Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par mobar » 21 nov. 2019, 14:50

Le plus "drôle" dans l'histoire c'est qu'en arrêtant Fessenheim, EDF va faire une excellente affaire, en effet si l'exploitation avait du continuer des investissements inamortissables auraient du être fait ... pour une centrale qui était le mouton noir du parc d'EDF

Roulé dans la farine le con tribuable français?

https://www.unserland.org/etude-de-la-r ... essenheim/
ce qui ressort de l'Etude de la rentabilité de la centrale nucléaire de Fessenheim
En moyenne annuelle sur 15 ans, FSH1 et FSH2 produisent 10331 GWh/an et sont les plus mauvais élèves si on rapproche ce chiffre de ceux des 32 autres réacteurs de même puissance (900 MW). En effet, la production est respectivement inférieure de 11,75% (5310 GWh) pour FSH1 et 16,55% (5021 GWh) pour FSH2 à celle des autres réacteurs de la même génération (6017GWh). Voir sources : (1) (2) (6).

Le chiffre d’affaires réalisé par la centrale de Fessenheim est estimé à :
– 333 M€* pour 2010
* (Millions d’euros)
203 M€ pour 2011
400 M€ pour 2012
260 M€ pour 2013
350 M€ pour 2014.

Ces calculs sont effectués en multipliant la production annuelle d’électricité, diminués des 32,5% revenant aux partenaires allemands et suisses, par le prix de cession ARENH (Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique) soit 42 €/MWh. Ce chiffrage devrait être légèrement pondéré par les contrats passés au prix de marché (EPEX spot) et les contrats à terme (EPD).

Le calcul ci-après aussi précis que possible, concerne uniquement l’année 2011 dont les données disponibles sont les plus nombreuses, surtout via le rapport du cabinet comptable Syndex mandaté par les C.E. d’EDF.(6).

Chiffre d’affaires 2011 :
7 160 000 (MWh.) x 42 (€/MWh.) x 0,675 (coefficient/partenaires) = 203 Millions €
Dépenses et Charges 2011 : (5) (6).
Masse salariale (CDI, CDD, autres) : 61 M€ (734 pers. charges comprises)
Impôts, redevances et taxes : 49 M€ (42 % à l’Etat, 25% pour les Communes, le Département et la Région)
Sous-traitances et fournitures extérieures : 135 M€
Combustibles : 37 M€ (7160000 MWh x 5,18 €/MWh)
______
Total partiel des dépenses connues 2011 : 282 Millions €
Soit un déficit avéré pour 2011 de : -79 Millions € (203-282=-79)

Se rajoutent les dépenses suivantes (plus difficiles à estimer)

Les amortissements résiduels pour les dernières années d’exploitation (prolongation à 40 ans d’exploi-tation obtenue en 2003).
Les amortissements des travaux post-Fukushima : 350 M€ (Capital à rembourser : 35 M€ par an sur 10 ans plus les intérêts, à 4,5%, 15,75 M€, soit au total de 50 M€, la première année).
L’inflation des dépenses de réparation liées au vieillissement de la centrale.
Provisions pour démantèlement.

Provisions insuffisantes (5) pour le stockage et le gardiennage des déchets.
Contrat d’assurance non pris en compte par EDF mais à la charge de l’Etat Français (aux USA, cela représente plus de 5% du chiffre d’affaires et est obligatoire).
Subventions directes et indirectes de l’Etat à la recherche sur le nucléaire en France : 1072 M€ en 2013 soit 18,4 M€ par réacteur en exploitation (5).
Le coût, payé par l’état, des organismes de contrôle (ASN, IRSN) (5).
Le coût des services centraux.
Les coûts de communication, pub, etc.
NOTRE CONCLUSION :

Sur Fessenheim, EDF est dans une impasse financière évidente ce qui fait que maintenant c’est la production (la recherche de la rentabilité) qui prime. De ce fait, la sécurité n’est absolument plus assurée sur ce site (selon l’ASN, plus de 35 incidents en 2014, soit 40% de plus que la moyenne des autres sites français).

Le grand carénage sera certainement la falaise infranchissable financièrement et comme M. Malerba nous l’a clairement fait remarquer : « Fessenheim, c’est la moins rentable de toutes » et nous osons rajouter « c’est aussi la plus dangereuse de toutes ! ».

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par mobar » 21 nov. 2019, 14:32

https://www.sortirdunucleaire.org/Indem ... enheim-EDF
Communiqué du 14 novembre 2019

Le 27 septembre 2019, l’État a signé un protocole d’accord avec EDF ouvrant droit à un dédommagement de plus de 400 millions d’euros immédiatement et plus de 4 milliards d’euros ultérieurement, en vue de la fermeture de Fessenheim. Ce protocole se base notamment sur le postulat irréaliste que la centrale nucléaire aurait pu continuer à fonctionner jusqu’en 2041 !

Refusant que l’argent des contribuables soit gaspillé pour renflouer indirectement une entreprise qui impose ses volontés, le Réseau “Sortir du nucléaire“ porte plainte aujourd’hui devant la Commission Européenne et demande l’ouverture d’une enquête pour aide d’État. Les associations alsaciennes qui ont oeuvré pour la fermeture de Fessenheim s’associent à cette démarche.
Le contribuable français mis en demeure de prendre en charge les frais de démantèlement de la centrale de Fessenheim d'EDF après la dilapidation des provisions par l'électricien =D> =D> =D> =D>

Image

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par energy_isere » 26 sept. 2019, 23:07

C'est bien dommage.
Nucléaire : les deux réacteurs de Fessenheim fermeront en février et juin 2020 selon Emmanuelle Wargon

AFP le 26 sept. 2019

"Les réacteurs vont fermer pour le premier d'entre eux en février 2020, pour le deuxième en juin" de la même année, a déclaré Mme Wargon à Colmar. Ces dates diffèrent légèrement de celles avancées en février dernier par le ministre de la Transition écologique de l'époque, François de Rugy, qui avait alors évoqué une fermeture du premier réacteur en mars 2020, et en août 2020 pour le second.

Mme Wargon a présidé jeudi à Colmar le quatrième comité de pilotage pour l'avenir du territoire de Fessenheim. Signé le 1er février, le projet vise à anticiper, notamment en termes économiques et sociaux, l'impact de la fermeture de la centrale sur la région de Fessenheim. Cette centrale, qui génère d'importantes recettes fiscales pour les collectivités, emploie directement 850 salariés d'EDF et environ 350 employés permanents d'entreprises prestataires.
.........
https://www.connaissancedesenergies.org ... gon-190926

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par energy_isere » 20 mars 2019, 20:00

Un projet de recyclage de métaux des centrales nucléaires à Fessenheim

8 mars 2019
Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Dans le cadre du projet de reconversion du site de Fessenheim, EDF propose de créer une unité de recyclage des métaux faiblement radioactifs près de la centrale nucléaire qui doit fermer en 2020.

EDF propose de créer une unité de recyclage des métaux peu ou pas radioactifs issus du démantèlement des centrales nucléaires sur le site de la centrale Fessenheim, a déclaré vendredi le directeur du site, Marc Simon-Jean, lors d'une conférence de presse. "C'est un moyen de revitaliser le territoire de Fessenheim".


La centrale nucléaire de Fessenheim doit fermer en 2020, mars pour le réacteur numéro 1, l'été pour le second réacteur. Cette "unité de valorisation des métaux" faiblement radioactifs serait installée au nord de la centrale nucléaire, sur des terrains appartenant à EDF. La construction pourrait démarrer en 2025 pour une ouverture en 2029. Cette activité, qui s'inscrit dans le projet de reconversion du territoire de Fessenheim, pourrait créer 150 emplois.

Un marché très vaste

Il existe une seule unité de ce type, en Suède. Elle a été achetée par Cyclife, une filiale d'EDF. Cela consiste à "prendre des métaux, issus des générateurs de vapeur par exemple, à les fondre dans un four à fusion, à capturer la source de radioactivité des métaux et à utiliser l'autre partie grâce au recyclage", explique Marc Simon-Jean.

EDF espère négocier avec les services de l’Etat pour modifier la réglementation française qui pour l’instant ne permet pas la réutilisation de ces métaux faiblement radioactifs. Le marché de cette unité pourrait être vaste. Il y a aura dans les années à venir quelques dizaines d’installations nucléaires à démanteler et à recycler. Le site pourrait aussi servir à nos voisins allemand.
https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1552051294

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par energy_isere » 06 nov. 2018, 17:20

sceptique a écrit :
06 nov. 2018, 16:14
Mobar, toujours égal à lui même ...
+1

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par sceptique » 06 nov. 2018, 16:14

Mobar, toujours égal à lui même ...

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par mobar » 06 nov. 2018, 10:06

Dans la conduite des affaires publiques en démocratie, il ne suffit pas de faire la bonne analyse et de mettre en œuvre les bonnes solutions, il faut faire adhérer une majorité de préférence importante aux politiques qui seront mise en œuvre!

La méthode de Macron et de ses complices, Lemaire, Darmanin, castaner et consorts est toute autre, enfumage, faux-nez, barbouzes et discours creux pour servir la caste qui tire les ficelles et met en coupe réglé l'ensemble des sous-citoyens réduits à l'insu de leur plein gré au rôle de d'électeur con sentant

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par GillesH38 » 06 nov. 2018, 03:15

phyvette a écrit :
06 nov. 2018, 01:55
"On ne suspend pas la transition écologique, la conversion du parc automobile français, qui est nécessaire"
Bruno Le Maire sur BFMTV et RMC

En voila un qui a du cran, ça nous change des robinets d'eau tiède habituels.
En moins d'une heure le gars s'est fâché avec 15 millions d'antinukes et 40 millions d'automobilistes.

il ne va lui rester que les moins de cinq ans comme soutient populaire.
là je ne te comprends plus Phyvette, je croyais que tu prenais comme acquis que la décroissance volontaire allait toucher massivement la population, ou alors t'ai-je mal compris ? serais tu toi aussi un "crypto-croissantiste" ?

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par phyvette » 06 nov. 2018, 01:55

"On ne suspend pas la transition écologique, la conversion du parc automobile français, qui est nécessaire"
Bruno Le Maire sur BFMTV et RMC

En voila un qui a du cran, ça nous change des robinets d'eau tiède habituels.
En moins d'une heure le gars s'est fâché avec 15 millions d'antinukes et 40 millions d'automobilistes.

il ne va lui rester que les moins de cinq ans comme soutient populaire.

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par sceptique » 06 nov. 2018, 01:20

Bruno Lemaire ce matin chez bourdin à RMC.
Il semblerait donc que le gouvernement devienne raisonnable. en substance et entre les lignes :
1) on arrête pas un réacteur en bon état et qui fournit du courant de qualité à bas prix.
2) les ENR intermittentes reviennent encore très cher (problème de l'intermittence) et sont pénalisantes pour le consommateur.
3) On va tirer les leçons de Flamanville pour que les prochains EPR soient moins couteux.
4) Le point le plus important est de décarboner l'économie. L'ennemi ce sont les fossiles, pas le nucléaire.

La nouvelle PPE va donc probablement être une petite révolution : pédale douce sur PV et éolien, maintien et consolidation du nucléaire.
Les gens de Fessenheim doivent se sentir mieux.

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par mobar » 31 oct. 2018, 09:11

energy_isere a écrit :
28 oct. 2018, 08:11

En réalité, EDF prévoit officiellement de démarrer l'EPR de Flamanville fin 2019, pour une mise en service commerciale en 2020. Mais le chantier est affecté par des problèmes de soudures qui nécessitent encore un "travail technique important", a mis en garde l'ASN.ent.
35% des 150 soudures du circuit secondaire concernées, ça fait plus de 50 soudures d'un circuit considéré comme fortement critique (défaillance impossible dans le jargon)

ça me fait penser au film "le syndrome chinois"!
Problèmes de soudures ou problèmes de contrôle qualité dissimulés pour tenter de réduire le retard de livraison de l'EPR?

Fiable l'EPR!
Une plaisanterie qui pourrait bien virer à la catastrophe! :-D

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par energy_isere » 28 oct. 2018, 08:11

phyvette a écrit :
28 oct. 2018, 00:21
Le Conseil d'Etat annule le décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

https://www.francetvinfo.fr/societe/nuc ... 03501.html
Excellent.

Prochain épisode, la fermeture selon De Rugy.
Fessenheim : malgré l’annulation du décret, la centrale nucléaire fermera bien d’ici 2022
Le Conseil d’Etat a annulé le décret pris sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Celle-ci fermera bien d’ici 2022, a réagi le ministre de la Transition écologique François de Rugy.


25 oct 2018 Europe1 AFP

Fessenheim va bien fermer en 2022. C’est ce qu’a confirmé le ministre de la Transition écologique François de Rugy dans un tweet. "La fermeture est enclenchée de façon irréversible", a-t-il également déclaré. Il réagissait à la décision du Conseil d’Etat qui a annulé "le décret du 8 avril 2017 portant abrogation de l'autorisation d'exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim". La haute juridiction administrative justifie sa décision par le fait que "l'abrogation d'une autorisation d'exploiter une installation de production d'électricité ne peut intervenir que sur demande de son titulaire", c'est-à-dire EDF.

Le gouvernement de l’époque n'avait en effet pas attendu la demande formelle de la part d'EDF pour publier son décret. L’électricien avait annoncé attendre la mise en service de l'EPR de Flamanville (Manche). Le décret avait ensuite été attaqué par des collectivités locales, parmi lesquelles la commune de Fessenheim, ainsi que par les syndicats CFE-CGC Énergies et FO Énergies et mines.

Un nouveau décret sera pris

A l'audience au Conseil d'État, le 12 octobre, le rapporteur public s'est prononcé pour l'annulation du décret, jugeant que "le vice juridique" lui "semblait trop grave pour passer outre". "Cette proposition n'a rien à voir avec le bien-fondé" de la fermeture de la centrale nucléaire, s'est-il cependant empressé de préciser. "Il ne s'agit pas de dire qu'on ne peut pas fermer Fessenheim", a-t-il dit.

François de Rugy a d’ailleurs précisé qu’"un nouveau décret sera pris en temps utiles". Agacé par les retards de Flamanville, le gouvernement souhaite aussi désormais séparer le sort du Fessenheim du démarrage de l'EPR. "Aujourd'hui on est obligés d'envisager de ne pas faire les deux opérations en même temps", avait indiqué François de Rugy début octobre. "EDF n'est pas capable de nous donner une date, et l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) non plus, sur l'ouverture de Flamanville", avait-il alors regretté.

En réalité, EDF prévoit officiellement de démarrer l'EPR de Flamanville fin 2019, pour une mise en service commerciale en 2020. Mais le chantier est affecté par des problèmes de soudures qui nécessitent encore un "travail technique important", a mis en garde l'ASN. Pour ce qui est de Fessenheim, l'ASN a aussi prévenu que ses deux réacteurs devront cesser de fonctionner au plus tard en 2020 et 2022 respectivement.

(avec AFP)
https://www.google.fr/amp/s/www.lejdd.f ... 787109.amp

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par Remundo » 28 oct. 2018, 07:21

ah les "grands" engagements de Holland(ouille) :roll:

l'EPR Flamanville toujours pas démarré, les dettes colossales d'EDF-Areva,

quelle magnifique période "rayonnante" n'est-il pas ?

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par phyvette » 28 oct. 2018, 00:21

Le Conseil d'Etat annule le décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

https://www.francetvinfo.fr/societe/nuc ... 03501.html
phyvette a supprimé le message publié par mobar le 16 oct. 2018, 15:00.

Re: Fessenheim : poursuite pour 10 ans ou pas ?

par mobar » 16 oct. 2018, 10:16

sceptique a écrit :
15 oct. 2018, 16:49
mobar a écrit :
15 oct. 2018, 14:22
La pénurie de métaux est un fantasme de catastrophistes
Les métaux contrairement au pétrole, au charbon et au gaz ne disparaissent pas à l'usage, ils se recyclent pratiquement indéfiniment et leur collecte/recyclage coute bien moins cher que leur exploration/extraction/raffinage
Croire que le recyclage est indéfini c'est cela le fantasme !
Par exemple, pour les batteries lithium c'est un casse tête.
Chaque casse tête à vocation a être solutionné, l'histoire le montre à chaque époque!

Si ce n'est pas fait dans la vrai vie, comme dirait l'autre, c'est parce que la logique de fonctionnement du système, maximiser le profit, n'y trouve pas son compte

Pour employer des gros mots, la logique capitaliste n'a que faire de considération morales, environnementales, humanistes ni de la solidarité ou de la préservation de l'avenir de la planète. Sa seule préoccupation est de maximiser le profit des détenteurs du capital et de maintenir les forces qui produisent dans un état de dépendance suffisant pour permettre la continuation de leur exploitation.

Pour cela elle a besoin d'idiots utiles et de collabo pour relayer des messages lénifiants, faire prendre des vessies pour des lanternes et relayer des arnaques toujours plus sophistiquées.

Le réservoir d'idiots utiles et de collabos se renouvelle indéfiniment:-P

Haut