[RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 09 janv. 2020, 10:22

mobar a écrit :
09 janv. 2020, 09:55
https://www.lepoint.fr/societe/intemper ... 485_23.php
Depuis que les relevés météorologiques existent, jamais, en France, autant de pluie n'était tombée en un mois qu'en ce mois de novembre dans le Sud-Ouest. Comme l'explique le quotidien local Sud Ouest, les villes de Cambo-les-Bains (497,6 litres/m²) et Socoa-Saint-Jean-de-Luz (488 litres/m²) ont battu ce week-end le record détenu par Biarritz (487,4 litres/m²) depuis novembre 2015. Les précédents records dataient de 1964 et 1923
en gros, ce sont des évènements qui se produisent tous les 50 ans quoi ...

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 09 janv. 2020, 09:55

https://www.lepoint.fr/societe/intemper ... 485_23.php
Depuis que les relevés météorologiques existent, jamais, en France, autant de pluie n'était tombée en un mois qu'en ce mois de novembre dans le Sud-Ouest. Comme l'explique le quotidien local Sud Ouest, les villes de Cambo-les-Bains (497,6 litres/m²) et Socoa-Saint-Jean-de-Luz (488 litres/m²) ont battu ce week-end le record détenu par Biarritz (487,4 litres/m²) depuis novembre 2015. Les précédents records dataient de 1964 et 1923

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par energy_isere » 08 janv. 2020, 20:07

2019, 2e année la plus chaude dans le monde

AFP•08/01/2020

2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, concluant une décennie record, selon le service européen Copernicus qui décrit des signes "inquiétants" alors que l'Australie brûle et que les événements météo extrêmes se multiplient.

"2019 a encore été une année exceptionnellement chaude, en fait la deuxième la plus chaude dans le monde selon nos bases de données, avec de nombreux mois qui ont battu des records", a commenté dans un communiqué Carlo Buontempo, patron du service européen Copernicus pour le changement climatique (C3S).

L'année écoulée se classe deuxième, à seulement 0,04°C derrière 2016, qui reste l'année la plus chaude, mais marquée par un épisode El Niño particulièrement intense.

Selon la NASA, cet exceptionnel El Niño en 2016, courant saisonnier équatorial chaud du Pacifique, avait augmenté la température mondiale de 0,2°C.

Au delà d'une seule année prise individuellement, Copernicus confirme que les cinq années les plus chaudes jamais enregistrées ont été relevées ces cinq dernières années: le mercure est monté entre 1,1 et 1,2°C au dessus de la température de l'ère pré-industrielle.

Et la décennie 2010-2019 a également été la plus chaude depuis le début des mesures.

Image
Carte montrant les anomalies de température en 2019 par rapport à la période 1981-2010 ( AFP / )

"Ce sont incontestablement des signes inquiétants", a souligné Jean-Noël Thépaut, directeur du Centre européen de prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF) dont dépend le C3S.

En raison des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités humaines, la planète a déjà gagné au moins +1°C par rapport à l'ère pré-industrielle, entraînant des impacts dévastateurs à travers le globe.

Canicules record

L'année 2019, marquée par la mobilisation sans précédent des jeunes réclamant des actions immédiates et radicales des gouvernements, a vu de nombreux événements extrêmes conformes aux prévisions des climatologues.

En Australie, les incendies précoces en cours, trouvant un terrain idéal avec une sécheresse et des températures exceptionnelles, ont déjà ravagé 80.000 km2, soit une superficie équivalente à celle de l'île de l'Irlande.

Pendant l'été de l'hémisphère nord, l'Europe a de son côté enregistré plusieurs périodes caniculaires sans précédent. Selon Copernicus, 2019 a d'ailleurs été l'année la plus chaude en Europe, juste devant 2014, 2015 et 2018. Les températures ont également été particulièrement élevées en Alaska et dans de grandes parties de l'Arctique.

Au rythme actuel, la planète pourrait gagner jusqu'à 4 ou 5°C d'ici la fin du siècle.

L'Accord de Paris de 2015 vise à limiter ce réchauffement à +2°C voire 1,5°C, mais même si les quelque 200 pays signataires respectent leurs engagements de réduction de gaz à effet de serre, le réchauffement pourrait dépasser les 3°C. Les scientifiques ont déjà montré que chaque demi-degré supplémentaire augmente l'intensité et/ou la fréquence des canicules, tempêtes, sécheresses, ou inondations.

Malgré ce constat, la conférence climat de l'ONU (COP25) en décembre à Madrid n'a pas été à la hauteur de l'urgence climatique, une occasion ratée regrettée par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres qui réclame plus d'ambition dans la lutte contre le réchauffement.

Selon l'ONU, pour que l'espoir de limiter le réchauffement à +1,5°C ne s'envole pas, il faudrait réduire les émissions de CO2 de 7,6% par an, dès 2020 et chaque année jusqu'à 2030, ce qui nécessiterait une transformation inédite de l'économie mondiale. Mais à l'inverse, les émissions continuent à croître.

Copernicus souligne d'ailleurs mercredi que la concentration de CO2 dans l'atmosphère a continué d'augmenter ces dernières années, y compris en 2019.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2fd3d58c1a

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par energy_isere » 02 janv. 2020, 22:52

GillesH38 a écrit :
02 janv. 2020, 22:34
et encore, on l'a échappé belle, d'après un rapport de 2004, l'humanité aurait du disparaitre en ... 2020

https://www.theguardian.com/environment ... heobserver
A secret report, suppressed by US defence chiefs and obtained by The Observer, warns that major European cities will be sunk beneath rising seas as Britain is plunged into a 'Siberian' climate by 2020. Nuclear conflict, mega-droughts, famine and widespread rioting will erupt across the world.
"Un rapport secret, supprimé par les chefs de la défense américains et obtenu par The Observer, prévient que les grandes villes européennes seront noyées sous la mer montante alors que la Grande-Bretagne sera plongée dans un climat "sibérien" d'ici 2020. Conflit nucléaire, méga-sécheresses, famine et émeutes généralisées éclateront à travers le monde."

Heureusement Greta avait 1 an quand c'est paru dans le Guardian en fev 2004, donc elle a pas pu le lire.
Sinon c'est autiste grave qu'elle aurait fini.

Ah tiens c'est l'année où le forum a vu le jour.

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 02 janv. 2020, 22:42

ouais, on se demande pourquoi les retraités préfèrent le sud , quels cons ...dire qu'il y en qui vont même jusqu'au Portugal !

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par phyvette » 02 janv. 2020, 22:37

Maladies, allergies... Des experts prédisent les effets du réchauffement climatique sur la santé

Réchauffement climatique et catastrophes naturelles ont des répercussions sur notre santé. Des experts ont prédit les maladies dont pourrait être atteintes les populations les plus concernées.

Le Groupe régional d'experts sur le climat (GREC) a récemment publié un rapport sur l'impact sur du changement climatique en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, cette région étant "de par son contexte géographique particulier [...] comme tout le bassin méditerranéen un 'hot spot' du changement climatique". Canicules, incendies, catastrophes naturelles se multiplient entraînant avec eux des risques pour la santé...
https://www.topsante.com/medecine/envir ... nte-634394

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 02 janv. 2020, 22:34

et encore, on l'a échappé belle, d'après un rapport de 2004, l'humanité aurait du disparaitre en ... 2020

https://www.theguardian.com/environment ... heobserver
A secret report, suppressed by US defence chiefs and obtained by The Observer, warns that major European cities will be sunk beneath rising seas as Britain is plunged into a 'Siberian' climate by 2020. Nuclear conflict, mega-droughts, famine and widespread rioting will erupt across the world.
"Un rapport secret, supprimé par les chefs de la défense américains et obtenu par The Observer, prévient que les grandes villes européennes seront noyées sous la mer montante alors que la Grande-Bretagne sera plongée dans un climat "sibérien" d'ici 2020. Conflit nucléaire, méga-sécheresses, famine et émeutes généralisées éclateront à travers le monde."

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par phyvette » 02 janv. 2020, 21:45

Dix ans de changement climatique vus du ciel

La décennie 2010, c'est sans doute celle que l'histoire retiendra comme celle au cours de laquelle les effets du réchauffement climatique sont devenus indéniables. En voici quelques exemples, encore plus marquants vus d'en haut...

Conséquence directe de l’augmentation de la concentration de CO2 dans notre atmosphère : la hausse des températures. Ainsi, la décennie 2010 aura-t-elle été la plus chaude jamais enregistrée avec sept des dix années les plus chaudes à son palmarès, 2014, 2018, 2017, 2015 et 2016 trustant même les cinq premières places !

....
https://www.futura-sciences.com/planete ... iel-78997/

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 02 janv. 2020, 20:51

phyvette a écrit :
02 janv. 2020, 20:40
Et le moustique-tigre est signalé à Grenoble, avec déjà un cas de dingue.
Mon pov Gillou.

https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 18605.html
m'en parle pas, ça fait 2 ans qu'ils infestent mon jardin.
Mais là encore, rien à voir avec le RC, juste avec les voyages plus nombreux, et une capacité d'adaptation supérieure à ce qui était estimé.

C'est bizarre hein cette capacité qu'à le vivant à s'adapter aux changements ... qui l'aurait cru !!! il me semble quand même qu'il y a un gars qui s'appelait "Darwin" ou un truc comme ça qui en avait parlé au siècle d'avant ..

Note bien que l'actu ne dit pas que ce sont les moustiques grenoblois qui ont apporté la dengue, c'est juste par précaution qu'on les gazés.

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par phyvette » 02 janv. 2020, 20:40

Et le moustique-tigre est signalé à Grenoble, avec déjà un cas de dingue.
Mon pov Gillou.

https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 18605.html

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 02 janv. 2020, 20:31

phyvette a écrit :
02 janv. 2020, 20:00
Signe du réchauffement climatique, les mouches sont arrivées en Antarctique

...En plein hiver, il devient désormais possible d'apercevoir des mouches. Normal ? Non, très étrange, car normalement ces coléoptères hibernent pendant la mauvaise saison, pour ce qu'on appelle la diapause. Les mouches, comme de nombreux insectes, se mettent dans un endroit chaud et vivent au ralenti. Mais ces dernières années, en raison des hiver plus doux que la normale, on peut en trouver encore en plein mois de janvier, notamment en zone rurale. Plus inquiétant encore, on en retrouve... en Antarctique...
https://www.europe1.fr/societe/signe-du ... ue-3940680
c'est surtout un signe du développement du tourisme qui brule du pétrole pour aller voir les signes du réchauffement climatique ! :lol:

et euh ... sinon ... ils savent les journalistes d'Europe 1 que en janvier, c'est l'été en Antarctique ?

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par phyvette » 02 janv. 2020, 20:00

Signe du réchauffement climatique, les mouches sont arrivées en Antarctique

...En plein hiver, il devient désormais possible d'apercevoir des mouches. Normal ? Non, très étrange, car normalement ces coléoptères hibernent pendant la mauvaise saison, pour ce qu'on appelle la diapause. Les mouches, comme de nombreux insectes, se mettent dans un endroit chaud et vivent au ralenti. Mais ces dernières années, en raison des hiver plus doux que la normale, on peut en trouver encore en plein mois de janvier, notamment en zone rurale. Plus inquiétant encore, on en retrouve... en Antarctique...
https://www.europe1.fr/societe/signe-du ... ue-3940680

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par energy_isere » 30 déc. 2019, 21:58

En Russie, l'année 2019 a été la plus chaude depuis le début des relevés météorologiques

AFP parue le 30 déc. 2019

L'année 2019 a été la plus chaude enregistrée en Russie depuis le début des relevés météorologiques il y a près de 130 ans, ont annoncé lundi les services météo au moment où Moscou est confronté à un rare hiver sans neige.

"D'une manière générale, cette année en Russie a été la plus chaude pour toute la période des observations instrumentales", a noté le directeur du Centre hydrométéorologique, Roman Vilfand, cité par les agences russes. Selon lui, la température annuelle moyenne enregistrée à Moscou en 2019 a battu le précédent record de chaleur de 0,3°C supplémentaire, se fixant à +7,6-7,7°C, un phénomène observé à l'échelle mondiale sur fond de changement climatique.

Les suivis météorologiques existent depuis 1891 en Russie et depuis 1879 à Moscou. La capitale russe traverse actuellement un hiver étrangement doux qui inquiète dans un pays particulièrement exposé au changement climatique. Lors de la première partie du mois de décembre, les températures moscovites ont facilement dépassé les quatre degrés, alors que la moyenne en décembre est de - 6° ce qui est généralement synonyme d'une épaisse couche de neige, pour l'instant désespérément absente.

Des plantes annonçant traditionnellement l'arrivée du printemps sont par ailleurs déjà en fleurs, trois mois voire plus avant la période habituelle. La mairie de Moscou en est même venue à transporter de la neige fraîche depuis des endroits où elle s'était accumulée vers les avenues du centre-ville afin de créer une piste de snowboard avant les fêtes de fin d'année.

Selon le météorologue Anatoli Tsygankov, le mois de décembre dans la capitale russe a été pratiquement dix degrés au-dessus des températures moyennes. Le phénomène s'explique selon lui à la fois par des cyclones passagers venus de l'Atlantique et le changement climatique.

Cet été, la Sibérie a par ailleurs été frappée par d'exceptionnels feux de forêt que des experts lient directement aux effets du changement climatique. Les autorités avaient été critiquées pour leur manque de réaction, poussant Vladimir Poutine à ordonner tardivement l'intervention de l'armée en soutien du ministère russe des Situations d'urgence.

M. Poutine a assuré en décembre que "personne ne sait à quoi est dû" le changement climatique, semblant remettre en question le quasi-consensus scientifique sur la responsabilité humaine. Il a cependant réaffirmé l'engagement de réduction des émissions de gaz à effet de serre de son pays, grand producteur d'hydrocarbures, et le respect de l'accord de Paris sur le climat.

L'année 2019, avec son lot de catastrophes climatiques, s'inscrira parmi les trois années les plus chaudes enregistrées depuis 1850 et conclut une décennie "de chaleur exceptionnelle", a averti début décembre l'ONU.
https://www.connaissancedesenergies.org ... e-191230-0

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par GillesH38 » 12 oct. 2019, 17:26

Paulad a écrit :
12 oct. 2019, 16:15
Du coup ca a toujours été ? Donc que ca bouge ou pas, que ca couvre des dizaines de km2 c'est la même chose dans les deux sens non ? Que la température soit sous estimé ou sur estimé, au final ca s'équilibre ?
à condition que le biais soit statistiquement aléatoirement distribué, mais si le biais est plus souvent dans un sens, comme peut le provoquer les ilots de chaleur urbain, bien sur que ça peut introduire un biais global.
A vous lire on dirait que les modèles et les météorologistes actuels font des relevés au doigt mouillé, sans prendre de precaution et sans tenir compte des facteurs externes qui peuvent faire varier la température d'un relevé a l'autre ? J'espère que vous faites volontairement les autruches parce que la...
bah tu peux lire quelques articles sur la façon surprenante dont les moyennes évoluent d'une version à l'autre ....

http://clivebest.com/blog/?p=8934
http://www.climate4you.com

Re: [RC/CC] Réchauffement climatique : données factuelles

par mobar » 12 oct. 2019, 16:31

Les climats locaux, les températures globales évoluent, ont toujours évolué et continueront à évoluer
https://www.youtube.com/watch?v=r4ZPETbKeNY

L'important c'est d'en être conscient, de prendre les leçons du passé et de s'adapter en permanence

Notre développement exponentiel lors des derniers siècles nous a fragilisé, les dégâts d'aujourd'hui d'un même évènement climatique se chiffrent avec un facteur multiplicateur impressionnant, ce n'est pas toujours parce que l'évènement est plus destructeur ou plus fréquent mais :
- parce que plus de personnes sont impactées
- plus de biens ayant plus de valeur sont détruits
- parce que l'on a construit ou les anciens ne l('auraient jamais fait
- ...

mais ça arrange tout le monde de trouver un lampiste, le réchauffement/changement/dérèglement climatique pour porter le chapeau

Les villes de 10 millions d'habitants n'ont jamais été aussi nombreuses, un virus comme Ebola qui fait quelques milliers de morts en brousse fera quelques millions de morts s'ils se développe dans une ville africaine comme Lagos ou Kinshasa

A qui la faute?
Au A de RCA!

Haut