Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par GillesH38 » 11 sept. 2019, 07:29

mobar a écrit :
11 sept. 2019, 07:02
Ach so!

Ont ils déduit les émissions des véhicules anciens qui sont remplacés par des neufs?
non, parce que ça, c'est utile à faire si tu veux calculer les émissions d'une année, mais ce n'est pas le but de leur calcul.
Pour calculer les émissions réelles d'une année, il faudrait :
a) faire le calcul de Greenpeace pour toutes les années (ce qui n'est pas fait)
b) pondérer les émissions de tous les véhicules des années précédentes N- k par leur contribution de leurs émissions la kieme année. Par exemple pour calculer les émissions de 2019, il faudrait prendre les émissions totales des véhicules construits en 2018, pondérée par la contribution de la 2e année, plus les émissions de ceux construits en 2017, pondérer par leur contribution de leur 3e année, plus ceux construits en 2016 etc ...

Le chiffre donné par Greenpeace est donc inutilisable en soi pour évaluer les émissions futures, si il est pris tout seul. En revanche on peut dire que si il est supérieur aux émissions actuelles, ça a toute les chances d'indiquer que ces émissions vont croitre dans le futur - si on croit en leur estimation de leur consommation future bien évidemment.

Néanmoins évidemment un évènement imprévu, comme un pic pétrolier qui garderait tous ces véhicules au garage, rendrait ce calcul complètement faux :). Il est plus simple quand meme plutôt que de se prendre la tete sur ce genre de calcul de réaliser que ce qu'on émet chaque année c'est à peu près juste ce qu'on a extrait (une fois déduit la variation des stocks), et ça quelle que soit ce qu'on en fait !!

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par mobar » 11 sept. 2019, 07:02

Ach so!

Ont ils déduit les émissions des véhicules anciens qui sont remplacés par des neufs?
Parce que si l'on cherche à déterminer l'accroissement des émissions d'une production, il faut aussi déduire les émissions que cette production à supprimées. Ce qui ne doit pas être marginal puisque les véhicules anciens sont en général plus consommateurs et polluants que les nouveaux modèles

Mais à priori, comme ça ne va pas dans le sens de ce qu'il souhaitent démontrer, il ont du tordre le raisonnement comme Churchill avec les statistiques qui méritaient sa confiance :lol:

Je vais encore être taxé de mauvais esprit :wtf: :ghost: :-"

Les chiffres du marché mondial montrent que le nombre de véhicules produit en 2019 est en baisse.
Le calcul devrait se limiter aux émissions dues à l'accroissement du parc éventuellement affecté d'une décôte, ou bien? :wtf:
Le parc automobile mondial a dépassé le milliard en 2010, et s'accroit de 1% par an, l'accroissement des émissions devrait donc être de moins de 1% par an
A moins qu'on soit Madame Irma et qu'on sache ce que l'on produira (ou pas) demain!

Image

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par GillesH38 » 11 sept. 2019, 00:23

mobar a écrit :
10 sept. 2019, 13:01
Les émissions anthropiques en 2018 sont évaluées à 37.1 Gt équivalent CO2 soit 10.1 GtC
Evalué par l'organisme officiel qui est en charge des évaluations
https://www.icos-cp.eu/GCP/2018

Comment 4.8 gigatonnes d'émissions carbone de véhicules peuvent représenter seulement 9% du total, on arriverait alors à 53 Gt équivalent CO2?
Encore un journaliste qui a du mal avec les unités et les règles de 3 et qui confond les Gt de carbone avec les Gt de CO2
Si Greenpeace parle en gigatonnes de CO2, cela voudrait dire que l'on émet 53 Gt de CO2 anthropique, d'où sort ce chiffre?
4.8 Gt de CO2 c'est 1.3 GtC et donc 13% des émissions anthropiques de carbone

C'est Boursorama, aussi ;-) :lol: :-"
On apprends à la lecture, qu'ils ont extrapolé au monde les résultats obtenu sur un panel de 12 constructeurs!
Des méthodes de traider appliquées à l'environnement, ça donne de surprenants résultats :lol: :lol:
Non c'est le calcul de Greenpeace qui est un peu subtil (et passe largement au-dessus de la tête des journalistes).
Ce ne sont pas les émissions annuelles des voitures pendant l'année 2018. C'est l'intégrale de toutes les émissions futures des voitures construites pendant l'année 2018. En régime permanent si on construisait toujours les mêmes voitures, ce serait équivalent aux émissions annuelles . Mais si elles évoluent, les émissions de chaque année sont la convolution de toutes les émissions "totales" des années précédentes divisées par leur durée de vie. Comme il y a autant d'années que de durée de vie, ça se compense et on a une sorte de moyenne pondérée des émissions totales évaluées pour chaque année précédente. On peut voir ce chiffre non pas comme les émissions actuelles, mais comme la contribution de l'année 2018 aux émissions futures.

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par energy_isere » 10 sept. 2019, 20:30

Les gardes-frontières polonais prennent le contrôle du Rainbow Warrior de Greenpeace

AFP•10/09/2019

Des gardes-frontières polonais armés de mitrailleuses sont montés dans la nuit de lundi à mardi à bord du voilier de Greenpeace Rainbow Warrior qui bloquait un terminal charbonnier dans le port de Gdansk, a annoncé l'organisation écologiste.

L'opération, menée par une "unité spéciale d'intervention", a été confirmée à l'AFP par la porte-parole des gardes-frontières Agnieszka Golias, qui a précisé que sur 18 personnes présentes à bord, deux - une militante et le capitaine - ont été interpellés, tandis que les seize autres ont été débarqués et relâchés après le contrôle d'identité.

Ils sont revenus à bord du bateau qui a été remorqué à l'extérieur du port, a indiqué à l'AFP un autre porte-parole des gardes-frontières, Tadeusz Gruchalla.

"Nous avons interpellé le capitaine, qui est citoyen espagnol, et une activiste autrichienne, pour violation de la sécurité de navigation, puis nous avons remorqué le bateau à l'extérieur du port, où il n'était pas autorisé à jeter l'ancre", a-t-il indiqué.

Les gardes-frontières "sont montés à bord par la force après que leurs demandes d'autorisation, répétées à plusieurs reprises, ont été ignorées", a encore précisé M. Gruchalla.

Selon le communiqué de Greenpeace, leur manifestation pacifique avait pour but de protester contre la politique de la Pologne favorable au charbon. "Les défenseurs du climat ont appelé le gouvernement polonais à protéger le climat et à abandonner le charbon d'ici à 2030", indique le communiqué.

En se plaçant devant le terminal charbonnier, le Rainbow Warrior a empêché un cargo d'y débarquer du charbon venant du Mozambique. Les militants écologistes avaient auparavant écrit sur la coque du cargo "Stoppez le charbon" en grandes lettres blanches.

Le gouvernement conservateur nationaliste polonais a choisi de réduire seulement graduellement la dépendance de l'économie du pays vis-à-vis du charbon dont la Pologne possède d'importantes réserves.

Varsovie et Budapest ont refusé la proposition de l'Union Européenne d'éliminer les émissions de gaz à effet de serre en 2050, estimant que cet objectif était incompatible avec le développement de leurs économies.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 43a6263f6a

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par mobar » 10 sept. 2019, 13:01

Les émissions anthropiques en 2018 sont évaluées à 37.1 Gt équivalent CO2 soit 10.1 GtC
Evalué par l'organisme officiel qui est en charge des évaluations
https://www.icos-cp.eu/GCP/2018

Comment 4.8 gigatonnes d'émissions carbone de véhicules peuvent représenter seulement 9% du total, on arriverait alors à 53 Gt équivalent CO2?
Encore un journaliste qui a du mal avec les unités et les règles de 3 et qui confond les Gt de carbone avec les Gt de CO2
Si Greenpeace parle en gigatonnes de CO2, cela voudrait dire que l'on émet 53 Gt de CO2 anthropique, d'où sort ce chiffre?
4.8 Gt de CO2 c'est 1.3 GtC et donc 13% des émissions anthropiques de carbone

C'est Boursorama, aussi ;-) :lol: :-"
On apprends à la lecture, qu'ils ont extrapolé au monde les résultats obtenu sur un panel de 12 constructeurs!
Des méthodes de traider appliquées à l'environnement, ça donne de surprenants résultats :lol: :lol:

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par energy_isere » 10 sept. 2019, 12:24

Environnement : "l'automobile moteur du déréglement climatique", selon Greenpeace

BOURSORAMA AVEC AFP SERVICES•10/09/2019

L'ONG écologiste a estimé dans un rapport publié mardi 10 septembre que l'ensemble de l'industrie automobile était responsable de 4,8 gigatonnes d'émission carbone, soit 9 % des émissions de gaz à effet de serre émises en 2018.


L'ensemble des voitures vendues dans le monde par les plus grands constructeurs en 2018 vont émettre autant de gaz à effet de serre que tous les habitants de l'Union européenne pendant un an. C'est ce qu'affirme Greenpeace dans un rapport publié mardi 10 septembre. Selon l'ONG environnementale Greenpeace, le bilan carbone 2018 de l'industrie automobile s'élèverait ainsi à un dixième des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

"Au total, les 12 constructeurs qui ont été passés au crible pour ce rapport sont responsables de 4,3 gigatonnes d'émissions carbone", explique Greenpeace mardi matin. "En extrapolant ce chiffre et avec 86 millions de véhicules vendus en 2018, on estime que l'ensemble de l'industrie automobile est responsable de 4,8 gigatonnes d'émission carbone, soit 9% des émissions de gaz à effet de serre".

"Nous demandons à cette industrie de changer radicalement"
Les plus gros constructeurs sont logiquement les plus gros pollueurs : Volkswagen arrive en tête des émissions, devant Renault-Nissan, Toyota, General Motors et Hyundai-Kia. À eux cinq, ils représentent 55% des émissions carbone de la filière. "Nous demandons à cette industrie de changer radicalement, ou d'être responsable devant l'Histoire", estime Greenpeace, pour qui "son inaction nous prive d'un avenir plus vert, plus propre, avec davantage de chances de survie".

Cette annonce intervient à quelques heures de l'ouverture mardi des journées professionnelles du salon automobile de Francfort , qui accueillera le grand public du 12 au 22 septembre. L'événement biennal est déjà bousculé par "le 'dieselgate' (scandale des moteurs truqués de Volkswagen), puis le départ manqué dans l'électrique", expliquait dimanche Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center Automotive Research (CAR), basé en Allemagne.

L'automobile dans son ensemble traverse une période de troubles : bouleversements technologiques qui engloutissent des milliards d'euros d'investissements, guerres commerciales, menaces de Brexit dur, et, en Europe, l'entrée en vigueur l'an prochain de plafonds d'émissions de CO2 qui contraignent les constructeurs à une électrification des véhicules à marche forcée.

Les SUV pointés du doigt

Mais aux yeux de Greenpeace, "l'amélioration de l'efficacité de l'essence et des véhicules hybrides ne sont plus des solutions suffisantes à la crise climatique. Au contraire, ils retardent les changements fondamentaux nécessaires, et la progression actuelle des ventes de SUV (4x4 urbains, NDLR) est une menace de plus pour notre climat".

Greenpeace Allemagne a d'ailleurs mené ce week-end une action contre un cargo transportant des SUV à Bremerhaven, dans le nord du pays, sous la bannière "Klimakiller an bord", 'tueur de climat à bord'. "Chaque vente de SUV nous condamne à des émissions de CO2 plus élevées sur l'ensemble de sa durée de vie", regrette Greenpeace dans son rapport, arguant qu'ils émettent davantage de gaz à effet de serre que les autres types de véhicules.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3f6089b3b3

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par energy_isere » 19 juil. 2019, 22:39

Greenpeace condamnée à ne pas s'approcher à moins de 250 mètres des convois d'Orano

VITARD ALICE Usine Nouvelle le 10/07/2019

VIDÉO Le tribunal de Paris, le 19 juillet 2019, a condamné Greenpeace à ne pas s'approcher à moins de 250 mètres des convois de déchets radioactifs d'Orano, ex-Areva. Le groupe assignait en justice l’ONG afin que ses militants arrêtent d’entraver le transport des déchets radioactifs. Elle compte faire appel de cette décision.
...........
https://www.usinenouvelle.com/article/g ... no.N864750

Re: Et les ONG type Greenpeace et WWF dans tout cela ?

par energy_isere » 01 juil. 2019, 17:59

Blocage d'un cargo à Sète : le personnel du port déloge des militants Greenpeace

LE PARISIEN•01/07/2019

Ils bloquaient depuis vendredi le déchargement d'un cargo de soja venu du Brésil. Lundi matin, au moins cinq activistes de Greenpeace ont été délogés du port de Sète par des employés du site.

Image
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1859d34e43

https://www.francebleu.fr/infos/agricul ... 1561925823

Re: Greenpeace ...

par energy_isere » 03 juil. 2018, 18:29

Greenpeace fait encore le con :
Greenpeace dénonce l’insécurité des centrales nucléaires avec un drone-Superman et un avion télécommandé

le 03/07/2018

Vidéo Greenpeace a réalisé une nouvelle action avec l'ambition de démontrer l'insécurité des sites nucléaires en France, le 3 juillet au matin. EDF réplique que le survol n'a pas constitué de menace et qu'il entend porter plainte.
...........
https://www.usinenouvelle.com/article/g ... an.N715079

Re: Greenpeace ...

par energy_isere » 27 févr. 2018, 21:10

Greenpeace : jusqu’à six mois ferme requis contre les militants entrés sur le site d’une centrale

Le parquet a requis des peines de six mois de prison avec sursis à six mois ferme à l’encontre de huit militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle, en octobre.

Le Monde | 27.02.2018

Le parquet a requis mardi 27 février à Thionville des peines de six mois de prison avec sursis à six mois ferme à l’encontre de huit militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) en octobre ainsi qu’un responsable de l’ONG.

La procureure a également réclamé devant la tribunal correctionnel une amende de 50 000 euros à l’encontre de Greenpeace France, représentée par son directeur général, Jean-François Julliard.

Poursuivis pour « intrusion en réunion et avec dégradation dans l’enceinte d’une installation civile abritant des matières nucléaires », les militants encourent cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.
...................
http://www.lemonde.fr/police-justice/ar ... 53578.html

Re: Greenpeace ...

par energy_isere » 22 août 2017, 16:51

Un navire de Greenpeace saisi après une action contre des forages en Norvège

Publié le 18/08/2017 lemarin.fr

Un navire de Greenpeace, l’Arctic Sunrise, a été saisi, avec son équipage et 35 activistes internationaux, par les autorités norvégiennes à la suite d’une action entreprise par l’organisation non gouvernementale pour dénoncer un forage du groupe norvégien Statoil en mer de Barents.

Sur des canoës kayak et des canots pneumatiques, les activistes ont pénétré jeudi la zone d’exclusion du point de forage de Korpfjell, opéré par Statoil, la zone forage actuellement la plus septentrionale de Norvège. Ils ont ensuite attaché un ballon en forme globe terrestre à la plate-forme pétrolière Songa Enabler.

Image

L’action visait à demander au gouvernement norvégien d’interrompre les forages pétroliers.

Après plusieurs heures d’action, les garde-côtes norvégiens sont intervenus : ils ont intercepté l’Arctic Sunrise, son équipage ainsi que les activistes. Dans un communiqué, Greenpeace Nordic a protesté contre cette intervention et indiqué son intention de poursuivre ses actions, cette fois sur le terrain judiciaire, devant les tribunaux norvégiens, dès l’automne.

L’Arctic Sunrise, un brise-glace de 49 mètres de long construit en 1975, avait été retenu pendant près de 300 jours par les autorités russes après des actions pour dénoncer les forages en Arctique en 2013.

Après avoir obtenu les autorisations du gouvernement norvégien, Statoil a entrepris au cours de l’été d’explorer cinq zones de forages, dont celle de Korpfjell, la plus nordique (voir carte), en mer de Barents.

À rebours d’une grande partie des compagnies, Statoil a annoncé au début de l’année qu’il prévoyait d’accroître sensiblement ses forages d’exploration cette année : il souhaite forer environ 30 puits en tant qu’opérateur ou partenaire, contre 23 en 2016.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... contre-des

Re: Greenpeace ...

par energy_isere » 14 déc. 2016, 17:48

EDF veut porter plainte contre Greenpeace après un happening

Par lefigaro.fr , AFP, AP, Reuters Agences le 14/12/2016

Des militants de l'ONG ont bloqué pendant plusieurs heures, mercredi matin, l'accès au siège de l'électricien. EDF a dénoncé une «agression violente».


Les forces de l'ordre ont délogé mercredi en fin de matinée la quasi-totalité de la quarantaine de militants de Greenpeace qui bloquaient depuis l'aube l'accès au siège d'EDF à Paris pour dénoncer «la fuite en avant» financière du groupe, a indiqué l'ONG de défense de l'environnement. Dans un communiqué, EDF a annoncé qu'il «portera(it) plainte contre Greenpeace suite à cette action». Le groupe «dénonce l'agression violente» organisée par l'ONG et «les propos mensongers proférés à cette occasion».

L'action de Greenpeace avait débuté dès six heures du matin avenue de Wagram, au siège de l'énergéticien. Des camions avaient déposé deux structures métalliques en forme d'arc de cercle qui ont ensuite été jointes l'une à l'autre pour former un demi-cercle barré du mot «faillite» qui empêchait l'accès à l'immeuble où travaillent quelque 700 salariés. Parallèlement, des grimpeurs avaient surgi du toit du bâtiment et descendu la façade en rappel pour déployer une banderole indiquant: «74 milliards de dette et, avec le nucléaire, c'est pas fini», une phrase présentée comme une déclaration du PDG Jean-Bernard Levy. Des militants s'étaient également enchaînés entre eux et à des fûts de couleur jaune et lestés, barrant l'accès à la cour de l'immeuble.

...............
http://www.lefigaro.fr/societes/2016/12 ... pening.php

Re: Re:

par energy_isere » 24 nov. 2016, 16:57

Greenpeace dépose une plainte contre EDF pour informations trompeuses

le 24/11/2016 Infos Reuters

Greenpeace a annoncé jeudi avoir porté plainte auprès du parquet financier contre EDF et son PDG Jean-Bernard Lévy pour publication de bilan inexact et diffusion d'informations trompeuses. L'ONG s'appuie sur une étude qu'elle a commandé auprès du cabinet Alpha Value.

Greenpeace a annoncé jeudi avoir porté plainte auprès du parquet financier contre EDF et son PDG Jean-Bernard Lévy pour publication de bilan inexact et diffusion d'informations trompeuses.

L'organisation non gouvernementale s'appuie sur une étude qu'elle a commandé au cabinet Alpha Value. Greenpeace a précisé dans un communiqué qu'elle reprochait à l'électricien public de "ne pas donner une image fidèle de (sa) situation financière (...) dans ses résultats".

EDF n'était pas joignable dans l'immédiat pour faire un commentaire.

Selon Greenpeace, EDF sous-provisionne une partie du coût de démantèlement des centrales et de gestion des déchets nucléaires pour un montant compris entre 50 et 70 milliards d'euros. Mais l'ONG et EDF n'arrivent pas aux mêmes chiffres car ils ne partent pas de la même hypothèse.

Greenpeace, avec le Réseau sortir du nucléaire, France Nature Environnement et d'autres organisations écologistes, avaient déjà porté plainte en octobre contre Areva NP et EDF à la suite de la détection d'une anomalie sur le réacteur 2 de la centrale nucléaire alsacienne de Fessenheim (Haut-Rhin).
http://www.usinenouvelle.com/article/gr ... es.N467893

Re:

par kranaud45 » 07 nov. 2016, 13:40

Schlumpf a écrit :ce que veut dire Tiennel sans doute, c'est qu'il aurait préféré voir "Oléocène" à la place de "Greenpeace". Mais sinon c'est l'idée Mobilier pas cher. Il n'est pas trop tard pour s'arrêter de consommer du fossile alors qu'il y en a encore. Quand il n'y en aura plus, si !
Une question qui choque mais qui mérite d'être élucidée. Quans est ce que la communauté internationale va vraiment se pencher sur ce problème. Pourquoi ne pas exploiter l'énergie verte.

Re: Greenpeace ...

par energy_isere » 11 déc. 2015, 20:50

pour le dernier jour de la COP21 :

Image


Un soleil sur la place de l'Étoile : pour promouvoir les énergies renouvelables, des militants de l'organisation écologiste Greenpeace ont répandu des milliers de litres de peinture jaune autour de l'arc de Triomphe, à Paris, le 11 décembre.

(@greenpeacefr/Twitter)

Publié le 11-12-2015 par L' Obs


Et la peinture jaune elle est bio ?

et les détachant qu' il va falloir utiliser pour nettoyer ils vont étre bio ?

Image

http://www.ledauphine.com/france-monde/ ... greenpeace

Image

Image
https://www.rtbf.be/info/dossier/cop21- ... id=9162135

Haut