serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Discussions traitant des diverses sources d'énergie ainsi que de leur efficacité.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/a

Message par energy_isere » 21 juin 2016, 10:46

L’ordinateur le plus puissant du monde est chinois

le 21 juin 2016

Le Tianhe-2, qui occupait la première place du classement des 500 ordinateurs les plus puissants au monde vient de se faire détrôner par Sunway TaihuLight, un système 100% chinois. Le premier cité est également de conception chinoise mais est équipé de processeurs signés Intel. Le TaihuLight, lui, est équipé de processeurs chinois.

Le Sunway TaihuLight est trois fois plus puissant que le système qui détenait le record précédent. Il est capable d’effectuer 93 millions de milliards d’opérations à la seconde, soit 93 petaflops. Il est équipé de 41.000 processeurs, chacun possédant 260 cœurs. Ce qui donne un système informatique de 10,6 millions de cœurs. Cependant, selon le site web « top500″, sa consommation électrique est qualifiée d' »excellente« . Il utilise 15,3 mégawatts alors que Tianhe-2 utilise 17,8 mégawatts pour ses 33 petaflops de puissance.

Le Sunway TaihuLight a été fabriqué pour être utilisé dans le cadre de recherches sur le climat, d’analyse des données, de recherches biologiques ou encore industrielles. Dans ce classement, publié 2 fois par an, on retrouve 10 supercalculateurs français. Le premier, propriété de Total, développe 5,2 petaflops et est classé 11ème.
http://www.begeek.fr/lordinateur-plus-p ... ois-206567

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/a

Message par energy_isere » 21 juin 2016, 18:53

Des anciennes batteries Nissan pour faire tourner un datacenter

CLAIRE GARNIER Usine Nouvelle le 21/06/2016

Webaxys a inauguré un datacenter en partie autonome en énergie à Saint-Romain de Colbosc (Seine-Maritime), grâce à des panneaux photovoltaïques installés sur le toit et des batteries de véhicules de seconde vie fournies par Nissan pour stocker l'énergie produite.

Webaxys, hébergeur et opérateur télécom pour les entreprises, inaugure mardi 21 juin à Saint-Romain de Colbosc (Seine-Maritime) un data center fonctionnant en partie en autonomie énergétique. Sur les 30 baies que comporte ce datacenter, 4 sont aujourd’hui autonomes en énergie. "Bientôt 8", explique Emmanuel Assié, dirigeant fondateur de Webaxys dont le siège est à Sotteville-les-Rouen et qui réalise 1,4 million d’euros de chiffre d’affaires avec dix collaborateurs. Les 26 autres baies sont pour l'instant alimentées par le réseau électrique classique dans le cadre d’un contrat EDF "énergie verte".

Le concept d’autonomie énergétique que l’opérateur régional présente comme une "première européenne" a été conçu dans le cadre du projet "GreenDataNet" financé par la Commission européenne et présenté en marge de la COP 21 en décembre 2015 à Paris. Les quatre baies sont alimentées par 60 mètres carrés de panneaux photovoltaïques installés sur le toit du datacenter. L’énergie photovoltaïque est stockée par des batteries de véhicules électriques fournies par Nissan.
http://www.usinenouvelle.com/article/de ... er.N398097

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/a

Message par energy_isere » 22 août 2017, 12:33

Le gigantisme continue dans les data centers : :-k
Un hyper centre de données en Norvège

17 août 2017 // Par D. Cardon

Afin de réduire les besoins énergétiques, Kolos prévoit de construire l'un des plus grands centres de données au monde en Norvège, au-delà du cercle polaire .

Image

Kolos vise à construire un centre qui nécessiterait plus de 1GW de puissance à Ballangen en Norvège. L'énergie proviendrait d'une centrale hydroélectrique locale et le bâtiment de quatre étages utiliserait l'eau froide disponible pour le refroidissement afin de réduire encore plus les besoins énergétiques. Le centre de données de plus de 50 000 m² nécessiterait au démarrage 70 MW de puissance, pour atteindre 1GW une fois la totalité des serveurs installés. Il pourrait devenir le centre de données le plus important au monde.

