius » 30 sept. 2020, 21:36

Dans une video de Konrad Schreiber, il est mentionne que pendant la Revolution, il ne tombait que 250 mm de pluie dans la Meuse (donnees trouvees dans des archives communales).

Re: Événements météorologiques extremes

par nemo » 30 sept. 2020, 15:37

C'est quelque chose qu'on avait déjà discuté avec Gilles mais il semble que l'observation sur les 30 derniéres années confirme. A savoir une température moyenne en hausse mais une gaussienne plus applati c'est à dire de moins en moins d'observation d'occurence de la nouvelle moyenne, et donc corrélativement de plus en plus de cas de température dans les deux extrémes.

Re: Événements météorologiques extremes

par Jeuf » 30 sept. 2020, 14:47

GillesH38 a écrit :
30 sept. 2020, 12:29


bah non ton graphique n'explique pas qu'on batte des records de froid ....
le graphique ne montre pas tout à fait ce que je voulais dire. Il faut se présenter la deuxième gaussienne un peu plus plate et/ou un peu plus à gauche, et voilà les record de froid bien battus.

mon argument était qu''avec une puissance par unité de surface proportionnelle à T^4 , une variation de puissance ∆P correspond à une variation de température ∆T en ∆P/T^3, donc plus la température est élevée, plus la variation de température associée à une même variation de puissance est FAIBLE. D'ailleurs la température de l'Arctique est bien plus fluctuante que celle des tropiques.
hum, à discuter entre experts.
ce qu'on constate en tout cas, avec hausse de l'effet de serre, c'est que les pôles se réchauffent bien plus vite que l'équateur. Donc, il y a baisse d''écart de température dans l'espace entre équateur et pôles; mais dans le temps pour un même endroit, je ne sais pas.

à l'extrême on se trouve dans le cas de Vénus...il y a peu de variations entre les poles et l'équateur, et dans le temps, dans cette atmosphère très dense, cela a été mesuré? Climat très peu variable dans le temps et dans l'espace( sur la surface planétaire), mais très chaud, c'est un autre genre d'équilibre que par chez nous.

Re: Événements météorologiques extremes

par GillesH38 » 30 sept. 2020, 12:29

Jeuf a écrit :
30 sept. 2020, 10:59
extrait de https://jancovici.com/changement-climat ... e-moyenne/
avec une gaussienne un peu plus aplatie, un climat plus variable va battre beaucoup de records de chaud et aussi un peu de records de froids.
bah non ton graphique n'explique pas qu'on batte des records de froid ....
mais l'avantage d'une théorie qui dit que ça va augmenter les extrêmes, c'est que tous les records peuvent être interprétés comme prouvant la théorie. Par exemple si je dis que l'entrée de Pluton dans le Sagittaire va augmenter les extrêmes, tous les records confirment ma théorie. C'est pratique.

Je taquine un peu, bien sur que c'est normal de dire qu'une augmentation moyenne de température augmente statistiquement le nombre de records de chaud et diminue les records de froid. C'est l'inverse qui n'est pas vrai , observer un record en particulier ne "prouve" rien du tout, et en plus plus on regarde d'indicateurs, et plus on a de chance d'exhiber un record, et ce serait vrai même si rien ne changeait.

Ce qui est défavorable aux conditions de vie des être vivants, peut-être plus que la hausse de température.

Avoir 15 °C de moyenne annuel et rester entre 0 et 30°C toute l'année, c'est très bien pour les plantes et de là toute la vie.
avoir 12°C et osciller entre -30 et +40°C, comme c'est le cas de steppes, c'est beaucoup moins favorable.
L'idéal étant d'avoir 20-30°C tout l'année avec pluie abondantes régulières, les forêts équatoriales humides sont proches de ces conditions favorables à la vie et que la vie favorise.

De même, avoir de nouveaux extremum pour de vitesse de vent sera nuisible.. peut-être pas pour les plantes, mais pour les constructions humaines.
Et un niveau moyen de précipitations annuelles , mais avec innondation en hiver et sécheresse l'été, c'est beaucoup moins intéressant qu'une bonne répartition annuelle.


Un jour tu as sorti quelque argument pour dire qu'un climat plus chaud serait moins variable, à base de puissance 4..., pas compris.

La variabilité de climats, localement, est à surveiller, pas que les maximum de température.
mon argument était qu''avec une puissance par unité de surface proportionnelle à T^4 , une variation de puissance ∆P correspond à une variation de température ∆T en ∆P/T^3, donc plus la température est élevée, plus la variation de température associée à une même variation de puissance est FAIBLE. D'ailleurs la température de l'Arctique est bien plus fluctuante que celle des tropiques.

Haut