EROEI & EROI

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Yves
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1999
Inscription : 02 déc. 2005, 09:49

Re: EROEI & EROI

Message par Yves » 06 juin 2008, 19:32

Pour résumer en une phrase :

En cas de destruction d'une filière à cause du coût de l'energie, un mouvement en arrière nécessiterait une reconstruction de la filière qui est improbable compte tenu des délais, des coûts et du risque.
Trop tard, trop peu, trop cher, il n'y aura pas de miracle !!
Notre futur sera d'être la banlieue ouest de la Russie alors que celle-ci aura le regard tourné vers la Chine...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58681
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 06 oct. 2009, 19:04

message séparé qui était un commentaire de : http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 52#p254352
loup romain a écrit : Allez Total un effort ! Avouez que le pic pétrolier énergie est passé depuis plusieurs années !
c' est quoi ta définition de "pic pétrolier energie" ? :-"

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par Spiritatus » 06 oct. 2009, 20:12

traduction

(barils produits) - (énergie consommée pour les produire en équivalant baril)

équivalant à

production annuelle * [1 - (1/ EROI_moyen) ]


seulement bonne chance pour s'amuser a calculer l'évolution de l'EROI_moyen des champs de pétrole au niveau global en fonction des années.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58681
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par energy_isere » 06 oct. 2009, 20:32

Un indicateur incalculabe, ou trop difficilement calculable n' est pas un bon indicateur ....Car 2 personnes mettrons en oeuvre l' indicateur avec 2 calculs différent ou des inputs un peu différents.

Et puis le pétrolier ont rien à cirer de l' EROI.

C' est le dollar return on invested dollar qui compte. :-&

Au final que Total ou Suncor tire 2 barils de pétrole d' une quantité de tar sands équivalent à 3 baril equivalent pétrole du point de vue energétique, ils s' en tapent.

et pour illustrer "dollar return on invested dollar qui compte" aller voir ce post
http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 77#p254377
ou on hésite pas à utiliser des diamants pour les tétes de forage pétrolier. :smt033

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

Re: EROEI & EROI

Message par Spiritatus » 06 oct. 2009, 21:25

S'il s'agit d'un indicateur certes quasi incalculable, le concepts lui est facilement compréhensible.

Du a la diminution de l'EROI il y a (va y avoir) une divergence de plus en plus marquée entre l'énergie brut soit l'énergie "produite" et l'énergie nette soit l'énergie "disponible à la consommation"

tant que cette divergence n'est de que qqes % ont peut en faire abstraction sans problème cependant du fait de cette divergence il peut avoir une période ou la production "brute" augmente alors que la production "nette" décroit

Force et des constater que la grande majorité des chiffres disponibles sont des chiffres bruts alors qu'in fine c'est la production nette qui nous intéresse


hors questions de pollution, énergétiquement parlant c'est pas vraiment la même chose que de disposer 1M/baril jour de brut provenant de tarsand Canadien de light crude Saoudien ou de CTL...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58681
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: EROEI & EROI

Message par energy_isere » 06 oct. 2009, 21:32

Spiritatus a écrit :S'il s'agit d'un indicateur certes quasi incalculable, le concepts lui est facilement compréhensible....
oui bien sur. ;) et en plus ca va fiche des millions de tonnes de CO2 en plus dans l' atmosphére , mais la aussi comme c' est pas pour l' instant valorisé en tonnes de CO2 à payer à une instance nationale ou internationale, les producteurs s' en foutent (du moins au Canada et au Venezuela...).

loup romain
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 332
Inscription : 11 juil. 2009, 23:52

Re: EROEI & EROI

Message par loup romain » 06 oct. 2009, 23:26

Spiritatus,

En gros tu as raison pour ton premier poste sauf 2 points :

- l'énergie des travailleurs, qu'ils travaillent ou pas, ils l'utiliseront quand même, soit à la stocker en graisse devant la télé, soit à faire du jogging toute la journée !

-par contre tu oublie le coût des infrastructures nouvelles pour les travailleurs qui immigrent dans la région !
Et ça si tu as lu des articles sur l'alberta ou vu des photos, elle n'est pas négligeable et surement pas comptée dans ll'EOREI !
Ce sont de véritables villes-champignons qui poussent, et cela coute cher en énergie à construire !

-et tu oublie pour l'Alberta c'est valable l'énergie perdue disponible par la déforestation, là aussi pas négligeable !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58681
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: EROEI & EROI

Message par energy_isere » 07 oct. 2009, 12:46

loup romain a écrit : Spiritatus,

En gros tu as raison pour ton premier poste sauf 2 points :

- l'énergie des travailleurs, qu'ils travaillent ou pas, ils l'utiliseront quand même, soit à la stocker en graisse devant la télé, soit à faire du jogging toute la journée !
? Quel rapport ? Et le vélo de ma grand mére ?
loup romain a écrit : -par contre tu oublie le coût des infrastructures nouvelles pour les travailleurs qui immigrent dans la région !
Et ça si tu as lu des articles sur l'alberta ou vu des photos, elle n'est pas négligeable et surement pas comptée dans ll'EOREI !
Ce sont de véritables villes-champignons qui poussent, et cela coute cher en énergie à construire !
!
c' est visiblement pas le soucis principal de l' activité des tars sands.
Le soucis pricipal est que ca construit pas assez vite en nombre de logements par manque de main d' oeuvre.
Du coup les campings sont pleins et des travailleurs vivent en caravanes.

loup romain
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 332
Inscription : 11 juil. 2009, 23:52

Re: [Pétrole] Sables bitumineux (du Canada)

Message par loup romain » 07 oct. 2009, 13:35

energy_isere a écrit :message séparé qui était un commentaire de : http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 52#p254352
loup romain a écrit : Allez Total un effort ! Avouez que le pic pétrolier énergie est passé depuis plusieurs années !
c' est quoi ta définition de "pic pétrolier energie" ? :-"
la production énergétique de pétrole nette et non brute ....
C'està dire que dans les 85 milliards de barils de 2008 /jour il faut enlever en réalité plusieurs milliards de barils pour calculer l'énergie donnée par le pétrole ! Car pour produire ce pétrole on a utilisé du gaz, du nucléaire, des ENR, de l'énergie humaine, et cette énergie n'est pas calculée pour la production brute de pétrole en tant qu'énergie !

loup romain
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 332
Inscription : 11 juil. 2009, 23:52

Re: EROEI & EROI

Message par loup romain » 07 oct. 2009, 13:39

Spiritatus a écrit :S'il s'agit d'un indicateur certes quasi incalculable, le concepts lui est facilement compréhensible.

Du a la diminution de l'EROI il y a (va y avoir) une divergence de plus en plus marquée entre l'énergie brut soit l'énergie "produite" et l'énergie nette soit l'énergie "disponible à la consommation"

tant que cette divergence n'est de que qqes % ont peut en faire abstraction sans problème cependant du fait de cette divergence il peut avoir une période ou la production "brute" augmente alors que la production "nette" décroit

Force et des constater que la grande majorité des chiffres disponibles sont des chiffres bruts alors qu'in fine c'est la production nette qui nous intéresse


hors questions de pollution, énergétiquement parlant c'est pas vraiment la même chose que de disposer 1M/baril jour de brut provenant de tarsand Canadien de light crude Saoudien ou de CTL...
Tout à fait Spiritatus
Il est clair qu'en net, le pic pétrolier est passé entre 2003 et 2008, même si le brut est resté en plateau bosselé durant cette période !

Clarkie
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 346
Inscription : 12 mai 2011, 22:58

Les graphiques de l'ERoI ou ERoEI des différentes sources

Message par Clarkie » 20 juin 2012, 13:03

Je propose de rassembler ici les graphiques concernant les ERoI ou EROI de différentes sources d'énergies.

Attention, pour chaque graphique, il est conseillé de se référer à la source.

D'abord, les explications wikipedia en français : http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_re ... C3%A9tique pas de graphique

En anglais : http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_re ... C3%A9tique

graphique :

Image
Les deux meilleurs sites francophones sur le climat :
http://www.les-crises.fr/le-rechauffement-climatique/ par Olivier Berruyer
http://www.manicore.com/documentation/serre/index.html par Jean-Marc Jancovici

Clarkie
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 346
Inscription : 12 mai 2011, 22:58

Re: Les graphiques de l'ERoI ou ERoEI des différentes source

Message par Clarkie » 20 juin 2012, 13:10

Pas tout à fait en accord avec ceci : http://www.skepticalscience.com/news.php?n=1482

Image
légende : 'Energy Return on Investment' (EROI) for different technologies. This is the amount of energy they produce divided by the energy needed to get them running. A value of 10 means that they generate 10 times as much electricity as is put in. Wind outperforms coal, which needs lots of energy for mining and transporting the fuel. Figures from Kubiszewski et al, 2010.
Les deux meilleurs sites francophones sur le climat :
http://www.les-crises.fr/le-rechauffement-climatique/ par Olivier Berruyer
http://www.manicore.com/documentation/serre/index.html par Jean-Marc Jancovici

Clarkie
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 346
Inscription : 12 mai 2011, 22:58

Re: Les graphiques de l'ERoI ou ERoEI des différentes source

Message par Clarkie » 20 juin 2012, 13:14

Retour aux USA : http://www.theoildrum.com/node/3786

Image
“Balloon graph” representing quality (y graph) and quantity (x graph) of the United States economy for various fuels at various times. Arrows connect fuels from various times (i.e. domestic oil in 1930, 1970, 2005), and the size of the “balloon” represents part of the uncertainty associated with EROI estimates.
(Source: US EIA, Cutler Cleveland and C. Hall’s own EROI work in preparation)
Les deux meilleurs sites francophones sur le climat :
http://www.les-crises.fr/le-rechauffement-climatique/ par Olivier Berruyer
http://www.manicore.com/documentation/serre/index.html par Jean-Marc Jancovici

Clarkie
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 346
Inscription : 12 mai 2011, 22:58

Re: Les graphiques de l'ERoI ou ERoEI des différentes source

Message par Clarkie » 20 juin 2012, 13:28

Avec le carbone en plus : http://stuartbramhall.aegauthorblogs.co ... e-of-eroi/

Image
lustration 1: The world does not need just energy – it needs energy that is delivered with very low levels of carbon dioxide emissions (that is, a low-carbon intensity) while still giving a lot more energy back than it took to produce it. This chart, by Evan Robinson, shows the most promising technologies and those to ignore. The half dots indicate where a technology is beyond the limits of the chart. Source: http://evanrobinson.typepad.com/ramblin ... ce_nature/
Les deux meilleurs sites francophones sur le climat :
http://www.les-crises.fr/le-rechauffement-climatique/ par Olivier Berruyer
http://www.manicore.com/documentation/serre/index.html par Jean-Marc Jancovici

Clarkie
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 346
Inscription : 12 mai 2011, 22:58

Re: Les graphiques de l'ERoI ou ERoEI des différentes source

Message par Clarkie » 20 juin 2012, 13:40

The oildrum introduit l' EIRR : http://www.theoildrum.com/node/6053

Image

repris ici : http://stuartbramhall.aegauthorblogs.co ... e-of-eroi/

Image
The area of each bubble represents the energy return on energy invested — EROI. The most valuable energy resources are those with large bubbles – a high EROI – at the top of the chart because this shows that they also have a high Energy Internal Rate of Return – EIRR. In other words, they pay back the energy invested in developing them rather quickly. Photovoltaic, nuclear and hydropower have low rates of energy return. Graph compiled and redrawn specially for Feasta by Jamie Bull, oco-carbon.com
Les deux meilleurs sites francophones sur le climat :
http://www.les-crises.fr/le-rechauffement-climatique/ par Olivier Berruyer
http://www.manicore.com/documentation/serre/index.html par Jean-Marc Jancovici

Répondre