«En Norvège septentrionale, nous disposons en réalité de la puissance énergétique la plus économique en Europe, qui de plus est 100% renouvelable», a déclaré Håvard Lillebo, co-PDG de Kolos.» En outre, Ofoten et Ballangen ont un très bon accès à la fibre, ce qui est une condition préalable pour la gestion des centres de données. "

Facebook a un centre de données à environ 400 km en Suède qui utilise 120 MW de puissance.

Håvard Lillebo souligne également que l'Université de Narvik, est une source potentielle proche capable de fournir les diplômés dont le site a besoin.

La start up a levé un premier financement et signé un bail pour le site. Les dirigeants cherchent maintenant le financement pour la construction.

http://www.kolos.com
http://www.electronique-eci.com/news/un ... en-norvege

Le communiqué de presse de Kolos : http://kolos.com/wp-content/uploads/Kol ... 7Final.pdf

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/a

Message par energy_isere » 03 sept. 2017, 13:03

Apple va construire un méga datacenter dans l' Iowa, pour 1.3 milliards de $ ! :shock:
Il devrait être alimenté en électricité renouvelable.

Apple’s next US data center will run on 100% renewable energy

August 28, 2017 evwind

Apple announced plans to build a 400,000-square-foot, state-of-the-art data center in Waukee, Iowa, to better serve North American users of iMessage, Siri, the App Store and other Apple services. Like all Apple data centers, the new facility will run entirely on renewable energy from day one.

Apple’s investment of $1.3 billion will create over 550 construction and operations jobs in the Des Moines area, and the company is contributing up to $100 million to a newly created Public Improvement Fund dedicated to community development and infrastructure around Waukee.

“At Apple, we’re always looking at ways to deliver even better experiences for our customers. Our new data center in Iowa will help serve millions of people across North America who use Siri, iMessage, Apple Music and other Apple services — all powered by renewable energy,” said Tim Cook, Apple’s CEO.
...............

Apple will be working with local partners to invest in renewable energy projects from wind and other sources to power the data center. Apple has pledged to power all of its global operations with 100 percent renewable energy, and has already reached that goal in the US and 23 other countries.
...............
https://www.evwind.es/2017/08/28/apples ... ergy/60832

Image

info en Français : https://www.developpez.com/actu/157336/ ... -millions/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/a

Message par energy_isere » 14 juin 2018, 14:37

IBM sort le plus puissant du monde. 200 petaflops. 15 MW de puissance.
IBM's world-class Summit supercomputer gooses speed with AI abilities

It's as big as two tennis courts and has 9,216 processors boosted with 27,648 graphics chips.

Image
Some of the racks of computer nodes that make up the Summit supercomputer built by IBM at Oak Ridge National Laboratory in Tennessee.

200 petaflops
.......
It takes up an eighth of an acre -- the size of two tennis courts. Its peak energy consumption is about 15 megawatts, enough to power more than 7,000 homes.

...............
https://www.cnet.com/news/ibms-world-cl ... abilities/

http://www.smart2zero.com/news/ibm-doe- ... _id=106877

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/a

Message par energy_isere » 30 juin 2018, 12:38

Quand le stockage de données consommera plus d’énergie que le monde n’en produit…

MYRTILLE DELAMARCHE Usine Nouvelle 29/06/2018

Il y a urgence à réduire la consommation énergétique du stockage de nos données, alertaient Eric Fullerton, professeur à l’UC San Diego, et Reinhold Dauskardt, professeur à Stanford, le 29 juin à Nancy, en clôture du World Materials Forum. Cinq chiffres et deux dates à retenir sur le big data.

15 zettabits

C’est le volume de données stockées dans le monde en 2017. Difficile de faire parler ce chiffre énorme. Il correspond à 10E21 bits, ou à 480 terabits traités chaque seconde de l’année. Ce big data qui n’a jamais aussi bien porté son nom est enregistré magnétiquement, principalement sur des disques durs.

90 milliards kWh

C’est la consommation énergétique annuelle des data centers américains. Cela correspond à 34 centrales électriques géantes (500 MW). Google a une intensité énergétique à peu près équivalente à celle de la ville de San Francisco.

3%

C’est la part de l’électricité mondiale consommée par les data centers en 2017. Ces 416 térawattheures sont 40% supérieurs à la consommation d’un pays comme le Royaume-Uni.

4 ans

Cette consommation globale des data centers double en moyenne tous les quatre ans.

29 kg

C’est le poids que pesait le premier disque dur dont la capacité dépassait un gigabit. Nous étions en 1981, et il valait 100 000 dollars. Aujourd’hui, le gigabit de stockage vaut environ 0,03 dollar. "Mais les progrès ralentissent, la technologie se confrontant aux limites de la physique", prévient Eric Fullerton.

2002

C’est l’année où le monde est devenu digital. Plus exactement, c’est l’année où le stockage digital de données a dépassé, en proportion, le stockage analogique.

2037

A cette échéance, si rien ne change, les ordinateurs consommeront plus d’électricité que le monde n’en produira. Le défi des 20 prochaines années est de réduire cette empreinte, en concevant des objets connectés certes à internet, mais pas au réseau électrique. Ces derniers devront être sobres, autonomes et "utiliser toutes les sources d’énergie imaginables : vibrations, chaleur, lumière, etc" conclut Reinhold Dauskardt.
https://www.usinenouvelle.com/article/w ... it.N714019

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par energy_isere » 06 nov. 2018, 20:23

Pour Microsoft, l'avenir du cloud est sous-marin

Par Bastien Contreras le 06 novembre 2018

Lors d'une conférence, le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, a affirmé que l'entreprise allait multiplier les serveurs sous-marins, pour répondre aux besoins en cloud. Les avantages de ce procédé seraient doubles, à la fois en matière de latence et de vitesse de déploiement.

Image

Microsoft a déjà procédé à des expériences consistant à placer un serveur sous l'eau. Et les résultats ont apparemment convaincu la société, qui entend poursuivre les efforts en ce sens. C'est ce qu'a expliqué Nadella, pendant la conférence « Future Decoded », à Londres.

Des services et un déploiement plus rapides

Pour le directeur général de Microsoft, immerger les data centers présente plusieurs avantages. Il est d'abord question de temps de réponse. En effet, plus de la moitié des êtres humains dans le monde vivant à moins de 200 km d'une côte, il est possible de placer des serveurs sous-marins proches des grands foyers de population. Cette proximité permet de réduire les temps de latence, ce qui est un critère essentiel pour la qualité d'un serveur, notamment pour des services comme le streaming live.

Ensuite, Nadella a indiqué qu'il était beaucoup plus rapide de déployer un data center sous l'eau que d'en faire sortir un de terre. Pour Microsoft, cela signifie une plus grande réactivité et la capacité de répondre à une demande croissante de serveurs. Ce qui n'est pas possible avec un data center sur site, qui implique d'anticiper les futurs besoins de ses clients.


Des premières expériences bientôt renouvelées

C'est en 2016 que Microsoft a commencé à tester la faisabilité de data centers sous-marins. Avec le projet Natick, la firme a ainsi plongé un serveur sous l'eau, le long de la côte californienne. Celui-ci peut depuis utiliser l'océan qui l'entoure pour évacuer la chaleur produite. Le déploiement de ce premier modèle est prévu pour une durée de cinq ans, à l'issue de laquelle il sera remplacé.

Depuis, Microsoft a réitéré l'expérience, avec un modèle plus grand, au large de l'Écosse. Et il n'a fallu que 90 jours à l'entreprise pour le construire et le déployer. Particularité de ce projet : il ne s'appuie que sur de l'énergie renouvelable, en particulier de l'éolien. Un nouvel argument qui apporte de l'eau au moulin de Microsoft pour un cloud sous-marin.
https://www.clubic.com/pro/it-business/ ... marin.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par energy_isere » 18 déc. 2018, 19:28

Atos ouvre son datacenter le plus moderne en France

Ridha Loukil le 18/12/2018

Le groupe français de services du numérique Atos inaugure un datacenter à Clayes-sous-Bois (Yvelines), son plus moderne centre de données en France. A la fin de son extension en 2020, il disposera de 5 200 m2 et emploiera 200 à 250 personnes.

Le groupe français de services du numérique Atos inaugure, ce 18 décembre, un nouveau datacenter à Clayes-sous-Bois, dans les Yvelines. "C’est notre datacenter le plus moderne en France, confie à L’Usine Nouvelle Jean-Marie Simon, directeur général d’Atos en France. Il se distingue par son indice d'efficacité énergétique de 1,2. Ce qui signifie qu’il ne consomme que 20% d’énergie en plus de celle utilisée par les serveurs."

4 modules de 1 300 m2 chacun.

Le projet a été lancé en 2016 en partenariat avec le département des Yvelines et la commune de Clayes-sous-Bois. Il se compose de quatre modules de 1 300 mètres carrés chacun. C’est le premier module qui est inauguré ce 18 décembre. L’extension se poursuivra jusqu’en 2020. Au final, la surface sera portée à 5 200 mètres carrés.

Le nouveau datacenter est implanté au cœur du centre de recherche d’Atos à Clayes-sous-Bois qui compte environ 1 000 personnes. Signe de son efficacité énergétique, il est certifié ISO 14001, la norme internationale de management environnemental. "L’objectif est à la fois de moderniser notre infrastructure de datacenters et de répondre à la croissance de nos activités d’hébergement d’infrastructures et d’applications informatiques à la demande, précise Jean-Marie Simon. Nous allons y transférer une partie de nos clients actuels, comme La Poste et Safran, et en accueillir de nouveaux. "

Son ouverture intervient après le lancement en novembre dernier de la construction sur le site d'un nouveau laboratoire de recherche dédié à l'informatique quantique. A sa mise en service en 2020, il comptera 350 personnes. L'objectif d'Atos est de faire de son site des Clayes-sous-Bois un centre mondial d'expertise technique.

Une quinzaine de datacenters d'Atos en France

Le département des Yvelines fournit le terrain. Les coûts de constructions incombent à Atos. Le projet représente un investissement de plusieurs millions d’euros, se contente d'indiquer Jean-Marie Simon. "La première tranche va accueillir 80 clients transférés de nos autres datacenters en France, explique-t-il. Elle va faire travailler 150 personnes. Au terme de l’extension en 2020, l’effectif devrait monter entre 200 et 250 personnes."

Atos dispose en France d’une quinzaine de datacenters à l’indice d’efficacité énergétique de 1,4 à 1,7. Dans le nouveau datacenter, l’amélioration provient de l’optimisation du système de refroidissent et de l’urbanisation, c’est-à-dire de l’agencement des armoires de serveurs dans l’espace.
https://www.usinenouvelle.com/article/a ... ce.N782969

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par energy_isere » 20 déc. 2018, 19:49

Casino investit dans des data-centers...qui chaufferont ses entrepôts


Le Parisien 20 décembre 2018,

L’objectif est à la fois de vendre la puissance de calcul de ces ordinateurs et de chauffer des sites de l’enseigne de distribution.

Le groupe de distribution Casino a annoncé ce jeudi un partenariat avec la société Qarnot computing spécialisée dans la valorisation de la chaleur informatique.


Concrètement, une coentreprise baptisée Scale Max va louer des mètres carrés au groupe Casino pour y installer des rangées d’ordinateurs. Ces machines seront alimentées par une électricité verte produite par Green Yellow, une autre filiale du groupe Casino.

L’entreprise espère faire coup double : vendre la puissance de calcul de ces ordinateurs à des entreprises, et profiter de la chaleur dégagée par des data centers, ces grands centres qui regroupent des dizaines d’ordinateurs, pour chauffer des entrepôts ou des supermarchés de l’enseigne. Pour Casino, c’est aussi l’occasion de valoriser ses mètres carrés libres qui se sont libérés en raison des progrès obtenus en termes de stockage grâce aux technologies numériques.

D’ici à 2023, 21 sites du groupe Casino, répartis dans toute la France, accueilleront des data centers. Trois d’entre eux ont déjà été identifiés pour l’année 2019. Le premier sera l’entrepôt logistique de Cdiscount (autre filiale du groupe Casino) en Seine-et-Marne, il devrait être opérationnel au premier trimestre.
http://www.leparisien.fr/economie/casin ... 973385.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par energy_isere » 19 févr. 2019, 01:40

Encore un data center inauguré en France, de la société Equinix. A Pantin.

Et hop, 12 MW de puissance.

https://www.connaissancedesenergies.org ... s-190218-0
......

Le nouveau centre de données d'Equinix accueille des serveurs de grands groupes comme la SNCF ou Docapost (filiale numérique de la Poste), mais aussi de géants américains du "cloud" (informatique dématérialisée) dont Equinix ne donne pas les noms. Le nouveau centre est le huitième en France d'Equinix, un groupe américain présent dans le monde entier. Il représente une puissance électrique de 12 MW, soit l'équivalent d'une petite ville.

Selon Equinix - qui consomme chaque année l'équivalent de la ville de la Rochelle en électricité pour l'ensemble de ses centres de données français - la concentration des serveurs au même endroit permet de baisser de 25% la consommation électrique par rapport à un maintien dans les différentes entreprises d'origine.
........
https://www.connaissancedesenergies.org ... s-190218-0

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8417
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par kercoz » 19 févr. 2019, 07:53

Ces données montrent l' incompatibilité du modèle avec une décroissance énergétique probable.
Si l' informatique peut économiser l' énergie, du fait que c'est le déplacement humain qui en est le plus avide, .... il faudra limiter les puissances en limitant l' usage des vidéos et autres énergivores.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par energy_isere » 19 févr. 2019, 08:11

Quand on pense que 56 % du traffic internet est de la vidéo.....
Netflix consomme 15% de la bande passante internet dans le monde

Business : Sandvine publie son rapport « The Global Internet Phenomena » dans lequel sont répertoriées les performances des différents services que l’on utilise sur internet.

Pascal Lechevallier
Par Pascal Lechevallier pour Digital Home Révolution | Lundi 08 Octobre 2018

Le rapport de Sandvine passe en revue les usages d’internet, et sans surprise, c’est la vidéo qui arrive en tête du classement.
La vidéo représente 56% de tout le trafic sur Internet ; et ce qui est encore plus impressionnant, c'est que les flux de contenus en 4K sont une goutte d'eau dans cet océan d'images ; on peut donc s'attendre à une augmentation de la place de la vidéo dans les prochaines années.

Aux Etats-Unis, le premier service de vidéo est Netflix, Youtube ne pointe qu'en 5ème position, alors que Amazon Prime se hisse à la quatrième place. Sur la zone Europe, c'est Youtube qui arrive en première position, suivi par Netflix en deuxième place et Amazon en quatrième position. Enfin, dans la zone Asie-Pacifique, ce sont les autres sites de vidéo (HTTP Media Stream) qui occupent la première position, suivis de Facebook et Netflix. Au global, on comprend à travers ces chiffres que l'empire vidéo de Netflix s'est imposé partout dans le monde.

....
https://www.zdnet.fr/blogs/digital-home ... 874491.htm

Image

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8417
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par kercoz » 19 févr. 2019, 08:37

energy_isere a écrit :
19 févr. 2019, 08:11
Quand on pense que 56 % du traffic internet est de la vidéo.....

la musique aussi, doit plomber l'énergie.
Il semble intéressant de savoir qu' on peut réduire des 2/3 l' énergie du net en le réservant à l' utilitaire. La vidéo restant un outil potentiellement intéressant dans certains cas. Mettre le prix d' un film au niveau de celui du cinéma serait à la fois moral et économique.
Le net reste énergétiquement économique pour ses usages comme le commerce et le télé travail, la documentation, l' enseignement etc ... pour le ludique, ... les peluches pour les petits cons et les poupées gonflables pour les vieux cons.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58654
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par energy_isere » 14 mars 2019, 12:07

A Châteauroux, un projet innovant de 700 millions d'euros autour d'un datacenter géant

STÉPHANE FRACHET Usine Nouvelle le 14/03/2019

L'agglomération de Châteauroux (Indre) développe un projet à 700 millions d'euros autour d'un datacenter géant. Soutenu par la Caisse des dépôts, l'investisseur franco-néerlandais Mado annonce la participation d'Atos, Siemens, Bouygues et EDF.

Image
La zone d'activité d'Ozans, où doit s'ériger d'ici 2023 un datacenter géant de 12 000 mètres carrés, des serres, une usine de déshydratation de luzerne, et un centre logistique de 50 000 mètres carrés.

Un datacenter de 12 000 mètres carrés, alimenté par de l'énergie solaire, dont les serveurs chaufferont des serres, et déshydrateront de la luzerne pour les éleveurs : voici résumé le projet porté par un investisseur franco-néerlandais, Mado, soutenu par la Caisse des dépôts, et qui vient d'acquérir pour 16 millions d'euros une immense parcelle à Etrechet, sur une zone d'activités de l'agglomération de Châteauroux (Indre), qui est certifiée Haute qualité environnementale.

Baptisé Green Challenge 36, ce projet "unique en Europe par sa taille et sa configuration innovante" représente un investissement cumulé de 700 millions d'euros, selon Gil Averous, maire de Châteauroux et président de l'intercommunalité.

Ce projet est porté par la société Mado France, dont le siège est à Saint-Cyr-sur-Loire, dans le département voisin d'Indre-et-Loire. Il mobilisera une surface de 250 hectares, soit la moitié de cette immense zone d'activités Ozans, qui ciblait au départ des investisseurs chinois.

Un potentiel de 750 emplois

Le coeur du programme comporte un datacenter de 12000 m2, qui aura la certification Tier IV, avec une double redondance des serveurs, tant pour la connexion à la fibre optique que pour les alimentations par les circuits électrique et froid. Construit et équipé par Siemens, Atos et Bouygues, ce datacenter aura une autonomie en autarcie de 48 heures., annonce en substance Dirk Dobber, président de Mado France.

Deux exploitants seraient sur les rangs : le luxembourgeois ERBC, qui exploite déjà 10 datacenters en Europe, dont un en Lorraine, et son confrère Switch, du groupe néerlandais Vincere.

Deux centrales photovoltaïques de 60 et 40 hectares alimenteront le site en électricité. Mado est en négociation pour le rachat d'un projet de HCGN Europe, l’une des filiales de la société China General Nuclear Power Group (CGN) qui a obtenu une autorisation pour un parc sur la zone d'activités voisine de la Martinerie.

Dirk Dobber, président de Mado France, estime qu'il est possible "de créer autour du datacenter un écosystème vertueux, qui pourrait faire partager sur un même site des échanges d’énergies entre différentes activités". La chaleur dégagée par l'informatique alimentera une usine de déshydratation de végétaux, notamment de luzerne, à destination des éleveurs de la région, ainsi que des serres maraîchères et horticoles sur 80 hectares. A ce stade, les investisseurs précisent que des contacts sont pris, mais qu'aucun engagement ferme n'est pris sur cette partie agricole.

Dirk Dobber cite un suivi par Interfel, la FNSEA, et par deux industriels hollandais dont Hartog, qui exploite déjà une usine de déshydratation de végétaux. Un centre logistique de 50000 mètres carrés pour les produits agricoles, et des bâtiments tertiaires, compléteront ce programme qui pourrait générer environ 750 emplois.

Reste à boucler les études. Elles devraient prendre deux ans, auxquels s'ajouteront deux ans de travaux. L'investisseur et l'agglomération de Châteauroux annoncent un lancement en 2023.
https://www.usinenouvelle.com/article/a ... nt.N817935

Rod
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 358
Inscription : 19 juin 2008, 14:08
Localisation : au milieu des vignes
Contact :

Re: serveurs informatiques 45 milliards de kilowattsheures/an

Message par Rod » 14 mars 2019, 14:35

"Deux centrales photovoltaïques de 60 et 40 hectares alimenteront le site en électricité."
Donc le datacentre fonctionnera que lorsqu’il y a du soleil :-" :-" :-"
moins vite, moins loin, moins souvent: le transport post PO
Des couches lavables
Chauffage bois solaire

Répondre