(Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58612
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par energy_isere » 07 juin 2017, 19:36

Pura Vida a écrit :Voir le LIEN ci-dessous.
Intéressant ce son de cloche. Sans doute l' -âge de l'électricité- basé sur la captation renouvelable s'approcherait à grand pas. Les sources de financements semblent se diversifier et c'est tant mieux. Car au stade où nous en sommes dans les domaines financier et de l'énergie, c'est dans l'attitude humaine en ces domaines (voir le présent système financier) que se trouvent généralement les principaux risques et les erreurs dans les décisions de grandes portées. À terme (long, moyen, court) pour de très nombreuses raisons, trop longues a énumérer ici, il faudra bien entrer dans cet -âge-, même à reculons. En plus, ça devrait éviter le pic pétrolier? Puisque la cohabitation de plusieurs types d'énergies devrait s'imposer un certain temps.

Quand je pense que depuis, par exemple, le génial Augustin Mouchot du 19ème siècle, les offres de charbon du temps de la "suprématie" de l'ère carbonifère et industrielle de l'Angleterre victorienne et un peu plus tard les offres de pétrole, ont fait mettre au rencart l'énergie solaire et les tentatives équivalentes. Car, on l'a complètement oublié, nous étions (en France et beaucoup d'autres pays) restés longtemps très dépendants du charbon que l'Angleterre vendait alors à prix d'or. Enfin, on peut dire qu'on a perdu quelques 150 ans en ne développant pas du tout les énergies renouvelables!

http://la-chronique-agora.com/pic-petrolier-demande/
Bof ...
c'est assez spéculatif.
c'est basé sur ce genre d'affirmation :
Le coût sera quatre à 10 fois moins cher par kilomètre grâce à des taux d’utilisation beaucoup plus élevés des véhicules, à des coûts de maintenance et de l’énergie plus bas. 10 ans après l’autorisation des véhicules autonomes, 95% des kilomètres parcourus par les voyageurs devraient se faire avec de telles voitures.
Je n' en suis pas persuadé du tout.

C'est quand méme bien pratique d' avoir son véhicule à soi, disponible sans chercher, avec le siége bébé en place (je parle pour les autres) ou quelques affaires qu' on trimballe assez souvent.

Certe pour les petits utilsateurs, oui ils vont aller sur les services, comme mon frére à Paris centre.
En ce qui me concerne, non, je ne suis pas interessé par une voiture ''service''.

Et si comme dit, le cout de l' energie electrique est ''bas'' c'est parce que l' électricité véhicule n' est pas taxée comme le sont les carburants auto.
Or il le faudra bien, les routes ne vont pas se réparer et se construire toutes seules et l' état à besoin des taxes pour tout autre chose que les routes par ailleurs.
Donc si on ne taxe pas l' electricité pour les autos, il faudra taxer autrement.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58612
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par energy_isere » 07 juin 2017, 19:41

Pura Vida a écrit :Quand je pense que depuis, par exemple, le génial Augustin Mouchot du 19ème siècle, les offres de charbon du temps de la "suprématie" de l'ère carbonifère et industrielle de l'Angleterre victorienne et un peu plus tard les offres de pétrole, ont fait mettre au rencart l'énergie solaire et les tentatives équivalentes. Car, on l'a complètement oublié, nous étions (en France et beaucoup d'autres pays) restés longtemps très dépendants du charbon que l'Angleterre vendait alors à prix d'or. Enfin, on peut dire qu'on a perdu quelques 150 ans en ne développant pas du tout les énergies renouvelables!
/
Vous n' en savez rien.
Le charbon et le pétrole on permis la révolution industrielle rapide.

Si on ne les avait pas eu on en serait peut étre quasiment au méme point qu'en 1750. Peut étre à peine mieux.
la-chronique-agora a écrit :]Bienvenue dans l’âge de l’Électricité. [NDLR : Au mois de mai, notre lettre Crise Or et Opportunités a proposé son premier investissement dans le lithium. D’autres suivront, car les petites minières du diesel blanc vont connaître une fulgurante ascension dans les mois qui viennent. Pour avoir les bonnes informations sur les bonnes valeurs du secteur au bon moment, cliquez ici.]
oui, on suit ça aussi ici : http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 7&start=45

Pura Vida
Condensat
Condensat
Messages : 552
Inscription : 21 mars 2006, 21:38

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par Pura Vida » 10 juin 2017, 00:10

""Enfin, on peut dire qu'on a perdu quelques 150 ans en ne développant pas du tout les énergies renouvelables!""

Mais bien sûr que je n'en sais rien. Je veux simplement dire que ~150 ans, c'est quand-même un délai à l'échelle humaine. Car de proche en proche (le plus souvent de lointain en lointain!) l'on découvre des moyens d'exploiter les lois physiques et de l'énergie, souvent sous la pression de la concurrence et des 'événements'. Par exemple, les avancées dans les domaines de l'énergie solaire se développent maintenant vaille que vaille, comme elles se seraient développées aussi vaille que vaille dans le contexte du 19ème siècle et de la 1ère moitié du 20ème. Les "forces du marché" en ont décidé autrement, puisque c'est le charbon et le pétrole qui étaient alors les sources d'énergie les plus adéquates pour le développement industriel.
Mais ce qui sous tend mon propos est que c'est toujours le 'marché' qui, in fine, décide — quelques soient — (à présent c'est de plus en plus visible) les dommages occasionnés à l'environnement et à l'écosystème. Tant que l'environnement ne nous envoie pas trop balader par des ruades (progressives ou brutales) on s'en fout, et ce sont les finances qui décident et non pas les producteurs ni les inventeurs qui, dans la plupart des cas, n'ont aucun poids en la matière. Pourtant, ce sont les producteurs qui donnent sa valeur à la monnaie sans lesquels celle-ci ne vaudrait absolument rien et n'aurait pas de sens.
C'est le savoir faire qui est prioritaire au sens basique, mais on l'a complètement oublié ...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9789
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par mobar » 15 juil. 2017, 23:17

https://ma-petite-energie.fr/blog/en-20 ... e-solaire/
Image

Les EnR portées par le solaire
Qu’importe la source d’énergie, pour peu qu’elle soit renouvelable ! C’est en somme ce qui ressort du rapport annuel 2016 du réseau REN21 (Renewable energy policy network for the 21st century) et de cette vaste tendance qui s’empare de la planète. Les investissements dans les énergies vertes et les installations de centrales se font de plus en plus nombreux. Plus de 2000 GW ont été produits en 2016, soit une augmentation de 9 % par rapport à 2015. Un essor incarné en particulier par le développement des systèmes photovoltaïques, avec une augmentation de 47 % de la capacité de production, mais aussi éoliens (+34 %) et hydrauliques (+15,5 %). Témoignage marquant d’une page qui se tourne peu à peu, la planète augmente désormais davantage ses capacités de production en énergie renouvelable que celles de toutes les énergies fossiles combinées (gaz, pétrole, charbon…).
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13329
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par GillesH38 » 16 juil. 2017, 10:54

Témoignage marquant d’une page qui se tourne peu à peu, la planète augmente désormais davantage ses capacités de production en énergie renouvelable que celles de toutes les énergies fossiles combinées (gaz, pétrole, charbon…).
ce qui sous-entend qu'on continue quand même à augmenter les capacités de production fossile ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 934
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par Silenius » 16 juil. 2017, 18:05

Pas sur, beaucoup de projets fossiles en Inde et Chine ne verront jamais le jour.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9789
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par mobar » 11 nov. 2017, 05:50

Pour la première fois dans l’ère industrielle, la capacité renouvelable installée dans le monde en 2016 a dépassé les nouvelles installations conventionnelles (fossiles et nucléaires).

Cumul de 921 GW d'EnR installés

Fin 2015, les énergies renouvelables atteignent plus de 19,3 % de la capacité énergétique mondiale. Elles fournissent 24,5 % de l’électricité mondiale à la fin 2016.

http://www.enr.fr/energies-renouvelables-dans-le-monde
http://www.ren21.net/wp-content/uploads ... lights.pdf
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58612
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par energy_isere » 18 nov. 2017, 12:41

Les énergies renouvelables concentreront deux-tiers des investissements dans les centrales électriques, d’ici 2040 (AIE)

Agence Ecofin 14 Nov 2017

A l’horizon 2040, deux-tiers des investissements globaux dans l’installation de centrales électriques seront orientés vers les énergies renouvelables. C’est ce que révèle, aujourd’hui, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans son nouveau rapport World Energy Outlook (WEO) portant sur les projections énergétiques sur la période 2016-2040.

D’après l’organisation, le déploiement rapide des systèmes photovoltaïques en Chine et en Inde, lié à la baisse continue du coût du kWh d’origine solaire, constatée depuis quelques années, fera du solaire la première source d’énergie à faible teneur en carbone.

Portées par cette dynamique dans le solaire ainsi que par un essor de l’éolien onshore et offshore en Europe, les énergies renouvelables devraient peser pour 40% de la production électrique globale, d’ici 2040.

Au-delà de la simple génération d’électricité, les énergies renouvelables joueront, selon l'AIE, un rôle de plus en plus important sur le plan de la production de chaleur, notamment au Brésil où ils devraient représenter 45% de la consommation finale d’énergie, d’ici 2040, contre 39% actuellement.

Ces perspectives favorables pour les énergies renouvelables s’inscrivent dans un contexte où la demande énergétique mondiale devrait progresser de 30%, d’ici 2040, principalement du fait des pays développés de l’Asie (deux-tiers des besoins mondiaux) et plus modestement de pays du Moyen-Orient, de l’Afrique et de l’Amérique latine.
https://www.agenceecofin.com/energies-r ... i-2040-aie

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58612
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par energy_isere » 14 janv. 2018, 13:12

Les énergies renouvelables bientôt toutes compétitives (étude)

AFP parue le 14 janv. 2018

Les coûts de l'éolien et du solaire vont encore baisser fortement ces prochaines années au point que ces deux énergies seront globalement moins chères que les énergies fossiles (fuel, gaz, charbon), mais les autres énergies vertes progressent également rapidement, selon une étude publiée samedi.

"Toutes les technologies renouvelables seront compétitives par rapport aux énergies fossiles en 2020", estime l'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) dans un nouvelle étude sur les coûts des énergies vertes.

Les coûts moyens des renouvelables devraient atteindre entre 30 et 100 dollars le mégawattheure (MWh) en fonction des technologies (éolien, solaire, géothermie, biomasse, etc.), quand les énergies fossiles affichent des coûts entre 50 et 170 dollars le MWh, note l'étude.

Ils varient en fonction des pays, selon les gisements en énergie ou les réglementations.

Déjà l'an dernier, les coûts moyens des nouveaux projets de parcs d'éolien terrestre et de centrales solaires ont fluctué entre 60 et 100 dollars le MWh, avec plusieurs records en dessous de cette moyenne.

Cela a été le cas aux Emirats arabes unis, au Chili, au Mexique et au Pérou dans le solaire.

Dans l'éolien, des projets sont déjà régulièrement mis en service avec un coût de 40 dollars le MWh.

Les baisses de coûts sont tirées par l'amélioration constante des technologies mais aussi une concurrence qui s'accentue avec de nombreuses entreprises qui développent des projets d'énergies renouvelables, remarque l'étude.

"Se tourner vers les renouvelables (...) n'est plus simplement une décision faite au nom de l'environnement mais, de plus en plus largement, une décision économique intelligente", selon Adnan Z. Amin, directeur général de l'Irena, cité dans le communiqué.

Les "meilleurs" projets éoliens terrestre et solaire pourraient ainsi produire une électricité à un coût de 30 dollars par MWh, voire moins dans les deux prochaines années.

Et cette baisse des coûts s'observe aussi pour les autres énergies renouvelables, note l'Irena. L'an dernier, des projets dans la géothermie, la biomasse ou l'hydroélectricité se sont développés avec des coûts autour de 70 dollars le MWh.

Le solaire à concentration et l'éolien en mer font également des progrès et certains projets qui seront mis en service d'ici 2020 et 2022 coûteront entre 60 et 100 dollars le MWh, prévoit l'Irena.

"Cette nouvelle dynamique témoigne d'un changement significatif de modèle énergétique", selon M. Amin.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ude-180114

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9789
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par mobar » 14 janv. 2018, 18:41

Il ne reste plus qu'a trouver un vecteur énergétique qui permette d'embarquer cette électricité renouvelable compétitive pour substituer en 20 ou 30 ans les carburants pétroliers
La messe n'est pas dite, n'en déplaise aux catastrophistes
C'est juste une question de temps et d'ajustement des capacités de production des renouvelables à la déplétion des fossiles
Comme celle-ci n'est pas encore là, et que la parité réseau est en vue, il n'y a aucune raison de paniquer
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par Raminagrobis » 14 janv. 2018, 18:46

L'Irena ne parle que du cout, mais le facteur bloquant de la pénétration de l'éolien est du solaire est leur intermittance, pas le prix du kWh. Par exemple, dans le nord du Chili (zone la plus ensoleillée du monde), le PV est dores et déjà deux fois cher au kWh que le charbon. Pour autant, les centrales au charbon sont tjrs là, elles n'ont pas été remplacées par des panneaux solaires.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7656
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par phyvette » 15 janv. 2018, 03:23

Potentiel, adjectif : Qui existe en puissance, virtuel.
Synonyme : éventuel.

Bref un truc pas sur du tout, voir illusoire, ou utopique.
Moi je dirais que les EnR sont fantasmées.

Image

https://www.iea.org/publications/freepu ... ld2017.pdf

L'éolien et l'énergie solaire ne fonctionnent tout simplement pas pour résoudre le problème de la consommation d'énergie par tête de pipe.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13329
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par GillesH38 » 15 janv. 2018, 04:37

mobar a écrit :
14 janv. 2018, 18:41
Il ne reste plus qu'a trouver un vecteur énergétique qui permette d'embarquer cette électricité renouvelable compétitive pour substituer en 20 ou 30 ans les carburants pétroliers
La messe n'est pas dite, n'en déplaise aux catastrophistes
C'est juste une question de temps et d'ajustement des capacités de production des renouvelables à la déplétion des fossiles
Comme celle-ci n'est pas encore là, et que la parité réseau est en vue, il n'y a aucune raison de paniquer
d'ici 20 ou 30 ans, les fossiles servant à faire de l'électricité (le charbon et le gaz) ne seront pas en déplétion et ils seront toujours plus pratiques à utiliser que l'intermittent, donc ce n'est pas la déplétion qui causera la substitution, et pour le pétrole, on ne sait pas substituer. On mettra de l'intermittent pour faire du green washing, limité à 20 % à cause du facteur de charge, ce qui n'empêchera par ailleurs nullement de continuer à exploiter les gisements jusqu'au bout et ne changera rien en fait au CO2 produit à la fin. Et quantitativement, ça ne décalera que de quelques années le pic de production - c'est toujours ça de gagné , tu me diras. Et quand le vrai pic de production du charbon et du gaz arrivera, comme on aura déjà 20 % d'intermittent, ben on ne saura plus quoi faire ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58612
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par energy_isere » 16 janv. 2018, 22:37

Energies renouvelables: le boom du solaire chinois fait flamber les investissements en 2017

Par AFP le 16.01.2018

Les investissements dans les énergies renouvelables sont repartis à la hausse dans le monde en 2017, portés notamment par les sommes record dépensées en Chine dans le solaire, selon une étude publiée mardi.

Après un repli en 2016, les investissements se sont élevés à 333,5 milliards de dollars l'an dernier, soit une hausse de 3% par rapport à 2016, selon le bilan réalisé par Bloomberg New Energy Finance (BNEF).

Il s'agit "de la deuxième meilleure performance annuelle jamais observée", relève BNEF, pour qui elle s'explique par "le boom extraordinaire des installations photovoltaïques" en Chine.

Le géant asiatique a battu son record d'investissements avec un total de 132,6 milliards de dollars (dont 86,5 milliards dans le solaire), en hausse de 24% sur un an.

La Chine a ainsi installé 58 GW de nouvelles capacités, soit 20 GW de plus que ce que BNEF avait anticipé.

La performance mondiale de 2017 "est d'autant plus remarquable que les coûts de la principale technologie, le solaire, continuent de baisser fortement", juge BNEF, cabinet d'étude au sein du groupe Bloomberg.

A l'inverse, cette baisse des coûts avait en partie expliqué la baisse des investissements constatée en 2016.

Au niveau mondial, le solaire a attiré 160,8 milliards de dollars d'investissements en 2017, en hausse de 18% par rapport à 2016.

L'éolien a en revanche vu ses investissements baisser de 12% à 107,2 milliards de dollars sur un an, après une bonne année 2016.

Les autres énergies renouvelables (biomasse, géothermie, petite hydroélectricité, etc.) arrivent loin derrière avec moins de 5 milliards de dollars investis par type d'énergie.

Par zone géographique, les Etats-Unis arrivent loin derrière la Chine, avec 56,9 milliards de dollars d'investissements, en hausse de 1% malgré le discours moins favorable aux énergies vertes de la nouvelle administration Trump.

En revanche, l'Europe a marqué le pas, avec une baisse globale de 26% de ses investissements en 2017 (57,4 milliards), un repli particulièrement notable en Allemagne (-26%) et au Royaume-Uni (-56%), du fait de changements des politiques publiques de soutien.

Selon les premières estimations de BNEF, un record de 160 GW de nouvelles capacités ont été installées dans le monde en 2017 (hors grande hydroélectricité), dont 98 GW de solaire et 56 GW d'éolien.
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... 017_119912

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7656
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: (Monde) Potentiel des énergies renouvelables

Message par phyvette » 15 avr. 2018, 19:05

Le blog Allemagne Énergie explique que l’éolien n’est plus à la mode en Allemagne. Lors du dernier appel d’offre pour de nouvelles installations d’énergie renouvelable en 2018, le solaire semble avoir pris l’avantage du point de vue coût de revient.

Le résultat de cet appel d’offres arbitré pas des gens sérieux -qui ont un portefeuille à la place du cerveau- montre que le photovoltaïque serait devenu plus compétitif que l'éolien. Les coûts de production des parcs solaires photovoltaïques d'une puissance supérieure à 750 kW ont baissé de 90% depuis les années 2000.

Dingue !!...

https://allemagne-energies.com/2018/04/ ... et-eolien/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Répondre