Situation énergétique : le monde (hors France)

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde et la France en particu

Message par energy_isere » 09 mai 2011, 19:07

Plus 5% pour la consommation d'énergie mondiale en 2010

La crise de 2008/2009 est finie... pour l'énergie dont la consommation mondiale a grimpé de 5% en 2010.

C'est le résultat principal de l'analyse des données mondiales de l'an dernier, publiée ce matin par la société Enerdata. Il confirme une prévision faite par des scientifiques dès novembre 2010.

Cette évolution lourde confirme la "faim" d'énergie de l'économie mondiale et met "fin" aux espoirs de voir la crise de 2008/2009 se traduire rapidement par un nouveau modèle de développement, moins énergivore.

...........

Image

..........

lire la suite, avec les graphes : http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... 10.html#tp

pascal47
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 05 oct. 2007, 18:30
Localisation : Agen (France)

Re: Situation énergétique : le monde et la France en particu

Message par pascal47 » 10 mai 2011, 11:49

Energies vertes, un scénario alternatif crédible mais coûteux

http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... outeux.htm
Daniel Pennac (La fée Carabine)
"Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi la société n'est qu'un rêve de prédateur."

http://www.le-message.org/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde et la France en particu

Message par energy_isere » 10 mai 2011, 12:59

pascal47 a écrit :Energies vertes, un scénario alternatif crédible mais coûteux

http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... outeux.htm
version Enerzine de cette info issue d' un rapport du GIEC qui vient de sortir.


Partie I : http://www.enerzine.com/14/11982+le-gie ... es-i+.html
Partie II : http://www.enerzine.com/14/11983+le-gie ... s-ii+.html
Le GIEC mise sur les énergies renouvelables

Un nouveau rapport du Groupe inter- gouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) estime que près de 80 % de l'appro- visionnement énergétique mondial pourrait être couvert par les énergies renouvelables à l'horizon 2050 à condition que des politiques publiques adaptées soient mises en place, précise

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde et la France en particu

Message par energy_isere » 01 août 2013, 16:51

Le charbon, future première source d’énergie mondiale

Représentant 28% de l’énergie primaire, le charbon est aujourd’hui la deuxième source d’énergie au monde et la première pour l’électricité. Loin d’être une énergie du passé, elle est en passe de devenir la première source d’énergie mondiale d’ici 5 à 10 ans d’après un rapport de l’AIE publié fin 2012 (Medium Term Coal Market Report).


Un début de XXIème siècle marqué par une hausse spectaculaire de la consommation mondiale de charbon

Depuis le début des années 2000, le charbon est l’énergie fossile qui a connu la plus forte hausse. Sa consommation mondiale a augmenté de 64% contre 40% pour le gaz et 11% pour le pétrole.
D’après l’AIE, si ces trois énergies suivent la tendance actuelle, le charbon talonnera la demande en pétrole en 2017.

Image
Evolution et prévision de la consommation mondiale des trois principales sources d’énergie fossile
Source : graphique élaboré par Sia Partners d’après des données de l’AIE


Cette dynamique est principalement portée par la zone asiatique, et plus particulièrement la Chine, dont le développement économique a généré les trois quarts de la hausse de la demande de charbon l’an dernier. Cependant l’attrait du charbon ne se limite pas à cette zone. Au contraire, l’AIE s’attend à ce que la demande en charbon augmente dans toutes les régions du monde à l’exception des Etats-Unis lancés dans l’exploitation massive du gaz de schiste. Ainsi le charbon, après une année 2012 particulièrement favorable, est susceptible de connaître une nouvelle expansion en Europe.

