Bilan carbone personnel

Présentation de livres, de films ou de sites traitant de la déplétion ou de sujet connexes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Bilan carbone personnel

Message par rico » 28 juil. 2008, 10:03

685kilogrammes équivalent Carbone, avec une incertitude de :38 %
- logement 363 (malheureusement je n'ai aucune marge de manoeuvre car vivant dans un appart avec chauffage collectif et avec une femme constamment en train de vouloir changer des trucs dans la maison, travaux, meubles etc. et qui entre en crise d'hystérie si j'ose me mettre en travers de son chemin...).
- transport 0
- alimentation 83
- consommation 239

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Bilan carbone personnel

Message par Alturiak » 28 juil. 2008, 10:40

Oh, cela fait longtemps que j'ai fait ce test.

Le temps de retrouver mon mdp...

434 kilogrammes équivalent Carbone, avec une incertitude de 44 %, répartis comme suit :
- logement : 242
- transport : 8,1
- alimentation : 62,9
- consommation : 120,5


Je suis un privilégié, car parisien (Berlin c'est temporaire, d'ailleurs je pars aujourd'hui). Après, je fais ma part du job aussi bien sûr (végétarien, vélo, pas de voiture, je ne prends pas l'avion, etc.)

Fristi
Goudron
Goudron
Messages : 113
Inscription : 31 août 2007, 07:30

Re: Bilan carbone personnel

Message par Fristi » 29 juil. 2008, 00:07

Bah c'est bon vous êtes prêt pour le PO rico et Alturiak!

A titre personnel :

1021 kg équivalent carbone :

logement 67
transport 610
alimentation 155
consommation 189

Les transports restent le point sur lequel je ne suis pas un modèle même si j'ai bien réduit l'usage de la voiture et de la moto depuis que je n'en ai plus besoin pour aller bosser : 7500 km contre un bon 20000 l'année dernière, et abandon de la voiture en cours : pour le peu d'usage qu'il me reste, une location occasionnelle sera plus rentable. Je risque de ne pas trop diminuer mes émissions liées aux transports l'année prochaine malgré tout car voyage prévu et avec l'avion on explose très vite tous les quotas. :?

Sandro Minimo
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 394
Inscription : 22 févr. 2008, 00:01

Re: Bilan carbone personnel

Message par Sandro Minimo » 29 juil. 2008, 01:37

Ben moi j'ai presque aucune idée de ce que je consomme en électricité, chauffage, donc pour tout ça j'ai pris les valeurs par défaut. Transport, je suis à quasi zéro, mais c'est le logement qui grève tout, donc je suis à plus de 1000 (et pourtant, végétarien, cycliste uniquement, pas d'avion, petit consommateur, etc.)

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Bilan carbone personnel

Message par rico » 29 juil. 2008, 08:56

¨Pareil c'est le logement qui m'enfonce... :?

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Bilan carbone personnel

Message par FOWLER » 29 juil. 2008, 09:56

Bon, je suis à plus de mille aussi, mais c'est le transport qui me torpille. 562 ! Je sais que c'est ça qui coince pour mon adaptation.....Je me suis donné un an de plus pour lacher la bagnole, mais ça va pas être facile...
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13213
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Bilan carbone personnel

Message par GillesH38 » 29 juil. 2008, 13:31

moi je l'avais fait, mais sans surprise je suis à plusieurs tonnes.... essentiellement à cause de mes déplacements professionnels (bon j'ai aussi une voiture et je mange un peu de viande !). Mais voila, j'ai un metier ou on me demande de me déplacer souvent assez loin pour des colloques, et parfois des observations - c'est le cas aujourd'hui, je vous dis ou je suis : en Namibie.

Donc si je veux le diminuer, j'arrete de partir et je fais tout en télétravail. C'est pas totalement impossible, mais la question que je me pose, c'est : et après?

de toutes façons le PO est deja maintenant ou presque, on ne peut plus le retarder.

de toutes façons meme si on le retardait, il surviendrait tot ou tard, et certainement avant ma mort, sauf accident.

Il se peut que dans quelques années, le coût du transport explose tellement que je (en fait mon université, en fait l'état) n'aie meme plus de quoi me payer des voyages, dans ce cas j'arreterai forcement.

Si j'arrete un peu plus tot, ca change quoi?

a noter que ce bilan carbone n'a pas été conçu dans la problematique du PO , mais dans celui des GES. Le PO arrivera de toutes façons inéluctablement, quoi qu'on consomme. Il y a certes un probleme d'inégalité dans la consommation, mais c'est un probleme général mondial et c'est surtout un probleme économique et financier : si on veut le regler vraiment, c'est en baissant le pouvoir d'achat des occidentaux par rapport aux autres (personne ne sait comment faire mais bon). Limiter sa consommation carbone n'a d'interet que dans l'hypothèse où
a) il y a un vrai danger lié aux GES
b) limiter sa conso personnelle serait un moyen efficace pour limiter ce danger.

Manque de pot, je ne suis pas hyper convaincu du a) et pas du tout du b), pour la raison que j'ai deja expliquée : limiter sa conso ne fait que prolonger le temps où on brule des fossiles (en particulier le pétrole, qui est le principal produit que je consomme par mes voyages) , et si on ne limite pas a priori la quantité totale qu'on brule, l'effet final sera faible sur la concentration, et quasi nul sur la température qui ne dépend que logarithmiquement de la quantité de CO2 produite.

Bref tout ça fait que je me dis que si j'arrete maintenant, je n'aurais fait que vivre quelques années plus tot des problemes que je vais de toutes façons rencontrer plus tard, tout en me privant de choses qui rendent ma vie intéressante , et que je ne pourrai peut etre plus faire du tout dans quelques décennies. Donc j'assume, j'essaye d'etre raisonnable par ailleurs (d'ailleurs je ne suis pas hyperconsommateur), mais je n'arrete pas de travailler ;-).
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Bilan carbone personnel

Message par Alturiak » 29 juil. 2008, 15:28

Comme toi Sandro Minimo j'ai dû mettre les valeurs par défaut pour ma conso d'électricité ainsi que celles des parties communes de l'immeuble, et j'imagine qu'il n'est pas pris en compte que je chauffe peu l'hiver...
GillesH38 a écrit :Si j'arrete un peu plus tot, ca change quoi?
Tu as raison, ça ne change pas grand' chose au final. Mais comme tu dis :
GillesH38 a écrit : Il y a certes un probleme d'inégalité dans la consommation, mais c'est un probleme général mondial et c'est surtout un probleme économique et financier : si on veut le regler vraiment, c'est en baissant le pouvoir d'achat des occidentaux par rapport aux autres (personne ne sait comment faire mais bon).
Mais si, quelqu'un sait, et même presque tout le monde sait : c'est d'ailleurs ce qui se passe depuis quelques années déjà. Ce rapport baisse car le pouvoir d'achat de certains pays en développement augmente plus vite que celui des pays occidentaux.
Après, je ne défendrai pas la façon effrénée qu'on a d'aller dans le mur, c'est sûr que si l'objectif est une meilleure répartition des richesses associée à un peu moins de rejet de GES il serait sans doute possible de faire mieux... ou disons plutôt moins pire.
Cependant, je garde en tête une phrase piochée sur ce forum : "c'est très bien d'éviter le gaspillage, mais ce n'est pas pour sauver la planète, c'est pour une meilleure répartition des richesses". Je me prends à espérer que le litre de pétrole que je ne consomme pas mais qui sera de toutes façons consommé le sera par quelqu'un qui en aura "plus besoin" que moi, qui pourra se développer un peu plus, sortir de la misère un peu plus... C'est sans doute utopique, mais ma réflexion à ce sujet se poursuit.
GillesH38 a écrit :Limiter sa consommation carbone n'a d'interet que dans l'hypothèse où
a) il y a un vrai danger lié aux GES
b) limiter sa conso personnelle serait un moyen efficace pour limiter ce danger.
J'ajouterais, en plus de ce que j'ai écrit ci-dessus et qui pourrait constituer un c), un d) : la préparation (au PO, à l'énergie chère), ou la désintoxication. Certains seront en effet (cf le message de Fristi) sans doute plus "prêts" que d'autres. C'est aussi pour cette raison que tant de monde ici (ou ailleurs) dit essayer d'utiliser de moins en moins la voiture, de consommer moins, etc. Quand on voit un coup arriver on fait tout pour amortir le choc.

Répondre