Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Goudron
Goudron
Messages : 145
Inscription : 02 mai 2005, 10:13
Localisation : Toulouse

Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par Stéphane » 07 sept. 2006, 09:23

Le recoupement des données en provenance de divers horizons semble indiquer que l'extraction de pétrole conventionnel est proche de son maximum (peut-être même le pic de "light crude oil" a-t-il été atteint). Ce constat n'étonnera pas grand monde sur ce forum.
Là où les opinions divergent largement parmi les analystes du secteur de l'énergie (y compris au sein de l’ASPO, comme entre Campbell et Laherrère), c'est en fait au sujet des futures capacités de production des hydrocarbures non-conventionnels, notamment le Coal-to-Liquids (CTL), le Gas-to-Liquids (GTL) et le Biomass-to-Liquids (BTL). La controverse jette ainsi un flou incontestable sur ce que pourrait vraiment devenir l'approvisionnement en hydrocarbures liquides à l'horizon 2020.
Pour essayer d'y voir un peu plus clair, je vous propose de collecter dans ce post l'ensemble des projets de type CTL, GTL ou BTL officiellement recensés, en opération ou pas, et sans limitation dans le temps. Je crois que c'est ainsi la meilleure manière (un peu à la Skrebowski, diront certains) d'estimer les réelles capacités de ces filières, en termes de débits, dans les années à venir (je remercie à cette occasion Devenson pour avoir initié un travail similaire, plus général, mais à court-terme).
Pour chacune de vos contributions, afin de constituer une base de données la plus fiable possible, il serait judicieux de faire référence à une source officielle, et indiquer la production actuelle ou, si le projet n'est pas encore opérationnel, celle envisagée.

Le temps de rassembler mes sources, et je commencerai par ce que j'ai trouvé sur le CTL ces derniers jours.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 07 sept. 2006, 12:14

Sur le GTL, les projets les plus importants semblent être concentrés au Qatar (2ème producteur mondial de gaz si ma mémoire est bonne) :
- cet été, Shell a lancé le projet "Pearl" : 2 fois 70 000 barils par jour
- L'usine du projet "Oryx" a dû démarrer cette année : 34 000 barils par jour ( http://www.sasol.com/sasol_internet/fro ... 4&rootid=4)

La JV Sasol-Chevron annonce également des projets en phase amont en Algérie et au Nigéria : http://www.sasolchevron.com/press.htm
Méfiez-vous des biais cognitifs

echazare
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 874
Inscription : 23 mars 2005, 17:17
Localisation : Neuchatel (Suisse)

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par echazare » 07 sept. 2006, 12:59

Je ne sais plus ou est le lien, mais les projets en Alberta de bitumineux sont tres bien detaillés....

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 07 sept. 2006, 13:28

Projets en Chine : à un terme de 10 ans, 320 000 bbl/d ; deux projets en cours de valeur totale 80 000 bbl/d pour 2007, investissement 6 GUSD.

Edit : le projet pilote de CTL allemand soutenu par Angela Merkel est cité sur ce fil
Dernière modification par Environnement2100 le 18 sept. 2006, 10:43, modifié 1 fois.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 07 sept. 2006, 18:57

echazare a écrit :Je ne sais plus ou est le lien, mais les projets en Alberta de bitumineux sont tres bien detaillés....
je n' ai pas entendu parler que les schistes bitumineux avaient à voir avec les GTL, CTL et BTL !

Les schistes bitumineux sont du pétrole mélangé à sable + eau, et ils produisent du ..... pétrole.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58610
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 09 sept. 2006, 13:07

un long article sur le GTL qui fait le tour des projets en GTL : http://www.dieselforecast.com/ArticleDe ... icleID=295

Devenson
Charbon
Charbon
Messages : 224
Inscription : 04 avr. 2005, 10:50
Localisation : Marseille
Contact :

Message par Devenson » 11 sept. 2006, 15:24

Bravo pour cette initiative !
Pour moi, le volume de production de carburants et combustibles liquides non conventionnels dans les années à venir est un des quelques problèmes fondamentaux de l'étude du peak-oil.
On comprend bien le débat qu'il y a dans l'Aspo pour inclure ou exclure ces sources. Les théories de Hubbert ne concernent évidemment que les pétroles conventionnels. Les notions de courbes de découvertes vs courbes de production ou la notion de déplétion n'ont aucun ou très peu de sens pour les procédés de conversion en hydrocarbures de synthèse.
Mais d'un autre côté, ce qui nous intéresse dans le pic, ce n'est pas le point d'inflexion d'une courbe sur un graphique. Ce sont les conséquences d'une éventuelle pénurie de carburants et de combustibles liquides. Est-ce que la croissance des non-conventionnels qui représentent maintenant environ 15% de la production totale peut être suffisance pour combler le déficit survenant pendant le pré-pic et le pic lui-même ?
Question sur le BTL (Biomasse). Est-ce que tu comptes noter les dizaines et dizaines d'usines de biocarburants qui poussent comme des champignons en ce moment.
En ce qui concerne les CTL et GTL (acronymes français ?), notes-tu les quantités de gaz et de charbon que consommeront les projets afin d'avoir une idée si cela sera négligeable ou non.
En ce qui concerne le CTL (charbon), même question pour la séquestration de carbone (comme ce qui serait prévu dans le projet Australien). Je pressens en effet que le "charbon propre" est le prochain gros mensonge dans le pipe-line.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 11 sept. 2006, 17:08

j'ai lu encore ce matin sur une brève que "charbon propre" égale "séquestration du carbone". L'opération d'intox bat son plein/
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Goudron
Goudron
Messages : 145
Inscription : 02 mai 2005, 10:13
Localisation : Toulouse

Message par Stéphane » 11 sept. 2006, 18:03

Voilà où ont abouti mes recherches sur le CTL. Il s’agit là de projets soit déjà réalisés, soit en cours de construction, soit en bonne voie pour être financés et réalisés. La somme des capacités de production résultant de cette énumération n’équivaut donc pas au réel potentiel du CTL, mais plutôt à un minorant raisonnable de la filière CTL en 2020 : environ 1 400 kb/j pour l’instant (260 kb/j sur 2005-2010, +590 kb/j sur 2010-2015, +540 kb/j sur 2015-2020).
  • - Projets en Chine : les éléments que j’ai rassemblés semblent comporter quelques redondances et je ne puis garantir avec certitude la capacité visée aujourd’hui par les Chinois pour 2020. Le minorant est 560 kb/j (+100 kb/j sur 2005-2010, +360 kb/j sur 2010-2015, +100 kb/j sur 2015-2020). On peut se reporter à cette présentation et cette dépêche sur Shenhua, ou encore cet article sur Datang.
  • - Projets aux USA : c’est là que l’on répertorie le plus d’activités dans le domaine, avec la Chine. Sur la base des annonces publiées, j’entrevois une capacité minimale de 440 kb/j en 2020 (+76 kb/j sur 2010-2015, +364 kb/j sur 2015-2020). Il y a des projets chez Headwater, chez DKRW, chez Peabody, chez Rentech (et là aussi), chez Baard Energy, et aussi de la part de Sasol. Voilà encore d'autres projets à l'étude.
    Sur ce dernier lien, on pourra noter que l’industrie américaine du charbon exerce un fort lobbying pour développer le CTL (en sus du reste). Ainsi, un rapport officiel commandé par le National Coal Councilparle d’une capacité de 2 600 kb/j en 2025, sous réserve d’investissements suffisants.
    Une autre donnée intéressante : l’EIA (Energy Information Administration) table dans son scénario de référence 2006 sur 800 kb/j en 2030, aux USA seulement En cas de forte croissance économique, ce sont même 1 800 kb/j qui seraient envisagés. A mettre en parallèle avec la vision du NCC.
  • - Projet en Nouvelle-Zélande
Graphiquement, cela donne ça :
Image

Allez, maintenant, je passe au GTL !!!
Dernière modification par Stéphane le 18 sept. 2006, 14:19, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Goudron
Goudron
Messages : 145
Inscription : 02 mai 2005, 10:13
Localisation : Toulouse

Message par Stéphane » 11 sept. 2006, 18:16

Devenson a écrit : Question sur le BTL (Biomasse). Est-ce que tu comptes noter les dizaines et dizaines d'usines de biocarburants qui poussent comme des champignons en ce moment.
En ce qui concerne les CTL et GTL (acronymes français ?), notes-tu les quantités de gaz et de charbon que consommeront les projets afin d'avoir une idée si cela sera négligeable ou non.
En ce qui concerne le CTL (charbon), même question pour la séquestration de carbone (comme ce qui serait prévu dans le projet Australien). Je pressens en effet que le "charbon propre" est le prochain gros mensonge dans le pipe-line.
Pour le BTL, il va bien falloir essayer, mais ça me paraît difficile.
CTL: Coal to Liquids
GTL: Gas to Liquids
Pour ces projets, les valeurs que je donne sont les productions NETTES de liquides, i.e. ce qui sera vraiment disponible pour les marchés. Mais il est souvent possible de trouver dans les liens que j'indique ce qu'il faut mettre en "entrée" pour obtenir ces débits, justement.
Pour la séquestration, je ne m'en préoccupe pas. La plupart des projets recensés ne l'évoquent pas, mais cela pourrait effectivement devenir une contrainte supplémentaire pour le développement de cette filière. C'est pour cela que mon idée est de déterminer un majorant.

Devenson
Charbon
Charbon
Messages : 224
Inscription : 04 avr. 2005, 10:50
Localisation : Marseille
Contact :

Message par Devenson » 11 sept. 2006, 18:20

Stéphane a écrit :Voilà où ont abouti mes recherches sur le CTL. Il s’agit là de projets soit déjà réalisés, soit en cours de construction, soit en bonne voie pour être financés et réalisés. La somme des capacités de production résultant de cette énumération n’équivaut donc pas au réel potentiel du CTL, mais plutôt à un minorant raisonnable de la filière CTL en 2020 : environ 1 400 kb/j pour l’instant (260 kb/j sur 2005-2010, +590 kb/j sur 2010-2015, +540 kb/j sur 2015-2020). ...
Petite clarification : tu parles de production déjà effective et de projets à venir. Est-ce que cela signifie que les nouvelles productions 2005-2010 seraient (au minimum) de 100 kb/j : 260 - 160 ?

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 11 sept. 2006, 18:30

Tiennel a écrit :j'ai lu encore ce matin sur une brève que "charbon propre" égale "séquestration du carbone". L'opération d'intox bat son plein/
Tu veux dire quoi par là ?
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Devenson
Charbon
Charbon
Messages : 224
Inscription : 04 avr. 2005, 10:50
Localisation : Marseille
Contact :

Message par Devenson » 11 sept. 2006, 18:31

Stéphane a écrit : ...
CTL: Coal to Liquids
GTL: Gas to Liquids
...
La question était de savoir s'il existait - ou si l'on pouvait inventer - des équivalents en français.
CTL = CVL = Charbon vers liquides ou TCEL : Transformation de charbon en liquides.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 11 sept. 2006, 18:51

Environnement2100 a écrit :
Tiennel a écrit :j'ai lu encore ce matin sur une brève que "charbon propre" égale "séquestration du carbone". L'opération d'intox bat son plein/
Tu veux dire quoi par là ?
"charbon propre" pour moi signifie simplement "moins de fumées et de suies". Mais en entretenant la confusion avec la séquestration du CO2, on fait accepter aux populations (et aux politiques) le fait qu'une bonne centrale au charbon propre est 100% environnementalement correcte.
Devenson a écrit :La question était de savoir s'il existait - ou si l'on pouvait inventer - des équivalents en français.
Charbon Transformé en (Carburant) Liquide et Gaz Transformé en (Carburant) Liquide, comme ça on ne change pas les initiales.
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Goudron
Goudron
Messages : 145
Inscription : 02 mai 2005, 10:13
Localisation : Toulouse

Message par Stéphane » 12 sept. 2006, 09:05

Devenson a écrit : Petite clarification : tu parles de production déjà effective et de projets à venir. Est-ce que cela signifie que les nouvelles productions 2005-2010 seraient (au minimum) de 100 kb/j : 260 - 160 ?
C'est exact. C'est de Chine que proviendraient ces barils, si ma mémoire est bonne (je n'ai pas mon fichier Excel sous la main, hélas!).

Répondre