Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Vous avez ou vous avez eu du mal à accepter le problème, vous ne parvenez pas à convaincre vos proches, vous ne savez pas comment réagir... parlez en ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Seiya
Brut léger
Brut léger
Messages : 456
Inscription : 09 sept. 2007, 23:16

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Seiya » 20 juin 2008, 11:49

Oui, être riche est loin d'être suffisant. Il faut convertir une partie de son épargne pour faire face aux différents scénarios (de l'or contre l'inflation, des billets contre la fermeture des banques, isolation et déménagement contre la hausse du prix de l'énergie, etc.).

Pour en revenir au sujet du fil : qui est le mieux préparé face au futur ? Le riche malin ou le survivaliste autonome ? A mon avis, les deux solutions sont bonnes, à chacun de choisir son mode de vie. Dire que le salut passe par "sortir de la société", bof, pas forcément. On peut très bien s'en sortir avec des solutions moins extrêmes (enfin, c'est ce que je pense, on verra bien).
"C’est ainsi que ce qui peut l’aider et l’aiderait, devient sa perte, comme toute énergie mal employée."

Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Kérogène
Kérogène
Messages : 63
Inscription : 23 oct. 2007, 10:50

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Captainjo » 20 juin 2008, 11:55

Salut,

Je vous ai tous lu, très interessant cette discussion, assez fondamentale.
J'ai l'impression que ce qui ressort de tout ça c'est la question du "timing", si on sort trop tôt du système économique ne va-t-on pas s'isoler et perdre des opportunités utiles quand viendra ce maudit crash ?
Maudit Crash qu'on finirait pas attendre avec impatiente pour conforter nos choix et ne pas rester éternellement le cul entre deux chaises.
J'ai aussi l'impression désagréable d'en être là, heureux les ignorants ! Mais Le PO n'est qu'un des petits aspects de ce qui peut arriver dans une échéance proche, RC, guerre en iran, crise alimentaire etc...
A partir de quand ça va toucher concrètement nos petites existences tranquilles de salariés des classes moyennes ?
Moi je penses avant tout à mes jeunes enfants, comment vivront-ils quand ils seront adultes dans 20 ans ? dans 40 ans ?
J'espère pourvoir les initier à un autre mode de vie, à être indépendant d'esprit, à savoir être polyvalent.
Le mythique "plan B" : La cabane au fond des bois avec un jardin, c'est pas très éloigné de ce que vivait mon grand-père il y a 60 ans, mi-paysan, mi-artisant avec 4 hectares et une vache. Il n'avait pas beaucoup de "confort moderne" mais n'a jamais eu faim.

Captain'Jo

pragma tic
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 300
Inscription : 17 janv. 2008, 10:08

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par pragma tic » 20 juin 2008, 12:21

Captainjo a écrit : Il n'avait pas beaucoup de "confort moderne" mais n'a jamais eu faim.
Bonjour,

Heu, rappelle-moi combien d'heures par semaines bossait ton grand-père, Captain, car, ce détail, il faudra aussi le rappeler aux jeunes générations ...
Il est plus tard que vous ne pensez.
Votre plan B est mon plan A.

Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Kérogène
Kérogène
Messages : 63
Inscription : 23 oct. 2007, 10:50

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Captainjo » 20 juin 2008, 12:37

Salut,

Le temps de travail ça ne veut rien dire, moi je bosse 7h par jour...mais avec 4 heures en tout de transport en commun ! soit réellement 11 heures de fatigue, le tout dans un environnement agressif, bruillant et pollué ( vive paris :oops: ).
Alors certe le paysant des années 50 se levait à l'aube pour la traite, mais il était à 5 minutes de son travail, mangeait en famille à midi et surtout ne devait rien à personne.
Quand je suis tranquille chez moi à bricoler je ne regarde pas ma montre le temps c'est relatif.

Captain'Jo

Avatar de l’utilisateur
ticaribou
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1057
Inscription : 14 juin 2007, 11:06

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par ticaribou » 20 juin 2008, 12:48

la plupart de nos gestes sont des réflexes acquis depuis longtemps. Sortir de la société c'est revoir chacun de nos automatismes. Quel boulot ! on ne peut pas le faire en un jour.

http://libenewyork.blogs.liberation.fr/ ... en-ba.html
Image

Avatar de l’utilisateur
sylva
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 808
Inscription : 03 juil. 2007, 17:09

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par sylva » 20 juin 2008, 12:56

Captainjo a écrit :Salut,

Le temps de travail ça ne veut rien dire, moi je bosse 7h par jour...mais avec 4 heures en tout de transport en commun ! soit réellement 11 heures de fatigue, le tout dans un environnement agressif, bruillant et pollué ( vive paris :oops: ).
Alors certe le paysant des années 50 se levait à l'aube pour la traite, mais il était à 5 minutes de son travail, mangeait en famille à midi et surtout ne devait rien à personne.
Quand je suis tranquille chez moi à bricoler je ne regarde pas ma montre le temps c'est relatif.

Captain'Jo
+1 !

Mon père, paysan "à la retraite" (c'est une formule officielle, car un vrai paysan n'est jamais à la retraite : quand il est à la retraite, c'est qu'il est mort),
bref, à 75 ans il "travaille" encore, c'est à dire qu'il fait le jardin (au motoculteur, tant qu'il ya encore du pétrole ;) et il fait même des jardins pour les voisins), fait des grosses réserves de bois (et pourtant la tronçonneuse, c'est fatigant à son âge) aide mon frère ponctuellement pour ses bêtes, pose des pièges à taupes, coupe de l'herbe pour les lapins, fait encore un peu de foin, répare les clôtures, récolte 1/2 ha de patates, assez pour en vendre autour de lui, etc...
ma mère, 77 ans, cultive ses légumes, nourrit poules et lapins et les tue, cuisine, fait des confitures et des conserves, reprend des vêtements à la machine à coudre,...
Les seules choses qu'ils ne font plus c'est les gros travaux (pour lesquels ils sont officiellement retraités) : l'élevage de vaches laitières, et la culture de blé et autres grains...

Alors ce qu'ils font, c'est du travail ou pas ? oui, dans le sens où c'est productif; mais ça leur plaît de le faire, ils le font à leur rythme, de manière autonome, etc... donc ce n'est pas quelque chose de contraint (comme le métro bondé, par exemple) ; c'est là la différence.
En tout cas, c'est sûr, tant qu'ils auront bon pied bon oeil, ils continueront.... quand ils arrêteront c'est qu'ils seront morts...
La Terre est bleue comme une orange. Paul Eluard
Il n'y a que la fiction qui dise le vrai. Vladimir Nabokov
Un écran, ça empêche de voir ; c'est sa fonction.

grand gravelot
Charbon
Charbon
Messages : 281
Inscription : 10 juin 2008, 14:08

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par grand gravelot » 20 juin 2008, 13:47

ticaribou a écrit :la plupart de nos gestes sont des réflexes acquis depuis longtemps. Sortir de la société c'est revoir chacun de nos automatismes. Quel boulot ! on ne peut pas le faire en un jour.

http://libenewyork.blogs.liberation.fr/ ... en-ba.html
C'est clairement notre dépendance à l'énergie dans nos gestes quotidiens qu'il faut avoir bien intégrer.Exemple faire 20 bornes à vélo cela prend, en y allant cool, environ 1 heure. 1 Litre d'essence permet de transporter 4 personnes et 800 kilos de ferraille en 1/4 d'heure sur la même distance et pour 1,5 Euros.C'est moins cher que le sandwich et la bouteille d'eau qu'il nous faut pour faire le trajet à vélo.
Une fois que l'on raisonne ainsi ,on comprend que de toutes façons tout va être plus dur et donc autant prendre l'habitude de se passer d'un maximum de choses.Il est évident qu'une vie en autarcie c'est du boulot mais c'est aussi probablement plus gratifiant.

Steph01
Goudron
Goudron
Messages : 128
Inscription : 18 sept. 2006, 21:06
Localisation : Pays de Gex (01)

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Steph01 » 20 juin 2008, 15:16

Autant pour moi, j'ai du mal m'exprimer. Quand je parle de sortir de la société, je ne parle pas géographiquement, je parle dans ses actes. Ce sont ces actes qui rendent asociale.
"Sortir du mode de vie standard de la société actuelle" est surement une formulation plus exacte, entrer en décalage avec le "standard".

Si on remonte au début de ce fil, ce que décrit phyvette c'est un plan A, pas un plan B. Pour moi, le plan A est le choix de vie que nous faisons tandis que le plan B n'est qu'une solution de replie au cas où, et probablement, une étape à construire pour se rassurer.

Un timing ? On a bien le temps de voir l'éventuel crash arriver avant de partir dans l'utopie autarcique de l'élevage de chèvres dans le Larzac ;)

Pour mes enfants, je renonce simplement à penser ce qu'ils feront dans 10, 20 ou 30 ans. L'évolution future est si incertaine, qu'il n'est vraiment pas nécessaire de se torturer l'esprit avec ça. On verra bien plus tard le train que prendront les choses.

Avatar de l’utilisateur
sylva
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 808
Inscription : 03 juil. 2007, 17:09

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par sylva » 20 juin 2008, 15:32

Steph01 a écrit :Autant pour moi, j'ai du mal m'exprimer. Quand je parle de sortir de la société, je ne parle pas géographiquement, je parle dans ses actes. Ce sont ces actes qui rendent asociale.
"Sortir du mode de vie standard de la société actuelle" est surement une formulation plus exacte, entrer en décalage avec le "standard".
pour ma part j'ai bien compris ça... c'est s'éloigner de plus en plus des préoccupations et des sujets de conversation des gens de l'entourage, comme le dit Supercarotte... c'est être décalé, tout en ayant l'air de vivre comme tout le monde.... je le ressens par moments... pas tout le temps, sinon ce serait schizophrénique ](*,)

Mais par exemple il ya des gens que j'aime beaucoup, dont j'apprécie la compagnie, pour faire la fête et des sorties culturelles etc..., mais qui sont tellement tellement loin de tout ça que c'est difficile d'essayer d'aborder ce genre de problème (surtout que je les vois surtout pour passer des moments agréables, alors casser l'ambiance de la soirée avec la chute de la civilisation industrielle, eux qui sont pour certains, très technophiles... :-k alors que moi je refuse le portable par exemple)

Et pourtant je leur veux du bien, et comme je pense qu'ils vont tomber de haut, je me dis qu'ils vont beaucoup souffrir, et ça me désole... -même si certains sont conscients que celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ici, nous prépare à tous des lendemains qui déchantent... mais là, le problème va bien au-delà du nain jaune....
La Terre est bleue comme une orange. Paul Eluard
Il n'y a que la fiction qui dise le vrai. Vladimir Nabokov
Un écran, ça empêche de voir ; c'est sa fonction.

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par thorgal » 20 juin 2008, 15:38

@Steph01 :
si tu connaissais un tas de gens vivant ou voulant vivre comme toi et que vous vous réunissiez pour vivre ensemble, considèrerais-tu ton groupe comme une "société" ? Quand tu parles de société, tu veux dire comme dans "société française" ?
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

the_oliver_2000
Brut léger
Brut léger
Messages : 476
Inscription : 27 sept. 2005, 22:17

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par the_oliver_2000 » 20 juin 2008, 15:42

sylva a écrit :pour ma part j'ai bien compris ça... c'est s'éloigner de plus en plus des préoccupations et des sujets de conversation des gens de l'entourage, comme le dit Supercarotte... c'est être décalé, tout en ayant l'air de vivre comme tout le monde.... je le ressens par moments... pas tout le temps, sinon ce serait schizophrénique ](*,)
Effectivement ce constant décalage est parfois perturbant, mais tout de même de plus en plus de gens sont réceptifs quand on l'aborde. Mine de rien la prise de conscience fait son chemin.
sylva a écrit :Et pourtant je leur veux du bien, et comme je pense qu'ils vont tomber de haut, je me dis qu'ils vont beaucoup souffrir, et ça me désole... -même si certains sont conscients que celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ici, nous prépare à tous des lendemains qui déchantent... mais là, le problème va bien au-delà du nain jaune....
Attaque un peu minable d'une part sur le physique (ce que je n'apprécie jamais beaucoup) et d'autre part sur un sujet qui le dépasse de loin, comme tu dis toi même.

Avatar de l’utilisateur
Le Cancre
Kérogène
Kérogène
Messages : 22
Inscription : 17 juin 2008, 17:06
Localisation : Marseille

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Le Cancre » 20 juin 2008, 15:44

[quote="Steph01"]Un timing ? On a bien le temps de voir l'éventuel crash arriver avant de partir dans l'utopie autarcique de l'élevage de chèvres dans le Larzac ;)
[quote]
Combien de temps? pas mal ta certitude..........d'ailleurs j'espère que tu as raison
Vivement la fin...http://www.terre.tv/fr/protection-de-le ... ouis-david
Louis David
L'agonie est longue Image

Avatar de l’utilisateur
sylva
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 808
Inscription : 03 juil. 2007, 17:09

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par sylva » 20 juin 2008, 15:46

the_oliver_2000 a écrit :
sylva a écrit : si certains sont conscients que celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ici, nous prépare à tous des lendemains qui déchantent... mais là, le problème va bien au-delà du nain jaune....
Attaque un peu minable d'une part sur le physique (ce que je n'apprécie jamais beaucoup) et d'autre part sur un sujet qui le dépasse de loin, comme tu dis toi même.
Rhâââ làlà !! ](*,) je parlais d'un nain politique... et j'ai dû être influencée par Grand Gravelot et ses
nains de jardins qui pétent quand on les approche...
;-)
La Terre est bleue comme une orange. Paul Eluard
Il n'y a que la fiction qui dise le vrai. Vladimir Nabokov
Un écran, ça empêche de voir ; c'est sa fonction.

the_oliver_2000
Brut léger
Brut léger
Messages : 476
Inscription : 27 sept. 2005, 22:17

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par the_oliver_2000 » 20 juin 2008, 16:02

sylva a écrit :
the_oliver_2000 a écrit :
sylva a écrit : si certains sont conscients que celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ici, nous prépare à tous des lendemains qui déchantent... mais là, le problème va bien au-delà du nain jaune....
Attaque un peu minable d'une part sur le physique (ce que je n'apprécie jamais beaucoup) et d'autre part sur un sujet qui le dépasse de loin, comme tu dis toi même.
Rhâââ làlà !! ](*,) je parlais d'un nain politique... et j'ai dû être influencée par Grand Gravelot et ses
nains de jardins qui pétent quand on les approche...
;-)
Superbe rattrapage =D>
Effectivement si tu parles d'un nain politique c'est autre chose :mrgreen:

Steph01
Goudron
Goudron
Messages : 128
Inscription : 18 sept. 2006, 21:06
Localisation : Pays de Gex (01)

Re: Comprendre le PO et l’assimiler, c’est sortir de la société

Message par Steph01 » 20 juin 2008, 16:58

thorgal a écrit :@Steph01 :
si tu connaissais un tas de gens vivant ou voulant vivre comme toi et que vous vous réunissiez pour vivre ensemble, considèrerais-tu ton groupe comme une "société" ?
Je pense que oui, si "vivre ensemble" est vu dans le sens vivre la même philosophie dans le même coin et pas ensemble au sens premier du terme. A l'heure actuelle, il n'y a aucune classe qui aspire à vivre mieux avec moins.
thorgal a écrit :Quand tu parles de société, tu veux dire comme dans "société française" ?
Plutôt société occidentale. Je ne suis pas littéraire, je suis plutôt technique donc mes mots sont parfois mal choisis. Dans "société", je range la manière de vivre, de faire des plans sur la comète, les espérances et croyances de la population.
Le Cancre a écrit :
Steph01 a écrit :Un timing ? On a bien le temps de voir l'éventuel crash arriver avant de partir dans l'utopie autarcique de l'élevage de chèvres dans le Larzac ;)
Combien de temps? pas mal ta certitude..........d'ailleurs j'espère que tu as raison
Une semaine, un mois, 5 ans ? Je n'en sais rien. Je pense juste que les signes seraient clair et net pour le niveau auquel tu les as posés. Le mien est très haut pour le moment: crash du système économique et disparition de la monnaie ou de sa valeur.
Car si on imagine que d'un seul coup la nourriture manque, je tiens 3 fois plus longtemps que tous mes voisins, voir même tout le village dortoir et en plus j'ai un puits. Alors pourquoi mettre un ultimatum pour une fuite ?

Répondre