A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1840
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Message par LeLama » 05 nov. 2020, 13:55

kercoz a écrit :
05 nov. 2020, 10:29
l' idéal c'est de cloturer le potager plutot que le poulailler , mais il faut un chien ( renards).
Je m'en suis fait manger qq unes certains hivers/jours ou j'oubliais de fermer le poulailler. Maintenant, elles dorment dehors toute l'annee, meme en plein hiver, se trouvent un arbre pour dormir et je n'ai plus de problemes de prédateurs.

En revanche, sur le plan financier, c'est juste dans les clous, et sans doute moins car depuis cette annee elles ne pondent plus, et mangent a l'oeil sans rien produire ;) Pour la petite histoire, j'avais acheté qqs bouquins sur les poules qui disaient de desinfecter, faire des traitements,... Un gouffre financier. Ici, elles n'ont rien de tout ca, juste du grain et de l'eau, elles se debrouillent pour le reste. Si elles meurent, that's life... Mais j'ai aucun probleme sanitaire particulier depuis 10 ans.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9251
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Message par kercoz » 05 nov. 2020, 14:11

LeLama a écrit :
05 nov. 2020, 13:55

En revanche, sur le plan financier, c'est juste dans les clous, et sans doute moins car depuis cette annee elles ne pondent plus, et mangent a l'oeil sans rien produire ;) Pour la petite histoire, j'avais acheté qqs bouquins sur les poules qui disaient de desinfecter, faire des traitements,... Un gouffre financier. Ici, elles n'ont rien de tout ca, juste du grain et de l'eau, elles se debrouillent pour le reste. Si elles meurent, that's life... Mais j'ai aucun probleme sanitaire particulier depuis 10 ans.
Si tu veux des oeufs tout le temps, il faut une rotation. Je m'arrange pour avoir 2 poulettes nouvelles nées à mi juillet, elles débutent la ponte en novembre qd les autres font une pose d' hiver (en général à la période de la mue). Je n'élimine pas les plus vieilles qui ne pondent presque plus. La moitié de la nourriture provient des restes du repas (et de ceux d' un voisin)...Si tu fais le bilan, il te faut aussi inclure les poubelles vides et l'engrai gratuit, le nettoyage des pontes type carpocapse qd tu les laches l' hiver ds le potager ou sous les fruitiers. Je ne les mange pas, vu que je prends le café et l'apéro avec ....mais si vraiment ça craint au niveau commerce, je sais le faire.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Jeudi
Charbon
Charbon
Messages : 238
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Message par Jeudi » 05 nov. 2020, 19:12

kercoz a écrit :
05 nov. 2020, 10:29
Jeudi a écrit :
05 nov. 2020, 04:37
En fait c’est exactement mon point! Je note que tu rejettes les robots, mais que par ailleurs tu es ouvert aux « innovations » genre BRF. Pas de ténébrions pour les poules?
https://www.pleinchamp.com/actualite/le ... o-des-coqs
tu notera que le site s'appelle "plein champ !"
C’est clair que tu pourras trouver des exemples peu intéressants -d’ailleurs il n’y a pas longtemps j’ai moi même exprimé des réserves sur un robot à pesticide. Mais le problème vient de l’approche usine ou de l’approche pesticide, pas des robots en eux-mêmes! Par exemple, est-ce que tu verrais un inconvénient à avoir des robots pour les cueillettes en maraîchage?
kercoz a écrit :Le ténébrion ne semble pas sévir dans les petits poulaillers.
Ce n’est pas un nuisible, c’est un insecte facile à élever qui donne un des meilleurs rendement en protéine animale. La version industrielle en fait des farines, la version low Tech s’en sert pour nourrir poules ou tilapia et mieux valoriser les déchets de table.
kercoz a écrit :Après bien des réflexions, je pense que tout gain de productivité s' obtient par une perte d' humanité et ce gain n'est plus réel après un certain seuil ( pertes cachées ou repoussées sur d'autres domaines).
Utiliser du BRF, n’est-ce pas une façon d’augmenter la productivité? Vois-tu une perte d’humanité associée à utiliser du BRF?

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9251
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Message par kercoz » 06 nov. 2020, 10:02

Jeudi a écrit :
05 nov. 2020, 19:12
Par exemple, est-ce que tu verrais un inconvénient à avoir des robots pour les cueillettes en maraîchage?


kercoz a écrit :Après bien des réflexions, je pense que tout gain de productivité s' obtient par une perte d' humanité et ce gain n'est plus réel après un certain seuil ( pertes cachées ou repoussées sur d'autres domaines).
Utiliser du BRF, n’est-ce pas une façon d’augmenter la productivité? Vois-tu une perte d’humanité associée à utiliser du BRF?
Les robots-maraichers ? alors que l' on utilise meme plus la bêche ! Dans une culture à taille "humaine" c'est une abération structurelle. Pour que ce soit utilisable, il faut de grandes surfaces, de grandes rangées, pas de cultures couvrantes intermédiaires. En Amérique du sud, les petites exploitations familiales sont bien plus productives (de l'ordre de 50%) que les méga exploitations, en terme de rendement à la surface...mais bien sur pas en terme de main d'oeuvre.
De plus, sur ce forum, il est assez admis par exemple, que les technologies ne sont pas durables à terme; L' éolienne ne peut exister que grace au fossile. L'avenir technologique, tu peux oublier , sauf une méga dictature ne bénéficiant qu' à 10% de privilégiés.
Le BRF est une imitation de la pédogenèse forestiere. C'est une sorte de retour a la culture sur brulis (ou le brulage n'a pas grand chose à voir, sauf dégager le terrain). Un sol de qualité est régénéré en humus par env 50 ans de racines forestières...et épuisé en 5 ans ..sauf à y recaser 3 cm de brf tous les 5 ans. ...C'est un retour à une situation "normale" pas un gain de productivité.
Je te conseille de rtegarder les video de JANCOVICI. Celle que j'ai mis en lien est tres longue, faut zapper la 1ere partie qui concerne ses analyse sur le réchauffement et aller se promener sur la 2e partie concernant la pénurie d'abondance des mat. Premières.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Jeudii
Goudron
Goudron
Messages : 171
Inscription : 07 juil. 2020, 16:50

Re: A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Message par Jeudii » 06 nov. 2020, 16:36

kercoz a écrit :
06 nov. 2020, 10:02
Les robots-maraichers ? alors que l' on utilise meme plus la bêche ! Dans une culture à taille "humaine" c'est une abération structurelle. Pour que ce soit utilisable, il faut de grandes surfaces, de grandes rangées, pas de cultures couvrantes intermédiaires.
Autrement dit, pour toi un robot-maraîcher c'est un tracteur. Je partage en partie ta vision des tracteurs (exceptée sur les engrais verts, pour lesquels je ne vois pas l'incompatibilité que tu indiques), c'est-à-dire qu'ils ont tendance à forcer un mode de culture productiviste qui pose de sérieux problèmes au sol et à la biodiversité. Ce que j'ai en tête est d'avantage un robot-maraîcher en tant qu'imitation de la culture à la main, et donc une alternative à notre forme moderne d'esclavagisme consistant à importer une main d'oeuvre pauvre non protégée par les lois du travail (voir spécifiquement discriminée par celles-ci, avec dans le cas canadien un taux horaire très inférieur au minimum légal et des règles qui imposent un asservissement à un patron unique). Si ta solution est d'essayer de convaincre les jeunes locaux de revenir au travail à la main, bonne chance mais je ne vais pas retenir mon souffle avant que ça arrive.
kercoz a écrit :sur ce forum, il est assez admis par exemple, que les technologies ne sont pas durables à terme
A force de répétitions... :^o
kercoz a écrit :Le BRF (...) est un retour à une situation "normale" pas un gain de productivité.
Voyons, tu veux vraiment t'aventurer dans ce genre de sophisme?
La découverte la plus frappante de Gilles Lemieux, c'est que le BRF permet à la forêt de s'implanter dans des endroits ou la situation "normale", c'est un champs de cailloux. Son grand regret était de ne pas avoir les contrôles suffisants pour prouver hors de tout doute raisonnable que les champignons attaquent les cailloux pour en extraire les minéraux d'intérêt, mais s'il a raison cela veut dire qu'on peut probablement remplacer les engrais par des cailloux bien choisis, en sous-couche de BRF. De mémoire il y a un projet en cours pour remplacer les engrais phosphatés par de simple concassé d'apatite, à charge du BRF d'en extraire ce dont les cultures auront besoin dans les x prochaines dizaines d'années (le temps de venir à bout des cailloux). Si tu ne vois pas d'augmentation de productivité là-dedans, je ne sais pas ce que tu appelles augmentation de productivité.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9251
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Message par kercoz » 06 nov. 2020, 16:57

Jeudii a écrit :
06 nov. 2020, 16:36
Son grand regret était de ne pas avoir les contrôles suffisants pour prouver hors de tout doute raisonnable que les champignons attaquent les cailloux pour en extraire les minéraux d'intérêt, mais s'il a raison cela veut dire qu'on peut probablement remplacer les engrais par des cailloux bien choisis, en sous-couche de BRF.
Bon. Je préfère me retirer plutot que de continuer ce débat. Pour te détromper qd même un peu, la technique du BRF c'est le processus, pas le résultat ( humus obtenu) qui compte. Tout ça, c'est dynamique, pas statique: La dépolymérisation de la lignine des branches (identique à celles des radicelles), par les fungus , fait exploser la population de la pédofaune qui va travailler le sol en plus de produire de l' humus. Un autre avantage tien au fait qu'il n' y a pas de bio accumulation ou bio concentration de polluants ou métaux lourds (restent bloqués ds les mycélium) contrairement au compost qui accumulent ces polluants suivant le lieu (nécessité d' une traçabilité).
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12588
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: A force de répétitions les mensonges deviennent vérité

Message par mobar » 06 nov. 2020, 22:30

La dette, c'est quoi?
https://youtu.be/st7sUbm0fkQ
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre