Naissance du projet Olduvai - forum survivaliste francophone

Présentation de livres, de films ou de sites traitant de la déplétion ou de sujet connexes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

kraveunn
Charbon
Charbon
Messages : 287
Inscription : 16 avr. 2005, 19:37

Message par kraveunn » 21 déc. 2006, 19:17

Salut

Alter egaux a écrit :
"nous sommes nous-mêmes (pour certains corvéables) malléables et manipulables à merci".
Penses aussi que nous, occidentaux, avons le choix. Nous validons ses politiques, et pire, nous fermons les yeux sur les dérives. Et maintenant que nous nous sentons acculés par ce système pervers que nous avons nous même créer (délocalisation, désindustrialisation, licenciement boursier, limites des ressources, réchauffement planétaire, etc...), qu'alors nous choisir comme destin ?


Il y a du vrai dans ce que tu dits ; nous sommes effectivement en partie responsables de cet état de fait. Si nous changions tous de comportements et d’attentes, il est probable que les décideurs politiques et économiques essaieraient de s’adapter un tant soit peu.
Toutefois, je pense aussi que nous n’avons plus qu’un champ d’action très limité. Le citoyen lambda n’a plus aujourd’hui beaucoup d’emprise sur sa vie même, ni sur son propre mode de vie.
L’ampleur de la rupture nécessaire au refus profond du modèle marchand, l’étendue des efforts à fournir pour parvenir à vivre sans trop contribuer en permanence à l’exploitation de son prochain, au pillage et au saccage des sociétés humaines et de leur environnement, est devenu un acte presque héroïque et irréalisable.
Comment se vêtir, se déplacer en véhicule, se nourrir, etc. sans que qui que se soit ne soit exploité ou grugé quelque part ou qu’il ne soit porté au moins un peu atteinte à l’environnement ? Comment vivre sans participer à tout cela ?
Même les militants les plus endurcis ne peuvent pas assurer qu’ils ne collaborent pas au moins un peu (bien qu’involontairement) à la marchandisation du monde.


kraveunn a écrit:
Quel est le véritable pouvoir local des groupes locaux ?
Alter Egaux à écrit :
Difficle à dire, car c'est un contre pouvoir dilluer, mais qui à une vraie force de frappe lorsqu'ils se concentrent.
Cette alternative à en effet le mérite d’exister. ;-)

Je voudrais toutefois revenir sur la taxe Tobin, cheval de Troie d’ATTAC. Peut-être est-ce une stratégie pertinente, toutefois si elle l’est vraiment, penses tu que le capitalisme va se laisser tranquillement « parasiter » de la sorte ? Le croit tu assez naïf pour se laisser saborder en toute connaissance de cause ? Que croit tu qui puisse l’obliger à adopter une mesure qui signifierait sa perte ?

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 21 déc. 2006, 20:40

kraveunn a écrit :Comment se vêtir, se déplacer en véhicule, se nourrir, etc. sans que qui que se soit ne soit exploité ou grugé quelque part ou qu’il ne soit porté au moins un peu atteinte à l’environnement ? Comment vivre sans participer à tout cela ?
Même les militants les plus endurcis ne peuvent pas assurer qu’ils ne collaborent pas au moins un peu (bien qu’involontairement) à la marchandisation du monde.
C'est effectivement la bivalence entre choix individuel et choix collectif, résumé par ceci :
Si l'histoire nous juge sévèrement, nous qui vivons dans les pays riches, ce ne sera pas pour nos choix de consommation individuels, mais pour ne pas avoir combattu les structures de domination et les rapports de pouvoir qui fixent le contexte de ces choix.
Justin Podur, "Consumption, complicity and SUVs"
kraveunn a écrit :Je voudrais toutefois revenir sur la taxe Tobin, cheval de Troie d’ATTAC. Peut-être est-ce une stratégie pertinente, toutefois si elle l’est vraiment, penses tu que le capitalisme va se laisser tranquillement « parasiter » de la sorte ? Le croit tu assez naïf pour se laisser saborder en toute connaissance de cause ? Que croit tu qui puisse l’obliger à adopter une mesure qui signifierait sa perte ?
Il a plusieurs choix :
- accepter si les citoyens atteignent une masse critique, comme ils l'ont accepté dans le passé (meilleur rapport entre distribution du capital/travail)
- accepter mais trouver une contre mesure (autre circuit de blanchiment d'argent)
- refuser (dans ce cas là, le choix serait à mon avis non républicain, ce qui a déjà eu lieu dans le passé aussi : voir les comportements des multinationales pendant le nazisme).

Lorsque je vois pointer un eugénisme masqué, comme dans les années 30, avec une poussée très forte des nationalistes, on a de quoi être pessimiste.
Ceci dit, le niveau sociétal des citoyens est différent, grâce en partie à Internet. La résistance sera forte.
Dernière modification par Alter Egaux le 22 déc. 2006, 21:39, modifié 1 fois.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

bela59
Kérogène
Kérogène
Messages : 55
Inscription : 02 oct. 2006, 10:39

Message par bela59 » 25 déc. 2006, 15:19

Alter Egaux a écrit : J'ai lu des romans d'anticipations.
L'un m'a particulièrement impressionné, scénario qui devrait plaire à Nico.
De mémoire :

Il décrit une planète terre sans vie, mais intact, visitée par des extra terrestres impérialistes. Mais avant de vouloir coloniser la planète terre, ils sont obliger de diagnostiquer le pourquoi de la fin de l'humanité sur terre.
Et pour cela, ils ont par hasard quelques découvertes scientifiques (une machine à régénérer à partir de l'ADN, la technologie de l'hyper espace, et une machine à régénérer la mémoire, mais le sujet n'est pas là).

Bref, il décide de faire revivre, à partir d'un musée un échantillon d'humains soigneusement choisi. Le premier est un pharaon, qui après s'être prosterné devant les extraterrestres, est éliminé.
Le second, d'une période plus récente, est d'une intelligence vive, mais n'apparemment sans aide sur l'extinction de la race humaine (un roi probablement).
Le troisième, bien plus récent, développe des capacités surprenantes (adaptabilité immédiate, etc...). Il répond calmement à leur interrogation sans pour autant répondre à leur attente, mais se montre curieux : "pourquoi envahissez vous la Terre?" Réponse : "nous sommes trop nombreux sur notre planète, et nous colonisons donc les planètes vivables des autres systèmes". Mais la réponse les surprend, car en contradiction avec leur fonctionnement de pensée : "limité votre reproduction !". Il est éliminé, comme ses pères.
Et ils décident, après un long débat houleux car dangereux à vue de leurs niveaux scientifiques dû à un certain hasard, de faire revivre la dernière génération : l'humain, dès sa résurrection, disparaît.
Les extraterrestres, effrayés, remontent dans leur vaisseau et balance une plâtré de bombes à neutrons, mais qui n'explosent pas.
Acculé, les extraterrestres décident de se suicider en verrouillant les commandes de leurs vaisseaux sur le soleil, préservant les fameuses découvertes listés plus haut.
Avant d'être à la limite vitale du soleil, la salle regroupant les 3 fameuses inventions scientifiques est visitée, mettant tous les systèmes en alerte.
Les extraterrestres, avant de se perdre dans le soleil, voient s'afficher sur leur écrans un message de remerciement du premier humain d'un longue lignée : "merci pour vos découvertes, qui malgré notre niveau d'intelligence, nous étions étonnamment passé à coté de ces découvertes scientifiques fondamentales, dû il me semble, au hasard des découvertes scientifiques d’une longue civilisation. A propos, nous avions disparu uniquement parce que notre système solaire a été soumis à des rayons cosmiques mortels. Et sans pouvoir nous échapper assez loin, nous avons subi debout cette mort certaine".
Fin ou début, c'est selon.
Et c'est quoi ce bouquin, si tu t'en souviens ? :-D

transhuman
Brut léger
Brut léger
Messages : 491
Inscription : 26 nov. 2006, 09:11
Localisation : France

Message par transhuman » 14 janv. 2007, 22:23

C'est une histoire publiée dans l'un des receuils de nouvelles de SF du livre de poche "Histoires galactiques", "Histoires extra terrestres ou "histoire de fin du monde"...
...C'est l"un des trois mais je ne sait plus lequels !

P.S : Dans cette collection lisez "cher Démon" c'est fabuleux... Je n'est rien lu d'aussi bien en nouvelle depuis "espoir oblige" dans la bibliothèque verte ( pff...ca m'rajeunit pas ! )...

C'est à faire apprendre par coeur à tous les racistes et les extrémistes...

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 15 janv. 2007, 15:35

transhuman a écrit :C'est une histoire publiée dans l'un des receuils de nouvelles de SF du livre de poche "Histoires galactiques", "Histoires extra terrestres ou "histoire de fin du monde"...
...C'est l"un des trois mais je ne sait plus lequels !
Tu es très fort, transhuman !
J'avais complètement oublié l'origine de cette histoire. Merci !
transhuman a écrit :( pff...ca m'rajeunit pas ! )...
N'est ce pas. ;)
transhuman a écrit :C'est à faire apprendre par coeur à tous les racistes et les extrémistes...
Effectivement. ses nouvelles m'avaient alors touchées, car universelles.

Je ne sais pas si nous irons un jour physiquement hors de notre système solaire, (PO et RC, aie aie aie) mais l'écriture nous aura au moins permis d'y aller par l'imagination.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

bela59
Kérogène
Kérogène
Messages : 55
Inscription : 02 oct. 2006, 10:39

Message par bela59 » 16 janv. 2007, 15:01

OK, merci du conseil !

Avatar de l’utilisateur
lo-tech29
Kérogène
Kérogène
Messages : 26
Inscription : 21 juil. 2006, 11:21

Message par lo-tech29 » 15 févr. 2007, 12:20

salut,

amha survivalisme et decroissance sont les deux aspects indissociables d'une meme perception du contexte et d'une meme attitude. ça me parait bizarre de les mettre en opposition.

pour ma part comprend le point de vue des deux partis sans avoir l'impression de faire le grand ecart: il serait insensé d'anticiper une situation sans s'y preparer un tant soit peu, et parfaitement innacceptable d'avoir conscience d'un probleme sans partager ses inquietudes avec son voisin et trouver des solutions a plusieurs.

( et honnetment je ne crois pas que les survivalistes passent leur temps uniquement a polir leur bazookas, ni que les decroissants vivent sans quelques paquets de riz d'avance ;) )

le collectif et le personnel sont, au fond, plus imbriqués qu'antinomiques:
-l'union fait la force (donc qui veut etre fort individuellement cherche a s'unir aux autres)
-mais pour aller vers les autres il faut etre vivants et libres (donc qui se soucie du social doit se donner les moyens d'une autonomie personnelle)

:smt109
Il faut de la modération en tout, y compris en modération.

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: Naissance du projet Olduvai - forum survivaliste francop

Message par matthieu25 » 11 déc. 2011, 23:00

Sur la 6, il y a des survivalistes en pleine action...
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Naissance du projet Olduvai - forum survivaliste francophone

Message par phyvette » 05 nov. 2017, 14:24

Le-projet-olduvai.com

Ce nom de domaine a expiré et est en attente de renouvellement ou suppression.
http://www.le-projet-olduvai.com/search ... d=newposts
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Naissance du projet Olduvai - forum survivaliste francophone

Message par energy_isere » 06 nov. 2017, 16:38

phyvette a écrit :
05 nov. 2017, 14:24
Le-projet-olduvai.com

Ce nom de domaine a expiré et est en attente de renouvellement ou suppression.
http://www.le-projet-olduvai.com/search ... d=newposts
Ils sont retournés dans la société de consommation ?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Naissance du projet Olduvai - forum survivaliste francophone

Message par phyvette » 06 nov. 2017, 16:48

Pas sûr, mais le nom de domaine a était payé, tout est rentré dans l'ordre.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Répondre