[Electricité] Transport de l'électricité ( France + Europe )

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 24 juin 2017, 14:09

ABB décroche un contrat de 270 mio EUR pour un raccordement France-Angleterre

07/04/2017 Zurich (awp)

Le conglomérat industriel ABB a obtenu un contrat devisé à 270 mio EUR portant sur un raccordement électrique entre la France et l'Angleterre. L'exploitant du réseau anglais National Grid et son homologue français Réseau de Transport d'Electricité (RTE) ont mandaté le groupe zurichois pour établir une connexion d'une capacité de 1000 mégawatts sur une distance de 240 km entre les deux pays.

Cette commande doit permettre à ABB d'imbriquer davantage les marchés de l'électricité français et anglais, indique le conglomérat vendredi. Ce dernier va livrer une station de conversion HVDC-Light de chaque côtés de la Manche et les reliera avec un câble sous-marin.

Pour ABB, le contrat constitue la preuve de sa position dominante dans la fourniture de cette technologie, qui autorise la transmission d'électricité en courant continu haute tension.
http://www.zonebourse.com/ABB-LTD-93650 ... -24176797/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 02 juil. 2017, 11:48

suite de ce post du 22 juillet 2016 : http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 41#p391641

Le projet de liaison d'interconnexion électrique France-Irlande reçoit 4 millions d '€ de financement d'étude de l' Europe
€4 million EU funding for proposed electricity link between France and Ireland

June 29, 2017 evwind

A project to build an interconnector linking for the first time the French and Irish electricity systems will today be awarded a €4 million grant from the European Commission. The Celtic Interconnector will make it possible for energy to be traded more freely between EU countries, enhancing Ireland’s security of energy supply and allowing the integration of more renewables into the European energy system. The project promoters (RTE France and EirGrid) the EU’s Innovation and Networks Executive Agency (INEA) will sign the grant agreement at a ceremony in Brussels today, witnessed by representatives of the French and Irish governments and the European Commission.

When built, the Celtic Interconnector will consist of around 600km of cables on the seabed between France and Ireland. These will be able to transmit up to 700 MW of electricity, the equivalent of supplying power to around 450,000 homes, and also provide a direct fibre optic communications link between Ireland and France. The interconnector will also enable surplus renewable energy – generated, for example, in very sunny or windy weather – to be transmitted to other locations where there is high electricity demand.

A Feasibility Study and Initial Design and Pre-Consultation for the project hav already been successfully carried out with the support of the EU’s Connecting Europe Facility (CEF). The new funding, which also comes from the CEF, will finance a study that will cover the project’s detailed design, a public consultation, and preparation for its construction. The project is eligible for CEF funding as a Project of Common Interest (PCI), as it is considered essential to completing the EU’s internal energy market and for contributing to the provision of affordable, secure and sustainable energy in Europe.
https://www.evwind.es/2017/06/29/e4-mil ... land/60301

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 28 août 2017, 19:37

Nexans lance la construction d'un navire destiné à la pose de câbles sous-marins HT

Publié le 28/08/2017 Usine Nouvelle
Infos Reuters PARIS

Nexans a annoncé lundi 28 août la construction d'un nouveau navire destiné à la pose de câbles sous-marins haute tension, qui devrait entrer en service d'ici au troisième trimestre 2020.

Image
Nexans a annoncé lundi la construction d'un nouveau navire destiné à la pose de câbles sous-marins haute tension, qui devrait entrer en service d'ici au troisième trimestre 2020.

Nexans annonce lundi 28 août la construction d'un navire destiné à la pose de câbles sous-marins haute tension (HT). Ce câblier sera chargé de transporter et d’installer en toute sécurité des systèmes de câbles sous-marins haute tension à travers le monde.

"La construction du navire s'inscrit dans l'initiative annoncée récemment par le groupe de renforcer ses capacités de fabrication et d’installation pour répondre à la demande croissante de systèmes de câblage HT, en particulier dans le cadre de projets d’interconnexion et éoliens offshore autour du globe", souligne dans un communiqué le spécialiste français du câble, qui ne précise pas le montant de cet investissement. "La construction de ce navire câblier représente une étape fondamentale de notre engagement en faveur d’une énergie plus propre", poursuit Arnaud Poupart-Lafarge, directeur général de Nexans.

