H2 et CO2 to liquids

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Solution technique miracle du jour

Message par Pi-r2 » 19 avr. 2014, 08:44

l'ére du pétrole à volonté:
http://www.slate.fr/economie/86199/lere ... xtor=RSS-2
Le prix de revient de ce nouveau carburant est aujourd’hui estimé entre 3 et 6 dollars par gallon (3,7 litres).
(donc c'est pas cher)
Car le processus consiste à retirer du dioxyde de carbone des océans.
euh , non là je vois pas. Au secours.
Déjà qu'en disposant de CO2 pur, je ne vois pas une méthode de synthèse, pas chère, pour refaire des hydrocarbures (parce que du point de vue énergétique, il faut bien remonter depuis le déchet CO2), alors en devant l'extraire de l'eau d'abord....
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solution technique miracle du jour

Message par energy_isere » 19 avr. 2014, 11:44

Cette news stupide je l' ai évidemment vue il y a quelques semaines, et ne l' ai pas rapportée tellement elle reflète la stupidité des média. Elle est à plein d' endroits.

Slate aurait pu au moins se demande quelle énergie était utilisée pour ce faire.

La seule possibilité logique puisque c' est la marine tazue, c' est le recours à l' énergie nucléaire, par exemple celle sur un porte avion modifié pour produire du carburant pour ses avions.
Ou alors un navire usine à energie nucléaire qui ferait office de navire avitailleur de carburant. Rendez vous en 2050.

Ce genre de news prend ses sources à partir des labos qui ont besoin de produire ce genre de news ''sensationelles'' afin de se voir re-allouer des budgets pour leur recherche. Et dans un budget de la défense tazue en diminution c'est pas gagné.

J' avais déjà vu cette histoire dans Usine Nouvelle en Octobre 2012.
http://www.usinenouvelle.com/article/du ... er.N183495
Mais eux au moins était moins stupide que Slate :
Comme il faut tout de même de l’électricité pour extraire le gaz carbonique, la production autonome de carburant semble destinée aux navires à propulsion nucléaire.
et pour info
Aujourd’hui, pour alimenter ses navires en carburant, l’US Navy fait naviguer 15 pétroliers sur les océans. En 2011 ils ont livré plus de deux millions de m3 aux flottes américaines à travers le monde.
Il semblerait que ça fait 9 ans que les recherches sont en cours. Lien

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9842
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 19 avr. 2014, 18:26

Pi-r2 a écrit :
Car le processus consiste à retirer du dioxyde de carbone des océans.
euh , non là je vois pas. Au secours.
Déjà qu'en disposant de CO2 pur, je ne vois pas une méthode de synthèse, pas chère, pour refaire des hydrocarbures (parce que du point de vue énergétique, il faut bien remonter depuis le déchet CO2), alors en devant l'extraire de l'eau d'abord....
4 étapes du niveau d'un technicien chimique de l'industrie pétrolière

- Électrolyse de l'eau
- réaction de Sabatier CO2+4H2==>CH4+2H2O
- production de Syngas CO+2H2
- puis Fischer-Tropsch -CH2- + H2O
Si tu as de l'électricité et des millions de dollars à disposition, un jeu d'enfant pour la Navy
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Pi-r2 » 19 avr. 2014, 18:47

mobar a écrit : Si tu as de l'électricité et des millions de dollars à disposition, un jeu d'enfant pour la Navy
oui, d'où le problème pour "pas cher"
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9842
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 19 avr. 2014, 18:50

Pi-r2 a écrit :
mobar a écrit : Si tu as de l'électricité et des millions de dollars à disposition, un jeu d'enfant pour la Navy
oui, d'où le problème pour "pas cher"
Rien n'est jamais pour les militaires
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8652
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Remundo » 19 avr. 2014, 19:16

oué enfin pour récupérer du CO2, il me semble que les centrales à charbon US en fabriquent beaucoup... Pourquoi pas le filtrer/comprimer pour les militaires...

Vouloir aller le récupérer dans l'eau de mer, c'est ardu... y'en a pas beaucoup, du CO2 dans l'eau de mer... De plus une électrolyse à générateur nucléaire embarqué sur un bateau pour avoir H2... Et derrière du Fischer Tropsch... On accumule toutes les difficultés techniques.

Je signale aussi que pour avoir du Syngas, on passe habituellement par une thermolyse de biomasse en oxydation partielle, soit avec de l'eau, soit avec de l'air.

Enfin bref, c'est farfelu ce projet, même si techniquement, c'est faisable, que ne ferait-on pas pour abreuver les engins militaires... :roll:

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Solution technique miracle du jour

Message par akochan » 21 avr. 2014, 10:37

L'ère du pétrole à volonté.

http://www.slate.fr/economie/86199/lere ... le-volonte

....La marine américaine a été capable d’extraire de l’hydrogène et du carbone de l’eau de mer et de le recombiner pour en faire du carburant. Le processus pourrait aussi fonctionner en théorie avec de l’air, mais l’eau de mer contient 140 fois plus de dioxyde de carbone...

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Re: Solution technique miracle du jour

Message par Pi-r2 » 21 avr. 2014, 11:12

l'explication d'energy est la bonne, c'est pour assurer une autonomie totale en mer, y compris le ravitaillement des aéronefs sans aucune logistique.
Réservé aux navires nucléaires.
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9842
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Solution technique miracle du jour

Message par mobar » 21 avr. 2014, 18:37

Pi-r2 a écrit :l'explication d'energy est la bonne, c'est pour assurer une autonomie totale en mer, y compris le ravitaillement des aéronefs sans aucune logistique.
Réservé aux navires nucléaires.
Pour le moment, c'est surtout de la prospective militaire, mais tu peux aussi l'utiliser pour de l’électricité en période de creux de consommation ou de surproduction chronique

C'est le PtG, Power to Gaz ou le PtL, Power to Liquid avec des installations installées en bord de mer ou sur des sites générant du CO2, cimenteries ou centrales thermiques au charbon
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Solution technique miracle du jour

Message par akochan » 22 avr. 2014, 07:11

Ooops je n'avais pas lu le fil avant....désolé :-D

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

H2 et CO2 to liquids

Message par energy_isere » 26 avr. 2014, 14:17

il y a un article sur le site de la navy en question http://www.nrl.navy.mil/media/news-rele ... o-the-seas
Fueling the Fleet, Navy Looks to the Seas

09/24/2012

...............
NRL has developed a two-step process in the laboratory to convert the CO2 and H2 gathered from the seawater to liquid hydrocarbons. In the first step, an iron-based catalyst has been developed that can achieve CO2 conversion levels up to 60 percent and decrease unwanted methane production from 97 percent to 25 percent in favor of longer-chain unsaturated hydrocarbons (olefins). In the second step these olefins can be oligomerized (a chemical process that converts monomers, molecules of low molecular weight, to a compound of higher molecular weight by a finite degree of polymerization) into a liquid containing hydrocarbon molecules in the carbon C9-C16 range, suitable for conversion to jet fuel by a nickel-supported catalyst reaction. - See more at: http://www.nrl.navy.mil/media/news-rele ... P4U1z.dpuf
Ca donne aucune idée de la consommation électrique pour sortir un litre de carburant ......
ni de quelle quantité la petite installation expérimentale peut produire par jour.

Photo de l' installation :
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: H2 et CO2 to liquids

Message par energy_isere » 23 nov. 2014, 14:19

Comme les expériences de l' US Navy plus haut, mais avec du CO2 de l' air au lieu du CO2 dissous dans la mer.

(et je crée un fil dédié sur la question)
C'est possible, on a fait du gazole renouvelable

2014-11-15 — Usine pilote à Dresde.

Image

Usine de fabrication du gazole renouvelable

De l'eau, de l'air et une éolienne, sunfire vient de prouver qu'il n'y a besoin de rien de plus pour fabriquer du gazole renouvelable. Installé à Dresde, une ville qu'on connait déjà pour être le siège d'un fabricant d'éoliennes, sunfire est soutenu par Audi, qui s'est déjà distingué pour avoir lancé une usine pilote de production de biogaz renouvelable, mais la marque aux anneaux a fait mieux ici avec la fabrication de du gazole renouvelable.

A la base, il y a un courant d'électricité verte, dont on se sert pour réaliser une électrolyse de l'eau. On obtient ainsi de l'hydrogène. Dans une autre partie de l'usine, une technologie suisse (inventée par Climeworks) est employée pour extraire et capturer le CO2 de l'air ambiant. On trouve là les molécules de carbone qui sont nécessaires, avant de faire subir un traitement spécial à ces 2 gaz pour les transformer en un liquide aux propriétés analogues à celles du gazole.

Notre description simpliste cache en fait un processus d'une grande complexité, et on devine un coût de production très élevé. Mais l'important était de prouver que c'était possible, et que le processus est 100 % renouvelable. Les réserves de pétrole peuvent s'épuiser, on pourra toujours fabriquer du gazole de cette manière. Le produit obtenu est de surcroît ultra pur, sans soufre ni aromates, avec un indice de cétane plus élevé que le gazole courant.

Il est aussi possible de fabriquer de l'essence par le même procédé, voire du kérosène, mais avec le barril de pétrole à son bas niveau actuel, les technologies de sunfire vont probablement dormir plusieurs années. Pourtant, le gain en diminution des rejets de gaz à effet de serre est bien réel, puisqu'on part du CO2 déjà présent dans l'air. Il n'y a aucun ajout.
http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=27660

Le captage du CO2 dans l' Air est idiot économiquement.
L' Allemagne à beaucoup de centrales a charbon, il vaudrait mieux capter le CO2 de combustion d' une telle centrale thermique.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9842
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: H2 et CO2 to liquids

Message par mobar » 23 nov. 2014, 18:49

energy_isere a écrit :
Le captage du CO2 dans l' Air est idiot économiquement.
L' Allemagne à beaucoup de centrales a charbon, il vaudrait mieux capter le CO2 de combustion d' une telle centrale thermique.
C'est surement par la que ça va commencer; centrales à charbon, à gaz ou à biomasse, cimenterie, turbines à fuel ou à gaz ...
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: H2 et CO2 to liquids

Message par energy_isere » 29 avr. 2015, 16:44

suite de ce post du 23 Nov 2014 : viewtopic.php?p=367647#p367647
Audi sort les premiers litres d’e-diesel

27 Avril 2015 Industrie&Technologies

Tout en continuant à explorer d'autres voies alternatives de production de carburant, Audi sort les premiers litres "d'e-diesel", produits à partir d'électricité renouvelable, de CO2 et d'eau.

Audi communique sur l’e-diesel depuis un certain temps. L’objectif affiché du projet étant d’obtenir avec un moteur diesel un bilan carbone équivalent à celui d’un véhicule électrique du puits à la roue. A Dresde, l’usine pilotée par Sunfire, partenaire d’Audi, produit enfin les premiers litres d’e-diesel capables de remplir l'objectif affiché. Pour en montrer l’efficacité, la ministre allemande de l’Education et de la Recherche, le Dr. Johan Wanka, en a même mis cinq litres dans son Audi A8 3.0 TDI.

L'e-diesel : de l'eau, du CO2 et de l'hydrogène mélangés à haute pression et à haute température

Pour communiquer sur un bilan carbone aussi bas qu’avec un véhicule électrique, Audi utilise de l’électricité produite à partir de ressources renouvelables – éolien, solaire, ou hydroélectrique – pour produire de l’hydrogène (H2). Le constructeur utilise un procédé d’électrolyse à haute température (800°C) dans lequel il récupère la chaleur. L’hydrogène est ensuite mélangé avec du dioxyde de carbone (CO2). Celui-ci est principalement fourni par une unité de production de biogaz, mais une petite partie est également capturée à partir de l’air ambiant dans une usine dédiée à cela et appartenant à Climeworks, qui a développé la technologie de capture. Le mélange du CO2 et de l’H2 permettent ensuite sous pression et haute température de produire du monoxyde de carbone (CO), de l’hydrogène et de l’eau, à partir desquels est synthétisé un liquide énergétique, le Blue Crude, du "brut bleu" comparable au pétrole brut, mais qui ne contient plus de soufre ni d’hydrocarbures aromatiques.

Image

Le Blue Crude est ensuite raffiné pour devenir de l’e-diesel, pour lequel des tests en laboratoire ont montré qu’il était utilisable aussi bien mélangé avec du diesel classique que tout seul, dans un moteur classique. Le rendement total de la production du carburant depuis la production d’hydrogène est de 70 %, selon le constructeur. Audi annonce une production de 3 000 litres pour les prochains mois.

En parallèle, Audi mène toujours des recherches pour produire de "l’e-gasoline" avec la start-up Global Bioenergies en France, et encore d’autres recherches avec la compagnie américaine Joule, qui utilise des microorganismes pour synthétiser les carburants Audi e-diesel et Audi e-ethanol.
http://www.industrie-techno.com/audi-so ... esel.38071

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9842
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: H2 et CO2 to liquids

Message par mobar » 03 mai 2015, 07:57

energy_isere a écrit :
Le Blue Crude est ensuite raffiné pour devenir de l’e-diesel, pour lequel des tests en laboratoire ont montré qu’il était utilisable aussi bien mélangé avec du diesel classique que tout seul, dans un moteur classique. Le rendement total de la production du carburant depuis la production d’hydrogène est de 70 %, selon le constructeur. Audi annonce une production de 3 000 litres pour les prochains mois.
C'est quand même un peu compliqué comme process et au final peu efficace. Avec un véhicule diesel qui a un rendement inférieur à 20% du réservoir à la roue, le rendement de la chaine complète sera de au plus de 14%

De la production d'hydrogène injectée dans le réseau de gaz naturel et des véhicules à pile à combustible à hydrogène feront au moins deux fois mieux ... quand les PAC seront au point et abordables
http://www.kbintelligence.com/fileadmin ... tibles.pdf

Quand on n'a qu'un marteau comme outil tous les problèmes ont la forme d'un clou.
Si Audi avait en portfolio une pile à combustible efficace, ils verraient surement la question autrement



Enfin, ça fait marcher le commerce et parler de la marque
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre