Sommes-nous névrosés ?

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

La proximité du peak-oil et la chute de notre système vous procurent-ils secrètement une satisfaction ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Consulter les résultats

Vilko
Kérogène
Kérogène
Messages : 92
Inscription : 12 août 2007, 20:42
Localisation : Région parisienne

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par Vilko » 31 oct. 2009, 12:18

Pour en revenir au sujet du fil, je crois que nous sommes plutôt moins névrosés que les gens qui refusent de voir le pic pétrolier arriver. Je me souviens notamment d'un forum ou un Américain, plutôt "libéral" (dans le sens américain) et visiblement intelligent et cultivé, croyait fermer le clapet des adeptes du pic pétrolier en écrivant que "le pic pétrolier est la Rapture de la gauche" (Peak Oil is the Rapture of the left).

Pour mémoire, la "Rapture" est une croyance des fondamentalistes chrétiens américains, qui croient qu'à la fin des temps Jésus viendra chercher les vrais chrétiens pour les emmener - physiquement - au ciel.

Autrement dit, selon ce brave Américain, le pic pétrolier est une idée des fous de gauche comme la Rapture est une idée des fous de droite :)

J'ai alors cité Matt Simmons, qui est à la fois un banquier américain, un annonciateur du pic pétrolier et un ami personnel de George W Bush. Ce dernier, vu certaines déclarations, croit aussi au pic pétrolier. Et ni Matt Simmons ni GWB ne sont de gauche, à ma connaissance. Et moi non plus 8-)

Réponse de l'anti-piquiste : oui mais ils n'ont rien fait pour résoudre les problèmes pétroliers !

Il ne faut pas exagérer : la guerre d'Irak, ce n'est pas rien... Celle d'Afghanistan non plus (si les Américains sont encore en Afghanistan alors que Ben Laden n'y est plus depuis belle lurette, c'est peut-être un peu pour une histoire de pipeline...)

Enfin bref... Je pense que quand beaucoup de gens sortent de chez eux, qu'ls voient toutes ces voitures dans les rues, la quantité phénoménale d'énergie utilisée tous les jours partout le monde, les produits dérivés du pétrole, comme les matières plastiques, omniprésents, ils se disent qu'il est impossible que tout cela vienne un jour à manquer.

Comme quand on dort dans son lit l'été, tout nu et fenêtre ouverte, on a du mal à imaginer ce que c'est que d'avoir froid l'hiver dans une chambre non chauffée.

En ce moment je suis assis à ma table de travail dans ma chambre, devant mon ordinateur, et si j'enlève tous les produits et objets qui contiennent du pétrole, il me reste plus grand chose... Sauf mon caleçon, mais sans l'élastique :-(

L'être humain est programmé pour ne pas penser à la mort. Y penser trop souvent est un signe de dépression. L'après-pic pétrolier ce n'est pas nécessairement la mort de l'humanité, mais c'est la fin de l'été. Il n'est pas étonnant que beaucoup refusent d'y penser.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8770
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par kercoz » 31 oct. 2009, 14:01

Vilko a écrit : L'être humain est programmé pour ne pas penser à la mort.
La notion de "mort" se conçoit pour un adulte .Mais le plus curieux , c'est la douleur.
La douleur ne se mémorise pas.C'est la seule sensation qui ne se mémorise pas.
La couleur , le gout, l'odeur et le plaisir peuvent se restituer par la memoire , pas la douleur ! sinon on se flinguerait .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Vilko
Kérogène
Kérogène
Messages : 92
Inscription : 12 août 2007, 20:42
Localisation : Région parisienne

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par Vilko » 31 oct. 2009, 14:56

kercoz a écrit :La douleur ne se mémorise pas.C'est la seule sensation qui ne se mémorise pas.
La couleur , le gout, l'odeur et le plaisir peuvent se restituer par la memoire , pas la douleur ! sinon on se flinguerait .
Mais la honte se mémorise très bien, elle garde même son intensité très longtemps. Sans doute parce qu'elle est indispensable pour la cohésion du groupe : quoi de plus terrible que de se sentir exclu d'un groupe, ou de penser qu'on mérite d'être exclu ? C'est pour cela que les enfants prennent l'accent de leurs camarades de jeux plutôt que celui de leurs parents.

C'est à ce genre de choses que l'on voit que l'être humain est un animal social :)

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1777
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par hyperion » 31 oct. 2009, 20:57

Vilko a écrit :J'ai alors cité Matt Simmons, qui est à la fois un banquier américain, un annonciateur du pic pétrolier et un ami personnel de George W Bush. Ce dernier, vu certaines déclarations, croit aussi au pic pétrolier. Et ni Matt Simmons ni GWB ne sont de gauche, à ma connaissance. Et moi non plus 8-)

Réponse de l'anti-piquiste : oui mais ils n'ont rien fait pour résoudre les problèmes pétroliers !
est-il si loin que celà du pb?
que des parcours comme matt simmons ou gwb abondent dans le sens du po m'interpelle tjs sur les avantages que procurent les idées déclinistes à des lobbys puissants.

ces gens là n'ont en effet rien fait pour sortir du monde du pétrole, en particulier pour la promotion de nvx véhicules ou des transports en commun.(mode de vie non négociable)

ils ont certes fait comprendre aux marchés que le prix allait monter car il n'avaient pas envie de négocier.ce qui les a enrichis .m^me si le reste de la société s'est appauvri.

en fait , le po c'est une réorganisation économique, avec une résistance énorme du monde du pétrole qui a intérêt au catastrophisme et à la dépression qui freine l'évolution.

dans ta piole, il pourrait très vite n'y avoir que ton ordi et qlq fil qui nécessite du gas.
dans ta rue des véhicules électriques et des transports en commun , et le marché pétrolier serait rapidement confronté à son pb endémique qui est bien la surproduction. mais le mieux serait en effet de rapidement rendre illégal d'abord le diesel puis tous les thermiques en ville, il y a déjà un dossier assez épais du point de vue de la santé pour condamner avec antériorité les constructeurs.
sans parler des dégâts environnementaux de nombreux forages.

finalement leur combine d'accélérer la hausse du prix se retourne contre ce monde, car il va réellement favoriser la transition car de toute façon bien sur le po, c'est la fin de l' industrie de consommation basée principalement sur des moteurs thermiques.
amha ,le danger est dans les convulsions et les résistance de ces lobbys ,pas ailleurs et certainement pas la fin de l'industrie ou autres billevesées mais c'est déjà bq.
les fake med,des tartuffes en moins atttachant car chassent en meute , mentent : ex :homeo
un esprit scientifique comprend que tous les jugements de valeur viennent de l'extérieur.rien ne lui appartient.voir la différence rien d'autre que voir

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par FOWLER » 31 oct. 2009, 21:56

Pour Matt Simmons,

Ce n'est pas un philantrope, il gère plusieurs centaines de millions de dollars notament de cie pétrolière. J'ai toujours suivi son point de vue car il est près de l'info coté compagnie, et doit découvrir des secteurs d'avenirs pour investir les fonds qui lui sont confiés.

Je crois qu'il est réellement convaincu et alarmé par la perspective PO, et il a utilisé ce levier bien réel pour diriger les investissements vers les ENR.
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par Raminagrobis » 31 oct. 2009, 22:00

Oui matt simmons a pas vraiment le profil du bobo écolo, et encore moins du hippie.

Il a récemment estimé que le gouvernement américain avait eu tord de ne pas profiter de sa présence en iraq pour s'y installer au niveau pétrolier, par exemple ce sont les chinois qui ont obtenu l'exploitation d'un gros gisement.
Toujours moins.

the_oliver_2000
Brut léger
Brut léger
Messages : 476
Inscription : 27 sept. 2005, 22:17

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par the_oliver_2000 » 01 nov. 2009, 11:52

Glycogène a écrit :
the_oliver_2000 a écrit :Mais il ne faut pas les rejeter d'un revers de la main, ce n'est pas si simple d'y répondre.
Ben si, pas dur : c'est quoi la productivité agricole en Provence ? Et les capacités d'habitation durable vis à vis des ressources en eau ?
Et voilà, ça suffit pour ne pas avoir envie que le climat de la Provence soit étendue à la France entière.
Eh oui bien sûr, mais parfois je suis confronter à des interlocuteurs qui te donnent une petite idée du vide intersidéral, crois moi !

Style de réponse prévisible : eh alors, on crève pas de faim et on ne meurt pas de soif en provence que je sache !!

Alors là tu continue à argumenter, mais c'est sans fin :?

Et finalement à l'arrivée tu te poses la question : mais pourquoi est ce que je veux à tout prix le convaincre ? Qu'est ce que ça va changer pour moi et pour lui ? Quelles sont mes motivations profondes de convaincre ce type si ce n'est pour le plaisir d'avoir raison ou de me mettre en valeur ?

transhuman
Brut léger
Brut léger
Messages : 491
Inscription : 26 nov. 2006, 09:11
Localisation : France

Arretons de nous paniquer à chaque mauvaise nouvelle

Message par transhuman » 02 nov. 2009, 12:06

Bon résumons :

D'abord il y a eu le "bug de l'an 2000" : fin du monde annoncée. Cà tombe bien j'y étais. Le bug etait bien réel, la fin du monde beaucoup moins. Pourquoi ? Parce des gens comme moi on beaucoup bossé pour corriger les dits bugs dans les programmes.

Ensuite le trou d'ozone : tous foutus à cause des cancers ....

Ensuite la vache folle, puis la grippe aviaire, puis la grippe du cochon .....

Avec bien sur en toile de fond le fameux "rechauffement climatique" .....!

Et mon petit doigt me dit que les médias et les politiques vont encore trouver bien d'autres épouvantails à agiter. ( nanos technos ou bien robotiques ? j'hésite ! )

La réalité c'est qu'ils ne maitrisent rien !

Le GIEC base ces "prévisions" ( moi j'appelle plutot çà des prédictions façons nostradamus ) sur une base de consommation de fossiles qui ne tient pas compte du PO
Ensuite ces rapports sont passés à la moulinette des politiques qui ne veulent surtout pas tenir compte des possibilités sur lesquelles ils n'ont aucune action possible ( ex : climat sud asiatique ou ouest européen devenant chaotique )

J'ai sous les yeux le dernier science et vie avec ce savoureux article :"Soleil une bien étrange baisse de régime"
J'ai pas les compétences pour débattre du rôle du Soleil ( ou pas ) dans le rechauffement climatique.
Par contre ce qui est fabuleux dans cet article c'est cet aveu "Nous ne disposons pas d'assez de puissance de calcul pour tout modéliser " ( cf pg 114 ) . Bien sur il parle là du fonctionnement interne du Soleil.

Mais bon si déjà on a du mal avec le Soleil, qui grosso modo à un cycle de 22 ans, parce que " Il nous est impossible de tout modéliser parce que nous devons traiter trop d'échelles spatiales et temporelles différentes " comment pouvons croire en des prévisions fondées sur une échelle séculaire ?

Je ne jette pas du tout la pierre aux scientifiques du GIEC ou d'ailleurs ( ex : l'OMS ) . Eux se battent au quotidien avec des équa diff et en plus dans des régions inhospitalières ( banquise, volcans , ... ) . Et un ancien ministre devrait arrêter la politique pour prendre des leçons de savoir vivre et de respect des gens qui , parfois, vont jusqu'à risquer leur vie et en tout cas y sacrifient beaucoup de leur vie de famille.

Je pense juste que notre civilisation est en train de prendre de plus en plus conscience de sa fragilité.
Je pense aussi que l'ensemble des classes riches et privilégiées , au premier rang desquelles les médias et les gestionnaires ( ex de l'OMS ou du FMI ) , prennent de plus en plus conscience qu'ils dépendent totalement de la bonne marche du reste du système pour assurer leur niveau de vie.
Comme ni les journalistes/amuseurs ni les politiciens n'ont de connaissances / formations en sciences ils s'inquietent et paniquent très vite , et de plus en plus vite. Et c'est pas la science qui les inquiete le plus. Regardez ce qui ce passe autour de la suppression de la taxe professionnelle. Chacun veut sauver sa peau et les journaleux ne savent plus à qui ils doivent cirer les pompes !!

A nous de ne pas les imiter.
Amha notre monde est dans une phase chaotique, tant pour l'economie que pour l'ecologie. A trois mois de sécheresse peut succéder une semaine de froid puis deux ou trois orages violents avec le retour de la chaleur. Pareil en economie où des semaines folles surbookées sont suivies de journées presque vides ( sauf de fatique )
Laissons les Roselynes s'affoler et achetons plutot un générateur électrique, isolons et entretenons notre maison et apprenons à cultiver des légumes. Cherchons comment abriter nos biens ( par exemple d'orages de grêle qui vont devenir de plus en plus violents ). Vérifions et achetons un extincteur , ou une pompe à eau. Ayons de quoi vivre une semaine à l'hotel en cas de grosse catastrophe ( ex toit défoncé ) et laissons tous ces bouffons du roi prendre conscience de leur inaptitude une foi sortis du plateau TV.
Ce n'est pas en perfectionnant l'alumette qu'on a inventé l'électricité

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 647
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par emmort » 02 nov. 2009, 12:51

the_oliver_2000 a écrit :
Glycogène a écrit :
the_oliver_2000 a écrit :Mais il ne faut pas les rejeter d'un revers de la main, ce n'est pas si simple d'y répondre.
.
Eh oui bien sûr, mais parfois je suis confronter à des interlocuteurs qui te donnent une petite idée du vide intersidéral, crois moi !

Style de réponse prévisible : eh alors, on crève pas de faim et on ne meurt pas de soif en provence que je sache !!

Alors là tu continue à argumenter, mais c'est sans fin :?

Et finalement à l'arrivée tu te poses la question : mais pourquoi est ce que je veux à tout prix le convaincre ? Qu'est ce que ça va changer pour moi et pour lui ? Quelles sont mes motivations profondes de convaincre ce type si ce n'est pour le plaisir d'avoir raison ou de me mettre en valeur ?
Eh oui, et il y a pire quand on vous répond, Chouette, on aura moins de dépenses de chauffage !! (Sic) Ici, en Belgique les gens idéalisent la météo de la Provence comme l'idéal (Oui, pour les vacances, je ne discute pas.)
Et essayez donc l'argument "le beau temps, c'est la pluie!!" Croyez-moi, il faut savoir courir vite!

L'argument que notre météo permet les plus beaux rendements agricoles possibles (avec ou sans Pétrole), notemment pour les céréales, cela laisse tout le monde froid : Il pleut trop.!! Et pourtant, je vais à vélo tous les jours matins et soirs. fin août j'ai acheté un nouveau sur-pantalon pour la pluie; je ne l'ai pas encore mis!!

spego
Brut léger
Brut léger
Messages : 454
Inscription : 18 avr. 2009, 18:50

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par spego » 02 nov. 2009, 19:42

the_oliver_2000 a écrit : Style de réponse prévisible : eh alors, on crève pas de faim et on ne meurt pas de soif en provence que je sache !!
Surtout si on aime le vin rosé et le pastis!

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par Alter Egaux » 03 nov. 2009, 07:09

Vilko a écrit :Enfin bref... Je pense que quand beaucoup de gens sortent de chez eux, qu'ls voient toutes ces voitures dans les rues, la quantité phénoménale d'énergie utilisée tous les jours partout le monde, les produits dérivés du pétrole, comme les matières plastiques, omniprésents, ils se disent qu'il est impossible que tout cela vienne un jour à manquer.
C'est marrant, je me dis exactement le contraire : vu la débauche d'énergie consommée par jour (je travaille pas loin d'une autoroute ou la circulation de faibli pas toute la journée), je me dis que cela ne va pas durer longtemps... :-(
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

the_oliver_2000
Brut léger
Brut léger
Messages : 476
Inscription : 27 sept. 2005, 22:17

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par the_oliver_2000 » 03 nov. 2009, 10:56

spego a écrit :
the_oliver_2000 a écrit : Style de réponse prévisible : eh alors, on crève pas de faim et on ne meurt pas de soif en provence que je sache !!
Surtout si on aime le vin rosé et le pastis!
:D C'est souvent le cas :-D

ABC
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 975
Inscription : 15 mars 2007, 15:45
Contact :

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par ABC » 03 nov. 2009, 18:38

emmort a écrit : Dans la banalisation, j'en ai une bien pire: "Vivement le réchauffement climatique, on aura le temps de la Provence... ce sera comme en vacances." J'en suis resté sur le cul! Je ne crois pas que l'on puisse répondre à cela, on pleure devant la bétise humaine et on retourne sur un forum où, au moins, on imagine (sans doute mal) ce que cela peut donner.
Vilko a écrit :Pour en revenir au sujet du fil, je crois que nous sommes plutôt moins névrosés que les gens qui refusent de voir le pic pétrolier arriver. Je me souviens notamment d'un forum ou un Américain, plutôt "libéral" (dans le sens américain) et visiblement intelligent et cultivé, croyait fermer le clapet des adeptes du pic pétrolier en écrivant que "le pic pétrolier est la Rapture de la gauche" (Peak Oil is the Rapture of the left).
Vilko a écrit :J'ai alors cité Matt Simmons, qui est à la fois un banquier américain, un annonciateur du pic pétrolier et un ami personnel de George W Bush. Ce dernier, vu certaines déclarations, croit aussi au pic pétrolier. Et ni Matt Simmons ni GWB ne sont de gauche, à ma connaissance. Et moi non plus 8-)

Réponse de l'anti-piquiste : oui mais ils n'ont rien fait pour résoudre les problèmes pétroliers !
Je vais me faire l'avocat du diable: à défaut d'être pertinentes, ces remarques n'en sont pas moins raisonnables. Je m'explique(avant que tout le monde me tombe dessus): les gens ne veulent pas se préoccuper de problèmes sur lesquels ils pensent n'avoir aucune prise. Dans ce cas pourquoi s'en faire? Plutôt s'imaginer que le problème n'existe pas. Ce d'autant plus que les actions qu'ils pourraient entreprendre sont ridicules: changer de mode de vie dans une société qui entièrement dévolue à la consommation, c'est se transformer en marginal sans influer en quoi que ce soit sur l'avenir. De même, envisager une transformation de la civilisation est bien joli, mais quels sont les moyens politiques qui pourraient être mis en oeuvre pour cela?

Cela me ramène au sujet du fil: s'intéresser au PO est-il pathologique?
Je ne pense pas. Ceux qui s'y intéressent sont généralement des gens qui rejettent le consumérisme, ou le système capitaliste, ou encore la société industrielle et technologique. Je ne vois pas, à priori, en quoi cela serait une forme de "névrose". Simplement ils ont des valeurs différentes de celles de la majorité.

Il reste un dernier groupe de personnes qui sont intéressés par le PO: ceux qui sont motivés par la curiosité intellectuelle. Je pense, en particulier aux piquistes de tendance "scientifique". Là encore, il n'y a rien qui relève d'une quelconque pathologie.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62113
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par energy_isere » 03 nov. 2009, 19:01

ABC,

tu cites Matt Simmons comme exemple, aujourd'hui c'est Warren Buffet que je cterai comme exemple suplémentaire.
Pourquoi ?
Réponse ici : http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 19#p256919

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4216
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Sommes-nous névrosés ?

Message par nemo » 13 nov. 2009, 22:10

Simplement ils ont des valeurs différentes de celles de la majorité.
Dans certaine société cela peut être concidérés comme pathologique ou bien criminalisé. On en est pas si loin dans certain cas en occident.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Répondre