Solution technique miracle du jour

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Jeudi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2771
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Jeudi » 18 sept. 2022, 14:53

Le vrai papier:
https://www.sciencedirect.com/science/a ... via%3Dihub

10% de l’énergie stockée sous forme de carbone, c’est pas suffisant pour être compétitif en tant que stockage, mais avec du renouvelable à bas prix ça peut peut-être devenir interessant en tant que méthode de compensation des émissions/verdissement de la chimie.

+1 à suivre =D>
Dieu se rit des grands singes qui confondent tribalisme et civilisation.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solution technique miracle du jour

Message par energy_isere » 18 sept. 2022, 15:44

Image

OK, c'est pas du pipeautage, à voir comment ils pourraient faire une ligne pilote avec ces idées et expérimentations.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 22740
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Solution technique miracle du jour

Message par GillesH38 » 18 sept. 2022, 15:51

si le procédé ne suffit pas à fournir tous les besoins en hydrocarbures, ce qui est probable (ne serait ce que parce que probablement il ne pourrait etre intéressant qu'avec des sources concentrées en CO2 ), ça joue le rôle d'un recyclage partiel. Un recyclage d'une fraction f revient à augmenter les réserves de 1+f+f^2+...=1/(1-f). Mais en fait ça prolonge la durée des réserves (d'un facteur 1/1_f), mais à la fin on en aura extrait tout autant - donc on retombe sur le même problème que les économies d'énergie, ça prolonge la vie des fossiles (et en ça ce n'est pas inutile), mais ça ne change rien au problème climatique.
Zan, zendegi, azadi

Jeudi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2771
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Jeudi » 18 sept. 2022, 18:02

energy_isere a écrit :
18 sept. 2022, 15:44
à voir comment ils pourraient faire une ligne pilote avec ces idées et expérimentations.
Tout-à-fait, par contre ils donnent suffisamment d’informations pour un petit calcul d’ordre de grandeur: une tonne de pétrole contient 10^4 kwh et émet disons 3 tonnes de CO2, alors si on le compense par un procédé à 10% il faut environ 1/3 10^5 kwh par tonne de CO2, donc à 3 cents le kwh en solaire ca fait 1000 dollars la tonne de CO2, moins quelques centaines de $ pour la valeur de revente des produits resultants (hydrogene, monoxyde, propanol, et surtout éthylène qui vaut 2000$/t). Bref, c’est joli sur le papier mais probablement pas encore suffisant pour passer au stade industriel (du moins tant que les taxes carbone ne toucheront pas ces niveaux de prix).
Dieu se rit des grands singes qui confondent tribalisme et civilisation.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15247
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 30 nov. 2022, 22:40

https://www.lepoint.fr/sciences-nature/ ... 7_1924.php
Le Russe Andreï Kazantsev a trouvé comment récolter l'eau des nuages au moyen d'un immense filet suspendu à un dirigeable à 2 kilomètres d'altitude. Quand celui-ci est traversé par un nuage, l'humidité s'y condense en gouttelettes qui sont ensuite dirigées vers un tuyau relié au sol. Après une chute de 2 000 mètres, l'eau transite dans une minicentrale hydroélectrique avant d'être récupérée dans un bassin. D'après son inventeur, c'est le procédé le plus écologiste pour produire de l'électricité et de l'eau potable. Une maquette (photo) a permis à Kazantsev de prouver que son procédé fonctionne. Un filet de 10 mètres carrés permettrait de produire 200 watts et 1 000 litres d'eau par jour. Il prétend encore qu'avec un investissement de 5 millions de dollars son système, baptisé AirHES, pourrait alimenter en eau et en électricité une ville de 100 000 personnes.
Image
https://youtu.be/5u0-YUltih0
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2634
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Jeuf » 01 déc. 2022, 11:59

mobar a écrit :
30 nov. 2022, 22:40
https://www.lepoint.fr/sciences-nature/ ... 7_1924.php
Le Russe Andreï Kazantsev a trouvé comment récolter l'eau des nuages au moyen d'un immense filet suspendu à un dirigeable à 2 kilomètres d'altitude. Quand celui-ci est traversé par un nuage, l'humidité s'y condense en gouttelettes qui sont ensuite dirigées vers un tuyau relié au sol. Après une chute de 2 000 mètres, l'eau transite dans une minicentrale hydroélectrique avant d'être récupérée dans un bassin. D'après son inventeur, c'est le procédé le plus écologiste pour produire de l'électricité et de l'eau potable. Une maquette (photo) a permis à Kazantsev de prouver que son procédé fonctionne. Un filet de 10 mètres carrés permettrait de produire 200 watts et 1 000 litres d'eau par jour. Il prétend encore qu'avec un investissement de 5 millions de dollars son système, baptisé AirHES, pourrait alimenter en eau et en électricité une ville de 100 000 personnes.
soit 50 dollars d'investissement par personne pour fournir de l'élec, alors là c'est une bonne affaire! Plusieurs dizaines de fois moins que pour l'hydraulique de montagne

il faut un tuyaux en même temps souple, et qui tienne la pression sur 2km. C'est une bonne hauteur de chute, 2km.



attend , vérification de base.
P = débit(kg/s)*g(m/s²)*hauteur(m) = ((1000kg/jour )/86400s/j) *10m/s² * 2000 m = 231 W , bon, ça passe la vérification basique,
et concernant le débit qu'on peut obtenir par m² de voile dans les nuage, j'ai aucune idée.


il faut un tuyaux en même temps souple, et qui tienne la pression sur 2km. C'est une bonne hauteur de chute, 2km.


ça fait 200 bars de pression d'eau au niveau du sol je crois, il y a du tuyau souple qui tient ça? je m'y connais pas beaucoup en pression et en tuyau...

Et le dirigeable, il a quoi comme gaz? il faut le renouveler, le gaz?

Il faut être dans une région avec plein de nuages et dans ce cas, je doute que l'eau soit un problème (ou alors, on l'envoi en stockage intersaionnier pour l'été).
C'est bien pour faire de l'elec en hiver des anglais et des belges, notamment si ça marche....Et plus largement ailleurs, sachant qu'on a des périodes froides nuageuses sans vent de plusieurs jours, c'est bien à ce moment là qu'on serait content d'avoir une autre énergie intermittente mais garantie en complément du solaire pour soutenir le réseau électrique

Hé, tout ça date d'il y a huit ans, ça a pas beaucoup avancé sinon on en aurait entendu parler.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15247
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 01 déc. 2022, 12:12

Jeuf a écrit :
01 déc. 2022, 11:59

C'est bien pour faire de l'elec en hiver des anglais et des belges, notamment si ça marche....Et plus largement ailleurs, sachant qu'on a des périodes froides nuageuses sans vent de plusieurs jours, c'est bien à ce moment là qu'on serait content d'avoir une autre énergie intermittente mais garantie en complément du solaire pour soutenir le réseau électrique

Hé, tout ça date d'il y a huit ans, ça a pas beaucoup avancé sinon on en aurait entendu parler.
Le miracle se serait que ça devienne industriel ... sous cette forme!

Après l'idée de capter l'eau des nuages avec un aérostat est intéressante, reste à trouver comment la ramener au sol sans la disperser et la perdre

Faire de l'électricité avec cette eau est encore un truc qui semble difficile à réaliser à moins d'avoir une infrastructure qui repose sur le sol de type tour Eiffel de 2 km de haut et une noria de dirigeables capteurs d'eau qui dépoteraient au sommet

Il y a dans le golfe persique des allumés avec suffisamment de liquidité que ça pourrait intéresser ... même si les nuages dans cette partie du monde sont rares
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2634
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Jeuf » 01 déc. 2022, 22:14

mobar a écrit :
01 déc. 2022, 12:12



Le miracle se serait que ça devienne industriel ... sous cette forme!

Après l'idée de capter l'eau des nuages avec un aérostat est intéressante, reste à trouver comment la ramener au sol sans la disperser et la perdre

Faire de l'électricité avec cette eau est encore un truc qui semble difficile à réaliser à moins d'avoir une infrastructure qui repose sur le sol de type tour Eiffel de 2 km de haut et une noria de dirigeables capteurs d'eau qui dépoteraient au sommet

pourquoi une tour? s'il y a un aérostat, c'est pour pouvoir grimper haut sans construction. Il est arrimé au sol.
Le tuyau va être lourd à porter, cependant. Y'a du boulot en dimensionnnement, plus généralement.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15247
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 02 déc. 2022, 19:04

Jeuf a écrit :
01 déc. 2022, 22:14

pourquoi une tour? s'il y a un aérostat, c'est pour pouvoir grimper haut sans construction. Il est arrimé au sol.
Le tuyau va être lourd à porter, cependant. Y'a du boulot en dimensionnnement, plus généralement.
Un aérostat qui supporterait un pipe de 2 km résistant à 200 bar de pression, il devra faire a quelques centaines de km3!
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2634
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Jeuf » 02 déc. 2022, 20:12

mobar a écrit :
02 déc. 2022, 19:04
Jeuf a écrit :
01 déc. 2022, 22:14

pourquoi une tour? s'il y a un aérostat, c'est pour pouvoir grimper haut sans construction. Il est arrimé au sol.
Le tuyau va être lourd à porter, cependant. Y'a du boulot en dimensionnnement, plus généralement.
Un aérostat qui supporterait un pipe de 2 km résistant à 200 bar de pression, il devra faire a quelques centaines de km3!
je sais pas, en fait on trouve des tuyaux qui tiennent de grosse pression sans paraître trop gros
https://reflo-tec.ch/fr/produkt/tuyau-e ... on-80-bar/

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15247
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 03 déc. 2022, 09:47

Jeuf a écrit :
02 déc. 2022, 20:12
mobar a écrit :
02 déc. 2022, 19:04
Jeuf a écrit :
01 déc. 2022, 22:14

pourquoi une tour? s'il y a un aérostat, c'est pour pouvoir grimper haut sans construction. Il est arrimé au sol.
Le tuyau va être lourd à porter, cependant. Y'a du boulot en dimensionnnement, plus généralement.
Un aérostat qui supporterait un pipe de 2 km résistant à 200 bar de pression, il devra faire a quelques centaines de km3!
je sais pas, en fait on trouve des tuyaux qui tiennent de grosse pression sans paraître trop gros
https://reflo-tec.ch/fr/produkt/tuyau-e ... on-80-bar/
Le contenu du tuyau pesera alors bien plus que le tuyau
une colonne d’eau de 2 000 metres et de quelques centimetres de diametre il faut la soutenir et ca risque de necessiter un sacre volume de dirigeable
un tuyau de 0,01 m2 de section sur 2000 metres c’est deja 20 m3 d’eau soit 20 tonnes soit un dirigeable d’au moins 20 000 m3 d’helium
10% du Zeppelin Hidenbourg
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2634
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Jeuf » 05 déc. 2022, 16:47

mobar a écrit :
03 déc. 2022, 09:47
Jeuf a écrit :
02 déc. 2022, 20:12
mobar a écrit :
02 déc. 2022, 19:04


Un aérostat qui supporterait un pipe de 2 km résistant à 200 bar de pression, il devra faire a quelques centaines de km3!
je sais pas, en fait on trouve des tuyaux qui tiennent de grosse pression sans paraître trop gros
https://reflo-tec.ch/fr/produkt/tuyau-e ... on-80-bar/
Le contenu du tuyau pesera alors bien plus que le tuyau
une colonne d’eau de 2 000 metres et de quelques centimetres de diametre il faut la soutenir et ca risque de necessiter un sacre volume de dirigeable
un tuyau de 0,01 m2 de section sur 2000 metres c’est deja 20 m3 d’eau soit 20 tonnes soit un dirigeable d’au moins 20 000 m3 d’helium
10% du Zeppelin Hidenbourg
1cm de diamètre, ça fait 0,0000785m², c'est beaucoup plus petit.
0,01 m², c'est un bon tuyau (bien plus gros que ce qu'on utilise au niveau domestique en tout cas)

en fait, le débit très faible pour une très grosse puissance, vu le dénivelé. Quelle section envisager? C'est selon le nombre de personnes à alimenter en électricité (j'insiste sur le fait que la production d'eau est un bénéfice secondaire de moindre intérêt, sur un pays nuageux)

pour 200W élec (une personne économe), débit de 0,0116kg/s, autant de litres
débit = vitesse * section
on a un débit (pour 200W!) , reste à définir vitesse et section, plus c'est large moins il y a de perte de charge.
vitesse = racine de (2gh) = racine de (2*10*2000)= 141 m/s, disons 100 avec les perte de charge, à cette vitesse ça doit y aller les pertes de charges, et je pense pas qu'il y a beaucoup de cas où on met ce genre de débit d'eau, c'est très rapide.
section du tuyau au sol= 0,0116/100 = 0,000116m² soit encore
un carré de 3,5 cm² de côté (toujours pour 200 W) et autant dire un tuyau d'à peu près ce diamètre (j'aime pas les rond et les pi dans mes calculs d'ordre de grandeur)
Et encore environ 100 fois moins de volume d'eau que ce que tu annonce (0,2m3, 200kg pour le contenu), seulement dites mois si je me trompe



D'ailleurs, la section est fonction du débit et de la vitesse. En chute libre, il devrait y avoir une plus grande vitesse près du sol, et besoin d'une moins grande section donc. Donc un tuyaux légèrement conique, plus large vers le haut, mais je me souviens pas avoir remarqué que des conduites forcées de centrales de montages soient coniques, c'est peut-être pas perceptible.
Enfin, il faut un tuyau plus épais vers le sol pour supporter plus de pression, donc ceci compense peut-être cela, pour un diamètre extérieur de section constante.

Reste que la vidéo du promoteur insiste sur le fait que c'est super, pas polluant et pas cher, mais ça c'est que du baratin il faut en dire plus sur l'étude de faisabilité, j'en ai peut-être fait plus là que lui, ça sert à rien sinon de balancer ça

En laissant de coté le dirigeable pour commencer, on peut faire des teste un jour de brouillard pour ce qui est de la captation d'eau (ça existe déjà https://fr.wikipedia.org/wiki/Capteur_de_brouillard)
en captant les nuages en montagne.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15247
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 05 déc. 2022, 18:44

Toutafé!
l'idée du dirigeable, c'est une extension du principe original
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80764
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solution technique miracle du jour

Message par energy_isere » 01 janv. 2023, 12:48

Mettez du carburant de banane dans votre moteur : :-)
Produire du carburant à partir de la pelure de banane

Publié par Redbran le 24/12/2022
Source: Université Laval

La banane est une excellente source d'énergie, vous diront unanimement les nutritionnistes. Sa pelure aussi, croit Marie-Josée Dumont, mais dans le sens carburant du terme toutefois. La professeure du Département de génie chimique de l'Université Laval et ses collègues de l'Université McGill viennent d'ailleurs de franchir un nouveau pas vers un carburant à base de pelure de banane en améliorant substantiellement l'efficacité d'un procédé chimique existant.

La pelure de banane est riche en cellulose, en hémicellulose et en lignine, explique la professeure Dumont. En théorie, il est possible d'en tirer des sucres simples, comme le glucose et le fructose, et de les convertir par traitement thermique en une molécule appelée hydroxyméthylfurfural (HMF). "Le HMF est une molécule très polyvalente. Elle peut servir à synthétiser du carburant ou divers produits industriels, notamment des médicaments. Le US Department of Energy considère le HMF comme l'une des molécules sources les plus prometteuses", précise-t-elle.

La méthode actuelle pour extraire les sucres de restes alimentaires comme la pelure de banane consiste à les traiter avec des solvants et des catalyseurs chimiques. Le procédé étudié par la professeure Dumont et ses collaborateurs fait plutôt appel à des enzymes et à un traitement mécanique. "Nous plaçons les pelures de banane dans un broyeur à boulets dont l'action mécanique sur la biomasse facilite le travail des enzymes", explique la professeure Dumont.

Ce procédé, dit mécano-enzymatique, permet d'obtenir, en 3 heures, 405 grammes de glucose et 172 grammes de fructose à partir de 1 kilogramme de pelure de banane. C'est respectivement 1,2 et 1,9 fois plus que le procédé par hydrolyse chimique, sans prétraitement et sans traitement chimique agressif. À partir d'une même quantité de pelure de banane, le procédé mécano-enzymatique produit trois fois plus de HMF que le procédé chimique, rapportent la professeure Dumont et ses collaborateurs dans une étude publiée par la revue Bioresource Technology.

Les chercheurs ont utilisé la pelure de banane pour démontrer l'efficacité de leur procédé, mais leur véritable cible est plus vaste: les restes de fruits et de légumes. "Nous voulons optimiser le procédé mécano-enzymatique de façon à aller chercher les sucres dans des biomasses complexes et hétérogènes, riches en cellulose ou en lignine, et les convertir en HMF et en carburant par la suite. Le défi consiste à y arriver à un coût avantageux par rapport aux énergies fossiles."

Les signataires de l'étude publiée dans Bioresource Technology sont A.K.M. Al Amin Leamon, Mario Perez Venegas, Valérie Orsat et Karine Auclair, de l'Université McGill, et Marie-Josée Dumont, de l'Université Laval.
https://www.techno-science.net/actualit ... 22678.html

et l' alcool de banane ?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15247
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 14 janv. 2023, 17:27

https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Répondre