Premiers petits avions electriques

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Premiers petits avions electriques

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 23 oct. 2019, 20:29

La start-up allemande Volocopter a effectué un vol d’essai ce mardi, au dessus de Marina Bay, à Singapour, avec son VoloCity.
À quoi va servir cet engin révolutionnaire ?
“Jamais personne n'avait été si proche de connaître ce que sera la mobilité aérienne urbaine dans la ville de demain.” C’est avec ces mots, que Florian Reuter, PDG de Volocopter, a décrit le premier vol au-dessus d’une ville de son appareil futuriste, le VoloCity. Car si la société allemande a déjà mené des essais de l’appareil à Dubaï, Helsinki, Las Vegas et en Allemagne, c'est bien la première fois qu'il est testé au dessus d'une mégapole.

Image

Image
https://fr.news.yahoo.com/qu-est-ce-que ... xL5RsOnPGO

Image
Le vol, d’une durée de deux minutes, a été effectué à une altitude moyenne de 40 mètres, devant le célèbre complexe hôtelier Marina Bay Sands et sa gigantesque piscine à débordement située à 200m du sol.
https://www.challenges.fr/entreprise/ae ... fin_681011

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 16 sept. 2019, 18:16

[Vidéo] Volocopter teste sa navette volante pour la première fois dans une ville européenne

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle 16/09/2019

VIDÉO Nouveau test réussi pour Volocopter. L'entreprise allemande a fait voler sa navette sans pilote le 14 septembre à Stuttgart, en Allemagne.

Image

L’Allemagne a donné un aperçu des mobilités du futur. Samedi 14 septembre, l’entreprise Volocopter a testé avec succès son dernier modèle de robot taxi volant dans un parc de Stuttgart. Il s’agit du premier vol urbain de l’appareil sur le continent européen.
................
Un vol de quatre minutes

Équipé de 18 rotors, le 2X est alimenté en électricité et peut voler pendant 27 minutes à une vitesse de 50 km/h. Lors du test à Stuttgart, l’appareil a volé pendant près de quatre minutes. L’appareil n’a embarqué ni pilote ni passager mais une personne au sol était en mesure de contrôler l’engin.
................
https://www.usinenouvelle.com/article/v ... ne.N884389

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 22 août 2019, 16:29

Volocopter présente VoloCity, un taxi volant prêt à la commercialisation et conforme aux normes européennes
Le marché des taxis volants est-il en passe de se concrétiser ? C'est ce qu'avance la start-up Volocopter en présentant VoloCity, son premier taxi volant destiné à la commercialisation.
Ce dernier est conforme à la réglementation européenne SC-VTOL et fera son premier vol d'essai public d'ici la fin de l'année. Pour lancer son service, la jeune pousse travaille en parallèle à la mise en place d'infrastructures aéroportuaires dédiées.

JULIEN BERGOUNHOUX Usine Nouvelle 22 AOÛT 2019

La start-up allemande Volocopter a dévoilé son premier taxi volant commercial, baptisé VoloCity, le 21 août 2019. Il s'agit du quatrième modèle conçu par l'entreprise depuis sa création en 2011. Les trois premiers ont servi à parfaire la R&D de la jeune pousse et à effectuer les nombreux essais nécessaires à la validation de la technologie.

Image


UNE OFFRE DE TRANSPORT AÉRIEN EXPRESS POUR LES GRANDES VILLES

VoloCity peut transporter deux adultes et leurs bagages sur une distance de 35 km et à une vitesse maximale de 110 km/h. Volocopter entend clairement remplacer l'hélicoptère comme moyen de transport express en zone urbaine très dense, mais elle cherche surtout à faire exploser la croissance de ce marché. Comme ses nombreux concurrents, elle s'appuie sur une technologie dérivée des drones : une multitude de rotors alimentés par batterie.

En l'occurence le VoloCity dispose de 9 batteries et 18 moteurs électriques dotés chacun d'une hélice. Ce système permet le remplacement de batteries à chaud pour garantir une disponibilité rapide après chaque vol dans le cadre d'un service de taxi aérien. La start-up met aussi en avant la faible nuisance sonore de ses appareils : un Volocopter 2X (précédent modèle) serait environ 5 fois moins bruyant qu'un petit hélicoptère.

PLUS SÛR QUE L'HÉLICOPTÈRE

Enfin, une forte redondance (batteries, moteurs, contrôles, électronique de bord...) et une assistance au pilotage très poussée garantissent un maximum de sécurité, même si le pilote lâche les commandes. Volocopter indique d'ailleurs que le Volocity a été conçu en fonction de la certification SC-VTOL publiée en juillet 2019 par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). La start-up a également réalisé plus de 1000 vols d'essais à l'heure actuelle, à la fois avec pilote ou en mode autonome.

