[Acteurs] Saudi Aramco

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : [Acteurs] Saudi Aramco

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 19 juin 2020, 09:43

Saudi Aramco supprime des centaines de postes suite à l'écroulement des prix du pétrole.
Saudi Arabia’s Oil Giant Cuts Hundreds Of Jobs Amid Price Collapse

By Charles Kennedy - Jun 18, 2020

The world’s biggest oil-producing company, Saudi oil giant Aramco, has started laying off hundreds of employees—mostly foreign staff—across several divisions in response to the oil price crash, Bloomberg reported on Thursday, quoting sources with knowledge of the matter.

Aramco, which employs nearly 80,000 people, annually revises down its staffing, but this year’s job cuts are larger than before, Bloomberg’s sources said, while Aramco commented on the report that it was not providing at this point details about the actions it had taken to boost competitiveness and resilience.

Saudi Aramco’s first-quarter net income dropped to US$16.66 billion from net earnings of US$22.2 billion for Q1 2019 due to the coronavirus pandemic and the oil price crash that Saudi Arabia itself helped to worsen with the oil price war in March.
........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... lapse.html

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 17 juin 2020, 20:54

Arabie saoudite : Aramco finalise l'acquisition de 70% du groupe de pétrochimie Sabic

AFP parue le 17 juin 2020

Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé mercredi avoir finalisé l'acquisition de 70% des parts du groupe de pétrochimie saoudien Sabic pour un montant de 69,1 milliards de dollars pour devenir l'un des grands acteurs de la pétrochimie dans le monde.

Cette part était détenue par le Fonds souverain saoudien, appelé le fonds d'investissement public (PIF) qui s'est lancé dans l'achat de participations dans des entreprises internationales. "La transaction renforce la participation d'Aramco à l'industrie pétrochimique mondiale", a déclaré la compagnie d'État dans un communiqué.

"En 2019, Aramco et Sabic ont réalisé ensemble une production de près de 90 millions de tonnes" de produits pétrochimiques, l'une des plus importantes au monde, a ajouté la compagnie.

La finalisation de l'acquisition intervient six mois après l'introduction d'Aramco en bourse qui a vu le géant pétrolier céder 1,7% de ses actions pour un montant record de 29,4 milliards de dollars. L'année dernière, Aramco a levé 12 milliards de dollars par la vente d'obligations afin de financer en partie l'acquisition de Sabic.

L'opération "fournit des capitaux pour la stratégie d'investissement à long terme du PIF", a déclaré le président du fonds souverain saoudien, Yasir al-Rumayyan, dans le communiqué. Elle soutient aussi "la croissance continue d'Aramco (...) et renforce sa place à l'international", a ajouté M. Rumayyan, qui est également président d'Aramco.

Le mois dernier, le gouvernement saoudien a transféré 40 milliards de dollars au PIF à partir des réserves de change gérées par la banque centrale pour augmenter ses liquidités. Au cours du premier trimestre de cette année, le PIF a acheté pour 7,7 milliards de dollars de participations dans une multitude d'entreprises (Boeing, Walt Disney, Starbucks, Marriott et Citigroup).

Le cours de l'action Sabic a chuté de plus de 27% depuis l'annonce de l'opération au début de l'année dernière. La société a également enregistré des pertes au quatrième trimestre de l'année dernière et au premier trimestre de 2020 en raison de la faiblesse des prix.

Le PIF, qui vise à porter ses avoirs à 2 000 milliards de dollars d'ici 2030, est considéré comme le principal moteur du plan de diversification économique "Vision 2030" du prince héritier Mohammed ben Salmane.
https://www.connaissancedesenergies.org ... bic-200617

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 27 mai 2020, 00:17

Dividende de 18.75 milliards de $ de Aramco pour le 1er trimestre.
98% va vers l'état qui est propriétaire à 98 %.
Aramco Plans $75B Dividend

by Bloomberg|Matthew Martin and Anthony Di Paola|Tuesday, May 12, 2020

Saudi Arabia’s state-controlled oil giant retained its massive dividend despite a 25% plunge in profit, and signaled it would keep spending in check as it braces for deeper damage from the oil crisis.

Saudi Aramco, the world’s most valuable company, will pay a dividend of $18.75 billion for the first three months of 2020. That would leave it on track to meet its full-year goal of $75 billion, though the company didn’t specify if it was still committed to that number.

The dividend is crucial for the kingdom, which holds about 98% of Aramco and is facing its worst financial turmoil in decades. On Monday, the government tripled value-added tax and cut bureaucrats’ allowances as it looks to rein in a fiscal deficit that could reach 13% of gross domestic product this year.

At the time of Aramco’s record initial public offering in December, the dividend was a massive part of its appeal. But even back then, a stress test carried out by JPMorgan Chase & Co. showed that if oil fell to $40 a barrel and production was 9 million barrels a day, Aramco would only remain within its self-imposed borrowing target by cutting its dividend by 30% and slashing spending dramatically.

Arab Light crude last month plunged to as little as $13.34 a barrel and the kingdom has pledged to cut output to just 7.5 million barrels a day in June.

The price war started just as the first quarter was coming to an end, and the greatest impact of low prices will hit in the second quarter. That’s when benchmark prices turned negative in the U.S. and the OPEC+ alliance and others agreed to rein in production.

“We retain significant flexibility to adjust expenditures and have considerable experience in managing the business through times of adversity,” Chief Executive Officer Amin Nasser said. “This resilience will enable us to continue delivering on our commitments to our shareholders.”

Big Oil’s generous payouts have long been a key attraction for shareholders, but low prices are threatening them. Exxon Mobil Corp. froze its dividend for the first time in 13 years while slashing capital expenditure, and Royal Dutch Shell cut payouts for the first time since the Second World War.

Crude Truce
Aramco’s income declined 25% year-on-year to 62.48 billion riyals ($16.6 billion) between January and March and refining swung to a loss before earnings and tax are included. Aramco continues to forecast between $25 billion and $30 billion of capital spending this year but expenditure for 2021 is under review, it said.

It could generate about $133 billion for the government this year across royalties, taxes and dividends, according to Credit Suisse Group AG analyst Thomas Adolff. That’s “a far cry from what it had expected originally and insufficient to cover the original government budget,” he said in a research note.

Saudi Arabia and Russia have called a truce in a crude-price war that erupted in March, with the former announcing a surprise cut on Monday that will see its output in June fall to the lowest in 18 years. Aramco also moved to prop up energy markets last week by raising prices for its customers.

Even so, efforts to contain the pandemic by shuttering swaths of the world economy continue to weigh on crude, which has crashed more than 50% this year.

Aramco has slashed spending as it focuses on protecting the promised shareholder payouts this year. The Dhahran-based company said in March that it would limit capital expenditure to $30 billion in 2020, down from previous plans to spend as much as $40 billion. As well as the dividend, major spending commitments include the first installment of a $69.1 billion acquisition of a stake in Saudi Basic Industries Corp. Aramco is buying 70% of the chemicals maker from the kingdom’s sovereign wealth fund.

“Looking ahead to the remainder of 2020, we expect the impact of the Covid-19 pandemic on global energy demand and oil prices to weigh on our earnings,” Nasser said. “We continue to reinforce the business during this period by reducing our capex and driving operational excellence. Longer term we remain confident that demand for energy will rebound as global economies recover.”
https://www.rigzone.com/news/wire/aramc ... 7-article/

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 12 mai 2020, 23:27

Pétrole: les bénéfices du géant saoudien Aramco fonde de 25% au 1er trimestre

AFP•12/05/2020

Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé mardi une baisse de 25% de son bénéfice net au premier trimestre, après la spectaculaire chute des prix de l'or noir due à la crise du coronavirus, qui devrait fortement affecter la demande toute l'année.

En décembre 2019, Aramco est devenue la plus grande entreprise cotée en Bourse après avoir levé un record de 29,4 milliards de dollars lors de la vente de 1,75% de ses parts sur les marchés financiers saoudiens. Mais, depuis, la bouée économique de Ryad flotte en eaux troubles.

L'entreprise publique a enregistré un bénéfice net de 62,5 milliards de riyals (16,66 milliards de dollars) au cours des trois premiers mois, contre 22,2 mds de dollars pour la même période de 2019, soit une baisse de 25%, a précisé le fleuron économique de l'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde.

"La crise du Covid-19 ne ressemble à rien de ce que le monde a connu dans l'histoire récente et nous nous adaptons à un environnement commercial très complexe et très évolutif", a déclaré dans un communiqué le PDG d'Aramco, Amin Nasser.

