"Effondrement" de Jared Diamond

Présentation de livres, de films ou de sites traitant de la déplétion ou de sujet connexes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
weremouse
Kérogène
Kérogène
Messages : 65
Inscription : 29 juil. 2005, 14:59

"Effondrement" de Jared Diamond

Message par weremouse » 11 mai 2006, 09:42

Sortie de ce livre aujourd'hui, que j'ai découvert par l'intermédiaire de la chronique hebdomadaire de Jean-Luc Porquet. On y reparlera, notamment, de la de plus en plus fameuse histoire de l'Ile de Pâques.

LIEN ALAPAGE

Jared Diamond, l'auteur du Troisième Chimpanzé et de De l'inégalité parmi les sociétés procède à une étude comparative des sociétés disparues du passé, des sociétés fragilisées d'aujourd'hui, et de celles qui ont su enrayer leur effondrement. L'auteur conclut qu'il n'existe aucun cas dans lequel l'effondrement d'une société serait attribuable aux seuls dommages écologiques. D'autres facteurs entrent toujours en jeu : des dommages environnementaux ; un changement climatique ; des voisins hostiles et des rapports de dépendance avec des partenaires commerciaux ; les réponses apportées par une société, selon ses valeurs propres, à ces problèmes. Cette complexité des facteurs permet de croire qu'il n'y a rien d'inéluctable aujourd'hui dans la course accélérée à la dégradation globalisée de l'environnement. Une dernière partie recense, pour le lecteur citoyen et consommateur, à partir d'exemples de mobilisations réussies, les voies par lesquelles il peut d'ores et déjà peser afin que le monde soit durable et moins inéquitable aux pauvres et démunis.

Avatar de l’utilisateur
metamec
Condensat
Condensat
Messages : 510
Inscription : 22 avr. 2005, 16:22
Localisation : france

Message par metamec » 11 mai 2006, 09:53

Plus rapide que moi Weremouse. Je viens juste de lire la chronique de Porquet, et je venais en informer mes petits camarades d'oleocene.
Toujours de bons conseils Porquet. Il avait aussi parlé de "la fin du progrès "http://www.oleocene.org/phpBB2/viewtopic.php?t=2055
Je vous enseigne le surhumain. L'homme n'existe que pour être dépassé. Qu'avez-vous fait pour le dépasser ?
Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 19 mai 2006, 18:49

je viens de me l' acheter.

Image

Mery Claude
Kérogène
Kérogène
Messages : 35
Inscription : 09 janv. 2006, 22:13

Message par Mery Claude » 20 mai 2006, 18:00

Livre copieux, 600 pages, denses et précises. Une foule d'informations sur le déclin ou la disparition de groupes humains. On y traite en détail de l'ile de Pâque et des colonies Viking du Groenland, plus succintement d'autres exemples célèbres, Anassasis, iles Pitcairn, empire Maya, Ruanda, Chine...

Un livre très riche, foisonnant et plutôt optimiste, écrit par un ornithologue de formation, responsable de la branche américaine du WWF.


Il y a un extrait et un article de présentation dans La recherche de Mai.

Si quelqu'un peut faire un lien...

th
Condensat
Condensat
Messages : 683
Inscription : 18 sept. 2005, 22:54
Localisation : Toulouse

Message par th » 12 juin 2006, 14:10

Je viens de le finir. Hautement recommendé. =D> =D>
De même que le bouquin précédent de Jared Diamond, "De l'Inégalité parmi les sociétés"

"the greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function"- Bartlett.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 25 juil. 2006, 12:14

un article du Figaro au sujet de ce livre.
La revue de presse Paul François Paoli - Le Figaro du 1er juin 2006

En Angleterre, en France et en Russie, les Vikings sont venus, ont vaincu, puis se sont mêlés aux populations qu'ils avaient terrorisées, devenant Anglais, Normands ou Russes. Leur déferlement soudain, comme leur assimilation constituent de ces «énigmes» dont sont friands les historiens. Au coeur de ce phénomène, figure un mystère tout aussi étonnant : la conquête du Groenland par ces mêmes Vikings, peu avant l'an 1000 après JC, puis l'effondrement de leur société et sa disparition. Là, dans cet immense «pays vert», comme ils l'ont nommé, les Vikings se sont étiolés, sans retour, après quatre cents ans de vie collective. Peut-être même furent-ils vaincus, au cours de brèves confrontations, par les Inuits... Les guerriers qui avaient subjugué les peuples d'Occident, dominés par ces «chasseurs de phoques» qu'ils méprisaient ! Voilà le genre d'hypothèse qu'étudie Jared Diamond dans Effondrement... Nourri d'une multitude de références, ce livre se veut par ailleurs une réflexion sur notre époque, puisque Diamond étudie l'évolution de certaines sociétés contemporaines, comme celle de l'État du Montana, aux États-Unis, devenu un «parc de loisirs» après avoir été une région économiquement florissante, basée sur l'exploitation du cuivre. Une région abîmée écologiquement auquel il applique aussi sa grille des cinq causes... Une entreprise d'élucidation que certains pourront juger démesurée, par sa prétention à l'exhaustivité, mais qui se veut à la hauteur du défi fixé par l'auteur : prévenir l'avenir des sociétés à partir des désastres du passé.

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

l'Effondrement

Message par Philippe » 17 août 2006, 12:58

je voudrais recommander aux assidus du forum la lecture du livre de Jared Diamond, "l'Effondrement" (Gallimard NRF). C'est un pavé de 600 pages, qui commence par 40 pages moyennement intéressantes sur le Montana contemporain, mais dont le reste est fascinant. Il traite, en archéologue, de l'effondrement de diverses civilisations passées (île de Pâques, colonies vikings du Groenland, mayas, indiens du Nouveau-Mexique, etc.) en détaillant les raisons de l'effondrement de ces civilisations. Il traite aussi des cas de survie à long terme de sociétés, comme l'île de Tikopia, qui a pris, vers 1600, la décision politique d'éliminer totalement le porc sur l'île, ou comme le Japon des shoguns du 18ème siècle qui ont promu une "idéologie officielle encourageant une limitation de la consommation...". Le Japon a ainsi vécu en autarcie, paix et prospérité pendant un siècle avec une population de 27 millions d'habitants.

L'auteur écrit noir sur blanc que notre mode de vie n'est pas durable, mais détaille ses raisons d'espérer sur l'avenir. Il explicite 12 menaces, fortement imbriquées, qui pourraient aboutir à un effondrement de notre civilisation. La pénurie d'énergie fossile est l'une des 12, sans qu'il lui soit donné une plus grande importance qu'aux 11 autres.

Détail intéressant, il redresse (pages 502 à 510) l'image des compagnies pétrolières internationales, soucieuses d'éthique et d'environnement (sans surprise, la compagnie nationale indonésienne Pertamina n'y a pas droit). Cela méritait d'être écrit.

Un livre vraiment intéressant. Seul bémol, la traduction de "greenhouse gas" (gaz à effet de serre) par "gaz vert" et "nitrogen" (azote) par nitrogène. Le genre d'approximation exaspérant.

Avatar de l’utilisateur
Birdy
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 308
Inscription : 06 févr. 2006, 18:30
Localisation : Du pays aux 56 ministres
Contact :

Message par Birdy » 17 août 2006, 13:11

Je viens de lire la dernière page il y a quelques jours et c'est effectivement un bouquin fascinant. Rien que pour la découverte d'anciennes civilisations, il vaut déjà le détour.
La mer monte mais le niveau baisse

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 17 août 2006, 17:11

je l'avais conseillé à Mahiahi qui est passionné d' histoire. Mais il m' a répondu qu'il était déja débordé de lecture.
Allez Miahahi, un effort !

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Message par Philippe » 17 août 2006, 19:11

Un mot encore. L'auteur pense que l'Australie sera le premier pays de ce qu'il appelle le Premier Monde (le monde dit développé) à connaître de graves problèmes. Il recommande de suivre avec attention ce qui va s'y passer. Le cocktail est explosif, avec une surexploitation des maigres ressources de l'île (terres arables, eau, poissons), et une population en croissance du fait d'une immigration souhaitée. Page 455 l'auteur écrit que "la meilleure estimation de la population supportable au niveau de vie actuel est de huit millions, soit moins de la moitié de la population totale".

Avatar de l’utilisateur
WhilelM
Kérogène
Kérogène
Messages : 96
Inscription : 13 mars 2006, 23:26
Localisation : Montreuil, France
Contact :

Message par WhilelM » 21 août 2006, 22:44

Si un francilien l'a déjà acquis et est prêt à le préter, je serais intéressé.

A charge de revanche.
" Il ne faut jamais douter qu'un petit nombre d'individus puisse changer le monde. Il n'en a d'ailleurs jamais été autrement. " Margaret Mead

pat43
Charbon
Charbon
Messages : 271
Inscription : 02 août 2006, 20:33
Localisation : 43

Message par pat43 » 27 août 2006, 19:02

toutes les societes organisees ont connus des effondrements, politiques, sociaux et ecologiques. les seuls à avoir fait exception sont les societes neuves et de type colonial (etats unis , canada, australie) qui vivent sur une rente qu'ils n'ont pas contribués à créer. le probleme est apparu avec la grande bretagne au 18° siecle (bloc de fer sur bloc de houille), pays sursaturé de charbon et gaspilleur. les architectures des societes precedentes (utilisation de l'eolien, de l'hydraulique, des voies de communication naturelles) ont étés oubliées.
l'effondrement de ces societes ont d'abord été d'ordre demographique : division par 2 au minimum, pouvant aller jusqu'à 50.
- avec ça, il a décimé une panzer-divizion.
- il était dans l'artillerie ?
- Mais non, tu suit pas, il etait dans la LI-MO-NA-DE.
michel Audiard a propos d'une boisson d'homme au gout de pomme.

th
Condensat
Condensat
Messages : 683
Inscription : 18 sept. 2005, 22:54
Localisation : Toulouse

Message par th » 28 août 2006, 23:21

pat43 a écrit :toutes les societes organisees ont connus des effondrements, politiques, sociaux et ecologiques.
Ce n'est pas ce que dit Jared Diamond, qui montre au contraire quer certaines sociétes n'ont pas connus de tels effondrement. Il cite en particulier le Japon avant l'êre Meji.

"the greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function"- Bartlett.

pat43
Charbon
Charbon
Messages : 271
Inscription : 02 août 2006, 20:33
Localisation : 43

Message par pat43 » 29 août 2006, 11:54

th a écrit :
pat43 a écrit :toutes les societes organisees ont connus des effondrements, politiques, sociaux et ecologiques.
Ce n'est pas ce que dit Jared Diamond, qui montre au contraire quer certaines sociétes n'ont pas connus de tels effondrement. Il cite en particulier le Japon avant l'êre Meji.
le japon aussi est un pays reconstruit, qui a connu une phase d'effondrement du milieu naturel. un pouvoir fort l'a reconstruit, jusqu'au 19°siecle le japon pratiquait un controle des naissances absolu, et les forets etaient ferocement protégées. un pouvoir faible (certainement ce qui est arrivé à l'ile de paques) neglige, ou utilise ses dernieres ressources naturelles pour se maintenir, jusqu'a ce qu'il y en ai plus... Mais effectivement c'est discutable. la vigueur de controle des naissances japonais (avant l'ere meiji) indique plutot que l'inquietude à une epoque à été extremement forte.
- avec ça, il a décimé une panzer-divizion.
- il était dans l'artillerie ?
- Mais non, tu suit pas, il etait dans la LI-MO-NA-DE.
michel Audiard a propos d'une boisson d'homme au gout de pomme.

Avatar de l’utilisateur
pepin
Kérogène
Kérogène
Messages : 38
Inscription : 04 août 2005, 08:56
Localisation : ile de la réunion
Contact :

Message par pepin » 04 sept. 2006, 06:09

Je suis en train de lire ce bouquin. il est particulierement exhaustif ce qui le rend tres interessant mais indigeste.
j'ai fini le chapitre sur le Rwanda la semaine derniere et j'ai mis plusieurs jour pour m'en remettre, j'apprend qu'il y a justement un film au ciné sur le sujet je m'empresse d'y aller vendredi dernier ... et là c'est horrible, le film est tres bien fait apporte evidement beaucoup moins d'elements que le bouquin mais il donne une image crue du genocide, pour etre honnete aujourd'hui 3 jours plus tard je suis encore un etat de mal à l'aise tellement ce film touche.

Le film s'appel "shooting dogs" http://perso.orange.fr/cinefestival/oha ... gdogs.html
Je vous conseil d'oublier vos gamins dans la voiture en y allant, c'est trop dur pour eux.
Il y a evidemment beaucoup à apprendre de ce film mais il y a entre autres un truc qui me choque c'est l'aspect mouton des humains, du coté des milices comme du coté des victimes enfin c'est pas le sujet sur ce topic, j'en parlerai ailleurs.

Sinon un truc que j'ai constaté en lisant le bouquin effondrement c'est que ll'humain retourne assez facilement au stade du cannibalisme :smt068 lorsque il a trop la dalle.
Je conclue aussi que le pb viens souvent de la hausse du niveau de vie qui engendre une forte demographie et que la civilisation s'effondre des consequences de cette forte demographie (sur exploitation des terres et des ressources, deforestation, erosion, catastrophe climatique, secheresse, famine, conflit ...) .

Répondre