Engrais et fertilisants agricoles.

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Engrais et fertilisants agricoles.

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par Invité » Aujourd’hui, 06:11

Les énormes stocks de nitrate d' ammonium ( supérieure à 2500 Tonnes ) ,ne sont pas rare à travers le monde .Pour la seule France, on en compterait 16 et donc probablement de l' ordre du millier à l' echelle mondiale . Si c' est si dangereux et si instable pourquoi de tels stocks (de l' ordre de celui de Beyrouth ) existent -ils ? Il semble que ce soit justement parcequ' à nouvel ordre ce type de stock ne soit pas tout à fait considéré comme si dangereux. D' après les chimistes le nitrate d' ammonium serait loin d' exploser facilement . Je me souviens d' ailleurs d' une polémique à ce sujet lors du procès d' Azf .

D' après France Info sur Le territoire francais , plus d' une centaine de stock de Nitrate d' Ammonium dont 16 énormes ( equivalent ou supérieur à celui de Beyrouth ) seraient entreposés .


https://www.francetvinfo.fr/monde/proch ... 68289.html

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 06 août 2020, 09:07

Saint-Malo : jusqu'à 60 000 tonnes de nitrate d'ammonium transitent par le port chaque année
6 août 2020
Lire https://mobile.francetvinfo.fr/monde/pr ... 067307.amp

C' est de l'importation.

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 05 août 2020, 23:51

Le nitrate d'ammonium, composant détonant connu pour ses risques

AFP•05/08/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 434913affd

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par Jeuf » 05 août 2020, 17:36

energy_isere a écrit :
05 août 2020, 14:57
L'affaire du nitrate d'amonium qui a explosé à Beyrouth

Beyrouth: Lourds soupçons de négligence après l'explosion du port
REUTERS•05/08/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 721cc6d47d

La quantité qui a explosé 2750 tonnes serait 13 fois plus importante que pour AZF.
(entendu 200 tonnes sur France Info)
Merci pour ce lien
On trouve des infos pour comprendre :
Shiparrested.com, un réseau spécialisé dans les aspects juridiques du transport maritime, a rapporté en 2015 que le cargo Rhosus, sous pavillon moldave, avait fait escale à Beyrouth en septembre 2013 en raison de problèmes techniques alors qu'il devait relier la Géorgie au Mozambique avec 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium dans ses soutes.

Il précise que le bateau s'est vu interdire de repartir après une inspection et qu'il a été abandonné peu après par ses propriétaires, ce qui a déclenché une série de procédures judiciaires de leurs créanciers.

"En raison des risques liés au maintien du nitrate d'ammonium à bord du navire, les autorités portuaires ont déchargé la cargaison dans les entrepôts du port", ajoute-t-il.
Les marchandises , maisons, propriétés ou autre en déshérence, c'est la plaie. Dans bien des cas : dispersion de plastique, de polluant, lieu d'abri et de reproduction d'animaux nuisibles qui se dispersent dans le voisinnage... Et ici, pour une affaire à plus grande échelle, ça génère une explosion.

La puissance publique devrait pouvoir se saisir sous un an des biens abandonnés.

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par kercoz » 05 août 2020, 16:21

J' ai bossé naguère ds des entrepots de ce truc ( controle des instal. élec.)....un bull remontait les granulés sur des tas de plus de 10 m. ...on pataugeait ds l' huile au sol et j' écrasais mon mégot sur les granulés. Il est aussi possible que des bidons ou du matos (clandestin) soient planqués ds les granulés....me souvient (port de Bordeaux) d'armoires élec vétustes et de rats cramés sur les bornes amont.

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par alga » 05 août 2020, 15:58

Bonjour,

Le nitrate d'ammonium de peut pas exploser seul. Pur et mélangé avec du gazole, il est relativement stable pour être utilisé comme explosif dans le mines.

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 05 août 2020, 14:57

L'affaire du nitrate d'amonium qui a explosé à Beyrouth

Beyrouth: Lourds soupçons de négligence après l'explosion du port
REUTERS•05/08/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 721cc6d47d

La quantité qui a explosé 2750 tonnes serait 13 fois plus importante que pour AZF.
(entendu 200 tonnes sur France Info)

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 19 juil. 2020, 00:07

Visite de l'usine d'engrais azotés YARA d'Ambès (33)
YouTube · CultivarWebTV
7 mai 2012
2mn48s

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... WksgXTuZ4g

Produit 550 000 t d'amonitrate par an.


YARA Production des engrais Yara
YouTube ·
31 janv. 2020
7mn

L'usine d'engrais Yara aux pays bas

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... MfM5_mlxsa

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 18 juil. 2020, 11:36

Nigeria : l’usine d’engrais de Dangote devrait être opérationnelle d’ici février 2021

Agence Ecofin 17 juillet 2020

Au Nigeria, l’usine de production d’engrais du géant Dangote est prévue pour être mise en service d’ici février 2021. Cette unité d’une capacité de production de 3 millions de tonnes d’engrais à base d’urée et d’ammoniac sera la plus importante de ce type au monde.

Image

Au Nigeria, l’usine de production d’engrais de Dangote actuellement en chantier sur 500 hectares dans la ville de Lagos sera opérationnelle d’ici février 2021. C’est ce qu’a confié à Bloomberg, Maurizio Coratella, chef des opérations chez l’italien Saipem, l’un des deux constructeurs de l’unité.

« Nous sommes à la première étape de la mise en service. Nous espérons effectuer la seconde phase dans 6 à 7 mois », a indiqué M. Coratella.

D’une capacité de fabrication de 3 millions de tonnes d’engrais à base d’urée et d’ammoniac, l’usine a nécessité un investissement de 2 milliards $. Elle deviendra la plus importante installation du genre dans le monde, une fois son lancement effectué.

Alors que la compagnie a dû faire face à des perturbations durant ses tests de fonctionnement en mars dernier du fait du coronavirus, elle indique désormais que les perspectives de progression des travaux sont plus dégagées maintenant.

Pour rappel, le Nigeria devrait économiser selon les prévisions du projet, 500 millions $ à l’importation d’engrais et engranger par ailleurs, 400 millions $ de recettes d’exportation.
https://www.agenceecofin.com/industrie/ ... vrier-2021

Ils vont bien avoir besoin de ça pour que leur agriculture nourrisse 208 millions d' habitants en augmentation de 8 millions par an.....

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 02 nov. 2019, 12:02

Angola : le russe Uralchem construira une usine d’engrais d’environ 1,3 milliard $

Agence Ecofin 28 oct 2019

Le fabricant d’engrais russe Uralchem continue sa percée sur le continent. Après avoir affiché ses ambitions au Zimbabwe et en Zambie, le groupe a annoncé son intention d’édifier une usine d’engrais en Angola.

D’après Reuters qui rapporte l’information, le mémorandum d’entente (MoU) relatif au projet a été signé entre la compagnie et la société holding angolaise Grupo Opaia SA en marge du sommet Afrique-Russie qui s’est déroulé du 22 au 24 octobre dernier à Sotchi.

Dotée d’une capacité annuelle de production de 1,2 million de tonnes d’urée, l’unité devrait lancer ses activités en 2023. Pour financer ce projet d’envergure qui devrait coûter entre 1,2 et 1,3 milliard $, Uralchem prévoit de mobiliser du financement bancaire.

De son côté, Grupo Opaia devrait se charger de l’approvisionnement en gaz de l’usine, de solliciter les autorisations réglementaires pour le projet et de choisir l’emplacement de l’usine.

Pour rappel, la demande en engrais de l’Angola est comprise entre 200 000 et 300 000 tonnes par an.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... 3-milliard

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par phyvette » 22 oct. 2018, 12:52

En ce moment j'offre le meilleur de moi même aux choux de Bruxelles.
Si tout ce passe bien il me faudra une échelle pour les cueillir.

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par GillesH38 » 22 oct. 2018, 12:31

kercoz a écrit :
22 oct. 2018, 12:16
Sterile peut être mais pas exempt de molécules médicamenteuses comme les anti bio. Il serait bon de connaitre si le taux de ces molécule est ou n' est pas bio-accumulé dans les urines.
Ceci dit, 1à 3l /m2 , pour mes 3oo m2 de potager et 200m2 d'arbres, va me falloir un max de bière!
/ m2 mais tous les combien ? par an ?

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par kercoz » 22 oct. 2018, 12:16

Sterile peut être mais pas exempt de molécules médicamenteuses comme les anti bio. Il serait bon de connaitre si le taux de ces molécule est ou n' est pas bio-accumulé dans les urines.
Ceci dit, 1à 3l /m2 , pour mes 3oo m2 de potager et 200m2 d'arbres, va me falloir un max de bière!
Mais c'est vrai que, qq soit le temps, je pisse toujours dehors, en ciblant un privilégié ( 2e épouse refuse )

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 22 oct. 2018, 09:27

Jardinage : et si vous utilisiez votre urine comme engrais ?
Apprenez à valoriser l'urine, cet or jaune, à l’échelle d’un potager familial... en complémentarité avec l’or brun (le compost) et l’or bleu (l’eau).


Publié le 12 Oct 18

L’idée de fertiliser son jardin avec l’urine des membres de la famille représente encore un tabou culturel. Pourtant, c’est un déchet organique simple à recycler, naturel et facilement exploitable, qui représente une alternative intéressante aux engrais de synthèse.

C’est ce que démontre le pépiniériste et ingénieur Renaud de Looze dans son livre L’urine, de l’or liquide au jardin, à la suite de 20 ans d’expérimentation.

Dans la postface, le responsable des expérimentations au centre Terre Vivante, Antoine Brosse-Platière, souligne : « C’est une ressource abondante et gratuite injustement méprisée. Elle commence cependant à susciter, dans de nombreux pays, des recherches scientifiques ouvrant des perspectives prometteuses. Il est grand temps de réhabiliter l’usage de cet or liquide si précieux au jardin ».

Un cocktail de bienfaits

L’urine fraîche d’une personne en bonne santé est stérile, donc non toxique. De manière générale, elle améliore la structure du sol et la santé des végétaux. Elle est composée d’eau et de minéraux facilement assimilables par les plantes, comme l’azote (6g/L) si bénéfique pour leur croissance, le potassium (2g/L) et le phosphore (1g/L), équivalant à 100 g d’engrais organique du commerce.

Elle contient aussi du magnésium, du calcium, du souffre, du sodium, du chlore, des oligo-éléments… Et en plus d’être utile au jardin, son recyclage permet de diminuer les eaux usées à traiter et de faire des économies d’engrais du commerce.


Mode d’emploi

Recycler l’urine est une pratique à la portée de tous, à l’échelle d’un potager ou d’un jardin familial. Il suffit d’abord de la collecter séparément des matières fécales pour ne pas la contaminer de bactéries pathogènes, puis de suivre une de ces deux méthodes : « verser pure en une fois dans le sol une à deux semaines avant la mise en place des cultures ; ou diluer 20 fois dans un arrosoir d’eau pour un apport fractionné au pied des cultures en terre, tout au long de la saison, et en application tous les 15 jours ».

Les doses recommandées sont de 1 à 3 litres d’urine par mètre carré. « C’est un engrais adapté à la plupart des végétaux. Bien doser permet d’éviter les excès de nitrate et les risques de salinité excessive, conseille l’auteur. Et pour contrer l’apparition d’odeurs, il faut la verser dans un sol aéré et vivant : la complémentarité est donc indispensable avec un apport de compost ou de fumier en amont, à appliquer lors de la saison précédente… Pour 1L d’urine, prévoir 1L (=500 g) de compost à incorporer dans les 5 premiers centimètres du sol ».

Même les plantes en pot peuvent bénéficier de cet or jaune liquide : « Comptez 1 verre de 10 cl d’urine dans un arrosoir de 2 L (ou 25 cl/5 L), pour une application toutes les 2 à 3 semaines ; 1 L d’urine pour un pot de 20 L de terreau suffit à une fertilisation de 2 mois. L’idéal étant d’utiliser ce même mélange à chaque rempotage ». Bonne fertilisation !
https://actu.fr/insolite/jardinage-si-v ... 85330.html

Re: Engrais et fertilisants agricoles.

par energy_isere » 22 mai 2018, 22:20

TechnipFMC remporte des contrats « majeurs » pour deux usines en Inde

AFP parue le 22 mai 2018

TechnipFMC, en consortium avec une filiale du conglomérat indien Larsen & Toubro, a remporté des "contrats majeurs" pour deux usines de production d'engrais, a annoncé mardi le groupe parapétrolier. TechnipFMC, né de la fusion du français Technip et de l'américain FMC, a coutume d'utiliser l'adjectif "majeur" pour qualifier les contrats supérieurs à un milliard d'euros.

Les contrats en question, remportés auprès d'Hindustan Urvarak and Rasayan Limited (HURL), une coentreprise comprenant trois sociétés indiennes du secteur public (IOCL, NTPC et CIL), portent sur l'ingénierie, la fourniture des équipements, la construction et la mise en service de deux usines de production d'engrais alimentées par du gaz naturel en Inde orientale.

Situées à Barauni dans l'État du Bihar et à Sindri dans l'État du Jharkhand, ces usines seront toutes deux en mesure de produire quotidiennement 2 200 tonnes d'ammoniac et 3 850 tonnes d'urée. Le consortium avec L&T Hydrocarbon Engineering (LTHE), filiale à 100% de Larsen & Toubro, est dirigé par TechnipFMC.

Il est chargé "de la licence, des études de base, des études détaillées, de la construction ainsi que de la mise en service des deux usines dans une période de 36 mois", précise le groupe dans un communiqué. Ces contrats renforcent "notre position de leader dans la réalisation de projets complexes dans les secteurs des engrais, de la raffinerie et de la pétrochimie", a déclaré Nello Uccelletti, président des activités onshore/offshore de TechnipFMC, cité dans le communiqué.

"Ce projet est d'une importance nationale pour l'Inde afin de satisfaire la demande en urée du marché domestique, et représente ainsi un catalyseur pour la croissance économique du pays", a-t-il ajouté.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nde-180522

Haut