Yves Cochet.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Yves Cochet.

Re: Yves Cochet.

par mobar » 30 nov. 2019, 20:13

Il est quand plus malin que Paco Rabanne, lui au moins quand il annonce la fin du monde, il l'annonce pour une date pour laquelle plus personne ne se rappellera de sa prédiction, 2030 , et il précise 4 ou 5 fois "je ne suis pas à 5 ans près"!
Personne ne viendra lui chercher de poux dans la tonsure, d'autant qui aura près de 90 piges ... s'il est toujours vivant :lol:

Re: Yves Cochet.

par Silenius » 30 nov. 2019, 06:51

Le youtubeur "ma ferme autonome" poste une longue interview de Cochet https://www.youtube.com/watch?v=Bnbx4QoCU3o

Re: Yves Cochet.

par mobar » 03 nov. 2019, 06:39

Pour ça on ne peut qu'acquiescer, au milieu des autres politichiens, c'est un extra terrestre!

Re: Yves Cochet.

par LeLama » 02 nov. 2019, 23:18

J'ai eu l'occasion de rencontrer Cochet qui etait venu faire une conference dans le coin. Il est très different des autres politiciens ama, humainement tres simple, avec pas mal d'idées originales. J'avais vraiment apprécié.

Re: Yves Cochet.

par mobar » 02 nov. 2019, 22:41

Qu'il se méfie quand même, la Bretagne c'est une terre émettrice de radon à donf, ce serait con pour un anti-nuke de la première heure de chopper un cancer provoqué par des émissions naturelles :lol:

et il n'y a pas que la Bretagne les Arvernes aussi sont concernés :-"

Image

Re: Yves Cochet.

par Remundo » 02 nov. 2019, 19:43

ah oui, ce Yves Cochet a une santé de cheval. :lol:

Re: Yves Cochet.

par energy_isere » 02 nov. 2019, 14:50

Je recherchais ou vivait Yves Cochet en Bretagne.

Google m'a répondu
Depuis 2006, Yves Cochet vit dans la campagne entre Rennes et Saint-Malo.
https://www.ledauphine.com/france-monde ... n-du-monde
L'ancien député vert, qui fut ministre du socialiste Lionel Jospin, a vendu son appartement parisien pour acheter avec sa fille une propriété rurale.

Avec sa fille, osthéopathe et maman de deux garçons, ils ont acheté une vaste propriété. Chacun a sa propre maison, mais ils se partagent les sept hectares, dont quatre hectares de prés et de vergers et trois hectares de forêt. "Le bois sera la seule énergie qui restera", croit Yves Cochet qui voulait des arbres à proximité pour pouvoir approvisionner sa chaudière à l'avenir.
Image
Avec sa fille Céline et la jument Olda, dans leur pré. Yves Cochet en est certain : les chevaux de trait nous seront bientôt indispensables pour les labours et pour nous déplacer.
Dans la campagne bretonne, à 35 kilomètres de Rennes, son petit paradis sert de labo à un scénario d’anticipation :
https://www.parismatch.com/Actu/Environ ... re-1639903

Re: Yves Cochet.

par mobar » 01 nov. 2019, 17:49

La stratégie de la peur ne fonctionne qu'un temps, le temps de la réflexion
Par contre ce temps est éminemment différent selon les individus, certains analysent vite et comprennent rapidement les couleuvres qu'on essaie de leur faire avaler, pour d'autres c'est plus long, parfois beaucoup plus long ;)
On a réussi (sans le vouloir, hein!) à en sélectionner quelques spécimen exceptionnels sur ce forum :lol:

Re: Yves Cochet.

par Noelia » 30 oct. 2019, 11:01

Il y aura un ajustement par le prix comme dit Benben.Certaines banques et certains pays feront faillite ce qui fera que la demande en pétrole sera moindre.On se désintoxiquera du pétrole petit à petit.La stratégie de la peur a un peu fonctionné en ce qui me concerne.Plus maintenant.Meme pas peur de mourir.Rien ne se perd, rien ne se crée.tout se transforme.

Re: Yves Cochet.

par mobar » 14 oct. 2019, 20:46

Ce n'est pas parce que les poules des élevages industriels auront disparu, qu'il n'y aura plus de poules ni d'œufs
En l'espace de quelques mois ou années, même avec un effondrement brutal, tu auras un autre équilibre qui se mettra en place
Et le seul effondrement brutal que tu as a craindre c'est un effondrement du à la guerre que te préparent les banquiers et les politiques
La seule issue pour se sortir de la pyramide de Ponzi avant qu'elle ne s'écroule et les ensevelissent ... pas sur que les blaireaux soient toujours assez cons pour aller se faire trucider à leur place, il se pourrait même qu'il s'en lève quelques uns pour les neutraliser avant la Grande Boucherie

Re: Yves Cochet.

par kercoz » 13 oct. 2019, 19:16

BenBen813 a écrit :
12 oct. 2019, 22:25


A titre d'exemple enfin, entre 1990 et 2020 la part de l'énergie dans le budget des ménages en France est restée très stable vers 8.5%.
Dans le même temps, le prix du pétrole à fait x3.
Cette réalité cache le fait que le taux d'effort énergétique du premier quintile de revenu (les plus pauvres) a augmenté alors que le taux d'effort du dernier quintile a baissé, par rapport au taux d'effort moyen.
Ou même une disparité entre urbains (taux d'effort en baisse) vs campagnes (taux d'effort en hausse).
Et bien sûr on a déjà fait x3 et donc refaire x3 dessus sur une période identique serait pas fun. Mais bon, quand même.
Tu fais des projections sur des bases conjecturales linéaires. Rien n'est moins sur. De plus une déplétion peut induire des phénomènes catastrophiques tres locaux. Le système actuel globalisé s'appuie sur la transformation d' une variable en constante non négociable : consumérisme possible et donc prix de l' énergie compatible avec ce consumérisme. Mais si l' offre baisse, la seule façon de respecter ce critère sans faire monter les prix, c'est de réduire les le nb de demandeurs. Pour celà il existe des tas de rétroactions efficaces ( guerre ou troubles locaux, crises diverses ...) Ces rétroactions ne sont même pas organisées, seulement opportunistes, auto-organisée et non accessibles à la raison immédiate ( pas de complot).
Ce qui importe dans les conjecturations, ce n'est pas tant ces crises mineures ou majeures que les capacités de résilience locales à ces crises.
L' exemple évident c'est le marché noir durant la guerre 40.... qui a alimenté les ville a partir des millions de petites fermes. Il n'est plus possible d'aller chercher 2 douzaines d'oeufs à vélo dans une usine à poule. Après une semaine sans ventilateur, elles seront toutes crevées.
Le site du russo-ricain Orlov est intéressant qui compare sur 'effondrement de l' URRS une équivalence occidentale et montre qu' elle serait bien plus catastrophique.

Re: Yves Cochet.

par mobar » 13 oct. 2019, 18:42

Les seuls chocs pétroliers que l'on a subi depuis 1973 étaient des chocs consécutifs à des décisions politiques, on attends toujours un choc consécutif à une réalité géologique

Avec le nombre de sites pétroliers qui couvrent le globe, le flux géologique disponible qui viendra un jour ou l'autre à être inférieur à la demande de pétrole sera forcément réduit de façon progressive

On va commencer à ne plus pouvoir fournir toutes les utilisations, ce qui déclenchera des substitutions, comme on l'a déjà vu (fuel domestique pour le chauffage par gaz nat, électricité, pellets ...) qui redonneront pour quelques temps de la marge, en 2150 le peak tous fossiles aura probablement eu lieu, mais la plupart des usages du pétrole actuels auront eté remplacés

Re: Yves Cochet.

par Remundo » 12 oct. 2019, 22:48

Bonnes remarques BenBen :idea:

Re: Yves Cochet.

par BenBen813 » 12 oct. 2019, 22:25

Le problème de Cochet c'est qu'il part sur un effondrement brutal, alors que c'est quand même peu probable.
On va surtout avoir des chocs de prix qui vont "causer des problèmes" aux plus pauvres ce qui forcera un ajustement (douloureux pour ceux ci notamment, tout du moins au début) de la demande sur l'offre.

Quand on regarde le graph posté ici (la courbe jaune !) http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 5#p2288696 on voit que l'on est "toujours" à 85 mbj en 2030 et 60 mbj en 2050.
85mbj, c'est le niveau de 2006.
60 mbj, c'est le niveau du début des années 1990.
Alors certes il y a l'évolution démographique, l'évolution de la consommation, mais il y a aussi l'évolution de l'intensité énergétique.
Tout ça pris en compte, clairement il y aura une pression forte et des chocs de prix de plus en plus réguliers pour ajuster la demande, dont les premiers impactés seront évidemment les plus pauvres, mais de là à dire qu'en 2035 on est tous revenus au cheval, pour quelqu'un plutôt aisé et vivant dans un pays riche, ça m'étonnerait fort. Il sera probablement décédé (je ne lui souhaite pas) ou en tout cas trop agé pour jamais avoir à se servir de sa calèche.

A titre d'exemple enfin, entre 1990 et 2020 la part de l'énergie dans le budget des ménages en France est restée très stable vers 8.5%.
Dans le même temps, le prix du pétrole à fait x3.
Cette réalité cache le fait que le taux d'effort énergétique du premier quintile de revenu (les plus pauvres) a augmenté alors que le taux d'effort du dernier quintile a baissé, par rapport au taux d'effort moyen.
Ou même une disparité entre urbains (taux d'effort en baisse) vs campagnes (taux d'effort en hausse).
Et bien sûr on a déjà fait x3 et donc refaire x3 dessus sur une période identique serait pas fun. Mais bon, quand même.

Re: Yves Cochet.

par Remundo » 27 sept. 2019, 21:32

avec ses chevaux, c'est la Mouche du Cochet nationale =D>

Haut