Tanzanie

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Tanzanie

Re: Tanzanie

par energy_isere » 05 juin 2021, 09:18

Suite de 3 posts au dessus :
Tanzanie : la BAD alloue 140 millions $ à la centrale hydroélectrique de Malagarasi (50 MW)

Agence Ecofin 31 mai 2021

En Tanzanie, le gouvernement poursuit les travaux pour donner l’accès à l’énergie au plus grand nombre. Au nombre des chantiers en cours, figure la centrale hydroélectrique de Malagarasi qui vient d’obtenir l’appui financier de la BAD.

La Banque africaine de développement (BAD) a signé un accord de prêt de 140 millions $ au profit de la Tanzanie. Les fonds serviront à financer la construction de la centrale hydroélectrique de 50 MW de Malagarasi. Le montant comprend un prêt souverain de 120 millions $ de la BAD et 20 millions $ du Fonds « Africa Growing Together », administré par la Banque.

La centrale hydroélectrique de Malagarasi, située dans l’ouest de la Tanzanie, sera équipée d’une ligne de transmission vers Kigoma. Les fonds devraient également servir à réaliser 4 250 connexions d’électrification rurale. L’objectif est de fournir « une énergie renouvelable fiable aux ménages, aux écoles, aux cliniques et aux entreprises de la région de Kigoma », informe la BAD.

Le projet inclut également la construction d’une sous-station à Kigoma. Deux lignes de transmission relieront aussi Malagarasi à Mazungwe (20 km) et Mazungwe à Kidahwe (33 km). Avec cette nouvelle sous-station à Kigoma, plusieurs lignes électriques de 33 kV seront construites pour alimenter Kasulu, Uvinza, Buhigwe et Kigoma.

Ce projet fait partie du deuxième plan quinquennal de développement de la Tanzanie. Il s’inscrit également dans deux des cinq priorités stratégiques de la BAD. Il s’agit de l’amélioration des conditions de vie des populations africaines et de l’électrification de l’Afrique.

Au cours des trois dernières années, la BAD a approuvé six projets d’infrastructures en Tanzanie, pour un montant de 1,2 milliard $. En Tanzanie, la BAD intervient dans des secteurs tels que le transport, l’énergie, l’approvisionnement en eau et l’assainissement, l’agriculture, etc.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... rasi-50-mw

Re: Tanzanie

par energy_isere » 17 avr. 2021, 15:19

suite de ce post du 1er juin 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 4#p2284224
Shell et Equinor pressent la Tanzanie de finaliser les négociations sur le GNL de Lindi

Agence Ecofin 15 avril 2021

La Tanzanie devrait jouer un rôle clé sur le marché mondial du gaz naturel liquéfié au cours des prochaines années. Pour ce faire, le développement de certains projets est primordial, mais pour le moment, ceux-ci subissent des retards en raison de divergences d’opinions.

L’anglo-néerlandais Shell et le norvégien Equinor ont exhorté le gouvernement tanzanien à conclure dans les plus brefs délais, les négociations relatives au projet d’installation d’une usine de gaz naturel liquéfié, dans la ville portuaire de Lindi, au sud-est de la Tanzanie.

« Une énorme opportunité pour la Tanzanie de bénéficier de ses riches ressources en gaz est à portée de main. 2021 doit être l’année où des mesures sont prises pour conclure les négociations. Le projet Tanzania LNG représente une formidable opportunité de transformer l’économie du pays, mais cette opportunité ne sera pas éternelle. Le timing est essentiel en termes de réussite du projet. Un mégaprojet comme celui-ci prend des années à planifier, à concevoir et à exécuter et, par conséquent, des décisions critiques sont nécessaires maintenant », ont déclaré Frederik Grootendorst et Mette Halvorsen Ottoy, respectivement PDG de Shell et Vice-présidente de Equinor.

En effet, les pourparlers sur un accord avec le gouvernement hôte concernant les conditions pour le développement de ce projet dont le coût est estimé à 30 milliards $, ont été suspendus par les autorités tanzaniennes depuis 2017. Ceci s’explique par le fait que trois projets de loi avaient alors été soumis par le gouvernement pour obliger les compagnies pétrolières présentes sur le territoire, à renégocier leurs parts de façon à permettre à l’Etat d’y obtenir plus d’intérêts.

Notons qu’en janvier de cette année, Shell et Equinor ont signé un protocole d’accord pour une collaboration formelle sur le GNL de Lindi. Toutefois, ceci n’est pas suffisant, car les travaux de construction de cette usine d’une capacité de 10 millions de tonnes par an, pourraient être retardés si le gouvernement tanzanien ne relance pas les négociations.

Il faut savoir que la construction de l’infrastructure devait démarrer en 2022 et s’achever en 2028.

La Tanzanie possède des réserves gazières de 56 Tcf et exploite déjà du gaz pour la production d’électricité. Grâce à cette usine de GNL, le pays ambitionne de fournir du gaz aux pays de la sous-région et de réduire sa dépendance au pétrole importé. Cependant, le pays est à la traîne par rapport à son voisin mozambicain qui a deux projets d’exportation de GNL en cours de développement et un troisième au stade de la planification.

Shell exploite les blocs 1 et 4 dont les réserves sont estimées à environ 16 Tcf de gaz et Equinor le bloc 2 qui contiendrait 20 Tcf de gaz.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... l-de-lindi

Re: Tanzanie

par energy_isere » 22 mars 2021, 09:28

suite de ce post du 3 aout 2020 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 9#p2307299
Tanzani to Start Construction of Rumakali & Ruhudji Hydropower
Tanzania’s Minister for Energy Dr Medard Kalemani has said that the government will soon start construction of two hydropower projects in Njombe


Published on : 01 Mar, 2021

Tanzania’s Minister for Energy Dr Medard Kalemani has said that the government will soon start construction of two hydropower projects in Njombe Region with the capacity of generating 580 MW. The projects involve the construction of the Rumakali and Ruhudji hydroelectric power plants which will have capacities of 222 MW and 358 MW respectively.

He said “We now hope to enter the second stage of announcing tenders to find eligible contractors who will be able to produce quality projects.”

He said that once the construction work begins, the projects are expected to be completed within three years and thus add 580MW to the National Grid.
https://www.steelguru.com/power/tanzani ... hydropower

Re: Tanzanie

par energy_isere » 28 nov. 2020, 11:32

La BAD accorde un prêt de 120 millions de dollars à la Tanzanie pour la construction du projet hydroélectrique de Malagarasi

Ecofin le 27 nov 2020

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a accordé, mercredi 25 novembre à Abidjan, un prêt de 120 millions de dollars à la Tanzanie pour financer la construction de la centrale hydroélectrique de Malagarasi, dans l’ouest du pays, afin de fournir de l’énergie renouvelable fiable aux ménages, écoles, cliniques et petites et moyennes entreprises dans la région de Kigoma.

Le projet hydroélectrique de 50 mégawatts comporte plusieurs éléments : l’installation d’une centrale hydroélectrique au fil de l’eau ; une ligne de transmission de 132 kV sur 54 kilomètres qui sera reliée au réseau national ; une opération d’expansion du réseau de distribution comprenant l’électrification rurale et les connexions du dernier kilomètre ; la gestion du projet et l’appui à l’exécution du contrat, et la rémunération et la réinstallation des personnes concernées.

Selon le président du Groupe de la Banque, Adesina Akinwumi, l’approbation du projet « reflète l’engagement de la Banque à aider le gouvernement de la République unie de Tanzanie à accélérer sa transition vers une croissance plus inclusive et durable par le biais de la production d’électricité propre et fiable, à un coût abordable. »

Le coût global du projet est estimé à 144,14 millions de dollars. La majeure partie du financement, soit 120 millions de dollars, sera fournie par le guichet souverain du Groupe de la Banque, avec une contribution supplémentaire de 20 millions de dollars venant du Fonds « Grandir ensemble en Afrique » – un fonds de cofinancement dont les ressources administrées par la Banque ont été mises à disposition par la Chine. Le gouvernement tanzanien fournira les 4,14 millions de dollars restants.

La production annuelle moyenne prévue de 181 gigawatt-heure (GWh) répondra aux besoins en électricité des 133 649 ménages de Kigoma afin de mieux aligner le taux d’électrification de la région sur le reste du pays.

Le projet devrait créer environ 700 emplois au cours de la phase de construction, réduire les coûts de production d’électricité de la région (de 0,33 dollar à environ 0,04 dollar par kWh) et réduire le recours à des combustibles fossiles émetteurs de gaz à effet de serre. Le coût des activités économiques baissera également car l’industrie n’aura plus besoin de maintenir des générateurs de secours coûteux.

Le projet correspond à la Vision de développement 2025 de la Tanzanie et à son deuxième plan quinquennal de développement (2016-2017 et 2020-2021). Il complète d’autres initiatives régionales, dont le projet de ligne de transmission Nyakanazi-Kigoma du réseau énergétique nord-ouest de 400 kV, que la Banque finance grâce au Fonds de coopération pour le développement économique mis à disposition par la Corée du Sud.

Le projet de Malagarasi répondra à l’une des priorités « High 5 » de la Banque, à savoir « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en électricité », qui est en cours de mise en œuvre par le biais de la stratégie du New Deal pour l’énergie en Afrique de l’institution.

Henry Batchi Baldeh, directeur du Département du développement des systèmes énergétiques de la Banque, a fait remarquer que le projet était l’un des investissements phares dans les infrastructures physiques réalisé dans le cadre de la Vision du développement 2025 de la Tanzanie et dans le plan de développement quinquennal du pays, et qu’il augmenterait la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... malagarasi

Re: Tanzanie

par energy_isere » 31 oct. 2020, 14:39

Tanzanie : Total signe un accord avec l’Etat pour son projet de construction de pipeline EACOP

Image

Agence Ecofin 30 oct 2020

Total a annoncé qu’il a conclu un accord avec le gouvernement tanzanien pour son projet de pipeline EACOP dans le pays. Il s’agit d’une étape importante qui permettra à la société de lancer effectivement les travaux de construction du conduit long de 1 445 km.

Le 27 octobre 2020, le groupe français Total a signé un accord avec l’Etat tanzanien (HGA), pour la construction de l’oléoduc, East African Crude Oil Pipeline (EACOP), qui acheminera le pétrole brut de l’Ouganda vers le port de Tanga en Tanzanie.

Cet accord est essentiel pour le démarrage effectif des travaux et porte sur différents points à savoir, les droits et obligations de l’Etat, les devoirs des investisseurs, les normes environnementales et autres normes pertinentes, la responsabilité, le cadre juridique, l’arbitrage et la clôture du projet.

Entre autres, la signature de l’HGA ouvre la voie à des négociations d’autres accords importants tels que l’accord d’actionnaires (SHA), et l’accord sur les transports et les tarifs.

Par ailleurs, il faut savoir que la décision finale d’investissement (FID) pour le développement du projet sera prise d’ici décembre 2020 ou fin janvier 2021.

Malgré l’intervention de groupes d’activistes français et ougandais qui jugent que ce projet ne respecte pas certains critères environnementaux, la construction de l’oléoduc devrait commencer au premier trimestre 2021 pour un coût de 3,5 milliards $, et durera environ 3 ans et demi.
https://www.agenceecofin.com/hydrocarbu ... line-eacop

1445 km c'est pas rien.
En Europe c'est la distance entre Cuxhaven sur la mer du Nord au dessus de Brème et Fos sur Mer !

Re: Tanzanie

par energy_isere » 03 août 2020, 21:37

Tanzanie : démarrage des projets de construction des barrages de Rumakali (222 MW) et Ruhudji (358 MW)

Agence Ecofin 3 août 2020

En Tanzanie, Multiconsult a obtenu de la Tanesco, la réalisation des travaux préliminaires de construction des barrages hydroélectriques de Rumakali (222 MW) et Ruhudji (358 MW). Les deux centrales permettront de doubler la capacité installée qui passera à 1 142 MW à leur achèvement.

En Tanzanie, la Tanesco, la compagnie électrique nationale a entamé les projets de construction des barrages hydroélectriques de Rumakali et de Ruhudji, ainsi que les lignes de transmissions associées. Les deux infrastructures auront une capacité respective de 222 MW et 358 MW.

Le pays a confié à Multiconsult consultancy la réalisation des études de faisabilité environnementale et sociale, la préparation de l’ingénierie conceptuelle et la mise en place des avis d’appels d’offres des projets.

Les deux projets seront implantés dans la localité de Njombe et permettront à leur achèvement de doubler la puissance électrique installée du pays qui passera de 562 MW à 1 142 MW.

« Nous sommes fiers de participer au développement du secteur énergétique de la Tanzanie en œuvrant sur ces deux projets importants. Malgré le potentiel national en termes d’hydroélectricité et de solaire, environ 36,6 % de la population en Tanzanie ont actuellement accès à l’électricité. Le gouvernement a mis en place des objectifs d’électrification ambitieux en voulant électrifier 75 % de la population d’ici 2035 », a affirmé Hilde Gillebo, l’un des responsables de Multiconsult.

Les travaux préliminaires sont prévus pour démarrer incessamment pour s’achever au troisième trimestre 2021.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... dji-358-mw

Re: Tanzanie

par energy_isere » 11 juil. 2020, 10:19

Avancée du taux d'électrification de la Tanzanie

Agence Ecofin 7 juillet 2020

L’électrification de la Tanzanie va bon train, si l’on en croit les chiffres avancés par le gouvernement. En marge de l’accroissement de la puissance électrique nationale, le ministère de l’Energie est parvenu à faire passer le taux de couverture électrique nationale de 67,8% en 2016 à 84,6% en 2020. Cela représente une hausse de 16,8% en 4 ans.

Image

Les zones périurbaines et rurales sont particulièrement visées par ce programme d’électrification, et on dénombre aujourd’hui 9 112 villages desservis, contre seulement 2 018 en 2015.

Les autorités prévoient aussi de lancer la construction d’une centrale hydroélectrique de 2 115 MW. Pas moins de 622 millions USD ont été alloués au projet qui devrait entrer en phase de démarrage dans quelques mois.
https://www.agenceecofin.com/electricit ... nfographie

Re: Tanzanie

par energy_isere » 04 juil. 2020, 12:01

Tanzanie : l’AFD alloue un prêt de 200 millions € à l’électrification rurale et au réseau de transmission électrique

Agence Ecofin 3 juillet 2020

La Tanzanie vient d’obtenir 200 millions € auprès de l’Agence française de développement pour son secteur électrique. Les fonds obtenus sous forme de prêts serviront à la mise en œuvre de deux projets majeurs.

La première initiative financée est la phase II du Projet de densification qui permettra d’étendre l’électrification des zones rurales. Elle a obtenu un financement de 100 millions €.
La deuxième initiative est le projet d’interconnexion électrique en développement entre la Tanzanie et la Zambie. 100 millions € seront également alloués à ce projet qui vise à connecter le Pool énergétique d’Afrique australe à celui de l’Afrique de l’Est.

L’ensemble de ces projets entre dans le cadre du plan gouvernemental visant à faire de la Tanzanie un pays à revenu moyen d’ici 2025.

« La France a choisi la Tanzanie pour continuer ses efforts non seulement en tant que partenaire, mais aussi en tant que véritable amie, principalement dans les domaines de l’économie, de la défense et de la sécurité », a affirmé Frédéric Clavier, l’ambassadeur de France en Tanzanie.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... electrique

Re: Tanzanie

par energy_isere » 16 mai 2020, 23:10

Tanzanie : le taux d’électrification national est désormais de 84,6 %

Agence Ecofin 11 Mai 2020

En Tanzanie, le taux d’électrification national a atteint 84,6 % en 2020, selon les autorités nationales. En 4 ans, l’accès à l’électricité des populations a augmenté de 16,8 %, car en 2016, il était évalué à 67,8 %.

Cette croissance a principalement eu lieu dans les zones rurales du pays. Le nombre de villages électrifiés est passé de 2 018 en 2015 à 9 112 en avril 2020. Le nombre de consommateurs connectés au réseau électrique national a également augmenté de 1,29 million à 2,77 millions.

Le ministère de l’Energie s’est également appliqué à accroitre la puissance électrique nationale de près 300 MW au cours des quatre dernières années. « Nous avons prévu de continuer à mettre en place les autres projets d’infrastructures électriques durant les exercices financiers à venir. Au moins 622 millions $ ont été alloués au projet de construction de la centrale hydroélectrique Julius Nyerere (2 115 MW) pour le compte de l’année financière 2020/21. Nous nous sommes également engagés à étendre notre réseau de distribution électrique », a affirmé Medard Kalemani, le ministre de l’Énergie.

Le gouvernement a également enclenché la phase 3 du programme d’électrification rurale dans le cadre duquel il a déjà apporté de l’énergie à 2 659 villages sur les 3 559 visés. Il a également entamé la densification de la couverture électrique dans 1 103 zones périurbaines.
https://www.agenceecofin.com/electricit ... is-de-84-6

Re: Tanzanie

par energy_isere » 11 avr. 2020, 12:16

Tanzanie : le barrage Julius Nyerere (2 115 MW) sera achevé en juin 2020 comme prévu, rassure le gouvernement

Agence Ecofin 7 avril 2020

En Tanzanie, le gouvernement rassure sur l’achèvement à temps de la construction de la centrale hydroélectrique Julius Nyerere, prévu pour juin 2020. L’infrastructure a une capacité de 2 115 MW.

Elle est construite sur le fleuve Rufiji dans la région côtière par une coentreprise formée par les égyptiens Arab Contractors et El Sewedy Electric. Son coût de mise en place a été estimé à 3,6 milliards $.

Medard Kalemani, le ministre de l’Énergie, a tenu à rassurer la population sur la continuité des travaux malgré les pluies. « Je voudrais rassurer les Tanzaniens sur le fait que la construction continue malgré la pluie. Le gouvernement est décidé à tout mettre en œuvre pour qu’elle soit achevée le 14 juin 2020 comme prévu dans le contrat », a-t-il affirmé.

Au nombre des efforts consentis par le gouvernement, il y a la rénovation de la voie ferroviaire de Tazara dans la région de Fuga, qui facilitera l’acheminement des différents équipements nécessaires au chantier.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... uvernement

Re: Tanzanie

par energy_isere » 01 févr. 2020, 14:15

Tanzanie : PanAfrican Energy va investir 80 millions de dollars pour renforcer l’offre gazière

Agence Ecofin. 30 janv 2020

PanAfrican Energy Tanzania (PAET), le producteur de gaz naturel de la licence Songo Songo est sur le point de débloquer une somme de 80 millions de dollars US qui servira à soutenir la production de gaz naturel, dont la demande ne cesse d’augmenter en Tanzanie.

Dans une mise à jour opérationnelle, PAET a déclaré que l’argent sera dépensé dans la compression, le reconditionnement des puits de gaz naturel et le dégoulottage jusqu’en octobre 2026, date d’expiration de la licence actuelle de Songo Songo.

Actuellement, le producteur public d’électricité exprime un plus grand besoin en gaz naturel pour ses activités. Il en est de même pour d’autres domaines comme le gaz de cuisson dont la politique nationale visant à décourager l’utilisation de charbon de bois porte ses fruits.

Le secteur industriel a également exprimé un gros besoin en gaz naturel. Il faut rappeler qu’une capacité supplémentaire devrait être installée à la centrale de Kinyerezi, à partir du troisième trimestre de 2020, pour atteindre une capacité de production à cycle combiné de 185 MW d’ici la fin de l’année.

PAET affirme qu’il souhaite prolonger le contrat de partage de production au-delà de 2026 afin de « continuer à soutenir le développement économique et industriel de la Tanzanie ». Au dernier trimestre de 2019, la société a produit une moyenne de 63,1 millions de pieds cubes de gaz par jour contre 39,9 millions de pieds cubes à la même période en 2018.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... re-gaziere

Re: Tanzanie

par energy_isere » 11 janv. 2020, 11:44

Tanzanie : le Chinois Sany Heavy ambitionne de construire 600 MW de centrales éoliennes

Agence Ecofin 10 janv 2020

En Tanzanie, l’énergéticien Sany Heavy Industries a annoncé avoir signé avec les autorités, un accord relatif à la mise en place de 600 MW de centrales éoliennes. Ce parc sera mis en œuvre en plusieurs étapes, dont la première consistera en la mise en place de 100 MW de capacité.

Sany Heavy est l’un des leaders chinois de la fabrication de turbines éoliennes et le quatrième exportateur national de ce type d’équipement. Il fabrique des turbines, dont la capacité individuelle varie entre 1,5 et 3 MW. La compagnie qui s’investit depuis quelques années dans la construction entend conquérir les marchés émergents d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie.

La Tanzanie pour sa part a actuellement une capacité électrique installée de 1,5 GW pour un taux d’électrification d’environ 38 %. Elle compte porter cette puissance à 7,5 GW au cours des prochaines années en s’appuyant sur les énergies renouvelables, dont l’éolien.
https://www.agenceecofin.com/eolien/100 ... -eoliennes

Re: Tanzanie

par energy_isere » 13 juil. 2019, 13:54

La Tanzanie pourrait commencer à vendre du gaz naturel au Kenya dans les prochaines années

Agence Ecofin. 8 juillet 2019

Le week-end dernier, la Tanzanie et l’Ouganda se sont engagés à étudier les possibilités de commerce de gaz naturel entre les deux pays. Dans ce sens, un accord a été signé par le président tanzanien, John Magufuli, et son hôte, le président Uhuru Kenyatta, qui a effectué une visite de deux jours dans la capitale tanzanienne.

« Nous avons du gaz naturel, beaucoup de gaz et nous savons que le Kenya en a besoin. Au lieu d'importer du gaz en dehors de l'Afrique de l'Est, le Kenya devrait acheter du gaz d'ici », a déclaré Magufuli.

Cette annonce survient alors que le groupe des investisseurs dans le projet tanzanien de liquéfaction de gaz naturel travaille à trouver des débouchés pour le combustible. Dans les prochaines semaines, les ministères de l'Energie des deux pays entameront des pourparlers sur les politiques et les infrastructures nécessaires pour rendre effectif ce projet.

La Tanzanie possède des réserves gazières de 56 Tcf et compte les monétiser en gaz naturel liquéfié via un projet gigantesque de 30 milliards de dollars. Des compagnies comme Shell, Ophir Energy et Equinor comptent parmi les parties prenantes du projet.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... nes-annees

Re: Tanzanie

par energy_isere » 01 juin 2019, 10:37

Tanzanie : le gouvernement s’attend à ce que la construction de l’usine de liquéfaction de gaz naturel commence en 2022

Agence Ecofin 29 mai 2019

Mardi, le ministre tanzanien de l’Energie, Medard Kalemani, a déclaré que la construction de l’usine de liquéfaction de gaz naturel de Lindi devrait démarrer en 2022 et s’achever en 2028.

Cette annonce survient dans un contexte marqué par la reprise des négociations entre le gouvernement et les compagnies engagées dans le projet. Ces pourparlers devraient s’achever en septembre avec un accord définitif entre les parties concernées.

Pendant plusieurs années, les divergences de point de vue entre elles ont retardé le projet censé générer 10 millions de tonnes par an de gaz naturel liquéfié (GNL).

L’usine sera située à terre à Lindi, à proximité des immenses découvertes de gaz naturel en eaux profondes au sud du pays.

Selon un rapport récent de la Banque centrale tanzanienne, le démarrage des travaux permettra d’ajouter 2 points supplémentaires à la croissance économique annuelle qui est actuellement d'environ 7 %.

Il faut rappeler que les entreprises concernées sont Royal Dutch Shell, Exxon Mobil, Ophir Energy et Pavilion Energy.

Avec ses 57 Tcf de réserve de gaz, la Tanzanie exploite déjà du gaz pour la production d'électricité et l'industrie. Cette usine de liquéfaction, l’une des plus chères du monde, devrait donner un nouveau souffle à la croissance économique.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... ce-en-2022

Re: Tanzanie

par energy_isere » 04 mai 2019, 11:01

Tanzanie : la Tanesco donne son aval à Kibo Energy pour le développement de la centrale à charbon de Mbeya (1 000 MW)

Agence Ecofin 29 avril 2019

En Tanzanie, la Tanesco, la compagnie électrique nationale, a donné son accord à Kibo Energy pour le développement de la centrale à charbon de Mbeya. La société cotée à la Bourse de Johannesburg, pourra désormais enclencher les négociations avec le pool énergétique de l’Afrique australe dans le but de signer des accords de cession d’énergie.

La centrale de Mbeya aura à son achèvement, une capacité de 1 000 MW. Elle fait déjà l’objet d’études préliminaires qui ont évalué sa faisabilité en termes de financement. Kibo Energy qui la développe, entrevoit trois opportunités de débouchés que sont : la cession à la Tanesco, l’exportation vers d’autres pays ou la cession directe à de grands consommateurs d’énergie autre que les Etats.

« Le manque accru de ressources énergétiques en Tanzanie et dans la partie australe de l’Afrique est la preuve d’une demande électrique urgente. Etant donné que la Tanzanie s’est fixée comme objectif d’exporter 880 MW d’électricité entre 2020 et 2040, la Kibo Energy se positionne pour aider à atteindre ce but.», a affirmé la compagnie dans un communiqué.

La Tanzanie a déjà mis en place des interconnexions électriques avec la Zambie et le Kenya afin de pouvoir échanger de l’énergie avec les pays d’Afrique australe et de l’Est.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... a-1-000-mw

Haut