un objectif clair : 3 barils par an

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 20 mars 2006, 15:48

L'idée de tout ramener à un objectif unique a le mérite de forcer à considérer toutes les dépenses énergétiques de façon objective et de ne pas se focaliser sur des comportements plus ou moins détestables.
Ainsi, je suspecte qu'une famille qui chauffe à 22°C une maison de 200 m2 gaspille autant de gazole/fioul qu'un individu qui fait 15 000 km par an en 4x4 plutôt qu'en Clio. Seul le second comportement sera pourtant décrié (y a-t-il des militants qui vont casser les vitres des maisons trop grandes et surchauffées ?).

Cette approche "comment vivre avec 3 barils par an ?" permet mieux de faire la part des choses entre les vraies économies et les grignotages médiatiques.
Méfiez-vous des biais cognitifs

Berthier
Brut léger
Brut léger
Messages : 446
Inscription : 19 sept. 2005, 21:46

Message par Berthier » 20 mars 2006, 17:09

toto a écrit :"Diminuer sa consommation individuellement, c'est comme faire des voitures qui consomment moins. Ca ne fait pas baisser la consommation globale, ça ne fait que répartir la quantité disponible différemment.
Ceci dit, c'est évident qu'il vaut mieux commencer par appliquer le principe à soi-même mais je ne pense pas que ça serve à grand chose.
Le point principal n'est pas de réduire sa consommation mais de se préparer à ne plus consommer de pétrole et pour ça, il faut être beaucoup plus radical."

Ce que dit Toto est faux : Par exemple : le projet du quartier Vauban à Fribourg est né d'une équipe de 18 étudiants allemands dans les années 1990 :http://www.passivhaus-vauban.de/ ; aujourd'hui des équipes municipales de toutes l'europe vienne le visiter. on en parle même pendant plusieurs semaine sur France-Culture.
À côté de chez moi, il y a une conf sur un habitant qui est devenu autonome en haut et en énergie.

Certes individuellement, on ne peut toujours faire grand chose : . Après les économies évidentes, on est tributaire de l'urbanisme, des réglementations thermiques, du réseau de transport en commun et du marché de véhicules d'occasion (3/4 des ventes). Mais au moins, on évite les comportements aberrants qui risquent de devenir la norme.
Ensuite pour agir collectivement, il faut avoir des buts réalistes...


J'ai du mal à comprendre Toto comment tu peux être radical et ne pas changer individuellement. ?

Je voudrais ajouter que donner une norme ça permet d'indiquer ce qu'est être radical et ce que c'est de dépasser les bornes...
Sinon on peut toujours parler dans le vide comme les hommes politiques...

Berthier
Brut léger
Brut léger
Messages : 446
Inscription : 19 sept. 2005, 21:46

Message par Berthier » 20 mars 2006, 17:11

Mes excuses pour le message précédent, j'ai fait un coller de trop.

Avatar de l’utilisateur
Mathieu G.
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 319
Inscription : 26 sept. 2005, 21:48
Localisation : Bordeaux

Message par Mathieu G. » 20 mars 2006, 17:21

Hors sujet:
Berthier, juste une remarque à propos de ton copier-coller. Tu peux citer un message précédent en utilisant le bouton citer en haut à droite de chaque post. C'est pratique et la mise en page est ainsi très claire. Sinon, tu peux le faire à la main en utilisant la balise :

Code : Tout sélectionner

[quote="personne citée"]citation[/quote]
Hope this helps.

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 20 mars 2006, 17:50

J'ai juste voulu dire la même chose que sur les autres fils, le problème du pétrole cher ne concerne pas que l'énergie mais l'ensemble du tissu industriel. On peut toujours faire des économies, c'est bien, j'ai moi-même fermé tous les robinets, mais ce qui nous attend n'est pas une simple restriction de la consommation, c'est une transformation radicale de notre mode de fonctionnement. C'est bien de faire des projets économes en énergie mais il faut aller jusqu'au bout.
Y a-t-il du béton dans la construction que tu cites? De l'acier dans le béton, des tuyauteries d'eau, des vitres... toutça est fait aujourd'hui avec du pétrole. Comment fera-t-on demain?
C'est simplement ça la question et je pense qu'il faut aller beaucoup plus loin que la simple réduction d'énergie pour y répondre.
Un coup de spleen? Oléocène et ça repart! (des fois)

Berthier
Brut léger
Brut léger
Messages : 446
Inscription : 19 sept. 2005, 21:46

Message par Berthier » 20 mars 2006, 18:46

Je suis bien d'accord avec toi Toto, mais on ne désintoxique pas nos concitoyens du jour au lendemain.

Il faut d'abord arréter les comportements déviants et encourager les comportements vertueux. Pour ça il faut une norme.

On s'habitue à ne plus prendre l'avion, à partir en vacances moins loin ou plus longtemps et moins souvent, on achète des plus petites voitures. à côté de ça on construit des batiments à faible consommation, etc...
Là on réduit de 30%, ensuite je ne sais pas si on peut prolonger la courbe, si on peut s'habituer à vivre avec moins...Le gout à l'autonomie peut être un moteur. Dans le quartier Vauban, il n'ont pas tout construit du jour au lendemain.


Les usages du pétrole ne sont pas majoritairement industriels, il y a certes une composante transport à considérer. Les capitaux sont mobiles, ils peuvent revenir. Il y a bien des gens qui vont remarquer que ce n'est pas normal de faire venir des produits du bout du monde si eux ne peuvent pas y aller. Il se disent "combien de pétrole pour tranporter cet objet" etc...

Comme je l'ai dit : il y a deux types de comportements :
1) attente de crise : achat de toit photovoltaïque, jardin potager, fil barbelé, communauté fermée etc...
2) réforme de la société : il faut avoir un objectif, convaincre des responsables politiques et économiques, agir sur le milieu enseignant, sur les médias dans ce cas il faut chercher des alliés : allez! sans réfléchir : Verts, SNCF, AREVA, CEA, producteur de Colza, Saint-Gobain(à cause de CISEL et de leur laine de verre) etc...
Il faudrait ouvrir un post groupes de pression sur qui ont peu compter.

Toto, J'ai du mal à croire que tu arriveras à convaincre quelqu'un en lui disant : il faut s'habituer à vivre sans une goutte de pétrole dans les 10 prochaines années (alors qu'on aura plus de 3 baril/an jusqu'en 2050).
Moi je dis, il faut vivre avec les ressources en pétrole des années 50, le progrès technique en plus.

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 21 mars 2006, 01:08

Les deux comportements ne sont pas contradictoires.
Pour ma part, le progrés technique est lié au pétrole et c'est plein de trucs que je critique, télé, téléphone portable, régulation du chauffage, voiture, etc...D'où ma position radicale, j'te fous tout ça à a poubelle.
Il est évident que je soutiendrai les actions qui vont dans le sens que tu décris, mais je n'attends rien de la SNCF,AREVA et autres.
Un coup de spleen? Oléocène et ça repart! (des fois)

Répondre