Dis papa ?

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Lezarvert
Kérogène
Kérogène
Messages : 4
Inscription : 02 oct. 2006, 09:17
Localisation : Beaulieu (patelin perdu dans le 61)
Contact :

Message par Lezarvert » 06 oct. 2006, 16:35

Le blé ça me dit pas trop. Vu les quantités de pesticides que met l'agriculteur là-dessus, je préfère pas essayer. Ou alors j'enfait pousser moi-même (c'est le moment en plus).

Attention : l'amidon non-cuit est indigeste.
Un esprit où savoir serait pierre et culture serait plante. Comme à Angkor Vat, où l'un prend toujours le dessus sur l'autre.

Avatar de l’utilisateur
Dr Renard
Kérogène
Kérogène
Messages : 21
Inscription : 31 août 2006, 09:47
Localisation : Touraine

Message par Dr Renard » 06 oct. 2006, 18:00

ecorage a écrit :Avant hier soir, mon petit fils de huit ans qui est loin d'être idiot, puisqu'il est mon petit fils et qu'il est gaucher (pas comme moi), me dit :
- Papé, toi qui es contre la voiture, qui manifeste en vélo dans Lyon avec Papa, Nany et moi, tu utilises encore la voiture ? :roll:

Suite à mon explication, il a eu du mal à s'endormir, mais j'étais fier qu'il me pose cette question.

Pour info, ma voiture est utilisée par 3 foyers, uniquement en cas de force majeure et toujours pleine.
C'est beau :smt038

Mais c'est certainement possible à Lyon (et j'aimerai tout de même savoir ce que tu entends par "cas de force majeur" ;) ), mais quelles explications donnes-tu pour quelqu'un qui habite en pleine campagne et à 25 bornes de son boulot?

Papey
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 346
Inscription : 19 avr. 2005, 22:13
Localisation : 78

Message par Papey » 06 oct. 2006, 18:08

Geispe a écrit :çà marche surtout très bien avec le grain de blé germé : donc un aliment excellent de mastiquer le grain lorsque le germe apparaît (car le grain est alors tendre), et en même temps çà donne du chewing gum de sorte que c'est un aliment qui "dure un moment" - çà peut être utile quand on a peu à se mettre sous la dent ... :-)
Ca ne va pas activer les sécrétions salivaires et autres et à la longue provoquer un ulcère ou un truc du genre (vu qu'il n'y a rien d'autre à digérer que la paroi des boyaux) ?
"I know not with what weapons World War III will be fought, but World War IV will be fought with sticks and stones."
Albert Einstein

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 06 oct. 2006, 19:32

Je ne voulais pas rentrer dans des détails de vie personnelle familiale, mais il y avait visite à l'hopital pour ma fille enceinte accompagnée de 2 filles en bas âge.
Transports en communs pas pratiques et fatiguants.
Elle aurait d'ailleurs pu demander une prise en charge du déplacement par la sécu en Taxi.

La campagne est justement une question épineuse dans l'inadaptation du citadin au milieu.
C'est ce que j'expliquais à mon petit gamin. Nous subissions des icohérences dans nos comportements.
Pourquoi est-tu installé à la campagne ?
Je dirais par exemple pour quitté le centre ville pollué et invivable.

Mais si les villes n'avaient pas été construites autour de la voiture, tu serais peut-être resté en ville.
Pour revenir au concrêt, 25 km, cela se fait en vélo sans problème.
Au pire, tu achêtes un VAE et tu retreras vite dans tes sous.
Image
En version plus sportive pour faire croire ...
Image
Tu limites l'usage de la voiture quand la météo est pourrie et au zodiac les jours d'innondations. :lol:
Image

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 07 oct. 2006, 10:55

J'ai repensé à cette question ... je ne pense pas vite :cry:
S'il est évident que les villes actuelles sont construites aurtour de la voiture, j'ai le sentiment également que les campagnes ont subit le même sort.

Les campagnes sont devenues des zones dortoires avec un habitat horizontal.
Les jardins sont des jardins d'agrément et non de subsistance.

Les résidents sont des citadins et non des paysans.
Observez le manège devant une boulangerie à la campagne.
Rares sont ceux qui arrivent à pied, tout le monde est en voiture pour une baguette de pain. A la campagne, on pollue plus qu'en ville.

Je connais des personnes qui vivent et travaillent dans un petit village de montagne. Distance domicile-travail entre 100 et 200m.
Les trajets ne se font qu'en voiture ! :-D

Comment faisaient les vrais paysans ... avant ?

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 07 oct. 2006, 12:47

ecorage a écrit :Comment faisaient les vrais paysans ... avant ?
Avant... tout dépend jusqu'où tu remontes :).
Mais encore récemment (1950), les villages étaient fort dépendants des camionnettes : celle du boucher, du boulanger, du quincailler ; AMC il doit encore en rester quelques-unes. C'était la boutique qui venait au consommateur, et pas l'inverse ; le résultat net devait être très économe je suppose.
Les villages réellement ruraux seront peu concernés par la potentielle vague de restructuration de l'habitat, dans la mesure où ils ne représentent maintenant que quelques petits pour cent de la population ; leur isolement n'en fera que s'accroître : certains s'en trouveront fort bien :).
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
jimfells
Brut léger
Brut léger
Messages : 463
Inscription : 21 juil. 2006, 08:41

Message par jimfells » 09 oct. 2006, 22:32

ecorage a écrit :Je ne voulais pas rentrer dans des détails de vie personnelle familiale, mais il y avait visite à l'hopital pour ma fille enceinte accompagnée de 2 filles en bas âge.
Transports en communs pas pratiques et fatiguants.
Elle aurait d'ailleurs pu demander une prise en charge du déplacement par la sécu en Taxi.

La campagne est justement une question épineuse dans l'inadaptation du citadin au milieu.
C'est ce que j'expliquais à mon petit gamin. Nous subissions des icohérences dans nos comportements.
Pourquoi est-tu installé à la campagne ?
Je dirais par exemple pour quitté le centre ville pollué et invivable.

Mais si les villes n'avaient pas été construites autour de la voiture, tu serais peut-être resté en ville.
Pour revenir au concrêt, 25 km, cela se fait en vélo sans problème.
Au pire, tu achêtes un VAE et tu retreras vite dans tes sous.
Image
En version plus sportive pour faire croire ...
Image
Tu limites l'usage de la voiture quand la météo est pourrie et au zodiac les jours d'innondations. :lol:
Image
Je profite de ce post pour conseiller l'excellent livre: "Naufragé volontaire", publié en 1954, dont je l'éspère, vous avez tous reconnu l'auteur en photo :D

Je l'ai dévoré ce bouquin :smt023

.

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 09 oct. 2006, 23:40

Je l'ai dévoré ce bouquin
Je l'ai usé à force de le relire.

Un grand merci au courage qu'il aura fallut à Alain Bombard pour réaliser cette traversée et pour les vies sauvées grâce à lui.
Dernière modification par ecorage le 10 oct. 2006, 01:10, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 09 oct. 2006, 23:55

oui. Cela dit il y a dans mon esprit un doute sur la manière dont il l'a faite cette traversée (avec ou sans aide extérieure ?). Comme la traversée de l'estuaire de l' Etel s'était faite avec pertes et fracas (une demi-douzaine de morts), les tentatives de Monsieur Bombard sont restées assez diffuses. Même si son canot avait beaucoup d'avantages, pas la peine d'en rajouter sur le personnage. Trop de morts inutiles. Merci.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7656
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 10 oct. 2006, 01:00

ecorage a écrit :
Je l'ai dévoré ce bouquin
Je l'ai usé à force de le relire.

Un grand merci au courage qu'il aura fallut à Alain Bompard pour réaliser cette traversée et pour les vies sauvées grâce à lui.
Tu a usé aussi la signature .

bompard

Bombard

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

ecorage
Brut léger
Brut léger
Messages : 429
Inscription : 01 déc. 2005, 00:53
Localisation : Lyon

Message par ecorage » 10 oct. 2006, 01:09

Tu a usé aussi la signature .
Trop bard ce soir ! ;)

Avatar de l’utilisateur
Dr Renard
Kérogène
Kérogène
Messages : 21
Inscription : 31 août 2006, 09:47
Localisation : Touraine

Message par Dr Renard » 16 oct. 2006, 13:32

ecorage a écrit :Je ne voulais pas rentrer dans des détails de vie personnelle familiale, mais il y avait visite à l'hopital pour ma fille enceinte accompagnée de 2 filles en bas âge.
Sincèrement tu limite vraiment l'utilisation de ta voiture à ce type d'occasion? C'est à dire que tu fais tout au plus quelques kms par an avec ...
Désolé, mais j'ai du mal à te croire, soit ta notion de "cas de force majeure" est un peu plus large, soit avoir une voiture devient quasiment ridicule ;)

La campagne est justement une question épineuse dans l'inadaptation du citadin au milieu.
C'est ce que j'expliquais à mon petit gamin. Nous subissions des icohérences dans nos comportements.
Pourquoi est-tu installé à la campagne ?
Je dirais par exemple pour quitté le centre ville pollué et invivable.

Mais si les villes n'avaient pas été construites autour de la voiture, tu serais peut-être resté en ville.
Euh ... et il a compris ton gamin? ;)
Non, sérieusement, je trouve que tu tires une conclusion à partir d'une idée qui me semble bien loin d'être une généralité. Crois-tu réellement que la majorité des gens vivent à la campagne pour fuir la voiture et la polution?
Pour revenir au concrêt, 25 km, cela se fait en vélo sans problème.
Mais oui, bien sûr :roll:
Et comme il faut faire l'aller/retour, ça fait du 50 kms en vélo en plus de la journée de travail ... et il faut bien au minimum compter 2h30 pour le faire.
Il se trouve que pendant un temps je faisais déjà 20kms par jours pour aller bosser, et je peux affirmer que c'est déjà pas mal, alors que j'adore le vélo.

Dis-moi, lorsque tu parles d'environnement, n'as-tu pas l'impression de braquer les gens plutôt que de les faire adhérer à tes idées?

Avatar de l’utilisateur
Dr Renard
Kérogène
Kérogène
Messages : 21
Inscription : 31 août 2006, 09:47
Localisation : Touraine

Message par Dr Renard » 16 oct. 2006, 13:46

ecorage a écrit :Observez le manège devant une boulangerie à la campagne.
Oui, tu as raison. Et c'est la même chose à la poste ou pour aller chercher le môme à l'école...
Les résidents sont des citadins et non des paysans.
Là je pense que tu as tord, que tu te bases sur un préjugé. Tu crois vraiment qu'un "vrai" paysans ne vas pas prendre sa voiture pour aller à la boulangerie ou pour aller mettre une lettre à la boite, tout en laissant tourner le moteur d'ailleurs? Je pense que tu as tord. Il n'y a pas de différence fondamentale sur ce plan, on a tous la même tendance à aller vers la simplicité voire la feignantise ;)

La seule excuse que l'on peut accorder à ceux des campagnes par rapport à ceux des villes, c'est que les distances ont vite fait d'être beaucoup plus grandes.
Comment faisaient les vrais paysans ... avant ?
Attention, avec ce types de réflexion on a vite fait de nous taxer d'être passéistes ... ;)

Répondre