2012, une année faste pour le charbon en Europe et en France
......................
http://energie.sia-partners.com/2013072 ... -mondiale/

ToTheEnd

Re: Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par ToTheEnd » 06 juin 2014, 01:01

En 2013, plus de 20% de l'électricité mondiale produite provient du renouvelable...

http://www.energypost.eu/fifth-global-p ... enewables/

T

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par energy_isere » 25 juil. 2014, 14:33

Les chiffres 2013 de l'énergie mondiale

2 juin 2014 Libération Sylvestre Huet

Le monde continue plein gaz, appuie sur la pédale du charbon et la géopolitique de l’énergie évolue avec un rôle croissant pour la Chine. Voici les grandes tendances du monde de l’énergie en 2013 dont le cabinet Enerdata (Grenoble, Paris, Singapour) présentait les chiffres détaillés pour le G20 (soit 85% du total mondial) la semaine dernière. Revue de graphiques.
Pas mal d' info et graphique.
Voici l’évolution entre 2012 et 2013 par source d’énergie. Il montre que le G20 consomme «plus de tout». Aucune source d’énergie de stagne ou ne décroît. Toutefois, comme noté plus haut, c’est le charbon qui augmente le plus, et alimente plus de la moitié de la croissance de la consommation.
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par energy_isere » 10 sept. 2015, 13:02

Usine Nouvelle du 2 juillet 2015.

Chiffres des nouvelles capacités de production electrique annuelles dans le monde d'ici à 2040.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par energy_isere » 10 sept. 2015, 14:51

un executive summary du New Energy Outlook 2015 de Bloomberg est lisible ici :
http://about.bnef.com/content/uploads/s ... ummary.pdf
...........
• Despite significant growth in renewables, fossil fuels will maintain a 44% share of generation in 2040 – albeit down from two-thirds in 2014. Some 1,291GW of new coal-fired capacity will be added to 2040, and 99% of this will be in developing countries where supply is relatively cheap and climate change policies weak or yet to be implemented. Only 1,359GW of gas will be added globally – 86% in developing countries – as its role as a 'transitional fuel' looks more and more doubtful outside the US where the shale gas revolution and environmental regulations seem set to push coal out of the market.

• CO2 emissions from the power sector will rise by 13% over 2014-40. The utilisation of low-cost domestic fossil-fuel reserves from developing countries, the long life of coal plants and the absence of a strict regulatory framework will mean power sector carbon emissions are likely to peak around 2029 at 15.3Gt, then ease only slowly to reach 14.8Gt in 2040.
....................
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3851
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par nemo » 10 sept. 2015, 15:03

C'est quoi "flexible capacity"?
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par energy_isere » 10 sept. 2015, 16:14

nemo a écrit :C'est quoi "flexible capacity"?
c'est explicité dans le bas du graphe de Usine Nouvelle :

centrales thermiques rapides, stockage, et effacement.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation énergétique : le monde (hors France)

Message par energy_isere » 01 oct. 2015, 16:55

L'OCDE stigmatise les subventions aux énergies fossiles

22 sept 2015 actu-environnement.com

En Indonésie, les subventions à la consommation des énergies fossiles et de l'électricité représentaient 20% des dépenses publiques en 2011, somme équivalente à celle des dépenses allouées à l'éducation, et supérieure aux investissements accordés au secteur de la santé et aux infrastructures réunis. Dans son budget 2015, le gouvernement indonésien a annoncé éliminer les subventions à l'essence, afin de libérer les investissements dans les infrastructures. Le pays gagne ainsi 14 milliards de dollars entre 2014 et 2015.

En Inde, le gouvernement central s'est engagé dans la réduction des subventions au diesel en 2012, et a cessé son soutien au gazole en septembre 2014. Les économies réalisées entre 2012 et 2014 se chiffrent ainsi à 10 milliards de dollars (Mds$), soit l'équivalent de 10% des recettes annuelles de l'Etat.

Le Mexique a supprimé son système d'aides variables aux carburants, économisant 16 Mds$ entre 2012 et 2014. Au total, ces trois pays ont économisé 40 milliards de dollars. Aux Etats-Unis, l'administration fédérale a proposé à plusieurs reprises de supprimer les allègements fiscaux aux compagnies pétrolières, ce qui ajouterait chaque année quatre milliards de dollars aux caisses de l'Etat.

