Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.
Émoticônes
:D :geek: :ugeek: :ghost: :wtf: :-D :) :-) :-( :-o :shock: :? 8-) :lol: :-x :-P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;) ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :-| :mrgreen: =D> #-o =P~ :^o [-X [-o< 8-[ [-( :-k ](*,) :-" O:) =; :-& :-({|= :-$ :-s \:D/ :-#
Plus d’émoticônes

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est activée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont activées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 04 juil. 2020, 13:46

Deux morts dans l’explosion d’une raffinerie pétrolière en Afrique du Sud

Agence Ecofin 3 juillet 2020

Plusieurs installations de la raffinerie pétrolière du Cap ont explosé, faisant 2 morts et sept autres blessés. La cause de l’accident n’a pas encore été déterminée. Une enquête a été ouverte.

Jeudi, Glencore a annoncé une explosion au sein de sa raffinerie située au Cap en Afrique du Sud. L’accident a entraîné le décès de deux personnes, un homme et une femme. Sept autres employés de l’usine ont été blessés et ont été immédiatement hospitalisés.

A la suite de l’explosion, une enquête a été ouverte par les autorités locales et l’activité de raffinage a été suspendue. Il faut rappeler que des travaux de maintenance étaient prévus pour démarrer pendant ce mois. Ils auraient dû être exécutés depuis plusieurs semaines, mais ont connu du retard à cause des restrictions liées au coronavirus.

Selon l’Association sud-africaine de l’industrie pétrolière, avec ses 110 000 barils par jour, l’installation représente environ 14 % de la capacité totale de raffinage de carburant du pays.
https://www.agenceecofin.com/hydrocarbu ... que-du-sud

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 21 juin 2020, 15:12

Les Russes ont eu un puit de pétrole en feu début juin, et ils ont tiré au canon de 100 mm pour tenter de le souffler !
Watch Russian Troops Snuff Out An Oil Well Blaze With An Anti-Tank Gun
Using explosive blasts to put out large fires is actually an established technique, but employing an anti-tank gun to do it is far less common.

BY JOSEPH TREVITHICK JUNE 9, 2020

The Russian Army used a Cold War-era 100mm towed anti-tank gun to help put out an oil well fire in Siberia earlier this week. Troops used the weapon to blast away the wellhead, which had failed, from a safe distance.

The Russian Ministry of Defense released a video of the operation, seen below, along with a brief statement, on June 8, 2020. The fire, which was the result of a sudden depressurization of the wellhead, occurred the day before in the remote Ust-Kutsky district of the country's Irkutsk region. The Russian military says it flew the MT-12 anti-tank gun, as well as gunners from Russia's Central Military District, also known by the Russia abbreviation TsVO, in from the Samara region, more than 2,000 miles to the West.
.......
https://www.thedrive.com/the-war-zone/3 ... i-tank-gun

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par yvesT » 14 juin 2020, 11:31

https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
Chine : au moins 18 morts et plusieurs immeubles effondrés après l’explosion d’un camion-citerne
Un camion transportant du gaz liquide a explosé sur une autoroute près de la ville de Wenling, dans l’est du pays.


Au moins 18 personnes ont été tuées et près de 200 blessées dans l’explosion d’un camion-citerne sur une autoroute de l’est de la Chine qui a causé l’effondrement d’immeubles et d’usines. Un total de 189 personnes restaient hospitalisées, dimanche 14 juin, au lendemain de ce drame qui s’est produit près de la ville de Wenling, dans la province de Zhejiang (est), selon les services de secours chinois.

Une boule de feu s’élevant dans l’air
Le camion-citerne transportait du gaz liquide, selon les autorités locales. Une vidéo diffusée par les médias d’Etat montre une boule de feu s’élevant dans l’air et des habitants qui crient. Sur l’une des vidéos, on voit de gros débris volant dans les airs avant d’atteindre des immeubles à proximité. Une autre montre les restes du camion-citerne et plusieurs poids lourds encastrés dans un immeuble réduit à l’état de ruines. De nombreuses routes ont été fermées, selon la police.

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 12 juin 2020, 21:36

Suite du post au dessus. L'incendie est toujours pas éteint sur le puits de pétrole qui continue à cracher le feu.
AFP VIDEO•12/06/2020
Quelque 7.000 personnes ont été évacuées des environs d'un puits de pétrole en feu dans le nord-est de l'Inde, ont annoncé jeudi les autorités locales, un accident qui se répercute sur la faune alentour. Des ingénieurs de la compagnie pétrolière Oil India sont à pied d'œuvre depuis le 27 mai pour colmater une fuite de gaz et de pétrole, qui a dégénéré en incendie cette semaine, dans un puits situé dans le district de Tinsukia de l'État d'Assam.
https://www.boursorama.com/videos/actua ... 2b36779bfe

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 09 juin 2020, 23:27

AFP VIDEO•09/06/2020
Un important incendie s'est déclaré mardi dans un champ pétrolier situé près de sites éco-touristiques populaires dans le nord-est de l'Inde, après une fuite de gaz provenant d'un puits ayant explosé il y a près de deux semaines.

Image
https://www.boursorama.com/videos/actua ... c2fcd4ed16

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 06 juin 2020, 11:20

Russie : La progression de la pollution au carburant dans l’Arctique russe a été « stoppée », selon les autorités
URGENCE ECOLOGIQUE Un barrage et des opérations de pompage ont pour l’instant permis de récupérer 200 tonnes de carburant, sur les 20.000 qui se sont propagés dans l’eau

20 Minutes avec AFP le 05/06/20
................

Contrôle des infrastructures à risque dans toute la région
Vendredi, le ministre des Situations d’urgence s’est rendu sur place pour suivre le déroulement des opérations de secours. Dans un communiqué, le ministère a assuré que « 200 tonnes de carburant et de lubrifiants ont été collectées » jusqu’à présent.

Selon Norilsk Nickel, le réservoir a été endommagé quand les piliers enfoncés dans le permafrost qui le soutenaient « depuis 30 ans » ont commencé à s’effondrer. Le dégel du sous-sol fait figure de cause possible de cette catastrophe qualifiée de sans précédent dans la région par les autorités. Le pergélisol ou permafrost est le sous-sol gelé toute l’année de l’Arctique et de Sibérie. Sa fonte sous les effets du changement climatique​ est considérée en Russie comme un défi majeur car elle fragilise toutes les villes et les infrastructures, notamment minières, gazières et pétrolières, bâties depuis des décennies dessus.

En conséquence, la Russie a ordonné la révision de toutes les infrastructures à risque bâties sur le permafrost. « Afin de ne pas répéter de telles situations impliquant des infrastructures à risque se trouvant sur des zones de pergélisol sujets à la fonte, le procureur général de Russie Igor Krasnov a ordonné (…) des vérifications en profondeurs des infrastructures concernées », a indiqué le Parquet dans un communiqué.
https://www.20minutes.fr/planete/279350 ... -autorites

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 06 juin 2020, 10:42

La pollution au diesel dans la rivière arctique Russe :

Image

Image

D'autres photos ici :

https://www.thesun.co.uk/tech/11763469/ ... iver-fire/

Tentatives de récupération :

Image
Rescuers work at the site of a huge leak of fuel into the river after an accident at a power plant outside Norilsk, Russia, in this handout picture obtained by Reuters on June 4, 2020.
https://nationalpost.com/news/world/rus ... rian-river

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par yvesT » 04 juin 2020, 21:47

Dans l’Arctique russe, une grave catastrophe écologique et des craintes sur la fonte du permafrost
Vingt mille tonnes de diesel se sont déversées ces derniers jours dans une rivière de l’Arctique depuis une cuve d’une centrale thermique. Les causes de cette catastrophe sont âprement discutées.
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
Pour le journal Kommersant, il pourrait s’agir du « plus grand déversement connu de produits pétroliers dans l’Arctique russe ». Une semaine après la catastrophe, les 20 000 tonnes de diesel échappées d’une centrale thermique de la région de Norilsk, soit l’équivalent de 350 wagons-citernes, sont toujours visibles à la surface de la rivière Ambarnaïa, donnant une teinte rougeâtre aux eaux de ce cours d’eau du Grand Nord russe.

Mercredi 3 juin, l’affaire a pris une tournure nationale, lorsque Vladimir Poutine a vertement tancé, en direct à la télévision, le patron de NTEK, filiale du géant minier Norilsk Nickel et propriétaire de la centrale sur laquelle est apparue la fuite. Cette centrale fonctionnant au gaz alimente la ville de Norilsk, 180 000 habitants, à une dizaine de kilomètres. Les cuves de diesel y font office de source d’énergie de secours. C’est l’une d’elles qui s’est affaissée le 29 mai.

« Pourquoi les agences gouvernementales n’ont-elles été mises au courant que deux jours après les faits ? Allons-nous apprendre les situations d’urgences sur les réseaux sociaux ? », s’est interrogé le président russe lors de cet échange. De fait, en même temps que les communiqués rassurants de NTEK, les premières images de la pollution sur l’Ambarnaïa apparaissaient en ligne. Comme en écho aux propos de M. Poutine, trois enquêtes criminelles ont été ouvertes et un employé de la centrale placé en détention provisoire pour un mois.

Des effets « pendant dix ans »
La société d’exploitation minière rejette ces accusations et affirme avoir agi promptement. L’établissement de barrages flottants a ainsi permis d’éviter que la nappe de pétrole n’atteigne le lac Piassino, au nord, puis l’océan Arctique. Mais la situation est loin d’être réglée, avec des opérations de récupération des hydrocarbures qui s’annoncent délicates.

La rivière, peu profonde, ne permet pas une intervention par bateau, et la zone, isolée et marécageuse, est difficilement accessible par la terre. « Il faut travailler très rapidement car le carburant est en train de se dissoudre dans l’eau », a indiqué à l’AFP un porte-parole des services d’urgence. Le carburant pompé devra être stocké sur place jusqu’à l’hiver, dans des containers spéciaux. M. Poutine a également déclaré, mercredi 3 juin, l’état d’urgence au niveau fédéral, permettant de mobiliser plus de moyens. Le ministère de l’environnement évoque, quant à lui, des effets qui pourraient se faire ressentir « pendant dix ans ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Température record, banquise au plus bas : l’Arctique subit des changements spectaculaires
Tout autant que les conséquences de la catastrophe, encore difficiles à mesurer, ses causes font l’objet d’âpres discussions, avec, en toile de fond, une angoisse de plus en plus présente en Russie, celle de la fonte du permafrost et de ses conséquences sur l’environnement et sur l’activité humaine dans le Grand Nord.

Car au-delà des responsabilités immédiates – l’absence de barrages de terres autour des réservoirs de carburant est notamment critiquée – une hypothèse se fait jour pour expliquer le drame : sous l’effet du changement climatique et des températures anormalement élevées, le permafrost − cette couche de terre gelée qui peut atteindre mille mètres − fond peu à peu. La terre, auparavant dure comme le béton, devient alors instable, menaçant la stabilité des constructions.

« Notre industrie est négligente »
Notant que les piliers soutenant le réservoir « tenaient depuis trente ans sans difficulté », Norilsk Nickel évoque la fonte du « gel éternel », comme on désigne, en russe, le permafrost. En évoquant un « affaissement des fondations », le ministère des situations d’urgence semble aller dans le même sens, de même que plusieurs experts, dont la directrice de l’institut des problèmes écologiques, Olga Pliamina, citée par l’agence TASS.

Interrogé par Le Monde, Ivan Blokov, l’un des responsables de Greenpeace Russie se veut plus prudent : « On ne sait pas si les mouvements du sol ont joué, affirme-t-il. La seule chose qui est sûre, c’est qu’il y a eu corrosion des structures, et que notre industrie est négligente. » Autrement dit, Norilsk Nickel, qui a déjà été responsable de pollutions dans le passé, pourrait opportunément attribuer à la fonte du permafrost une nouvelle bévue.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le dégel du permafrost, l’autre menace climatique qui inquiète les chercheurs
Il faut dire que le sujet est devenu prégnant en Russie ces dernières années. Dans les immenses espaces du Nord, le changement climatique se fait ressentir particulièrement fort, et la fonte du pergélisol inquiète. Dans une ville comme Iakoutsk, de nombreux bâtiments, battis sur pilotis en raison de la dureté du sol, menacent de s’effondrer. Les vieilles maisons en bois, elles, se disloquent.

Le risque a même été chiffré. En octobre 2019, le vice-ministre pour le développement de l’Arctique et de l’Extrême-Orient estimait que le coût annuel de la fonte des sols pourrait atteindre jusqu’à 2 milliards d’euros par an. « Le problème est sérieux et l’ampleur des dégâts ne va cesser d’augmenter. Les tuyaux [gazoducs et oléoducs] vont exploser, les piliers s’effondrer », disait-il de façon prémonitoire.

L’Accord de Paris ratifié
De fait, l’inquiétude concerne particulièrement les hydrocarbures. Quelque 15 % des sites d’extractions pétroliers et 80 % des sites d’extraction gazière sont situés dans des zones de permafrost. A Norilsk, Norilsk Nickel a entrepris la construction de bâtiments plus légers, avec un nombre d’étages réduit.

La prise de conscience est encore limitée. En décembre, Vladimir Poutine assurait encore que « personne ne sait à quoi est dû le changement climatique ». Reste que c’est cette prise de conscience qui explique, pour de nombreux observateurs, la décision du Kremlin de ratifier, en septembre 2019, l’Accord de Paris sur le climat (COP21), plus de trois ans et demi après l’avoir signé.

L’engagement n’est certes pas très contraignant pour la Russie, puisque la référence retenue pour les émissions de carbone remonte à 1990, une époque où l’industrie soviétique était bien plus importante qu’aujourd’hui, mais le signal est là. Et Moscou réalise que les avantages qu’elle escompte du réchauffement climatique (en premier lieu l’ouverture de la route maritime Arctique) sont bien inférieurs aux dangers encourus.

La multiplication des catastrophes climatiques a également joué un rôle. En Sibérie et dans le Grand Nord, feux de forêt et inondations massives se succèdent à un rythme effréné. Les températures observées cette semaine y ont allègrement dépassé les 30 degrés.

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 03 févr. 2020, 19:40

Au moins quatre morts dans l’incendie du pétrolier « Zoya 1 »

Publié le 03/02/2020

L’incendie qui s’est déclaré le 29 janvier à bord du Zoya 1, à une trentaine des côtes des Émirats arabes unis, a fait au moins quatre victimes.

Le décès de deux Indiens a été annoncé le 31 janvier. Et la mort de deux personnes supplémentaires confirmée le lundi 3 février, ont indiqué des médias locaux. Trois autres individus sont portés disparus, tandis que huit employés sont blessés. Douze marins et 44 techniciens comprenant des Indiens, des Pakistanais, des Bangladais et des Éthiopiens se trouvaient à bord au moment où l’incendie s’est déclaré.

Compte tenu des attaques de tankers ayant eu lieu dans la région ces derniers mois, l’explosion à l’origine du feu a suscité des spéculations sur la possibilité d’un acte intentionnel. Il semblerait toutefois s’agir d’un accident lié à des travaux. Selon le site Splash247, les cuves du pétrolier étaient en train d’être nettoyées avant l’envoi du navire à la casse.

Construit en 1996, le VLCC (very large crude carrier) de 300 500 tpl est à l’arrêt depuis de très nombreux mois. En 2018, les membres de son équipage avaient fait savoir qu’ils étaient bloqués à son bord depuis plus d’un an sans recevoir aucune rémunération.

Le Zoya 1, qui bat pavillon panaméen, n’a pas bougé depuis. Son propriétaire, Ullib shipping, l’a acquis en 2015 et placé sous gestion technique d’Aurum ship management, filiale émiratie de l’indien Aurum marine services management.
https://lemarin.ouest-france.fr/secteur ... ier-zoya-1

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 31 déc. 2019, 10:32

Suite de ce post du 12 janvier 2019 viewtopic.php?p=2278828#p2278828
Explosion au gaz de la rue de Trévise: la ville de Paris mise en cause par une expertise

AFP•30/12/2019
.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1ffdfb9449

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 27 nov. 2019, 23:04

Explosion dans une usine petro chimique au Texas.
3 blessés.
Explosion Rocks Texas Refinery, Injures 3 Workers
By Tsvetana Paraskova - Nov 27, 2019

An explosion rocked a petroleum product processing plant in Port Neches, some 90 miles east of Houston, early on Wednesday, damaging nearby homes and injuring three workers at the site.

TPC Group, the operator of the Port Neches Operations site said that an explosion occurred at a processing unit at the plant.

It is thought that the explosion occurred on a processing facility for specification 1,3 butadiene—a gas used to make synthetic rubber.
.........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... rkers.html

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 16 nov. 2019, 13:50

Egypte : une explosion de pipeline fait six morts et 16 blessés dans le nord de l’Egypte

Agence Ecofin. 14 nov 2019

Mercredi, six personnes ont trouvé la mort et 16 autres ont été blessées dans l’explosion d’une ligne de pipeline qui fuyait dans la province de Bahira, dans le nord de l’Égypte. L’information a été donnée par le responsable de l’Autorité égyptienne des pipelines, Abdelmoneim Hafez. Ce dernier a précisé que l’explosion est le résultat d’un acte de siphonnage de gasoil par des voleurs.

Selon des informations fournies par le ministère de la Santé, l’oléoduc a explosé précisément près d’Itay Al-Baroud, un village à mi-chemin entre Le Caire et Alexandrie. L’oléoduc transporte le carburant de la ville méditerranéenne d’Alexandrie jusqu’au Caire.

Les blessés ont, immédiatement après l’accident, été emmenés dans un hôpital public, mais aucune information n’a, pour l’instant encore filtré sur leur situation. Si le conduit a déjà été réparé, il faut noter que l’explosion a causé en plus l’incendie de 12 véhicules.

La police locale a procédé à l’arrestation d’une personne. Une enquête a été ouverte par la police pour éclairer l’opinion publique sur la question.

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 02 oct. 2019, 19:22

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 30 sept. 2019, 22:50

Explosion sur un tanker à quai en Corée du Sud qui a endommagé un autre tanker voisin.
18 blessés.
Tanker Blast Injures 18 At South Korean Port

By Irina Slav - Sep 30, 2019

An oil tanker explosion in the South Korean port of Ulsan has injured 18, including crew members and rescue workers, AFP reports, citing Korea’s news agency.

According to the media, when the explosion occurred there were no repairs works being carried out on board the Cayman Islands-flagged Stolt Groenland. The reason for the blast is being investigated at the moment but the impact on the port so far has been minimal, a coast guard official told Reuters.

The fire that the explosion caused spread to a neighboring vessel, injuring some of those on board as well. According to the Korean coast guard, all of the 25 people on board the first tanker and the 21 on board the other one have been rescued.

“The fire has largely been put out but we are checking inside the vessels if there are any flames left or smoke coming out,” an official from the South Korean coast guard told Reuters on the day of the explosion.

The initial number of those injured in the blast was just 10, most of them workers at the port, according to the Reuters report. Later, as the fire spread to the second tanker—a South Korean one—the numbers were revised upwards. Only one of the injured is from the crew of the second vessel, according to a statement by the owner of the Bow Dalian—Norwegian Odfjell.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... -Port.html

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

par energy_isere » 12 août 2019, 00:44

Suite du post au dessus.
71 morts au final.

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b8a8b6a83a

Haut