Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Steph01
Goudron
Goudron
Messages : 128
Inscription : 18 sept. 2006, 21:06
Localisation : Pays de Gex (01)

Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Steph01 » 20 juin 2008, 00:02

Le titre est un peut-être too much, quoique…
Par la j’entends devenir marginal, regardé de travers et n’être plus compris, c’est ce que je ressens mais je m’en fou, ça fait pour moi partie du gain de l’assimilation.

Je vais m’expliquer plus en passant en mode [My life] (désolé)
J’ai découvert le sujet du peak-ole il y a 2 ans par un ami au travail, nous étions dans le même bureau dans cette boite de semi-conducteur et militants écolo tous les deux (nous y sommes toujours mais plus dans le même bureau, on faisait des vagues trop haute).

J’avais 1 enfant, j’en ai 2 maintenant, mais cela ne change rien.
2 longues années de déprimes en espoirs pour en arriver ou j’en suis : la paix intérieure

Survivaliste ? Négateur ? Quand on a une famille qu’est ce qui est raisonnable ?

J’ai paniqué longtemps sur le plan B par peur d’un effondrement rapide, et je l’ai trouvé, mais ‘B’ veux dire ‘B’, donc dernier recours auquel on ne croit pas. Je n’étais pas en paix. Ce n’est pas une solution pour une famille, et une solution à quoi ? Si cela devait tourner très mal, un plan B est une illusion. Il faut le comprendre et l’accepter, même si c’est peu probable.

J’ai donc remis les choses en place et pris la pente de la décroissance volontaire, ce qui a provoqué une baisse du niveau de vie bien sure, mais une augmentation de la qualité de vie !! (C’est un de mes arguments d’ailleurs). Et c’est dans la ligne de ma vie passée. J’ai changé de niveau de vie (rang sociale) seulement 8 ans en arrière et les apparences sont trompeuses et les gens sont imbus de leurs croyances artificielles et matérialistes…

Je viens de la campagne, de la ferme. Mon plan B ne consisterait qu’en un retour que je n’ai jamais souhaité.
Mon déclique de paix ne vient pas de la, mais du fait que ma femme a franchi le cap comme moi de la dématérialisation : Nous sommes près psychologiquement à tous laisser derrière nous sans compensation : maison, meubles et appareils divers pour repartir vers le passer avec les enfants et avec rien ou presque de ce que nous possédons. Ne garder que le strict nécessaire qui tient dans une voiture avec 4 passagers déjà.
Ce n’est pas un avenir prévu, mais un travail psychologique. Bien malin est celui qui peut dire de quoi demain sera fait.

De la peut débuter le travail de décroissance volontaire, quand le matériel n’a plus d’importance. Et cela procure de la satisfaction d’aller dans le bon sens.
Je ne mets pas ma vie passée de coté, je vois juste le présent comme quelque chose d’autre que je vie avec un regard plus critique et bien plus en paix avec moi même.

Mes collèges me prennent pour un fou de vendre ma voiture pour une AX de 15 ans, regardent les vêtements de récup que je porte et ceux que mes enfants portent, ne comprennent pas que je n’achète pas de viande, pas de légume, mais ai un grand jardin et que j’importe tout depuis les fermes des nos familles, ils ne comprennent pas que je ne regarde plus la télé, que je n’ai plus de portable …
Je ne les comprends pas de faire des plans sur 20 ans, planifier la vie de leur progéniture dans l’abondance de merdes en plastic et avec en vu une carrière professionnelle sans aucun sens. La mienne ne m’apporte d’ailleurs que le besoins du fric nécessaire pour vivre, sans plus aucun stress ni préoccupation de plan de carrière bidon.

En gros je sors de la société, je suis marginal, voila ou je voulais en venir. Y a-t-il une autre solution ? J’en doute.
La maison n’est pas tenue trop bien, les jouets en bois trainent à coté de ceux en plastic, la vaisselle de récup jetée par d’autres côtoie celle achetée sur l’évier. On met du laisser-aller dans ce monde qui va changer vers quelque chose de probablement meilleur humainement ;)

J’arrête la, avant de noircir encore plus de pixels et peut-être pour aucune réaction. [/My life]

Je ne savais pas où poster ceci qui dépasse à mon sens le contenu habituel du forum de par cette vue introvertie, mais je me sentais le besoins de l’écrire.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7655
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par phyvette » 20 juin 2008, 00:31

Steph01 a écrit :mais je me sentais le besoins de l’écrire.
Et tu a bien fais . Nous sommes un peu dans la même démarche , après un laps de temps de réflexion semblable. Quoi que notre vision des choses soit un peu plus matérialiste et survivaliste.

La décroissance volontaire a de gros avantages , a commencé par la possibilité de travailler moins ou très peu , en fonction des besoins que l'on considère comme incompressibles.

Le tout , la difficulté est de sortir du système , sans que se soit une fuite éperdue , mais plutôt une retraite programmée, mûrement réfléchie et organisée .
Pour parvenir à cette fin , presque tout est près , c'est une question de mois , avec une grosse hypothèque , vendre un commerce sur Paris , et là pas de chance , avec la crise bancaire , les acheteurs solvables avec un capacité d'emprunt se sont réduits comme peau de chagrin . Là ou 10% d'apport personnel suffisait, les banques leur demande 30% .

C'est la mort dans l'âme que je vois défiler le temps sans sorties possibles , avec le risque de devoir faire une années de plus , chose inimaginable il y a juste un an .

Dommage, il est chouette notre plan B , petit, économique, bien équipé et bien garni , avec de la bonne terre , et ce qui ne gâche rien , entouré de bons voisins bien sympathiques
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Steph01
Goudron
Goudron
Messages : 128
Inscription : 18 sept. 2006, 21:06
Localisation : Pays de Gex (01)

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Steph01 » 20 juin 2008, 00:48

Travailler moins est d'ailleurs une idée qui me viens de plus en plus. Je gagne plus que ce dont j'ai besoin. Par contre, je n'envisage pas la retraite dans le plan B comme je le dit, tant que ce n'est pas nécessaire, cela ne le sera peut-être jamais.
Prendre le temps de vivre pour moi, ma femme et mes enfants est vraiment le besoin actuel pour moi.
A mon sens, la "fuite" ne sera un besoin que si le système monétaire/bancaire part en c*** et en plus sera rendu bien plus facile par le top depart donné.
Je ne suis pas pressé de changer de mode de vie, changer de niveau de vie n'est déjà pas facile pour que les enfants ne soient pas trop marginaux eux-même.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7655
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par phyvette » 20 juin 2008, 01:11

Un plan B , n'est pas un bunker , une charmante maison de campagne de vacances fait très bien l'affaire .
Et changer un mode de vie urbain et laborieux , pour un autre rural et oisif , n'est pas une punition loin de là.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Saratoga Elensar
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 06 nov. 2007, 19:37

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Saratoga Elensar » 20 juin 2008, 01:19

Comprendre le PO et l'assimiler, c'est aussi se donner les moyens d'anticiper...pour se faire du pognon...:D On est pas obligé de se marginaliser pour bien se préparer. Il faut aussi comprendre le système pour l'utiliser (le manipuler) et en profiter jusqu'à la dernière goutte.

Franchement, les éternelles remises en question sur la vie, le monde, l'Humanité etc, ca va un moment. Il faut profiter de la vie et comme on dit chez moi, ne pas lacher l'accelerateur avant la ligne d'arrivée... :lol:

Pret à la dématérialisation...et du corps aussi ? En gros vous etes prets à mourir. On va tous mourir un jour ou l'autre alors quelle importance au final. Autan que cela soit en feu d'artifice. :-D

Blague à part, je ressens quand meme un certain regret de ta part Steph à etre " contraint " d'adopter cette vie d'ermine, en tout cas en quelque sorte à te " désolidariser " du Monde.
another world is not only possible, she is on her way, on a quiet day i can hear her breathing

tanguy
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 363
Inscription : 22 juin 2006, 23:43

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par tanguy » 20 juin 2008, 09:21

C'est clair que cette incompréhension et cette marginalisation peut être très pesante. Pour certains, c'est ce qu'ils désirent. Leur côté un peu anar' et provoc' leur permet de même se sentir mieux dans cette posture (enfin apparemment, vu ce que je lis ici et là). Mais pour l'immense majorité d'entre nous, c'est un poids de plus sur les épaules, et tout le monde n'est pas près pour ça.

Je suis d'accord avec Phyvette et j'irai même plus loin : quand on voit défiler le temps dans la peau d'un "illuminé" du PO, on finit par espérer que c'est pour demain parce que, "au moins ce sera fait. Quand j'ai lu hier l'histoire de la Banque d'Écosse et de la Morgan Stanley qui annonçaient un crash boursier majeur dans les 3 mois à venir, ça a quasiment été "enfin, c'est pas trop tôt", et j'espère sincèrement que cette fois-ci, ce sera le "Big One" parce qu'au moins, on se sera débarrassés de ça.

Il y en a d'autres qui sont comme ça ?
Ça fait trois ans qu'on n'en a plus que pour trois ans! Et je ne vous parle pas des trois années avant ça! Alors un peu de calme.

Avatar de l’utilisateur
rammstein
Condensat
Condensat
Messages : 564
Inscription : 26 oct. 2005, 10:57
Localisation : Allemagne

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par rammstein » 20 juin 2008, 09:24

Même avis que Saratoga.

On peut très bien savoir que le mode de vie actuel est condamné et continuer à en profiter. Personnellement je joue encore le jeu à fond, tout en sachant pertinement que de nombreuses facilités dont je jouis maintenant seront bientôt de l'histoire ancienne, et que certaines de mes actions resteront à jamais vaines (cotisation retraite...). J'en profite par contre pour préparer le plan B et réduire au maximum ma dépendance par rapport au système.

Intérêt d'une telle démarche ? Je reste dans la course pour la sélection sociale qui s'annonce, profite du système tant qu'il fonctionne, conserve mon réseau d'amis (même un beauf réfractaire au PO peut s'avérer utile), conserve une attitude "low-profil" (les normaux attirent moins l'attention que les marginaux), et surtout dispose de fonds pour financer une solution de repli (formation, matériel...).

Rammstein

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8397
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par kercoz » 20 juin 2008, 09:32

rammstein a écrit :Intérêt d'une telle démarche ? Je reste dans la course pour la sélection sociale qui s'annonce,
Vraiment persuadé? Les premiers risquent d'etre les derniers . QQun a deja dit ça .
Je pense que les gitans s'en sortiront mieux que toi ou moi . Ils ont un relationnel plus pertinent pour surfer sur la "pénurie d'abondance "(3).
Je connais des vieux zonards en demi montagne qui sont au 2/3 autarciques sans le savoir. Leur plan B c'est plutot A'
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

the_oliver_2000
Brut léger
Brut léger
Messages : 476
Inscription : 27 sept. 2005, 22:17

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par the_oliver_2000 » 20 juin 2008, 09:38

D'accord avec Saratoga et Rammstein, je ne vois pas l'intérêt à se faire du mal tout de suite maintenant. Sauf si on a envie de vivre de cette façon bien sûr.
De plus je pense que la meilleure façons de se préparer et de continuer à jouer le jeu, plus on aura de cartes en main (argent, relation, etc.) et plus la vie post PO sera facile. Je pense pas que la cabane au fond des bois en autonomie te serve à grand chose.
Et puis il sera toujours temps de vivre chichement quand on y sera obligé.

Une précision tout de même: je ne préconise de s'acheter un gros 4*4 et de partir en vacances à l'autre bout du monde tous les 4 matins, ce n'est pas du tout mon style. Mais disons qu'entre les 2 extrêmes je choisis la voie du milieu :-D

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Geispe » 20 juin 2008, 09:44

je fais aussi la différence entre le mode de vie rustique que l'on adopte parce que l'on aime çà : fin du pétrole ou non... et le plan B que l'on organise à contre-coeur en flippant parce que l'on doit laisser des tas de choses et d'activités derrière soi... la première version me semble plus sereine : j'ai découvert la notion de fin du pétrole alors que je m'étais depuis longtemps engagé dans un mode de vie très sobre... et je me suis dit que çà tombe bien :-)
je ne crois pas qu'il faille s'organiser une vie à contre coeur, à l'encontre de ce qu'au fond on aimerait bien : autant encore faire la java car on aura tout le temps de faire autrement et psychologiquement plus facilement lorsque la contrainte sera naturelle et là pour tout le monde.

transhuman
Brut léger
Brut léger
Messages : 491
Inscription : 26 nov. 2006, 09:11
Localisation : France

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par transhuman » 20 juin 2008, 09:52

Bonjour,

Voilà un topic avec une info interessante : pour faire un plan B sympa il suffit d'avoir une maison à la campagne....

:-({|= :-({|= :-({|=

Comme disait Coluche : " ...pour certains ce sera plus dur!" ](*,)
Ce n'est pas en perfectionnant l'alumette qu'on a inventé l'électricité

Steph01
Goudron
Goudron
Messages : 128
Inscription : 18 sept. 2006, 21:06
Localisation : Pays de Gex (01)

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Steph01 » 20 juin 2008, 09:52

Saratoga Elensar a écrit :Comprendre le PO et l'assimiler, c'est aussi se donner les moyens d'anticiper...pour se faire du pognon...:D On est pas obligé de se marginaliser pour bien se préparer. Il faut aussi comprendre le système pour l'utiliser (le manipuler) et en profiter jusqu'à la dernière goutte.

Franchement, les éternelles remises en question sur la vie, le monde, l'Humanité etc, ca va un moment. Il faut profiter de la vie et comme on dit chez moi, ne pas lacher l'accelerateur avant la ligne d'arrivée... :lol:
Le pognon en question, il peux servir au plan A aussi. C'est a dire rester ou on est et changer les fenêtres, isolé, préparer un jardin (pour ceux qui le peuvent).
Saratoga Elensar a écrit :Pret à la dématérialisation...et du corps aussi ? En gros vous etes prets à mourir. On va tous mourir un jour ou l'autre alors quelle importance au final. Autan que cela soit en feu d'artifice. :-D
En aucun cas, sinon à quoi servirait de penser/préparer un plan B ?
Saratoga Elensar a écrit :Blague à part, je ressens quand meme un certain regret de ta part Steph à etre " contraint " d'adopter cette vie d'ermine, en tout cas en quelque sorte à te " désolidariser " du Monde.
Un regret, pas vraiment. Disons que je me suis préparer mentalement à vivre le plan B, par contre je n'est pas grande envie de voir les choses aller si mal que le plan B serait l'unique échappatoire.
tanguy a écrit :Je suis d'accord avec Phyvette et j'irai même plus loin : quand on voit défiler le temps dans la peau d'un "illuminé" du PO, on finit par espérer que c'est pour demain parce que, "au moins ce sera fait. Quand j'ai lu hier l'histoire de la Banque d'Écosse et de la Morgan Stanley qui annonçaient un crash boursier majeur dans les 3 mois à venir, ça a quasiment été "enfin, c'est pas trop tôt", et j'espère sincèrement que cette fois-ci, ce sera le "Big One" parce qu'au moins, on se sera débarrassés de ça.
Oui, j'en faisait partie. C'est une réaction au mal-être que nous avons tous dans cette société. Comprendre le PO, c'est regarder ce qui ne va pas en elle et nous pousser plus vers son rejet. Tous ceux qui ressentent ça (moi compris) ne se sont jamais senti vraiment intégré dans la société, même avant de connaitre le PO, ce n'est qu'une accentuation de cet état de fait à mon sens. [Mode psy :p ]
Maintenant, es-tu près à assumer psychologiquement les changement brutaux et inconnus que cela apporterait ? Je pense que non. Ce souhait du crash n'est qu'un refus du système et le désir d'un changement pour ce dire qu'en y étant préparer ce malaise que tu porte serais inférieur a celui des autres.

tanguy
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 363
Inscription : 22 juin 2006, 23:43

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par tanguy » 20 juin 2008, 09:56

Maintenant, es-tu près à assumer psychologiquement les changement brutaux et inconnus que cela apporterait ? Je pense que non. Ce souhait du crash n'est qu'un refus du système et le désir d'un changement pour ce dire qu'en y étant préparer ce malaise que tu porte serais inférieur a celui des autres.
Ben disons que sans parler de "préparation" psychologique à l'approche du crash, c'est comme chez le dentiste : le pire, c'est l'attente. Alors au bout d'un moment, on en a marre de l'attente, on espère que ce stress sous-jacent permanent, cette tension nerveuse perpétuelle va finir par disparaître. Et pour qu'elle disparaisse, c'est pas compliqué : il faut crever l'abcès, même si c'est (très) douloureux.
Ça fait trois ans qu'on n'en a plus que pour trois ans! Et je ne vous parle pas des trois années avant ça! Alors un peu de calme.

Avatar de l’utilisateur
Le Cancre
Kérogène
Kérogène
Messages : 22
Inscription : 17 juin 2008, 17:06
Localisation : Marseille

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Le Cancre » 20 juin 2008, 09:59

Pas forcément...

Convaincu du PO depuis très longtemps jusqu'au début des années 2000, je ne faisais pas grand chose dans ma vie en conséquence , mais depuis il y a eu la phase je profitte un max avant qu'il soit trop tard, en laissant derriere moi une empreinte carbonne minimun ceci pour d'autres convictions.
Donc année sabatique a mes frais, voyage, bateau, rapatriement dans ma région d'origine, recherche de projet faisable, collecte d'infos au maxi, veille information.....

Chaqu'un ses choix mais aujourd'hui je rentre en phase active, n'ayant aucune addiction a la consommation c'est plus facile, je viens d'ailleurs ces jours ci de prendre de vrais mesures je quitte mon emploie pour accélérer mon projet de DD....
Vivement la fin...http://www.terre.tv/fr/protection-de-le ... ouis-david
Louis David
L'agonie est longue Image

Avatar de l’utilisateur
SuperCarotte
Condensat
Condensat
Messages : 585
Inscription : 21 oct. 2006, 18:03
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par SuperCarotte » 20 juin 2008, 09:59

Sans forcément parler de plan B, je ressens la même chose sur les sujets de discussion. Une fois retirés les sujets sur les trucs futiles à la mode et à la c.., ben je me rends compte qu'il ne me reste plus grand chose de commun avec certaines personnes avec lesquelles auparavant ça aurait collé.
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. [Albert Einstein]

Répondre