Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 18 août 2019, 23:40


Le parc photovoltaïque de Gramat, situé au lieu-dit Le Montat de la Commanderie est en phase de test. En septembre les 11 520 panneaux pour 5 MWc entreront en service et produiront annuellement 7 Gigawatt heure.
Extrait de
https://news.google.com/articles/CAIiEK ... id=FR%3Afr

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 10 août 2019, 18:53

L’armée lance le premier d’une série d’appels d’offres solaires

Par Romain Chicheportiche - 9 août 2019

Le ministère des Armées a lancé un appel à manifestations d’intérêt (AMI) auprès des développeurs solaires pour la location de 267 hectares de terrains militaires dont il n’a plus l’usage. Cet AMI s’inscrit dans le cadre du plan interministériel « Place au soleil », dans lequel le ministère des Armées s’est engagé à mettre à disposition 2 000 ha d’ici à la fin de l’année 2022 pour construire des projets photovoltaïques. Une bonne nouvelle pour les développeurs qui peinent à trouver du foncier, en attendant de connaître la stratégie de performance énergétique 2019-2023 du ministère, à la rentrée.

Dossiers à retirer avant le 14 août..... Abonnés
https://www.greenunivers.com/2019/08/la ... es-209199/
Le ministère des Armées lance un appel à manifestation d’intérêt pour les projets de production d’électricité d’origine solaire

08/08/2019

Dans le cadre du plan interministériel « Place au soleil » visant à augmenter les capacités de production d’énergie électrique d’origine solaire en France, le ministère des Armées mettra à disposition, d’ici la fin de l’année 2022, 2 000 hectares de terrains pour y développer des projets de production d’électricité d’origine photovoltaïque.

Ces projets seront mis en œuvre par les opérateurs choisis au regard de critères permettant d’apprécier la qualité de leur offre, notamment la gestion environnementale du site, le bilan carbone de l’installation, la gestion de la biodiversité et le niveau de rémunération proposé.

Le ministère des Armées mettra à disposition, d’ici la fin de l’année 2022, 2 000 hectares de terrains pour y développer des projets de production d’électricité d’origine photovoltaïque.
Les installations seront réalisées sur des terrains suivant trois possibilités : en accordant des autorisations d’occupation du domaine public, en cédant des emprises dont le ministère n’a plus l’utilité, ou en développant la mise en place d’installations en autoconsommation.

100 hectares (ha) ont déjà été cédés aux fins de développement de la filière photovoltaïque. D’ici fin 2019, 267 ha supplémentaires seront mobilisés sur quatre sites expérimentaux : Creil (60) à hauteur de 253 ha, Querqueville (50) à hauteur de 4 ha, Saint-Christol (84) à hauteur de 5,5 ha, et la Valbonne (01) à hauteur de 4,5 ha.

A cet effet, le ministère des Armées a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour le choix d’opérateurs chargés de mettre en œuvre des projets sur ces emprises. Lesdites offres sont attendues pour la fin du mois de septembre 2019, en vue d’une notification de l’autorisation d’occupation temporaire avant la fin 2019. D’autres appels à projet seront lancés régulièrement afin d’atteindre les objectifs fixés pour 2022.

https://www.defense.gouv.fr/actualites/ ... ne-solaire

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par alain2908 » 07 août 2019, 14:59

3 fois plus cher qu'au Portugal http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 2#p2285862
C'est juste une histoire d'ensoleillement ?

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 06 août 2019, 10:41

Solaire photovoltaïque: 107 lauréats pour la sixième tranche d'un appel d'offres

AFP parue le 05 août 2019

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a dévoilé lundi les 107 lauréats de la sixième tranche d'un appel d'offres national pour le développement de centrales solaires photovoltaïques au sol en France.

Les projets attribués représentent une capacité totale de 858 mégawatts, a précisé le ministère dans un communiqué. Le prix moyen proposé par les lauréats est de 64 euros par MWh en moyenne, en augmentation d'environ 2% par rapport à la tranche précédente.

L'appel d'offres tri-annuel, d'un volume total de 3 000 MW pour centrales solaires au sol, avait été lancé en août 2016. Le ministère précise que les nouveaux projets retenus, au sol et sur des ombrières de parking, "sont répartis sur l'ensemble du territoire aussi bien au nord qu'au sud du pays" : 44% d'entre eux sont situés en dehors des quatre régions du sud de la France.

L'installation sur des terrains dégradés (par exemple une friche industrielle, une ancienne carrière ou un ancien aérodrome) a pu bénéficier de bonus, a-t-il rappelé.
https://www.connaissancedesenergies.org ... res-190805

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 03 juil. 2019, 20:49

Suite de la news au dessus

Image

La centrale photovoltaïque de Corsica Sole sur le site Saint Auban d'Arkema doit produire 19 GWh par an commissionnés directement par l’industriel.

https://www.usinenouvelle.com/article/a ... es.N862295

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 02 juil. 2019, 19:58

Une usine chimique des Alpes passe à l'autoconsommation électrique solaire

AFP parue le 01 juill. 2019

La société Corsica Sole, spécialisée dans le photovoltaïque, a annoncé lundi avoir construit l'un des premiers parcs solaires sur un site industriel Seveso, alimentant ainsi une usine chimique du groupe Arkema dans les Alpes.

La centrale, installée à Saint-Auban-Château-Arnoux (Alpes de Haute Provence), a une puissance de 10 MWc (mégawatt-crête), et produit annuellement 19 gigawatts/heure d'électricité, soit "l'équivalent de la consommation de 3.500 foyers pendant un an", a indiqué Corsica Sole dans un communiqué.

Sa production permet une "consommation quasi complète de l'électricité par les ateliers de l'usine en autoconsommation", souligne-t-il. L'usine Arkema produit du solvant chloré trichloroéthane (T111) et emploie 214 salariés.

Selon ses promoteurs, ce projet solaire mis en service en novembre 2018 et qui doit être inauguré mercredi, est l'un des seuls en France construits sur un site industriel sensible (classé Seveso), et encore en activité. Il représente un investissement de 13 millions d'euros.

Originaire de Corse, Corsica Sole est un producteur d'énergie indépendant qui revendique "100 MWc de puissance en activité ou en construction".
https://www.connaissancedesenergies.org ... ire-190701

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 20 juin 2019, 08:19

Action de la Confédération paysanne contre un grand projet solaire sur le Larzac

AFP parue le 19 juin 2019

Une trentaine de membres de la Confédération paysanne ont occupé mercredi pendant une heure les locaux de l'entreprise Arkolia Energies pour protester contre un projet de ferme photovoltaïque de 400 hectares dans le Larzac, au coeur d'un site classé Unesco.

"Vous occupez nos terres paysannes, nous venons occuper les locaux de votre entreprise. L'objet de notre venue est aussi la possibilité d'avoir un échange avec la direction de l'entreprise", a expliqué Nicolas Girod, porte-parole national de la Confédération paysanne, lors de cette action à Mudaison (Herault).

Dans le hall de l'entreprise, et sur le parking, les manifestants ont brandi des drapeaux du syndicat agricole. La direction s'est dit "choquée" par la méthode, arguant qu'une concertation publique est en cours. Une porte de l'entreprise a été taguée et des voitures de gendarmerie ont eu leurs pneus crevés, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Le débat ne doit pas se dérouler dans ces conditions-là. Il est encadré par la commission nationale du débat public. Il y a, aujourd'hui même, un temps de débat" sur le plateau du Larzac, a déclaré le directeur du développement d'Arkolia Énergies Antoine Jacob. Des représentants de la Confédération paysanne y avaient également fait le déplacement.

La concertation autour du projet SoLarzac a démarré le 16 avril dernier et court jusqu'au 23 juillet.

Porté par Arkolia Energies, PME spécialisée dans les énergies renouvelables, le projet, prévu sur un terrain privé au coeur de quatre sites Natura 2000, est contesté par des défenseurs de l'environnement.

Trois scénarios sont envisagés, dont le plus vaste prévoit 320 MW de puissance électrique produite sur 400 hectares. Arkolia Energies évoque des retombées fiscales pour les collectivités locales de 1,5 millions d'euros à près de 3 millions d'euros par an, et des créations d'une trentaine à près de 190 emplois.
https://www.connaissancedesenergies.org ... zac-190619

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 24 avr. 2019, 07:49

L'ancien site nucléaire de Miramas accueillera une centrale solaire d'ici 2020

AFP parue le 23 avr. 2019

Une partie du terrain de l'ancien site nucléaire de Miramas (Bouches-du-Rhône) a été vendue au groupe Urbasolar et accueillera une centrale solaire, a annoncé mardi Orano (ex-Areva).

Le groupe a indiqué dans un communiqué avoir finalisé cette vente portant sur la partie ouest du site, soit 15,5 hectares de terrain. Elle doit "accueillir d'ici 2020 une centrale solaire photovoltaïque d'une puissance maximale de près de 13 MW", ajoute Orano.

L'ancien site nucléaire qui se trouvait à Miramas avait été démantelé et assaini, après des travaux achevés en 2016. Il était auparavant spécialisé dans la séparation isotopique du lithium et du bore et stockait par ailleurs de l'uranium appauvri.

La zone est du site, d'une superficie équivalente, "fait l'objet de discussions avec un acteur économique régional majeur en vue d'y implanter à terme de nouvelles activités industrielles", précise Orano.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ire-190423

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 17 avr. 2019, 08:22

Suite au post du 18 mars un peu au dessus.
Désaccord autour d'un projet de parc photovoltaïque sur le Larzac

AFP parue le 16 avr. 2019

Initiative s'inscrivant dans le cadre de la transition énergétique ou "projet industriel à objectifs financiers, camouflé sous un vernis environnemental" : la "concertation" autour d'un vaste parc photovoltaïque sur une zone du sud Larzac, classée Natura 2000 et patrimoine mondial de l'Unesco, a été lancée mardi dans la discorde.

Le président d'Arkolia Energies, PME héraultaise spécialisée dans les énergies renouvelables, Laurent Bonhomme, a présenté mardi à la presse depuis un domaine du Cros (Hérault) son projet "Solarzac", contesté par des défenseurs de l'environnement mais aussi des élus et des représentants de la Confédération paysanne qui ont organisé dans le même temps une rencontre avec la presse dans la commune voisine du Caylar.

Le domaine de Calmels, une chasse privée, sur lequel ce parc photovoltaïque serait implanté, est au coeur de quatre sites Natura 2000, d'un Grand site de France, le Cirque de Navacelles, et des "Causses et Cévennes", patrimoine mondial de l'Unesco au titre des paysages culturels de l'agropastoralisme méditerranéen, fait valoir l'association Terres de Larzac, qui estime notamment que l'aigle royal, une espèce menacée, serait impacté.

M. Bonhomme a détaillé trois "scénarios" pour le projet: le premier envisage de couvrir 220 ha en 100% solaire pour une puissance de 180 MW, le deuxième s'étendrait sur 400 ha pour une puissance électrique de 320 MW et le troisième sur 400 ha dont 10 à 20 ha pour la reconversion d'électricité en gaz pour 180 MW de puissance électrique et 138 MW de puissance gaz par bio-méthanisation.

Arkolia Energies évoque des retombées fiscales par an pour les collectivités locales de 1,5 million d'euros à près de 3 millions d'euros, et des créations d'une trentaine à près de 190 emplois.

"Nous sommes ravis de pouvoir enfin vous parler et de pouvoir vous donner les informations les plus justes possible", a assuré M. Bonhomme dans une grande salle ornée de trophées de chasse, en présence du maire de la commune Alain Viala et de Eric Saint-Cierge, propriétaire du terrain.

Il s'agit, selon la PME, de "dédier Calmels à la transition énergétique et à l'agropastoralisme plutôt qu'à la chasse commerciale".

- "A l'encontre des efforts des élus locaux" -

Au sud du domaine, un maximum de 400 ha seraient dédiés "au parc énergétique et à l'agropastoralisme par l'installation d'un élevage d'ovins après la préparation du sol en surface et plantation de 400 ha d'herbes". Au nord du domaine, 600 ha aujourd'hui clôturés seraient "rouverts au public et dédiés à la gestion et à la sauvegarde de la faune sauvage".

"Nous sommes totalement opposés à ce projet industriel à objectifs financiers, camouflé sous un vernis environnemental, et à ses conséquences", comme la multiplication des pressions financières pour installer d'autres parcs photovoltaïques sur le Larzac, ont réagi les opposants réunis au Caylar.

Alors que la première phase de concertation préalable doit avoir lieu du 2 mai au 23 juillet, la communauté de communes du Lodévois et Larzac s'est prononcée dans une motion adoptée le 21 février contre le projet, tout comme l'a fait le 22 mars à Florac (Lozère) le conseil scientifique de l'Entente qui gère le bien Patrimoine mondial de l'Unesco Causses et Cévennes.

Solarzac "va à l'encontre des efforts que des élus locaux mènent depuis trente ans et qui nous a permis d'obtenir un site Unesco avec nos petits moyens", a déclaré mardi Laurent Pons, maire de Vissec (Gard) et président du syndicat mixte du cirque de Navacelles.

"Il détruira définitivement tout ce qui fait la valeur patrimoniale de cette région", ont affirmé les opposants, dans un texte lu par Bernard Ricau, ornithologue et président de l'association "Terres de Larzac , terres de biodiversité, terres de paysans".

Parmi les opposants à ce parc photovoltaïque, le député européen José Bové, à Strasbourg mardi, a assuré à l'AFP que les défenseurs du Larzac seraient "prêts à se mobiliser à nouveau" en nombre si ce projet était maintenu.
https://www.connaissancedesenergies.org ... zac-190416

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 09 avr. 2019, 23:45

Un vaste parc d'ombrières photovoltaïques au-dessus d'un parking inauguré par Neoen près de Lyon

AFP parue le 09 avr. 2019

Le producteur français d'énergie verte Neoen a inauguré mardi un parc d'ombrières photovoltaïques, installé sur un vaste parking industriel de Corbas (métropole de Lyon): il protège jusqu'à 4 600 véhicules des intempéries tout en fournissant de l'électricité pour 8 800 personnes.

Construite au prix d'un investissement de 19,1 millions d'euros, c'est la plus grande installation du genre en France. Elles ont été installées sur un site du logisticien de l'automobile Groupe Charles André (GCA), qui y réceptionne les véhicules neufs livrés par train par les constructeurs, et les prépare avant de les livrer aux concessionnaires. "Ce projet a vraiment beaucoup de sens: on s'intègre dans un terrain qui garde sa vocation industrielle, tout en apportant un service supplémentaire, la production d'électricité", s'est réjoui le directeur général adjoint de Neoen Paul-François Croisille.

Installées au-dessus de fines structures en aluminium, ces ombrières occupent une surface de 82 000 mètres carrés. Elles disposent d'une puissance crête de 16,3 mégawatts d'électricité. Les véhicules qui arrivent à Corbas, notamment des Fiat et des Volkswagen, peuvent être amenés à séjourner plusieurs jours sur les parkings. Il faut donc pendant ce temps les protéger des intempéries, en particulier de la grêle.

C'est la cinquième centrale photovoltaïque installée sur des terrains de GCA, qui est rémunéré par un loyer de l'exploitant, a indiqué sa dirigeante Delphine André. La construction et la maintenance de l'installation a été confiée à Bouygues Energies et Services, qui a eu recours à des panneaux solaires fabriqués par Sunpower (une filiale de Total).

Sur le montant de l'investissement, 1,2 million d'euros ont été apportés par une cinquantaine de particuliers, via un financement participatif lancé sur trois plateformes. 20% du total est financé sur fonds propres par Neoen et le solde provient d'un crédit bancaire.

Entré en Bourse à l'automne, Neoen réalise environ un tiers de son activité en France, un autre tiers en Australie et le dernier tiers en Amérique latine.
https://www.connaissancedesenergies.org ... yon-190409

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 23 mars 2019, 22:03

La plus grande ferme solaire d’Île-de-France sera construite à Marcoussis (91)

Lauréats de l’appel d’offres CRE (Commission de Régulation de l’Energie), dont les résultats viennent d’être rendus publics, le Sigeif et Engie Green vont construire et exploiter à Marcoussis (91) la plus grande ferme solaire photovoltaïque d’Île-de-France. Sur un terrain proposé par le Maire de Marcoussis, 1er vice président du Sigeif, ce projet accueillera 76 500 panneaux solaires.

26 GWh d’électricité seront ainsi produits annuellement (soit la consommation d’une ville de 11 000 habitants)… et 280 moutons en éco-pastoralisme entretiendront les quelque 38,5 ha clôturés.

La détermination du Sigeif et la décision de la CRE démontrent que de grands projets solaires photovoltaïques au sol sont techniquement et financièrement réalisables en Île-de-France. Ce projet permettra de réduire la grande dépendance énergétique de la région capitale qui « importe » 90 % de l’électricité qu’elle consomme.

Le dossier de ferme solaire de Marcoussis porté par le Sigeif, en partenariat avec Engie Green a été retenu parmi les lauréats de l’appel d’offres « 4.5 » de la CRE. Cet appel d’offres porte sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire correspondant aux « Centrales au sol dont la puissance est comprise entre 500 kWc et 30 MWc », et garantit un prix de rachat d’électricité produite pendant vingt ans, donc la sécurité financière du projet.

Sur quelque 38,5 ha clôturés, une surface de 22,8 ha dédiée au solaire accueillera 76 500 panneaux en silicium cristallin sur structures fixes. La puissance est estimée entre 20 et 23 MWc (mégawatt crête), pour une production annuelle attendue de 26,3 GWh, soit l’équivalent de la consommation d’une ville de plus de 11 000 habitants, évitant 17 500 tonnes de CO2.

Ce sera la plus grande ferme solaire d’Île-de-France.

Le terrain, dit « site des arrachis », bordé par l’A10 et la N104 est actuellement une friche industrielle issue de la création du tunnel TGV sans intérêt écologique majeur. Il deviendra un site emblématique de production d’électricité verte, démontrant la faisabilité de la production solaire photovoltaïque sur grande échelle en Île-de-France.

Le projet sera mené en synergie avec le monde agricole puisque l’ensemencement sous panneaux permettra via l’éco-pastoralisme d’accueillir 100 à 200 ovins de la région.

Son budget est évalué à 17,5 M€ et sera porté par la société de projet constituée par le Sigeif et Engie Green. Les particuliers, via un dispositif de financement participatif, pourront également participer à ce beau projet.

Le chantier sera lancé en septembre 2019 pour une mise en service industrielle mi-2020.
http://www.enerzine.com/la-plus-grande- ... 019-03/amp

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 18 mars 2019, 08:53

Un parc photovoltaïque de 400 ha à l’étude sur le Larzac

17 janvier 2019
......
https://www.google.com/amp/s/www.midili ... 958227.php

400 ha pour 313 MW.

Beaucoup d'opposition au projet :
un projet géant de centrale solaire
13 mars 2019 / Lorène Lavocat (Reporterre)

Sur le causse du Larzac à l’histoire bouillonnante, la société Arkolia projette la construction de la plus grande centrale photovoltaïque de France. Élus, naturalistes, paysans, éleveurs affûtent leurs arguments contre Solarzac, cette installation industrielle jugée « démesurée ».
.... ...

Excepté les six conseillers municipaux du Cros, il ne semble pas y avoir grand monde pour défendre Solarzac sur le causse. Arkolia n’a pourtant pas lésiné sur les moyens pour convaincre les élus, faisant miroiter une trentaine d’emplois et des retombées fiscales non négligeables : 10.000 euros annuels pour la commune, 1,6 million d’euros pour la communauté de communes, 1,2 million d’euros pour le département, et 150.000 euros pour la région. Le coût total du projet avoisinerait les 600 millions d’euros, dont près de 300 millions pour la seule unité power to gas de 138 MW, à la rentabilité incertaine. Un montant qui ne comprend en outre ni le coût du raccordement électrique au futur transformateur de Saint-Victor, en Aveyron, estimé à 7 millions d’euros, ni celui du raccordement au réseau de gaz, lui aussi évalué à 7 millions d’euros. Tout ça porté par une entreprise de 53 salariés, dont le chiffre d’affaires en 2017 atteignait 38 millions d’euros.
https://reporterre.net/Le-Larzac-se-lev ... le-solaire

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 17 mars 2019, 23:38

La 2ème plus grande centrale solaire de Bourgogne-Franche-Comté entre en service

Image

La centrale de Saint-Eusèbe injectera environ 12,4 GWh d’électricité par an sur le réseau ; soit l’équivalent de la consommation électrique de 4 000 foyers.

L’électricité produite par la centrale de Saint-Eusèbe sera rémunérée à hauteur de 62 €/ MWh pendant les 20 prochaines années. Les collectivités locales bénéficieront également de retombées financières pérennes grâce au projet. La centrale de Saint-Eusèbe génère ainsi un revenu financier à hauteur de 75 000 euros/an (50% pour la communauté de commune et 50% pour le département) sur toute la durée d’exploitation.

Ce projet a été mené par le producteur indépendant français d’énergies renouvelables JP Energie Environnement (JPee) et bénéficie de l’investissement de la Banque des Territoires, entrée au capital de la centrale à hauteur de 49%. L’exploitation est désormais entre les mains de JPee Maintenance, filiale de JPee, pour une durée minimum de 30 ans.
http://www.enerzine.com/la-2eme-plus-gr ... 019-03/amp

10 MW de puissance selon https://linformateurdebourgogne.com/sai ... it-le-sud/

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par energy_isere » 23 janv. 2019, 21:23

Fessenheim: Un appel d'offres pour développer le solaire après le nucléaire
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé le lancement d’un appel d’offres pour développer 300 mégawatts de capacité solaire dans le Haut-Rhin…

A.I. avec AFP le 23/01/19

Après le nucléaire, le solaire. Dans le cadre de la reconversion de Fessenheim (Haut-Rhin), après la fermeture de la doyenne des centrales nucléaires françaises prévue désormais à l’été 2020, un appel d’offres a été lancé pour le développement de 300 mégawatts de capacité solaire dans le département alsacien.

« Limité aux projets situés dans le département du Haut-Rhin, cet appel d’offres permettra de développer 200 MW par des centrales au sol, 75 MW par des grandes installations sur toiture et 25 MW par des petites », détaille le ministère de la Transition écologique et solidaire dans un communiqué.

Une première en France

C’est la première fois en France qu’un appel d’offres pour des énergies renouvelables est circonscrit à un territoire particulier. Cet appel d’offres va mobiliser 250 millions d’euros de soutien sur une période de 20 ans.

L’appel d’offres annoncé mercredi se composera de trois périodes de candidatures, dont la première sera close dans six mois, et prévoit également un « bonus environnemental » attribué aux centrales au sol qui s’implanteront sur des terrains dégradés (friches industrielles, anciennes carrières, etc.).
https://www.20minutes.fr/planete/243406 ... -nucleaire

Re: Les projets de parcs solaires photovoltaïques en France

par Silenius » 28 déc. 2018, 19:12

C'est frontalier des Landes, il y a des forets de pins et du mais irrigue : https://www.google.com/maps/place/47420 ... -0.0042119

Haut