Construit en Croatie par le groupe Uljanik, il permettra à Nexans de transporter et poser de volumineux systèmes de câbles HT (fonctionnant sous courant continu ou alternatif), y compris dans les conditions météorologiques les plus extrêmes, grâce à une plate-forme d’enroulement d’une capacité de 10.000 tonnes.

Image
http://www.usinenouvelle.com/article/ne ... ht.N579618

et dans lemarin.fr :

Image
La capacité d’emport de 10 000 tonnes de câbles électriques fera de ce navire l’un des plus puissants du monde dans sa spécialité. (Illustration : Nexans)

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -puissance

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 15 sept. 2017, 17:12

Première étape de l’interconnexion électrique Belgique - Angleterre

Publié le 15/09/2017 lemarin.fr

La première section de câbles haute tension destinés à interconnecter les réseaux électriques belges et britanniques a atteint son point d’atterrissage sur la côte du Kent, non loin du port de Ramsgate.

Image
Le câblier « Maersk Connector » a achevé la pose de 59 kilomètres de câble côté britannique. Ils seront complétés au printemps 2018 par 71 kilomètres supplémentaires dans les eaux belges. (Photo : DR)

Image
La nouvelle interconnexion entre les réseaux électriques britannique et belge doit entrer en service au premier trimestre 2019. (Carte : DR)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... angleterre

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 02 nov. 2017, 17:40

Vinci Energies se renforce dans les réseaux électriques

Par latribune.fr 01/11/2017

Le groupe a annoncé ce mercredi avoir mis la main sur le scandinave Infratek et l'allemand Horlemann

Vinci Energies se renforce dans les réseaux électriques et la transition énergétique en Europe avec l'acquisition annoncée mercredi du scandinave Infratek et de l'allemand Horlemann.

Ces deux entreprises spécialisées dans les réseaux électriques génèrent ensemble un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros dans quatre pays, Allemagne, Suède, Norvège et Finlande.

"Grâce à ces acquisitions, Vinci Energies poursuit son développement et consolide son implantation en Europe du Nord, en particulier en Norvège et en Finlande, où nous n'étions pas présents", déclare Yves Meignié, PDG de la filiale du groupe Vinci dans un communiqué.

http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 56433.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 18 nov. 2017, 13:12

Bretagne: bientôt une ligne haute tension pour renforcer la sécurité d'approvisionnement

AFP le 15 nov. 2017

Une nouvelle ligne à haute tension conçue pour améliorer la sécurité d'approvisionnement électrique de la Bretagne sera inaugurée le mois prochain, a annoncé mercredi le président du gestionnaire du réseau de transport d'électricité (RTE), François Brottes.

"Nous allons inaugurer au mois de décembre le « filet de sécurité » Bretagne dans le cadre du pacte breton", à savoir "un câble qui fait plus de 70 km qui vient renforcer le réseau de transport d'électricité" de la région, a indiqué François Brottes devant la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale. La Bretagne est structurellement exposée à des risques de coupures en cas de forte demande de courant, par exemple lors de vagues de froid, car elle ne produit qu'environ 10% du courant qui y est consommé et elle est située à l'extrémité du réseau national de lignes électriques.

Le Pacte électrique breton a été conclu en 2010 pour y remédier. Outre cette nouvelle ligne de 225 000 volts qui va relier Lorient (Morbihan) et Saint-Brieuc (Côtes d'Armor), un projet critiqué de centrale à gaz a été lancé à Landivisiau (Finistère). La région mise également sur les énergies renouvelables, en particulier l'éolien en mer avec plusieurs parcs en cours de développement.

Par ailleurs, le président de RTE a confirmé mercredi que le gestionnaire du réseau "travaill(ait) sur un projet de liaison sous-marine avec l'Irlande qui se raccorderait au niveau de Brest".

Depuis une dizaine d'années, RTE a mis en place en Bretagne durant l'hiver un dispositif d'information et d'alerte, baptisé EcoWatt, qui vise à atténuer le risque de coupure en appelant les habitants de la région (ainsi que les collectivités, entreprises et associations) à modérer volontairement leur consommation de courant en période de grand froid.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ent-171115

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 24 nov. 2017, 18:49

Une nouvelle interconnexion entre la France et le Royaume-Uni en chantier

le 24/11/2017 lemarin.fr

Les travaux de construction de l’interconnexion Ifa 2 entre Tourbe, à l’est de Caen, et Chilling, dans le Hampshire, au sud de l’Angleterre, ont débuté.

Image
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ume-uni-en

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 14 janv. 2018, 12:32

La Bretagne dispose d'un nouveau "filet de sécurité" électrique

AFP parue le 13 janv. 2018

La Bretagne dispose désormais d'une nouvelle ligne à haute tension pour améliorer sa sécurité d'approvisionnement électrique, rendant ainsi moins probable une panne géante, mais la région a encore beaucoup à faire pour développer sa production d'électricité.

Cette ligne souterraine à 225.000 volts, de 76 km de long entre Saint-Brieuc et Lorient, sera inaugurée officiellement lundi,
en présence du ministre des Affaires étrangères et ancien président de la région Jean-Yves Le Drian. En fait, ce nouveau "filet de sécurité" fonctionne déjà depuis le mois de décembre.

Son objectif: sécuriser l'alimentation électrique de la Bretagne, selon RTE, le gestionnaire du réseau à haute tension, qui a dépensé 120 millions d'euros sur ce projet.

"Concrètement, en cas d'aléas sur le réseau, le filet de sécurité va constituer un itinéraire bis complémentaire pour alimenter la Bretagne", explique Carole Pitou-Agudo, déléguée régionale de RTE, lors d'une présentation à Paris.

De par sa géographie, la région est située à l'extrémité du réseau de lignes électriques national, ce qui en fait un véritable "cul-de-sac électrique". Et elle ne disposait jusqu'à présent que de deux grandes liaisons électriques, l'une au nord et l'autre au sud, qui se raccordaient au niveau de Brest.

La nouvelle ligne traverse le centre de la Bretagne. Elle va "permettre d'assurer le secours mutuel du nord et du sud", détaille Didier Zone, directeur développement et ingénierie chez RTE.

Du coup, ce nouveau filet de sécurité "va limiter le risque de coupure d'alimentation électrique en Bretagne et contribuer à accroître le développement de l'attractivité économique", poursuit Carole Pitou-Agudo.

L'objectif de RTE est d'éviter une coupure électrique géante, telle que la région l'a connue en 1987.

Mais cela ne signifie pas pour autant la fin des coupures localisées en cas de tempête, comme cela a été le cas dernièrement. Les intempéries peuvent toujours endommager le réseau de distribution, géré par Enedis, qui achemine le courant jusqu'à chaque maison.

- Retards -

La Bretagne est structurellement exposée à des risques de coupures en cas de forte demande de courant, par exemple lors de vagues de froid. Ces dernières compliquent la tâche de RTE, qui doit en permanence équilibrer l'offre et la demande d'électricité sur le réseau.

La Bretagne, dépourvue notamment de centrale nucléaire, ne produit qu'environ 10% à 15% du courant qui y est consommé. L'essentiel de son électricité doit être importé des régions voisines, Normandie et Centre-Val de Loire.

Une situation qui ne va pas s'améliorer avec la fermeture programmée de la centrale voisine de Cordemais (fioul et charbon) en Loire-Atlantique.

Pour remédier à cette situation, un Pacte électrique breton conclu en 2010 prévoyait, outre la nouvelle ligne, de nouvelles sources de production d'électricité.

Il comprenait la future centrale à gaz à Landivisiau (Finistère), portée par Direct Energie et Siemens. Mais ce projet, qui fait l'objet d'une opposition locale, est en retard: la centrale, qui devait initialement démarrer fin 2016, n'est toujours pas opérationnelle.

La région mise également beaucoup sur les énergies renouvelables, en particulier l'éolien en mer avec plusieurs parcs en cours de développement: la ferme pilote de Groix et Belle-Ile en mer et les parcs de Saint-Nazaire et Saint-Brieuc, qui doivent au total représenter une capacité de 1.300 MW.

"La nouvelle ligne va faciliter l'intégration des énergies éoliennes", souligne Didier Zone.

Mais ces derniers projets, qui rencontrent l'hostilité de certains pêcheurs et de défenseurs du littoral, ont aussi pris beaucoup de retard.

Dernière pièce du puzzle: une interconnexion France-Irlande est à l'étude.

Ce "Celtic Interconnector", qui pourrait voir le jour à l'horizon 2025-2030, est devenu aussi crucial pour l'Irlande depuis la décision du Royaume-Uni de quitter l'UE: il s'agirait de sa première connexion directe avec l'Europe continentale.
https://www.connaissancedesenergies.org ... que-180113

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 27 janv. 2018, 20:16

Aide record de l'UE pour soutenir l'interconnexion électrique France-Espagne

AFP parue le 25 janv. 2018

La Commission européenne va débourser 578 millions d'euros pour soutenir le projet d'interconnexion électrique sous-marine reliant la France et l'Espagne dans le golfe de Gascogne, a-t-elle annoncé jeudi.

C'est le plus important soutien financier jamais accordé à un projet énergétique par l'exécutif européen.

L'UE va investir au total 873 millions d'euros dans 17 projets retenus jeudi dans les domaines du gaz et de l'électricité "pour adapter les structures européennes aux besoins futurs en énergie", dans un marché européen "intégré" qui s'appuie sur le "principe de solidarité", a expliqué la Commission dans un communiqué.

Le projet dans le golfe de Gascogne est considéré de la plus "haute priorité" pour la Commission, afin de rattacher la péninsule ibérique au reste du continent et permettre à l'Espagne d'alimenter le marché européen avec son électricité produite par les énergies renouvelables.

L'interconnexion, qui comprend l'installation d'une ligne sous-marine longue de 280 kilomètres, doit permettre de presque doubler les capacités d'échanges entre les deux pays, de 2.800 mégawatts à 5.000 mégawatts.

Le projet doit "constituer une avancée importante vers la fin de l'isolement de la péninsule ibérique par rapport au reste du marché européen de l'énergie", selon le commissaire européen à l'Action pour le Climat Miguel Arias Canete.

L'exécutif européen a pour objectif qu'au moins 10% de l'électricité produite par un Etat puissent être transportés vers l'un de ses voisins d'ici 2020, et 15% d'ici 2030. Le projet du golfe de Gascogne permettrait à l'Espagne, actuellement à 6%, de se rapprocher de la cible.

Les 17 projets sélectionnés doivent "renforcer la résilience énergétique des Etats membres", a souligné Maros Sefcovic, vice-président de la Commission en charge de l'Union de l'énergie.

"Seule une interconnexion totale du marché permettra d'améliorer la sécurité d'approvisionnement de l'Europe, et donc de réduire la dépendance par rapport aux fournisseurs uniques et d'offrir aux consommateurs un choix plus étendu", lui a fait écho M. Canete.

Porté par le gestionnaire de réseau français RTE et l'espagnol REE, le projet doit relier Gatica, au nord de Bilbao (Espagne), à Cubnezais, au nord de Bordeaux (France), et représente un investissement de 1,75 milliard d'euros. L'interconnexion devrait être mise en service en 2025.

Parmi les autres projets retenus par la Commission, SuedOstLink, l'un des grands projets d'infrastructures énergétiques de l'Allemagne, recevra 70 millions d'euros.

Dans le secteur du gaz, l'UE va attribuer une subvention de 101 millions d'euros au projet Cyprusgas2EU, permettant l'introduction du gaz naturel à Chypre, et aussi une réduction de la pollution atmosphérique là où le fioul lourd domine comme source d'approvisionnement, espère la Commission.
https://www.connaissancedesenergies.org ... gne-180125

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 03 févr. 2018, 21:24

L'UE appelle Varsovie et les pays baltes à accélérer leur projet d'interconnexion electrique

AFP parue le 02 févr. 2018

La Pologne et les pays baltes doivent dresser d'ici à juin un projet commun de synchronisation de leurs réseaux d'électricité avec le reste de l'Union européenne, a demandé vendredi à Riga Maros Sefcovic, vice-président de la Commission en charge de l'Union de l'énergie.

Ce projet fait partie de la stratégie européenne visant à sécuriser les provisions en énergie pour l'ensemble des pays membres à l'époque de l'insécurité mondiale et à rendre le continent moins vulnérable à d'éventuelles crises.

"Nous devons achever cette synchronisation de vos réseaux d'électricité avec le réseau d'Europe centrale", a souligné M. Sefcovic, lors d'une session "questions-réponses" organisée à Riga. "La synchronisation ne sera pas un exercice bon marché, mais elle est très importante et nous devons la faire", a-t-il insisté. "Si nous avions une bonne décision consensuelle, soutenue par tous les quatre pays d'ici à juin, nous pourrions apporter ensuite des propositions nécessaires et l'assistance financière".

Les trois pays baltes, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, ont été occupés par l'Union soviétique jusqu'à 1991 et restent rattachés au réseau énergétique russe, ce qui les expose à de potentielles coupures par Moscou. Pour réduire leur dépendance de la Russie, la Commission européenne veut connecter les pays baltes au reste de l'UE via le réseau polonais.

Le premier pas a été fait en 2016 avec la construction de l'interconnexion "LitPol" entre la Lituanie et la Pologne mais des liens supplémentaires sont nécessaires pour en assurer la synchronisation complète.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ion-180202

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 07 févr. 2018, 21:42

suite de ce post du 02 juillet 2017 : viewtopic.php?p=2258816#p2258816
Nouvelle étape pour le projet d’interconnexion entre l’Irlande et la France

Publié le 06/02/2018 lemarin.fr

Eirgrid a confirmé le lundi 5 février qu’il mènerait à bien le projet Celtic Interconnector à l’est de Cork, en partenariat avec son homologue français, le Réseau de transport de l’électricité (RTE).

Image
Plusieurs zones ont été étudiées pour ce projet. Si le point de chute est désormais acté côté irlandais, des doutes demeurent concernant l’arrivée du câble en Bretagne. (Cartes : Eirgrid)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ande-et-la

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 28 mars 2018, 13:36

Il arrive que des lignes hautes tension 225 00 V soient arrétées et démentelées :
Les équipes de maintenance de RTE dans le Nord ont vécu une expérience unique : "enlever", de nuit, une ligne haute tension passant au-dessus d’une ligne SNCF. Un travail de haute technicité !

C’est une opération rare, qui n’a lieu qu’une fois tous les 10 ans…
Les 9 et 10 octobre derniers, les équipes de RTE se sont mobilisées pour réaliser des travaux de dépose de câbles sur la liaison 225kV Ansereuilles-Guarbecque. Jusqu'ici rien d’anormal, sauf que cette ligne, installée il y a 70 ans se trouvait au-dessus d’une ligne ferroviaire.

RTE a donc dû opérer entre 23h et 3h du matin, le créneau imposé par la SNCF pour ne pas trop perturber la circulation des trains.Une opération qui a permis aux équipes RTE de se perfectionner afin d’être plus efficace en cas de dépannage d’urgence.
France 3 était présent : revivez en vidéo l’ambiance de cette nuit-là !
http://lemag.rte-et-vous.com/actualites ... -des-rails
La ligne à 225 000 volts qui relie Ansereuilles (59) à Guarbecque (62) aura
totalement disparu du paysage à la fin du mois de mars. L’un des derniers pylônes
de la ligne sera démonté dans la matinée du 20 mars prochain à Hinges, dans une
zone urbanisée.

Le 20 mars prochain, un des derniers pylônes de la ligne Ansereuilles-
Guarbecque sera démonté à Hinges, rue Jandrie, à l’aide d’une grue.

Dans le cadre du chantier de modernisation du réseau, RTE a lancé le
démantèlement de la ligne Ansereuilles – Guarbecque, 35 km et 82
pylônes, construite il y a 68 ans. Les évolutions du territoire, du tissu
industriel environnant et les renforcements du réseau sur d’autres
lignes permettent la suppression totale de cette ligne. Les travaux de
démontage ont débuté le 09 octobre 2017.

RTE s’inscrit dans une démarche continue pour préserver durablement l’environnement.
Dans ce cadre, cette ligne, qui ne sera pas remplacée, sera entièrement recyclée. Un écochantier
a été mis en oeuvre afin d’assurer la revalorisation des déchets issus du chantier :
recyclage des parties métalliques par la société Coemans (ferrailleur) et concassage des
matériaux bétons pour permettre de l’utiliser comme matériau recyclé. Afin de mener à
bien cette démarche, c’est la société RECOVERING qui assure un rôle de conseil sur les
filières de recyclage, un accompagnement opérationnel sur le terrain ainsi que le suivi des
déchets.
http://www.rte-france.com/sites/default ... becque.pdf

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 28 juin 2018, 19:17

Electricité: Les pays baltes raccordés au reste de l'UE d'ici 2025

Publié le 28/06/2018 BRUXELLES/VILNIUS Reuters

Les dirigeants des pays baltes et de la Pologne doivent signer ce jeudi un accord, attendu de longue date, prévoyant le raccordement de leur réseau électrique au reste de l'Union européenne à l'horizon 2025, ce qui mettra un terme à leur dépendance vis-à-vis de la Russie - héritage de l'URSS - dans ce domaine.

L'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, qui sont entrés dans l'Union européenne et dans l'Otan en 2004, considèrent leur raccordement actuel au réseau électrique russe comme une menace à leur sécurité énergétique.

L'accord, dont un exemplaire a été consulté par Reuters, sera signé aux côtés du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ce jeudi en marge du Conseil européen qui doit s'ouvrir à Bruxelles.

"Nous avons travaillé à cet accord pendant neuf ans", a déclaré jeudi la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaite, à la chaîne de télévision publique lituanienne LRT.

En vertu de cet accord, les pays baltes utiliseront la ligne électrique entre la Lituanie et la Pologne, appelée "Lien LitPol".
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... 25.N713194

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 01 juil. 2018, 12:29

RTE affine son maillage

26 juin 2018 Usine Nouvelle

RTE investira 286 millions d’euros d’ici à 2022 en Centre-Val de Loire, afin de s’adapter au développement des ENR et d’anticiper l’arrêt, avant cette date, de la centrale à charbon de Cordemais (Loire-Atlantique). " Nous devons fournir plus d’interconnexions ", explique Carole Pitou-Agudo, la déléguée du transporteur d’électricité pour l’ouest de la France. En attendant de nouvelles ressources grâce à l’éolien offshore, RTE prépare un maillage plus fin du réseau, pour éloigner la rupture d’alimentation de la façade atlantique. Parmi les investissements seront renforcés les câbles et pylônes sur l’axe Paris-Clermont, via Marmagne, près de Bourges (Cher), où la ligne atteint 225 000 volts. La consommation a augmenté de 3 % dans cette région exportatrice d’énergie (quatre centrales nucléaires). Treize grands clients industriels sont alimentés par RTE, dont le premier, la SNCF, a mis en service une nouvelle LGV Tours-Bordeaux l’été dernier, ainsi que Michelin dans le Cher et en Indre-et-Loire.
https://www.usinenouvelle.com/article/r ... ge.N711429

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Transport de l'électricité ( France + Euro

Message par energy_isere » 28 juil. 2018, 13:35

La France, l'Espagne et le Portugal vont relier leurs réseaux électriques

AFP le 27 juill. 2018

La France, l'Espagne et le Portugal ont décidé vendredi de construire une nouvelle ligne sous-marine pour relier leurs réseaux électriques et réduire l'isolement de la péninsule ibérique en matière d'énergie.

Les dirigeants des trois pays réunis à Lisbonne se sont félicités de la signature, en marge de leur sommet, de l'accord de financement de ce projet de ligne à très haute tension pour relier la France à l'Espagne sous le Golfe de Gascogne.

C'est "un pas très important", a déclaré le Premier ministre portugais Antonio Costa en annonçant qu'un groupe de travail continuerait à plancher sur de nouvelles connexions électriques et gazières.

La Commission européenne subventionnera le projet "Golfe de Gascogne" à 30%, en apportant 578 millions d'euros, un montant sans précédent pour un projet énergétique.

La ligne de 370 km de long doit être mise en service à l'horizon 2025 et doubler quasiment les capacités d'échanges d'électricité entre la France et l'Espagne pour les porter à 5.000 MW, a souligné RTE, le gestionnaire français des réseaux qui mène le projet avec son homologue espagnol REE.

C'est le projet le plus important lancé depuis que l'Espagne et le Portugal se battent pour que la péninsule ibérique cesse d'être ce qu'ils appellent "un îlot en Europe du point de vue énergétique".

Le Portugal dispose d'un excédent de production d'électricité, notamment renouvelable, qu'il pourrait exporter au-delà de l'Espagne si les interconnexions se développent comme le prévoit la Commission européenne.

"La durabilité de notre stratégie d'investissement dans les énergies renouvelables passe par l'exportation", a déclaré António Costa. Le Portugal prévoit notamment de vendre de l'électricité au Maroc.

La France et l'Espagne avaient déjà doublé leur capacité d'échange d'énergie en inaugurant en 2015 une connexion de lignes à très haute tension enterrées sous les Pyrénées.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ues-180727

Répondre