L'Inventaire 2015 des mesures de soutien pour les combustibles fossiles de l'OCDE présenté à Paris le 21 septembre, recense près de 800 programmes de dépenses et allégements fiscaux mis en œuvre dans les 34 pays de l'OCDE et six grandes économies émergentes du G20 (Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Russie et Afrique du Sud) qui incitent à produire ou à consommer des combustibles fossiles. L'ensemble de ces pays représente 80% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES). Il s'agit notamment de mesures qui réduisent les prix pour les consommateurs ainsi que les coûts d'exploration et d'exploitation pour les compagnies pétrolières et gazières. Cet inventaire se veut un outil au service de la transparence.

...............
...............
http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 25304.php4

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3362
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Le pic aurait-il déjà été atteint ?

Message par matthieu25 » 24 juin 2017, 10:30

Image
Il va falloir qu'ils augmentent énormément la productivité du solaire pour que la courbe ci dessus se réalise. :-k
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7722
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le pic aurait-il déjà été atteint ?

Message par mobar » 24 juin 2017, 11:43

matthieu25 a écrit : Il va falloir qu'ils augmentent énormément la productivité du solaire pour que la courbe ci dessus se réalise. :-k
ça s'appelle la magie des exponentielles

La puissance appliquée à e est la seule inconnue, et elle sera le résultat d'une fonction a multiples facteurs démographie, innovations, intensité des conflits à venir, impondérables ... aussi imprévisible que la prévision des évolutions climatiques à 100 ans

Encore un sujet sans intérêt pour la vie d'un humain qui sert de muletta pour détourner l'attention des peuples des enculades qui se déroulent aujourd'hui et que les puissants ne veulent surtout pas qu'ils voient!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le pic aurait-il déjà été atteint ?

Message par energy_isere » 21 mai 2018, 13:14

La climatisation, un gouffre énergétique pour toute la planète ?

G.N., le 16/05/2018

ANTICIPATION. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) s'inquiète de l'explosion des besoins en climatisation à l'échelle planétaire. Faute d'amélioration de leurs performances énergétiques, le monde pourrait faire face à un "crack du froid" en 2050…

Le climat se réchauffe, l'enjeu du rafraîchissement des bâtiments est donc majeur… et potentiellement à l'origine d'un cercle vicieux. Car le nombre de climatiseurs dans le monde pourrait passer de 1,6 milliard aujourd'hui, à 5,6 milliards en 2050, soit 10 climatiseurs vendus à la seconde pendant 30 ans ! Des machines qui nécessiteront des ressources pour être produites puis consommeront de l'électricité pour fonctionner. A tel point que leurs besoins représenteront tout simplement le moteur principal de la demande en électricité pendant les trois décennies à venir et que pour les alimenter, il faudra des capacités de production équivalentes à celles des Etats-Unis, de l'Union européenne et du Japon réunies.

Une tendance qui apparaît donc difficilement tenable et en totale contradiction avec les impératifs de sobriété et de réduction des consommations. A ce jour, les climatiseurs et ventilateurs déjà installés dans le monde utilisent 1/5e de l'énergie des bâtiments, soit 10 % de l'électricité mondiale. Et leur généralisation dans les pays émergents, situés dans la zone intertropicale comme l'Inde, devrait logiquement conduire à la hausse dramatique déjà évoquée. Pour l'heure, seuls 8 % des 2,8 milliards d'individus vivant dans les zones les plus chaudes du globe ont accès à l'air conditionné, là où cette proportion est de 90 % aux Etats-Unis ou au Japon. L'accès généralisé à un air climatisé "aura un impact significatif sur la demande énergétique globale des pays concernés, mettant la pression sur les réseaux électriques et faisant augmenter les émissions [de gaz à effet de serre] locales et mondiales", avertit l'Agence internationale de l'énergie.

méliorer l'isolation des bâtiments ou l'efficacité des équipements ?


Mais comment éviter la catastrophe annoncée et l'absurde situation où il faudra construire des centrales électriques supplémentaires afin d'alimenter des groupes de froid qui viendront détériorer le bilan carbone global ? Tout d'abord en améliorant drastiquement l'efficacité des systèmes de climatisation, estime l'AIE, qui rappelle que les modèles distribués en Europe ou au Japon sont en moyenne 25 % plus performants que ceux commercialisés en Chine et aux Etats-Unis. Fatih Birol, le directeur exécutif de l'Agence, résume : "Bien qu'ils apportent du confort supplémentaire et améliorent la vie de tous les jours, il est essentiel que la performance énergétique des climatiseurs devienne une priorité. Les standards exigés pour la majorité de ces nouveaux groupes sont inférieurs à ce qu'ils devraient être". L'adoption de règlements plus contraignants pourrait, selon les calculs de l'AIE, conduire à diviser par deux les futurs besoins électriques de tous les systèmes. D'où l'idée urgente d'imposer des politiques volontaristes de contrôle des performances des machines mises sur le marché et de labellisation des meilleures solutions. L'agence note : "L'amélioration de l'efficacité du rafraîchissement amènera de multiples autres bénéfices, comme le rendre plus abordable, plus sûr et plus durable". Les économies espérées sur les consommations de carburants et les frais opérationnels pourraient friser les 2.500 milliards d'euros !

En France, la climatisation est encore confidentielle dans les logements, mais la situation pourrait changer. Alain Maugard, président de Qualibat, expliquait, à la fin de 2017 : "Aujourd'hui, la climatisation est partout : dans les transports, les bureaux, les automobiles, les cinémas… sauf chez les gens !". Une absence qui serait donc de moins en moins acceptée par les usagers, habitués à un certain confort. La réponse - pour l'heure - réside dans l'isolation accrue des bâtiments afin qu'ils conservent au maximum la fraîcheur à l'intérieur. "Dans les périodes de grand chaud, qui sont de plus en plus fréquentes, c'est très bien d'avoir de l'inertie thermique dans le bâtiment. Mais c'est très bien pendant quelques jours seulement. Car si la forte chaleur dure pendant une semaine, l'inertie joue dans le sens inverse : l'îlot de chaleur s'installe et cela crée un inconfort pour l'usager", poursuivait-il. D'où l'idée de coupler les climatiseurs à des sources d'énergies renouvelables, en particulier au solaire photovoltaïque. Au moment où les besoins de froid seraient les plus intenses, la production électrique serait également maximale. Une solution de bon sens mais qui serait plus pertinente dans les régions du sud de l'Hexagone et en Outremer. Les membres de l'association Equilibre des énergies (EdEn) avancent, pour leur part, l'idée d'installer des pompes à chaleur réversibles qui, au lieu de capter des calories dans l'air extérieur pour les acheminer à l'intérieur comme en hiver, feraient exactement l'inverse en extrayant ces calories de l'habitat pour les rejeter dehors. Autant de pistes que les industriels devront rapidement explorer afin de proposer des solutions pérennes et durables, compatibles avec les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat.
https://www.batiactu.com/edito/climatis ... -52958.php

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le pic aurait-il déjà été atteint ?

Message par kercoz » 22 mai 2018, 11:42

energy_isere a écrit :
21 mai 2018, 13:14
La climatisation, un gouffre énergétique pour toute la planète ?

G.N., le 16/05/2018

ANTICIPATION. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) s'inquiète de l'explosion des besoins en climatisation à l'échelle planétaire. Faute d'amélioration de leurs performances énergétiques, le monde pourrait faire face à un "crack du froid" en 2050…

Lors de mon tour des US en stop ( vers 1973), en discutant avec mes "lifteurs", j'ai compris que la raison de la puissance des moteurs et donc de la taille des caisses provenait de la nécessité de climatiser dans un pays à été chaud. Un des conducteurs m' a dit avoir acheté une "ID 21" , mais que la clim qu' il y a installé marchait mal du fait d' un moteur trop faible.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre