[Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Présentation de livres, de films ou de sites traitant de la déplétion ou de sujet connexes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1948
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par hyperion » 08 févr. 2009, 17:02

j'ai lu Kwest du même auteur,ttb.
tres envie de commander celui-ci , suite à ton post
un objet physique extérieur à mon corps, attention à l'induction, d'extériorité à mon esprit;
l'intériorité retrouvée, attention à la 2 em induction fausse et de jeter le bébé avec l'eau du bain en le qualifiant de subjectif, d'irréel

de vangelis
Kérogène
Kérogène
Messages : 40
Inscription : 12 nov. 2007, 19:38

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par de vangelis » 09 févr. 2009, 16:13

ce serait un film " quantum of solace"... pour le message de fond: un vilain , méchant-pas beau veut controler toute l'eau potable et construit des barrages souterrains pour priver les villages d'eau....

d'accord, c'est de la provoc de mapart, mais est-ce totalement faux....

Avatar de l’utilisateur
papy_russe
Brut léger
Brut léger
Messages : 425
Inscription : 12 oct. 2008, 14:45
Localisation : 38

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par papy_russe » 15 févr. 2009, 15:18

Bon, après avoir lu le dernier Jancovici (c'est maintenant !) , je donne brièvement mes impressions :
  • Il se lit très rapidement et facilement;
  • il y a une analogie avec l'ïle de Pâques qui est très utile du point de vue pédagogique pour que "monsieur tout le monde" comprenne bien la notion de PIB, de raréfaction des ressources et de masse monétaire;
  • Contrairement au "plein s'il vous plait" il y a très peu de chiffres et pas du tout de graphiques qui expliquent les enjeux de l'Energie -donc il faut plutôt lire les deux et compléter par le Wingert ou aller directement sur le site de Jancovici (http://www.manicore.com);
  • C'est surtout un livre qu'on aurait pu intituler : "l'Economie pour les nuls" (et aussi pour ceux qui se croient bons mais qui n'ont pas compris que l'économie est d'abord contrainte par des lois physiques et les ressources disponibles) et qui permet à des gens comme moi de comprendre un peu mieux les mécanismes qui ont amené la crise financière actuelle;
  • Janco et son compère établissent un lien direct entre le PO et la crise;
  • tout le monde en prend gentiment pour son grade (économistes, journalistes, les hommes et les partis politiques, dont les Verts) -sauf Nicolas Hulot et le WWF;
  • la fin est consacrée à un "plan d'action à mettre en place d'urgence pour éviter le pire" et redonne un peu d'espoir car sinon on se tirerait une balle tout de suite.
Voilà à peu près mon sentiment actuel après une première lecture de ce livre. J'ai bien peur par contre que le plan d'action proposé ne soit jamais mis en place (ou en tous cas pas si rapidement).
Je ne chante pas pour passer le temps [J. Ferrat]

zigzag
Goudron
Goudron
Messages : 125
Inscription : 14 mars 2008, 13:21

Livre : Un baril de pétrole contre 100 mensonges - mars 2009

Message par zigzag » 20 mars 2009, 13:58

Un baril de pétrole contre 100 mensonges

Thomas Porcher, 32 ans, docteur en économie, consultant international et enseignant à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne et Paris V René Descartes. Spécialisé en stratégies pétrolières, il a travaillé pour le compte de l'Union européenne, de gouvernements et de sociétés pétrolières.

................................

L’épuisement des réserves (fantômes)

Aucune statistique concernant les réserves n’a pu être contrôlée par des experts indépendants. Le rapport 2004 de l’AIE, porte-parole des pays riches de l’OCDE, cite différentes méthodes de calculs qui aboutissent au même ordre de grandeur en termes de nombre d’années pendant lesquelles les réserves seront suffisantes : entre 36 ans selon World Oil et 44 ans selon Oil & Gas Journal. C’est d’ailleurs le regroupement de ces deux méthodes qui a conduit à la fameuse phrase, largement reprise et débattue dans les médias : « Il nous reste 40 ans de pétrole ». Les estimations de ces réserves vont de 1 051 milliards de barils selon Word Oil à 1 266 milliards de barils selon Oil & Gas Journal.

Cependant, on peut noter que sur les 97 pays retenus par Oil & Gas Journal pour évaluer le montant global des réserves, 38 n’ont pas modifié le niveau de leurs propres réserves depuis 1998 et 13 ont laissé ce dernier inchangé depuis 1993 alors qu’ils ont continué à produire. On peut prendre l’exemple du Koweït, dont les réserves sont restées fixées à 94 milliards de barils entre 1991 et 2002 en dépit d’une production de 8 millions de barils par jour et de l’absence de découvertes importantes pendant cette période.

Le mensonge a généralement pour but de cacher une réalité plus décevante ce qui a entraîné de nombreuses fausses prédictions sur la date du « pic oil ». Comme après le premier choc pétrolier, où British Petroleum avait annoncé que le « pic oil » aurait lieu en 1985. Toutes ces erreurs confortent les plus optimistes qui croient, souvent sans fondement, que le progrès technique va permettre de prolonger les « années pétrole ». Mais quel progrès technique ? Progrès technique dans le taux de récupération du pétrole ? Dans la recherche de gisements exploitables ? Les « prêcheurs du dieu progrès technique comme sauveur » n’en n’ont pas la moindre idée mais y croient.

Finalement, le seul facteur fiable pour savoir si on se situe au début, au milieu ou la fin de l’histoire du pétrole reste le facteur géographique. Une nouvelle fois, un absent des débats. Où exploite-t-on du pétrole aujourd’hui ? Jusqu’en mer très profonde. Pourquoi ? Parce que les gisements en mer très profonde, bien que très coûteux, sont des meilleurs gisements ? Non. Tout simplement parce que avant les gisements en mer très profondes, on a déjà exploité les gisements en mer profonde, et encore avant en mer peu profonde, et bien encore avant sur terre (on shore). Les gisements sont donc de plus en plus difficiles d’accès car les autres, plus faciles, ont souvent déjà été exploités. Cette explication met fin au rêve de trouver le « super gisement », « super rentable » et « super facile d’accès » avec un pétrole qui ne demande qu’à jaillir et qui permettrait d’assurer des réserves pour au moins un siècle. Ce type de gisement s’il a existé a déjà été trouvé il y a bien longtemps.

Les nouveaux gisements sont difficiles d’accès avec un pétrole souvent de mauvaises qualités. Beaucoup de pays africains et sud-américains ont une production de pétrole tirée pour moitié de gisements en mer très profonde. On peut affirmer de manière quasi certaine que ces pays utilisent leurs derniers gisements et ne produiront donc plus de pétrole dans 20 ans. Une seule question reste en suspens : Où va-t-on exploiter des gisements après les gisements en mer très profondes ? Actuellement, les compagnies pétrolières prospectent en Arctique, et après ça ? Sur la lune ?

..........
Pour lire l'article complet : http://www.enviro2b.com/environnement-a ... ticle.html
Le vélotaf c'est pas sorcier
Si j'y arrive, pourquoi pas vous ?
http://www.Velotaf.com

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1948
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par hyperion » 05 avr. 2009, 14:33

ai fini depuis un petit moment "panne sèche" d'eschbach cité par éric cartman plus haut.
roman qui reprend pas mal de sujets d'oleocene , il s'agit d'un jeune terraplatiste allemand attiré par le reve americain qui se retrouve plongé dans le milieu de l'industrie petrolière, apres s'etre acoquiné avec un theoricien du petrole abiotique au moment la production arabique chute brutalement, s'ensuit une crise eco tres brutale qui affecte particulierement les us.

tout celà est tres captivant, il s'agit d'un scenar quasiment survivaliste en ce qui concerne les us, mais la vision du milieu survivaliste americain est amha avis un peu sévère( tendance religieux dictatorial et armé).
un objet physique extérieur à mon corps, attention à l'induction, d'extériorité à mon esprit;
l'intériorité retrouvée, attention à la 2 em induction fausse et de jeter le bébé avec l'eau du bain en le qualifiant de subjectif, d'irréel

Avatar de l’utilisateur
eric cartman
Kérogène
Kérogène
Messages : 28
Inscription : 02 déc. 2007, 20:06
Localisation : nantes

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par eric cartman » 23 mai 2009, 16:11

j'ai fini en panne sèche il y a qq semaines!
Je pensais que le livre allait commencer par le phenomene de dépletion brutale puis crise économique etc, et c'est en fait un peu l'inverse il faut passer pres du 3/4 du bouquin pour qu'on y arrive! Néanmoins certaines choses sont bien amenés (comme une personne qui revend au bon moment une maison trop grande et mal isolé du point de vue de la construction et trop isolé des villes/villages etc)... Un bon thriller.
Je viens de commencer la face caché du pétrole sinon... je n'ai fait que le début, mais j'ai parfois du mal a comprendre ou il veut en venir!
"Here lies civilizations, epitaph for a slaugthered world. Here lies civilisations, the remains of a butchered earth"

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par Tovi » 18 juin 2009, 08:30

L'insurrection qui vient. Libre de droit bien sûr ;)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par Tovi » 22 juin 2009, 02:36

Je ne l'ai pas lu mais ça a l'air intéressant :

Pétrole, une guerre d'un siècle : L'ordre mondial anglo-américain
Pétrole Une guerre d'un siècle
William Engdahl

Cet ouvrage remet radicalement en cause l’idée que l’on se fait communément de la politique internationale et de ses enjeux. Il décrit les moyens extrêmes que les Anglo-Américains sont prêts à mettre en œuvre pour conserver une suprématie née en 1815 et renforcée au prix des deux Guerres mondiales.

Nous savons, depuis l’élection de George W. Bush que la politique américaine et le pétrole entretiennent une relation intime. William Engdahl montre que l’économie des Etats-Unis repose sur un approvisionnement en pétrole bon marché et illimité et la suprématie du dollar sur les autres monnaies.

Vous découvrirez comment le premier choc pétrolier fut une incroyable et cynique manipulation conçue par Henry Kissinger pour opérer un transfert planétaire de capitaux vers les banques de Londres et de New York, au prix de la ruine des pays du Tiers-monde ; comment ces pays en faillite, contraints de s’endetter auprès du FMI, se virent prêter à grands frais ces mêmes capitaux dont ils avaient été auparavant spoliés. Vous verrez comment la géopolitique du pétrole est à l’origine de l’effondrement de l’Union soviétique, de l’éclatement de la Yougoslavie, et de l’arrivée au pouvoir puis de la chute des Talibans.

Vous serez surpris d’apprendre comment, dans les années 1970, les mouvements écologistes anti-nucléaires, financés par les grandes compagnies pétrolières, devinrent le cheval de bataille visant à entraver l’indépendance que l’énergie nucléaire aurait pu procurer à nombre d’Etats, afin de les maintenir dans l’orbite des pétroliers. Vous comprendrez enfin que la décision d’envahir l’Irak fut prise pour assurer l’hégémonie de la puissance anglo-américaine et le contrôle de l’économie mondiale pour les 50 ans à venir.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1948
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par hyperion » 22 juin 2009, 20:57

tres remonté contre la finance angloamericaine. une description tres interessante de la crise petrolière de 73. le financement pro petrolier et anti nuke des verts, bon ok, mais ce jour, la finance en question est bien malade, est-il raisonnable pour autant de se lancer à fond dans le nuke?
et puis, engdahl, apres avoir été peakiste se dit maintenant partisan du petrole abiotique. il me fait penser à block le copain de westerman dans le bouquin cité plus haut, je me demande si eschbach ne s'est pas inspiré de lui ;)
un objet physique extérieur à mon corps, attention à l'induction, d'extériorité à mon esprit;
l'intériorité retrouvée, attention à la 2 em induction fausse et de jeter le bébé avec l'eau du bain en le qualifiant de subjectif, d'irréel

Avatar de l’utilisateur
horco
Kérogène
Kérogène
Messages : 94
Inscription : 13 sept. 2008, 17:33
Localisation : Rennes

Livre : LES GRANDES PUISSANCES ET LE PÉTROLE AFRICAIN

Message par horco » 16 juil. 2009, 23:35

LES GRANDES PUISSANCES ET LE PÉTROLE AFRICAIN
Etats-Unis-Chine : une compétition larvée pour l'hégémonie planétaire
Fweley Diangitukwa
Etudes africaines
ECONOMIE GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE POLITIQUE AFRIQUE NOIRE

Le pétrole africain n'appartient pas aux africains, c'est une propriété exclusive des grandes compagnies extractives qui connaissent seules les quantités extraites et l'état réel des réserves. Les recettes du pétrole africain échappent aux règles de la bonne gestion des affaires publiques et ne contribuent pas au développement de chaque pays producteur. Il est temps que dans chaque pays les Africains sachent ce que les autorités font de leur pétrole ainsi que des recettes de toutes les autres ressources naturelles.

ISBN : 978-2-296-09930-2 • septembre 2009 • 200 pages

C'est aux éditions L'Harmattan
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... e&no=29268

Il y a une présentation plus complète à cette adresse :
http://juliette.abandokwe.over-blog.com ... 82495.html
Les optimistes sont ceux qui n'ont pas tous les éléments pour comprendre la situation.

Avatar de l’utilisateur
sylva
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 808
Inscription : 03 juil. 2007, 17:09

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par sylva » 17 juil. 2009, 09:51

"La politique de l'oxymore" de Bertrand MEHEUST, 2009, La Découverte.

Présentation :
"Les démocraties modernes possèdent-elles les ressorts nécessaires pour prévenir et affronter la catastrophe écologique due au réchauffement climatique ? Comme l’explique Bertrand Méheust, ce n’est pas de l’écologie libérale et du « développement durable » que viendra la réponse : ces discours consistent à graver dans l’esprit du public l’idée que l’écologie est compatible avec la croissance et même mieux, qu’elle la réclame afin de masquer l’incompatibilité entre la société globalisée dirigée par le marché et la préservation de la biosphère.
Un univers mental ne renonce jamais à lui-même si des forces extérieures ne l’y contraignent pas. Le système a saturé tout l’espace disponible et est à l’origine de tensions de plus en plus fortes. Pour les masquer, ceux qui nous gouvernent pratiquent la politique de l’oxymore. Forgés artificiellement pour paralyser les oppositions potentielles, les oxymores font fusionner deux réalités contradictoires : « développement durable », « agriculture raisonnée », « marché civilisationnel », « flexisécurité », « moralisation du capitalisme », « mal propre », etc. Ils favorisent la destruction des esprits, deviennent des facteurs de pathologie et des outils de mensonge.
Plus l’on produit d’oxymores et plus les gens sont désorientés et inaptes à penser. Utilisés à doses massives, ils rendent fou. Ainsi, si le pouvoir de Sarkozy fait rupture, c’est par la production et l’usage cynique, sans précédent dans la démocratie française, d’oxymores à grande échelle."
La Terre est bleue comme une orange. Paul Eluard
Il n'y a que la fiction qui dise le vrai. Vladimir Nabokov
Un écran, ça empêche de voir ; c'est sa fonction.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9042
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par kercoz » 02 oct. 2009, 21:00

J'ai trouvé ça :
http://plusconscient.net/societe/77-fra ... oix-du-feu
QQun connait ?
//////////
Année: 2008

Durée: 1 H 23' 47''

Dans cette interview, Alain Gras, professeur de socio-anthropologie des techniques à Paris I, et Jean-Claude Besson-Girard, directeur de la revue Entropia, présentent les idées exposées dans le livre d'Alain Gras "Le choix du feu". La bifurcation au 18è siècle vers un développement technique basé sur les énergies fossiles doit beaucoup au hasard. Alain Gras explique qu'on aurait très bien pu choisir de développer les énergies renouvelables non thermiques: les moulins à eau et à vent étaient utilisées depuis longtemps déjà. Un tel choix aurait entraîné le développement d'un capitalisme d'implantation locale.

Bien avant l'invention de la locomotive à vapeur s'était développée la recherche de la vitesse. L'essor du chemin de fer a constitué le début de la délocalisation: l'Homme a commencé à s'abstraire de la dimension géographique.

Alain Gras prône l'abandon des énergies de nature thermique - y compris les biocarbutants - en expliquant que cela entraînera le retour à un mode de vie plus pérenne. Son analyse: l'abandon du feu comme véhicule énergétique interviendra nécessairement en raison de l'épuisement des carburants fossiles. L'interview est suivie d'un débat comportant des interventions de qualité.

Source: Terre à terre, les archives non-officielles
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Fractale
Kérogène
Kérogène
Messages : 4
Inscription : 08 juil. 2009, 17:01

En quantité illimitée

Message par Fractale » 27 oct. 2009, 12:54

Bonjour,

Je ne sais ni si cela a été précédemment signalé , et meme si je suis dans le bon fil, mais je voudrais vous faire part de ma stupéfaction lorsque j'ai lu l'ouvrage que mon fils de 9 ans a emprunté à la bibliothèque de son école : "Energies", dans la collection "La grande imagerie", édité chez fleurus.

Dans les premières pages, consacrées aux "énergies fossiles", il est annoncé dès le chapeau, que ce sont des combustibles, et que "leurs réserves sont limitées, et leur combustion, notamment celle du charbon et du gaz, rejette des polluants dans l'atmosphère."

On passe ensuite à l"Electricité", dont on nous explique que c'est l'énergie la plus utilisée dans le monde, puis qu'on la fabrique dans des centrales thermique classiques (charbon gaz) ou thermiques nucléaires.

Puis vient le tour de "l'énergie nucléaire"

Et la première phrase du texte suivant le "chapeau" de la page consacrée à l'énergie nucléaire, est :
" L'uranium, que l'on trouve en quantité illimitée dans la nature, est le combustible le plus employé dans les centrales thermiques nucléaires pour fabriquer de l'électricité"

J'ai tout de suite pensé que c'était une antique édition, et je vérifie : 2008 !

Quelle progression dans le raisonnement d'un enfant:
1. Fossiles, y en a plus, ca pollue
2. Electricité, énergie universelle, choix (?) fossile/ nucléaire
3. Nucléaire, ressource en quantité illimitée

Trop bien ! il n'y a donc pas de problème !

Je suis outrée.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9042
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par kercoz » 27 oct. 2009, 14:15

Fractale a écrit :Je suis outrée.
Et tu as raison . En plus tu a un joli nom ....tres "attracteur". Bienvenue parmi nous.
Le carburant nucléarisable est en fait assez limité ..........tant que la fusion reste une utopie .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Fractale
Kérogène
Kérogène
Messages : 4
Inscription : 08 juil. 2009, 17:01

Re: [Energies] Si vous aviez UN livre à conseiller ?

Message par Fractale » 27 oct. 2009, 19:20

Comment peut on laisser imprimer une telle ineptie dans une publication destinée à la jeunesse ?
C'est sûr, il plus facile de supprimer la clope de Lucky-Luke..
Cela dit, ça a permit de discuter de plein de choses avec mon fils !
J'adore les fractales... c'est magique

Répondre