(Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

(Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par Spiritatus » 22 mars 2007, 00:15

Bonjour a tous,


J'aimerai connaitre le potentiel énergétique a long terme de notre globe a savoir celui fourni par les seules énergies renouvelable


Sachant que l'on consomme l'équivalant de 10GTeP par an et qu'environ 20% de cet énergie peut être considérée comme renouvelable soit la biomasse, l' hydrolique & qqes pour milles pour les "nouveaux renouvelable"

Qqn aurait des chiffres/études indiquant le potentiel maximum pouvant être généré par notre planète et ce dans une optique de développement durable

Càd pas la moitié du globle recouverte par une monoculture boostée aux OGM, ni les 3/4 du sahara transformé en four solaire...


Merci d'avance

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Message par Jägermeifter » 22 mars 2007, 00:20

regarde le scénario [R]evolution de greenpeace.

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

Message par Spiritatus » 22 mars 2007, 00:27

je vais y jeter un coup d'oeil

si jamais voici le liendu dit document


si qqn a d'autres pistes je suis toujours preneur ;)

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Message par Jägermeifter » 22 mars 2007, 00:38

Le problème, c'est que ce genre de calcul peut donner absolument tout sans forcément être très réaliste. Le potentiel théorique des énergies renouvelables (EnR) est tellement gigantesque, et la croissance ces dernières années si rapide que l'on peut dire ce que l'on veut, surtout au rythme où vont les avancées technologiques actuellement.
Le potentiel réellement exploitable, c'est quelque chose de différent... et les courbes ne montent pas au ciel, comme on le sait si bien sur ce forum. Il reste cependant énorme et totalement sous exploité.
On ne sait ce que l'on peut produire vraiment qu'après l'avoir produit. Un peu comme les fossiles dans le fond.

Il faut aussi voir les différents usages de l'énergie. Un des principal problème des EnR, c'est que ca converge presque toujours sur l'électricité et un peu sur le chauffage (sauf biocarburants). L'électricité de fait pas rouler les voitures. La se trouve le gros problème.
Dernière modification par Jägermeifter le 22 mars 2007, 11:41, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 22 mars 2007, 05:00

Le simple éclairage du soleil sur notre sol suffit de nombreuses fois à notre consommation... si nous savions le capter. Nous baignons dans un excès d'énergie, que notre technologie balbutiante ne sait pas capter, ni manipuler, ni stocker.

Comme d'habitude, ce qui est utile c'est les chiffres et les dates : une question plus intéressante serait : "A quelle date saurons-nous satisfaire 50 % de nos besoins énergétiques avec de l'énergie renouvelable ?"
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

diogene
Charbon
Charbon
Messages : 263
Inscription : 16 août 2006, 17:22

Message par diogene » 22 mars 2007, 08:39

Environnement2100 a écrit :...Comme d'habitude, ce qui est utile c'est les chiffres et les dates : une question plus intéressante serait : "A quelle date saurons-nous satisfaire 50 % de nos besoins énergétiques avec de l'énergie renouvelable ?"
Peut-on voir les choses differemment et commencer a poser le cahier des charges: quels sont nos besoins, comment pouvons-nous les satisfaire, que cela engendre-t-il? Produire de l'electricite pour regarder la tele, si c'est fourni par le Saint Esprit, je n'ai aucune objection. S'il faut passer par le nucleaire, c'est un autre probleme.

Les energies renouvelables sont le soleil, le vent et la gravite. Sans energie abondante, on ne sait faire que quelques moulins a vent et a eau.

Pour donner des dates, il faut maitriser parfaitement tous les parametres de l'evolution industrielle, sociale, politique...Personne n'est et ne sera en mesure de le faire un jour. Comme ca semble etre un leitmotiv chez toi, commence donc l'exercice et propose une reponse a ta propre question.

Etant persuade que ta question n'a pas de reponse pertinente, j'en conclu que ce n'est pas la question a poser.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13330
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 22 mars 2007, 10:31

Environnement2100 a écrit :Le simple éclairage du soleil sur notre sol suffit de nombreuses fois à notre consommation... si nous savions le capter. Nous baignons dans un excès d'énergie, que notre technologie balbutiante ne sait pas capter, ni manipuler, ni stocker.

Comme d'habitude, ce qui est utile c'est les chiffres et les dates : une question plus intéressante serait : "A quelle date saurons-nous satisfaire 50 % de nos besoins énergétiques avec de l'énergie renouvelable ?"
Bon raisonnons : on satisfaisait 100% de nos besoins avec des renouvelables, de - 1 million d'année avant JC , jusqu'a l'age du bronze (-3000 av JC), et 99% jusqu'au XIXe siècle. Et nous satisferons à nouveau très certainement 100% dans le futur, puisque par définition les non renouvelables vont s'épuiser....

entre les deux, je dirais qu'on sera a 50 % d'ici 100 à 150 ans. Mais c'est surtout parce que nos besoins auront beaucoup diminué....d'environ 50 % ! ;-)
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13330
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 22 mars 2007, 10:34

Environnement2100 a écrit :Le simple éclairage du soleil sur notre sol suffit de nombreuses fois à notre consommation... si nous savions le capter.
une remarque , heureusement, on en capte une grosse partie, qui constitue notre alimentation. Meme les énergies fossiles sont de l'énergie solaire captée, d'ailleurs, mais il y a bien longtemps...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 22 mars 2007, 10:59

Une deuxième remarque : cette énergie n'est pas complètement perdue quand même, elle sert à maintenir la température de l'atmosphère à une valeur (de moins en moins) supportable.
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 22 mars 2007, 23:55

oui. Sans soleil, il regnerait sur Terre une température de -273°C. Comme la température moyenne en France est de 10°C, c'est à peine 10° qu'il nous faut compenser. En ajoutant le transport et l'industrie, c'est à peine 10% de l'énergie fournie par le soleil qu'il nous faut compenser. Peanuts...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
Cassandre
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Inscription : 14 sept. 2005, 02:18
Localisation : Toulouse

Message par Cassandre » 23 mars 2007, 19:28

J'ai pas tout compris à ton raisonnement, là… :shock:
regarder Oléocène
« No fate but what we make » (Sarah) « If you're listening to this, you are the resistence. » (John)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58612
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 23 mars 2007, 19:32

Cassandre a écrit :J'ai pas tout compris à ton raisonnement, là… :shock:
il veut dire que dans l' espace intersidéral il fait pas loin de zero Kelvin.
(les astrophysiciens dirons 4 Kelvin, faites preciser par Gilles .....).

C'est ce qu' on aurait sans notre soleil bienfaiteur.

Mais comme par hasard nous ne serions pas la non plus (pas de vie possible) , et la question ne se poserait pas ...... :lol:

Cependant Schlumpf parle pour lui, homme de l' Europe. Qu' il raconte son histoire à un citoyen de la Cote d' Ivoire, ce citoyen aura du mal à comprendre qu' il lui manque 10°C .......

Jägermeifter
Condensat
Condensat
Messages : 750
Inscription : 26 juin 2005, 19:10

Message par Jägermeifter » 23 mars 2007, 19:46

energy_isere a écrit : il veut dire que dans l' espace intersidéral il fait pas loin de zero Kelvin.
(les astrophysiciens dirons 4 Kelvin, faites preciser par Gilles .....).
Je ne comprend pas trop comment on peut mesurer la température de l'espace. Lorsque 'il n'y a pas de matière, comment peut il y avoir une température à mesurer? On peut mesurer la température de quelque chose, en mesurant l'agitation des molécules, mais lorsqu'il n'y a pas de molécules ?

Sinon, si j'ai bien compris ce qu'a voulu dire Schlumpf, 10% de l'énergie apportée par le soleil, c'est pas vraiment peanuts!!! C'est même, plutôt gigantissime.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13330
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 23 mars 2007, 19:54

energy_isere a écrit :
Cassandre a écrit :J'ai pas tout compris à ton raisonnement, là… :shock:
il veut dire que dans l' espace intersidéral il fait pas loin de zero Kelvin.
(les astrophysiciens dirons 4 Kelvin, faites preciser par Gilles .....).
2,73 K très exactement ;-)

en fait, du point de vue de l'Univers, nous vivons tout près d'un feu qui nous chauffe (le Soleil) dans un grand désert glacé....
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58612
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 23 mars 2007, 19:59

je faisais effectivement allusion au rayonnement fossile, mais je n' avais pas pris le temps d' aller reverifier la valeur à jour des scientifiques.... 4K c' était de mémoire. ;)

Répondre