Situation énergétique : le monde (hors France)

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par Schlumpf » 23 mai 2006, 22:02

je fais un résumé rapide de la donne énergétique mondiale en en rappelant les aspects les plus déterminants. Peut-être qqu'un pourrait il mettre ce post en post-it ? Il me semble que cela contribuerait à donner un aperçu plus rapide des problèmes qui nous attendent. (je l'éditerai en fonction des remarques)

Les fossiles et assimilées: 94% de la consommation d'énergie mondiale
- pétrole: on est à peu près à mis pétrole. Encore 30 ans de consommation actuelle.
- gaz: le pic est plus tardif. Encore 40 années de production.
- charbon: des réserves pour 230 années. Pas de centrales "propres" (en terme de Co2) avant 2020.
- nucléaire: 80 années de réserves et 10 ans si toute l'énergie mondiale devait être fournie par le nucléaire de fission. La fusion ? pas avant 2070 commercialement parlant.
Toutes autant quelles sont, elles rejettent du Co2 (avec des nuances néanmoins: nucleaire : dans les 100g de CO2 / kWh, charbon : dans les 400g de CO2 / kWh http://www.oleocene.org/phpBB2/viewtopi ... 6e573d6665). Sa concentration dans l'atmosphère a augmenté de 50% en l'espace des 2 derniers siècles...
Le danger des "pics" étant bien sûr de voir les prix s'envoler...


Les autres (les renouvelables): 6% de la consommation d'énergie mondiale
- l'hydraulique: l'essentiel est déjà construit. Quelques % de la consommation électrique
- le vent: souvent confidentiel. La meilleure performance au Danemark avec 20% de l'énergie électrique
- le solaire photovoltaïque: il faudrait 100 ans pour couvrir les 10.000 km2 de toits français... en utilisant toute la production mondiale de panneaux solaires.
- le solaire thermique: prometteur, mais peu utilisé.
- la biomasse:
- le bois: 9 Mtep utilisés en France 20 Mtep possibles.
- le biogaz: quelques % de l'énergie électrique dans le meilleur des cas.
- l'éthanol: en utilisant toute la production mondiale de canne à sucre, on fournirait quelques % de la consommation mondiale de carburants.
- la géothermie: 17% de la production électrique de L'Islande. Mais tout le monde n'est pas l'Islande.
- le reste (marémotrice, houlomotrice, etc...): confidentiel.

Comme on le voit, les sources d'énergies fossiles qui sont la base de la société de consommation sont toutes en quasi déclin. Les renouvelables peuvent être une solution mais à plus ou moins long terme. C'est la transition qui apparait comme très risquée. A moins d'un plan Marshall...

Source: Wiki et Statistical Review of World Energy 2005
Dernière modification par Schlumpf le 01 juin 2006, 22:57, modifié 6 fois.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13333
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 23 mai 2006, 22:10

Je pense qu'a l'echelle mondiale , le bois représente au moins autant voir plus que l'hydraulique (j'ai lu des chiffres de l'ordre de 10%), mais il n'est pas toujours pris en compte parce que pas forcément marchand (genre le type qui va couper son bois dans la taiga en Sibérie...).

Ca serait plutot 15 % renouvelable et 85 % fossile, sinon je suis d'accord.


Je serai très étonné qu'asymptotiuquement, on produise beaucoup plus que 20 % du total actuel, vu que l'hydraulique a un potentiel de développement limité, et la biomasse est déjà pas mal exploitée.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 23 mai 2006, 22:14

Schlumpf,
tes data ne sont plus à jour.
Il faut que tu rajoute le barrage des 3 gorges en Chine pour les chiffres de l' Hydroélectricité. :lol:

Vaste fil que tu lances la ! Tu vas t' en sortir ?

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 23 mai 2006, 22:17

j'ai repris les chiffres du Wiki. Sur la page monde et énergie. Peut-être Guino pourrait il nous en dire plus sur les sources (BP ?). Il est en effet probable qu'une bonne part de bois de chauffage ne soit pas pris en compte. J'irai jusqu'à un rapport 90 / 10. Mais je ne sais pas si 85 / 15 n'est pas un peu élevé. En tout cas le rapport 94 / 6 doit être assez correct pour les pays dits "développés".
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Michel
Goudron
Goudron
Messages : 140
Inscription : 16 oct. 2005, 13:22
Localisation : 38
Contact :

Message par Michel » 23 mai 2006, 22:18

GillesH38 a écrit : Je serai très étonné qu'asymptotiuquement, on produise beaucoup plus que 20 % du total actuel, vu que l'hydraulique a un potentiel de développement limité, et la biomasse est déjà pas mal exploitée.
Il faut dépasser les limites.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 23 mai 2006, 22:25

c'est un fil qui est peut-être ambitieux. Mais qui est capital. C'est le fil habitat qui m'en a donné l'idée. Ce n'est pas la peine de se battre sur la question de l'habitat si on n'a pas les chiffres de la donne énergétique en tête. On ne peut que se capilotracter constamment. Chacun ayant parfaitement raison tant que les prémisses de la discussion ne sont pas claires pour tous. Le but de ce fil est de dire:

1) la donne énergétique actuelle est limitée dans le temps et elle comporte nombre de risques.
2) les chiffres sont tellement monstrueux (rejets, conso, production) que les solutions de remplacement même si elles existent mettront de dizaines d'années avant de se mettre en place.

La question du "qu'est ce qu'on fait d'ici là" je la réserve pour les forums. Mais il faut que les forumeurs sachent de quoi ils parlent et prennent leurs responsabilités.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 23 mai 2006, 22:29

Michel a écrit :
GillesH38 a écrit : Je serai très étonné qu'asymptotiuquement, on produise beaucoup plus que 20 % du total actuel, vu que l'hydraulique a un potentiel de développement limité, et la biomasse est déjà pas mal exploitée.
Il faut dépasser les limites.
ah non Michel, tu t'es pris une claque des le premier post sur le fil " Énergie 100% propre." dans le forum que tu donnes. Et c'est bien normal.

T'es trop connu un peu partout avec ton idée burlesque de machines à mouvement perpétuel. Ca va pas recommencer. Passe ton chemin.
On a déja donné.

Image

et maintenant il y a eu un précedent d' exclusion (minitax). Te voila prévenu.

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 23 mai 2006, 22:33

Je suis assez d'accord pour rappeler les ordres de grandeur.

Juste, pour le photovotaïque, tu parles comme un pétrolier parle des 40 années de pétrole restants, ne pas oublier dans l'équation que la production de cellules croit de 44% entre 2004 et 2005
pages 9 et 10.
http://www.energies-renouvelables.org/o ... aro172.pdf

Attention, je n'ai pas dis que cela allait continuer indéfiniment.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 23 mai 2006, 22:38

je suis tout à fait d'accord avec toi. Et je ne manque pas de le rappeler lorsque l'occasion se présente:

http://www.oleocene.org/phpBB2/viewtopi ... c&start=15

Néanmoins pour revenir aux 10.000 km2 de toits en France, il faudrait 10.000 ans pour les couvrir de panneaux solaires avec la production de panneaux solaires francais actuels...

(tu as remarqué au passage que la France installe 100 fois moins de panneaux solaires que l'Allemagne ?! Ce sont des retards qui vont être difficile à remonter...

C'est là ou je dis "à part un plan Marshall"...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 23 mai 2006, 22:43

Concernant la page wiki Monde et Energie, je confirme que ce sont les données BP. De nouvelles devraient être publiées le mois prochain, mais je ne pense pas qu'il y ait d'importants changements concernant les renouvelables. Sait-on jamais ?

Image
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 23 mai 2006, 22:44

On est d'accord, mais, les panneaux solaires, comme les PC et autres trucs électroniques, on va les importer de Chine, tu as vu la croissance de folie chez eux :shock:

Et comme ça, Cochet pourra lancer son plan de généralisation des toits photovoltaïques en 2008. :-D
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13333
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 23 mai 2006, 22:51

Sachant qu'un panneau solaire met 10 ans à produire plus d'énergie qu'il en a couté, un taux de développement de 44% (supérieur à 10% de façon générale ) signifie que le bilan énergétique GLOBAL est négatif pendant la phase de construction.

Tant que ça ne coûte (et ne produit) que des pouillèmes de Gtep, c'est supportable, mais au-dessus d'un certain taux de couverture ça coûterait vraiment trop cher ! de fait, une fois le PO passé, un effort massif d'équipements ne ferait qu'aggraver la pénurie énergétique...

Marrant non? non ? ah bon.....
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 23 mai 2006, 22:54

Sans vouloir sombrer dans le technoptimisme, peut-être y a-t-il d'importants progrès à faire sur les procédés de fabrication des PV ? Toute l'électronique s'est développée durant une période d'énergie bon marché, on n'a pas forcément cherché à optimiser les bonnes variables...
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 23 mai 2006, 23:00

@Gilles: les taux d'amortisation énergétique des panneaux solaires ne sont plus ce qu'ils étaient...

http://www.oleocene.org/phpBB2/viewtopi ... n&start=30

Avec les nouveaux CIS on s'oriente vers une amortisation énergétique d'un an (pour 30 ans de production environ).
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7657
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: La situation énergétique: le monde et la France en parti

Message par phyvette » 23 mai 2006, 23:52

Schlumpf a écrit :
- l'hydraulique: l'essentiel est déjà construit. Quelques % de la consommation électrique
-
En France, la puissance installée est de 25 GW, soit 22 % de l’ensemble des centrales contribuant à l’alimentation des réseaux publics , la production représente environ 15 %.
le vent: souvent confidentiel. La meilleure performance au Danemark avec 20% de l'énergie électrique
La France a le 2ème gisement de vent en Europe, avec de la volonté politique les 20% sont possible.
- le solaire photovoltaïque: il faudrait 100 ans pour couvrir les 10.000 km2 de toits français... en utilisant toute la production mondiale de panneaux solaires
.
En couvrant 10% de la surface de toits existante de panneaux solaires, nous pouvons disposer de 20% de notre consommation électrique annuelle . La production solaire est faite sur le lieu de consommation, les 10% de pertes sur le réseau disparaisse avec le photo-voltaïque si celui-ci devient très répandue.
le solaire thermique: prometteur, mais peu utilisé
Sans doute la plus rentable des ER, elle va Se développé très rapidement , dans ma campagne picarde sa a déjà bien démarrer.
la biomasse:
- le bois: 9 Mtep utilisés en France 20 Mtep possibles.
- le biogaz: quelques % de l'énergie électrique dans le meilleur des cas.
Les quantité de biomasse inexploitées sont incommensurable , chaque mètre carré au niveau de l'orbite terrestre, face au soleil, reçoit environ 1380 Joules par seconde , une puissance proche de 2 chevaux.
- l'éthanol: en utilisant toute la production mondiale de canne à sucre, on fournirait quelques % de la consommation mondiale de carburants.
La voie d'avenir...? pour les biocarburants c'est les algues oléagineuses. Certaines espèces de micro-algues ont une richesse en huile pouvant atteindre jusqu’à 50% de leur masse.
- la géothermie: 17% de la production électrique de L'Islande. Mais tout le monde n'est pas l'Islande
.
Les pompes a chaleurs peuvent fonctionner sous notre climat.
- le reste (marémotrice, houlomotrice, etc...): confidentiel.
A plus long terme , mais a ne pas négliger.

.
Avec toutes les ER les 6% ou 15% seront très vite dépassé, allié a une baisse de consommation, c'est crédible. On va manqué de fossiles mais pas d'électricité dans les prochaines années.

Phyvette

http://www-spof.gsfc.nasa.gov/stargaze/Fsun7enrg.htm
http://www.google.fr/search?sourceid=na ... Dvoltaique
http://www.manicore.com/documentation/solaire.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_v%C3 ... _carburant

Répondre