Le fait de pouvoir un jour voler sans pilote, même s'il n'est pas mis en avant par Volocopter dans l'immédiat, est l'un des gros attraits de cette technologie. C'est aussi là-dessus que planchent Airbus, Uber, le chinois EHang, ou les start-up de Larry Page (cofondateur de Google). Une rude concurrence pour Volocopter, qui compte 150 employés à travers le monde et a levé 35 millions d'euros jusqu'ici (notamment de la part de Daimler et Intel).

Image

UN PREMIER "VOLOPORT" À SINGAPOUR D'ICI FIN 2019

Le premier vol d'essai public du VoloCity aura lieu à Singapour au quatrième trimestre 2019. Volocopter dévoilera également à cette occasion son premier "VoloPort". Le développement des infrastructure est désormais la priorité de la jeune pousse, qui indique être déjà en discussions avec un certain nombre d'opérateurs de transport, de villes et d'autorités de régulation aériennes à travers le monde. Elle cite en exemple Fraport, qui a la charge de l'aéroport international de Francfort.
https://www.usine-digitale.fr/article/v ... es.N876240

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 19 août 2019, 18:36

Promotion ratée pour l'avion électrique, un biplace Pipistrel atterrit en urgence en Norvège

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle 19/08/2019

VIDÉO Un avion électrique Pipistrel a dû atterrir en urgence le 14 août en Norvège. L'incident est survenu au pire moment pour l'opérateur Avinor : l'appareil embarquait une membre du gouvernement norvégien.

L’opération communication s’est transformée en fiasco. Mercredi 14 août, un avion léger électrique Alpha Electro G2 a été contraint d’atterrir en urgence dans un lac en Norvège. L’incident s’est produit lors d’un vol de démonstration de l’opérateur public norvégien Avinor. Le pilote et la passagère de l’appareil biplace n’ont pas été blessés.

Une membre du gouvernement norvégien à bord

L’appareil a décollé de l’aéroport d’Arendal au sud du pays. Il était piloté par le PDG d’Avinor Dag Falk-Petersen et embarquait Aase Marthe J. Horrigmo, secrétaire d’État norvégienne au ministère des Affaires locales et de la Modernisation.

Les causes de l’incident ne sont pas connues mais le pilote a indiqué avoir expérimenté une perte de puissance. “J’ai dû envoyer un mayday et chercher un endroit où atterrir”, explique le PDG d’Avinor à NRK. Des images partagées par Agderposten montrent l’appareil à moitié englouti dans l’eau du lac, le nez en avant.

Construit par l’entreprise slovène Pipistrel, l’Alpha Electro G2 est conçu pour l'entraînement. Il revendique une vitesse de croisière de 157 km/h et une autonomie d’environ 138 kilomètres ou une heure de vol. En cas d’incident, l’appareil biplace est équipé d’un parachute de secours lui permettant d’atterrir en douceur. Cet équipement n’a pas été utilisé lors de l’atterrissage d’urgence du 14 août.

Ce n’est pas la première que l’Alpha Electro de Pipistrel est impliqué dans un accident aérien. En octobre 2018, une personne a péri aux Pays-Bas à bord de l’appareil. En janvier 2019, en Suisse, un autre pilote s’en était sorti blessé.

Une mauvaise publicité pour l’aviation électrique

Malgré ce dénouement heureux, l’événement offre une mauvaise publicité à l’aviation électrique en Norvège. “Ce n’est pas bon pour le travail que nous faisons”, a commenté Dag Falk-Petersen après l’incident.

Leader de la mobilité électrique, le pays scandinave mène une stratégie pour développer les avions électriques et hybrides. Le gouvernement a mandaté Avinor pour électrifier l’ensemble des vols domestiques pour 2040. La compagnie aérienne espère même opérer des avions électriques ou hybrides dès 2025.
https://www.usinenouvelle.com/article/p ... ge.N875615

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 26 juin 2019, 07:59

Easy jet avec Wright Electric prétendent à un avion court courrier électrique dans 10 ans.
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans

14 juin 2019

Image
......


https://www.clubic.com/salon-bourget/ac ... 0-ans.html

Cette affaire était déjà sortie en septembre 2017.

https://www.google.com/amp/s/m.huffingt ... _23224540/

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 22 juin 2019, 13:19

H55 fait voler en Suisse son nouvel avion électrique

H55, une société dérivée de Solar Impulse, a réalisé avec succès le premier vol d’un nouvel avion électrique Bristell Energic, fabriqué par le constructeur tchèque BRM Aero et équipé d’un système de propulsion électrique conçu par H55. Cet avion destiné à être certifié CS-23 est destiné aux écoles d’aviation pour la formation des pilotes.

21.06.2019

Image

H55 produit des systèmes de propulsion électrique certifiés. L’entreprise née dans le sillage de Solar Impulse se concentre sur l’ensemble de la chaîne de propulsion : moteurs électriques, batteries, systèmes de gestion et de contrôle, interfaces avec le pilote. Elle s’inscrit dans une démarche de vouloir proposer au marché des solutions certifiées.

L’avion a une endurance d’une heure et demie, pour des vols de 45-60 minutes avec suffisamment de réserve, correspondant au programme d’entraînement des écoles de vol, la cible première de H55.

André Borschberg, ancien CEO et pilote de Solar Impulse, cofondateur et président de H55, est convaincu que « le transport aérien électrique transformera et améliorera en profondeur la mobilité urbaine. La propulsion électrique a permis l’émergence du monde des drones, il en ira de même pour l’aviation. Le Bristell Energic est une nouvelle étape du développement de nouvelles solutions dans le transport aérien, où les défis seront sécurité et certification. En faisant voler nos avions électriques et en analysant leurs performances, nous collectons les données essentielles au développement des VTOL et des taxis volants ».

BRM Aero est un fabricant d’avions spécialisé dans le marché des avions d’entraînement. Milan Bristell, fondateur et PDG de la société, voit dans la croissance continue de ce segment « l’émergence de l’aviation civile dans des pays aussi vastes que la Chine et l’Inde. Ces régions devront former un grand nombre de pilotes sur avion électrique ayant une masse au décollage égale ou supérieure à 750 kg. Le marché attend impatiemment leur venue et notre objectif chez Bristell est de pouvoir y répondre avec un avion d’entraînement électrique économique, non polluant et silencieux ».

Fondée à Sion en Suisse par André Borschberg, Sébastien Demont et Gregory Blatt, qui font tous partie de l’ancienne direction de Solar Impulse, H55 veut renforcer sa position dans le monde de l’aviation propre et silencieuse.
https://www.aerobuzz.fr/breves-aviation ... lectrique/

Re: Premiers petits avions electriques

par Remundo » 03 juin 2019, 16:59

en effet :-o

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 03 juin 2019, 16:33

Remundo a écrit :
03 juin 2019, 16:04
Les ailes du "Lilium Jet" sont assez originales...

des tas de petites hélices aspirent l'air en l'accélérant sur l'extrados ; a priori c'est favorable pour la portance...

mais ça me semble peu aérodynamique : la traînée des ailes risque d'être importante.

Ce serait de plus un ADAV / VTOL avec des ailes pivotantes, c'est assez complexe et ambitieux.
Lilium affirme ''vitesse de pointe de 300 km/h.''
Mais ça pour le moment c' est sur papier et simulation aerodynamiques informatiques.

A voir en essais réel, ce qu'ils on fait c'est juste un saut de puce vertical. Attendons quelque mois qu' ils ''osent'' le 300 km/h.

Re: Premiers petits avions electriques

par Remundo » 03 juin 2019, 16:04

Les ailes du "Lilium Jet" sont assez originales...

des tas de petites hélices aspirent l'air en l'accélérant sur l'extrados ; a priori c'est favorable pour la portance...

mais ça me semble peu aérodynamique : la traînée des ailes risque d'être importante.

Ce serait de plus un ADAV / VTOL avec des ailes pivotantes, c'est assez complexe et ambitieux.

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 03 juin 2019, 14:13

Une startup dans le Massachusetts veut faire un air taxi à Hydrogéne.
Moteurs electriques, vecteur d' énergie Hydrogéne.
Hydrogen-powered air taxi looks to transform transportation

May 31, 2019 //By Rich Pell

Hydrogen-powered air taxi looks to transform transportation

Air mobility design and manufacturing startup Alaka'i Technologies (Hopkinton, MA) has launched what it says is the world's first hydrogen fuel cell powered air mobility solution designed "to transform the way the world moves."

Image

The system, called Skai, is an electric vertical takeoff and landing (eVTOL) vehicle that runs entirely on hydrogen fuel cells. The aircraft, says the company, is poised to be one of the safest, cleanest and most versatile air mobility solutions introduced to the world.
.............
https://www.smart2zero.com/news/hydroge ... sportation

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 16 mai 2019, 18:05

Quelques mois après le premier vol du taxi volant de Boeing, c’est au tour de Lilium de réussir son test. Le 15 mai, la startup allemande a publié une vidéo montrant le décollage du Lilium Jet, son aéronef électrique prévu pour embarquer cinq passagers. L’engin ne s’est élevé que de quelques mètres, mais il s’agit déjà d’une prouesse pour la compagnie. Jusqu’ici, elle n’était parvenue à faire voler qu’un prototype de deux places en 2017. Dans une interview accordée à Techrunch, Daniel Wiegand, le PDG de Lilium, s’est montré très satisfait du résultat : « Le test s’est déroulé comme on l’avait prévu. C’est un grand pas en avant pour la mobilité aérienne. »

Image

......
https://www.numerama.com/tech/513423-la ... t.html/amp

Image
https://www.usinenouvelle.com/article/v ... um.N844350

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 07 mai 2019, 21:15

Le démonstrateur CityAirbus a réalisé son premier vol avec succès

Sybille Aoudjhane Usine Nouvelle le 07/05/2019

Infographie Un premier vol "sécurisé" a été effectué avec succès sur le prototype grandeur nature de CityAirbus. Le taxi-volant autonome et électrique d'Airbus a passé le test en Allemagne vendredi 3 mai.

Image

CityAirbus continue son développement. Le démonstrateur taille réelle a réalisé un premier décollage réussi à Donauwörth en Allemagne, vendredi 3 mai. Le directeur de la section hélicoptères d’Airbus, Bruno Even, a tweeté cette information confirmée par Airbus à L’Usine Nouvelle. "Prochaine étape, extension de l’enveloppe de vol à Manching (en Bavière, ndlr)", continue Bruno Even.

Airbus reste assez discret sur l’opération. L'entreprise précise que le démonstrateur a réalisé son premier décollage "sécurisé" car "l’appareil était relié au sol par des câbles de sécurité". "Cet essai visait notamment à évaluer plus en détails les performances des systèmes de propulsion et de contrôle", ajoute Airbus.

Selon l'entreprise, le programme de démonstration sera relocalisé à Manching, où les tests pourront être étendus "dans un espace aérien contrôlé".

Le projet de taxi-volant autonome et électrique a pour ambition de décongestionner les villes. Plusieurs tests ont déjà été réalisés sur l’appareil. En 2017, ont été élaborés les systèmes de propulsion avec les hélices, le moteur Siemens et les systèmes électriques : huit hélices sont activées par huit moteurs électriques de 100 kW chacun. Une centaine de tests ont été réalisés sur un modèle à petite échelle.

CityAirbus grandeur nature a été présenté à Ingoldstadt (Bavière) le 11 mars 2019 au gouvernement allemand et au public. Le véhicule à propulsion électrique grandeur nature pourra filer à 120 km/h. Une fois opérationnel, CityAirbus pourra transporter quatre personnes.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... es.N839720

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 25 avr. 2019, 19:33

Facebook avait abandonné en Juin 2018 ( ce post http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 6#p2270186 ) mais d'autres veulent le faire quand même :
SoftBank développe un drone stratosphérique pour fournir internet partout dans le monde

RÉMI AMALVY Usine Nouvelle le 25/04/2019

Le japonais SoftBank se joint à l'américain AeroVironment pour le développement d'un nouveau drone de communication à haute altitude. Situé à 20 km de haut, l'appareil fournira internet un peu partout dans le monde, et notamment dans des zones reculées.

Image

a holding japonaise SoftBank a annoncé le 25 avril le développement d’un nouveau système de plateforme à haute altitude (HAPS en anglais). Baptisé "HAWK30", ce nouveau drone sans pilote fournira différents services de télécommunication sur une large zone terrestre, tout en se trouvant à une altitude stratosphérique de 20 km. Son exploitation passera par HAPSMobile, coentreprise entre le nippon et la firme américaine AeroVironment, spécialisée dans la fabrication d’engins aériens.

Avec ses 78 mètres de long, le HAWK30 peut voler à une vitesse moyenne de 110 km/h. Il est équipé d’une dizaine d’hélices, alimentées en énergie par des panneaux solaires. Un choix optimal quand on vole au-dessus des nuages et qu’on ne manque pas de soleil. De plus, les vents relativement doux à cette altitude lui permettent de rester en l’air plusieurs mois sans avoir à se poser.

L’appareil permettra de fournir "une connexion internet stable dans des environnements non desservis par les réseaux de télécommunication, comme les zones montagneuses, les îles isolées ou les pays en développement", explique SoftBank dans un communiqué. N’étant pas affecté par les obstacles divers pouvant se trouver au sol, le drone s’avérera également utile lorsqu’il s’agira de fournir des moyens de communication aux secours lors de catastrophes.

Image

Le système de télécommunications fourni par HAWK30 est conçu pour ne pas interférer avec les réseaux terrestres classiques. La transition entre l’un et l’autre lors d’un passage dans des zones couvertes par l’appareil sera également possible, sans aucune interruption visible sur les terminaux connectés.

HAPSMobile prévoit de commencer différents essais, qu’il s’agisse de tester le réseaux, ou des capacités de l’appareil en vol. La production et la mise en service de de HAWK30 est prévue pour l’année 2023.
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... de.N835685

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 13 févr. 2019, 22:18

[Vidéo] Vahana, le taxi volant et autonome d'Airbus, réussit son premier vol de longue durée

Simon Chodorge Usine Nouvelle le 13/02/2019

Vidéo Un an après avoir réussi un premier vol test de 53 secondes, le taxi volant d'Airbus se déplace pendant plusieurs minutes dans les airs et sans pilote. Une vidéo rendue publique le 12 février témoigne de cette nouvelle étape pour le projet Vahana. L'avionneur français prévoit de commercialiser son aéronef en 2020.

Image

Premier vol de longue durée pour le taxi volant d’Airbus. En janvier 2018, le VTOL (“aéronef à décollage et atterrissage verticaux”) baptisé Vahana réussissait un premier test assez bref de 53 secondes. Un an plus tard, toujours à l’aéroport de Pendleton (Oregon, Etats-Unis), l’engin réalise un essai de plusieurs minutes dans les airs. C’est la première fois que l’engin montre véritablement ses capacités de déplacement. Lors du test précédent, un document le montrait simplement décoller, voler en stationnaire puis atterrir.

Image

Dans une nouvelle vidéo de cinq minutes partagée par La Dépêche, l’appareil décolle sans pilote à plusieurs dizaines de mètres du sol avant de voler à allure modérée. Airbus n’a pas encore communiqué officiellement sur le sujet mais les caractéristiques du prototype sont a priori inchangées. Il pèse 745 kilos pour une longueur de 5,8 mètres et une envergure de 6 mètres. Il est équipé de huit rotors.
...................
https://www.usinenouvelle.com/article/v ... ee.N805795

Re: Premiers petits avions electriques

par energy_isere » 10 févr. 2019, 15:25

Airbus va lancer son premier avion électrique de course en vue de l'Air Race E

7 fev 2019

À l'instar de la Formule 1 qui dispose de son pendant électrique avec la Formule E depuis 2014, les courses d'avion vont connaître le même type de révolution. La fameuse épreuve Air Race 1 va ainsi disposer de sa version 100 % électrique à partir de 2020. Huit avions de course à motorisation électrique vont s'affronter lors d'une course de pylônes matérialisant un circuit ovale d'une distance de cinq kilomètres. Les évolutions sont spectaculaires puisque ces aéronefs nerveux évoluent à environ 450 km/h et à une hauteur de 10 mètres. Moteur thermique ou non, cette course devrait donc rester impressionnante.

Mais surtout, cette Air Race E va permettre de mettre en scène la propulsion électrique exploitée au maximum de son potentiel en compétition. Un véritable accélérateur de technologie auquel Airbus compte participer en devenant partenaire officiel fondateur de la Air Race E.

L'avionneur n'en est pas à son premier coup d'essai en matière d'avions électriques. Airbus a mené pendant plusieurs années des expérimentations sur un avion monomoteur léger avec l'E-Fan que Futura avait pu voir au Salon du Bourget. L'appareil devait même être produit en série, mais le projet fut abandonné en 2017 pour des raisons essentiellement liées à l'organisation interne du groupe aéronautique. L'avionneur mise désormais sur des systèmes de propulsion hybrides qui pourraient être déployés à long terme sur les avions de ligne commerciaux. Cette course serait alors un bon moyen de remettre le pied à l'étrier en poussant plus loin la technologie pour l'exploiter dans les projets d'avions du futur.

L'avionneur européen collaborera avec d'autres partenaires et notamment l'université de Nottingham au Royaume-Uni pour développer le premier avion électrique de course. Côté allure, l'avion de course devrait reprendre la cellule des modèles thermiques actuels éprouvés sur la Air Race 1. C'est bien entendu au niveau de la motorisation, de l'emport des batteries et de la fiabilité qu'il faut tout inventer. Le prototype construit servira ensuite de base aux modèles employés sur la course.
https://forums.futura-sciences.com/comm ... ace-e.html

Haut