Selon lui, la baisse des bénéfices reflète principalement la chute vertigineuse des prix du pétrole, ainsi que la diminution des marges du raffinage et des produits pétrochimiques.

Les investisseurs ne semblent pas avoir été surpris par cette annonce, le cours de l'action Aramco ayant clôturé la journée en hausse de 1,3 %, à 31,30 riyals, proche de son prix d'introduction en bourse fin 2019 (32 riyals).

"Pour le reste de 2020, nous nous attendons à ce que l'impact de la pandémie de Covid-19 sur la demande mondiale d'énergie et les prix du pétrole pèse sur nos revenus", a ajouté M. Nasser.

- "Confiants" -

Le ralentissement de l'activité économique en raison de la pandémie a provoqué un cataclysme sur le marché mondial du pétrole, également frappé par une guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie, respectivement troisième et deuxième producteurs au monde.

Face au refus de Moscou de réduire la production mondiale, Ryad a brutalement fait passer la sienne à 12,3 millions de barils par jour, un plancher record. Résultat: le prix du pétrole a dégringolé en mars pour atteindre son niveau le plus bas depuis près de deux décennies, perdant près des deux tiers de sa valeur.

"A plus long terme, nous restons confiants dans le fait que la demande d'énergie va rebondir à mesure que les économies mondiales se redresseront", a argué M. Nasser.

Aramco prévoit de poursuivre ses réductions de dépenses d'investissement, a-t-il néanmoins ajouté, pour atteindre 25 à 30 mds de dollars, contre 32,8 mds de dollars en 2019.

La production d'Aramco est récemment passée à 9,7 millions de barils par jour (mbj) puis à 8,5 mbj, en vertu d'un accord conclu entre l'Arabie saoudite et d'autres pays exportateurs, dont la Russie, pour diminuer la production et soutenir les prix.

En juin, Aramco pompera 7,5 mbj à la demande du ministère saoudien de l'Energie, qui a annoncé lundi une réduction supplémentaire d'un million de barils par jour pour stabiliser le marché.

- Plan d'austérité -

Basée dans la ville de Dahran (est), le gérant pétrolier emploie environ 80.000 personnes. Depuis le début de l'année, l'action Aramco a chuté de 12%.

Ce n'est pas la première fois qu'il accuse le coup face à une chute des prix sur les marchés. Le mastodonte a enregistré une baisse de 20,6% de son bénéfice net en 2019, à 88,2 mds de dollars. En 2018, il a en revanche affiché un bénéfice net de 111,1 mds de dollars.

Face à la chute de ses revenus pétroliers et à la crise économique liée la pandémie, l'Arabie saoudite a annoncé lundi un plan d'austérité prévoyant un triplement de la taxe sur la valeur ajoutée et la fin des allocations mensuelles à ses citoyens.

Le royaume espère engranger 100 milliards de riyals (24,61 mds d'euros) à la faveur de ces mesures, qui risquent de mécontenter la population.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... ca62a378bf

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 15 mars 2020, 20:40

Aramco: baisse des bénéfices en 2019 sur fond de chute des cours du brut

AFP parue le 15 mars 2020

Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a annoncé dimanche une baisse de 20,6% de ses bénéfices nets annuels en 2019, en raison de la chute des cours du brut, dévoilant publiquement pour la première fois de son histoire ses résultats annuels.

Le mastodonte de l'énergie a affiché un bénéfice net de 88,2 milliards de dollars l'an dernier, contre 111,1 milliards de dollars en 2018, a-t-il précisé dans un communiqué publié sur le site du Tadawul, l'indice de référence de la Bourse saoudienne.

"La baisse est principalement due à la chute des prix du pétrole brut et des volumes de production, conjuguée à la baisse des marges de raffinage et de produits chimiques", a expliqué l'entreprise engrangeant le plus de bénéfice au monde.

"2019 a été une année exceptionnelle pour Saudi Aramco. Dans diverses circonstances - certaines planifiées et d'autres non - le monde a eu un aperçu sans précédent de l'agilité et de la résilience de Saudi Aramco", a déclaré le PDG, Amin Nasser, cité dans le communiqué.

"Notre échelle unique, nos faibles coûts et notre résilience se sont conjugués pour générer à la fois une croissance et les bénéfices les plus importants au monde, tout en maintenant notre position comme l'une des sociétés énergétiques les plus fiables de la planète", a encore souligné M. Nasser.

Saudi Aramco a assuré qu'elle distribuerait des dividendes d'une valeur de 73,2 milliards de dollars pour 2019. Mais, conformément aux engagements pris pour attirer les investisseurs lors de l'introduction en Bourse, les dividendes pour les cinq prochaines années seront d'au moins 75 milliards de dollars.

- Baisse des dépenses -

Les dépenses en capital sont tombées à 32,8 milliards de dollars, contre 35,1 milliards de dollars en 2018. La société devrait limiter ses investissements entre 25 et 30 milliards de dollars en 2020, "compte tenu des conditions actuelles du marché". "Les dépenses en capital pour 2021 et au-delà sont actuellement en cours de révision", a indiqué l'entreprise.

..........
La suite https://www.connaissancedesenergies.org ... rut-200315
Mais avec les récents développements de l'économie mondiale, les actions d'Aramco ont perdu la semaine dernière 29% par rapport au pic réalisé en décembre, glissant sous le prix de cotation.

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par mobar » 28 févr. 2020, 18:14

De là a penser que le coronavirus vient d'un acteur qui vise à récupérer une part des actions de l'Aramco, il n'y a qu'un pas! :twisted:

Bizarre que ce soit interprété par un organe du pouvoir israélien! :-k
Détenu il est vrai, par un milliardaire juif américain qui s'est détourné des républicains depuis que Trump est à la présidence des US :-"

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par Pétroleur » 28 févr. 2020, 16:05

Ils ont privatisé juste à temps!

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 28 févr. 2020, 08:58

Tous les gains boursiers sur Aramco sont partis en fumée.
Le cours repasse sous le prix d'introduction.

https://www.timesofisrael.com/saudi-ara ... ronavirus/

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 20 févr. 2020, 21:19

L’action de Saudi Aramco baisse à cause du coronavirus

Publié le : 20/02/2020

Le coronavirus commence à toucher sérieusement le secteur pétrolier des pays du Golfe. Saudi Aramco, la plus grande société cotée, au monde connaît une chute de son action depuis quelques semaines.

Le 11 décembre dernier, le géant pétrolier saoudien fait son entrée en grande pompe à la bourse de Riyad. En vendant seulement 1,5% de ses actions, Aramco empoche 25,6 milliards de dollars. Et en l’espace de quatre jours, son action bondit de 19%. Mais c’était avant l’arrivée du Coronavirus.

Depuis le début de l’année le cours de son action a chuté 7%. La chute est plus importante depuis le 16 décembre, soit 13,4%. Si le géant pétrolier perd ainsi la plupart des gains réalisés depuis son introduction en bourse. L’épidémie provoque en effet une onde de choc sur le marché du pétrole.

Suite aux mesures drastiques instaurées en janvier pour endiguer la propagation du virus, l’économie chinoise qui consomme 14% de la production mondiale tourne au ralenti. La baisse de la demande chinoise de pétrole entraine une chute des prix sur le marché... Ils ont reculé d’environ 15% depuis le début de l’année.

Mais si cette crise perdure, elle risque de fragiliser toutes les économies des pays du golfe, très dépendantes de la manne pétrolière. D’ailleurs l’agence de notation Stantard & Poor’s craint que si l’épidémie n’est pas maitrisée d’ici mars, la baisse des prix du pétrole se poursuive. L’Agence internationale de l’énergie a déjà révisé à la baisse la consommation mondiale pour 2020.

Les regards se tournent désormais vers l’OPEP. Les acteurs du marché espèrent que l’Organisation des pays exportateurs et son alliée la Russie vont trouver un accord pour réduire conjointement la production d’or noir afin d’enrayer la chute des cours.
http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200220- ... oronavirus

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 14 janv. 2020, 01:23

Encore un peu plus d'action Aramco allouées
Cela porte l'introduction en bourse à 29.4 milliards de dollars.
Aramco Supersizes IPO, Issues More Shares

By Irina Slav - Jan 13, 2020

Aramco has exercised the greenshoe option attached to its initial public offering, issuing another 450 million shares to raise an additional $3.8 billion, the company said as quoted by CNN.

As a result, the already record-breaking IPO of the Saudi energy giant has been pushed up to a total $29.4 billion
.

Aramco listed 3 billion of its shares on the Tadawul exchange in early December and quickly touched the much-hyped $2-trillion valuation Crown Prince Mohammed was after when he decided to list a minority stake in the company.

After that, however, the shares retreated, and last week took a nosedive on the renewed tension between the United States and Iran, which indirectly threatens the security of Saudi oil supply due to its proximity to Iran and the mutual hostility between the two largest countries in the Middle East.

Using the greenshoe option, as CNN’s Claire Duffy notes in her report on the news, is commonly used by issuers to keep the stock from falling below the issuing price. This, however, is not the case with Aramco. The additional shares were allocated to buyers before the listing and they will not be floated on Tadawul.

Even so, the stock was down by 10 percent since the listing as of January 6. The top concern among investors is geopolitical right now, but this can change when the holding period instituted by the Saudi government for retail investors expires. The holding period is meant to prevent a quick selloff the moment Aramco’s share price rises enough to be turned into a fat profit. Once it expires, six months after the listing, a selloff may still happen.

Meanwhile, some analysts are still wondering how the Kingdom’s oil giant will ease foreign investors’ concerns about transparency and corporate governance risk, considering that Saudi Arabia’s rulers will continue to call the shots. Yet these concerns would only come to the fore if Aramco decides to go through with an international listing, for which it is in no hurry.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... hares.html

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 06 janv. 2020, 23:06

L'action Aramco en baisse avec les tensions Iran USA. Cependant cours encore au dessus de l'introduction.

https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... sions.html

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 11 déc. 2019, 21:50

energy_isere a écrit :
11 déc. 2019, 08:26
Début des cotations de Aramco sur le marché Saoudien, c'est à dire sur le Tadawul, ce matin.
C'est fait !
Les dirigeants de Saudi Aramco sonnent la cloche pour l'entrée en bourse de l'entreprise
https://www.boursorama.com/videos/actua ... 2f3de17488

Image

Image

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 11 déc. 2019, 08:38

Le gouvernement Saoudiens lui même en a pris pour 2.3 milliard de dollars.
Saudi Government Spent $2.3B On Aramco’s IPO

By Tsvetana Paraskova - Dec 10, 2019

Saudi Arabia’s government itself sank nearly US$2.3 billion in the record-beating initial public offering of the Kingdom’s oil giant Aramco, according to one of the lead managers of the deal, which was aimed at attracting fresh funds into the Saudi economic diversification.

Saudi Arabia’s government institutions represented 13.2 percent of the institutional investors, according to lead manager Samba Capital, as quoted by Bloomberg.
......
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... s-IPO.html

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 11 déc. 2019, 08:26

Début des cotations de Aramco sur le marché Saoudien, c'est à dire sur le Tadawul, ce matin.

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

par energy_isere » 10 déc. 2019, 08:10

De l'intérêt que porte Aramco sur le LNG sur les cinq prochaines années :
Aramco Looks To Build An LNG Fleet

By Irina Slav - Dec 09, 2019

Aramco’s shipping division has issued an expression of interest in the chartering of up to a dozen LNG carriers beginning in 2025, Reuters reports, citing industry sources.

Liquefied natural gas is a big part of Aramco’s diversification efforts seeking to reduce its almost exclusive dependence on crude oil exports through a bigger focus on natural gas and petrochemicals.

The company’s expansion into natural gas will be an international endeavor, Aramco said earlier this year during its first-ever investor conference call. A few months earlier, the Saudi company sealed a deal with Sempra Energy to buy 5 million tons of LNG annually from Sempra’s Port Arthur plant.

The Port Arthur facility has yet to be built and Aramco has also negotiated a 25-percent stake purchase in its first phase of development. The project includes the construction of two liquefaction trains along with up to three storage tanks and the relevant infrastructure.

Later this year, in November, Aramco also inked a contract with the Bangladesh Power Development Board for the supply of LNG to the energy-hungry country, to be used for power generation.

Asia is an obvious destination for Saudi Arabia’s future LNG exports, and Aramco is looking at investment opportunities to source this LNG from across the world, from Australia to Russia, and also in Africa: the three hot spots in LNG today.

The company also has plans to step up its domestic natural gas production and replace some of the oil it uses for power generation with gas, so it can sell more oil abroad.

For now, the Sempra Energy Port Arthur deal is the only one finalized, however, when it comes to supply. There are no details about Aramco’s LNG interests in Australia and Africa, and its plans to take a stake in Novatek’s Arctic LNG 2 project have yet to come to fruition.
https://oilprice.com/Energy/Natural-Gas ... Fleet.html

Haut