Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 20 août 2013, 15:13

Shell declare que sa technologie de GTL mise en oeuvre en grand au Qatar (projet Pearl)peut encore étre améliorée significativement grace aux progrés dans les catalyseurs et les réacteurs de shynthése.
.....
Since Pearl came on stream in 2011, Shell has improved its proprietary GTL technology further still. If the company were to construct another GTL plant similar in size to Pearl, technological improvements and efficiency gains could deliver a 50% improvement in throughput volumes over Pearl, according to Shell's top GTL scientists.

Improvements in catalysts and synthesis reactors – the core process unit of a GTL plant – will also allow the company to use fewer reactors in future projects.
 In fact, Shell's head GTL process engineer, Arend Hoek, told Platts that it would be possible to achieve the same throughput levels as Pearl but with a third fewer reactors.

Matthias Bichsel, Shell's projects and technology director, reckons that cost savings from these and other process efficiencies and technological improvements should be "in the 15% range, perhaps a bit more".
.......
extrait de http://www.fool.com/investing/general/2 ... plant.aspx

et SHEL envisage de construire un autre grosse usine de GTL en Louisianne ou Texas, masi ne se décidera pas avant 2015. Capacité d' au moins 70 000 b/j.
.......
Shell has said it is looking at sites in Louisiana and Texas as the possible location for a plant producing at least 70,000 b/d of liquids from natural gas. The higher-value, synthetic diesel produced at the plant could be exported to Europe and high-value markets in Asia.

The company has said it does not expect to take a decision on the feasibility of the Gulf GTL export project until around 2015.
...........
Shell mulls more efficient, but still costly GTL mega-project on US Gulf

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 21 août 2013, 17:47

Gaz naturel : Technip s'allie au sud-africain Sasol

Usine Nouvelle le 21 août 2013

Ce partenariat en matière de transformation de gaz naturel en produits pétroliers liquides (GTL) vise notamment à accélérer l'innovation et à réduire la durée de réalisation des projets GTL de Sasol, explique le français Technip dans un communiqué.

Le groupe français d'ingénierie Technip a annoncé s'être allié au géant sud-africain de pétrochimie Sasol pour renforcer l'offre de celui-ci en matière de transformation de gaz naturel en produits pétroliers liquides (GTL).

Ce partenariat vise notamment à accélérer l'innovation et à réduire la durée de réalisation des projets GTL de Sasol, explique Technip dans un communiqué.

La technologie GTL est un procédé de transformation du gaz naturel en produits pétroliers liquides tels que le naphta ou le gasoil. Elle offre une solution au problème du transport du gaz naturel dont une partie importante des réserves est considérée inexploitable car trop éloignée des lieux de consommation.

"Notre collaboration avec Technip, en combinant son expertise en conception et réalisation à nos atouts technologiques, nous permettra de renforcer davantage notre offre en matière de GTL", a indiqué Lean Strauss, un dirigeant de Sasol, cité dans le communiqué. Les deux groupes n'ont pas dévoilé les termes financiers de cet accord.
http://www.usinenouvelle.com/article/ga ... ol.N203051

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 06 déc. 2013, 19:51

energy_isere a écrit : ......
et SHEL envisage de construire un autre grosse usine de GTL en Louisianne ou Texas, mais ne se décidera pas avant 2015. Capacité d' au moins 70 000 b/j....
Ah ben SHELL abandonne cette idée en Louisianne à cause d' un cout de projet révisé à la hausse :
Shell Cancels US Gas-To-Liquids Plant As Costs Rise

05 Dec 2013 Rigzone News

Royal Dutch Shell said on Thursday it has canceled a proposed gas-to-liquids (GTL) plant in Louisiana less than two years after the plan surfaced as costs rose and the company reins in spending.

The project, which would have converted natural gas to diesel, jet fuel and other refined products, was expected to cost more than $20 billion, a Shell spokeswoman said, up from the minimum $12.5 billion price tag estimated in September.

Converting natural gas to diesel looked like an attractive option last year when record high production pushed natural gas prices to decade lows. Expected increases in natural gas demand for power generation and for export overseas has since helped bolster prices.

Shell said it was now unclear if such a project, which has proved a success in other parts of the world, would be feasible in North America.

Shell already operates the Bintulu GTL plant in Malaysia, which opened in 1993, and the Pearl plant in Qatar, the largest one of its kind, which started full operations in 2012.

"Despite the ample supplies of natural gas in the area, the company has taken the decision that GTL is not a viable option for Shell in North America at this time," Shell said in a statement.

................
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... Costs_Rise

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 20 déc. 2013, 18:04

Biomass To Liquids en Finlande.
La première unité industrielle de biofioul par pyrolyse rapide au monde

20 Dec 2013 enerzine

La société Fortum a mis en service fin novembre la première unité de production industrielle de biofioul qui fonctionne grâce à la technologie de la pyrolyse rapide de biomasse.
Intégrée à la centrale de cogénération de Fortum à Joensuu (Finlande), elle produira environ 50.000 tonnes de biofioul par an, soit l'équivalent des besoins en chauffage de 10.000 ménages. La production de biofioul fera passer l'utilisation de bois par la centrale de Joensuu de 300.000 mètres cubes à 450.000 mètres cubes par an.

La mise en service de la nouvelle unité entraîne la création de 60 à 70 emplois, dans la collecte de matières premières, à l'usine et dans la chaîne logistique.

L'unité de Joensuu utilise la technologie appelée « pyrolyse rapide » qui permet de transformer de la biomasse solide en biofioul : "la biomasse, composée de sous-produits et résidus de l'exploitation forestière et de l'industrie de la transformation du bois collectés localement dans la région de Joensuu, est chauffée rapidement en l'absence d'oxygène ; sous l'effet de la chaleur, celle-ci se décompose et produit des gaz qui sont alors condensés en fin de processus en biofioul. L'unité de production de biofioul utilise la chaleur produite par la centrale de cogénération à laquelle elle est intégrée."

Image

La conception et le développement de la technologie de pyrolyse rapide, ainsi que la modification de la centrale de Joensuu, ont donné lieu à un investissement d'environ 30 millions d'euros par Fortum et à un soutien à l'investissement de 8 millions par l'Etat finlandais. La nouvelle technologie est le produit d'une coopération entre Fortum, Metso, UPM et le centre de recherche technique finlandais VTT. Ces recherches s'inscrivent dans le cadre du programme Biorefine de l'Agence finlandaise de financement pour la technologie et l'innovation (TEKES).

Commercialisé sous la marque Otso®, le biofioul de Fortum peut être utilisé dans les centrales de production de chaleur ou de vapeur. Fortum a signé un premier contrat de fourniture avec la société de chauffage urbain Savon Voima qui l'utilisera dans ses installations de production thermique en remplacement de combustibles fossiles. Fortum utilisera également ce biofioul dans ses propres centrales de chaleur à Joensuu et Espoo, ce qui permettra de réduire sensiblement les émissions de dioxyde de carbone et de dioxyde de soufre dans la région.

A l'avenir, le biofioul pourra également être utilisé comme matière première pour les industries de transformation ou comme carburant pour le transport.
http://www.enerzine.com/6/16716+la-prem ... onde+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 19 janv. 2014, 20:46

Ca n' est pas du Coal to liquids, mais directement du Coal to produits pétrochimiques ! Bientot en Chine.
Total : feu vert chinois pour un projet pétrochimique à 4 milliards de dollars

Par Les Echos | 14/01/2014

Le projet, sur lequel Total travaille avec China Power Investment et qui représente un investissement de 4 milliards de dollars, prévoit une production de 800.000 tonnes de polyéthylène et de propylène.

Total a annoncé mardi avoir reçu le feu vert des autorités chinoises pour investir dans un projet de quatre milliards de dollars visant à transformer du charbon en produits pétrochimiques dans une usine située dans le nord de la Mongolie intérieure.

Le groupe pétrolier français coopérera avec China Power Investment Corporation (CPI), l'un des cinq premiers électriciens chinois, pour adapter ce projet déjà expérimenté dans une usine pétrochimique en Belgique, a déclaré une porte-parole de Total à Reuters.

Il s'agit d'un processus en plusieurs étapes : gazéification du charbon, puis transformation du méthanol produit en oléfines (éthylène et propylène), et enfin en polyoléfines (polyéthylène et polypropylène), des molécules utilisées pour la fabrication de plastiques.

Les deux partenaires misent gros : le projet, qui représente un investissement de 4 milliards de dollars, prévoit une production de 800.000 tonnes de polyéthylène et de propylène. Il a fait l'objet d'une lettre d'intention il y a 3 ans, à l'occasion de la visite du président Hu Jintao en France, renouvelée en mars 2013.

Démarrage pas avant 2017

Les partenaires ont signé en 2011 des accords avec le gouvernement de Mongolie-Intérieure, pour sécuriser l'accès aux réserves en charbon. L'unité ne démarrerait pas avant 2017.

« La technologie est complexe et coûteuse, mais ce serait largement compensé par l'accès au charbon, abondant et bon marché dans la région », note Patrick Pouyanné, directeur général Raffinage-Chimie de Total. La Chine, dont les besoins en énergie sont immenses, place de grands espoirs dans la gazéification du charbon pour ses besoins en produits pétrochimiques. Selon le coréen Woori Investment & Securities, cité par le site spécialisé ICIS, cette technologie représentera 45,5 % des nouvelles capacités de production d'éthylène en Chine entre 2013 et 2020.

Total, qui dispose déjà d'un site de polystyrène à Fushan, en Chine, travaille aussi sur un projet de complexe de raffinage-pétrochimie à ZhanJiang, avec le chinois Sinopec et Kuwait Petroleum International. Annoncé en mars 2012, ce projet représenterait un investissement de 9 milliards de dollars.
http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 642842.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 07 févr. 2014, 20:46

Chine : 866.000 tonnes de produits pétroliers sorties de la première chaîne de liquéfaction directe du charbon

( Xinhua ) 30.01.2014

Le premier projet de liquéfaction directe du charbon, exploité par le plus grand producteur houiller du pays, le groupe Shenhua, a produit 866.000 tonnes de produits pétroliers l'année dernière.

La chaîne de liquéfaction directe du charbon se situe dans la bannière d'Ejin Horo, dans la ville d'Ordos de la région autonome de Mongolie intérieure (nord). Elle produit 3.000 tonnes de produits pétroliers par jour avec une consommation d'environ 10.000 tonnes de charbon, a révélé la Shenhua Coal Liquefaction and Chemical Co., Ldt.

Avec un investissement de 12,6 milliards de yuans (2,06 milliards de dollars), le groupe Shenhua a commencé la construction du projet en 2004, utilisant ses propres technologies.

La chaîne de liquéfaction est entrée en service à titre d'essai fin 2009 avec une capacité de production annuelle estimée à 1,08 million de tonnes de diesel, de naphate et de gaz de pétrole liquéfié.

Les réserves avérées de charbon dans la zone d'Ordos sont estimées à 160 milliards de tonnes, soit 11,4% du total des réserves du pays.

Dans le cadre de la stratégie de développement des énergies propres, la Chine a lancé nombre de projets de liquéfaction du charbon, directe ou indirecte, et de gazéification du charbon en Mongolie intérieure, au Shaanxi, au Ningxia, au Xinjiang et au Liaoning au cours de ces trois dernières années.
http://french.peopledaily.com.cn/Economie/8526215.html

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1051
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par Jeuf » 07 févr. 2014, 21:35

Dans le cadre de la stratégie de développement des énergies propres, la Chine a lancé nombre de projets de liquéfaction du charbon,
:-s

#-o

:wtf:

:smt100

[-o<

](*,)


:smt073 .
Dernière modification par Jeuf le 07 févr. 2014, 21:38, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 07 févr. 2014, 21:38

Du novlangue Chinois.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9807
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par mobar » 22 mai 2014, 08:25

L'Ecole Polytechnique de Zürich, Shell et l'agense aérospatiale allemande lancent un démaonstrateur de conversion solaire de CO2 en kérosène avec le projet Solarjet

La naissance d'un nouvel acronyme le StL : Solar to Liquid
Solar thermochemical approaches to splitting CO2 and H2O inherently operate at high temperatures and utilize the entire solar spectrum, and as such provide an attractive path to solar fuels production with high energy conversion efficiencies in the absence of precious metal catalysts. In contrast to direct thermolysis of CO2 and H2O, two-step thermochemical cycles using metal oxide redox reactions further bypass the CO/O2 or H2/O2 separation problem. Figure 1 shows schematically the proposed two-step H2O/CO2 splitting thermochemical cycle based on metal oxide redox reactions, encompassing:

an endothermic reduction of the metal oxide into a metal or reduced-valence metal oxide and O2 evolution using concentrated solar radiation as the source of high-temperature process heat; and
an exothermic reaction of the reduced metal/metal oxide with H2O/CO2 which yields H2/CO, together with the initial form of the metal oxide; the latter is recycled to the first step.
The net reactions are H2O= H2+½O2 and/or CO2 = CO+½O2,. Since O2 and H2/CO are released in separate steps, the need for high-temperature gas separation is thereby eliminated. The syngas mixture H2/CO can be further processed to liquid hydrocarbon fuels (via Fischer-Tropsch and other catalytic processes), such as diesel, kerosene, methanol, and gasoline using existing conventional technologies.
http://www.pre.ethz.ch/research/projects/?id=solarjet
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 22 mai 2014, 15:22

mobar a écrit :L'Ecole Polytechnique de Zürich, Shell et l'agense aérospatiale allemande lancent un démaonstrateur de conversion solaire de CO2 en kérosène avec le projet Solarjet

La naissance d'un nouvel acronyme le StL : Solar to Liquid
......
Oui, j' en ai fait un post ici il ya quelques jours: viewtopic.php?p=360781#p360781

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9807
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par mobar » 22 mai 2014, 15:32

energy_isere a écrit : Oui, j' en ai fait un post ici il ya quelques jours: viewtopic.php?p=360781#p360781
Quand on commencera à faire du kéro avec le soleil et du CO2 atmosphérique, le Peak-Oil et le RCA ne seront plus que de mauvais souvenirs O:)

Les climatologues et les catastrophistes vont enfin pouvoir se recycler :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 22 mai 2014, 18:21

mobar a écrit :
energy_isere a écrit : Oui, j' en ai fait un post ici il ya quelques jours: viewtopic.php?p=360781#p360781
Quand on commencera à faire du kéro avec le soleil et du CO2 atmosphérique, le Peak-Oil et le RCA ne seront plus que de mauvais souvenirs O:)

Les climatologues et les catastrophistes vont enfin pouvoir se recycler :-"
Il ne s'ajit pas de ''commencer à faire du kéro avec le soleil et du CO2 atmosphérique'', mais d' en faire à cout compétitif pour la flotte de 20 000 gros porteurs de la planéte.

La marine US (Navy) a aussi fait du kerozéne à partir d' eau de mer et de son CO2 dissous, et de l' electricité.
Mais ça n' est pas compétitif.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9807
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par mobar » 22 mai 2014, 19:37

energy_isere a écrit : Il ne s'ajit pas de ''commencer à faire du kéro avec le soleil et du CO2 atmosphérique'', mais d' en faire à cout compétitif pour la flotte de 20 000 gros porteurs de la planéte.

La marine US (Navy) a aussi fait du kerozéne à partir d' eau de mer et de son CO2 dissous, et de l' electricité.
Mais ça n' est pas compétitif.
On a déjà entendu ça, il me semble il y a à peu prés 180 ans, à propos d'un truc qui cherchait à remplacer l'huile de baleine, l'huile de pierre qu'ils l’appelaient à l'époque

Surement une connerie du même style ;)
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58633
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par energy_isere » 22 mai 2014, 21:38

il y a à peu prés 180 ans il y avait pas 20 000 gros porteurs volants.

Juqu'ici ça va.......Juqu'ici ça va.......

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9807
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Recensement des projets CTL/GTL/BTL

Message par mobar » 22 mai 2014, 21:57

energy_isere a écrit :il y a à peu prés 180 ans il y avait pas 20 000 gros porteurs volants.

Juqu'ici ça va.......Juqu'ici ça va.......
Ni 80 000 milliards de PIB mondial produit chaque année, ni 7,2 milliards d'habitants sur la planète
Quand on voit avec quelle vitesse les technologies de l'information se sont développées en moins de 10 ans, il est permis de penser que l'on peut changer de braquet
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre